Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Channel Catalog


older | 1 | .... | 166 | 167 | (Page 168) | 169 | 170 | .... | 265 | newer

    0 0

    La nuit américaine
    1973 - 1hre 55
    DivX 5,0 | 592x352 pixels | Mp3 | [2CD] | 1,35 Go



    La nuit américaine
    1973 - 1hre 55
    ---

    ---
    Réalisation : François Truffaut
    Scénario : François Truffaut, Jean-Louis Richard, Suzanne Schiffman

    Photobucket

    Distribution:

    Jacqueline Bisset : Julie Baker



    Jean-Pierre Léaud : Alphonse
    Photobucket

    Jean-Pierre Aumont : Alexandre
    Valentina Cortese : Séverine
    Photobucket

    François Truffaut : Ferrand, le réalisateur
    Dani : Liliane
    Alexandra Stewart : Stacey
    Photobucket

    Nathalie Baye : Joëlle



    Jean Champion : Bertrand
    Nike Arrighi : Odile
    David Markham : le docteur Nelson
    Bernard Menez : Bernard, l'accessoiriste
    Jean-François Stévenin : Jean-François, le premier assistant réalisateur
    Xavier Saint-Macary : Christian, l'amant d'Alexandre
    Marie Poitevin : Marie
    Graham Greene : Un agent d'assurance anglais (non crédité)
    Gaston Joly : Lajoie
    Zénaïde Rossi : Madame Lajoie

    Photobucket

    Ferrand (Francois Truffaut), réalisateur sourd d‘une oreille, modeste mais expérimenté tourne un mélodrame Je vous présente Paméla aux studios de la Victorine à Nice.
    Le synopsis raconte la passion amoureuse d’un homme pour sa belle-fille avec qui il s’enfuit. Il sera abattu par son propre fils après que la jeune bru fut décédée dans un mystérieux accident de la route. Alphonse (Jean-Pierre Léaud), acteur immature et capricieux incarne le fils vengeur alors que Julie Baker (Jacqueline Bisset), star anglaise de retour après une sévère dépression qui l’a fait abandonner son dernier tournage, interprète la bru. Le rôle du père séducteur est attribué à Alexandre (Jean-Pierre Aumont), acteur célèbre et homosexuel ayant fréquenté le Hollywood de la grande époque alors que celui de la mère est offert à Séverine (Valentina Cortese), vedette italienne en fin de carrière, ex-amante d’Alexandre, et très portée sur la boisson. Autour de ce quatuor d’acteurs gravitent, Liliane (Dani) la petite amie volage d’Alphonse recrutée comme stagiaire qui en pince pour le photographe du plateau, Bernard (Bernard Menez) l’accessoiriste un peu maniaque en conflit permanent avec Joëlle (Nathalie Baye), l’assistante dévouée de Ferrand, Stacey une actrice de second rôle qui s’avère être enceinte lors du tournage mais protégée par Bertrand, le producteur qui insiste sur la tenue stricte du calendrier, sans oublier un Jean-François Stevenin enjoué en assistant réalisateur ou un étrange régisseur dont la femme résumera en quelques phrases l’intrigue du film : « Qu'est-ce que c'est que ce cinéma ? Qu'est-ce que c'est que ce métier où tout le monde couche avec tout le monde ? Où tout le monde se tutoie, où tout le monde ment. Mais qu'est-ce que c'est ? Vous trouvez ça normal ? »

    Photobucket

    Mais au-delà de la description des turpitudes de la vie de tournage, le seul vrai personnage du film est le cinéma lui-même, « une unanimité de façade, un univers de faux-semblants où on passe son temps à s'embrasser ». Mais il est présenté non pas du point vu de la création artistique mais dans ce qu’il a de plus artisanal et factice à l’instar du procédé de « nuit américaine » qui consiste à tourner des scènes nocturnes en plein jour.
    Ferrand-Truffaut conclut : « Je sais, il y a la vie privée, mais la vie privée, elle est boiteuse pour tout le monde. Les films sont plus harmonieux que la vie, Alphonse. Il n'y a pas d'embouteillages dans les films, il n'y a pas de temps morts. Les films avancent comme des trains, tu comprends ? Comme des trains dans la nuit. Les gens comme toi, comme moi, tu le sais bien, on est fait pour être heureux dans le travail de cinéma ».

    Photobucket

    DivX 5,0 | 592x352 pixels | Mp3 | [2CD] | 1,35 Go













    0 0

    Campane a martello
    1950 - 1hre 25 - VoStEng (.srt)
    Generic MPEG-4 | 688x512 | Mp3 | 1,4 Go



     photo aff_tocsin-2.jpg
    Campane a martello
    1950 - 1hre 25 - VoStEng (.srt)
    ---
    Yvonne Sanson et Gina Lollobrigida
    ---

     photo gr_tocsin-4.jpgCampane a martello
    1950

    Réalisateur: Luigi Zampa
    Scénariste: Piero Tellini

    Distribution:

    Gina Lollobrigida: Agostina
    Yvonne Sanson: Australia
    Carlo Romano: Il maresciallo
    Carlo Giustini: Marco
    Clelia Matania: Bianca
    Ernesto Almirante: Il possidente
    Agostino Salvietti: Il sindaco
    Gino Saltamerenda: Fernando
    Salvatore Arcidiacono: Il farmacista
    Ada Colangeli: Francesca

    Agostina est une prostituée qui se retrouve sans le sou après le départ des GI's américains qui retournent chez eux. Elle retourne alors elle aussi vers son village natale sur une île, où l'attend un pécule qu'elle a mis de côté.Pécule que le curé du village garde pour elle à son retour.Malheureusement le curé meurt et le nouveau curé utilise l'argent pour un orphelinat. Agostina est reçu comme une bienfaitrice mais à du mal à cacher sa deception....


     photo tocsin-1.jpg
     photo tocsin-2.jpg photo tocsin-3.jpg
     photo tocsin-4.jpg photo tocsin-5.jpg
     photo tocsin-7.jpg


    Generic MPEG-4 | 688x512 | Mp3 | 1,4 Go

     photo gina_lollobrigida_tocsin-1.jpg
     photo gina_lollobrigida_tocsin-2.jpg
     photo gina_lollobrigida_tocsin-3.jpg
     photo gina_lollobrigida_tocsin-4.jpg
     photo gina_lollobrigida_tocsin-5.jpg
     photo gina_lollobrigida_tocsin-6.jpg
     photo gina_lollobrigida_tocsin-7.jpg
     photo gina_lollobrigida_tocsin-8.jpg
     photo gina_lollobrigida_tocsin-9.jpg
     photo gina_lollobrigida_tocsin-10.jpg
     photo gina_lollobrigida_tocsin-11.jpg
     photo gina_lollobrigida_tocsin-12.jpg
     photo gina_lollobrigida_tocsin-13.jpg
     photo gina_lollobrigida_tocsin-14.jpg


     photo Yvonne_Sanson_tocsin-3.jpg
     photo Yvonne_Sanson_tocsin-1.jpg photo Yvonne_Sanson_tocsin-2.jpg
     photo Yvonne_Sanson_tocsin-4.jpg


    Yvonne Sanson

    0 0
  • 09/06/15--13:44: Pialat-1983-A nos amours

  • À nos amours
    1983 - 1hre 40
    Generic MPEG-4 | 592x352 | AC3 | 1,4 Go



     photo aff_a_nos_amours-2.jpg
    À nos amours
    1983 - 1hre 40
    ---
    ---
    Réalisateur: Maurice Pialat
    Assistants réalisateur: Cyril Collard, Florence Quentin et Christian Argentino
    Scénaristes: Maurice Pialat et Arlette Langmann

    Distribution:

    Sandrine Bonnaire (Suzanne)
     photo Sandrine_Bonnaire_a_nos_amours-1.jpg
     photo Sandrine_Bonnaire_a_nos_amours-2.jpg photo Sandrine_Bonnaire_a_nos_amours-3.jpg
     photo Sandrine_Bonnaire_a_nos_amours-4.jpg

    Maurice Pialat (Le père)
     photo a_nos_amours-1.jpg

    Evelyne Ker (La mère)
     photo Evelyne_Ker_a_nos_amours-1.jpg photo Evelyne_Ker_a_nos_amours-2.jpg 

    Dominique Besnehard (Robert)
    Anne-Sophie Maillé (Anne)
    Christophe Odent (Michel)
    Cyr Boitard (Luc)
    Maïté Maillé (Martine)
    Pierre-Loup Rajot (Bernard)
    Cyril Collard (Jean-Pierre)

     photo a_nos_amours-2.jpg photo a_nos_amours-3.jpg
     photo a_nos_amours-4.jpg photo a_nos_amours-5.jpg

    Jacques Fieschi (Jacques)
    Caroline Gibot (Charline)
    Nathalie Gureghian (Nathalie)
    Pierre Novion (Adrien)
    Guénolé Pascal (Le moniteur)
    Valérie Schlumberger (Marie-France)
    Tom Stevens (L'Américain)
    Vanghel Theodorou (Claude)

     photo a_nos_amours-6.jpg

     photo aff_a_nos_amours-3.jpgUne jeune fille, une adolescente, comme tant d'autres... Avec une famille heureuse : le père sévère mais aimant, la mère douce et indulgente, le frère passionné de littérature et de théâtre, complice. La jeune fille a découvert l'amour et le plaisir. Mais séparément. Elle rompt avec l'adolescent qu'elle aime et commence à rechercher le plaisir avec d'autres. Son père quitte sa mère. Celle-ci tente de se raccrocher à ses enfants. Mais la jeune fille ne tire de cette situation nouvelle qu'un mode de vie sans cesse plus déréglé. Elle multiplie les fugues, passe de bras en bras. La situation familiale devient insupportable. Elle décide d'entrer en pension. Son désarroi ne cesse pas pour autant : une de ses amies s'est appropriée celui qu'elle aimait. Désemparée, elle rencontre un jeune homme qui veut l'aider à tout oublier. Elle l'épouse. Tout paraît rentrer dans l'ordre. Quelques mois plus tard, le père réapparaît, pour régler ses comptes avec sa famille. Plus tard, le père et la jeune femme se retrouvent, alors qu'elle quitte son mari et part pour la Californie avec un ami de son frère...


     photo a_nos_amours-7.jpg

    • 1983 : Prix Louis-Delluc
    • 1984 : César du meilleur film
    • 1984 : César du meilleur espoir féminin pour Sandrine Bonnaire

     photo Sandrine_Bonnaire_a_nos_amours-5.jpg

    Generic MPEG-4 | 592x352 | AC3 | 1,4 Go

     photo gr_a_nos_amours-1.png
      photo gr_a_nos_amours-2.jpg photo gr_a_nos_amours-3.jpg photo gr_a_nos_amours-4.jpg
     photo gr_a_nos_amours-5.jpg photo gr_a_nos_amours-6.jpg photo gr_a_nos_amours-7.jpg
     photo gr_a_nos_amours-8.jpg photo gr_a_nos_amours-9.png
     photo gr_a_nos_amours-10.jpg photo gr_a_nos_amours-11.jpg
     photo gr_a_nos_amours-13.jpg 


    Sandrine Bonnaire
     photo sandrine_bonnaire_027.jpg
     photo sandrine_bonnaire_026.jpg

    0 0


    Cuori senza frontiere
    1950 - 1hre 21 - Version originale italienne



     photo coeur_sans_frontiere-06.jpg
    Cuori senza frontiere
    1950 - 1hre 21 - Version originale italienne
    ---
    Film complet - VO

    ---
     photo coeur_sans_frontiere-07.jpgCuori senza frontiere

    Réalisation: Luigi Zampa
    Scénaristes: Clare Catalano, Piero Tellini, Stefano Terra

    Distribution:

    Gina Lollobrigida : Donata Sebastian
    Raf Vallone : Domenico
    Erno Crisa : Stefano
    Cesco Baseggio : Giovanni Sebastian
    Enzo Staiola : Pasqualino Sebastian
    Ernesto Almirante : The Grandfather
    Gino Cavalieri : The Priest
    Fabio Neri : Gaspare
    Mario Sestan : Lampadina
    Antonio Catania : Acquasanta
    Giordano Cesini : Cacciavitte

    Après la Seconde Guerre mondiale, un village situé dans la zone de Trieste, à la frontière italo-yougoslave, est divisé en deux parties, italienne d'un côté, yougoslave de l'autre. A minuit, les habitants doivent choisir : soit vivre en Italie où vivre en Yougoslavie. La famille de Sebastian a sa propre maison dans le territoire attribué à l'Italie, mais le seul champ cultivable se trouve maintenant de l'autre côté de la nouvelle frontière en yougoslavie...



     photo coeur_sans_frontiere-08.jpg
     photo coeur_sans_frontiere-09.jpg photo coeur_sans_frontiere-10.jpg
     photo coeur_sans_frontiere-11.jpg photo coeur_sans_frontiere-12.jpg
     photo coeur_sans_frontiere-13.jpg photo coeur_sans_frontiere-14.jpg
     photo coeur_sans_frontiere-15.jpg



    Gina Lollobrigida
     photo gina_lollobrigida_top_pois-01.jpg
     photo gina_lollobrigida_top_pois-02.jpg photo gina_lollobrigida_top_pois-03.jpg


    0 0
  • 09/07/15--01:17: Rivette-1976-Duelle
  • Duelle
    1976 - 1hre 58
    Generic MPEG-4 | 704x368 pixels | Mp3 | 1,2 Go

    Duelle
    1976 - 1hre 58
    ---

    ---

    Réalisation : Jacques Rivette
    Scénario : Eduardo de Gregorio et Marilù Parolini


    Distribution:

    Juliet Berto : Leni

    Bulle Ogier : Viva

    Nicole Garcia : Jeanne / Elsa

    Jean Babilée : Pierrot
    Hermine Karagheuz : Lucie
    Claire Nadeau : Sylvia Stern
    Elisabeth Wiener : allié de Viva
    Jean Wiener : pianiste
    André Dauchy : accordéonniste



    Depuis des millénaires, deux peuples de déesses se livrent, tous les ans, un combat de 40 jours entre la nouvelle lune d'hiver et la première lune de printemps, pour entrer en possession de la " fée marraine ", une pierre précieuse qui permettrait à Viva, fille du soleil, ou à Leni, fille de la lune de prolonger leur séjour sur la terre.




    0 0

     photo aff_corps_mon_ennemi-01.jpg

    Le Corps de mon ennemi
    1976 - 1 hre 57 - VFrStAngl (VobSub)
    MKV | H.264 | 672x400 pixels | AC3 | 1,67 Go +179,1 Mo





    Le Corps de mon ennemi
    1976 - 1 hre 57 - VFrStAngl (VobSub)
    ---
    ---
    Réalisateur: Henri Verneuil  
    Scénaristes: Michel Audiard, Félicien Marceau et Henri Verneuil  
    Auteur de l'oeuvre originale: Félicien Marceau  
    Dialoguiste: Michel Audiard

     photo corps_mon_ennemi-04.jpg

    Distribution:

    Jean-Paul Belmondo : François Leclercq
     photo corps_mon_ennemi-02.jpg

    Bernard Blier : Jean-Baptiste Beaumont-Liégard
     photo corps_mon_ennemi-05.jpg

    Marie-France Pisier : Gilberte Beaumont-Liégard
     photo Marie-France_Pisier_corps_mon_ennemi-03.jpg
     photo Marie-France_Pisier_corps_mon_ennemi-01.jpg photo Marie-France_Pisier_corps_mon_ennemi-02.jpg
     photo Marie-France_Pisier_corps_mon_ennemi-04.jpg

    Nicole Garcia : Hélène Mauve
     photo nicole_garcia_corps_mon_ennemi-03.jpg
     photo nicole_garcia_corps_mon_ennemi-01.jpg photo nicole_garcia_corps_mon_ennemi-02.jpg
     photo nicole_garcia_corps_mon_ennemi-04.jpg

    Élisabeth Margoni : Karine Lechard
     photo E3010lisabethMargoni.jpg

    Charles Gérard : le chauffeur de taxi
     photo corps_mon_ennemi-01.jpg

    Nadia Verine : Charlotte/Samantha
     photo NadiaVerine.jpg

    Serena : « Frida de Dusseldorf », la strip-teaseuse

    -
    François Perrot : Raphaël Di Massa
    Suzy Prim : Marquise de Chaulmes
    Daniel Ivernel : Victor Verbruck
    Claude Brosset : Oscar
    Yvonne Gaudeau : Madame Beaumont-Liégard
    René Lefèvre : Pierre Leclercq
    Michel Beaune : l'ami d'enfance
    Jacques David : l'avocat général
    André Reybaz : le président Kelfer
    Jean Turlier : La Roche-Bernard
    Jean Dasté : le gardien du chantier
    Bernard-Pierre Donnadieu : truand blond
    Monique Mélinand : Germaine Mauve

     photo corps_mon_ennemi-06.jpg

    A Cournai, dans le Nord de la France, on ne vit que par et pour la toute puissante famille Beaumont-Liégard. Ces industriels du textile ont au fil des ans et des générations, amassé une telle fortune qu'ils contrôlent la région tant du point de vue économique que sur le plan social et même politique. Le maire et le député n'ont en effet rien à refuser à Jean-Baptiste Liégard, l'actuel représentant de la dynastie, aussi autoritaire et efficace en affaires qu'au golf et sans lequel Cournai n'aurait ni son stade, encore moins sa brillante équipe de football et son héros Kojac.

     photo corps_mon_ennemi-03.jpg

    De souche modeste, ambitieux et peu scrupuleux, François Leclercq s'est introduit dans le clan après avoir séduit Gilberte, la fille unique de Jean-Baptiste Liégard. Mais, pressée par son père, Gilberte épouse un riche aristocrate pour mettre fin aux rumeurs qui circulent, pour éviter une mésalliance et surtout pour punir son amant de son inconstance. François s'est associé à Raphaël di Massa et les affaires de la boîte de nuit qu'ils ont ouverte prospèrent au-delà des prévisions les plus optimistes.

     photo corps_mon_ennemi-07.jpg

    C'est alors que François découvre que son associé se livre au trafic de drogue. Il veut intervenir, mais un double meurtre commis dans l'établissement lui est imputé sans qu'il puisse se disculper. Sept ans plus tard, François sort de prison, bien décidé à rétablir la vérité. Une rapide enquête lui démontre que les choses ont changé depuis, mais pas les hommes. Au terme de ses investigations, François retrouve Di Massa et confond Jean-Baptiste Liégard, le vrai responsable du trafic.

     photo corps_mon_ennemi-08.jpg

    MKV | H.264 | 672x400 pixels | AC3 | 1,67 Go


    Les suppléments

     photo aff_corps_mon_ennemi-05.jpg

    • Films annonces-1
    • Films annonces-2
    • Films annonces-3
    • Interview de H. Verneuil
    ---
    ---
    179,1 Mo


     photo gr_corps_mon_ennemi-02.jpg photo gr_corps_mon_ennemi-03.jpg photo gr_corps_mon_ennemi-04.jpg
     photo gr_corps_mon_ennemi-06.jpg photo gr_corps_mon_ennemi-05.jpg photo gr_corps_mon_ennemi-06.jpg
     photo gr_corps_mon_ennemi-07.jpg photo gr_corps_mon_ennemi-09.jpg photo gr_corps_mon_ennemi-10.jpg


    Nicole Garcia
     photo nicole_garcia_014a.png

     photo nicole_garcia_050.jpg


    Marie-France Pisier
     photo marie-france_pisier_010.jpg

    0 0
  • 09/07/15--01:43: Lord-1974-Bingo
  • Bingo
    1974 - 1hre 58
    DivX 5,0 | 720x544 pixels | AC3 | 672,3 Mo


     photo bingo-02.jpg
    Bingo
    1974 - 1hre 58
    ---

    ---

    Réalisation : Jean-Claude Lord
    Scénario : Jean-Claude Lord, Lise Thouin, Michel Capistran, Roch Poisson et Jean Salvy

     photo bingo-03.jpg

    Distribution:

    Réjean Guénette : François
     photo bingo-05.jpg

    Anne-Marie Provencher : Geneviève
     photo bingo-04.jpg

    Alexandra Stewart : Hélène
     photo Alexandra_Stewart_bingo-56.jpg
     photo Alexandra_Stewart_bingo-57.jpg photo Alexandra_Stewart_bingo-58.jpg
     photo Alexandra_Stewart_bingo-59.jpg


    Gilles Pelletier : Pierre
     photo bingo-06.jpg

    Jean Duceppe : Eugène, le père de François
     photo bingo-08.jpg

    Willie Lamothe : Albert
     photo bingo-07.jpg

    Claude Michaud : Fernand
    Manda Parent : Éva, la grand-mère de François
    Janine Fluet : Madeleine
    Louisette Dussault : Marie
    Pierre Valcour : Bernard Léger, le chef de l'opposition
    Marcel Sabourin : Le chef du parti indépendantiste
    Denise Pelletier : Mme. Gendron
    Roger Lebel : Le ministre de la Justice
    Yvon Barrette : Un révolutionnarie

     photo bingo-11.jpg
     
    François est un jeune photographe en herbe. Avec sa blonde, la douce Geneviève, il mène une existence tranquille. Le générique d'ouverture du film nous présente d'ailleurs des scènes amusantes, nous montrant combien François et Geneviève étaient insouciants et heureux avant les événements que le film s'apprête à raconter. Le père de François (Jean Duceppe) perd son emploi à cause d'une grève. Cet événement amène François à fréquenter les amis syndicalistes de son père, dont certains sont liés avec un groupe terroriste que l'on présume être de gauche. Ce groupuscule est dirigé par le mystérieux Pierre (Gilles Pelletier) . François commence par rendre de petits services au groupe, mais bientôt, il devient de plus en plus impliqué, convaincu qu'il se bat pour une bonne cause. C'est ainsi qu'il participe à l'enlèvement d'amis du gouvernement, puis à la pose de bombes. Mais ni François, ni ses amis (Louisette Dussault, Claude Michaud) ne se rendent compte que leurs agissements viennent en aide au chef de l'opposition officielle qui traînait de la patte dans les sondages, perdant des points au profit du tiers parti indépendantiste. François réalise à la toute fin du film qu'il ne fut qu'un jouet aux mains de l'ordre établi, mais il est trop tard.

     photo bingo-12.jpg

    Écrit en 1968, avant les événements d’octobre 70 donc, mais réalisé en 1973, Bingo raconte l’histoire d’un jeune idéaliste manipulé et transformé en terroriste par des influences extérieures. « Je n’ai pas voulu faire un film politiquement engagé. J’ai voulu dire : cessez de vous faire “remplir” par des politiciens et même par des chefs syndicaux : ne faites pas confiance aveuglément à vos dirigeants; vérifiez toujours les décisions qu’ils prennent et les raisons pour lesquelles ils les prennent » disait Jean-Claude Lord à propos de ces intentions pour faire ce film.

     photo bingo-13.jpg




    Alexandra Stewart

    0 0


    The Marseille contract
    1974 - 1hre 26 - VoEng
    Generic MPEG-4 | 704x368 | Mp3 | 830 Mo



     photo aff_marseille_contrat-2.jpg
    The Marseille contract
    1974 - 1hre 26 - VoEng
    ---
    Alexandra Stewart et Anthony Quinn
    ---
    Réalisateur : Robert Parrish
    Assistant réalisateur : Henri Helman
    Scénario : Judd Bernard

     photo marseille_contrat-1.jpg

    Distribution:

    Michael Caine : John Deray
     photo marseille_contrat-4.jpg

    Anthony Quinn : Steve Ventura
     photo marseille_contrat-2.jpg

    James Mason : Jacques Brizard
     photo marseille_contrat-5.jpg

    Maureen Kerwin : Lucienne
     photo marseille_contrat-7.jpg

    Catherine Rouvel : la maîtresse de Brizard
     photo marseille_contrat-6.jpg

    Maurice Ronet : Briac
     photo marseille_contrat-3.jpg

    Alexandra Stewart : Rita
     photo alexandra_stewart_marseille_contrat-1.jpg
     photo alexandra_stewart_marseille_contrat-2.jpg photo alexandra_stewart_marseille_contrat-3.jpg
     photo alexandra_stewart_marseille_contrat-4.jpg

    Marcel Bozzuffi : Calmet
    André Oumansky : Marsac
    Patrick Floersheim : Kovakian
    Pierre Salinger : Williams

     photo marseille_contrat-9.jpg

    Hella Petri : la comtesse
    Vernon Dobtcheff : Lazare
    Jerry Brouer : Kurt
    Georges Lycan : Henri
    Jean Bouchaud : Rouget

     photo marseille_contrat-9.jpg

    Un agent des narcotiques en poste en France (Quinn), lassé de l'impunité dont bénéficie le parrain de la drogue marseillais (Mason) engage un tueur à gages (Caine) pour l'éliminer pour 50 000$...

     photo marseille_contrat-10.jpg

    Generic MPEG-4 | 704x368 | Mp3 | 830 Mo

     photo gr_marseille_contrat-1.jpg
     photo gr_marseille_contrat-2.jpg photo gr_marseille_contrat-3.jpg photo gr_marseille_contrat-5.jpg
     photo gr_marseille_contrat-6.jpg photo gr_marseille_contrat-7.jpg photo gr_marseille_contrat-8.jpg
     photo gr_marseille_contrat-9.jpg photo gr_marseille_contrat-10.jpg photo gr_marseille_contrat-11.jpg
     photo gr_marseille_contrat-4.jpg


    Maureen Kerwin

    0 0
  • 09/07/15--05:28: Le dernier troyen
  • 0 0
  • 09/08/15--11:51: Pialat-1985-Police

  • Police
    1985 - 1hre 49
    Generic MPEG-4 | 720x432 | AC3 | 1,4 Go



     photo aff_police-2.jpg
    Police
    1985 - 1hre 49
    ---
    Sandrine Bonnaire
    ---
    Réalisateur: Maurice Pialat
    Assistants réalisateur: Didier Creste, Jean-Luc Olivier, Michel Acerbo et Cyril Collard
    Scénaristes: Catherine Breillat, Sylvie Danton, Jacques Fieschi et Maurice Pialat
    Auteur de l'oeuvre originale: Catherine Breillat

     photo police-2.jpg

    Distribution:

    Gérard Depardieu (Mangin)
     photo police-1.jpg

    Sophie Marceau (Noria)
     photo sophie_marceau_police-2.jpg
     photo sophie_marceau_police-1.jpg photo sophie_marceau_police-3.jpg

    Richard Anconina (Lambert)
     photo police-3.jpg

    Sandrine Bonnaire (la jeune prostituée, Lydie)
     photo sandrine_bonnaire_police-1.jpg photo sandrine_bonnaire_police-2.jpg

    Pascale Rocard (le commissaire stagiaire, Marie Vedret)
     photo police-4.jpg

    Franck Karoui (le patron du restaurant, René)
    Jonathan Leina (Simon)
    Jacques Mathou (Gauthier)
    Bernard Fuzellier (Nez Cassé)
    Meaachou Bentahar (Claude Laouki)
    Mohamed Ayari (Momo)
    Abdel-Kader Touati (Maxime)
    Jamil Bouarada (Jean)
    Sylvain Maupu (Clément)
    Yann Dedet (Dédé)
    Taya Ouzrout (Aïcha)

     photo police-7.jpg photo police-5.jpg

    Grâce à Claude, Mangin obtient des noms. Avec ses inspecteurs, il fait donc une descente chez Simon. Mais là, aucune preuve: de l'argent liquide, mais pas un gramme de drogue. Le dossier de Simon est cependant suffisamment épais pour que celui-ci soit emprisonné. Noria, son amie, passe trois mois sous les verrous avant d'être libérée. Lambert, l'avocat de toute la bande de trafiquants, qui est aussi un ami de Mangin, a travaillé pour elle. L'argent et la drogue étaient chez René et les frères de Simon.

     photo police-8.jpg photo police-9.jpg

    A sa sortie de prison, Noria les vole: malgré la loi du milieu, elle n'est pas décidée à attendre Simon. Par l'intermédiaire de Lambert, Mangin revoit Noria. Ils deviennent amants. Soupçonnée du vol par René, Noria est menacée. Elle demande à Mangin de la défendre en niant sa culpabilité. Par Lambert, menacé lui aussi, Mangin comprend que Noria lui a menti. Il récupère l'argent et la drogue qu'il restitue aux trafiquants. Noria le quitte.

     photo police-10.jpg


    Generic MPEG-4 | 720x432 | AC3 | 1,4 Go

     photo gr_police-1.jpg
     photo gr_police-13.jpg photo gr_police-12.jpg photo gr_police-11.jpg
     photo gr_police-10.jpg
     photo gr_police-7.jpg photo gr_police-6.jpg photo gr_police-5.jpg
     photo gr_police-4.jpg photo gr_police-3.jpg photo gr_police-2.jpg
     photo gr_police-14.jpg


    Sophie Marceau
     photo 13_Sophie_Marceau.jpg


    Pascale Rocard

    0 0

    Pour l'amour du ciel
    E' più facile che un cammello...
    Generic MPEG-4 | 528x384 pixels | Mp3 | 699 Mo
     1950 - 1hre 21


     photo aff_pour_amour_ciel-1.jpg
    Pour l'amour du ciel
    E' più facile che un cammello...
    1950 - 1hre 21
    ---
    ---

     photo aff_pour_amour_ciel-2.jpgPour l'amour du ciel
    1950

    Réalisation: Luigi Zampa
    Scénario: Cesare Zavattini
    Adaptation: Suso Cecchi d'Amico, Vitaliano Brancati, Diego Fabbri, Giorgio Moser
    Adaptation française : Jean George Auriol, Henri Jeanson
    Dialogue: Henri Jeanson

    Distribution:

    Jean Gabin : Carlo Bacchi
    Julien Carette : Amédéo Santini
    Mariella Lotti : Margo Bacchi
    Elli Parvo : La comtesse Guidi
    Antonella Lualdi : Maria Santini

    Paola Barboni : Luisa Bacchi • Carletto Sposito : Le duc de Sorino • Elena Altieri : Anna, une invitée • Tommaso Pallota : Nanni • Margo Cella : Mme Gigliosi • Nario Bernardi : Mr Gigliosi • Dante Maggio : Nicolas Ciabattina, le cordonnier • Peppino Spadaro : Le portier de l'usine • Maurizio de Bosdari : Vittorio • Bella Starace Sainata : La tante de Bacchi • Ciro Bernardi : Le gardien de l'usine • Aristide Catoni : Autista Camion • Aristido Baghetti : Le notaire • Aldo Bettoni : Biamonti • Antonietta Patrosi : Anna Bacchi, petite fille de Carlo • Piero Pastore : Un représentant des ouvriers • Fausto Guerzoni : Un représentant des ouvriers • Luigi Garone : Le mendiant • Giuseppe Cameriere : Dino Raffaelli • Reynold Packard : Le député Mattioli • Anna Pabel : Milena • Enrico Luzzi : Un témoin de l'accident • Bia Valori : Un témoin de l'accident • Franck Colson : M. Travers • Bruno Corelli : Antonelli • Maso Lotti : Nanni • Giacomo "Mimo" Billi : Ferrari • Edda Soligo : Une infirmière • Paolo Ferrara : Paolo • Pietro Verna : Monseigneur • Salvio Libassi : Un vigile

     photo pour_amour_ciel-6.jpg
     photo pour_amour_ciel-2.jpg photo pour_amour_ciel-5.jpg
     photo pour_amour_ciel-4.jpg photo pour_amour_ciel-7.jpg
     photo xtra_pour_amour_ciel-1.jpg

    Carlo Bacchi, riche industriel romain est renversé par un camion et meurt. On lui refuse l'entrée au paradis. Le juge céleste lui donne douze heures pour racheter ses fautes en faisant le bonheur de Santini, un de ses ouvriers qui a tenté de se suicider. Il se relève donc indemne et, rentré chez lui, commence à régler ses affaires : convoquant les délégués de son usine, distribuant l'argent aux pauvres, recherchant Santini qui est soigné dans un hôpital ... Il fait une dernière tentative pour satisfaire Santini, en vain. Le délai est écoulé. Bacchi, à nouveau mort, se retrouve devant le juge. Il a échoué avec Santini, mais il a fait la bonheur de sa nièce Maria et de son fiancé. Il sera donc parmi les élus.

     photo xtra_pour_amour_ciel-3.jpg
     photo xtra_pour_amour_ciel-2.jpg photo pour_amour_ciel-3.jpg
     photo pour_amour_ciel-1.jpg

    Generic MPEG-4 | 528x384  | Mp3 | 695 Mo

     photo gr_pour_amour_ciel-2.jpg
     photo gr_pour_amour_ciel-4.jpg
     photo gr_pour_amour_ciel-5.jpg



    Mariella Lotti



    Elli Parvo

    Antonella Lualdi


    0 0


    Gloria Estefan
    Soy Mujer (2015)







    Soy Mujer (2015)


    Soy Mujer
    (2015)


    01 - No Llores
    02 - Por un Beso
    03 - Me Voy
    04 - No Pretendo
    05 - Mi Tierra
    06 - Hablas de Mi
    07 - Con los Anos Que Me Quedan
    08 - Renacer
    09 - No Sera Facil
    10 - No Me Vuelvo a Enamorar
    11 - Si Voy a Perderte
    12 - Desde la Oscuridad ((Coming Out of the Dark)[Spanish Version])
    13 - Heaven's What I Feel (Corazon Prohibido)
    14 - El Dia Que Me Quieras
    15 - Sonrie (Gloria Solo Version)





    ---
    ---






    Mp3 @320 Kbps | 151 Mo



    0 0


    Gaston Phébus ou Le Lion des Pyrénées
    1978 - 5hres 26
    DivX 5,0 | 720x544 | Mp3 | 4,2 Go



     photo aff_gaston_phebus-1.jpg
    Gaston Phébus ou Le Lion des Pyrénées
    1978 - 5hres 26

    Mini-série française en 6 épisodes de 60 minutes, créée par Jacques Armand et Bernard Borderie d'après l'œuvre éponyme de Gaston et Myriam de Béarn et diffusée en France en 1978 sur Antenne 2.

    ---

    ---

     photo gaston_phebus-2.jpg

    Distribution:

    Jean-Claude Drouot : Gaston Phébus
     photo gaston_phebus-0.jpg

    Nicole Garcia : Agnès de Navarre
     photo Nicole_Garcia_gaston_phebus-0.jpg
     photo Nicole_Garcia_gaston_phebus-1.jpg photo Nicole_Garcia_gaston_phebus-2.jpg photo Nicole_Garcia_gaston_phebus-3.jpg
     photo Nicole_Garcia_gaston_phebus-4.jpg photo Nicole_Garcia_gaston_phebus-5.jpg photo Nicole_Garcia_gaston_phebus-7.jpg
     photo Nicole_Garcia_gaston_phebus-6.jpg

    Pascale Rivault : Myriam
     photo Pascale_Rivault_gaston_phebus-0.jpg
     photo Pascale_Rivault_gaston_phebus-1.jpg photo Pascale_Rivault_gaston_phebus-2.jpg
     photo Pascale_Rivault_gaston_phebus-3.jpg photo Pascale_Rivault_gaston_phebus-5.jpg
     photo Pascale_Rivault_gaston_phebus-4.jpg

    France Dougnac : Marguerite
     photo France_Dougnac_gaston_phebus-2.jpg
     photo France_Dougnac_gaston_phebus-0.jpg photo France_Dougnac_gaston_phebus-1.jpg

    Georges Marchal: Corbeyran
     photo gaston_phebus-1.jpg

    Gérard Hérold : Charles de Navarre • Jean-François Poron : Espaing • Monique Mélinand : comtesse Eléonore de Comminges • François Dyrek : Ernauton • Dora Doll : Florine • François Maistre: Philippe VI de Valois • Claude Gensac: Jeanne de Bourgogne • Michèle Grellier: comtesse Hélène • Denis Savignat : (non crédité) • Laurence Février : Sancia • Jean-François Lixon : Gaston • Daniel Grimm : Roger de Mahaut • Edgar Givry : Gassiot • André Oumansky : Ferrero • Lambert Wilson : Yvain • André Thorent : abbé d'Aïre • André Dumas : Benoît • Mireille Audibert : duchesse de Normandie • Nadine Basile: Mme de Levis • Henri Deus : Jean, duc de Normandie • Bernard-Pierre Donnadieu • Philippe Dumat : mire • Raymond Loyer : Sigismond de Bohême • Guy Kerner : Bertrand de Waast • Gabriel Gobin : Ramonet • Patrick Lancelot : Pierre • Claude Marcault: Aude • Daniel Perche : ours Hannibal • Bruno Raffaëli : Guillaume

     photo gaston_phebus-4.jpg

    Cette mini-série historique met en scène les aventures de Gaston Phébus, comte de Foix et seigneur de Béarn, impétueux seigneur féodal du xive siècle, marié à Agnès de Navarre.
    L'histoire se déroule pendant la guerre de Cent Ans, Gaston épouse Myriam, sa tendre amie d'enfance dont il est éperdument amoureux. Par malheur pour lui, il doit rencontrer le roi de Navarre, Charles le Mauvais. Agnès, la sœur de celui-ci, tombe follement amoureuse du beau Gaston. Avec l'aide de son frère, elle fait empoisonner Myriam et tente d'attirer Gaston dans les filets de l'amour. Phébus se vengera d'Agnès en l'épousant de force, en refusant de coucher avec elle avant de multiplier les infidélités.
    Intrigues amoureuses, guerres, chevauchées fantastiques, l'histoire de la France de 1331 à 1391, mènent cette série.

     photo gaston_phebus-3.jpg

    DivX 5,0 | 720x544 | Mp3 | 4,2 Go


    Pascale Rivault
     photo pascale_rivault-01.jpg
     photo pascale_rivault-02.jpg photo pascale_rivault-03.jpg


    France Dougnac



    Nicole Garcia

    0 0
  • 09/09/15--01:20: De Broca-1978-Le cavaleur

  • Le cavaleur
    1978 - 1hre 45
    Generic MPEG-4 | 720x440 pixels | Mp3 | 923 Mo


     photo aff2.jpg 
    Le cavaleur
    1978 - 1hre 45
    ---

    ---
    Réalisation : Philippe de Broca
    Scénario : Michel Audiard et Philippe de Broca

     photo capture_d_ecran_2009-11-04_a_150056.jpg

    Distribution:

    Jean Rochefort : Edouard Choiseul
     photo capture_d_ecran_2009-11-04_a_145320.jpg 

    Nicole Garcia : Marie-France
    ---

    ---
     photo capture_d_ecran_2009-11-04_a_150205.jpg 

    Annie Girardot : Lucienne
     photo capture_d_ecran_2009-11-04_a_145342.jpg

    Lucienne Legrand : Belle maman
    Danielle Darrieux : Suzanne Taylor
     photo capture_d_ecran_2009-11-04_a_150008.jpg 

    Catherine Alric : Muriel Picoche
     photo capture_d_ecran_2009-11-04_a_150026.jpg 

    Carole Lixon : Pompon
    Jean Desailly : Charles-Edmond
    Lila Kedrova : Olga
    Philippe Castelli : Marcel
    Dominique Probst : le Chef d'orchestre
    Jean-Claude Ventura : Le Chef de gare
    Raoul Guylad : Trio Léningrad
    Tomas Hnevsa : Trio Léningrad
    Oleg Oboldouieff : Trio Léningrad
    Peggy Besson : Petite fille
    Julie Besson : Petite fille
    Anne-Emilie Roy : Petite fille
    François Viaur : le Concierge du conservatoire
    Benjamen : le Client de la librairie
    Marie Guilbert : Madame Pons

    Catherine Leprince : Valentine
     photo capture_d_ecran_2009-11-04_a_145500.jpg

    Edouard Choiseul, une cinquantaine d'années, pianiste célèbre et séduisant, n'a pas une vie facile !... Entre les nombreux concerts et les jolies femmes, aux charmes desquelles il a beaucoup du mal à résister, organiser son emploi du temps lui pose quelques sérieux problèmes ! Surtout qu'il est marié. Ainsi, il lui faut avoir beaucoup d'imagination pour «naviguer» entre sa maîtresse, son épouse, ses trois enfants, son impresario, ses galas, sa première femme et la fille de celle-ci... «Naviguer» aussi entre ses anciennes amours. Parmi ces dernières, il retrouve notamment Suzanne, une belle femme qu'il a connue quand il avait dix-neuf ans

    • César du meilleur second rôle féminin à Nicole GARCIA

     photo capture_d_ecran_2009-11-04_a_145416.jpg



     Nicole Garcia


    Danielle Darrieux

    Annie Girardot


    Catherine Alric

    0 0
  • 09/09/15--02:20: Malle-1975-Black Moon

  • Black Moon
    1975 - 1hre 36 - VoEng
    Mp4 | H.264 | 960x576 | AAC | 878 Mo



     photo aff_blackmoon-2.jpg
    Black Moon
    1975 - 1hre 36 - VoEng
    ---
    ---

     photo aff_blackmoon-3.jpgBlack Moon
    1975

    Réalisateur et scénariste: Louis Malle
    Collaborateur scénaristique: Ghislain Uhry
    Dialoguistes: Louis Malle et Joyce Bunuel

    Distribution:

    Cathryn Harrison (Lily)
    Thérèse Giehse (La vieille dame)
    Alexandra Stewart (La soeur)
    Joe Dallesandro (Le frère)

    Sur une route isolée, une voiture s'arrête. Fusent des détonations. C'est la guerre. On arrête. On fusille. Lily s'empresse de fuir devant le danger. Elle erre longtemps dans ce pays où les fleurs gémissent lorsqu'on les écrase et où passe, lointaine, la légendaire licorne. Elle découvre enfin une maison retirée: là, beaux et silencieux, un frère et une soeur semblent régner en maîtres tandis qu'une vieille dame nourrie au sein converse avec un rat de ses amis tout en écoutant, sur un émetteur, des nouvelles fraîches de la guerre de Troie. Des petits enfants tout nus et tout roses jouent avec une grosse truie, à moins qu'ils n'entament, après avoir dîné, le grand air de "Tristan et Isolde" sous les yeux attentifs du frère et de la soeur. Obstinément, Lily cherche à retrouver une licorne qu'elle aperçoit régulièrement et qui, dans sa philosophie désabusée, cite Francis Bacon tout en broutant des fleurs qui crient de douleur. La guerre rôde toujours. Malgré sa soeur, le jeune homme décapite un aigle magnifique. La vieille dame-enfant, que Lily a nourrie puis doucement bercée, disparaît. Lily se sent maintenant chez elle: elle s'installe dans le lit de l'aïeule et offre à la licorne, qui la regarde, imperturbable, son sein nourricier.

     photo blackmoon-1.jpg
     photo blackmoon-9.jpg photo blackmoon-10.jpg
     photo blackmoon-6.jpg photo blackmoon-7.jpg
     photo blackmoon-13.jpg

    • Césars 1976 : César du meilleur son pour Nara Kollery et Luc Perini
    • Césars 1976 : César de la meilleure photographie

     photo blackmoon-14.jpg
     photo blackmoon-15.jpg photo blackmoon-16.jpg
     photo blackmoon-17.jpg

    Mp4 | H.264 | 960x576 | AAC | 878 Mo

     photo blackmoon-18.jpg
     photo blackmoon-2.jpg photo blackmoon-3.jpg
     photo blackmoon-8.jpg photo blackmoon-11.jpg
     photo blackmoon-5.jpg

    0 0


    Julie pot-de-colle
    1977 - 1hre 26
    Mp4 | H.264 | 653x536 | AAC | 1009 Mo



     photo aff_julie_pot_colle-2.jpg
    Julie pot-de-colle
    1977 - 1hre 26
    ---
    Marlène Jobert et Jean-Claude Brialy
    ---
    Réalisateur: Philippe de Broca
    Scénariste: Jean-Claude Carrière
    Auteur de l'oeuvre originale: Peter de Polnay

     photo julie_pot_colle-1.jpg

    Distribution:

    Marlène Jobert (Julie)
     photo marlene_jobert_julie_pot_colle-4.jpg
     photo marlene_jobert_julie_pot_colle-1.jpg photo marlene_jobert_julie_pot_colle-3.jpg
     photo marlene_jobert_julie_pot_colle-2.jpg


    Jean-Claude Brialy (Jean-Luc)
     photo julie_pot_colle-2.jpg

    Alexandra Stewart (Delphine)
     photo julie_pot_colle-3.jpg

    Christian Alers (Payrac)
    Alain David-Gabison (Jacques)
    Philippe Rouleau (Chardon)
    Francis Lemaire (Tamer)
    René Kolldehoff (Heinzel)
    Anna Gaylor (la secrétaire)
    Jean-Claude Carrière (le conseiller)

     photo gr_julie_pot_colle-4.jpg

    Un fondé de pouvoirs, ça ne "fond" pas facilement. Pourtant, Jean-Luc sans réfléchir, par pitié, se résout à sauver Julie, qui vient de tuer son mari, des mains de la police. Il faut dire que le Maroc, si joli dans sa lumière, même pour quelqu'un d'aussi pressé que Jean-Luc, prédispose à l'indulgence. Et il faut bien ajouter que Jacques, l'assassiné, était un sombre individu, mufle, coléreux, insolent, brutal et piètre architecte, de surcroît, prêt à dénaturer le paysage extraordinaire d'un petit port de pêche par l'intrusion d'un ensemble balnéaire rose et vert. Alors, Jean-Luc aide Julie à dissimuler le meurtre accidentel en accident meurtrier. Et comme la jeune femme, perdue, s'accroche à lui, il accepte même de rentrer à Paris avec elle.

     photo julie_pot_colle-4.jpg

    Bonne fille, Julie la criminelle n'a de cesse de remercier Jean-Luc de son aide: mais ses initiatives provoquent un tel remue-ménage que Jean-Luc lasse la patience d'un client important, Heinzel, et de sa fiancée, Delphine, soeur de son patron... Après une brève révolte, Jean-Luc s'aperçoit que la tornade "Julie" a renversé involontairement son château de cartes conventionnelles. C'est juste au moment où il décide d'abandonner fiancée et situation qu'il est arrêté pour le meurtre de Jacques. Extradé, il est rejoint par Julie qui tente en vain de le faire évader. Au cours de la reconstitution, Jean-Luc apprend que la victime a été étranglée et non frappée... Julie serait donc innocente. La police démasque le vrai coupable: l'adjoint de Jacques, Payrac, qui s'était vengé ainsi de longues et pénibles humiliations... Une vie toute rose s'ouvre maintenant devant Julie et Jean-Luc...

     photo julie_pot_colle-6.jpg

    Mp4 | H.264 | 653x536 | AAC | 1009 Mo

     photo gr_julie_pot_colle-3.jpg
     photo gr_julie_pot_colle-1.jpg photo gr_julie_pot_colle-2.jpg
     photo gr_julie_pot_colle-5.jpg


    Marlene Jobert

    0 0


    Sous le soleil de Satan
    1987 - 1hre 33
    MKV | H.264 | 964x576 | AAC | 1,2 Go



     photo aff_soleil_satan-2.jpg
    Sous le soleil de Satan
    1987 - 1hre 33
    ---
    Sandrine Bonnaire et Gérard Depardieu
    ---
    Réalisateur: Maurice Pialat
    Assistant réalisateur: Didier Creste
    Auteur de l'oeuvre originale: Georges Bernanos
    Adaptateurs: Sylvie Danton et Maurice Pialat

     photo soleil_satan-1.jpg

    Distribution:

    Gérard Depardieu : l'abbé Donissan
     photo soleil_satan-2.jpg

    Sandrine Bonnaire : Mouchette
     photo sandrine_bonnaire_soleil_satan-1.jpg
     photo sandrine_bonnaire_soleil_satan-2.jpg photo sandrine_bonnaire_soleil_satan-3.jpg
     photo sandrine_bonnaire_soleil_satan-4.jpg

    Maurice Pialat : Menou-Segrais
     photo soleil_satan-3.jpg

    Alain Artur : Cadignan
    Yann Dedet : Gallet
    Brigitte Legendre : La mère de Mouchette
    Jean-Claude Bourlat : Malorthy
    Jean-Christophe Bouvet : Satan
    Philippe Pallut : Le carrier
    Marcel Anselin : Mgr Gerbier
    Yvette Lavogez : Marthe
    Pierre d'Hoffelize : Havret
    Corinne Bourdon : La mère de l'enfant
    Thierry Der'ven : Sabroux
    Marie-Antoinette Lorge : Estelle
    Bernard de Gouy : M. de Wamin
    Yolène de Gouy : Mme de Wamin
    ...

     photo soleil_satan-5.jpg

    Le doyen Menou-Segrais qui a pris sous sa houlette l'abbé Donissan se voit dans l'obligation de le morigéner. Mortifications et flagellations excessives n'y font rien: le "futur saint de Lumbres" ne comble pas ses lacunes intellectuelles et spirituelles, mais emprunte les voies de l'orgueil tracées par Satan. Pourtant le doyen, paternel, accompagne l'abbé qui, aujourd'hui, officie. Entre Germaine Malorthy, Mouchette... Une nuit, elle rejoint le marquis de Cadignan, son amant, décidée à abandonner famille et Campagne pour et avec lui. Le quadragénaire séducteur esquive; l'adolescente fait feu...

     photo soleil_satan-6.jpg

    La voilà enceinte, chez Gallet, médecin et député, marié et séduit, effrayé par sa crise. Un soir, sur la route d'Etaples, Donissan se perd et erre. Complaisant, un maquignon le ramène vers Campagne, scellant en chemin son destin du baiser de Satan. Donissan voit maintenant clair en Mouchette qu'il croise à l'aurore: il ne saura cependant l'aider, empêcher le rasoir de trancher. Eperdu, il porte son corps ensanglanté devant l'autel. Les autorités l'écartent un temps... La réputation du curé Donissan dépasse la paroisse de Lumbres; ressuscitera-t-il cet enfant au chevet lointain duquel on l'a appelé? Menou-Segrais est venu visiter son ancien protégé, qui tarde. Dans le confessionnal, il le trouve, trépassé...

     photo soleil_satan-7.jpg

    MKV | H.264 | 964x576 | AAC | 1,2 Go

     photo gr_soleil_satan-1.jpg
     photo gr_soleil_satan-5.jpg photo gr_soleil_satan-3.jpg
     photo gr_soleil_satan-4.jpg photo gr_soleil_satan-2.jpg 
     photo gr_soleil_satan-6.jpg photo gr_soleil_satan-7.jpg photo gr_soleil_satan-8.jpg photo gr_soleil_satan-9.jpg
     photo gr_soleil_satan-14.jpg

    Sandrine Bonnaire
     photo sandrine_bonnaire_023.jpg

    0 0
  • 09/10/15--01:18: Pialat-1991-Van Gogh

  •  photo vangoghirises.jpg

    Van Gogh
    1991 - 2hres 38
    DivX 5,0 | 672x384 | Mp3 | 1,84 Go




     photo aff2rk.jpg
    Van Gogh
    1991 - 2hres 38

     photo vangoghi.jpg

    Réalisateur : Maurice Pialat

     photo vangogh199112g.jpg

    Distribution:

    Jacques Dutronc : Van Gogh

     photo vangogh199113g.jpg

    Alexandra London : Marguerite Gachet
    Elsa Zylberstein : Cathy
    Bernard Le Coq : Théo
    Gérard Séty : docteur Gachet
    Corinne Bourdon : Jo


     photo vangoghstarrynightz.jpg

    Leslie Azzoulai : Adeline Ravoux
    Chantal Barbarit : Mme Chevalier
    Jacques Vidal : Ravoux
    Frédéric Bonpart : La mouche
    Lise Lamétrie : Madame Ravoux
    Christian Maes : l'accordeoniste


     photo vangogh2.jpg
    Après les crises nerveuses qui avaient suscité son internement à Saint-Rémy de Provence, le peintre Vincent Van Gogh se rend à Auvers-sur-Oise chez le docteur Gachet, grand amateur d'art, à qui son frère Théo l'a chaudement recommandé. Gachet, qui juge son hôte en parfaite santé, se fait une joie de lui montrer sa collection de tableaux...A peine installé à l'auberge des Ravoux, le Hollandais impétueux réalise le portrait de Marguerite, la fille du médecin... Peu après, sur les bords de l'Oise, Vincent rejoint des amis de longue date, souteneurs et autres prostituées dont Cathy, qui le trouve bien vieilli, alors que l'artiste n'a que trente-sept ans.

     photo vangogh151g.jpg

     photo vangoghjpgq.jpg

    0 0

    Un papillon sur l'épaule
    1978 - 1hre 35
    DivX 5,0 | 656x384 pixels | Mp3 | 704,5 Mo


    Un papillon sur l'épaule
    1978 - 1hre 35
    ---

    ---
    Réalisateur : Jacques Deray
    Scénario : Jacques Deray, Jean-Claude Carrière et Tonino Guerra, d'après le roman The Velvet Well de John Gearon

    Photobucket

    Distribution:

    Lino Ventura : Roland Fériaud




    Nicole Garcia : Sonia




    Claudine Auger : la femme à l'imperméable
    Photobucket

    Paul Crauchet : Raphaël
    Jean Bouise : le docteur
    Photobucket

    Laura Betti : Madame Carrabo
    Photobucket

    Roland Bertin : le haut fonctionnaire
    Xavier Depraz : Miguel Carrabo
    Dominique Lavanant : la jeune femme
    José Lifante : Commissaire
    Jacques Maury : Goma


    Photobucket

    Après un long séjour en mer, Roland Fériaud débarque à Barcelone où sa femme qu'il n'a pas vu depuis longtemps doit venir le rejoindre. A l'hôtel, dans la chambre voisine de la sienne, Fériaud découvre un cadavre avant d'être assommé. Il se réveille dans une étrange clinique et tente de se souvenir de ce qui s'est passé bien qu'un curieux médecin lui parle d'hallucinations. Quelques jours plus tard, Fériaud acquiert la preuve qu'il n'a pas rêvé. De plus en plus intrigué, il mène sa propre enquête et rencontre plusieurs personnes apparemment mêlées à son affaire.



    C'est alors que sa femme, Sonia, arrive. Fériaud tente de lui cacher la vérité mais elle est enlevée et il est contraint pour la retrouver de remettre à des inconnus la mystérieuse valise qu'il vient de récupérer dans une consigne. Le Consul de France qu'ils ont contacté, en dernier recours, leur conseille de tout oublier. Fériaud accompagne Sonia à la gare puis s'apprête à regagner son bateau quand il est abattu en pleine rue...

    Photobucket




    0 0


    Goodbye, Emmanuelle
    1977 - 1hre 34
    DivX 3 | 576x320 | Mp3 | 636,2 Mo



      photo aff_goodbye_emmanuelle-02.jpg
    Goodbye, Emmanuelle
    1977 - 1hre 34
    ---
    ---
    Réalisateur: François Leterrier   
    Scénaristes: Monique Lange et François Leterrier   
    Auteur de l'oeuvre originale: Emmanuelle Arsan   
    Musique originale: Serge Gainsbourg

     photo goodbye_emmanuelle-01.jpg

    Distribution:

    Sylvia Kristel    (Emmanuelle)
     photo goodbye_emmanuelle-05.jpg

    Alexandra Stewart    (Dorothée)
     photo goodbye_emmanuelle-02.jpg

    Sylvie Fennec    (Clara)
     photo SylvieFennec.jpg

    Olga Georges-Picot    (Florence Cordier)
     photo OlgaGeorges-Picot.jpg

    Charlotte Alexandra (Chloé)
    Umberto Orsini    (Jean)
    Jean-Pierre Bouvier    (Grégory)
    Jacques Doniol-Valcroze    (Michel Cordier)
    Radiah Frye   
    Caroline Laurence   
    Jack Allen   
    Érik Colin    (Guillaume)

     photo goodbye_emmanuelle-07.jpg

    Emmanuelle passe des bras d'Angélique, sa couturière à ceux d'un Suédois de passage. Le tout sous l'oeil compréhensif de Jean, son mari, organisateur de parties fines avec tout ce que les îles des Seychelles comptent de couples "libérés"... Mais, un jour, l'amour envahit la vie d'Emmanuelle : cinéaste de passage, venu aux Seychelles en repérages, Gregory Perrin comprend fort mal d'abord cette jeune femme sans complexes qui se donne à lui dès le premier instant. Humiliée, furieuse, Emmanuelle éprouve un sentiment inconnu lorsqu'elle aperçoit plus tard Gregory aux bras d'une ravissante jeune femme, Dorothée. Mais cette dernière affiche des penchants exclusivement féminins...

     photo goodbye_emmanuelle-06.jpg

    Aussi, après une brève aventure, Emmanuelle peut-elle facilement reconquérir Gregory avant d'être elle-même subjuguée... Lorsqu'elle rentre au bercail après une brève escapade amoureuse et touristique, Emmanuelle s'aperçoit avec surprise que l'hostilité décelée dans l'attitude de Jean s'est transformée en banale jalousie. C'est maintenant un homme prêt à toutes les ruses qui subtilise messages écrits ou téléphonés que Gregory, forcé de retourner à Paris à l'improviste, adresse à Emmanuelle. Lorsqu'elle réalise les manoeuvres de Jean, Emmanuelle décide de rejoindre Gregory à Paris. Clara, toujours malheureuse avec Guillaume, son mari papillonnant, accompagne Emmanuelle jusqu'à l'avion qui l'emporte loin.

     photo goodbye_emmanuelle-08.jpg




     photo gr_goodbye_emmanuelle-01.jpg photo gr_goodbye_emmanuelle-02.jpg photo gr_goodbye_emmanuelle-03.jpg
     photo gr_goodbye_emmanuelle-04.jpg photo gr_goodbye_emmanuelle-05.jpg photo gr_goodbye_emmanuelle-06.jpg photo gr_goodbye_emmanuelle-08.jpg


    Sylvia Kristel



    Alexandra Stewart



    Sylvie Fennec



    Olga Georges-Picot

older | 1 | .... | 166 | 167 | (Page 168) | 169 | 170 | .... | 265 | newer