Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Channel Catalog


older | 1 | .... | 170 | 171 | (Page 172) | 173 | 174 | .... | 265 | newer

    0 0
  • 09/26/15--11:10: Decoin-1958-La Chatte
  • La Chatte
    1958 - 1hre 45
    Generic MPEG-4 | 720x576 pixels | WMA | ± 615 Mo

     photo aff_la_chatte-02.jpg 
    La Chatte
    1958 - 1hre 45
    ---

    ---
    Réalisation : Henri Decoin
    Assistants réalisateur : Michel Deville, Edmond Agabra
    Scénario : Henri Decoin, Jacques Rémy et Eugène Tucherer, adapté du roman de Jacques Rémy
    Dialogue : Jacques Rémy

     photo la_chatte_03.jpg

    Distribution:

    Françoise Arnoul : Suzanne Ménessier dite Cora
     photo la_chatte_05.jpg

    Bernard Blier : capitaine Debrun
     photo la_chatte_02.jpg

    Roger Hanin : Pierre
    André Versini : Henri
    Bernhard Wicki : Bernard Werner
    Mario David : un résistant
    Kurt Meisel : capitaine Heinz Muller
    Michel Jourdan : Olivier
    Louison Roblin : Bernadette
    Harald Wolff : colonel Richting
    Marie Glory : la concierge
    Pierre Mirat : cheminot
    Lutz Gabor : ordonnance
    Jacques Meyran : Fred, le barman
    ...

     photo la_chatte_01.jpg

    Après la mort de son mari abattu par les Allemands, Cora prend sa place dans le réseau de la Résistance où elle prend le pseudonyme de« la Chatte ». Sa première mission est une réussite. Elle s'empare dans une usine des plans d'une nouvelle fusée que les Allemands expérimentent dans les Ardennes. Le soir même elle fait la connaissance d'un journaliste suisse, Bernard, avec qui elle sympathise très rapidement. En réalité, Bernard est un officier allemand qui en civil et sous une identité de « neutre », cherche seulement les aventures galantes.

     photo la_chatte_04.jpg

    Le hasard veut que Bernard soit un parent de l'officier qui est chargé de retrouver Cora d'après un portrait robot. Or, en voyant ce portrait dans le bureau de son cousin, Bernard dit qu'il croit connaître cette femme. Bernard a désormais pour mission de faire arrêter Cora et tous les membres du réseau. Aimant réellement là jeune femme, il accepte un marché : il donnera tous les renseignements sur le réseau à condition que Cora ait finalement la vie sauve. Tous les résistants sont arrêtés, excepté leur chef. Cora est libérée comme promis. Tandis que Bernard part pour le front russe, la jeune femme est abattue par le chef du réseau qui croit que c'est elle qui a trahi ses compagnons.

     photo la_chatte_06.jpg

     photo gr_la_chatte-03.jpg
     photo gr_la_chatte-04.jpg photo gr_la_chatte-01.jpg photo gr_la_chatte-02.jpg photo gr_la_chatte-06.jpg
     photo gr_la_chatte-05.jpg

     photo poster_la_chatte-01.jpg photo poster_la_chatte-02.jpg photo poster_la_chatte-03.jpg
     photo poster_la_chatte-04.jpg photo poster_la_chatte-05.jpg
     photo poster_la_chatte-06.jpg photo poster_la_chatte-07.jpg photo poster_la_chatte-08.jpg
     photo poster_la_chatte-09.jpg photo poster_la_chatte-10.jpg photo poster_la_chatte-11.jpg


     photo francoise_arnoul_037.jpg

    0 0



    Cargaison blanche
    1958 - 1hre 32
    Generic MPEG-4 | 640x336 pixels | Mp3 | 695 Mo




    Cargaison blanche
    1958 - 1hre 32
    ---

    ---
    Réalisation : Georges Lacombe
    Collaboration à la réalisation : Roger Dallier
    Assistants-réalisation : Georges Pellegrin, Georges Casati, Philippe de Broca
    Scénario : Jacques Sigurd d'après le reportage de Jean Masson, Le Chemin de Rio
    Adaptation : Georges Lacombe
    Dialogues : Jacques Sigurd

    Photobucket

    Distribution:

    Françoise Arnoul : Françoise, la jeune journaliste



    Renée Faure : Maria Ploit, une organisatrice du trafic de femmes
    Photobucket

    Georges Rivière : Raymond, l'associé de Maria
    Jean-Claude Michel : Pierre Magnier, le journaliste
    Colette Mars : Mado, la patronne et chanteuse de la boîte de nuit
    ---

    ---
    Jean-Claude Brialy : Jean, le jeune journaliste assassiné
    Photobucket

    Judith Magre : Dora, une entraîneuse de la boîte
    Photobucket

    Robert Dalban : René, le trafiquant assassiné
    Photobucket

    Georges Aminel : José, le chanteur de l'orchestre
    Germaine Kerjean : Mme Irma, la cartomancienne
    Michel Salina : Monsieur Paul, un organisateur du trafic
    Pierre Cour : le rédacteur en chef du journal
    Henri San Juan : Tony, un homme de main des trafiquants
    Clément Harari : un client de la boîte de nuit

    ...


    Un journaliste qui préparait un reportage sur la traite des blanches est assassiné. Françoise, une de ses camarades, qui a recueilli ses confidences juste avant sa disparition, se met en devoir de retrouver, grâce à ces renseignements, la piste que le jeune homme avait lui-même suivie. Engagée comme bonne par l'intermédiaire d'une voyante, Françoise est vue convaincue qu'elle est sur la bonne voie. Ne voulant pas reculer, elle surmonte sa peur et accepte le poste de barmaid que lui propose, dans un cabaret, l'associé de sa patronne, un certain Raymond, recruteur de l'organisation. Raymond ne tarde pas à proposer une place plus rémunératrice à Françoise si elle accepte de partir à l'étranger.



    Quand Françoise se rend compte qu'elle est allée trop loin, il est trop tard pour qu'elle puisse se soustraire à la surveillance dont elle est l'objet. Raymond et ses acolytes se rendent compte que Françoise n'est pas l'innocente jeune fille qu'elle paraissait être lors de son arrivée et leurs soupçons se trouvent confirmés quand ils reconnaissent un journaliste en la personne d'un client du cabaret. Un magnétophone placé au bon endroit enregistre la conversation de Françoise et de son camarade journaliste qui se croient seuls. Tous deux sont matraqués par les bandits qui s'apprêtent à les faire disparaître quand la police, prévenue par le musicien noir de l'orchestre, arrive pour mettre fin à cette histoire.

    Photobucket














    0 0

     
    Le Chemin des Écoliers
    1959 - 1hre 20
    Generic MPEG-4 | 608x400  | Mp3 | 690 Mo


     photo aff_chemin_ecoliers-02.jpg
    Le Chemin des Écoliers
    1959 - 1hre 20
    ---

    ---
    Réalisation : Michel Boisrond
    Scénario : D'après le roman de Marcel Aymé, Le Chemin des écoliers
    Adaptation et Dialogue : Jean Aurenche, Pierre Bost
    Musique : Paul Misraki, Antoine Petitjean

     photo chemin_ecoliers-08.jpg

    Distribution:

    Alain Delon : Antoine Michaud
     photo chemin_ecoliers-04.jpg

    Bourvil : Charles Michaud, son père
     photo chemin_ecoliers-03.jpg

    Françoise Arnoul : Yvette, son amie

     photo chemin_ecoliers-06.jpg
     photo chemin_ecoliers-11.jpg

    Jean-Claude Brialy : Paul Tiercelin, ami d'Antoine
     photo chemin_ecoliers-07.jpg

    Lino Ventura : M. Tiercelin, son père, restaurateur et as du marché noir
     photo chemin_ecoliers-10.jpg

    Paulette Dubost : Hélène Michaud, sa mère
    Martine Havet : Pierrette Michaud, sa sœur
    Christian Lude : M. Olivier, associé de Charles Michaud
    Micheline Luccioni : Solange, secrétaire de Charles Michaud
     photo chemin_ecoliers-09.jpg

    Pierre Mondy : Lulu, ami de Paul et Antoine
    Madeleine Lebeau : Flora, ex-amie de Paul
     photo chemin_ecoliers-01.jpg

    Sandra Milo : Olga, prostituée
     photo chemin_ecoliers-12.jpg

    Gaby Basset : Lucette, sœur de Tiercelin
    Claude Castaing : Dominique, associé de Tiercelin
    Jean Brochard : M. Coutelier
    Jean Verner : Un officier allemand
    Charles Bouillaud : Le client enrhumé
    Jacques Desagneaux : Un consommateur
    Marcel Rouze : Un gardien de la paix
    Pierre Collet : Un gendarme
    Henri Coutet : L'homme demandant des volontaires
    Sylviane Rezenberg : « Chou », la fille d'Yvette
    Marcel Bernier : Un gardien de la paix en vélo


     photo chemin_ecoliers-05.jpg

    Pour pouvoir entretenir sa jeune maîtresse, Yvette, dont le mari est prisonnier en Allemagne, Antoine Michaud, jeune lycéen de 17 ans, se livre au marché noir en compagnie de son ami Paul Tiercelin. Son père, Charles Michaud, brave homme d'une honnêteté scrupuleuse, inquiet d'une de ses absences et de son carnet scolaire désastreux, se renseigne auprès de monsieur Tiercelin, père de Paul, qui vit du marché noir dans son restaurant fréquenté par les Allemands et les « collabos ». Pour assurer la tranquillité d'Antoine, Tiercelin jette dans les bras de Michaud, Olga, une fille facile. L'aventure risquant de se terminer mal, Michaud père reprendra heureusement la situation en main et aura constaté entre temps, qu'Antoine est devenu adulte. De nouveaux rapports s'établissent entre le père et le fils.


    0 0
  • 09/26/15--11:54: Charly
  • 0 0





    Nelly et Monsieur Arnaud
    1995 - 1hre 46
    DivX 5,0 | 544x320 pixels | Mp3 | 694 Mo






    Nelly & Monsieur Arnaud
    1995 - 1hre 46
    ---

    ---
    Réalisateur: Claude Sautet
    Assistants réalisateur: Yvon Rouve et Myriam Segall
    Scénariste: Claude Sautet
    Collaborateurs scénaristique: Jacques Fieschi et Yves Ulmann
    Dialoguiste: Claude Sautet

    Photobucket

    Distribution:

    Michel Serrault (Pierre Arnaud)
    Photobucket

    Emmanuelle Béart (Nelly)




    Claire Nadeau (Jacqueline)
    Photobucket

    Michael Lonsdale (Dollabella)
    Photobucket

    Michèle Laroque (Isabelle)
    Photobucket

    Françoise Brion (Lucie)
    Jean-Hugues Anglade (Vincent Granec)
    Charles Berling (Jérôme)
    Jean-Pierre Lorit (Christophe)
    Michel Albertini (Taieb)
    Coraly Zahonero (Marianne)
    Graziella Delerm (Laurence)
    Olivier Pajot (Jean-Marc)
    Alexandre Chappuis (Luc)
    Karine Foviau (Sandrine)
    Laure Chamay (une fille dans un bistro)
    Sylvie Jobert (Valérie)
    Janine Souchon (Maria)
    Judith Vittet (Bénédicte)




    Jérôme au chômage, c'est sa toute jeune épouse, Nelly, qui travaille dans le couple, au hasard de la demande d'imprimeurs. Une pause au café avec son amie Jacqueline, lui fait connaître M. Arnaud, riche sexagénaire, ami et ex-amant de Jacqueline. M. Arnaud propose à Nelly de l'argent, qu'elle refuse. Elle dira pourtant à Jérôme qu'elle l'a accepté, avant de signifier à celui-ci sa volonté de rompre. Elle revoit M. Arnaud, accepte son argent mais aussi un travail : M. Arnaud écrit ses Mémoires, un éditeur attend son manuscrit. Nelly le tapera, critiquera.


    Chaque jour lui permet de mieux connaître M. Arnaud : ancien juge outre-mer, reconverti dans l'immobilier, séparé depuis vingt ans de sa femme, Lucie, assez indifférent à ses enfants et à leur progéniture, seul. M.Arnaud ne peut plus se passer de Nelly, jaloux quoi qu'il en dise, lorsqu'elle affirme avoir couché avec Vincent, l'éditeur. ce qui n'était pas encore le cas. La liaison de Nelly et Vincent va tourner court. Nelly, elle aussi, ne peut se détacher de M. Arnaud. Jusqu'au jour où Lucie revient, après la mort de son compagnon : M. Arnaud annonce à Nelly qu'il part pour un tour du monde avec son épouse. Nelly est effondrée. A l'aéroport, M. Arnaud donne son passeport... Nelly achève de taper son manuscrit.


    • Prix Louis-Delluc 1995
    Prix de la critique : Prix Méliès du meilleur film français

    • Césars 1996
    César du meilleur réalisateur : Claude Sautet
    César du meilleur acteur : Michel Serrault

    • Prix Lumière 1996
    Prix Lumière du meilleur acteur : Michel Serrault

    Photobucket










    0 0


    Un coeur en hiver
    1992 - 1hre 40
    Generic MPEG-4 | 544x320 | Mp3 | 687,5 Mo



     photo aff_coeur_hiver-2.jpg
    Un coeur en hiver
    1992 - 1hre 40
    ---
    Emmanuelle Béart
    ---
    Réalisateur: Claude Sautet
    Assistant réalisateur: Yvon Rouve
    Scénaristes: Claude Sautet et Jacques Fieschi
    Collaborateur scénaristique: Jérôme Tonnerre
    Dialoguiste: Claude Sautet

     photo coeur_hiver-1.jpg

    Distribution:

    Emmanuelle Béart (Camille)
     photo Emmanuelle_Beart_coeur_hiver-1.jpg
     photo Emmanuelle_Beart_coeur_hiver-2.jpg
     photo Emmanuelle_Beart_coeur_hiver-3.jpg
     photo Emmanuelle_Beart_coeur_hiver-4.jpg
     photo Emmanuelle_Beart_coeur_hiver-5.jpg
     photo Emmanuelle_Beart_coeur_hiver-6.jpg
     photo Emmanuelle_Beart_coeur_hiver-7.jpg
     photo Emmanuelle_Beart_coeur_hiver-8.jpg
     photo Emmanuelle_Beart_coeur_hiver-9.jpg
     photo Emmanuelle_Beart_coeur_hiver-10.jpg
     photo Emmanuelle_Beart_coeur_hiver-11.jpg
     photo Emmanuelle_Beart_coeur_hiver-12.jpg
     photo Emmanuelle_Beart_coeur_hiver-13.jpg
     photo Emmanuelle_Beart_coeur_hiver-14.jpg


    Daniel Auteuil (Stéphane)
     photo coeur_hiver-2.jpg

    André Dussollier (Maxime)
     photo coeur_hiver-3.jpg

    Élizabeth Bourgine (Hélène)
     photo Elizabeth_Bourgine_coeur_hiver-1.jpg photo Elizabeth_Bourgine_coeur_hiver-2.jpg

    Brigitte Catillon (Régine)
     photo Brigitte_Catillon_coeur_hiver-3.jpg

    Maurice Garrel (Lachaume)
     photo coeur_hiver-5.jpg

    Jean-Luc Bideau (Ostende)
     photo coeur_hiver-4.jpg

    Myriam Boyer (Madame Amet)
    Stanislas Carré de Malberg (Brice)
    Jean-Claude Bouillaud • Jacques Fieschi • Dominique de Williencourt • Luben Yordanoff • Nanou Garcia • François Domange • Van Doude • Galaxie Barbouth • Benoît Bellal • Pierre Cheremetieff • Severine Debels • Anne Macina • Jacques Villa

     photo coeur_hiver-7.jpg

    Dans le métier de la lutherie, Maxime et Stéphane sont associés depuis toujours. Le premier est le commercial et le second l'artisan, et Maxime est aussi volubile et souriant que Stéphane est introverti et captivé par son métier. Parmi leurs clients, Camille, jeune violoniste, pleine de talents, a séduit Maxime. Leur relation se passe bien, pourtant la jeune fille est très intriguée par le comportement de Stéphane: ce dernier semble suivre Camille de près, il l'accompagne dans ses répétitions, ses enregistrements, mais fait preuve envers elle d'une distance et d'une froideur qui perturbe la jeune artiste.

     photo coeur_hiver-6.jpg photo coeur_hiver-8.jpg

    Celle-ci croit y discerner de l'amour dissimulé, et ce sera elle qui se déclarera à Stéphane. Mais il refuse son amour et lui affirme qu'il ne l'aime pas. Camille, désespérée, insistera jusqu'à s'humilier publiquement, ce qui provoque la colère de Maxime. Stéphane décide alors de rompre leur association et de s'installer à son compte. Camille et Maxime se retrouvent, et Stéphane, dans un acte de courage final, prouvera qu'il est capable d'aimer à sa façon.

     photo coeur_hiver-9.jpg

    Generic MPEG-4 | 544x320 | Mp3 | 687,5 Mo
    Illustrations

     photo gr_coeur_hiver-1.jpg
     photo gr_coeur_hiver-2.jpg photo gr_coeur_hiver-3.jpg photo gr_coeur_hiver-4.jpg
     photo gr_coeur_hiver-5.jpg photo gr_coeur_hiver-6.jpg photo gr_coeur_hiver-7.jpg
     photo gr_coeur_hiver-8.jpg


    Emmanuelle Béart



    Elizabeth Bourgine
     photo Elizabeth_Bourgine-1.jpg

    0 0

    Quelques jours avec moi
    1988 - 2hres 11
    DivX 5,0 | 480x256 pixels | Mp3 | 763 Mo



    Quelques jours avec moi
    1988 - 2hres 11
    ---

    ---
    Réalisation : Claude Sautet
    Scénario : Jacques Fieschi, Claude Sautet, Jérôme Tonnerre

    Photobucket

    Distribution:

    Daniel Auteuil (Martial)
    Photobucket

    Sandrine Bonnaire (Francine)



    Jean-Pierre Marielle (Raoul Fonfrin)
    Photobucket

    Dominique Lavanant (Irène Fonfrin)
    Photobucket

    Danielle Darrieux (Suzanne Pasquier)
    Photobucket

    Thérèse Liotard (Régine)
    Photobucket

    Vincent Lindon (Fernand)
    Gérard Ismaël (Rocky)
    François Chaumette (Georges Bassompierre)
    Philippe Laudenbach (Monsieur Maillotte)
    Tanya Lopert (Madame Maillotte)
    Jean-Louis Richard (le docteur Appert)
    Alain Doutey (le commissaire)
    Xavier Saint-Macary (Paul)
    Elisa Servier (Lucie)
    Jean-Pierre Castaldi (Max)
    Dominique Blanc (Georgette)


    Photobucket

    Considéré comme un dépressif convalescent, Martial Pasquier n'a simplement plus de goût pour le rôle que sa riche famille, propriétaire d'une chaîne d'hypermarchés, entend lui voir jouer. Recevant mandat d'aller contrôler les comptes de cinq succursales de province, afin de remettre en douceur pied à l'étrier, Martial, à peine débarqué à Limoges, sa première étape, prend un malin plaisir à disséquer la comptabilité à trous de l'indélicat gérant, M. Fonfrin. Il en profite surtout pour faire connaissance de Francine, la domestique. Frondeuse et fière, elle le séduit immédiatement par sa personnalité, si bien que (à la stupeur des Fonfrin et de sa famille) il décide de louer un pied-à-terre en ville.



    Craignant d'être l'objet d'une sorte de droit de cuissage, Francine se montre d'abord méfiante, puis sympathise. Martial est introduit par Francine dans le petit cercle (modeste) de ses amis: Fernand, son "fiancé", Georgette, Max... Cependant, contraint de remonter à Paris, Martial ne peut empêcher Francine de tomber sous la coupe de Rocky, une petite frappe. A son retour, il est trop tard: Rocky fait barrage. Fou de rage, Fernand tue Rocky. Mais Martial assume le crime de son plein gré. Interné, il reçoit un jour la visite de Francine...

    Photobucket

    Trois nominations aux Césars 1989 :
    • Daniel Auteuil : meilleur rôle masculin
    • Jean-Pierre Marielle : meilleur second rôle masculin
    • Dominique Lavanant : meilleur second rôle féminin

    Photobucket






    0 0
  • 09/27/15--04:00: Sautet-1983-Garçon!

  • Garçon!
    1983 - 1hre 42
    DivX 5,0 | 704x432 pixels | Mp3 | 910 Mo




    Garçon!
    1983 - 1hre 42
    ---

    ---
    Réalisateur: Claude Sautet
    Assistants réalisateur: Jacques Santi, Yvon Rouve et Daniel Deleforges
    Scénaristes: Claude Sautet et Jean-Loup Dabadie
    Dialoguiste: Jean-Loup Dabadie

    Photobucket

    Distribution:

    Yves Montand : Alex
    Photobucket

    Nicole Garcia : Claire




    Jacques Villeret : Gilbert, collègue et ami d'Alex
    Photobucket

    Rosy Varte : Gloria, riche ex d'Alex
    Photobucket

    Dominique Laffin : Coline, jeune ex d'Alex
    Photobucket

    Marie Dubois : Marie-Pierre, compagne de Gilbert
    Photobucket

    Marianne Comtell : Mme Pierreux
    Photobucket

    Clémentine Célarié : Margot, la collègue de Claire
    Photobucket

    Bernard Fresson : Francis, le Chef de la brasserie
    Jenny Astruc : Mme Paulin
    Annick Alane : Jeannette
    Hubert Deschamps : Armand
    Georges Claisse : François, l'ex mari de Claire
    Henri Genès : Sangali
    Yves Robert : Simon
    Gérald Calderon : un client de la brasserie
    Pierre-Loup Rajot : Maurice
    Jean-Claude Bouillaud : Urbain
    Nicolas Vogel : Maxime
    Viviane Blassel : un client de la brasserie
    Coco Felgeirolles : Mariane
    Christian Colin : Jean-Jacques
    François Siener : Richard
    Benoît Serre : Michel
    Jean Amos : Raymond




    La cinquantaine alerte et élégante, Alex est chef de rang dans un grand restaurant. Il a, de toute évidence, mené une existence mouvementée, et pas seulement lors des heures de pointe du service. Assumant tant bien que mal ses souvenirs et aléas sentimentaux, il partage un appartement avec un collègue plus jeune que lui, Gilbert, qui, lui non plus, n'a pas une existence sentimentale simple. Après avoir dû arbitrer une altercation entre Gilbert et Francis, le chef cuisinier, Alex rencontre par hasard une jeune femme, Claire, qui le reconnaît malgré les dix-sept ans écoulés depuis leur précédente et unique rencontre. Pour la revoir, il s'inscrit aux cours de perfectionnement d'anglais où elle enseigne.


    Voilà sans doute longtemps qu'il n'avait pas été troublé par un tel sentiment amoureux! Entretemps, Gilbert lui a reproché de ne penser qu'à "faire le beau" et de ne pas se soucier des autres. En tout cas, il sait penser à Gloria, sa "confidente" de longue date, maintenant mariée, lorsque celle-ci peut l'aider à financer son rêve: la construction d'une grande aire de jeux pour enfants au bord de la mer. Ainsi vont les choses de la vie... Gilbert fête son départ vers un autre restaurant, où il est promu maître d'hôtel... Puis, avec Alex et les copains, ils apprennent la mort d'Armand, un vieil ami. Les travaux de l'aire de jeux commencent. Mais le bonheur et la fierté d'Alex connaissent une ombre: Claire, qui est devenue la femme de sa vie, vient lui annoncer que, finalement, elle reprend la vie commune avec son mari...

    Photobucket






    0 0
  • 09/27/15--04:01: Sautet-1980-Un mauvais fils
  • Un mauvais fils
    1980 - 1hre 50
    Generic MPEG-4 | 624x384 pixels | Mp3 | 690 Mo

    Un mauvais fils
    1980 - 1hre 50
    ---

    ---
    Réalisateur: Claude Sautet
    Assistants réalisateur: Yvon Rouve et Jacques Santi
    Scénaristes: Daniel Biasini, Claude Sautet et Jean-Paul Torok
    Auteur de l'oeuvre originale: Daniel Biasini

    Photobucket

    Distribution:

    Patrick Dewaere : Bruno Calgagni
    Photobucket

    Yves Robert : René Calgagni
    Photobucket

    Brigitte Fossey : Catherine




    Jacques Dufilho : Adrien Dussart
    Photobucket

    Claire Maurier : Madeleine




    Sophie Artur : employée de Madeleine
    Dany Baye : fille au flipper
    Raouf Ben Yaghlane : Taïeb
    Franck-Olivier Bonnet : patron de l'entreprise de transport
    Jean-Claude Bouillaud : Henri
    Antoine Bourseiller : psychologue de l'hygiène mentale

    ...

    Photobucket

    Après avoir purgé une peine de 6 ans de prison aux Etats-Unis pour trafic de drogue, Bruno Calgagni est de retour en France. Entre temps, sa mère est morte. Tout naturellement, Bruno se rend chez son père, René. Les retrouvailles sont chaleureuses mais brèves. René, chef de chantier, est absorbé par son travail. Bruno se met, lui, sans tarder, à la recherche d'un emploi. Manutentionnaire puis manoeuvre, il devient bientôt commis dans la librairie tenue par Adrien Dussart. Là, il fait connaissance de Catherine, autre employée du libraire et s'installe chez elle après lui avoir déclaré son amour.



    Entre temps, à propos de sa mère et de l'amie de la famille, Madeleine, Bruno s'est fâché avec son père. Malgré sa cure de désintoxication, Catherine continue de se droguer. Bruno tente de l'aider comme il peut avant de succomber lui-même, un soir de cafard. C'est Dussart qui les fait réagir. Catherine part ainsi en cure tandis que Bruno, se reprenant, quitte la librairie pour devenir menuisier. Victime d'un accident, René s'enferme chez lui, aigri et désabusé. Bruno le surprend alors, se réconcilie avec lui puis téléphone à Catherine...

    Photobucket













    0 0

    Une histoire simple
    1978 - 1hre 47
    DivX 5,0 | 544x336 pixels | Mp3 | 692 Mo

    Une histoire simple
    1978 - 1hre 47
    ---

    ---
    Réalisation : Claude Sautet
    Scénario, Adaptation : Jean-Loup Dabadie, Claude Sautet
    Dialogue : Jean-Loup Dabadie

    Photobucket

    Distribution:

    Romy Schneider : Marie




    Bruno Cremer : Georges
    Photobucket

    Claude Brasseur : Serge
    Photobucket

    Arlette Bonnard : Gabrielle
    Photobucket

    Eva Darlan : Anna
    Photobucket

    Roger Pigaut : Jérôme
    Sophie Daumier : Esther
    Francine Bergé : Francine
    Madeleine Robinson : La mère de Marie
    Jacques Sereys : Charles
    Nadine Alari : la doctoresse


    Photobucket

    Photobucket

    Marie a trente-neuf ans. Séparée de son mari, elle vit avec leur fils Martin, qui a maintenant une quinzaine d'années. Depuis longtemps elle connaît Serge et ils s'entendent bien; mais chacun conserve son indépendance. Un jour que Serge est absent de Paris, Marie se fait avorter. Serge retrouve Marie dans un café où elle déjeune avec son amie Gabrielle, et Marie lui annonce ce qu'elle n'a pu lui écrire: l'avortement et la rupture. Après un petit esclandre nocturne, Serge finit par comprendre et accepte la situation. Il est maintenant attiré par Anna, une autre amie de la bande.

    Photobucket

    Marie continue sa vie entre son travail de dessinatrice de mode, son fils et ses amis. Elle rencontre à nouveau Georges, son mari, qui travaille désormais dans la même maison. Un soir, Jérôme, le mari de Gabrielle, qui vient de recevoir une lettre de licenciement, tente de se suicider. Marie demande alors à Georges, dont elle est retombée amoureuse, d'intervenir pour empêcher ce licenciement. Mais Georges abandonne vite Jérôme et celui-ci se tue. Dans la belle maison que Gabrielle est obligée de vendre, les amis se retrouvent une dernière fois. Jérôme est mort. Georges est parti définitivement. Marie, heureuse, attend un enfant de lui. La vie continue.







    0 0
  • 09/27/15--04:01: Sautet-1976-Mado
  •  
    Mado
    1976 - 2hres
    Generic MPEG-4 | 688x400 pixels | Mp3 | 1,2 Go

     photo aff_mado-2.jpg Mado
    1976 - 2hres
    ---
    ---
    Réalisation : Claude Sautet
    Assistant : Jean-Claude Sussfeld et Jacques Santi
    Scénario : Claude Sautet, Gilberte Chatton et Claude Néron
    D'après une nouvelle de Gilberte Chatton.

    Distribution:  

    Michel Piccoli : Simon Léotard
     photo mado_006.jpg

    Ottavia Piccolo : Mado
     photo mado_005.jpg
      
    Jacques Dutronc : Pierre
     photo mado_003.jpg
      
    Charles Denner : Reynald Manecca
     photo mado_011.jpg
      
    Romy Schneider : Hélène
     photo mado_008.jpg

    Julien Guiomar : Lépidon
    Claude Dauphin : Vaudable
    Michel Aumont : Aimé Barachet
    Jean Bouise : André
     photo mado_007.jpg

    André Falcon : Mathelin
    Benoît Allemane : Antoine
    Jacques Richard : Girbal
    Denise Filiatrault : Lucienne
     photo mado_002.jpg

    Jean-Denis Robert : Alex
    Nathalie Baye : une amie
    Dominique Zardi : Crovetto
    Bernard Fresson : Julien

     photo mado_004.jpg

    Simon Léotard, un énergique promoteur de cinquante ans, se voit du jour au lendemain, acculé à la faillite par Lépidon, un concurrent sans scrupules, qui exige le paiement immédiat des traites qu'il a consenties à l'associé de Simon, Julien, lequel vient de se suicider sans explication. A l'enterrement de son ami, Simon rencontre Lépidon qui déplore la fin tragique de Julien et propose de racheter l'affaire et d'oublier les dettes.

     photo mado_009.jpg
     photo gr_mado-1.jpg
     photo gr_mado-2.jpg photo gr_mado-3.jpg photo gr_mado-4.jpg
     photo gr_mado-5.jpg photo gr_mado-6.jpg photo gr_mado-7.jpg
     photo gr_mado-8.jpg photo gr_mado-9.jpg
     photo gr_mado-10.jpg

    0 0

    1974 - 2hres
    Generic MPEG-4 | 432x256 pixels | Mp3 | 793 Mo

    Vincent, François, Paul et les autres...
    1974 - 2 hres
    ---

    ---
    Réalisation : Claude Sautet
    Assistant réalisateur : Jacques Santi
    Scénario : Jean-Loup Dabadie, Claude Néron et Claude Sautet

    Distribution:

    Yves Montand : Vincent
    Photobucket

    Michel Piccoli : François
    Photobucket

    Serge Reggiani : Paul
    Photobucket

    Gérard Depardieu : Jean Lavallée
    Photobucket

    Stéphane Audran : Catherine, la femme de Vincent
    Photobucket
    Photobucket

    Marie Dubois : Lucie, la femme de François
    Photobucket

    Ludmila Mikaël : Marie, la jeune petite amie de Vincent
    Photobucket

    Antonella Lualdi : Julia, la femme de Paul
    Photobucket

    Catherine Allégret : Colette, la petite amie de Jean
    Umberto Orsini : Jacques
    Betty Beckers : Myriam
    Yves Gabrielli : Michel
    Jean Capel : Jamain
    Mohamed Galoul : Jo Catano
    Jacques Richard : Armand
    David Tonelli : Marco
    Nicolas Vogel : Clovis
    Jean-Denis Robert : Pierre
    Myriam Boyer : Laurence
    Daniel Lecourtois : Georges
    Pierre Maguelon : Farina
    Maurice Auzel : Simon


    Photobucket

    La vie d'un petit groupe de bons amis: Vincent (directeur d'entreprise), François (médecin), Paul (écrivain) et les autres, Jean, mécanicien apprenti-boxeur, et puis leurs femmes. Tous se retrouvent le dimanche à la campagne, mais ne s'ignorent pas durant la semaine. Vincent, quitté par sa femme Catherine, abandonné par la jeune Marie, doit vendre son entreprise. Il ne réussit pas à reconquérir Catherine; pendant ce temps, François, dévoré d'ambition, néglige sa femme Lucie qui finit, après maintes aventures, par s'enticher de Jacques, un ami italien.

    Photobucket

    Paul travaille tant bien que mal à un roman qui ne veut pas s'achever, il demeure, malgré tout, le plus heureux du lot. Jean abandonne la boxe pour se consacrer à son métier et à sa future famille. Vincent, victime d'une crise cardiaque, devra s'accrocher à ses amis pour ne pas perdre espoir en l'avenir, mais celui-ci leur sera-t-il favorable?

    Photobucket











    Ludmila Mickael

    0 0

    César et Rosalie
    1972 - 1hre 46
    DivX 3,11 | 720x400 pixels | Mp3 | 710 Mo



    César et Rosalie
    1972 - 1hre 46
    ---

    ---
    Réalisation : Claude Sautet
    Assistant réalisateur : Jacques Santi
    Scénario, Adaptation et Dialogue : Jean-Loup Dabadie, Claude Sautet

    Photobucket

    Distribution:

    Romy Schneider : Rosalie




    Yves Montand : César
    Photobucket

    Sami Frey : David
    Photobucket

    Umberto Orsini : Antoine
    Eva Maria Meinecke : Lucie
    Bernard Le Coq : Michel
    Gisela Hahn : Carla
    Isabelle Huppert : Marité
    Photobucket

    Henri-Jacques Huet : Marcel
    Pippo Merisi : Albert
    Carlo Nell : Jérôme
    Hervé Sand : Georges
    Michel Piccoli : la voix du narrateur
    Betty Beckers : Madeleine
    Jacques Dhery : Henri
    Carole Lixon : Louise

    ...

    Photobucket

    Rosalie vit depuis quelques temps avec César, vendeur en métaux de récupération. Le jour du remariage de sa mère, Rosalie retrouve un ami d'autrefois, David. Celui-ci, au cours de la réception qui suit, avoue à César qu'il aime encore Rosalie. A partir de ce moment, César fait tout pour éloigner David, mais il irrite si profondément Rosalie que celle-ci part vivre auprès de David. César n'abandonne pas pour autant la partie, et rejoint le couple sur la côte.





    C'est au tour de David de rompre avec Rosalie. Le temps passe. Un jour, dans son atelier de dessin à Paris, David voit arriver César. Celui-ci s'inquiète : Rosalie, peu heureuse, semble bien avoir besoin de David. César conjure David de se rendre auprès d'elle. David refuse d'abord, mais César y met une telle violence qu'il part avec ce dernier rejoindre Rosalie en Vendée... où l'amitié des deux hommes s'approfondit. Mais, lequel des deux Rosalie aime-t-elle vraiment?








    0 0

    Max et les ferrailleurs
    1970 - 1hre 50
    DivX 5,0 | 504x312 pixels | Mp3 |  690 Mo





    Max et les ferrailleurs
    1970 - 1hre 50
    ---
    ---
    Réalisation : Claude Sautet
    Scénario, Adaptation et Dialogue : Claude Sautet, Claude Néron, Jean-Loup Dabadie
    D'après un roman de : Claude Néron

    Photobucket
    Distribution:  

    Romy Schneider : Lily Photobucket 
    Michel Piccoli : Max Photobucket 
    Georges Wilson : Le Commissaire 
    Bernard Fresson : Abel MarescoPhotobucket 
    François Périer : RosinskyPhotobucket 
    Boby Lapointe : P'tit Lu 
    Michel Creton : Robert Saidani 
    Henri-Jacques Huet : Dromadaire 
    Jacques Canselier : Jean-Jean 
    Alain Grellier : Guy Laronget 
    Maurice Auzel : Tony 
    Philippe Léotard : Losfeld Photobucket 
    Robert Favart : Loiselle
     Dominique Zardi : Baraduch 
    Albert Augier : Un client de Lily 
    Betty Beckers : Maria 
    Alain Belard 
    Jean-Paul Blonday : inspecteur 
    Danielle Durou : Nicole 
    Léa Gray : Madame Saidani 
    Dany Jacquet : Ida
     Photobucket

    Max, officier de police principal, était autrefois un juge. N'ayant pu faire condamner un prévenu alors qu'il était sûr de sa culpabilité, mais les preuves lui ayant manqué, il est obsédé par l'idée de prendre les auteurs de méfaits en flagrant délit. C'est pourquoi d'ailleurs il est entré dans la police. Un jour, Max rencontre Abel, un ancien copain de régiment qu'il n'a pas vu depuis dix-huit ans. Abel, qui semble ému de cette reprise de contact, lui avoue qu'il n'est qu'un petit truand râté qui, dans la zone, fait le trafic de voitures volées. Il appartient à la bande des Ferrailleurs de Nanterre. Max va mettre à profit cette rencontre pour réaliser son idée fixe : il fait la connaissance de l'égérie du groupe, une prostituée nommée Lily, qui est aussi la maîtresse d'Abel. Il l'invite chez lui, dans un studio qu'il a loué pour elle, lui donne de l'argent sans rien lui demander en échange et se fait passer pour un banquier. Habilement, il lui suggère d'amener la bande des Ferrailleurs à commettre un hold-up dans « sa » banque. Il lui indique le jour où les coffres seront pleins. La machination marche admirablement : les truands tombent dans le piège et sont arrêtés. Mais le commissaire du district de Nanterre veut incarcérer également Lily : Max, qui est devenu amoureux fou d'elle, ne peut supporter cette idée et assassine le commissaire. Arrêté, il est maintenant dans la même situation que ceux qu'il voulait taire prendre.

    Photobucket

    DivX 5,0 | 504x312 pixels | Mp3 |  690 Mo
    http://www.multiup.org/fr/download/9c82043ec198233c6bf0c8ffa5f7bca6/sautet70_max_ferrailleurs.zip 
    Imagerie
     


    0 0

    Les choses de la vie
    1970 - 1 hre 30
    DivX 3,11 | 640x384 pixels | Mp3 |  700 Mo


    Les choses de la vie
    1970 - 1 hre 30
    ---

    ---
    Réalisation : Claude Sautet
    Scénario : Claude Sautet, Jean-Loup Dabadie et Paul Guimard d'après son roman
    Dialogue : Jean-Loup Dabadie

    Photobucket

    Distribution:

    Michel Piccoli : Pierre Bérard
    Photobucket

    Romy Schneider : Hélène Haltig
    Photobucket

    Lea Massari : Catherine Bérard
    Photobucket

    Jean Bouise : François
    Gérard Lartigau : Bertrand Bérard
    Boby Lapointe : le conducteur de la bétaillère
    Hervé Sand : le camionneur
    Jacques Richard : l'infirmier
    Betty Beckers : l'auto-stoppeuse
    Dominique Zardi : l'auto-stoppeur
    Gabrielle Doulcet : Guitte
    Roger Crouzet : le promoteur
    Henri Nassiet : le père de Pierre
    Claude Confortès : le docteur
    Jerry Brouer : le prétendant
    Jean Gras : le chef de chantier
    Marie-Pierre Casey : la postière
    Marcelle Arnold : la mère d'Hélène
    Jean-Pierre Zola : le père d'Hélène

    ...

    Photobucket

    Un accident banal sur une route de campagne : un camion qui cale, un autre qui arrive, une voiture qui roule à une vitesse excessive, fait plusieurs tonneaux, éjecte son conducteur... La victime est un architecte de quarante ans, Pierre, aisé, séparé de sa femme Catherine, ayant un grand fils qu'il a peine à comprendre et vivant, épisodiquement, avec Hélène, jeune femme qu'il trouve un peu possessive. Il est à l'âge où l'on se pose des questions.

    Photobucket

    Ayant décidé de rejoindre son fils en vacances, il écrit une lettre de rupture à Hélène, geste qu'il regrette aussitôt alors qu'il est déjà sur la route. Il appelle sa maîtresse et lui donne rendez-vous dans une ville proche. Et c'est le drame, éjecté, couché dans les herbes du pré, à demi conscient mais déjà mourant sans le savoir. Pierre revit quelques épisodes de son passé, retrouvant la douceur des "choses de la vie", jusqu'au moment où se rêvant avec les siens, à côté du bateau familial, il s'enfonce sans recours dans la mort.

    Photobucket

    ---
    L'année où Picolli jouait Les choses de la vie
    Chantée par Sylvie Bernard

    ---
    Photobucket


    DivX 3,11 | 640x384 pixels | Mp3 | 700 Mo
    http://www.multiup.org/fr/download/4647809e39ba9f6a9a93b6bf2ae11415/sautet70_choses_vie.zip
    Imagerie



    Lea Massari  photo lea_massari_035.jpg


    Romy Schneider

    0 0
  • 09/27/15--04:03: Sautet-1965-L'arme à gauche
  • L'arme à gauche
    1965 - 1hre 30
    Generic MPEG-4 | 528x320 pixels | Mp3 | 693 Mo




    L'arme à gauche
    1965 - 1hre 30
    ---

    ---
    Réalisateur: Claude Sautet
    Assistant réalisateur: Yves Boisset
    Scénaristes: Claude Sautet, José Luis Dibildos, Fouli Elia et Michel Lévine
    Auteur de l'oeuvre originale: Charles Williams
    Dialoguiste: Claude Sautet et Charles Williams

    Photobucket

    Distribution:

    Lino Ventura : Jacques Cournot
    Photobucket

    Photobucket

    Sylva Koscina : Rae Osborne




    Leo Gordon : Morrison
    Photobucket

    Alberto de Mendoza : Hendrix
    Antonio Martin : Ruiz
    Jean-Claude Bercq : Avery
    Jack Léonard : Keefer
    Antonio Casas
    Angel Del Pozo
    José Jaspé

    Photobucket

    Jacques Cournot, navigateur dans les Caraïbes momentanément sans emploi, se voit offrir l'expertise d'un yacht, le Dragoon,qu'un nommé Hendrix prétend acheter pour le compte d'une société. Mais, l'expertise à peine terminée, le yacht disparaît. Soupçonné par la police, Cournot doit sa liberté à l'intervention de la propriétaire, Mrs Osborne, qui semble en savoir assez long sur le compte de Hendrix. Il accepte de l'aider dans ses recherches. Le yacht est allé s'échouer sur un banc de sables au large de la Jamaïque. Lorsqu'ils montent à bord, ils sont faits prisonniers.

    Photobucket

    Hendrix est bien là,, mais également prisonnier d'une bande de trafiquants d'armes dirigée par un nommé Morrison : sa complicité avec eux l'a mené plus loin qu'il n'aurait voulu. Morrison exige l'aide de Cournot pour déhaler le bateau. Sous la menace, le marin accepte ; mais il va d'abord falloir décharger la cargaison sur un îlot pour alléger le navire. Travail épuisant et long. Au soir, il devra dormir sur l'île, tandis que Rae Osborne semble au mieux avec les bandits. Au petit jour, Rae est à son tour débarquée sur l'îlot : feignant de s'enivrer, elle a provoqué les hommes et semé entre eux la zizanie.



    Elle révèle alors à Cournot que Hendrix est son premier mari, un faible qu'il faut sauver de lui-même. Au jour, profitant d'un moment où Morrison est isolé sur l'îlot, ils désarment Ruiz, complice de Morrison. Celui-ci, riche en munitions, les canarde, puis, la nuit, réussit à monter à bord et menace de faire sauter le bateau. Mais Cournot parvient à le jeter à la mer au moment où, la marée montant, le bateau se déhale. Le cauchemar est fini. Et l'on devine que Rae ne sera pas cruelle pour le vaillant Français.

    Photobucket





    0 0

    Classe tous risques
    1960 - 1hre 44
    DivX 5,0 | 640x384 pixels | Mp3 | 687 Mo

    Classe tous risques
    1960 - 1hre 44
    ---

    ---
    Réalisateur: Claude Sautet
    Assistant réalisateur: Jean Lefèvre
    Scénaristes: José Giovanni, Pascal Jardin et Claude Sautet
    Auteur de l'oeuvre originale: José Giovanni
    Dialoguiste: José Giovanni

    Photobucket

    Distribution:

    Lino Ventura (Abel Davos)
    Photobucket

    Jean-Paul Belmondo (Eric Starck)
    Photobucket

    Sandra Milo (Liliane)




    Marcel Dalio (Gibelin)
    Jacques Dacqmine (Le commissaire Blot)
    Claude Cerval (Raoul Fargier)
    Bernard Dhéran (Blastone)
    Michel Ardan (Riton)
    Simone France (Thérèse Davos)
    Stan Krol (Raymond Naldi)
    René Génin (Chapuis)
    Charles Blavette (Bénazet)
    Michèle Méritz (Sophie Fargier)
    France Asselin (Denise)
    Evelyne Ker (fille de Gibelin)
    Betty Schneider (la bonne du docteur)
    Aimé de March (Jean Martin)
    Corrado Guarducci (Ferucci)
    Jean-Pierre Zola (Bacérès)
    Sylvain Levignac (directeur d'agence)
    Jeanne Pérez (Jacqueline Chapuis)
    Robert Desnoux (Pierrot)
    Thierry Lavoye (Daniel)


    Photobucket

    Abel Davos, avant de partir pour la France avec sa femme et ses deux enfants, tente en Italie, en compagnie de son ami Raymond, un dernier hold-up. Le coup réussit. Le petit groupe, après quelques péripéties, gagne la France par mer, clandestinement. Mais ils sont surpris par des douaniers. Abel réussit à s enfuir aves ses deux fils. Sa femme et Raymond sont tués. Signalés, traqués, Abel et les deux garçons se terrent dans un hôtel de Nice. Il fait alors appel à ses amis de Paris. Il n'a, jadis, rendu que des services et il est en droit, aujourd'hui, d'attendre leur reconnaissance. Ce sera cependant un inconnu, Eric Stark, qui viendra le chercher au volant d'une ambulance car ses anciens amis n'ont pas voulu courir de risques. Une solide amitié lie bientôt Abel et Eric. A Paris, Abel se détourne de la pègre.

    Photobucket

    Eric le cache dans une chambre de bonne. Ayant placé ses enfants chez un vieil ami de son père qui veillera à leur éducation, il vit avec le souvenir de sa femme morte. Il se sent de « trop », refuse de reprendre un genre de vie qui ne lui a apporté que remords et conseille à Eric de vivre honnêtement. Mais la pègre, autour de lui, veille. Ses anciens amis échafaudent une machination pour se débarrasser de lui par crainte qu'il se venge de ne pas l'avoir aidé. Abel supprime deux traîtres. Un peu plus tard, Eric est blessé et arrêté en lui évitant d'être surpris par la police. Au fond d'une cachette sordide, Abel, écrasé de dégoût fait le bilan de sa vie. Il renonce une dernière fois à la violence et, peu après, se laissera arrêter et sera condamné à mort.

    Photobucket







    0 0
  • 09/27/15--04:04: Sautet-1955-Bonjour sourire
  • Bonjour sourire
    1955 - 1hre 30
    DivX 5,0 | 720x576 pixels | Mp3 | 691 Mo

    Bonjour sourire
    1955 - 1hre 30

    Photobucket

    Réalisateur: Claude Sautet
    Superviseur de la réalisation: Robert Dhéry
    Dialoguiste: Jean Marsan

    Photobucket

    Distribution:

    Annie Cordy (Annie)
    ---

    ---
    Henri Salvador (Henri)
    ---

    ---
    Jean Carmet (Jean Courtebride)
    Photobucket

    Darry Cowl (le médecin)
    Photobucket

    Olga Torel (Princesse Aline)
    Photobucket

    Jimmy Gaillard (Jimmy)
    Marcel Lupovici (chevalier d'Erceny)
    André Philip (le roi)
    Christian Duvaleix (Christian)
    Lisette Lebon (la soubrette)
    Harry-Max (Double-Note)
    Bernard Musson (le majordome)
    Louis de Funès (Bonoeil)



    Dans le royaume imaginaire de Monte-Marino vit une jeune fille tris-te, la princesse Aline, que son père a décidé de marier à son Premier ministre, le chevalier d'Erceny. Mais cette union n'aura lieu que si la princesse se décide à sourire. Le Premier ministre charge son lieutenant, Bonoeil, de lui ramener de Paris les meilleurs comiques. C'est ainsi que sont successivement kidnappés : Annie Cordy, Henri Salvador, Christian Duvaleix, Jimmy Gaillard et un certain Jean Courtebride, confondu avec son cousin, une célèbre vedette. Retenus malgré leurs protestations, ils acceptent de déployer leurs talents devant la princesse, persuadés de réussir à lui arracher un sourire. Mais aussi bien leur verve que l'emploi de gaz hilarants restent sans effet sur la pitoyable Aline qui ne consentira à sourire que lorsque l'amour, qu'elle commence à éprouver pour Jimmy Gaillard, se sera épanoui dans son coeur. Finalement, toute la troupe réussira à s'évader et la princesse épousera son blen-aimé, cependant que le souverain transformera son royaume en république et fera arrêter d'Erceny et Bonoeil.

    Photobucket










    0 0
  • 09/27/15--04:56: Gipsy
  • 0 0
  • 09/27/15--10:04: Bromberger-1959-Asphalte

  • Asphalte
    1959 - 1hre 32
    Mp4 | 760x466 | AAC | 1,1 Go



     photo aff_asphalte-2.jpg
    Asphalte
    1959 - 1hre 32
    ---
    Film complet
    ---

     photo aff_asphalte-4.jpg
    Asphalte
    1959


    Réalisateur: Hervé Bromberger
    Scénariste et dialoguiste: Jacques Sigurd


    Distribution:

    Françoise Arnoul (Nicole)
    Dany Saval (Monique)
    Massimo Girotti (Eric)
    Georges Rivière (Roger)
    Anne-Marie Coffinet (Arlette)
    Jean-Paul Vignon (Michel)
    Marcel Bozzuffi (Gino)
    Jean-François Poron (Alain)
    Don Ziegler (Johnny)
    Jean Hébey (homme d'affaires)
    Charles Bouillaud (le barman)
    Roger Dumas (Marcel)
    Raoul Marco • Claude Berri • Denise Kerny • Jacqueline Doyen • Jacques Portet • Daniel Crohem • Catherine Brieux.



    ---
    ---

    Ayant quitté très jeune son milieu d'origine, la porte de Bagnolet à Paris, Nicole, orpheline, après des années de jeunesse âpres où elle fut danseuse de music-hall et secrétaire, se marie très richement avec un gros industriel allemand qui ne lui a rien demandé de son passé. A la faveur d'un voyage d'affaires à Paris de son mari qu'elle ne quitte jamais, Nicole passe quelques heures dans la capitale et, par un curieux hasard, retrouve dans un bal musette où son mari et ses invités américains - industriels traitant d'affaires internationales - l'ont entraînée après un copieux dîner, un camarade d'autrefois. Nicole est reprise par la nostalgie du passé et profite de l'absence d'une soirée et d'une nuit de son mari parti à Stuttgart pour faire un pèlerinage dans le quartier de Bagnolet et retrouver ses compagnons d'antan, devenus de jeunes hommes. Elle est prise d'une pitié affectueuse pour Gino, plus faible et secret qu'aucun autre, inadapté social vivant de rapines et de trafic louche. Elle voudrait le sauver mais, après une soirée mouvementée où la joyeuse bande danse éperdument, Gino, qui a bu, se bat sauvagement et laisse son adversaire sur le carreau. Nicole est venue semer le trouble et la curiosité dans ce groupe dont elle est coupée désormais. Si certains de ces jeunes lui manifestent une sincère affection, de l'amour tel autre, le tenancier du bar « Chez Roger », l'a espionnée, sait qu'elle est richement mariée et exerce un chantage abject pour lui soutirer 500 000 francs. Manquant de confiance en son mari et ne voulant lui révéler ses pauvres origines et un passé qu'elle lui a caché, Nicole sera cependant sauvée par cet Eric - homme sûr qui l'aime si profondément pour elle-même. Il lui a apporté et lui assurera cette sécurité, ce qu'aucun de ces trop jeunes camarades n'aurait pu lui donner. Le mari un peu lointain et méconnu sera doublement retrouvé et aimé.
    Mp4 | 760x466 | AAC | 1,1 Go

     photo 1019_asphalte-3.jpg
     photo 1019_asphalte-6.jpg photo 1019_asphalte-7.jpg
     photo 1019_asphalte-5.jpg photo 1019_asphalte-4.jpg
     photo 1019_asphalte-2.jpg photo 1019_asphalte-1.jpg
     photo 1019_asphalte-8.jpg


    Françoise Arnoul
     photo francoise_asphalte-1.jpg


    Dany Saval


older | 1 | .... | 170 | 171 | (Page 172) | 173 | 174 | .... | 265 | newer