Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Channel Catalog


older | 1 | .... | 172 | 173 | (Page 174) | 175 | 176 | .... | 265 | newer

    0 0
  • 10/02/15--05:22: Karmann-1999-Kennedy et moi

  • Kennedy et moi
    1999 - 1hre 23
    DivX 3,11 | 720x416 | Mp3 | 690 Mo



     photo aff_kennedy_moi-2.jpg
    Kennedy et moi
    1999 - 1hre 23
    ---
    Jean-Claude Brialy
    ---
    Réalisateur: Sam Karmann
    Assistant réalisateur: Jean-Christophe Delpias
    Scénaristes: Sam Karmann et Jean-Paul Dubois
    Auteur de l'oeuvre originale: Jean-Paul Dubois

     photo kennedy_moi-1.jpg

    Distribution:

    Nicole Garcia (Anna Polaris)
     photo nicole_garcia_kennedy_moi-1.jpg
     photo nicole_garcia_kennedy_moi-2.jpg photo nicole_garcia_kennedy_moi-3.jpg
     photo nicole_garcia_kennedy_moi-5.jpg photo nicole_garcia_kennedy_moi-6.jpg
     photo nicole_garcia_kennedy_moi-4.jpg

    Jean-Pierre Bacri (Simon Polaris)
     photo kennedy_moi-4.jpg

    Patrick Chesnais (Paul Gurney)
     photo kennedy_moi-5.jpg

    Sam Karmann (Robert Janssen)
     photo kennedy_moi-2.jpg

    François Chattot (Victor Kuriakhine)
     photo kennedy_moi-3.jpg

    Eléonore Gosset (Alice Polaris)
     photo kennedy_moi-7.jpg

    Jean-Claude Brialy (Benny Grimaldi)
     photo kennedy_moi-6.jpg

    Lucas Bonnifait (Thomas Polaris)
    Stéphane Höhn (Thibaud Brentano)
    Bruno Raffaelli (le docteur Munthe)
    Francine Bergé (Lydia Brentano)
    Patrick Bonnel (le fils Dantiac)
    Jean-Philippe Andraca (le dépanneur)
    Lucien Grisel (le vieil homme)

     photo kennedy_moi-9.jpg

    Isolé dans son bureau, Simon Polaris passe le temps, à mille lieues du livre qu'il doit écrire. Apathique et désabusé, il se rend chez son psychanalyste pour lui faire part de son désir d'en finir. Mais dans la poche de pantalon du psychanalyste persiste un dernier mystère : une montre qu'aurait porté John Kennedy le jour de son assassinat.

     photo kennedy_moi-8.jpg

    DivX 3,11 | 720x416 | Mp3 | 690 Mo


     photo gr_kennedy_moi-7.jpg
     photo gr_kennedy_moi-2.jpg photo gr_kennedy_moi-3.jpg photo gr_kennedy_moi-4.jpg
     photo gr_kennedy_moi-5.jpg photo gr_kennedy_moi-6.jpg photo gr_kennedy_moi-1.jpg


    Eléonore Gosset


    0 0


    La Chatte sort ses griffes
    1960 - 1hre 38
    DivX 5,0 | 720x432 pixels | Mp3 | 685,2 Mo



     photo aff_chatte_sort_griffes-02.jpg
    La Chatte sort ses griffes
    1960 - 1hre 38
    ---
    ---
    Réalisateur: Henri Decoin  
    Assistant réalisateur: Edmond Agabra  
    Scénariste et dialoguiste: Jacques Rémy  
    Adaptateur: Henri Decoin  

     photo chatte_sort_griffes-04.jpg

    Distribution:

    Françoise Arnoul : Cora, "La Chatte"
     photo francoise_arnoul_chatte_sort_griffes-01.jpg
     photo francoise_arnoul_chatte_sort_griffes-02.jpg photo francoise_arnoul_chatte_sort_griffes-03.jpg
     photo francoise_arnoul_chatte_sort_griffes-04.jpg

    Horst Frank : Von Hollwitz
     photo chatte_sort_griffes-01.jpg

    Jacques Fabbri : Gustave
    François Guérin : Louis
    Harold Kay : Charles
    Françoise Spira : Marie-José
     photo chatte_sort_griffes-03.jpg

    Anne Tonietti : Maud
     photo AnneTonietti.jpg

    Marie Glory : la concierge
    Chris Van Loosen : Clara
    Bernard Lajarrige : Dalmier
    Michel Jourdan : Tonio
    Gérard Darrieu : Jean-Lou

     photo chatte_sort_griffes-02.jpg

    Exécutée par le « Capitaine », convaincu de sa trahison envers la Résistance, Cora - la Chatte - n'est pas morte. Grièvement blessée, elle est emmenée dans un hôpital allemand, soignée et guérie. Elle est alors prise en main par un médecin de la section psychologique de l'armée, le docteur von Hollwitz, qui lui fait subir un traitement bien mis au point, afin de briser sa personnalité et d'arriver à la dislocation de sa pensée. La Chatte, soumise à des piqûres et narcotiques, doit perdre sa propre volonté et subir celle de son protecteur, le docteur von Hollwitz. Nous sommes au printemps 1944. Bien que von Hollwitz ne soit pas suffisamment sûr de la transformation psychique de Cora, le temps presse et une mission va lui être confiée. Son évasion est favorisée et simulée par les Allemands. Elle doit prendre contact avec la Résistance et avec Londres.

     photo francoise_arnoul_chatte_sort_griffes-05.jpg
     photo francoise_arnoul_chatte_sort_griffes-06.jpg photo francoise_arnoul_chatte_sort_griffes-07.jpg
     photo francoise_arnoul_chatte_sort_griffes-08.jpg

    Sous le contrôle du médecin qui la retrouve clandestinement et surveille ses réactions, Cora entre en relations avec l'envoyé de Londres, Charles, un ancien ingénieur de la S.N.C.F. La mission de Charles est d'une importance capitale. Il doit faire sauter un train chargé de « V1 » dirigé sur la côte française, où sont établies les rampes de lancement. Les V1 pilonnent quotidiennement Londres. La Résistance, aidée de Cora qui joue double jeu, arrivera à identifier le train et essayera de suivre son parcours pour le faire sauter. Mais Cora, poursuivie par von Hollwitz, continue à subir son traitement psychonarcotique. Soumise à une dernière absorption de somnifère, la « Chatte », épuisée, broyée, concentre ses forces et sa lucidité, réussit à ne pas avaler les pilules et court, dans la nuit, rejoindre ses camarades français. Elle aura le courage, au risque de sa vie, d'avancer sur la voie de chemin de fer, face au convoi chargé de munitions, pour le faire stopper et donner le temps à l'équipe de la Résistance de miner le train qui sautera un kilomètre plus loin.

     photo chatte_sort_griffes-05.jpg

    DivX 5,0 | 720x432 pixels | Mp3 | 685,2 Mo

     photo gr_chatte_sort_griffes-02.jpg
     photo gr_chatte_sort_griffes-01.jpg photo gr_chatte_sort_griffes-03.jpg


    Françoise Arnoul
     photo francoise_arnoul_036.jpg

    0 0



    Les Parisiennes
    1961 - 1hre 45
    MKV H.264 | 656x400 pixels | AC3 | 1,48 Go

    Les Parisiennes
    1961 - 1hre 45

    Les Parisiennes est un film à sketches réalisé par Marc Allégret, Claude Barma, Michel Boisrond et Jacques Poitrenaud.


    Ella:
    ---

    ---
    Réalisation : Jacques Poitrenaud
    Scénario : Jean-Loup Dabadie


    Distribution:

    Dany Saval : Ella

    Darry Cowl : Hubert Parker
    Françoise Giret : Juliette
    Anne-Marie Bellini : Une amie d'Ella
    Ellen Bahl : Une amie d'Ella
    Laure Paillette : Une dame au café
    Olga Georges-Picot : La secrétaire
    Henri Tisot : Éric
    Jack Ary : Pidoux
    Serge Marquand : Chauffeur de taxi
    Donald O'Brien : Un touriste américain
    Marius Gaidon : Le contrôleur SNCF
    Jacques Champreux : Un copain d'Ella
    Jacques Santi : Un copain d'Ella
    Colin Drake : Un collaborateur de Parker

    Les Chaussettes Noires : Les Chaussettes Noires
    Eddy Mitchell : Eddy Mitchell


    Une chanteuse rigolote (Dany Saval), dans un groupe rock, fait la connaissance d'un maladroit bégayeur (Darry Cowl). Elle l'emmène à son club et le fait passer pour un important impresario américain, afin de ridiculiser ses collègues rockers



    Antonia:


    Réalisation : Michel Boisrond
    Scénario : Michel Boisrond, Francis Cosne, Annette Wademant


    Distribution:

    Dany Robin : Antonia

    Christian Marquand : Christian Lénier
    Jean Poiret : Jean-Pierre Leroy
    Bernard Lavalette : Richard
    Mick Besson : Joueur de golf
    André Gaillard : Réceptionniste hôtel



    Dans un club de golf, un bourgeois vaniteux (Jean Poiret) dénigre auprès de ses compagnons de jeu le tempérament de sa femme (Dany Robin). Celle-ci l'apprend, et se venge en allant s'offrir à l'un des joueurs (Christian Marquand) pour lui démontrer par la pratique qu'elle n'est pas une mauvause affaire au lit.




    Françoise:
    ---

    ---
    Réalisation : Claude Barma
    Scénario : Jacques Armand, Claude Barma, Claude Brulé


    Distribution:

    Françoise Arnoul : Françoise

    Françoise Brion : Jacqueline

    Paul Guers : Michel
    François Patrice : Le play-boy
    Lucien Desagneaux : Voyageur à Orly



    Une Parisienne élégante et sûre d'elle (Françoise Brion) accueille une jeune amie provinciale chez elle (Françoise Arnoul) ; elle se fait valoir, et s'affirme certaine de la fidélité de son bel amant (Paul Guers). Ca agace la provinciale, qui ne rate pas l'occasion de séduire le beau play boy.





    Sophie:
    ---

    ---
    Réalisation : Marc Allégret
    Scénario : Marc Allégret, Francis Cosne, Roger Vadim


    Distribution:

    Catherine Deneuve : Sophie

    Johnny Hallyday : Jean Allard

    Elina Labourdette : Jacqueline

    Gillian Hills : Theodora
    Gisèle Sandré : Suzanne
    Berthe Granval : Suzanne
    France Anglade : Une collègienne
    Danièle Evenou : Une collègienne
    Paloma Matta : Une collégienne
    José Luis de Villalonga : Louis
    Yves Barsacq : Le voyageur dans le train
    Henri Attal : Un passager du bus
    Dominique Zardi : Un passager du bus


    Sophie (Catherine Deneuve) est une tendre lycéenne vierge qui fait croire à ses copines qu'elle a « franchi le pas » et qu'elle a un amant. Les filles, incrédules, la suivent discrètement, pour voir. Elle entre au hasard dans un immeuble, se sachant suivie. Elle monte jusqu'au toit, tente de redescendre par un autre immeuble, et arrive dans la chambrette d'un jeune guitariste pauvre (et blond) qui lui chante Retiens la nuit. C'est une véritable histoire qui commence. Elle redescend dans la rue avec le beau Johnny, et les copines sont convaincues. Alors que ce n'est pas vrai, du moins pas encore.








    0 0


    Le diable et les 10 commandements
    1962 - 2hres 06
    DivX 5,0 | 696x296 pixels | Mp3 | 693 Mo




    Photobucket
    Le diable et les dix commandements
    1962 - 2hres 06
    ---

    ---

    Réalisation : Julien Duvivier
    Assistants-réalisation : Tony Aboyantz, Pierre Desfons

    Photobucket

    1er épisode : Tu ne jureras point

    – Scénario : Julien Duvivier
    – Dialogues : Henri Jeanson

    Photobucket

    Michel Simon : Jérôme Chambard
    PhotobucketPhotobucket

    Lucien Baroux : monseigneur Hector Trousselier
    Claude Nollier : la mère supérieure
    Albert Michel : le marchand de primeurs

    Photobucket

    Jérôme Chambard, un retraité que les religieuses de Saint-Vincent de Paul ont recueilli et qui assure la maintenance du couvent, jure comme un charretier à leur grand effroi. N’obtenant aucune amélioration de sa part, elles décident de s’en séparer. Mais lorsque l’évêque leur rend visite, il reconnaît en Jérôme son ami d'enfance. Il lui donne l'absolution à condition que ce dernier, en pénitence, apprenne les dix commandements.

    Photobucket


    2e épisode : Tu ne convoiteras point, Luxurieux point ne seras et 
    L'œuvre de chair ne désireras qu'en mariage seulement

    Photobucket

    – Scénario : Julien Duvivier et Maurice Bessy
    – Dialogues : René Barjavel

    Micheline Presle : Micheline Allan
    Photobucket

    Françoise Arnoul : Françoise Beaufort
    Photobucket

    Mel Ferrer : Philip Allan
    Claude Dauphin : Georges Beaufort

    Photobucket

    Françoise Beaufort trompe son mari Georges avec le riche Philip Allan pour pouvoir obtenir un superbe collier de prix. Elle dissimule ensuite son collier parmi des bijoux de fantaisie et les met dans une valise qu'elle dépose à la consigne d’une gare. Puis elle dit à son mari qu’elle a trouvé un bulletin de consigne et lui demande d’aller chercher l'objet. Le soir, lorsqu’elle rentre à son domicile, elle trouve sa meilleure amie Micheline en possession du fameux collier.

    Photobucket

    3e épisode : Tu ne tueras point

    Photobucket

    – D'après la nouvelle de David Alexander, Tu ne tueras point
    – Dialogues : René Barjavel

    Photobucket

    Charles Aznavour : Denis Mayeux, le frère de Catherine (la suicidée)
    Photobucket

    Lino Ventura : Garigny, le proxénète
    Photobucket

    Maurice Biraud : Louis, l’inspecteur de police
    Henri Vilbert : Alexandre, le restaurateur
    Maurice Teynac : le père supérieur
    Clément Harari : un homme de main de Garigny
    Guy Mairesse ou Pierre Fromont : un homme de main de Garigny
    Yana Chouri : une femme au restaurant

    Photobucket

    La sœur du séminariste Denis Mayeux s’est suicidée par désespoir à cause d’un criminel, Garigny, qui l’a forcée à se prostituer. Denis renonce à ses vœux pour venger sa sœur en faisant arrêter le criminel. Craignant que Garigny ne soit condamné qu’à quelques mois de prison, Denis le provoque pour que celui-ci l’assassine juste avant l'arrivée de la police et soit pris sur le fait.

    Photobucket

    4e épisode : Un seul Dieu tu adoreras

    Photobucket

    – Scénario : Julien Duvivier
    – Dialogues : René Barjavel

    Photobucket

    Fernandel : le fou qui se prend pour Dieu alias « le père Gilbert »
    Photobucket

    Germaine Kerjean : la grand-mère
    Gaston Modot : Auguste, le grand-père
    Claudine Maugey : Marie, la fillette
    René Clermont : le père
    Josette Vardier : la mère

    Photobucket

    Dieu arrive dans une ferme, accomplit un faux miracle (un vieillard qui simulait la paralysie) et repart, mais il est rattrapé par les infirmiers de l’hôpital psychiatrique d’où il s’était évadé.

    Photobucket

    5e épisode : Tes père et mère honoreras et Tu ne mentiras point

    Photobucket

    – D'après une idée de Maurice Bessy
    – Dialogues : Henri Jeanson

    Photobucket

    Alain Delon : Pierre Messager
    Photobucket

    Danielle Darrieux : Clarisse Ardant alias Solange Beauchon
    Photobucket

    Madeleine Robinson : Germaine Messager
    Georges Wilson : Marcel Messager
    Roland Armontel : Monsieur Mercier
    Hubert Noël : l'amant de Clarisse
    Dominique Paturel : le comédien
    Gaby Basset : l'habilleuse
    Robert Le Béal : le metteur en scène
    Raoul Marco : un comédien

    Photobucket

    Le jeune Pierre Messager apprend que sa véritable mère n'est pas Madeleine, celle qui l’a élevé, mais Clarisse Ardant, une célèbre comédienne. Poussé par la curiosité, il lui rend visite dans la loge de son théâtre. Clarisse, ignorant qui il est, le prend d’abord pour un admirateur et joue les enjôleuses, mais lorsqu’il lui révèle son identité, elle lui avoue que Marcel Messager n'est pas son véritable père. Pierre, en rentrant chez ses faux-vrais parents, va redoubler d'affection envers eux.

    6e épisode : Tu ne déroberas point

    Photobucket

    – D'après la nouvelle de Richard Levinson et William Link
    – Dialogues : Michel Audiard

    Jean-Claude Brialy : Didier Marin, l'employé de banque
    Photobucket

    Louis de Funès : Antoine Vaillant, l'escroc
    Amarande (créditée Armande Navarre) : Janine Millaud, fiancée de Didier Marin
    Noël Roquevert : l'inspecteur
    Denise Gence : la chaisière qui donne l'adresse de monsieur Vaillant
    Jean-Paul Moulinot : le directeur de banque
    Jean Carmet : le clochard

    Photobucket

    Didier Marin, caissier d’une banque, est renvoyé par son patron. Juste avant qu’il ne quitte son guichet survient un cambrioleur auquel Didier laisse complaisamment dévaliser la banque. Il s’arrange ensuite pour récupérer la valise contenant le magot et s’enfuir avec, mais le cambrioleur le rattrape. Ils finissent par se mettre d’accord pour se partager le butin et ouvrent enfin la valise, mais elle ne contient qu'un saucisson et un litre de rouge. Elle a été échangée par mégarde avec celle d'un clochard lorsque Didier a fait une pause dans un café. Le clochard, stupéfait de trouver une valise pleine de billets, est arrêté par la police.

    Photobucket

    7e épisode : Les dimanches tu garderas
    ---

    ---
    – Scénario : Julien Duvivier
    – Dialogues : Henri Jeanson

    Michel Simon : Jérôme Chambard
    Lucien Baroux : Monseigneur Trousselier
    Madeleine Clervanne : Delphine

    On retrouve les protagonistes du 1er sketch. Jérôme est invité chez son ami l'évêque pour le déjeuner dominical. À force de trinquer avec Jérôme, l’évêque, complètement ivre, ne se souvient plus des dix commandements.
    DivX 5,0 | 696x296 pixels | Mp3 | 693 Mo


    PhotobucketPhotobucket
    Photobucket




    0 0


    Contestazione generale
    1970 - 1hre 38 - VoIt
    Mp4 | H.264 | 672x496 | AAC | 961 Mo



     photo aff_gr_contestation_gen-2.jpg
    Contestazione generale
    1970 - 1hre 38 - VoIt
    ---
    Marina Vlady
    ---

     photo aff_gr_contestation_gen-3.jpgContestazione generale
    1970

    Réalisation: Luigi Zampa
    Scénaristes: Silvano Ambrogi, Leonardo Benvenuti, Piero De Bernardi, Alberto Silvestri, Franco Verucci, Luigi Zampa

    Distribution:

    Vittorio Gassman: Riccardo
    Nino Manfredi: Beretta
    Alberto Sordi: Don Giuseppe Montanari
    Michel Simon: Cavazza
    Marina Vlady: Imma - the cashier
    Milly Vitale
    Enrico Maria Salerno: Don Roberto
    Sergio Tofano: Bishop
    ...

    Composé de trois épisodes:
    "La bomba alla televisione" Gassman joue un réalisateur anarchiste.
    "Concerto a tre pifferi" Manfredi travaille pour un riche grincheux et ingrat.
    "Il prete" Sordi joue un curé du village qui est accusé d'avoir une liaison amoureuse.


     photo contestation_gen-5.jpg
     photo contestation_gen-1.jpg
     photo contestation_gen-2.jpg
     photo contestation_gen-3.jpg
     photo contestation_gen-4.jpg
     photo contestation_gen-6.jpg
     photo contestation_gen-7.jpg
     photo contestation_gen-8.jpg
     photo contestation_gen-9.jpg
     photo contestation_gen-10.jpg
     photo contestation_gen-11.jpg
     photo contestation_gen-12.jpg
     photo contestation_gen-13.jpg
     photo contestation_gen-14.jpg
     photo contestation_gen-15.jpg
     photo contestation_gen-16.jpg
     photo contestation_gen-17.jpg
     photo contestation_gen-18.jpg
     photo contestation_gen-19.jpg
     photo contestation_gen-20.jpg
     photo contestation_gen-21.jpg
     photo contestation_gen-23.jpg



    Mp4 | H.264 | 672x496 | AAC | 961 Mo

     photo aff_gr_contestation_gen-5.jpg
     photo tag_contestation_gen-2.jpg







    Milly Vitale


    0 0

     photo bello_honesto-0.jpg

    Bello, onesto, emigrato Australia sposerebbe compaesana illibata
    1971 - 1hre 49 - VoIt





    Bello, onesto, emigrato Australia sposerebbe compaesana illibata
    1971 - 1hre 49 - VoIt
    ---
    Film complet en italien

    ---

     photo bello_honesto-2.jpgBello, onesto, emigrato Australia
    sposerebbe compaesana illibata


    Réalisation: Luigi Zampa
    Scénario: Rodolfo Sonego et Luigi Zampa

    Distribution:

    Claudia Cardinale : Carmela
    Alberto Sordi : Amedeo Battipaglia
    Riccardo Garrone : Giuseppe Bartone
    Corrado Olmi : Don Anselmo
    Angelo Infanti
    Tana Cimarosa
    Mario Brega
    John Cobley
    Mara Carisi

    Un émigré italien en Australie souhaiterait épouser une compatriote. Grâce à l'aide d'un prêtre, il entretient un rapport épistolaire avec Carmela, une ancienne prostituée décidée à ne pas révéler son passé. De peur de pas lui plaire physiquement, l'homme lui envoie la photo d'un de ses amis. La désillusion risque d'être cuisante pour Carmela quand celle-ci arrivera en Australie…


     photo bello_honesto-4.jpg
     photo bello_honesto-5.jpg photo bello_honesto-6.jpg
     photo bello_honesto-7.jpg
     photo bello_honesto-8.jpg photo bello_honesto-9.jpg
     photo bello_honesto-10.jpg


     photo bello_honesto-13.jpg
     photo bello_honesto-11.jpg photo bello_honesto-12.jpg

    0 0

    Betty Fisher et autres histoires
    2001 - 1hre 41
    Generic MPEG-4 | 544x304 pixels | Mp3 | 693 Mo



    Betty Fisher et autres histoires
    2001 - 1hre 41
    ---

    ---
    Réalisateur: Claude Miller
    Assistantes réalisateur: Laure Prévost et Estelle Bellin
    Scénariste: Claude Miller
    Auteur de l'oeuvre originale: Ruth Rendell d'après le roman "Un enfant pour un autre"
    Adaptateur: Claude Miller
    Dialoguiste: Claude Miller

    Photobucket

    Distribution:

    Sandrine Kiberlain : Betty Fisher




    Nicole Garcia : Margot Fisher




    Mathilde Seigner : Carole Novacki




    Luck Mervil : François Diembele
    Photobucket

    Édouard Baer : Alex Basato
    Stéphane Freiss : Édouard
    Yves Jacques : René le Canadien
    Roschdy Zem : Dr. Jérôme Castang
    Consuelo de Haviland : Madame Barsky
    Yves Verhoeven : Martinaud
    Annie Mercier : Jacqueline
    Alexis Chatrian : José Novacki
    Michaël Abiteboul : Milo
    Arthur Setbon : Joseph Fisher
    Pascal Bonitzer : Monsieur Barsky
    Annie Mercier : Jacqueline
    Béatrice Agenin : la maîtresse d'Alex
    Virginie Emane : Fatou
    François Roy : Jean-Jean


    Photobucket

    Dans un train, une petite fille se fait frapper violemment par sa mère prise de démence. Des années après, la petite fille, Betty Fisher, devenue écrivain à succès, vient avec son petit garçon Joseph chercher sa mère à l'aéroport. Dans l'après-midi, Joseph se tue en tombant par la fenêtre. Carole est serveuse et s'occupe très mal de José, son fils de 4 ans qui ne peut compter que sur François, le compagnon de sa mère. La mère de Betty kidnappe José et le ramène à sa fille pour remplacer Joseph. Betty veut rendre l'enfant mais ne veut pas dénoncer sa mère. De son côté, Carole ne vit pas trop mal la disparition de son fils, même si François est harcelé par les policiers qui voient en lui le coupable idéal.


    Après le départ de sa mère, Betty ne se résout pas à rendre l'enfant dont elle a découvert qu'il subissait des mauvais traitements. Devant l'arrivée d'Edouard, le père de Joseph qui menace de dénoncer Betty, celle-ci décide de quitter la France bien que séduite par le Docteur Castang. François, lui, soupçonne Alex, ami de Carole et gigolo, d'être et le père de José et son kidnappeur. Edouard veut négocier avec Carole mais ils se font descendre par le patron jaloux de celle-ci. Alex tente de s'enfuir avec l'argent de la vente d'une maison qui ne lui appartient pas, mais se fait coincer à l'aéroport au moment où Betty et José embarquent.

    Photobucket













    0 0
  • 10/03/15--03:58: Garcia-2002-L'adversaire

  • L'adversaire
    2002 - 2hres 04
    MKV | 704x396 | AC3 | 1,9 Go



     photo aff_adversaire-2.jpg
    L'adversaire
    2002 - 2hres 04
    ---
    ---
    Réalisatrice: Nicole Garcia
    Assistant réalisateur: Olivier Horlait
    Auteur de l'oeuvre originale: Emmanuel Carrère
    Adaptateurs et dialoguistes: Jacques Fieschi, Frédéric Bélier-Garcia et Nicole Garcia

     photo adversaire-1.jpg

    Distribution:

    Daniel Auteuil (Jean-Marc Faure)
     photo adversaire-2.jpg

    Géraldine Pailhas (Christine Faure)
     photo Geraldine_Pailhas_adversaire-3.jpg
     photo Geraldine_Pailhas_adversaire-1.jpg photo Geraldine_Pailhas_adversaire-2.jpg
     photo Geraldine_Pailhas_adversaire-4.jpg

    François Cluzet (Luc)
     photo adversaire-3.jpg

    Emmanuelle Devos (Marianne)
     photo Emmanuelle_Devos_adversaire-1.jpg
     photo Emmanuelle_Devos_adversaire-2.jpg photo Emmanuelle_Devos_adversaire-3.jpg
     photo Emmanuelle_Devos_adversaire-4.jpg

    Bernard Fresson (le père de Christine)
     photo adversaire-4.jpg

    François Berléand (Rémi)
    Alice Fauvet (Alice)
    Martin Jobert (Vincent)
    Michel Cassagne (le père de Jean-Marc)
    Joséphine Derenne (la mère de Jean-Marc)
    Nadine Alari (la mère de Christine)
    Anne Loiret (Cécile)
    Olivier Cruveiller (Jean-Jacques)
    Nicolas Abraham (Xavier)
    Humbert Balsan (Michel Philippot)
    Hubert Saint-Macary (Lantier)
    Jean-Claude Leguay (le juge)

     photo adversaire-5.jpg

    Il est seul dans sa vaste maison parfaitement calme. Il revoit les grandes réunions familiales, les dîners entre anciens copains de fac, avec Luc et Alice, Marianne et Rémi. Jean-Marc Faure, après de brillantes études de médecine, mène une belle carrière internationale en Suisse. Du moins, c'est ce qu'il s'acharne à faire croire à tout le monde. Famille, belle-famille, amis, femme et enfants. En fait, Jean-Marc ne fait rien. Il vit (grand train) avec l'argent de ses proches (que ces derniers croient avoir "placé" sur des investissements à gros intérêts). Jean-Marc passe son temps à étoffer ses alibis et à voyager sur le lieu de ses prétendues activités. Luc, son copain de toujours, confie à la police combien tout cela était inimaginable. Jean-Marc est seul dans sa grande maison lugubre. La mort le cerne. Son beau-père est décédé accidentellement alors qu'il exigeait de récupérer son argent. Jean-Marc a eu une brève liaison avec Marianne, dont l'échec l'a laissé désespéré. Et puis il a senti qu'il était sur le point d'être démasqué. Jean-Marc a alors préféré tuer sa femme et leurs deux enfants. Il rend aussi une ultime visite à ses vieux parents qu'il abat l'un après l'autre. Il tente enfin d'éliminer Marianne, sa maîtresse, mais renonce in extremis. De retour chez lui, volets clos, il hésite et déclenche un incendie. Il en réchappe et est arrêté.

     photo adversaire-7.jpg


    MKV | 704x396 | AC3 | 1,9 Go

     photo gr_adversaire-1.jpg
     photo gr_adversaire-2.jpg photo gr_adversaire-3.jpg photo gr_adversaire-4.jpg
     photo gr_adversaire-5.jpg photo gr_adversaire-6.jpg photo gr_adversaire-7.jpg
     photo gr_adversaire-8.jpg photo gr_adversaire-9.jpg photo gr_adversaire-10.jpg
     photo gr_adversaire-11.jpg


    Géraldine Pailhas



    Emmanuelle Devos

    0 0
  • 10/03/15--05:32: Deville-1964-Lucky Jo
  • Photobucket 
    Lucky Jo
    1964 - 1hre 30
    DivX 5,0 | 720x448 pixels | Mp3 | 1,3 Go

    Photobucket 
    Lucky Jo
    1964 - 1hre 30
    ---

    ---
    Réalisation : Michel Deville
    Scénario : Nina Companeez et Michel Deville, d'après le roman Main pleine de Pierre-Vial Lesou
    Dialogues : Nina Companeez

    Photobucket

    Distribution:

    Eddie Constantine : « Lucky Jo » Christopher Joett
    Photobucket

    Françoise Arnoul : Mimi Perrin
    Photobucket

    Pierre Brasseur : le commissaire Loudéac
    Photobucket

    Georges Wilson : Simon
    Claude Brasseur : Loudéac fils
    Photobucket

    Anouk Ferjac : la femme importunée dans le bar
    Photobucket

    Christiane Minazzoli : AdelinePhotobucket

    Jean-Pierre Darras : Napo
    André Cellier : Gabriel
    Christian Barbier : le commissaire
    Roger Lumont : un chauffeur de la police
    Marcelle Ranson-Hervé : la réceptionniste de l’hôtel Wagram


    Photobucket


    Après avoir porté la guigne à ses trois co-équipiers Gabriel, Napo et Simon, Lucky Jo purge à son tour une peine de 5 ans. Lorsqu'il sort de la maison d'arrêts, personne ne l'attend et son ami Gabriel refuse de le recevoir, tandis que Napo repousse évasivement ses propositions de collaboration. Seul, Simon, marié maintenant à la charmante Adeline et propriétaire d'un garage, lui manifeste quelque amitié et lui prête une voiture pour aller voir Mimi, son ancienne amie. Malheureusement pour Simon, pendant que Jo renoue tendrement avec Adeline, la voiture est empruntée par quatre audacieux gangsters pour un fructueux hold-up.

    Photobucket

    DivX 5,0 | 720x448 pixels | Mp3 | 1,3 Go


    Photobucket
     

    Photobucket


    Photobucket

    Christiane Minazzoli
    Photobucket


    0 0

    Compartiment tueurs
    1964 - 1 hre 30
    VHSRiP | DivX 5,0 | 700x350 pixels | Mp3 | 910 Mo

    Compartiment tueurs
    1964 - 1 hre 30


    Réalisation : Costa-Gavras
    Scénario et dialogues : Costa-Gavras, d'après le roman de Sébastien Japrisot


    Distribution:

    Yves Montand : l'inspecteur Grazziani "Grazzi"

    Jacques Perrin : Daniel
    Pierre Mondy : le commissaire Tarquin
    Catherine Allégret : Benjamine Bombat "Bambi"

    Claude Mann : Jean-Lou Gabert
    Jean-Louis Trintignant : Éric Grandin

    Simone Signoret : Éliane Darrès

    Charles Denner : Bob Vaski

    Michel Piccoli : René Cabourg

    Pascale Roberts : Georgette Thomas
    Jacques Dynam : L'inspecteur Malec
    André Valmy : Inspecteur
    Philippe Rouleau : L'inspecteur Antoine
    Maurice Chevit : L'inspecteur Moutard
    Nadine Alari : Mme Grazziani
    Monique Chaumette : Mme Rivolani
    Paul Pavel : Rivolani
    Bernadette Lafont : La sœur de Georgette

    Daniel Gélin : Le vétérinaire
    Françoise Arnoul : Une infirmière à l'école vétérinaire
    Christian Marin : Le beau-frère de Georgette •Serge Rousseau : Le contrôleur du train •Jenny Orléans : La sœur de Cabourg. •Claude Dauphin : Le frère d'Eliane •Tanya Lopert : Mme Garaudy •Charles Millot : Le médecin légiste •Albert Michel : Le patron du café •José Artur : Le journaliste •William Sabatier : Le commissaire Tuffi •Josée Steiner : L'employée de l'hôtel Arizona •André Weber : L'ivrogne à la PJ •Edmond Ardisson : La voix au téléphone du policier marseillais •Jacqueline Staup : La chef de Bambi •Dominique Zardi : Un inspecteur au café •Maurice Auzel : Un inspecteur au café •Marcel Bozzuffi : Un agent de police •Georges Geret : Un agent de police •Dominique Bernard : Un employé SNCF •Lionel Vitrant : Un inspecteur •Nicole Desailly: La concierge d'Eliane •Jean Droze : Un homme à la PJ •Claude Berri : Un employé SNCF •Serge Marquand : Un amant de Georgette •Denise Péron : Une pocharde





    Une représentante-démonstratrice en parfumerie, Georgette Thomas, vient d'être assassinée dans un compartiment-couchette du Marseille - Paris. L'inspecteur Graziani, assisté de son adjoint, le jeune Jean-Lou, et embarrassé de son chef, le commissaire Tarquin, enquête. Seuls, semble-t-il, les voyageurs du compartiment peuvent être suspectés. Il s'agit de les retrouver. L'un d'eux, un petit employé, plus ou moins obsédé sexuel, téléphone spontanément à la police. Le soir même, il est assassiné. Puis c'est le tour d'un camionneur qui voyageait dans le compartiment.









    --

    --

    0 0


    Le dimanche de la vie
    1967 - 1hre 34
    Generic MPEG-4 | 672x384 | 1,3 Go



     photo aff_gr_dimanche_vie-2.jpg
    Le dimanche de la vie
    1967 - 1hre 34
    ---

    ---
    Réalisateur: Jean Herman
    Assistant réalisateur: Claude Miller
    Auteur de l'oeuvre originale et dialoguiste: Raymond Queneau

     photo dimanche_vie-1.jpg

    Distribution:

    Danielle Darrieux : Julia Ségovie
     photo danielle_darrieux_dimanche_vie-1.jpg
     photo danielle_darrieux_dimanche_vie-2.jpg photo danielle_darrieux_dimanche_vie-3.jpg
     photo danielle_darrieux_dimanche_vie-4.jpg

    Françoise Arnoul : Chantal Brélugat
     photo francoise_arnoul_dimanche_vie-1.jpg
     photo francoise_arnoul_dimanche_vie-2.jpg photo francoise_arnoul_dimanche_vie-3.jpg
     photo francoise_arnoul_dimanche_vie-4.jpg

    Jean-Pierre Moulin : Valentin Bru
     photo dimanche_vie-3.jpg

    Jean Rochefort : Le capitaine Bordeille
     photo dimanche_vie-2.jpg

    Olivier Hussenot : Paul Brélugat
    Berthe Bovy : Nanette
    Anne Doat : Didine
    Hubert Deschamps : Bourrelier
    Paulette Dubost : Madame Bijou
    Renée Gardès : Victoire
    Paul Crauchet : Poucier
    Agnès Capri : Miss Pantruche

     photo dimanche_vie-4.jpg

    Henri Virlojeux : M. Balustre
    Roger Blin : Jean Sans-Tête
    Noëlle Hussenot : Catherine
    Madeleine Barbulée : Madame Faucolle
    Claude Evrard : Le gendarme
    Robert Deslandes : Verterelle
    Germaine Delbat : Madame Vertorel
    Paul Bisciglia : le vendeur de journaux

     photo dimanche_vie-6.jpg

    ---

    ---

     photo dimanche_vie-7.jpg

    Generic MPEG-4 | 672x384 | 1,3 Go

     photo aff_gr_dimanche_vie-4.jpg
     photo aff_gr_dimanche_vie-5.jpg photo aff_gr_dimanche_vie-6.jpg
     photo aff_gr_dimanche_vie-7.jpg photo aff_gr_dimanche_vie-8.jpg
     photo aff_gr_dimanche_vie-9.jpg
     photo aff_gr_dimanche_vie-10.jpg photo aff_gr_dimanche_vie-11.jpg photo aff_gr_dimanche_vie-12.jpg


    Danielle Darrieux
     photo danielle_darrieux_065.jpg

    Françoise Arnoul
     photo francoise_arnoul_037.jpg

    0 0


    Der Passagier - Welcome to Germany
    1988 - 1hre 39 - Vo
    Mp4 | H.264 | 744x350 | AAC | 686 Mo



     photo aff_gr_der_passagier-2.jpg
    Der Passagier - Welcome to Germany
    1988 - 1hre 39 - Vo
    ---
    Alexandra Stewart
    ---
    Réalisation: Thomas Brasch
    Scénaristes: Jurek Becker, Thomas Brasch

     photo der_passagier-1.jpg

    Distribution:

    Tony Curtis: Mr. Cornfield
     photo der_passagier-2.jpg

    Katharina Thalbach: Sofie
     photo der_passagier-4.jpg

    Karin Baal: Frau Tenzer
     photo der_passagier-3.jpg

    Alexandra Stewart: Mrs.
     photo der_passagier-5.jpg photo der_passagier-6.jpg

    Matthias Habich: Körner
    Charles Regnier: Silbermann
    George Tabori: Rabbiner
    Michael Morris: Donelly
    Ursula Andermatt: Rosa
    Guntbert Warns: Danner
    Fritz Marquardt: Herr Tenzer
    Birol Ünel: Baruch
    Gedeon Burkhard: Janko

     photo der_passagier-12.jpg photo der_passagier-13.jpg
     photo der_passagier-11.jpg photo der_passagier-14.jpg

    Le dénommé Cornfield est un sérieux metteur en scène américain, spécialisé dans les téléfilms, qui se rend à Berlin pour le tournage d'un film qui traite de la propagande cinématographique nazie, en 1942 et qui raconte l'histoire d'un réalisateur qui avait recruté ses acteurs dans un camp de concentration proche, pour tourner une oeuvre hautement antisémite.

     photo der_passagier-16.jpg

    Mp4 | H.264 | 744x350 | AAC | 686 Mo

     photo aff_gr_der_passagier-6.jpeg
     photo aff_gr_der_passagier-3.jpeg photo aff_gr_der_passagier-4.jpeg photo aff_gr_der_passagier-5.jpeg


    Katharina Thalbach



    Karin Baal

    0 0
  • 10/03/15--08:08: Polanski-1988-Frantic

  • Frantic
    1988 - 1hre 55 - VoStFr (.srt)
    Generic MPEG-4 | 704x384 | Mp3 |  689 Mo




     photo aff_frantic-02.jpg
    Frantic
    1988 - 1hre 55 - VoStFr (.srt)
    ---
    ---
    Réalisateur: Roman Polanski   
    Assistant réalisateur: Michel Cheyko   
    Scénaristes: Roman Polanski et Gérard Brach

     photo frantic-05.jpg

    Distribution:

    Harrison Ford : Dr Richard Walker
     photo frantic-02.jpg

    Emmanuelle Seigner : Michelle
     photo Emmanuelle_Seigner_frantic-01.jpg
     photo Emmanuelle_Seigner_frantic-02.jpg photo Emmanuelle_Seigner_frantic-03.jpg

    Betty Buckley : Sondra Walker
     photo frantic-01.jpg

    Alexandra Stewart: Edie
    Djiby Soumare : le chauffeur de taxi
    Dominique Virton : le réceptionniste
    Gérard Klein : Gaillard
    Jacques Ciron : le directeur du Grand Hôtel
    Louise Vincent : une touriste
    Patrice Melennec : le détective du Grand Hôtel
    Joëlle Lagneau : la fleuriste
    Jean-Pierre Delage : le fleuriste
    Dominique Pinon : Wino, le clochard
    Yves Rénier : l'inspecteur

     photo frantic-05.jpg

    Venant des USA à Roissy, un couple d'âge moyen prend un taxi pour la capitale. Une crevaison intempestive fait que c'est un autre taxi qui les déposera au « Grand Hôtel ». Une « poisse » tenace s'acharne sur Walker, cardiologue venu à Paris pour un congrès. Les bagages montés, une valise récalcitrante s'avère n'être pas la leur. Ils prennent une douche, mais au sortir de la sienne, Walker se découvre seul. Il ne s'affole pas et prend un peu de repos. Le temps passe et Sandra ne revient pas. Il alerte la réception, le directeur, mais en vain. Il prévient la police, l'ambassade mais se heurte à une bureaucratie poussiéreuse et inefficace. Il force la valise et découvre un prénom, Dédé, et un téléphone. Dédé étant absent, il obtient son adresse, mais au lieu dit, Dédé n'est plus qu'un cadavre. Une fille survient et tente de s'enfuir en découvrant le mort.

     photo frantic-06.jpg

    Walker la saisit et réalise que cette Michelle est la propriétaire de la valise qu'elle veut à toute fin récupérer, menacée par ceux à qui elle devait remettre un objet mystérieux et précieux. Leur destin se lie, il promet de lui remettre la valise, à charge pour elle de savoir ce qu'est devenue Sandra. Venant chez elle avec la valise, il la trouve aux prises avec deux gangsters. Il la sauvera mais, fuyant par les toits, la valise s'ouvre et une statuette de la liberté s'écrase, livrant le mystère de la valise, un engin miniature, détonateur sophistiqué. Rendez-vous est pris pour l'échange : le premier rate, le second est le bon. Sandra est rendue et les terroristes. tués. Mais Michelle meurt aussi et Walker jette à la Seine l'objet tant convoité, cause de cette mort. Le couple enfin réuni dans le taxi qui les conduit à Roissy, Walker dit à Sandra son amour.

     photo frantic-07.jpg

    Generic MPEG-4 | 704x384 | Mp3 |  689 Mo

     photo gr_frantic-01.jpg
     photo gr_frantic-02.jpg photo gr_frantic-03.jpg photo gr_frantic-04.jpg
     photo gr_frantic-05.jpg photo gr_frantic-06.jpg photo gr_frantic-07.jpg
     photo gr_frantic-08.jpg photo gr_frantic-09.jpg photo gr_frantic-10.jpg photo gr_frantic-11.jpg
     photo gr_frantic-12.jpg photo gr_frantic-13.jpg photo gr_frantic-14.jpg photo gr_frantic-15.jpg
     photo gr_frantic-16.jpg photo gr_frantic-17.jpg photo gr_frantic-18.jpg photo gr_frantic-19.jpg


    Emmanuelle Seigner
     photo emmanuelle_seigner-38a.png

    0 0

    Violette et François
    1977 - 1hre 35
    Mp4 | H.264 | 652x380 | AAC | 673,5 Mo


    Lire la suite »


    0 0
  • 10/07/15--08:46: Missiaen-1984-Ronde de Nuit

  • Ronde de Nuit
    1984 - 1hre 35
    Generic MPEG-4 | 640x384 pixels | AC3 | 1 Go




    Photobucket
    Ronde de Nuit
    1984 - 1hre 35
    ---

    ---
    Réalisateur: Jean-Claude Missiaen   
    Assistants réalisateur: Albert Prévost et Olivier Peray   
    Scénaristes: Jean-Claude Missiaen, Claude Veillot et Marc Perrier

    Photobucket

    Distribution:

    Gérard Lanvin    (Gu Arenas)
    Photobucket

    Eddy Mitchell    (Léo Gorce)
    Photobucket

    Françoise Arnoul    (Diane Castelain)
    Photobucket
    PhotobucketPhotobucket

    Raymond Pellegrin    (Sissia Carpelli)
    Photobucket

    Lisette Malidor    (Mara)
    Photobucket
    PhotobucketPhotobucket

    Gérard Desarthe    (Lucien Segalen)
    Amélie Prévost    (Christine, femme de Léo)
    Photobucket

    Lucas Belvaux    (Laurent, jeune journaliste) • Pierre Londiche    (Raoul Favreau, promoteur) • Jean-Claude Bouillaud    (Jérôme Martinaud) • Roland Amstutz    (commissaire Verdier) • Louis Navarre    (Bruno Lahire) • Marc Chapiteau    (Didier Permejat) • Vernon Dobtcheff    (le majordome) • Robert Rimbaud    (Daniel Gobert) • Philippe Mareuil    (Albanel) • Michèle Sand    (l'attachée de cabinet) • Michel Constantin    (voix de l'instructeur au stand de tir) • Marc de Jonge    (Roland Bauchaud) • Steve Kalfa    (Luc Marastrat) • Patricia Millardet    (Joséphine) • David Jalil    (le gitan) • Pierre Ivanoff    (l'inspecteur Collard) • Eva Harling    (Kim)


    Photobucket


    Photobucket
    Un député est étranglé par une de ses visiteuses nocturnes. Aiguillonnée par des provocateurs, la police malmène des squatters. Gu Arenas et Léo Gorce, inspecteurs de la brigade territoriale détachés dans un commissariat parisien, s'occupent des deux affaires, affaires que commente aussi une journaliste de radio, Diane Castelain. A partir des agitateurs d'extrême-droite, Gu et Léo découvrent une fausse société immobilière et remontent jusqu'à Sissia Carpelli, patron d'un cercle de jeu que fréquentait le député assassiné et où travaille Mara, chargée d'éliminer les associés trop encombrants ou compromettants. Malgré des meurtres à répétition, l'enquête progresse, et Léo et Gu surprennent Mara sur les lieux de son dernier crime. Poursuivie et rattrapée par Léo, Mara profite d'un instant d'inattention du policier pour l'abattre, avant d'être tuée à son tour par Gu. Cette "bavure" bloque l'enquête et entraîne la mutation de Gu en province. Quant à Diane Castelain, elle renonce finalement à soulever les vrais problèmes pour ne pas impliquer certaines personnalités haut placées.




    Photobucket

    Prix et récompenses
    • Rien

    Photobucket



    Photobucket
    Photobucket



    0 0
  • 10/07/15--11:26: Harel-2002-Tristan

  • Tristan
    2002 - 1hre 38
    Xvid | 700x324 | Mp3 | 768 Mo

    Lire la suite »


    0 0


    On demande un assassin
    1949 - 1hre 26
    DivX 4 | 720x576 | Mp3 | 806 Mo

    Lire la suite »


    0 0
  • 10/08/15--13:28: Tchernia-1991-Heloïse

  • Heloïse
    1991 - 1hre 15
    Xvid | 672x496 | Mp3 | 693 Mo

    Lire la suite »




    0 0
  • 10/09/15--12:12: Miller-2003-La petite Lili

  • La petite Lili
    2003 - 1hre 40
    Xvid | 512x288 | Mp3 | 694 Mo

    Lire la suite »


    0 0
  • 10/10/15--02:41: Shokof-1996-Seven Servants

  • Seven Servants
    1996 - 1hre 26 - VoEng
    Xvid | 640x352 | Mp3 | 694 Mo

    Lire la suite »



older | 1 | .... | 172 | 173 | (Page 174) | 175 | 176 | .... | 265 | newer