Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Channel Catalog


older | 1 | .... | 141 | 142 | (Page 143) | 144 | 145 | .... | 265 | newer

    0 0
  • 04/14/15--02:12: Haines-1973-Steppenwolf

  • Steppenwolf
    1973 - 1hre 43 - VoStAngl et All. (VobSub)
    MKV | H.264 | 1018x572 | AC3 | 1,8 Go



     photo aff_steppenwolf-2.jpg
    Steppenwolf
    1973 - 1hre 43 - VoStAngl et All. (VobSub)
    ---
    ---
    Réalisateur: Fred Haines
    Assistants réalisateur: Renato Romano, Ernst Bertschi et Gabria Belloni
    Scénaristes: Fred Haines et Stephen Schneck
    Auteur de l'oeuvre originale: Hermann Hesse

     photo steppenwolf-1.jpg

    Distribution:

    Max von Sydow (Harry Haller, le loup)
     photo steppenwolf-2.jpg

    Dominique Sanda (Hermine)
     photo steppenwolf-4.jpg
     photo steppenwolf-5.jpg photo steppenwolf-6.jpg
     photo steppenwolf-7.jpg

    Carla Romanelli (Maria)
     photo steppenwolf-10.jpg

    Pierre Clémenti (Pablo)
    Helen Hesse (Madame Heft)
    Roy Bosier (Aztec)
    Alfred Baillou (Goethe)
    Niels-Peter Rudolph (Gustav)
    Helmut Förnbacher (Franz)
    Charles Régnier (Loering)
    Eduard Linkers (Mister Hefte)
    Sylvia Reize (Dora)
    Judith Mellics (Rosa)

     photo steppenwolf-3.jpg photo steppenwolf-8.jpg

    Harry Haller est un écrivain appartenant au monde de l'intellectualisme pur. Son état pathologique de schizophrène l'oblige à mener une vie marginale ; enfermé dans ses phantasmes, il devient chaque jour plus solitaire, incapable de fréquenter ses semblables ; il veut préserver son indépendance. Le désespoir l'amène à envisager une seule issue possible : la mort. Il prépare donc son suicide, celui-ci devant avoir lieu le jour de ses 50 ans. Au hasard d'une sortie nocturne, Harry fait la connaissance d'Hermine, une « femme aux moeurs légères ». Elle va se charger de lui faire goûter les « bons côtés » de la vie, le poussant à la frivolité. Elle lui apprend la danse, lui refait découvrir l'amour. En dernier recours, Hermine fait entrer Harry dans un « théâtre magique », sorte de lieu psychédélique où l'illusion est reine ; chacun projette ses conflits conscients et inconscients, en vue d'une éventuelle renaissance spirituelle.

     photo steppenwolf-9.jpg

    MKV | H.264 | 1018x572 | AC3 | 1,8 Go


    Dominique Sanda
     photo dominique_sanda-13.jpg

    0 0
  • 04/14/15--03:26: Baier-2012-Retour au pays
  •  photo retour_pays-1.jpg

    Retour au pays
    Die Heimkehr
    2012 - 1hre 28 - VFr
    Generic MPEG-4 | 624x352 | Mp3 | 702 Mo




    Retour au pays
    Die Heimkehr
    2012 - 1hre 28 - VFr


    Réalisation: Jo Baier
    Scénariste:  Jo Baier
    Auteur de l'oeuvre originale : Hermann Hesse


    Distribution:

    August Zirner : August Staudenmeyer
    Heike Makatsch : Katarina Endriss
    Herbert Knaup : Bürgermeister
    Margarita Broich : Leonore
    Oliver Stokowski : Hermann Mohrle
    Robert Spitz : Lukas Pfrommer
    Annette Paulmann : Berta
    Vera Lippisch : Frau Dreiss
    Gottfried Breitfuss : Oberamtsarzt Weil
    Frank Tafelmaier : Fuhrknecht
    Katja Bürkle : Amalie Pfrommer





    ---

    ---

     photo retour_pays-4.jpg
     photo retour_pays-3.jpg photo retour_pays-5.jpg

    Son père l'ayant renié et déshérité, August décide de fuir sa ville natale. Trente ans plus tard, devenu riche, il revient à Gerbersau. Chacun se presse pour gagner ses faveurs. Mais il préfère s'intéresser à Katarina Endriss, une veuve méprisée par la bonne société bourgeoise. Cette dernière soigne avec dévouement sa belle-soeur Berta, handicapée mentale, dans une petite maison sur le site d'une ancienne filature. Or la mairie voudrait bien s'approprier les lieux. August vient au secours de la veuve sans savoir qu'un autre homme est secrètement amoureux d'elle depuis des années : Hermann Mohrle, le seul ami qu'il a gardé à Gerbersau.

     photo retour_pays-8.jpg
     photo retour_pays-6.jpg photo retour_pays-7.jpg


    Generic MPEG-4 | 624x352 | Mp3 | 702 Mo


    Heike Makatsch


    0 0
  • 04/14/15--04:47: La piste des ombres
  • 0 0


    Descente aux enfers
    1986 - 1hre 25
    Generic MPEG-4 | 640x272 | Mp3 | 699 Mo



     photo aff_gr_descente_enfer-2.png
    Descente aux enfers
    1986 - 1hre 25
    ---
    ---
    Réalisateur: Francis Girod
    Assistants réalisateur: Olivier Glaas, Olivier Horlait et Serge Tachon
    Scénaristes: Jean-Loup Dabadie et Francis Girod
    Auteur de l'oeuvre originale: David Goodis
    Dialoguiste: Jean-Loup Dabadie

     photo descente_enfer-1.jpg

    Distribution:

    Claude Brasseur : Alan
     photo descente_enfer-2.jpg

    Sophie Marceau : Lola
     photo descente_enfer-6.jpg
     photo descente_enfer-7.jpg photo descente_enfer-8.jpg
     photo descente_enfer-9.jpg

    Hippolyte Girardot : Philippe Devignat
     photo descente_enfer-5.jpg

    Marie Dubois : Lucette Beulemans
     photo descente_enfer-3.jpg

    Sidiki Bakaba : Théophile Bijou
     photo descente_enfer-4.jpg

    Betsy Blair : Mrs Burns
    Gérard Rinaldi : Elvis le directeur de l'hôtel
    Umban U'Kset : Le commissaire Redoux
    Thierry Ravel : Le violeur du métro

     photo descente_enfer-11.jpg

    ---

    ---

     photo descente_enfer-12.jpg

    Generic MPEG-4 | 640x272 | Mp3 | 699 Mo

     photo aff_gr_descente_enfer-4.jpg
     photo aff_gr_descente_enfer-5.jpg photo aff_gr_descente_enfer-6.jpg photo aff_gr_descente_enfer-7.jpg
     photo aff_gr_descente_enfer-8.jpg photo aff_gr_descente_enfer-9.jpg photo aff_gr_descente_enfer-10.jpg
     photo aff_gr_descente_enfer-11.jpg photo aff_gr_descente_enfer-12.jpg
     photo aff_gr_descente_enfer-13.jpg


    Sophie Marceau
     photo 102_sophie_marceau_1.jpg

    0 0
  • 04/15/15--07:09: Girod-1986-Lacenaire

  • Lacenaire
    1990 - 1hre 58
    Generic MPEG-4 | 528x348 | Mp3 | 695 Mo



     photo aff_lacenaire-2.jpgLacenaire
    1990 - 1hre 58


    Réalisateur: Francis Girod
    Assistants réalisateur: Olivier Horlait et Jérôme Navarro
    Scénaristes: Georges Conchon et Francis Girod


    Distribution:

    Daniel Auteuil (Pierre-François Lacenaire)
    Jean Poiret (Allard)
    Marie-Armelle Deguy (Princesse Ida)
    Maïwenn Le Besco (Hermine)
    Jacques Weber (Arago)
    Daniel Mesguich
    Rufus
    Geneviève Casile

    Dans sa prison, Lacenaire vit ses derniers jours en attendant la guillotine qu'il désire comme une forme de suicide spectaculaire et une immense gifle à l'ordre social. Il reçoit diverses visites - son ami intime et complice Avril, un phrénologue venu étudier le crâne d'un grand criminel, sa maîtresse Ida, l'écrivain et journaliste Arago, le Préfet de police Allard - au cours desquelles il évoque son aventure. Enfant, il a souffert du manque d'amour d'une mère qui préférait son frère.



    ---
    ---

    Il découvre peu à peu le chemin du mal comme voie vers le suicide par la guillotine. Parti du simple vol, c'est à l'armée qu'il franchit le pas du meurtre en se vengeant d'un tricheur. Il se fait envoyer en prison pour de petites escroqueries afin d'y recruter des hommes de main dont il serait le cerveau et s'y lie d'amitié avec Avril et le jeune, naïf et maladroit Baton, avec lesquels il monte des coups de plus grande envergure, dont le meurtre d'un receleur qu'ils dépouillent. Trahi par Avril, qui espérait ainsi un allégement de peine et qu'il entraînera dans sa chute, Lacenaire avoue sans difficulté ses crimes au Préfet Allard, fait de son procès une tribune et supplie le jury de le condamner à mort. En prison, il écrit ses mémoires. Il confie à Allard, avec qui il s'est lié d'une amitié fondée sur une estime réciproque, le soin de publier son ouvrage et de s'occuper de sa pupille Hermine, une orpheline qu'il a recueillie et élevée. Après l'exécution, Allard tient ses promesses, même si Arago empiète largement sur sa mission.

     photo lacenaire-1.jpg
     photo lacenaire-2.jpg photo lacenaire-3.jpg
     photo lacenaire-4.jpg

    Generic MPEG-4 | 528x348 | Mp3 | 695 Mo

     photo lacenaire-8.jpg
     photo lacenaire-6.jpg photo lacenaire-7.jpg
     photo lacenaire-9.jpg


    Maïwenn Le Besco

    0 0
  • 04/16/15--11:07: Alice Guy-1906-La marâtre
  •  photo maratre-1.jpg

    La marâtre
    1906 - 6 min 40
    Mp4 | H.264 | 720x480 | Mp3 | 56,4 Mo



     photo maratre-2.jpg
    La marâtre
    1906 - 6 min 40

    Réalisation : Alice Guy
    D’après la Cousine Bette d’Honoré de Balzac

    ---

    ---

    L’image d’un couple modeste mais idéal : il s’apprête à partir au travail mais avant, il aide son épouse à mettre de l’ordre dans la maisonnée. Veuf, il avait accepté de l’épouser alors qu’elle était mère.
    Mais la réalité est toute autre : la marâtre a pris en grippe son beau-fils et n’a d’égards que pour son bambin. Le pauvre garçon de l’homme bien aveugle, doit subir remontrances et coups de sa belle-mère. N’y tenant plus, il décide un beau jour de fuguer pour aller se recueillir sur la tombe de sa mère. C’est là qu’un militaire le trouve et décide de le remettre aux autorités.
    Inquiet de la disparition de son fils, le père est allé au commissariat. Il n’a pas terminé sa déclaration qu’on lui amène son enfant. Tout semble bien se terminer mais le garçon refuse de retourner chez lui. Interloqués, les agents de la force publique ont tôt fait de découvrir les raisons de ses réticences : les bras du malheureux sont recouverts d’ecchymoses. Le garçon fond en larmes dans les bras de son père et avoue la vérité qu’il tenait cachée par égard pour lui.
    Rentrés à la maison, le père veut chasser la femme indigne mais le fils plaide pour son ancienne persécutrice : il ne faut pas oublier qu’elle n’est pas seule !


     photo maratre-3.jpg photo maratre-4.jpg
     photo maratre-5.jpg photo maratre-6.jpg

    Mp4 | H.264 | 720x480 | Mp3 | 56,4 Mo

     photo maratre-9.jpg
     photo maratre-7.jpg photo maratre-8.jpg
     photo maratre-3.jpg


     photo maratre-10.jpg

    0 0

    L'homme du large
    1920 - 1hre 25
    DivX 5,0 | 640x480 pixels | Mp3 | 695 Mo

    L'homme du large
    1920 - 1hre 25
    ---
    ---
    Réalisation : Marcel L'Herbier
    Scénario : Marcel L'Herbier d'après Un drame au bord de la mer d'Honoré de Balzac
    Assistant-réalisateur : Dimitri Dragomir, Claude Autant-Lara, Raymond Payelle


    Distribution:

    Charles Boyer : Guenn la Taupe
    Jaque Catelain : Michel
    Roger Karl : Nolff

    Philippe Hériat : Joseph
    Marcelle Pradot : Djenna

    Claire Prélia : la mère
    Claude Autant-Lara : un jeune ami
    Dimitri Dragomir : autre jeune homme
    Suzanne Doris : Lia

    Georges Forois : le pêcheur
    Lili Samuel : la lesbienne


    En 1821, un jeune couple rencontre un marin pauvre qui leur indique le chemin de Batz-sur-Mer et il les conduit vers un rocher que les jeunes gens veulent escalader. Mais le pêcheur les prévient : là bas, vit un homme étrange que personne n'ose approcher. Les jeunes gens poursuivent quand même leur escalade et découvrent la grotte où un homme se tient immobile comme une impressionnante statue. Le pêcheur est le seul à connaître l'histoire de ce marin qui a fait le voeu de rester face à la mer pour expier la mort de son fils dont il est responsable. Les jeunes gens, bouleversés par ce récit, s'empressent de retourner au Croisic, où l'histoire sera couchée sur papier .




    Marcelle Pradot

    0 0
  • 04/16/15--14:20: Jean Genie


  • 0 0


    Passage à l'acte
    1996 - 1hre 39
    Generic MPEG-4 | 560x296 | AC3 | 692,5 Mo



     photo aff_gr_passage_acte-2.jpg
    Passage à l'acte
    1996 - 1hre 39
    ---
    ---
    Réalisateur: Francis Girod
    Assistant réalisateur: Thierry Verrier
    Scénaristes: Francis Girod, Michel Grisolia et Gérard Miller
    Auteur de l'oeuvre originale: Jean-Pierre Gattegno
    Dialoguiste: Gérard Miller

     photo passage_acte-2.jpg

    Distribution:

    Daniel Auteuil : Antoine Rivière
     photo passage_acte-1.jpg

    Anne Parillaud : Isabelle
     photo Anne Parillaud.jpg

    Michèle Laroque : Florence
     photo Michele Laroque.jpg

    Marianne Denicourt : Nathalie
     photo Marianne Denicourt-2.jpg

    Patrick Timsit : Édouard Berg
    Clotilde de Bayser : Hélène
    Jean-Michel Noirey : Guérin
    Marc Berman : Montagner
    Anne-Marie Philipe : Rosine
    Marc Chouppart : Davenne
    Florence Viala : Nina
    Anthony Decadi : Charles
    Eric Laugerias : Le patron du "Jude l'obscur"

     photo passage_acte-4.jpg

    Un enterrement auquel assiste le docteur Antoine Rivière, psychanalyste. C'est l'enterrement de son maître, celui qui l'analysait, mort dans un accident avec sa famille. Il rentre chez lui, dans un superbe hôtel particulier. Son banquier l'appelle, Rivière est très endetté. Il reçoit une analysante, très belle, très riche, très névrosée : Isabelle, qui lui annonce qu'elle va se marier avec un minable. Il prend tout juste le temps d'une galipette dans sa « Jaguar » avec une attachée de presse et rentre chez lui. Il reçoit un nouveau patient ; Edouard Berg, insolite, vêtu de noir. Berg lui annonce qu'il a tué sa femme, ce que vérifie Rivière. Il est convoqué par un de ses amis commissaire qui soupçonne que l'analyste de Rivière a été assassiné.

     photo passage_acte-5.jpg

    Un de ses patients est contrôlé par Berg qui lui raconte comment il a assassiné sa femme. En effet, lorsque Rivière va à Garches, il reconnaît les lieux. Berg persécute sa famille. Rivière se laisse entraîner dans un piège avec une prostituée. Berg la défenestre. Rivière, rentrant chez lui est attendu par Isabelle qui s'est mariée, et qui a été battue sauvagement par son mari, qui se révèle être Berg. Rivière tue Berg. Il est convoqué au commissariat du Vésinet, Isabelle est en garde à vue : elle est soupçonnée d'avoir tué son mari. Rivière ne fait rien pour la disculper. Rentrant chez lui, il trouve une vidéocassette de Berg, qui avait prévu son propre assassinat ; toute la folie de Berg apparaît. Isabelle se suicide en lui faisant un gros legs. Rivière se marie, mais il est devenu Berg.

     photo aff_gr_passage_acte-9.jpg

    Generic MPEG-4 | 560x296 | AC3 | 692,5 Mo

     photo aff_gr_passage_acte-6.jpg
     photo aff_gr_passage_acte-4.jpg photo aff_gr_passage_acte-5.jpg photo aff_gr_passage_acte-7.jpg
     photo aff_gr_passage_acte-8.jpg photo aff_gr_passage_acte-10.jpg photo aff_gr_passage_acte-11.jpg


    Anne Parillaud



    Michèle Laroque
     photo 04-Michele_Laroque.jpg


    Marianne Denicourt

    0 0
  • 04/17/15--03:16: Girod-2001-Mauvais genres

  • Mauvais genres
    2001 - 1hre 50 - StAngl incrustés
    Generic MPEG-4 | 656x256 | Mp3 | 692 Mo



     photo mauvais_genres-3.jpg 
    Mauvais genres
    2001 - 1hre 50 - StAngl incrustés

    Réalisateur: Francis Girod
    Scénaristes: Francis Girod et Philippe Cougrand
    Auteur de l'oeuvre originale: Brigitte Aubert
    Adaptateurs et Dialoguiste: Francis Girod et Philippe Cougrand


    Distribution:

    Richard Bohringer (le commissaire Huysmans)
    Robinson Stévenin (Beaudoin Ancelin, dit Bo)
    Micheline Presle (Violette Ancelin)
    Stéphane Metzger (Johnny)
    William Nadylam (Maeva)
    Frédéric Pellegeay (Alex)
    Ginette Garcin (Louisette Vincent)
    Stéphane de Groodt (Pryzuski)
    Marcel Dossogne (le professeur Ancelin)
    Charlie Dupont (Courtois)
    Véronika Novak (Elvire)
    Thibaut Corrion (Marlène)



    ---
    ---

    Bruxelles. Le professeur Ancelin va voir sa mère dans une maison de retraite. Quand il en sort, il est arrêté par la police, accusé de pédophilie, sous les yeux de son fils, Bo, un travesti. Bo rentre chez lui où deux déménageurs en face de sa maison le remarquent : le premier l'insulte mais l'autre, Johnny, est fasciné. Bo en tombe immédiatement amoureux et ne cessera de chercher à le voir malgré ses rebuffades - Johnny est gigolo -, et malgré les coups que ce dernier lui prodigue - il lui cassera même un bras. Ce milieu de la prostitution et du travestissement baigne d'ailleurs perpétuellement dans un climat de violence et de peur : un serial killer s'attaque au prostitué(e)s. Bo est convoqué par le commissaire Huysmans qui lui demande de témoigner contre son père. Après l'avoir fait devant le juge, Bo s'enfuit. Il apprend que sa mère était une prostituée dont le frère était un boucher. Il retrouve la boucherie, où Johnny l'enferme dans la chambre froide. C'est lui le serial killer (à sa décharge, il a assisté, enfant, au meurtre de sa mère). Mais le commissaire Huysmans survient et tue Johnny. Bo est effondré. Un de ses adjoints révèle que le commissaire est, lui aussi, un assassin (il a déjà tué un adjoint et un travesti, Maeva). Bo apprend enfin que Huysmans était l'amant de sa mère, et que Johnny était son fils. Huysmans est arrêté.

    Generic MPEG-4 | 656x256 | Mp3 | 692 Mo

     photo mauvais_genres-4.jpg
     photo mauvais_genres-5.jpg photo mauvais_genres-6.jpg photo mauvais_genres-7.jpg
     photo mauvais_genres-8.jpg photo mauvais_genres-9.jpg

    0 0


    La fausse maîtresse
    1942 - 1hre 21
    Generic MPEG-4 | 768x576 | Mp3 | 976 Mo



     photo aff_gr_fausse_maitresse-2.jpg
    La fausse maîtresse
    1942 - 1hre 21
    ---
    ---
    Réalisateur et scénariste: André Cayatte
    Auteur de l'oeuvre originale: Honoré de Balzac
    Dialoguiste: Michel Duran

     photo fausse_maitresse-1.jpg

    Distribution:

    Danielle Darrieux (Lilian Rander)
     photo danielle_darrieux_fausse_maitresse-1.jpg
     photo danielle_darrieux_fausse_maitresse-2.jpg photo danielle_darrieux_fausse_maitresse-3.jpg
     photo danielle_darrieux_fausse_maitresse-4.jpg

    Lise Delamare (Hélène Carbonnel)
     photo fausse_maitresse-2.jpg

    Monique Joyce (Laetitia)
     photo fausse_maitresse-3.jpg

    Bernard Lancret (René Rivals)
    Jacques Dumesnil (Guy Carbonnel)
    André Alerme (Gaston Rander)
    Guillaume de Sax (Esquirol)
    Michel Duran (Mazios)
    Charles Blavette (Casimir)
    Maurice Baquet (Firmin)
    André Gabriello (l'huissier)
    Marcel Maupi (Bellemain)

     photo fausse_maitresse-7.jpg photo fausse_maitresse-8.jpg

    Huguette Vivier (Marina)
    Guy Sloux (Sanitier)
    Jean-Marie Boyer (Paulo)
    Pierre Brûlé (Chico)
    d' Andréa (Prat)
    Georges Gosset (Lavielle)
    Albert Rieux (Rigaux)
    Gabrielle Fontan (Madame Carbonnel)
    Paul Barge (Milou)
    Rambauville (Pascaud)

     photo fausse_maitresse-6.jpg

    L'action se passe dans les milieux très libres d'un cirque ambulant. La fille du patron du cirque accepte, par jeu, de passer pour la maîtresse d'un jeune homme, René, afin de calmer la jalousie de son camarade Guy, dont la femme est soupçonnée, point à tort, d'avoir rendu visite à René. Les deux premiers prennent goût au jeu. Finalement, ils s'épouseront.

     photo fausse_maitresse-9.jpg

    Generic MPEG-4 | 768x576 | Mp3 | 976 Mo

     photo aff_gr_fausse_maitresse-5.jpg


    Danielle Darrieux

    0 0

    Photobucket

    La Duchesse de Langeais
    1942 - 1hre 40
    H.264 AVI | 720x544 pixels | Mp3 | 730,2 Mo





    La Duchesse de Langeais
    1942 - 1hre 40
    ---

    ---
    Réalisateur: Jacques de Baroncelli
    Scénario et dialogue : Jean Giraudoux
    D'après le roman d'Honoré de Balzac

    Photobucket

    Distribution:

    Edwige Feuillère : Antoinette de Langeais
    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket


    Pierre Richard-Willm : Armand de Montriveau
    Photobucket

    Charles Grandval : le vidame de Pamiers • Catherine Fonteney : la princesse de Blamont-Chauvry • Lise Delamare : Madame de Sérisy • Aimé Clariond : Marquis de Ronquerolles • Maurice Dorléac : Auguste de Maulincour • Georges Grey : Henri de Marsay • Simone Renant : Émilie de Fontaine • Georges Mauloy : le duc de Grandlieu • Irène Bonheur : Caroline de Vandenesse • Jacques Varennes  : le duc de Langeais • Marthe Mellot : la supérieure • Philippe Richard : Bonpied • Henri Richard : Navareins • Hélène Constant : Paméla • Gaston Mauger : Louis XVIII

    Photobucket
    Photobucket

    ---
    ---

    Photobucket


    PhotobucketPhotobucket

    Edwidge Feuillère
    Photobucket

    0 0


    Nikki Yanofsky
    Ella...of Thee I Swing (2008)








    Ella...of Thee I Swing (2008)


    01 - Lullaby of Birdland
    02 - It Don't Mean a Thing (If it Ain't Got That Swing)
    03 - Swingin' on the Moon
    04 - You've Changed
    05 - Flyin' Home
    06 - Relax Max
    07 - Old MacDonald
    08 - Hear Me Talkin' to Ya
    09 - Ain't Got Nothin' But the Blues
    10 - At Last
    11 - The Way You Look Tonight
    12 - A Tisket, a Tasket
    13 - Over the Rainbow
    14 - 'Deed I Do
    15 - Vote for Mr. Rhythm
    16 - Evil Gal Blues
    17 - With a Little Help from My Friends


    ---
    ---




    Flac | 367 Mo


    0 0
  • 04/18/15--02:38: Billon-1943-Vautrin

  • Vautrin
    1943 - 1hre 56
    Generic MPEG-4 | 704x512 | Mp3 | 1,5 Go



     photo aff_vautrin-2.jpg
    Vautrin
    1943 - 1hre 56
    ---
    ---
    Réalisateur: Pierre Billon
    Scénariste: Pierre Benoit
    Auteur de l'oeuvre originale: Honoré de Balzac
    Dialoguiste: Marc-Gilbert Sauvajon

     photo vautrin-1.jpg

    Distribution:

    Michel Simon : Vautrin
     photo vautrin-2.jpg

    Madeleine Sologne : Esther Gobseck
     photo Madeleine_Sologne_vautrin-1.jpg
     photo Madeleine_Sologne_vautrin-2.jpg photo Madeleine_Sologne_vautrin-3.jpg
     photo Madeleine_Sologne_vautrin-4.jpg photo Madeleine_Sologne_vautrin-5.jpg
     photo Madeleine_Sologne_vautrin-6.jpg

    Georges Marchal : Lucien de Rubempré
     photo vautrin-3.jpg

    Louis Seigner : Frédéric de Nucingen
     photo vautrin-4.jpg

    Gisèle Casadesus : Clothilde de Grandlieu
     photo Gisele Casadesus-2.jpg

    Michèle Lahaye : Madame de Sérisy
    Lucienne Bogaert : Europe
    Line Noro : Asie
    Jacques Varennes : juge Grandville
    Georges Marny : Eugène de Rastignac
    Gisèle Préville : Diane de Maufrigneuse

     photo vautrin-5.jpg photo vautrin-6.jpg

    Georges Paulais : Maître Derville
    Georges Colin : Contenson
    Marcel Mouloudji : Calvi
    Marcel André : juge Camusot
    René Blancard : Coquard
    Nane Germon : Mme Camusot

     photo vautrin-7.jpg

    Adaptation du roman de Balzac. Vautrin, aventurier notoire, évadé du bagne de Rochefort, après un crime qui lui procure une nouvelle identité, intrigue dans certains milieux en vue de la société parisienne par ambition et désir de vengeance. Pour réaliser ses desseins, tous les moyens sont bons : le crime, le chantage. Compromis à la suite du suicide de Lucien Rubempré, il se tire d'affaires grâce à des lettres adressées à lui par nombre de grandes dames. Il entre dans la police comme indicateur.

     photo vautrin-8.jpg

    Generic MPEG-4 | 704x512 | Mp3 | 1,5 Go


     Madeleine Sologne
     photo 17-madeleine_sologne_.jpg

    0 0


    Le colonel Chabert
    1943 - 1hre 38
    Generic MPEG-4 | 704x528 | Mp3 | 729 Mo



     photo aff_col_chabert-2.jpg
    Le colonel Chabert
    1943 - 1hre 38
    ---
    ---
    Réalisateur: René Le Hénaff
    Assistant réalisateur: Marc Maurette
    Scénaristes: Pierre Benoit et Maurice Griffe
    Auteur de l'oeuvre originale: Honoré de Balzac
    Dialoguiste: Pierre Benoit

     photo col_chabert-1.jpg

    Distribution:

    Raimu (le colonel Chabert/Hyacinthe)
     photo col_chabert-4.jpg

    Marie Bell (la comtesse Rose Ferraud)
     photo col_chabert-5.jpg photo col_chabert-6.jpg

    Aimé Clariond (Maître Derville)
     photo col_chabert-8.jpg

    Jacques Baumer (Charles Delbecq)
     photo col_chabert-9.jpg

    Fernand Fabre (le comte Henri Ferraud)
    Pierre Alcover (le directeur de l'asile)
    Edward Gardère (Maître Dominique)
    Jacques Charon (Desroches, le premier clerc)
    Roger Blin (Huret, le second clerc)
    René Lacourt (Simonin, le troisième clerc)
    Pierre Brûlé (le fils Ferraud)
    Arlette Wherly (Fanny Ferraud)
    Eddy Debray (Maître Taverny)
    Maurice Devienne (le président du tribunal)
    Suzanne Flon (Albertine, la femme de chambre)

     photo col_chabert-7.jpg

    Dix ans après avoir été donné pour mort dans l'héroïque charge de cavalerie de Murat à Eylau, le colonel Chabert revient — croit-il — reprendre sa place à Paris auprès de sa femme et de la société de 1817.
    Las, formidablement enrichie par la prétendue mort de son mari, la colonelle a assis sa position mondaine en épousant le comte Ferraud, émigré lâche et pusillanime que la Restauration (et surtout la fortune de sa femme) à remis en grâce (Elle est donc, soit dit en passant, adultère, bigame, faux témoin et captatrice d'héritage !).

     photo col_chabert-10.jpg

    Le notaire de la “comtesse” prend en charge le dossier de Chabert avec une sympathie ambiguë et lui propose un arrangement déshonorant que celui-ci accepte néanmoins par amour pour sa femme, même traîtresse et adultère, tant il veut croire à sa sincérité.
    Confronté brutalement à l'ignominie de celle qu'il a tirée jadis de la misère, il rejette dès lors toute compromission et préfère renoncer stoïquement à tous ses droits. Il s'en ira mourir, seul et misérable dans un asile qui le renvoie à celui des “enfants trouvés” où il est né, effaçant ainsi toute la gloire de sa vie de soldat.

     photo col_chabert-2.jpg

    Generic MPEG-4 | 704x528 | Mp3 | 729 Mo

     photo gr_col_chabert-1.jpg
     photo gr_col_chabert-2.jpg photo gr_col_chabert-3.jpg
     photo gr_col_chabert-4.jpg


    Marie Bell
     photo marie_bell-02.jpg

    0 0
  • 04/18/15--06:13: Vernay-1944-Le père Goriot

  • Le père Goriot
    1946 - 1hre 33
    DivX 5,0 | 528x416 | Mp3 | 696 Mo




     photo aff_pere_goriot-2.jpg
    Le père Goriot
    1946 - 1hre 33
    ---
    ---
    Réalisateur: Robert Vernay
    Assistant réalisateur: Louis de Masure
    Auteur de l'oeuvre originale: Honoré de Balzac
    Adaptateur: Charles Spaak
    Dialoguiste: Bernard Zimmer

     photo pere_goriot-1.jpg

    Distribution:

    Pierre Larquey (Goriot)
     photo pere_goriot-3.jpg

    Pierre Renoir (Vautrin)
     photo pere_goriot-2.jpg

    Claude Génia (Delphine de Nucingen)
     photo Claude Genia.jpg

    Lise Delamare (Mme de Beauséant)
     photo Lise Delamare.jpg

    Suzet Maïs (Anastasie)
     photo Suzet Mais.jpg

    Cécilia Paroldi (Victorine)
     photo Cecilia Paroldi.jpg

    Georges Rollin (Rastignac)
    Marcelle Praince (Madame Vauquer)
    Maurice Escande (M. de Restaud)
    Rivers Cadet (l'employé du Muséum)
    Léonce Corne (M. de Nucingen)
    François Viguier (Gobseck)
    Pierre Vernet (de Trailles)
    Jean Desailly (Bianchon)
    Sylvie (Mlle Michonneau)
    Made Siamé (Mme Couture)
    Denise Nast (Sylvie)
    Raymond Rognoni (Poiret)
    Henri Coutet (Christophe)

     photo pere_goriot-5.jpg photo pere_goriot-6.jpg
     photo pere_goriot-7.jpg photo pere_goriot-8.jpg

    ---

    ---

     photo pere_goriot-9.jpg


     photo gr_pere_goriot-1.jpg
     photo gr_pere_goriot-2.jpg photo gr_pere_goriot-3.jpg photo gr_pere_goriot-4.jpg


    Claude Génia
     photo Claude_Genia-05.jpg


    Lise Delamare

    0 0
  • 04/18/15--06:38: Un sourire

  • 0 0
  • 04/18/15--08:48: Calef-1946-Les Chouans

  • Les Chouans
    1946 - 1hre 32
    DivX 5,0 | 720x512 | Mp3 | 638 Mo



     photo aff_chouans-2.jpeg
    Les Chouans
    1946 - 1hre 32
    ---
    ---
    Réalisateur: Henri Calef
    Assistant réalisateur: Jacques de Casembroot
    Scénaristes: Charles Spaak et Pierre Brive
    Auteur de l'oeuvre originale: Honoré de Balzac
    Dialoguiste: Charles Spaak
    Directeur de la photographie: Claude Renoir
    Compositeur de la musique originale: Joseph Kosma

     photo chouans-1.jpg

    Distribution:

    Jean Marais (le marquis Jean de Montauran)
     photo jean_marais_chouans-3.jpg
     photo jean_marais_chouans-4.jpg photo jean_marais_chouans-1.jpg
     photo jean_marais_chouans-2.jpg

    Madeleine Lebeau (Marie de Verneuil)
     photo Madeleine_Lebeau_chouans-1.jpg
     photo Madeleine_Lebeau_chouans-2.jpg photo Madeleine_Lebeau_chouans-3.jpg
     photo Madeleine_Lebeau_chouans-4.jpg

    Madeleine Robinson (Madame du Gua)
     photo Madeleine_Robinson_chouans-1.jpg
     photo Madeleine_Robinson_chouans-2.jpg photo Madeleine_Robinson_chouans-3.jpg
     photo Madeleine_Robinson_chouans-4.jpg

    Marcel Herrand (Corentin)
    Pierre Dux (Achille Hulot)
    Louis Seigner (l'abbé Gudin)
    Jean Brochard (Marche-à-Terre)
    Roland Armontel (Beau-Pied)
    Jacques Charon (le lieutenant Merle)

     photo chouans-2.jpg photo chouans-3.jpg
     photo chouans-4.jpg photo chouans-5.jpg

    Howard Vernon (le capitaine Gérard)
    Paul Amiot (le comte de Beauvent)
    Léo Lapara (Pille-Miche)
    Guy Favières (Galope-Chopine)
    Georges Paulais (le marquis de Guenic)
    André Carnège (Fréhel)

     photo chouans-10.jpg

    Sous le Directoire, le jeune marquis de Montauran débarque en Vendée pour prendre la tête des Chouans dont les deux premières révoltes furent maîtrisées par les soldats de la République. Il vient plein de courage mais se heurte à des chefs qui ne savent que demander de l'argent. Ceux-ci en désobéissant à ses ordres de ne pas attaquer une patrouille républicaine ne font qu'exciter la passion qu'il nourrit pour Marie de Verneuil une espionne au service de la République. Celle-ci finit par abandonner le camp qui la paie pour retrouver le marquis, mais tous deux seront abattus par les leurs qui les jugent comme des traîtres.

     photo chouans-9.jpg

    DivX 5,0 | 720x512 | Mp3 | 638 Mo

     photo gr_chouans-1.jpg
     photo gr_chouans-2.jpg photo gr_chouans-3.jpg
     photo gr_chouans-4.jpg


    Madeleine Lebeau
     photo Madeleine_Lebeau-01.jpg


    Madeleine Robinson
     photo Madeleine_Robinson-04a.jpg

    0 0


    Photobucket
    La Fille aux yeux d'or
    1961 - 1hre 29
    Generic MPEG-4 | 624x384 | Mp3 | 890 Mo

    Photobucket




    Photobucket
    La Fille aux yeux d'or
    1961 - 1hre 32
    ---

    ---
    Réalisateur: Jean-Gabriel Albicocco   
    Assistants réalisateur: Jean Vigne et Edouard Bois de Chesne   
    Auteur de l'oeuvre originale: Honoré de Balzac   
    Adaptateurs: Pierre Pelegri et Jean-Gabriel Albicocco   
    Dialoguistes: Pierre Pelegri et Philippe Dumarçay

    Photobucket

    Distribution:

    Marie Laforêt : La fille
    Photobucket
    PhotobucketPhotobucket
    PhotobucketPhotobucket
    Photobucket

    Paul Guers : Henri de Marsay
    Photobucket

    Françoise Prévost : Marquise de San-Réal
    Photobucket
    PhotobucketPhotobucket

    Françoise Dorléac : Katia
    Jacques Verlier : Paul de Manerville
    Alice Sapritch : Madame Alberte
    Carla Marlier : Sonia
    Frédéric de Pasquale : Willy
    Guy Martin : Chabert

    Photobucket

    Henri Marsav appartient à la jeunesse dorée et passe les loisirs importants que lui laisse son métier de photographe de mode à boire avec des amis et à " tomber " les filles qui lui plaisent. Parfois les choses sont trop faciles, comme avec cette Katia, mannequin désireuse de se lancer et qu'après une nuit il laisse à son meilleur ami, Paul de Mannerville.

    PhotobucketPhotobucket
    PhotobucketPhotobucket

    En quittant Katia, il trouve dans sa voiture une jeune fille inconnue qui se dit étudiante et à qui il donne rendez-vous à la gare de Lyon. Il oublie de la rejoindre, mais il la retrouve à la porte de chez Paul qui donne une soirée de travestis ; comme elle s'enfuit, il la rattrappe et l'emmène chez elle, mais se montre courtois et prévenant avec cette fille différente des autres.

    Photobucket

    Generic MPEG-4 | 624x384 | Mp3 | 890 Mo

    Photobucket
    Photobucket


    Marie Laforêt
    Photobucket

    0 0


    Baisers volés
    1968 - 1hre 35
    AVI | H.264 | 720x400 pixels | Mp3 @ 224 Kbps |  1,65 Go + 780 Mo
     

    Baisers volés
    1968 - 1hre 35
    ---
    ---
    • Réalisation : François Truffaut
    • Scénario : François Truffaut, Claude de Givray et Bernard Revon
    • Inspiré du roman Le Lys dans la vallée de Balzac.


    Distribution:

    Jean-Pierre Léaud : Antoine Doinel

    Claude Jade : Christine Darbon

    • Daniel Ceccaldi : Lucien Darbon
    Delphine Seyrig : Fabienne Tabard



    Michael Lonsdale : Georges Tabard

    • Claire Duhamel : Madame Darbon
    • Serge Rousseau : l'inconnu
    • Harry Max : Monsieur Henri
    • André Falcon : Monsieur Blady
    • Catherine Lutz : Catherine
    • Paul Pavel : Julien
    • Martine Ferrière : Mme Turgan
    Marie-France Pisier : Colette Tazzi
    • Jean-François Adam : Albert Tazzi
    • François Darbon : Adjudant Picard



    Antoine Dolnel quitte la prison à la suite d'un service militaire dont le moins qu'on puisse dire est qu'Antoine n'y a pas été très apprécié par ses chefs. Retrouvant la vie civile et sa petite mansarde à Montmartre, Antoine se presse d'aller revoir Christine, une jeune fille qu'il aime d'un amour presque sans espoir. Il lui faut aussi trouver du travail. Le père de Christine lui indique l'adresse d'un hôtel où on a besoin d'un veilleur de nuit. Antoine y va mais, à l'aube de sa première nuit de travail, iI se fait renvoyer car il n'a pas su empêcher un détective privé de venir faire un constat d'adultère. Le détective privé propose à Antoine de travailler dans son agence. Antoine devient donc détective privé. Il a de nombreuses enquêtes et filatures à mener. Un jour, un riche marchand de chaussures vient demander à l'agence une enquête d'un genre un peu spécial ; il veut savoir pourquoi il est partout détesté, par sa femme, par ses vendeuses, etc. Pour le découvrir, Antoine est employé par le marchand comme manutentionnaire.


    Et là, il rencontre la révélation de sa vie : l'épouse du marchand, Fabienne Tabard, qui est pour lui comme une apparition et un symbole de l'Amour idéal. Mais, créature de chair et de sang nullement angélique, Fabienne vient dans la mansarde du jeune homme s'offrir à lui, à condition qu'il ne cherche jamais à la revoir après. Antoine accepte. Evidemment, il a dû quitter l'agence de détectives. Il est devenu réparateur de télévision. A la suite d'une petite brouille, Christine, qui s'ennuie d'Antoine, a fort envie de le revoir. Elle démolit exprès son poste de télé et appelle un réparateur : c'est Antoine qui survient. Après l'avoir longtemps fait attendre, elle se donne enfin à lui. Alors qu'ils se promènent ensemble un jour dans un parc, un inconnu qui a suivi depuis plusieurs jours Christine s'adresse à elle et lui tient un discours mystérieux : il est, dit-il, l'homme fait pour elle, l'homme avec qui elle vivra définitivement. Il la presse d'abandonner ses relations provisoires. « C'est un fou » dit Christine. Antoine, lui, n'en est pas si sûr.


    • Prix Louis-Delluc 1968
    • Prix Fémina Belge 1969
    • Grand prix du cinéma Français
    • Prix Méliès en 1968
    • Prix du British Film Institute
    • Prix de la Hollywood Foreign Association



    Les suppléments

    • Antoine Doinel et Jean-Pierre Léaud
    • Baisers volés-Bande annonce
    • Canne 1968
    • L'affaire Langlois
    • Présentation par Serge Toubiana



older | 1 | .... | 141 | 142 | (Page 143) | 144 | 145 | .... | 265 | newer