Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Channel Catalog


older | 1 | .... | 181 | 182 | (Page 183) | 184 | 185 | .... | 265 | newer

    0 0

    Providence
    1977 - 1hre 50 | DualAudio Fr/Engl stFr (VobSub)
    MKV | H.264 | 671x400 | AC3 | 1,3 Go

    Providence
    1977 - 1hre 50 | DualAudio Fr/Engl stFr (VobSub)
    ---

    ---
    Réalisation : Alain Resnais
    Scénario, adaptation et dialogues : David Mercer

    Photobucket

    Distribution:

    Dirk Bogarde: Claude Langham
    Photobucket

    John Gielgud: Clive Langhman
    Photobucket

    Ellen Burstyn: Sonia Langhman



    David Warner: Kevin Woodford
    Photobucket

    Denis Lawson : Dave Woodford, le footballeur
    Elaine Stritch: Molly Langham / Helen Wiener
    Photobucket

    Samson Fainsilber : Le vieil homme de la forêt
    Tanya Lopert : Miss Lister, la secrétaire
    Photobucket

    Kathryn Leigh Scott: Miss Boon, la jeune femme de l'agence

    Cyril Luckham: Docteur Mark Edington
    Milo Sperber: Mr Jenner, le tailleur
    Peter Arne : Nils, l'intendant
    Anna Wing : Karen, la servante
    Joseph Pittoors : Le vieillard au carrefour
    Françoise Vaxelaire : La fille à l'aéroport


    Photobucket

    Un célèbre écrivain britannique, Clive Laughan, entreprend la rédaction d'un nouveau roman au seuil de la mort. Septuagénaire, malade, alcoolique, Clive imagine ses personnages à partir des êtres chers qui l'entourent et du souvenir de ceux qui, comme sa femme Helen, ne sont plus. Clive pense à son fils Claude, à sa morale, à sa raideur et à sa rigueur. Il songe à Sonia sa jolie bru et disloque ce couple uni parce que Claude ne mérite pas une femme pareille! Il fait s'affronter Kevin, son autre fils, et Claude au cours d'un procès spectaculaire sur l'euthanasie, à l'issue duquel, acquitté, Kevin s'éprend de Sonia laquelle ne reste pas longtemps insensible aux charmes de son beau-frère. Claude reste impassible, indifférent. Mais l'intervention intempestive de Molly, l'ancienne maîtresse de l'écrivain, remet tout en question. Clive se remémore le suicide d'Helen et se justifie par Claude interposé. Puis tout se mélange et le désordre s'installe dans les pensées de Clive. Au terme de cette nuit de cauchemars et de réflexions aussi diverses que morbides, Clive rasé de frais reçoit ses enfants pour son anniversaire. A la fin du repas, il leur dit adieu et leur demande de s'en aller, de le laisser seul.

    Photobucket

    • César du meilleur film
    • César du meilleur réalisateur pour Alain Resnais
    • César du meilleur scénario original ou adaptation écrit par David Mercer
    • César de la meilleure musique écrite pour un film écrite par Miklós Rózsa
    • César du meilleur décor pour Jacques Saulnier
    • César du meilleur son pour Jacques Maumont
    • César du meilleur montage pour Albert Jurgenson
    • Prix Méliès en 1977

    Photobucket





    Les suppléments

    • Entretien avec Alain Resnais
    ---
    ---
    Lien de téléchargement: http://uptobox.com/9c0xzab1wo35
    Lien de streaming: http://uptostream.com/9c0xzab1wo35

    • Entretien R. Aronovich-J. Saulnier-P Arditit
    ---

    ---
    Lien de téléchargement: http://uptobox.com/l3ep6c6pzcg8

    Les suppléments sur Multiup






    Ellen Burstyn

    0 0


    Saint-Exupéry, La dernière mission
    1996 - 1hre 44
    Mp4 | H.264 | 720x434 | AAC | 1002 Mo



     photo aff_derniere_mission-2.jpg
    Saint-Exupéry, La dernière mission
    1996 - 1hre 44
    ---
    Maria de Medeiros
    ---

     photo aff_derniere_mission-3.jpgSaint-Exupéry-La dernière mission
    1996

    Réalisation et adaptation : Robert Enrico
    Scénario et dialogues : Marcel Jullian


    Distribution:

    Bernard Giraudeau : Antoine de Saint-Exupéry
    Maria de Medeiros : Consuelo de Saint-Exupéry
    Frédéric van den Driessche : Jean Mermoz
    Jean-Paul Comart : Henri Guillaumet
    Geoffroy Thiebaut : Marcel Reine
    Pierre Santini : Didier Daurat
    Jean-François Poron : Joseph Kessel
    Jean-Marie Winling : Gavoille
    Michel Duchaussoy : Benjamin Crémieux
    Arsène Jiroyan : Jean Israël
    Yves Collignon : Dutertre

    Corse, le 30 juillet 1944. À 44 ans, le commandant et écrivain Antoine de Saint-Exupéry se prépare à accomplir une énième mission. Son ami, le capitaine Gavoille, tente de le dissuader de continuer à voler. Mais Saint-Exupéry ne veut rien entendre. Durant les heures qui précèdent son envol, qui sera le dernier, il se remémore les moments importants de sa carrière. Il revoit ses débuts en tant que mécanicien chez Didier Daurat, puis lui reviennent en mémoire ses amis, dont certains, tels Mermoz, Guillaumet ou encore Reine, sont morts tragiquement. Il repense à Consuelo, son épouse, et à la jeune Sylvia, à qui il a remis le manuscrit du «Petit Prince». Avant de partir, Saint-Exupéry décide de rédiger une lettre qui aura valeur de testament...

    ---
    ---

     Mp4 | H.264 | 720x434 | AAC | 1002 Mo

     photo aff_derniere_mission-4.jpg

    Petit complément

    ---
    ---

    Maria de Medeiros
     photo Maria_de_Medeiros-2.jpg
     photo Maria_de_Medeiros-3.jpg photo Maria_de_Medeiros-4.jpg
     photo Maria_de_Medeiros-5.jpg


    0 0


    La mort de Belle
    1961 - 1hre 39
    MKV | H.264 | 732x448 | AC3 | 1,5 Go



     photo aff_mort_belle-2.png
    La mort de Belle
    1961 - 1hre 39
    ---
    Alexandra Stewart
    ---
    Réalisateur: Edouard Molinaro
    Auteur de l'oeuvre originale: Georges Simenon
    Adaptateur et dialoguiste: Jean Anouilh

     photo mort_belle-1.jpg

    Distribution:

    Jean Desailly: Stéphane Blanchon
     photo mort_belle-3.jpg
     photo mort_belle-4.jpg photo mort_belle-5.jpg

    Alexandra Stewart: Belle
     photo mort_belle-6.jpg
     photo mort_belle-7.jpg photo mort_belle-8.jpg
     photo mort_belle-9.jpg

    Monique Mélinand: Mme. Monique Blanchon
     photo mort_belle-2.jpg

    Yvette Etiévant: Alice, la secrétaire du juge
     photo mort_belle-10.jpg

    Jacques Monod: Le juge d'instruction Bechman
    Marc Cassot: Le commissaire
    Jacques Pierre: Philippe Berthe
    Yves Robert: Le barman
    Louisa Colpeyn: La mère de Belle
    Van Doude: Le docteur
    Maurice Teynac: L'ivrogne
    Gabriel Gobin
    Suzanne Courtal

     photo mort_belle-11.jpg

    Stéphane Blanchon, professeur en Suisse, mène une vie tranquille avec sa femme Christine. Ils logent chez eux une jeune américaine, Belle. Un soir, pendant une absence de Christine, alors que Stéphane travaille au rez-de-chaussée, Belle est étranglée dans sa chambre du premier étage. Au cours de l'enquête menée par un juge d'instruction, ami de Stéphane et par un jeune policier, les preuves semblent s'accumuler contre Stéphane qui est bientôt accusé ouvertement par le juge d'avoir tué Belle. Christine elle même semble soupçonner son mari et l'opinion publique se tourne également contre lui. Seul le policier croît à l'innocence de Stéphane.

     photo mort_belle-12.jpg photo mort_belle-13.jpg

    L'enquête fait découvrir que Belle aimait Stéphane en secret. Profondément troublé par cette découverte, Stéphane est amené à revoir sa vie passée sous un autre jour, trouvant peu à peu insupportables les contraintes sociales et morales qu'il ignorait jusqualors. Un soir, au cours d'un long interrogatoire qui l'a peu à peu disculpé, il est pris d'une irrésistible envie de « vivre », de se libérer du monde étroit et morne dans lequel il s'est laissé peu à peu enfermer. Au lieu de rentrer chez lui, il court les bars de Genève où il rencontre un noceur débauché qui lui rappelle son père. Ivre, tenté par une femme vulgaire et faible, secrétaire du juge d'instruction, obsédé par les accusations injustifiées qui pèsent contre lui, il accepte de vivre une brève aventure. Mais à peine dans les bras de cette femme, il la tue. Au même moment, on découvre l'assassin de Belle.

     photo mort_belle-14.jpg

    MKV | H.264 | 732x448 | AC3 | 1,5 Go

    Alexandra Stewart


    0 0


    Montmartre-sur-Seine
    1941 - 1hre 23
    Mp4 | H.264 | 720x528 | AAC | 611 Mo



     photo aff_montmartre_seine-2.jpg
    Montmartre-sur-Seine
    1941 - 1hre 23
     photo montmartre_seine-13.jpg
    ---
    Film complet
    ---
    Réalisateur: Georges Lacombe
    Scénaristes: André Cayatte et Georges Lacombe
    Dialoguiste: Serge Véber
    Musique originale: Edith Piaf

     photo montmartre_seine-1.jpg

    Distribution:

    Édith Piaf : Lily
     photo edith_piaf_montmartre_seine-1.jpg
     photo edith_piaf_montmartre_seine-2.jpg
     photo edith_piaf_montmartre_seine-3.jpg
     photo edith_piaf_montmartre_seine-4.jpg
     photo edith_piaf_montmartre_seine-5.jpg
     photo edith_piaf_montmartre_seine-6.jpg
     photo edith_piaf_montmartre_seine-7.jpg
     photo edith_piaf_montmartre_seine-8.jpg
     photo edith_piaf_montmartre_seine-9.jpg

    Jean-Louis Barrault : Michel
     photo montmartre_seine-2.jpg photo montmartre_seine-3.jpg
     photo montmartre_seine-4.jpg photo montmartre_seine-5.jpg

    Henri Vidal : Maurice
     photo montmartre_seine-7.jpg
     photo montmartre_seine-6.jpg photo montmartre_seine-8.jpg

    Huguette Faget : Juliette
     photo Huguette_Faget_montmartre_seine-3.jpg
     photo Huguette_Faget_montmartre_seine-1.jpg photo Huguette_Faget_montmartre_seine-2.jpg

    Paul Meurisse : Paul
     photo montmartre_seine-9.jpg photo montmartre_seine-14.jpg

    Roger Duchesne : Claude
     photo montmartre_seine-10.jpg

    Denise Grey : Moussette
     photo montmartre_seine-19.jpg

    Sylvie : Madame Courtin
    René Bergeron : Henri Lemaire
    Champi : Monsieur Martin
    Léonce Corne : le père de Lily
    Paul Demange : le commissaire
    Pierre Labry : le cafetier
    Gaston Modot : le maître d’hôtel
    Solange Sicard : Madame Courtin

     photo montmartre_seine-11.jpg photo montmartre_seine-12.jpg

    Maurice aime Juliette et Michel aime Lily. Les amours fleurissent sur la Butte. Ils sont ouvriers, artisans et Lily a un réel talent de chanteuse. L'arrivée de Claude trouble leurs rapports. Maurice, jaloux, se rapproche de Lily. De chanteuse des rues, celle-ci devient vite vedette de cabaret. Alors Maurice retrouve Juliette et l'épouse.

     photo montmartre_seine-18.jpg

    Mp4 | H.264 | 720x528 | AAC | 611 Mo

     photo gr_montmartre_seine-1.jpg
     photo gr_montmartre_seine-2.jpg photo gr_montmartre_seine-3.jpg
     photo gr_montmartre_seine-7.jpg
     photo gr_montmartre_seine-5.jpg photo gr_montmartre_seine-6.jpg


    Huguette Faget


    0 0

    Mon oncle d'Amérique
    1980 - 2hres 05
    MKV | H.264 | 656x400 | AC3 | 1,3 Go

    Mon oncle d'Amérique
    1980 - 2hres 05
    ---

    ---
    Réalisateur: Alain Resnais
    Assistants réalisateur: Florence Malraux, Jean Léon et Guy Pinon
    Scénariste: Jean Gruault
    Auteur de l'oeuvre originale: Henri Laborit
    Dialoguiste: Jean Gruault


    Distribution:

    Roger Pierre : Jean Le Gall
    Photobucket

    Nicole Garcia : Janine Garnier



    Gérard Depardieu : René Ragueneau
    Photobucket

    Pierre Arditi : Zambeaux, le représentant de la direction générale à Paris
    Gérard Darrieu : Léon Veestrate
    Philippe Laudenbach : Michel Aubert
    Marie Dubois : Thérèse Ragueneau
    Photobucket

    Henri Laborit : Lui-même
    Photobucket

    Nelly Borgeaud : Arlette Le Gall
    Photobucket

    Bernard Malaterre : Le père de Jean
    Laurence Roy : La mère de Jean
    Alexandre Rignault : Le grand-père de Jean
    Véronique Silver : La mère de Janine
    Jean Lescot : Le père de Janine
    Geneviève Mnich : La mère de René
    Maurice Gauthier : Le père de René
    Guillaume Boisseau : Jean enfant
    Ina Bedart : Janine enfant
    Ludovic Salis : René enfant
    François Calvez : René adolescent
    Stephanie Loustau : Janine adolescente
    Monique Mauclair : L'institutrice
    Damien Boisseau : Jean adolescent
    Gaston Vacchia : Henri, l'oncle de René
    Bertrand Lepage : Maurice, le frère de René

    ...

    Photobucket

    Janine, Jean et René. Leurs destins se croisent et, par quelques interventions en contrepoint de leur histoire, Henri Laborit explicite leurs comportements. Née dans un milieu modeste de la région parisienne, Janine est devenue comédienne malgré l'opposition de ses parents. A l'issue d'une représentation, elle rencontre Jean. Peu après, ce haut fonctionnaire à la radio a pour maîtresse l'ancienne militante communiste et il quitte sa femme et ses enfants pour s'installer avec elle. René, lui aussi, n'a pas suivi la voie à laquelle songeait son père: il a quitté l'exploitation agricole familiale pour travailler dans une filature de la région. Grâce à son acharnement, il a gravi peu à peu les échelons.



    Mais, après une fusion de l'entreprise, ce n'est pas lui qui est choisi comme directeur, et il est contraint d'aller exercer une responsabilité à Chôlet, tandis que sa femme reste dans le Nord avec les enfants. Là, parce que son usine fabrique des vêtements, il rencontre Janine, devenue styliste de mode, laquelle, depuis deux ans, a quitté Jean pour qu'il revienne avec sa femme, gravement malade. Les relations entre Janine et René sont tendues, parce que celui-ci a plus le sens de la technique que de l'esthétique. Après un désaccord, il tente de se suicider et sa femme vient alors le rejoindre. Quant à Janine, elle retrouve Jean et se dispute avec lui, parce qu'il approuve, a posteriori, le chantage exercé par sa femme qui n'a jamais été en danger.

    Photobucket

    • Prix Méliès en 1980
    • Cannes en 1980, Grand Prix du Jury, Prix FIPRESCI
    • Oscars en 1981, nomination ; meilleur scénario

    Photobucket


    Les suppléments

     photo supp_Mon_oncle_d_Amerique.jpg

    • Entretien avec  Nicole Garcia

    ---
    ---

    • Entretien avec Alain Resnais
    • Extrait de Ciné Regards




    Nelly Borgeaud

    0 0
  • 12/28/15--01:57: Richebé-1943-Domino

  • Domino
    1943 - 1hre 30
    Mp4 | H.264 | 656x478 | AAC | 550 Mo



     photo aff_domino-3.jpg
    Domino
    1943 - 1hre 30
    ---
    Simone Renant
    ---
    Réalisateur: Roger Richebé
    Scénaristes: Marcel Achard et Jean Aurenche
    Auteur de l'oeuvre originale: Marcel Achard

     photo domino-1.jpg

    Distribution:

    Fernand Gravey (Dominique dit Domino)
     photo domino-2.jpg

    Simone Renant (Laurette)
     photo Simone_Renant_domino-1.jpg
     photo Simone_Renant_domino-2.jpg photo Simone_Renant_domino-3.jpg
     photo Simone_Renant_domino-4.jpg

    Bernard Blier (Crémone)
     photo domino-5.jpg photo domino-6.jpg

    Aimé Clariond (Heller)
     photo domino-4.jpg

    Suzet Maïs (Jane)
     photo domino-3.jpg

    Yves Deniaud (Mirandole)
     photo domino-7.jpg

    Léonce Corne (l'hôtelier)
    Paul Faivre (le voyageur)
    Pierre Ferval
    Simone Gerbier
    Robert Le Fort

     photo domino-8.jpg photo domino-10.jpg
     photo domino-9.jpg

    Domino ne possède en tout et pour tout qu'une statuette de bois, spécimen de l'art africain. Arrivé à Paris, il téléphone à la célèbre galerie Heller pour tenter d'y vendre sa statue. Il tombe sur l'épouse infidèle de Heller. Celle-ci propose à cet aventurier providentiel de jouer la comédie du vieil amour de jeunesse : ce serait lui qui aurait écrit les lettres enflammées découvertes par le mari jaloux, et non le véritable amant de Mme Heller! Domino se prendra au jeu et au bout du compte convainc la jeune femme de partir avec lui.

     photo domino-11.jpg

    Mp4 | H.264 | 656x478 | AAC | 550 Mo

     photo gr_domino-1.jpg
     photo gr_domino-2.jpg photo gr_domino-3.jpg


    Simone Renant
     photo Simone_Renant-16.jpg

    0 0


    Que les hommes sont bêtes
    1957 - 1hre 38
    AVI | 768x576 | Mp3 | 1 Go



     photo aff_hommes_betes-2.jpg
    Que les hommes sont bêtes
    1957 - 1hre 38
    ---
    Dany Carrel
    ---
    Réalisateur: Roger Richebé
    Assistant réalisateur: Pierre Lary
    Adaptateur: Marcel Achard
    Dialoguistes: Marcel Achard et François Boyer

     photo hommes_betes-1.jpg

    Distribution:

    Dany Carrel : Sylvie Cerruti
     photo hommes_betes-3.jpg
     photo hommes_betes-4.jpg photo hommes_betes-5.jpg
     photo hommes_betes-8.jpg

    François Périer : Roland Devert
     photo hommes_betes-2.jpg

    Fernand Sardou : M. Marcel
    Pierre Mondy : Josélito
    Jean Lefebvre : Francis
    Germaine Delbat : Constance
    Danièle Lamar : Irma
    Jacques Hilling
    Jacques Dufilho
    Gabriel Gobin
    Jackie Sardou

     photo hommes_betes-9.jpg photo hommes_betes-10.jpg
     photo hommes_betes-11.jpg photo hommes_betes-12.jpg

    Deux mauvais garçons, Joselito et Francis, sont prévenus par un comparse qui exige d'eux une forte commission en cas de réussite qu'une grosse somme est déposée dans le coffre d'un notaire de province, Roland Devert. Ils décident d'éloigner Roland de son étude en se servant d'une petite caissière de café, Sylvie, qui doit se présenter à l'étude comme une riche cliente, faire du charme et attirer le notaire à Paris. Sylvie réussit parfaitement dans sa mission. Le notaire perd la tête. Joselito et Francis en panne de spécialiste pour coffres-forts décident le patron du café, un ancien, à se remettre au travail. Mais Sylvie, après avoir passé une délicieuse soirée avec Roland, est prise de remords et lui avoue qu'elle n'est qu'une petite bonne. Roland qui avait, pour l'aider, enlevé de ses coffres tout l'argent disponible, soit cinquante millions et les promenait dans une valise, se montre enchanté de la savoir pauvre, ce qui va lui permettre de remettre les millions à leur place sans abandonner Sylvie.

     photo hommes_betes-6.jpg photo hommes_betes-7.jpg

    Mais la bande de perceurs a visité l'étude et ouvert les deux coffres, en vain bien sûr. Il en résulte tout ensemble que Joselito et Francis se trouvent au petit matin non seulement dans la crainte du comparse, mais en dette vis-à-vis de leur collaborateur, le patron du café ; que Sylvie découvre le passé de son employeur : et que Roland est bien ennuyé pour rentrer chez lui, la police étant déjà sur les lieux avec les experts. Chacun croit que les gangsters se sont approprié le magot. Roland, ne sachant comment s'en tirer, renvoie de façon anonyme l'argent au commissaire de police. Mais Joselito et Francis sont en mauvaise posture, leur indicateur survenant pour réclamer sur la foi des journaux qui relatent le « vol », sa commission. Tout se termine par une bagarre entre le joli monde du café, tandis que Roland et Sylvie, libérés des mensonges et de l'argent, s'embarquent pour Cythère.

     photo hommes_betes-13.jpg

    AVI | 768x576 | Mp3 | 1 Go


    Dany Carrel


    0 0
  • 12/28/15--09:40: Ciné Mondial

  • Ciné Mondial
    137 PDF | N° 1 (8 apût 1941) - N° 152 (4 août 1944)







    Ciné Mondial est une revue hebdomadaire publiée du 8 août 1941 au 4 août 1944 par les Éditions Le Pont, propriété de l’ambassade d’Allemagne.
    Les textes parus dans Ciné Mondial sont consacrés pour l'essentiel aux films français de l'époque et à leurs interprètes.

    ---
    ---


    769 Mo


    0 0



    La vie est un roman
    1983 - 1hre 55
    Generic MPEG-4 | 640x384 pixels | Mp3 |  990 Mo







    La vie est un roman
    1983 - 1hre 55
    ---

    Geraldine Chaplin & Sabine Azema
    ---
    Réalisation : Alain Resnais
    Scénario, Adaptation et Dialogue : Jean Gruault


    Distribution:

    Vittorio Gassman (Walter Guarini)
    Ruggero Raimondi (Le comte Michel Forbek)
    Geraldine Chaplin (Nora Winkle)

    Fanny Ardant (Livia Cerasquier)
    ---

    Fanny Ardant& André Dussollier
    ---

    Pierre Arditi (Robert Dufresne)
    Sabine Azéma (Elisabeth Rousseau)

    Robert Manuel (Georges Leroux)
    Martine Kelly (Claudine Obertin)
    André Dussollier (Raoul Vandamme)
    Samson Fainsilber (Zoltan Forbek)
    Véronique Silver (Nathalie Holberg)
    Jean-Louis Richard (Père Jean Vatelet)
    Lucienne Hamon (Juliette Vatelet)
    Bernard-Pierre Donnadieu (instituteur au coloque)
    Francine Bergé (jeune femme avec Forbek)



    1919. Malgré la guerre, le comte Forbek a réussi à construire dans les Ardennes une partie de l'étrange château dont il rêvait. Là, il reçoit des amis, dont Livia, la femme qu'il aime mais qui en a choisi un autre, pour se livrer avec eux à une expérience de rééducation en vue du bonheur de tous. 1982.


    Le château de Forbek, qui abrite une école, devient pour quelques jours le siège d'un colloque sur "L'éducation de l'imagination". Des personnages divers s'y retrouvent, s'y rencontrent; ils s'interrogent, s'égratignent, les uns et les autres, et aussi s'aiment. Et, pendant ce temps-là, des enfants jouent à être autrement, princes ou princesses, dragons ou héros, qui vivent avec intensité dans leur imagination.





    Géraldine Chaplin

    ---



    0 0

     
    L'amour à mort
    1984 - 1hre 32
    DivX 5,0 | 640x272 pixels | AC3 | 992 Mo

     photo amour-a-mort-1984-10-g.jpg 
    L'amour à mort
    1984 - 1hre 32
    ---
    Court extrait
    ---
    Réalisation :  Alain Resnais
    Scénario, Adaptation et Dialogue : Jean Gruault

     photo amour_a_mort_002.jpg

    Distribution:

    Sabine Azéma : Élisabeth Sutter  
    Fanny Ardant : Judith Martignac
    --- Fanny Ardant & Sabine Azéma
    ---

    Pierre Arditi : Simon Roche  photo amour_a_mort_003.jpg

    André Dussollier : Jérôme Martignac  photo amour_a_mort_004.jpg 
    Jean Dasté : Dr Rozier  
    Geneviève Mnich : Anne Jourdet  
    Jean-Claude Weibel : Le spécialiste  
    Louis Castel : Michel Garenne  
    Françoise Rigal : Juliette Dotax 
    Françoise Morhange : Mme Vigne 
      photo amour_a_mort_005.jpg

    Le docteur Rozier est formel: Simon est mort. Pourtant, quelques minutes plus tard, alors qu'elle est au téléphone, Elisabeth le voit arriver. "Je n'ai plus mal à la tête", dit-il, "ce n'est plus la peine de faire venir le médecin." A l'évidence, la mort médicale de Simon n'a duré que quelques instants; il est ressuscité. Elisabeth qui le connaît depuis peu de temps mais qui vit avec lui une passion intense voit alors une nouvelle vie se dessiner. Simon aussi. Ils font des choix; ils font des projets. Et ils parlent de tout cela à Judith et Jérôme. Celui-ci est un ami de toujours pour Simon, et Judith et Jérôme sont pasteurs dans la ville d'Uzès où ils habitent.

     photo amour-a-mort-1984-14-g.jpg

    Simon ne cesse de penser à cet état de mort dans lequel il s'est senti et dont il a conservé des souvenirs heureux. Sa santé demeure fragile; il est même parfois pris d'évanouissement sur le chantier où il travaille, un site gallo-romain où il effectue des fouilles. Simon n'est pas croyant mais il demande à Jérôme des livres - dont la Bible - qui pourront peut-être lui faire comprendre ce qui s'est passé. Simon meurt bientôt, définitivement. Au moment de sa mort, Elisabeth lui jure qu'elle partira avec lui. Mais ce suicide qu'elle envisage est difficile. Elle s'en ouvre à Judith et Jérôme, et apprend à cette occasion que Judith et Simon, qui se sont aimés jadis, ont tenté de se suicider ensemble. Puis une fois qu'elle a tout mis en ordre... " Nous ressusciterons", lui disent Jérôme et Judith.

     photo amour_a_mort_007.jpg
     photo amour-a-mort-1984-13-g.jpg
     photo amour-a-mort-1984-08-g.jpg photo amour-a-mort-1984-02-g.jpg photo amour-a-mort-1984-tou-01-g.jpg photo amour-a-mort-1984-04-g.jpg photo amour-a-mort-1984-06-g.jpg photo amour-a-mort-1984-07-g.jpg photo amour-a-mort-1984-09-g.jpg photo amour-a-mort-1984-12-g.jpg
     photo amour-a-mort-1984-11-g.jpg

    0 0


    Les roses de la vie
    1962 - 19 min
    AVI | H.264 | 768x576 | Mp3 | 304 Mo






    ---
    Film complet
    ---
    Réalisation et scénario : Paul Vecchiali
    Dialogues : Denis Epstein

    Distribution:

    Germaine de France • Jean Eustache • Sonia Saviange • Rosette Zucchelli • Michèle Marinie

    Une vieille dame décide de revoir la maison où elle a vécu il y a longtemps.


    AVI | H.264 | 768x576 | Mp3 | 304 Mo


    0 0


    Le récit de Rebecca
    1964 - 33 min
    MKV | 720x540 | AC3 | 500,5 Mo






    Le récit de Rebecca
    1964 - 33 min
    ---
    Film complet
    ---
    Réalisation, scénario, dialogues : Paul Vecchiali
    D'après Jean Potocki

    Distribution:

    Marika Green• Jean-Paul Cisife • Alain Saury • Jean-Pierre Bonnefous • Youri Rytel

    Rebecca raconte à son frère sa visite dans une caverne fantastique.




    Marika Green

    0 0
  • 12/29/15--05:20: Resnais-1986-Mélo


  • Mélo
    1986 - 1hre 52
    Generic MPEG-4 | 560x336 pixels | Mp3 | 694 Mo







    Mélo
    1986 - 1hre 52
    ---

    Fanny Ardant& Pierre Arditi
    ---
    Réalisation : Alain Resnais
    Scénario : Alain Resnais, d'après la pièce d'Henri Bernstein


    Distribution:

    Sabine Azéma : Romaine Belcroix

    Fanny Ardant : Christiane Lesveque

    Pierre Arditi : Pierre Belcroix

    André Dussollier : Marcel Blanc

    Jacques Dacqmine : le docteur Rémy
    Hubert Gignoux : un prêtre
    Catherine Arditi : Yvonne


    Depuis le Conservatoire, ils ne s'étaient revus. Marcel Blanc est devenu un soliste illustre qui parcourt le monde entier. Pierre Belcroix s'est contenté d'être premier violon dans l'orchestre des concerts Colonne. C'est chez lui que se déroule la soirée de retrouvailles, dans son modeste pavillon de la banlieue parisienne. Marcel parle, mi-blasé, mi-romantique, de ses voyages parfois fastidieux, de ses amours multiples et souvent compliquées. Romaine, la jeune épouse de Pierre, Maniche pour lui, le boit des yeux. Elle-même est une pianiste prometteuse quoique novice; elle demande l'insigne faveur de jouer avec le maître une sonate qu'ils apprécient tous les trois. Fine, maligne, elle s'arrange pour écarter son mari et transformer le rendez-vous en tête-à-tête privé. Piano, violon, c'est la sonate. Marcel, contrarié, veut déjouer par amitié les plans supposés de la jeune femme, puis cède à son charme, succombe à sa gaieté.

    ---

    Sabine Azéma& André Dussollier
    ---

    Les deux amants voient la musique déchirer une passion à son acmé. Romaine le promet à Marcel: à son retour, elle sera libérée. Pierre ne se doute de rien. Encore moins que sa jolie femme a entrepris de l'empoisonner doucement. Bientôt malade, il est assisté par Christiane, une cousine lointaine, célibataire et de lui amoureuse en silence. Pierre faiblit mais tient encore. Marcel revient. La passion enfle. Désorientée, écartée, Romaine erre dans la banlieue boueuse, rejoint la Seine, s'y laisse glisser. Longtemps après, remarié avec Christiane, mais inconsolé, Pierre débarque dans le cadre moderniste de Marcel toujours éploré, lui réclamant une vérité qui lui est refusée. L'un après l'autre ils se ressaisissent, s'accusent, s'effondrent. Finalement l'épée tombe sur la nuque de l'amant: Maniche, avant de mourir, a écrit un dernier mot à Pierre; Pierre qui deux fois mari laisse son ami à sa solitude et son deuil.


    • Deux Césars 1987 pour Sabine Azéma (meilleure actrice) et Pierre Arditi (meilleur second rôle).
    • Mostra de Venise 1986 Sélection officielle Hors Compétition.





     photo sabine_azema_15.jpg photo fanny_ardant_069.jpg

    0 0


    Smoking/No Smoking
    1993 - 2hres 20 et 2hres 21
    Smoking: Xvid | 608x336 | AC3 | 896 Mo
    No Smoking: Xvid | 480x256 | Mp3 | 700 Mo




     photo aff_smoking-02.png
    Smoking/No Smoking
    1993 - 2hres 20 et 2hres 21
    ---
    Bande annonce
    ---

     photo aff_smoking-03.jpgSmoking/No Smoking
    1993

    Réalisateur: Alain Resnais
    Assistant réalisateur: Daniel Deleforges
    Scénaristes: Jean-Pierre Bacri et Agnès Jaoui
    Auteur de l'oeuvre originale: Alan Ayckbourn

    Distribution:

    Pierre Arditi (Toby, Miles, Lionel, Joe)
    Sabine Azéma (Celia, Rowena, Sylvie, Irène, Joséphine )
    Peter Hudson (La voix du narrateur)

    Nous sommes à Hutton Buscel, un petit village du Yorkshire. Celia Teasdale, l'épouse du directeur de l'école, est en plein ménage de printemps. Elle sort dans son jardin, aperçoit un paquet de cigarettes sur une table, et décide d'en fumer une. Lionel Hepplewick, le gardien de l'école, sonne à la porte. Celia lui demande de s'occuper du jardin. A force de la côtoyer, Lionel s'éprend de Celia. Elle-même, délaissée par son mari, Toby, ivrogne invétéré, est prête pour une nouvelle aventure. Sylvie Bell, la petite bonne des Teasdale, a une amourette avec Lionel, mais il ne la prend pas vraiment au sérieux. Celia s'ennuie tellement qu'elle propose à Lionel de s'associer avec lui pour monter une boulangerie. Ils s'occupent de l'organisation de la fête de l'école, mais Lionel a complètement raté son pain, et Celia devient folle. On retrouve Celia et Toby cinq ans plus tard. Celia n'a toujours pas retrouvé la raison... Ou bien, Sylvie, pour séduire Lionel, décide de prendre des cours avec M. Teasdale et en tombe amoureuse. Avec le jeu des "ou bien", tous les scénarios sont possibles.

    Il y a Toby Teasdale, le directeur du collège de Hutton Buscel, sa femme, Celia et sa belle-mère Josephine Hamilton. Il y a Miles Coombes, ami intime des Teasdale et sa femme Rowena. Et aussi, Sylvie Bell qui travaille chez les Teasdale, ainsi que Lionel Hepplewick, le jardinier. Il y a la terrasse, le jardin, le cabanon, le golf, l'église, le cimetière, le refuge, la messe de minuit... Il y a un ivrogne, une femme délurée, une vieille acâriatre, une belle-mère envahissante, une bonne placide, un ami sincère, un jardinier lubrique... Il pleut, il vente, il neige, il y a le soleil, la brume... Tout se mêle, se heurte, se déchire, se contredit...

    ---
    ---

    • César du meilleur film
    • César du meilleur réalisateur - Alain Resnais
    • César du meilleur scénario original ou adaptation - Jean-Pierre Bacri et Agnès Jaoui
    • César du meilleur acteur - Pierre Arditi
    • Nomination au César de la meilleure actrice - Sabine Azéma
    • César du meilleur décor - Jacques Saulnier

     photo aff_smoking-06.jpg


     photo aff_smoking-04.jpg
     photo aff_smoking-05.jpg photo aff_smoking-07.jpg


    Sabine Azéma


    0 0
  • 12/29/15--11:53: Ciné pour tous

  • Ciné pour tous
    116 PDF | 1919 - 1923







    Ciné pour tous
    Directeur de la publication : Pierre Henry

    D'apparence modeste, imprimée sur du papier très médiocre, cette revue, destinée au grand public, se distingue par le sérieux et la qualité de ses informations. Les articles consacrés aux acteurs et réalisateurs ne sont pas l'occasion de multiplier anecdotes et scandales, mais fournissent de très bonnes biofilmographies. A chaque nouveau film est publié un document, intéressant précurseur de la " fiche technique ", qui fait état de son générique complet. Enfin, Ciné pour tous, au travers de ses articles divers sur la vie professionnelle, les tournages, l'économie, " l'art " du cinéma (notamment signés par Emile Vuillermoz) diffuse discrètement auprès de son public un message assez " moderne ". On peut lire par exemple : " Ceux qui " construisent " le cinéma français d'aujourd'hui [...] ne sont point les interprètes, jouets en quelque sorte entre les mains des réalisateurs, ce ne sont point les auteurs de scénarios [...]. Ce sont les réalisateurs qui comptent le plus. "

    ---
      
    ---


    510,5 Mo


    0 0


    Une fille à papa
    1935 - 1hre 12
    AVI | 768x576 | Mp3 | 1,1 Go



     photo aff_fille_papa-2.jpg
    Une fille à papa
    1935 - 1hre 12
    ---
    Court extrait
    ---
    Réalisateur: René Guissart
    Scénariste et dialoguiste: René Pujol

     photo fille_papa-1.jpg

    Distribution:

    Josette Day : Colette de La Bretière
     photo fille_papa-3.jpg

    Lucien Baroux : Victor Dupuissol alias Sylvain de La Bretière
     photo fille_papa-2.jpg

    Jean Servais : Henri Guiraut
     photo fille_papa-4.jpg

    Betty Daussmond : Comtesse Augustine de Lurand
     photo fille_papa-5.jpg

    René Lestelly : Jérôme de Bellacosta
     photo fille_papa-6.jpg

    Simone Texier : Arlette, une bonne
     photo Simone Texier.jpg

    Lucette Desmoulins : Titine
     photo Lucette Desmoulins.jpg

    Michel André : le lieutenant-aviateur
    René Génin : barman
    Georges Rollin : portier
    Jacques Luce : groom
    Michèle Morgan : une voyageuse

     photo fille_papa-7.jpg

    Colette de la Bretière, se disant orpheline et originaire de La Réunion, demande au portier d'un hôtel de se faire passer pour son père et de l'accompagner aux sports d'hiver. Le brave homme, Victor, accepte la proposition et prend son rôle au sérieux. Pour mieux écarter les prétendants qu'il juge dangereux pour la jeune fille, il pratique, lui aussi, les sports d'hiver, ce qui donne lieu aux clowneries les plus réjouissantes.

     photo Josette_Day_fille_papa-1.jpg
     photo Josette_Day_fille_papa-2.jpg photo Josette_Day_fille_papa-3.jpg
     photo Josette_Day_fille_papa-4.jpg

    Un certain Bellacosta qui poursuit Colette de ses assiduités est écarté par Victor qui, cette tâche accomplie, part avec sa protégée pour la Côte d'Azur où il essaye de lui trouver un mari. Il jette son dévolu sur un jeune homme très bien, Henri Guiraut, qu'il croit très riche alors que ce n'est, en réalité, qu'un ingénieur de chauffage central en tournée d'inspection. Les deux jeunes gens se plaisent, mais un beau jour, Colette disparait. Victor la retrouve à son hôtel où il apprend que la jeune fille n'est qu'une dactylo, bénéficiaire d'un lot de 100 000 francs, qui a voulu s'offrir de riches vacances. Elle consent à épouser Henri lorsqu'elle découvre qu'il est aussi pauvre qu'elle.

     photo fille_papa-11.jpg

    AVI | 768x576 | Mp3 | 1,1 Go

     photo aff_fille_papa-4.jpg


    Josette Day
     photo Josette_Day-08.jpg

    0 0
  • 12/30/15--04:25: Guissart-1934-Dédé

  • Dédé
    1934 - 1hre 18
    AVI | 768x576 | Mp3* | 1,2 Go
     * Bande son bruyante



     photo aff_dede-2.jpg
    Dédé
    1934 - 1hre 18
    ---
    Court extrait
    ---
    Réalisateur: René Guissart
    Scénaristes: Jacques Bousquet et Jean Boyer
    Auteur de l'oeuvre originale: Albert Willemetz
    Adaptateur: Jacques Constant
    Dialoguistes: Jacques Bousquet et Jean Boyer

     photo dede-1.jpg

    Distribution:


    Albert Préjean (Robert Dauvergne)
     photo dede-6.jpg

    Danielle Darrieux (Denise)
     photo dede-4.jpg
     photo dede-4a.jpg photo dede-5.jpg

    Claude Dauphin (André de La Huchette, dit Dédé)
     photo dede-7.jpg

    Mireille Perrey (Odette Chausson)
     photo dede-2.jpg photo dede-3.jpg

    René Bergeron (Monsieur Chausson)
    Louis Baron fils (Maître Leroydet)
    Pierre Piérade (Toto)
    René Génin (Dominique, le maître d'hôtel)
    Robert Hennery (le commissaire)
    Ginette Leclerc (une poule)
    Dany Lorys (une poule)

     photo dede-8.jpg

    Léonce Corne (l'orateur)
    Nadia Sibirskaïa (la môme)
    Jacques Beauvais (le chef de cabinet du préfet)
    Suzy Delair (une danseuse)
    Ariane Borg (une danseuse)
    Evelyne May (une danseuse)
    Marguerite de Morlaye (une invitée au Bal des Petits Lits Blancs)

     photo dede-13.jpg photo dede-14.jpg

    Le magasin de chaussures de Monsieur Chausson (René Bergeron) s'oriente vers la faillite, Après avoir licencié son personnel il le met en vente chez un notaire, Maître Leroydet (Louis Baron fils). Son épouse, Odette (Mireille Perrey) se rendant dans un bal de charité fait la connaissance d'André de la Huchette dit Dédé (Claude Dauphin). Cherchant à se revoir discrètement, Odette propose à ce dernier qu'ils se rencontrent dans l'arrière-boutique d'un magasin, elle lui suggère donc d'acheter le magasin de chaussures sans lui dévoiler qu'elle est la femme de l'ancien patron.

     photo dede-9.jpg photo dede-10.jpg
     photo dede-11.jpg photo dede-12.jpg

    Dédé qui ne connait rien au commerce engage Denise la secrétaire du notaire (Danielle Darrieux) comme première vendeuse, celle-ci tombera secrètement amoureuse de Dédé et enragera de voir se développer sa liaison avec Odette. Dédé embauche ensuite son ami Robert Dauvergne (Albert Préjean) comme gérant, et celui-ci engage des danseuses de revues comme vendeuses. À la suite de plusieurs quiproquos impliquant le préfet de police et l'intervention des grévistes de la chaussure, Denise et Dédé finiront par se déclarer leur amour, tandis que Robert tombera sous le charme d'Odette. À la fin dans un grand élan de générosité, Dédé restituera le magasin à son ancien propriétaire, dont Robert restera le gérant avec la bénédiction d'Odette.

     photo dede-15.jpg photo dede-16.jpg

    AVI | 768x576 | Mp3 | 1,2 Go


    Danielle Darrieux


    0 0


    Les ruses du diable
    1965 - 1hre 43
    Mp4 | H.264 | 640x352 | AAC | 532 Mo




     photo aff_gr_ruses_diable-2.jpg
    Les ruses du diable
    1965 - 1hre 43
    ---
    Michel Piccoli et Geneviève Thénier
    ---

     photo aff_gr_ruses_diable-3.jpgLes ruses du diable
    1965

    Réalisateur: Paul Vecchiali
    Scénaristes et dialoguistes: Paul Vecchiali et Denis Epstein

    Distribution:

    Geneviève Thénier : Ginette
    Danielle Ajoret : Solange
    Jean-Claude Drouot : Daniel
    Michel Piccoli : l’antiquaire
    Roger Blin : le châtelain
    Nicole Courcel : la patronne
    Marie Déa : la directrice
    Andrée Tainsy : la mère de Ginette
    Germaine de France : Mariette
    Micheline Bona • Jacques Harden • Marc Johannès • Denise Péron • Jean Pommier • Martine de Riche • Sonia Saviange • Hélène Surgère • Raymonde Vattier • Paul Vecchiali

    1965. Ginette, jeune cousette, reçoit tous les jours pendant cinq mois un billet de dix mille francs, dans une lettre cachetée dont elle ignore l’origine. D’abord troublée, puis inquiète, la jeune femme s’habitue bien vite à cette rente qui transforme sa vie. Elle renonce même à travailler. Elle prend un amant mais, troublé par ces dix mille francs quotidiens de provenance inconnue, il la quitte. Découragée de perdre cet amour, Ginette l’est plus encore le jour où la rente insolite cesse d’arriver. Elle ne peut plus faire face aux dépenses engagées. C’est finalement une amie de Ginette qui lève le voile sur le généreux donateur anonyme... De l’atelier des cousettes insouciantes, décidées à se montrer gaies coûte que coûte, à la vielle voisine de Ginette, éprise de merveilleux jusqu’à la mythomanie ; d’une concierge férue de mélodrame à une mère rigide et puritaine ; ces Ruses du diable, perle méconnue et premier long métrage d’un grand cinéaste, se situe entre le Godard de Vivre sa vie et le Demy des Parapluies de Cherbourg.

    ---
    ---

    Mp4 | H.264 | 640x352 | AAC | 532 Mo

     photo aff_gr_ruses_diable-4.png
     photo aff_gr_ruses_diable-5.jpg photo aff_gr_ruses_diable-6.jpg photo aff_gr_ruses_diable-7.jpg
     photo aff_gr_ruses_diable-8.jpg photo aff_gr_ruses_diable-10.jpg


    Geneviève Thénier


    0 0
  • 12/30/15--11:32: Cinéa

  • Cinéa
    67 PDF | 1921-1923







    Cinéa
    Auteurs :
        •    - Henriette Janne (Membre du comité de rédaction)
        •    - Louis Delluc (Directeur de la publication)
        •    - Émile Vuillermoz (Membre du comité de rédaction)
        •    - Germaine Dulac (Membre du comité de rédaction)
        •    - Jean Epstein (Membre du comité de rédaction)
        •    - Léon Moussinac (Membre du comité de rédaction)

    Revue d'une exceptionnelle qualité rédactionnelle, résolue à donner enfin au cinéma ses lettres de noblesse, Cinéa joue un rôle déterminant dans l'acception du cinéma comme art à part entière. Face au chauvinisme national ambiant, Louis Delluc et ses collaborateurs (Robert Florey, Léon Moussinac, Lucien Wahl, Musidora, Lionel Landry et les " invités " : André Antoine, Charlie Chaplin, Jean Cocteau, Ricciotto Canudo, Colette, Jean Epstein, Charles Dullin, Marcel L'Herbier, etc.) s'attachent à faire connaître les grandes réalisations des cinémas étrangers (américain, allemand, suédois...). Ils cherchent également à élever le niveau artistique, esthétique, intellectuel d'un cinéma français qu'ils souhaitent meilleur, et ce, par des propos ambitieux, militants (" Que le cinéma français soit français et que le cinéma français soit du cinéma "), mais aussi par des actions concrètes : concours de scénarios, création d'une Société de production en participation (Cinéa-Consortium), organisations de projections et de conférences.

    ---

    ---



    487 Mo


    0 0
  • 12/30/15--12:02: Jaguar

older | 1 | .... | 181 | 182 | (Page 183) | 184 | 185 | .... | 265 | newer