Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Channel Catalog


older | 1 | .... | 184 | 185 | (Page 186) | 187 | 188 | .... | 265 | newer

    0 0



    Recours en grâce
    1959 - 1hre 37
    DivX 5,0 | 512x408 pixels | Mp3 | 684 Mo







    Recours en grâce
    1959 - 1hre 37
    ---

    ---
    Réalisation : László Benedek
    Scénario : László Benedek, Claude Brulé et Noël Calef d’après son roman)
    Dialogues : Noël Calef
    Musique : Maurice Jarre


    Distribution:

    Raf Vallone : Mario Di Donati

    Emmanuelle Riva : Germaine

    Annie Girardot : Lilla

    Fernand Ledoux : le prêtre
    Vittorio Caprioli : Sergio
    Edmond Ardisson : le gendarme Piletti
    Jack Ary : Georges, un inspecteur de police
    Yves Barsacq : l'avocat
    Louis Bugette : Jules, le bistrotier
    Pierre Collet : le gendarme Fromont
    Mario David : Jacques
    Hélène Dieudonné : la voisine
    Michel Etcheverry : l'inspecteur-chef
    Guy Favières : le père d'Octave
    Hubert de Lapparent : Octave
    Renaud Mary : Paulier
    Robert Manuel : le forain
    Patricia Gozzi : Denise
    Michel Ardan : Marcel
    Ginette Pigeon : Margot, la foraine



    Mario est Italien. Vivant en France en 40, il s'est battu courageusement pour sa nouvelle patrie, a fait une résistance héroïque, puis un beau jour, sur un coup de tête, il a déserté. Depuis il a vécu sous un faux nom aux côtés de Germaine et de sa petite fille, que l'abandon de son premier amant avait déjà profondément blessée. Le couple est uni comme aux premiers jours et tous deux n'ont qu'un souci, faire partager à cette enfant qu'ils élèvent avec amour toute la loyauté de leur coeur. Le jour où par un hasard malencontreux Germaine apprend la véritable identité de Mario, elle ne supportera pas cette nouvelle trahison ; et Mario n'a qu'un recours, se livrer à la justice française.


    Le procès se déroule. Mario se soucie moins du verdict que d'obtenir le pardon de Germaine qui refuse toujours de le voir ; à une suspension d'audience, il s'évade et cherchera par tous les moyens à échapper à la police pour obtenir son recours en grâce auprès de Germaine, le seul qui lui importe. Une ancienne maîtresse qui lui reste attachée l'aidera dans cette requête, des amis tenteront de le faire passer à l'étranger, des relations apeurées ne lui refuseront pas un abri, un prêtre auquel il se confie lui prêtera un secours charitable. Mais dans cette fuite éperdue contre les représentants de la justice, cette suprême rencontre avec Germaine, cette justification qu'il n'attend que de celle qu'il aime ne lui sera accordée que dans la mort.



    0 0

    Photobucket

    Portrait d'un assassin
    1949 - 1hre 40
    Generic MPEG-4 | 528x400 pixels | AC3 | 893,5 Mo



    Photobucket
    Portrait d'un assassin
    1949 - 1hre 40
    ---

    ---
    Réalisateur: Bernard-Roland   
    Scénaristes: Marcel Rivet et Henri Decoin   
    Dialoguistes: Charles Spaak et François Chalais

    PhotobucketPhotobucket

    Distribution:

    Maria Montez : Lucienne de Rinck, l'impresario
    Photobucket
    PhotobucketPhotobucket
    Photobucket

    Erich von Stroheim : Éric
    Photobucket

    Arletty : Martha, la femme de Fabius
    Photobucket
    PhotobucketPhotobucket
    Photobucket

    Pierre Brasseur : Fabius, l'acrobate à moto
    Photobucket

    Marcel Dalio : Fred
    Marcel Dieudonné : Prosper
    les Fratellini : dans leurs propres rôles
    Jules Berry : Pfeiffer
    Edy Debray : L'annonceur
    Julien Maffre : Un valet de piste
    Edouard Francomme : Un valet de piste
    Marcel Rouzé : Le majordome de Lucienne

    Photobucket

    La belle Lucienne est un imprésario redoutable, sorte de mante religieuse. L'acrobate Fabius, qui délaisse sa femme Martha, est poussé par elle à exécuter le looping de la mort. Eric, un ancien amant de Lucienne, le met en garde contre cette femme maléfique, lui-même est au bout de la déchéance, lourdement estropié.

    Photobucket

    Mais Fabius n'écoute pas ses mises en garde. Cependant, apprenant la mort de Martha, il fait justice en tuant Lucienne un peu avant d'accomplir avec succès l'effrayant looping.

    Photobucket

    Generic MPEG-4 | 528x400 pixels | AC3 | 893,5 Mo


    Photobucket
    Photobucket


    Maria Montez
    Photobucket

    0 0


    Le bar du téléphone
    1980 - 1hre 28
    DivX 5 | 672x416 | Mp3 | 692 Mo



     photo aff_bar_telephone-2.jpg
    Le bar du téléphone
    1980 - 1hre 28
    ---
    Court extrait
    ---

     photo aff_bar_telephone-3.jpg
    Le bar du téléphone
    1980


    Réalisateur: Claude Barrois
    Scénariste: Claude Néron
    Musique originale: Vladimir Cosma


    Distribution:

    Daniel Duval (Toni Veronese)
    François Périer (Le commissaire Claude Joinville)
    Georges Wilson (Léopold Krtezchmann)
    Julien Guiomar (Antoine Bini)
    Raymond Pellegrin (Robert Pérez)
    Richard Anconina (Boum-Boum)
    Valentine Monnier (Maria)
    Philippe Brigaud (Samuel Pèrez)
    Françoise Deldick (Mme Fernand)
    Jacques Ferrière (Max)
    Christophe Lambert (Paul Franchi, dit Bébé)
    Patrick Laurent (Matelot)
    Jean-Marie Lemaire (Dents Blanches)
    Didier Pain (Mammouth)


     photo bar_telephone-1.jpg
     photo bar_telephone-2.jpg photo bar_telephone-3.jpg
     photo bar_telephone-4.jpg photo bar_telephone-5.jpg 
     photo bar_telephone-6.jpg photo bar_telephone-7.jpg

    Pour asseoir son autorité dans le milieu et parce que les quatre frères Perez ont à ses yeux pris un peu trop d'importance depuis quelques temps, le solitaire Toni Veronese les met d'abord à l'amende puis leur livre une guerre sans merci. Quand enfin un accord est sur le point d'intervenir, grâce aux bons offices des juges de la pègre, Léo et Antoine, un fâcheux concours de circonstances (la mort de deux policiers) vient tout remettre en question. La tête de Toni est alors mise à prix et les fusillades succèdent bientôt aux règlements de compte. De son côté, la police compte les points jusqu'au jour où une bande de voyous dirigée par le jeune Franchi et mandatée par le milieu s'énerve dans un restaurant et massacre tous les clients, sauf Toni. Partout, on étouffe tant bien que mal l'affaire, mais Véronèse met finalement un terme au conflit en abattant tous ses adversaires avant de périr lui-même en compagnie de Franchi devenu depuis peu son ami...

     photo bar_telephone-10.jpg
     photo bar_telephone-11.jpg photo bar_telephone-12.jpg
     photo bar_telephone-13.jpg

    DivX 5 | 672x416 | Mp3 | 692 Mo

     photo gr_bar_telephone-1.jpg
     photo gr_bar_telephone-2.jpg photo gr_bar_telephone-3.jpg photo gr_bar_telephone-4.jpg
     photo gr_bar_telephone-5.jpg


    Valentine Monnier


    0 0
  • 01/06/16--01:10: Goudard
  • 0 0
  • 01/06/16--02:26: Jacquot-1995-La fille seule

  • La fille seule
    1995 - 1hre 26 - VFrStEng incrustés
    Xvid | 576x320 | Mp3 | 696 Mo



     photo aff_fille_seule-2.jpg
    La fille seule
    1995 - 1hre 26 - VFrStEng incrustés
    ---
    Virginie Ledoyen
    ---

     photo aff_fille_seule-3.jpgLa fille seule
    1995

    Réalisateur: Benoît Jacquot
    Scénaristes: Benoît Jacquot et Jérôme Beaujour

    Distribution:

    Virginie Ledoyen (Valérie)
    Benoît Magimel (Rémi)
    Dominique Valadié (La mère de Valérie)
    Véra Briole (Sabine)
    Virginie Emane (Fatiah)

    Un jeune couple discute dans un café. Valérie apprend qu'elle est enceinte. Malgré son très jeune âge et la fragilité de leur situation conjugale et pécuniaire, elle veut cet enfant. Le ton monte. Rémi, déstabilisé, essaie de la comprendre. Elle ne semble pas souhaiter dialoguer avec lui et lui donne rendez-vous, une heure plus tard, dans le même bar. Elle se dirige vers un grand hôtel parisien ou elle doit effectuer son premier jour de travail dans le "room-service". On la suit dans ses longues déambulations dans les couloirs de l'hôtel. Elle est confrontée à ses nouvelles collègues. Elle doit faire face aux assauts malsains de l'un d'eux et aux bienveillantes mais encombrantes manifestations de sympathie d'un second. Elle reçoit également, tour à tour, confessions et réprimandes des clients. Après une première heure de travail, elle retourne au café et retrouve Rémi. Elle lui annonce qu'elle veut son enfant seule et qu'elle a décidé de le quitter. On la retrouve quelques mois plus tard, visiblement heureuse, équilibrée, entre sa mère et son bébé.

     photo la_fille_seule-1.jpg
     photo la_fille_seule-2.jpg photo la_fille_seule-3.jpg
     photo la_fille_seule-4.jpg photo la_fille_seule-5.jpg
     photo la_fille_seule-9.jpg 

    • César 1996 : nomination au meilleur espoir féminin pour Virginie Ledoyen.

     photo la_fille_seule-10.jpg

    Xvid | 576x320 | Mp3 | 696 Mo

     photo gr_fille_seule-1.jpg
     photo gr_fille_seule-2.jpg photo gr_fille_seule-3.jpg
     photo gr_fille_seule-4.jpg photo gr_fille_seule-5.jpg
     photo gr_fille_seule-6.png


    Virginie Ledoyen
     photo Virginie_Ledoyen-16.jpg

    0 0


    Le septième ciel
    1997 - 1hre 25
    AVI | H.264 | 1024x576 | Mp3 | 1,6 Go



     photo aff_7e_ciel-2.jpg
    Le septième ciel
    1997 - 1hre 25
    ---
    Sandrine Kiberlain
    ---
    Réalisateur: Benoît Jacquot
    Assistant réalisateur: Antoine Santana
    Scénaristes: Benoît Jacquot et Jérôme Beaujour

     photo 7e_ciel-7.jpg

    Distribution:

    Sandrine Kiberlain (Mathilde)
     photo Sandrine_Kiberlain_7e_ciel-8.jpg
     photo Sandrine_Kiberlain_7e_ciel-7.jpg photo Sandrine_Kiberlain_7e_ciel-9.jpg
     photo Sandrine_Kiberlain_7e_ciel-10.jpg

    Vincent Lindon (Nico)
     photo 7e_ciel-8.jpg

    François Berléand (Le docteur)
     photo 7e_ciel-9.jpg

    Francine Bergé (La mère de Mathilde)
     photo 7e_ciel-10.jpg

    Pierre Cassignard (Etienne)
    Philippe Magnan (Le praticien)
    Florence Loiret (Chloé)
    Léo Le Bévillon (Arthur)
    Sylvie Loeillet (L'assistante de Nico)

     photo Sandrine_Kiberlain_7e_ciel-11.jpg photo Sandrine_Kiberlain_7e_ciel-12.jpg
     photo Sandrine_Kiberlain_7e_ciel-13.jpg photo Sandrine_Kiberlain_7e_ciel-14.jpg

    Mathilde n'est pas bien : elle ne travaille plus, ne s'habille plus, vole des jouets dans les grands magasins, inquiète son mari Nico et son fils. Elle rencontre un médecin sans nom qui la soigne par hypnose, lui ordonne de changer l'orientation de son lit, lui fait retrouver des souvenirs enfouis. Elle va mieux, retravaille, apprend même la jouissance sexuelle, mais c'est alors Nico qui se met à aller mal et cherche lui aussi, sans y parvenir, à se faire soigner. Il met un hypnotiseur en échec, se laisse déstabiliser, mais Mathilde est toujours près de lui.

     photo Sandrine_Kiberlain_7e_ciel-15.jpg

    • Nomination pour le César de la meilleure actrice 1998 : Sandrine Kiberlain
    • Sélection officielle à la Mostra de Venise 1997

     photo Sandrine_Kiberlain_7e_ciel-16.jpg

    AVI | H.264 | 1024x576 | Mp3 | 1,6 Go

     photo gr_7e_ciel-0.jpg
     photo gr_7e_ciel-1.jpg photo gr_7e_ciel-2.jpg photo gr_7e_ciel-3.jpg
     photo gr_7e_ciel-4.jpg photo gr_7e_ciel-5.jpg photo gr_7e_ciel-6.jpg
     photo gr_7e_ciel-7.jpg photo gr_7e_ciel-8.jpg photo gr_7e_ciel-9.jpg
     photo gr_7e_ciel-10.jpg


    Sandrine Kiberlain
     photo sandrine_kiberlain-26.jpg

    0 0
  • 01/06/16--04:56: Bernhard-1946-Decoy
  • Photobucket
    Decoy
    La rapace
    1946 - 1hre 35 - VoStFr (.srt)
    Xvid | 640x480 | Mp3 | 865 Mo



    Photobucket
    Decoy
    La rapace
    1946 - 1hre 35 - VoStFr (.srt)
    ---

    ---
    Réalisateur: Jack Bernhard   
    Assistants réalisateur: William A. Calihan et Kenny Kessler   
    Scénariste: Nedrick Young   
    Auteur de l'oeuvre originale: Stanley Rubin
    Dialoguiste: Escha Bledsoe

    Photobucket
    PhotobucketPhotobucket

    Distribution:

    Jean Gillie   (Margot Shelby)


    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket


    Edward Norris    (Jim Vincent)
    Photobucket

    Herbert Rudley    (le docteur Lloyd Craig)
    Photobucket

    Robert Armstrong    (Frankie Olins)
    Photobucket

    Sheldon Leonard    (Joe Portugal)
    Photobucket

    Marjorie Woodworth    (l'infirmière)
    Photobucket
    PhotobucketPhotobucket
    Photobucket

    Philip Van Zandt (Tommy) • John Shay (Al) • Bill Self (le gardien de la station-service) • Betty Lou Head (la visiteuse) • Jody Gilbert (Madame Noonan) • Louis Mason (Mack) • Ferris Taylor (Benny) • Donald Kerr (le garçon d'ascenseur) • William Ruhl (le garde) • Franco Corsaro (Kelsey) • Harry Tyler (le serveur) • Madge Crane (la vieille femme) • Carol Donne (la serveuse) • Ruth Allen (Ruth) • Austin McCoy (le pianiste) • Walden Boyle (l'aumônier) • Dick Elliott (le conducteur) • Ray Teal (le policier) • Virginia Farmer (la domestique) • Bert Roach (le barman) • Kenneth Patterson (Joe) • Don MacCracken (le gardien de prison)

    Photobucket

    Un homme en costume, visiblement très mal en point, quitte en titubant une station-service, est pris en auto-stop et arrive moribond à San Francisco où il entre dans un immeuble et abat une femme blonde. Elle s’affale sur un canapé et revoit les jours précédents dans un flashback. Margot Shelby a plusieurs amants dont un qui croupit en prison, dans le couloir de la mort. Il a caché dans un endroit connu de lui seul 400.000 $ que la belle aimerait bien récupérer. Comme le mode d'exécution prévu est le gaz,

    Photobucket

    Margot a l’idée de séduire le médecin légiste de la prison pour le convaincre d’administrer, après la mort du condamné, une piqûre de bleu de methylène (antidote au gaz) à celui-ci afin de faire revenir le cadavre à la vie et de lui demander où est caché le magot. Le stratagème fonctionne mais des tiers s’intéressent aussi au coffre aux dollars, pour des raisons qui leur sont propres : un autre amant de Margot et un flic désabusé. En plus, évidemment, du ressuscité lui-même qui, revenu des morts, veut récupérer ses 400.000 $. Tous s'engagent dans une course au trésor où tous les coup bas sont permis alors que le médecin est terrassé par la culpabilité d'avoir trahi le serment d’Hippocrate…

    Photobucket


    Xvid | 640x480 | Mp3 | 865 Mo

    Photobucket


    Jean Gillie
    Photobucket

    Marjorie Woodworth
    Photobucket






    0 0


    Remparts d'argile
    1968 - 1hre 20 - VoStFr incrustés
    Xvid | 640x384 | Mp3 | 794 Mo




     photo aff_rampart_argile-2.jpg
    Remparts d'argile
    1968 - 1hre 20 - VoStFr incrustés
    ---
    Film complet
    ---

     photo aff_rampart_argile-3.jpgRemparts d'argile
    1968

    Réalisateur et scénariste: Jean-Louis Bertuccelli
    Auteur de l'oeuvre originale: Jean Duvignaud

    Distribution: Leila Shenna

    Un village aux confins du Sahara. La vie semble s'être arrêtée dans une immuable succession de jours semblables les uns aux autres, à peine troublés par la visite d'une assistante sociale ou une nouvelle tempête de sable... Les hommes, dans une carrière proche, cassent des pierres, les femmes tirent l'eau du puits, tissent, moulent du grain... Parmi elles, une orpheline de 19 ans, Rima, adoptée par une famille pauvre, et dont on devine le secret désir d'apprendre, de découvrir, de s'instruire, de vivre... Un jour, les hommes, mécontents de leur salaire de misère, cessent le travail. Tandis que les femmes sacrifient un mouton pour les protéger, ils font face silencieusement aux soldats qui les menacent. Devant leur entêtement muet, après une attente de plusieurs jours, les soldats, privés d'eau par un stratagème de Rima, quittent les lieux. Le village retournerait à son immobilité première si Rima ne se révoltait à son tour en refusant d'obéir aux ordres qu'on lui donne. Pour la délivrer des mauvais esprits qui l'habitent, les femmes du village l'aspergent du sang d'un poulet. Mais les exorcismes n'y peuvent plus rien. Rima s'enfuit, silhouette perdue dans l'immensité désertique...

     photo rampart_argile-1.jpg
     photo rampart_argile-2.jpg photo rampart_argile-3.jpg
     photo rampart_argile-5.jpg photo rampart_argile-6.jpg
     photo rampart_argile-7.jpg

    Xvid | 640x384 | Mp3 | 794 Mo

     photo aff_rampart_argile-5.jpg


    Leila Shenna

    0 0



    Docteur Francoise Galland
    1975 - 1hre 35
    Generic MPEG-4 | 672x384 pixels | Mp3 | 692 Mo





    Docteur Francoise Galland
    1975 - 1hre 35
    ---

    Annie Girardot et Isabelle Huppert
    ---
    Réalisation : Jean-Louis Bertucelli
    Scénario : Jean-Louis Bertucelli, André G. Brunelin et Noëlle Loriot
    Musique : Catherine Lara



    Distribution:

    Annie Girardot : Françoise Gailland


    Jean-Pierre Cassel : Daniel Letessier

    François Périer : Gérard Gailland

    Isabelle Huppert : Élisabeth Gailland

    William Coryn : Julien Gailland
    Suzanne Flon : Geneviève Liénard
    Anouk Ferjac : Fabienne
    Margo Lion : la mère de Françoise
    Jenny Clève : Denise Fourcade, une brave infirmière
    Josephine Chaplin : Hélène Varèse
    Andrée Damant
    Bernard-Pierre Donnadieu : un pompier
    Jacqueline Doyen
    Pascal Greggory : un malade à l'hopital
    Jacques Richard : un chirurgien
    Michel Subor : Chabret



    Dans le service qu'elle dirige à l'hôpital, le docteur Françoise Gailland n'a pas la réputation de mâcher ses mots, encore moins celle de perdre son temps. Efficace et précise, elle parcourt les salles suivie de sa cohorte d'assistants et d'étudiants, rassurant les malades pessimistes, plaisantant avec ceux-ci ou rudoyant ceux-là. En dehors de ses activités professionnelles, Françoise n'a plus la même assurance. Depuis longtemps elle fait chambre à part et ne rencontre qu'épisodiquement son mari, haut fonctionnaire dans un ministère. Gérard a une liaison et Françoise des amants de passage. Leurs deux enfants, Elisabeth et Julien, souffrent de cette situation et manifestent fréquemment leur désaccord.
    ---

    Annie Girardot
    ---

    Françoise et Gérard prennent enfin conscience de leur singulière attitude lorsqu'Elisabeth vient annoncer qu'elle est enceinte et "paumée" et quand, un peu plus tard, Julien, qui a commis un larcin, pour que l'on s'occupe de lui, rentre à la maison entre deux policiers. Mais un drame bien plus profond va secouer la famille. Incidemment, lors d'une simple visite de contrôle, Françoise apprend qu'elle a un cancer. Effondrée, elle se précipite chez Daniel, son amant, avec lequel elle part quelques jours. Puis, se ravisant, après une longue nuit de veille, Françoise rentre chez elle, se réconcilie avec Gérard, réagit et décide de vivre et de lutter coûte que coûte contre la maladie.




    0 0
  • 01/06/16--08:40: Bianchi, Ed-1981-The Fan

  • The Fan
    1981 - 1hre 35 - VoEng *
    Xvid | 720x416 | AC3 | 1,4 Go
    * Sous-titres recherchés
    ---
    ---



     photo aff_fan-2.png
    The Fan
    1981 - 1hre 35 - VoEng
    ---
    Lauren Bacall
    ---

     photo aff_fan-4.jpgThe Fan
    1981

    Réalisation : Edward Bianchi
    Scénario : Priscilla Chapman et John Hartwell
    D'après le roman de Bob Randall

    Distribution:

    Lauren Bacall : Sally Ross
    James Garner : Jake Berman
    Michael Biehn : Douglas Breen
    Dwight Schultz : Director
    Maureen Stapleton : Belle Goldman
    Hector Elizondo : l'inspecteur Raphael Andrews
    Anna Maria Horsfords (en) : Emily Stolz

    Douglas Breen est un fan de la vedette Sally Ross. Mais un jour, il assassine la jeune femme responsable du courrier de son idole, car il n'a pas reçu de réponse à ses lettres. C'est ensuite au tour du partenaire de Sally d'être assassiné.

    ---
    ---

    Xvid | 720x416 | AC3 | 1,4 Go

     photo gr_fan-1.jpg
     photo gr_fan-2.jpg

    ---
     photo The_fan-04.jpg

    0 0



    Clayton l'implacable
    Lo voglio morto
    1968 - 1hre 25
    Generic MPEG-4 | 704x384 pixels | Mp3 | 892 Mo





    Clayton l'implacable
    Lo voglio morto
    1968 - 1hre 25
    ---

    ---
    Réalisé par Paolo Bianchini
    Scénariste: Carlos SARABIA


    Distribution:

    Craig HILL

    Lea MASSARI


    José Manuel Martín
    Andrea BOSIC

    Licia Calderón
    Christina Businari
    Federico BOIDO
    Andrea SCOTTI
    Frank Braña
    Tomás Blanco
    José CANALEJAS
    Renato CHIANTONI



    Clayton a gagné un petit pécule en faisant le guide. Il vient s'installer dans un petit ranch avec sa soeur, mais celle-ci est violée et tuée par deux bandits a la solde de Malek, gros propriétaire terrien.




    --> Léa Massari

    0 0
  • 01/06/16--11:40: Cinémagazine - 1921

  • Cinémagazine
    1ière anné | 1921 | 55 PDF







    Cinémagazine
    1921 - 1935

    Auteurs :
        •    - Marcel Carné (Membre du comité de rédaction)
        •    - Jean Pascal (Directeur de la publication)
        •    - Maurice Bessy (Membre du comité de rédaction)
        •    - Adrien Maitre (Directeur de la publication)
        •    - Jean Dréville (Membre du comité de rédaction)
        •    - Lucien Wahl (Membre du comité de rédaction)
        •    - Robert Florey (Membre du comité de rédaction)
        •    - René Jeanne (Membre du comité de rédaction)
        •    - Charles Ford (Membre du comité de rédaction)
        •    - Émile Vuillermoz (Membre du comité de rédaction)

    Ni tout à fait revue pour cinéphiles avertis (Cinémagazine n'est pas Cinéa), ni tout à fait ciblé uniquement " grand public ", Cinémagazine propose un compromis élégant entre films racontés, culte de la vedette, iconographie attirante d'un côté et informations plus fouillées, critiques, articles de fond, de l'autre. Hebdomadaire de 1921 à 1929, le magazine est populaire, sans sacrifier à la facilité, et fournit de louables efforts pour pousser le public vers les salles (chaque semaine : intégralité des programmes des cinémas parisiens, plus en cadeau deux places de cinéma à tarif réduit ). Parfois un numéro entier est consacré à un film et les documents proposés sont alors de première importance (tournage, dossier critique, scénario etc.). De 1930 à 1934, la revue devient un épais et luxueux mensuel qui accueille des textes de Maurice Bessy, Jean Dréville, Lucien Wahl, Marcel Carné, Robert Florey, René Jeanne, Lucie Derain puis redevient hebdomadaire avant de disparaître.

    ---
    ---



    637 Mo


    0 0


    Pretty Maids All in a Row
    (Si tu crois fillette)
    1971 - 1hre 31 - VoEngStEng (.srt) *
    Mp4 | H.264 | 704x384 | AAC | 1,4 Go
    * Y a-t-il un traducteur dans la salle



     photo aff_pretty_maids-2.jpg
    Pretty Maids All in a Row
    1971 - 1hre 31 - VoEngStEng (.srt) 
    ---
    Angie Dickinson
    ---
    Réalisation: Roger Vadim
    Scénariste: Gene Roddenberry
    Auteur de l'oeuvre originale: Francis Pollini

     photo pretty_maids-1.jpg

    Distribution:

    Rock Hudson: Tiger
     photo pretty_maids-2.jpg

    Angie Dickinson: Miss Smith
     photo Angie_Dickinson_pretty_maids-1.jpg
     photo Angie_Dickinson_pretty_maids-2.jpg photo Angie_Dickinson_pretty_maids-3.jpg
     photo Angie_Dickinson_pretty_maids-4.jpg

    Telly Savalas: Surcher
     photo pretty_maids-3.jpg

    Barbara Leigh: Jean
     photo Barbara_Leigh_pretty_maids-1.jpg photo Barbara_Leigh_pretty_maids-2.jpg

    Aimee Eccles: Hilda
     photo act_Aimee Eccles.jpg

    JoAnna Cameron: Yvonne
     photo act_JoAnna Cameron.jpg

    Margaret Markov: Polly
     photo act_Margaret Markov.jpg

    June Fairchild: Sonny
     photo act_June Fairchild.jpg

    Brenda Sykes: Pamela
     photo act_Brenda Sykes.jpg

    Susan Tolsky: Miss Craymire
     photo xtra_pretty_maids-1.jpg

    John David Carson: Ponce
     photo xtra_pretty_maids-4.jpg
     photo pretty_maids-4.jpg photo pretty_maids-5.jpg
     photo xtra_pretty_maids-3.jpg

    Roddy McDowall: Proffer
    Keenan Wynn: Poldaski
    James Doohan: Follo
    William Campbell: Grady
    Gretchen Carpenter: Marjorie
    Joy Bang: Rita
    Diane Sherry Case: Sheryl

     photo Angie_Dickinson_pretty_maids-8.jpg
     photo Angie_Dickinson_pretty_maids-5.jpg photo Angie_Dickinson_pretty_maids-7.jpg

    Entraîneur sportif dans une université californienne, Michael « Tiger » McDrew aime beaucoup trop les étudiantes. Mais voici que quelqu'un entreprend de les tuer les unes après les autres.

     photo pretty_maids-6.jpg

    Mp4 | H.264 | 704x384 | AAC | 1,4 Go

     photo gr_pretty_maids-1.jpg
     photo gr_pretty_maids-2.jpeg photo gr_pretty_maids-3.jpg photo gr_pretty_maids-4.jpg
     photo gr_pretty_maids-5.png


    Angie Dickinson
     photo 30_Angie_Dickinson.jpg

    Barbara Leigh

    0 0


    Photobucket

    L'école de la chair
    1998 - 1hre 45
    Generic MPEG-4 | 608x272 pixels | Mp3 | 693 Mo



    Photobucket
    L'école de la chair
    1998 - 1hre 45
    ---

    ---
    Réalisateur: Benoît Jacquot  
    Assistant réalisateur: Antoine Santana  
    Scénariste: Jacques Fieschi

    Photobucket

    Distribution:

    Isabelle Huppert : Dominique
    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket


    Vincent Martinez : Quentin
    Photobucket


    Marthe Keller : Mme Thorpe
    Photobucket

    Vincent Lindon : Chris
    Jean-Louis Richard : Mr Thorpe
    François Berléand : Soukaz
    Danièle Dubroux : L'amie de Dominique
    Bernard Le Coq : Cordier
    Roxane Mesquida : Marine
    Jean-Claude Dauphin : Louis-Guy
    Michelle Goddet : La mère de Quentin
    Jean-Michel : Marcus
    Laurent Jumeaucourt : Le jeune plombier
    Pierre Laroche : Robert
    Richard Schroeder : Le photographe



    Ils se rencontrent à Paris. Dominique et Quentin. Il est jeune, elle moins. Elle vit, il survit. Tout les sépare, leur monde est étranger l'un à l'autre. Et comme toujours un regard suffit à les enchaîner pour un temps. Quand l'histoire se termine, Dominique revient à elle, mais elle est une autre.

    PhotobucketPhotobucket

    • Nomination à la Palme d'or lors du Festival de Cannes 1998.
    • Nomination au prix du meilleur film lors du Festival international du film francophone de Namur en 1998.
    • Nomination au César de la meilleure actrice pour Isabelle Huppert en 1999.

    Photobucket

    Generic MPEG-4 | 608x272 pixels | Mp3 | 693 Mo

    Photobucket
    Photobucket
    Photobucket


    Isabelle Huppert
    Photobucket




    0 0
  • 01/07/16--04:09: Jacquot-1998-Par coeur

  • Par coeur
    1998 - 1hre 11
    Mp4 | H.264 | 528x330 | AAC | 544 Mo



    ---
    Film complet
    ---
    Par coeur
    1998 - 1hre 11

    Réalisateur: Benoît Jacquot
    Distribution: Fabrice Luchini

    Fabrice Luchini dit La Fontaine, Baudelaire, Céline, Flaubert... Benoït Jacquot a filmé et suivi Fabrice Luchini lors de ses représentations au théâtre. Fabrice Luchini, seul sur scène, parle, récite, raconte et joue les mots précieux des grands auteurs.

    Mp4 | H.264 | 528x330 | AAC | 544 Mo




    0 0


    La vocation suspendue
    1977 - 1hre 36
    Xvid | 704x512 | AC3 | 1,2 Go





     photo aff_vocation_suspendue-1.jpg
    La vocation suspendue
    1977 - 1hre 36
    ---
    Daniel Gélin
    ---

     photo aff_vocation_suspendue-2.jpgLa vocation suspendue
    1977

    Réalisateur et scénariste: Raoul Ruiz
    Assistants réalisateur: François Ede et Jacques Baker
    Auteur de l'oeuvre originale: Pierre Klossowski

    Distribution:

    Didier Flamand (Jérôme) • Pascal Bonitzer (Jérôme) • François Simon (la montagne) • Daniel Gélin (Malagrida) • Edith Scob (Angélique) • Frédérique Meininger (Angélique) • Geneviève Mnich (Soeur Théophile) • Sylvie Herbert (Soeur Vincent) • Jean Rougeul (le prêtre athée Euthanasien Persienne) • Jean-Robert Viard (l'évêque) • Isidro Romero (un prêtre) • Gérard Berner (un prêtre) • Marcel Imhoff (le moine) • Jean Lescot (le père maître) • Raoul Guillet (le supérieur) • Daniel Isoppo (le frère convers) • Eric Burnelli (le frère peintre) • Gabriel Gascon (le père confesseur) • Jean Frapat (l'abbé noir) • Françoise Vercruyssen (la femme) • Huguette Faget (la vendeuse de statues) • Jean Badin (l'ami)



     photo vocation_suspendue-1.jpg
     photo vocation_suspendue-2.jpg photo vocation_suspendue-3.jpg
     photo vocation_suspendue-7.jpg

    L'histoire de Jérôme, qui s'interroge sur sa vocation de prêtre, racontée à partir d'images en noir et blanc, et d'autres, en couleurs, avec d'autres acteurs. Jérôme doit faire face aux querelles théologiques qui traversent la communauté à laquelle il appartient, aux dissensions entre les Jésuites et les partisans de la Vierge, aux soupçons qui pèsent sur lui...

     photo vocation_suspendue-9.jpg
     photo vocation_suspendue-5.jpg photo vocation_suspendue-11.jpg
     photo vocation_suspendue-10.jpg

    Xvid | 704x512 | AC3 | 1,2 Go


     photo aff_vocation_suspendue-4.jpg

    0 0


    Les divisions de la nature
    1978 - 30 min

    ---
    Film complet
    ---

    Réalisateur et scénariste: Raoul Ruiz

    Cette émission a pour but de présenter à la fois une résidence seigneuriale ou royale et celui (ou celle) qui l'a personnalisée le plus... Un film sur le château de Chambord.

    Mp4 | 640x480 | AAC | 272 Mo


    0 0
  • 01/07/16--06:34: Blanc-1972-La vieille fille
  • La vieille fille
    1972 - 1hre 25
    Mp4 | 734x480 | AAC | 1,2 Go






    La vieille fille
    1972 - 1hre 25
    ---

    ---
    Réalisation : Jean-Pierre Blanc
    Scénario : Jean-Pierre Blanc
    Musique : Michel Legrand


    Distribution:

    Annie Girardot : Muriel Bouchon



    Philippe Noiret
    : Gabriel Marcassus


    Marthe Keller : Vicka


    Édith Scob : Édith, femme de Monod

    Jean-Pierre Darras : Sacha

    Michael Lonsdale : Monod

    Catherine Samie : Clotilde

    Maria Schneider : Mome

    Lorenza Guerrieri : Punaisa
    Albert Simono : Daniel
    Claudine Assera : La servante


    A la suite d'un incident mécanique, Gabriel se voit obligé de passer huit jours dans un hôtel de Cassis. Dans la salle à manger ou sur la plage aux galets, il rencontre parfois Muriel. Il l'approche, il lui parle, se heurte à son mutisme, finit par la faire sourire, lui propose une promenade... La méfiance de Muriel se dissipe peu à peu; elle l'attend, s'étonne quand il arrive en retard, l'écoute ou l'interroge, jalouse même une employée trop cajoleuse... Tous deux se détachent d'un entourage qui se signale par ses excentricités; puis la séparation vient. Un espoir demeure.



    Le film fut sorti en salle comme « roue de secours », les espoirs des producteurs sur leurs autres films n'ayant pas été fondés. La Vieille Fille fut alors un réel succès. Le film ne peut être considéré comme un chef d'œuvre, mais correspond bien à la comédie de mœurs à la française.


    Le Français moyen en vacances y est dépeint de façon un peu caricaturale. Par exemple : les femmes attrapant des coups de soleil faute de crème solaire, les acrobaties sur la plage pour mettre son maillot de bain, les rédactions peu inspirées de courrier aux familles... La vie de l'hôtel est aussi croquée de façon mordante : patrons et clients aux mains baladeuses, employés mal embouchés, le dessert servi à un client alors que l'autre n'en est qu'à l'entrée (sardine en l'occurrence). Annie Girardot est remarquable : son personnage subit avec stoïcisme tout au long du film questions et réflexions apparemment anodines mais usantes sur son statut de femme célibataire et sans enfant.








    0 0


    Maciste et les filles de la vallée
    La valle dell'eco tonante
    1964 - 1hre 23 - VFr
    Xvid | 624x320 | Mp3 | 697 Mo


     photo aff_maciste_fille_valle-2.jpg
    Maciste et les filles de la vallée
    La valle dell'eco tonante
    1964 - 1hre 23 - VFr
    ---
    Hélène Chanel
    ---
    Réalisation : Amerigo Anton (Tanio Boccia)
    Scénario : Mario Moroni, Alberto De Rossi et Amerigo Anton
    D'après une histoire de Mario Moroni et Alberto De Rossi

     photo maciste_fille_valle-1.jpg

    Distribution:

    Hélène Chanel : Farida
     photo Helene_Chanel_maciste_fille_valle-1.jpg
     photo Helene_Chanel_maciste_fille_valle-2.jpg photo Helene_Chanel_maciste_fille_valle-3.jpg
     photo Helene_Chanel_maciste_fille_valle-4.jpg

    Kirk Morris : Maciste
     photo maciste_fille_valle-8.jpg

    Spela Rozin : Selina
     photo Spela_Rozin_maciste_fille_valle-2.jpg
     photo Spela_Rozin_maciste_fille_valle-1.jpg photo Spela_Rozin_maciste_fille_valle-3.jpg

    Rosalba Neri : Ramhis
     photo rosalba_neri_maciste_fille_valle-1.jpg photo rosalba_neri_maciste_fille_valle-2.jpg

    Alberto Farnese : Masura
    Furio Meniconi : Manatha
    Nando Tamberlani : Manata le Sage
    Dante Posani : Tarash

     photo maciste_fille_valle-2.jpg photo maciste_fille_valle-3.jpg photo maciste_fille_valle-4.jpg
     photo maciste_fille_valle-5.jpg photo maciste_fille_valle-6.jpg photo maciste_fille_valle-7.jpg

    Alors que les égyptiens le supplient de leur venir en aide, Maciste préfère passer son temps à courtiser les femmes. Mais lorsque les hommes d'une reine cruelle et assoiffée de pouvoirs tuent et pillent les villages, Il décide finalement de se porter au secours des égyptiens…

     photo maciste_fille_valle-9.jpg

    Xvid | 624x320 | Mp3 | 697 Mo


    Hélène Chanel




    0 0


    Chaque jour a son secret
    1957 - 1hre 29
    Xvid | 640x480 | Mp3 | 1,1 Go



     photo aff_chaque_jour_secret-2.jpg
    Chaque jour a son secret
    1957 - 1hre 29
    ---
    Françoise Fabian et Jean Marais
    ---

     photo aff_chaque_jour_secret-3.jpgChaque jour a son secret
    1957

    Réalisateur: Claude Boissol
    Assistants réalisateur: Jacques Bourdon, Pierre Simon et Philippe Galardi
    Scénaristes et dialoguistes: Paul Andréota, Pierre Laroche et Claude Boissol
    Auteur de l'oeuvre originale: Maria Luisa Linarès

    Distribution:

    Jean Marais (Xavier Lezcano)
    Danièle Delorme (Olga Lezcano)
    Françoise Fabian (Hélène Lezcano)
    Marcelle Praince (Madame Lezcano) • Denise Gence (Fina) • Yves Brainville (le juge Lefèvre) • Robert Le Béal (le directeur de la compagnie d'assurances) • Alain Nobis (l'inspecteur) • Jean Michaud (le ministre) • Raphaël Patorni (l'attaché de cabinet au ministère des Affaires étrangères) • Jean Degrave (Tony) • André Dumas (le journaliste) • Germaine Delbat (la commère) • Lucien Frégis (le gendarme) • Raymond Loyer (le chirurgien) • Jacques Dhéry (le commissaire de l'aéroport) • Louis Saintève (l'ecclésiastique)

    Une jeune femme, Olga Lezcano, revient brusquement à Paris par avion après une disparition de deux ans à la suite d'un accident d'avion au coeur de la jungle amazonienne. Recueillie par des populations primitives, elle a pu survivre. Entre temps, le célèbre ethnologue André Lezcano qui l'avait connue et épousée en Amérique latine, était revenu à Paris et s'était remarié avec Hélène, une très jolie femme. Froidement accueillie à Qrly par Xavier, son beau-frère, Olga ne tarde pas à apprendre le remariage de son mari et sa mort récente. Soudain, devant le climat familial étrange - amitié suspecte entre Hélène et Xavier - gêne de la belle-mère - Olga se met à douter de la mort d'André et se souvient du pouvoir magique de l'ibadou - plante tropicale à l'étrange propriété de plonger celui qui l'absorbe dans un état de catalepsie, imitant la mort - et dont un contre-poison peut faire cesser l'effet, Olga se sent de plus en plus confirmée dans son doute lorsqu'elle apprend qu'André avait contracté peu avant sa disparition une énorme assurance qui est versée à sa veuve Hélène. Après de multiples démarches, enquêtes, le cercueil d'André Lezcano est ouvert : André Lezcano est bien mort. Olga, folle de douleur, croit comprendre que Xavier et Hélène n'ont pas administré le contre-poison annulant l'effet de l'ibadou. Mais, coup de théâtre, c'est la vieille Pina, servante aveuglément attachée à Hélène, qui a mis de l'eau à la place du contre-poison et ainsi tué André. Tout cet odieux stratagème est dévoilé. Olga, qui voulait fuir en Amérique du Sud, est rejointe par Xavier, très épris de cette jeune femme sincère et loyale, et ils reviennent ensemble à Paris où ils vont pouvoir s'épouser.

    ---
    ---

    Xvid | 640x480 | Mp3 | 1,1 Go

     photo aff_chaque_jour_secret-4.jpg


    Françoise Fabian
     photo francoise_fabian_022.jpg

older | 1 | .... | 184 | 185 | (Page 186) | 187 | 188 | .... | 265 | newer