Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Channel Catalog


older | 1 | .... | 209 | 210 | (Page 211) | 212 | 213 | .... | 265 | newer

    0 0


    Sonate d'automne
    Herbstsonate
    1978 - 1hre 29 - VoStFr incrustés
    DivX 5 | 660x408 | AC3 | 778,5 Mo


     photo aff_sonate-2.jpg

    Herbstsonate
    Sonate d'automne
    1978 - 1hre 29 - VoStFr incrustés
    ---
    Court extrait
    ---
    Réalisateur et scénariste: Ingmar Bergman
    Assistant réalisateur: Peder Langenskiöld

     photo cap_sonate-3.jpg

    Distribution:

    Ingrid Bergman (Charlotte)
     photo cap_sonate-2.jpg
     photo cap_sonate-5.jpg photo cap_sonate-6.jpg

    Liv Ullmann (Eva)
     photo cap_sonate-1.jpg
     photo cap_sonate-4.jpg photo cap_sonate-8.jpg

    Lena Nyman (Hélène)
    Halvar Björk (Victor)
    Gunnar Björnstrand (Paul)
    Erland Josephson (Joseph)
    Linn Ullmann (Eva enfant)
    Knut Wigert (le professeur)
    Georg Løkkeberg (Leonardo)
    Eva von Hanno (l'infirmière)
    Marianne Aminoff (la secrétaire de Charlotte)
    Mimi Pollak (le professeur de piano)

     photo cap_sonate-9.jpg

    ---

    ---

    • Bodil du meilleur film européen en 1979
    • Ingrid Bergman, meilleure actrice étrangère (avec Liv Ullmann) pour le Prix David di Donatello en 1979, au National Board of Review en 1978, à la National Society of Film Critics en 1979 et au New York Film Critics Circle en 1978
    • Meilleur film étranger au Golden Globes en 1979
    • Ruban d'argent de la meilleure réalisation pour Ingmar Bergman en 1979

     photo cap_sonate-10.jpg

    DivX 5 | 660x408 | AC3 | 778,5 Mo




     photo gra_sonate-1.jpg
     photo gra_sonate-2.png photo gra_sonate-3.jpg
     photo gra_sonate-4.jpg photo gra_sonate-5.jpg
     photo gra_sonate-6.jpg photo gra_sonate-7.jpg
     photo gra_sonate-8.jpg photo gra_sonate-9.jpg
     photo gra_sonate-10.jpg photo gra_sonate-11.jpg
     photo gra_sonate-12.jpg

     photo gra_sonate-14.jpg photo gra_sonate-15.jpg photo gra_sonate-16.jpg

     photo 1790_sonate-1.jpg photo 1790_sonate-2.jpg
     photo 1790_sonate-3.jpg photo 1790_sonate-4.jpg
     photo 1790_sonate-5.jpg photo 1790_sonate-6.jpg
     photo 1790_sonate-7.jpg photo 1790_sonate-8.jpg
     photo 1790_sonate-9.jpg photo 1790_sonate-10.jpg
     photo 1790_sonate-11.jpg photo 1790_sonate-12.jpg
     photo 1790_sonate-13.jpg photo 1790_sonate-14.jpg
     photo 1790_sonate-15.jpg photo 1790_sonate-16.jpg
     photo gra_sonate-17.jpg




    Ingrid Bergman

    0 0
  • 04/05/16--10:19: Berri-1990-Uranus

  • Uranus
    1990 - 1hre 35
    Mp4 | H.264 | 640x384 | AAC | 1,1 Go


     photo aff_uranus-9.jpg
    Uranus
    1990 - 1hre 35
    ---

    Philippe Noiret
    ---
    Réalisateur: Claude Berri
    Assistant réalisateur: Eric Bartonio
    Scénaristes: Claude Berri et Arlette Langmann
    Auteur de l'oeuvre originale: Marcel Aymé

     photo cap_uranus-8.jpg

    Distribution:

    Gérard Depardieu : Léopold Lajeunesse
     photo cap_uranus-21.jpg photo cap_uranus-22.jpg

    Jean-Pierre Marielle : Archambaud
     photo cap_uranus-9.jpg
     photo cap_uranus-10.jpg photo cap_uranus-11.jpg

    Philippe Noiret : Watrin
     photo cap_uranus-14.jpg
     photo cap_uranus-15.jpg photo cap_uranus-16.jpg

    Michel Blanc : Gaigneux
     photo cap_uranus-12.jpg photo cap_uranus-13.jpg

    Michel Galabru : Monglat
     photo cap_uranus-17.jpg
     photo cap_uranus-18.jpg photo cap_uranus-19.jpg
     photo cap_uranus-20.jpg

    Fabrice Luchini : Jourdan
     photo cap_uranus-25.jpg photo cap_uranus-26.jpg

    Danièle Lebrun : Mme Archambaud
     photo cap_uranus-23.jpg

    Florence Darel : Marie-Anne Archambaud
     photo cap_uranus-24.jpg

    Gérard Desarthe : Maxime Loin • Daniel Prévost : Rochard • Myriam Boyer : Mme Gaigneux • Ticky Holgado : Mégrin, l'avocat • Yves Afonso : le brigadier • Bernard Ballet : le capitaine • Dominique Bluzet : Michel Monglat • Gérard Bôle du Chaumont : Gallien • André Chaumeau : le policier • Paul Doumer : le gardien • Vincent Grass : Ledieu • Josiane Lévêque : Andréa Lajeunesse • Patrice Melennec : Montfort • Hervé Rey : Pierre • Alain Stern : Charles Watrin

     photo cap_uranus-28.jpg

    ---

    ---

     photo cap_uranus-31.jpg

    Mp4 | H.264 | 640x384 | AAC | 1,1 Go

     photo gr_uranus-8.jpg
     photo gr_uranus-9.jpg photo gr_uranus-10.jpg photo gr_uranus-11.jpg
     photo gr_uranus-12.jpg photo gr_uranus-13.jpg
     photo gr_uranus-14.jpg photo gr_uranus-15.jpg
     photo gr_uranus-16.jpg photo gr_uranus-17.jpg
     photo gr_uranus-18.jpg


    Florence Darel

    0 0
  • 04/05/16--12:14: Bonnard-1932-Pas de femmes

  • Pas de femmes
    1932 - 1hre 09
    Xvid | 336x240 | Mp3 | 649 Mo



    Pas de femmes
    1932


    Réalisateur: Mario Bonnard
    Auteur de l'oeuvre originale: Georgius


    Distribution:

    Fernandel : Casimir
    Georgius : Lucien Lepur, camelot
    Jacqueline Jacquet : Micheline
    Raymond Aimos : Albert
    Teddy Dargy : Mme Bectopieu
    Pierre Finaly : Le professeur Branck
    Edmond Day : Un élève
    Georges Bever : Un élève


    Un savant a inventé une machine procurant à l'homme vertueux qui se soumet à ses effets, fortune et réussite. Lucien Lepur, un camelot à la vie exemplaire, devient donc, roi de la finance. Vite lassé, il abandonne ses richesses pour retrouver sa fiancée et vivre libre.


    ---
    Film complet
    ---

    Xvid | 336x240 | Mp3 | 649 Mo



    0 0


    Haine, amour et trahison
    Tradita
    1954 - 1hre 34 - VFr
    Xvid | 512x384 | Mp3 | 692 Mo


     photo aff_haine_amour-2.jpg
    Haine, amour et trahison
    Tradita
    1954 - 1hre 34 - VFr
    ---
    Lucia Bosé
    ---
    Réalisation : Mario Bonnard
    Scénario, Adaptation et Dialogue : Mario Bonnard et Vittorio Nino Novarese
    D'après une histoire d'Aldo De Benedetti

     photo bb_haine_amour_entete.jpg

    Distribution:

    Brigitte Bardot : Anna
     photo bb_haine-2.jpg
     photo bb_haine-1.jpg photo bb_haine-3.jpg
     photo bb_haine-4.jpg

    Lucia Bosé : Elisabeth Tatabor
     photo lucia_haine-1.jpg
     photo lucia_haine-2.jpg photo cap_haine_amour-20.jpg
     photo lucia_haine-3.jpg


     photo aff_haine_amour-6.jpgPierre Cressoy : Franco Alberti
    Giorgio Albertazzi : Le comte Enrico Alberti
    Camillo Pilotto : Don Eugenio, le curé
    Henri Vidon : Le lieutenant Schumann
    Tonio Selwart : Le général Renner
    Diana Lante : La comtesse Eleonora Alberti
    Vera Carmi : L'infirmière-chef

    Italie, 1915.Les autrichiens occupent le pays.La veuve du comte Alberti vit au château familial avec son fils aînés Enrico, jeune homme infirme, qui manifeste de la sympathie pour l'ennemi.Franco, le cadet, est l'un des leaders de la résistance.Au cours d'une visite au château, il s'éprend d'Anne, nièce d'un lieutenant autrichien, hôte de son frère Enrico.Il l'épouse, au grand désespoir d'Enrico, amoureux lui aussi de la jeune fille...


    ---

    ---

    Xvid | 512x384 | Mp3 | 692 Mo

     photo gr_amour_haine-8.jpg
     photo gr_amour_haine-9.jpg photo gr_amour_haine-10.jpg
     photo gr_amour_haine-11.jpg


    Brigitte Bardot
     photo tumblr_m579pxJpCY1qzv6hko1_1280.jpg

    0 0
  • 04/06/16--12:58: Vecchiali-1973-Camus


  • Camus
    1973 - 1hre 31
    Réalisateur: Paul Vecchiali


    Mp4 | .264 | 762x576 | AAC | 821 Mo



    0 0
  • 04/07/16--01:19: Brel-1971-Franz


  • Franz
    1971 - 1hre 27
    Mp4 | H.264 | 720x432 | AAC | 1014 Mo


    Franz
    1971 - 1hre 27
    ---

    ---
    Réalisateur: Jacques Brel
    Scénaristes: Paul Andréota et Jacques Brel

    Photobucket

    Distribution:

    Jacques Brel : Léon
    Photobucket

    Photobucket

    Barbara : Léonie




    Danièle Evenou : Catherine
    Photobucket

    Fernand Fabre : Antoine
    Louis Navarre : Armond
    Ceel : Pascal
    Serge Sauvion : Serge
    François Cadet : Jules
    Luc Poret : Henri
    Jacques Provins : Grosjean
    Catherine Bady : Mme Grosjean
    Édouard Caillau : Le maître d'hôtel
    André Gevrey : Le cocher


    Photobucket

    Dans une maison de repos d'une plage du Nord, un groupe de fonctionnaires du Ministère des Finances vivent leurs congés de différentes façons. Il y a là un vieux retraité, avec ses souvenirs de combattant, deux ronds de cuir aux plaisanteries éculées, un fonctionnaire des Eaux muté à la pension du Soleil par erreur, et puis, M. Léon. Deux femmes élargissent le groupe: Catherine, rieuse, provocante, et Léonie, sévère, réservée. Catherine se joint aux autres pour se moquer de Léon, amoureux de la nature et des animaux. Léonie propose à Léon de l'accompagner sur un char à voile. L'engin ayant été trafiqué par Serge, le couple Léon-Léonie se voit précipité dans les vagues du bord de mer. Léonie, furieuse de la maladresse de Léon, lui fait une scène. Léon se voit dominé par l'autorité de cette femme, il se remémore les conseils de sa mère...

    Photobucket

    Dans un bal populaire, Léon s'enivre malgré l'avertissement de Léonie tandis que Catherine "flirte" avec ceux qui l'invitent à danser. Léonie quitte la salle. Léon, éméché, apprend d'un cocher de fiacre la formule de déclaration qui plaît aux femmes. Le lendemain, Léon part se promener à bicyclette en compagnie de Léonie, celle-ci, coquette, fait tout ce qu'il faut pour pouvoir constater la dévotion de Léon à son égard. Mais, quand il se décide à vaincre sa timidité pour lui avouer son amour, Léonie ne joue plus. Et une merveilleuse musique remplace alors les voix des acteurs qui poursuivent leur course heureuse dans les champs... Léonie cependant reste moqueuse quand Léon lui parle de sa vie, de ses goûts, de sa mère, une "femme d'élite", mais elle ne rit plus quand il s'agit de Katanga, de la vie de mercenaire de l'ami Franz qui a été tué.



    Au cours d'une conversation, Léonie confie ses hésitations à Catherine qui la gifle; la petite équipe commence à s'intéresser à l'idylle Léon-Léonie, combat de coqs, visites, chacun donne des conseils... Léon achète une bague à Léonie qui est très élégante le jour de ses fiançailles. La mère de Léon, une mégère, interrompt la promenade des amoureux, et somme son fils de rompre. De retour à l'auberge, la bande raconte à Léonie que Léon est un mythomane. Quand il regagne sa chambre, Léon subit encore une mauvaise blague: Catherine installée sur son lit, le provoque. Léonie pénètre dans la pièce, et comprend que Léon n'est pas l'homme qu'elle espérait. Désespéré, Léon laisse ses "compagnons" de vacances à leurs facéties pour trouver la seule fin digne de son amour déçu, alors que Léonie retrouve à Paris, sa famille.

    Photobucket






    0 0
  • 04/07/16--01:21: Brel-1973-Le far-west


  • Le far-west
    1973 - 1hre 30
    Mp4 | 967x564 pixels | AAC | 665 Mo


    Le far-west
    1973 - 1hre 30
    ---

    ---
    Réalisateur: Jacques Brel
    Scénaristes: Paul Andréota et Jacques Brel

    Photobucket

    Distribution:

    Jacques Brel : Jack
    ---

    ---



    Gabriel Jabbour : Gabriel
    Photobucket

    Danièle Evenou : Danièle
    Charles Gérard : Le fakir
    Photobucket

    Véronique Mucret : Véro
    Juliette Gréco
    Photobucket

    Michel Piccoli
    Photobucket

    Lino Ventura
    Photobucket

    François Cadet • Édouard Caillau • Ceel • Gilbert Charles • Robert Delieu • Pierre Dermo • Michel de Warzee • Nicolas Donato • France Arnel • Marc Audier • Ramon Barri • Grégoire Katz • Robert Lussac • Richard Luthers • Gustave Messens • Jean Musin • Robert Roanne

    Photobucket

    Jacques (Jack) vagabonde à travers la Belgique, déguisé en cow-boy. Il rencontre bientôt quelques rêveurs de son genre et les entraîne dans une exploitation minière désaffectée où ils réinventent le Far-West de leur enfance.

    Photobucket

    Vie heureuse, troublée seulement par une attaque des indiens (les jaloux, les envieux, les voyous de la ville voisine). Mais le "chercheur d'or" découvre, dans la mine de charbon, un trésor de guerre dissimulé là par les nazis en 1944. Jacques part en compagnie d'une jeune Noire paralysée des deux jambes pour faire cadeau de cet or au Roi.

    Photobucket

    Il ne le rencontre pas, mais son étrange pouvoir de faire s'abattre les murailles en s'appuyant simplement contre elles, inquiète les autorités qui l'enferment. Il s'évade naturellement dès qu'on le laisse s'approcher d'un mur et retrouve sa jeune amie paralytique et son plus vieux compagnon, les autres s'étant enfuis avec l'or allemand. Le gouvernement, qui les croit toujours en possession du trésor, les fait abattre par ses blindés.

    Photobucket




    0 0
  • 04/07/16--11:50: Boisset-1991-La tribu
  • La tribu
    1991 - 1hre 32
    Mp4 | H.264 | 563x244 | AAC | 912 Mo


     photo aff_tribu-11.jpgLa tribu
    1991

    Réalisateur: Yves Boisset
    Assistants réalisateur: Guillaume Lagorce, Frédérique Noiret et Catherine Puertas
    Scénaristes: Yves Boisset et Alain Scoff
    Auteur de l'oeuvre originale: Christian Lehmann

    Distribution:

    Stéphane Freiss (Olivier Rohan)
    Catherine Wilkening (Laurence)
    Maxime Leroux (François)
    Kader Boukhaneff (Etienne)
    Jean-Pierre Bacri (Roussel)
    Jean-Pierre Bisson (Maréchal)
    Claudia Messner (Lisbeth)
    Georges Wilson (Hubert Castaing)

    Olivier Rohan, jeune médecin, ne peut se contenter de sa maigre clientèle, aussi continue-t-il à accepter des vacations à l'hôpital. Au cours d'une de ses gardes de nuit, il répond à l'appel pressant du professeur Maréchal. Mais Maréchal et Castaing, leader d'un parti d'extrême-droite, pensaient voir arriver Roussel, un de leurs collègues et ami politique. Face à Rohan, leur embarras est d'autant plus important que le malade, Stéphane, est un jeune adolescent, "ami" des deux hommes. Quelques jours plus tard, le jeune garçon meurt à l'hôpital. Maréchal prétend ne pas le connaître, et Roussel veut acheter le silence de Rohan en lui offrant un poste très rémunérateur. C'est Laurence, l'amie du jeune médecin, qui porte l'affaire sur la place publique, mettant en cause la moralité douteuse de Castaing. Après avoir rencontré l'homme politique, très irrité par ses propos radiophoniques, la jeune femme trouve la mort dans un accident de la route. Fou de douleur, Olivier Rohan est persuadé de la culpabilité de Castaing et de ses amis médecins. Dès lors, il s'attache à faire payer les coupables. Il obtient les aveux de Maréchal et l'engagement écrit de Castaing de ne pas se présenter aux élections présidentielles et part en Birmanie avec Médecins sans frontières.

    ---
    Catherine Wilkening
    ---


     photo cap_tribu-10.jpg
     photo cap_tribu-11.jpg photo cap_tribu-12.jpg
     photo cap_tribu-13.jpg photo cap_tribu-14.jpg
     photo cap_tribu-15.jpg photo cap_tribu-16.jpg
     photo cap_tribu-17.jpg
     photo cap_tribu-18.jpg photo cap_tribu-19.jpg
     photo cap_tribu-20.jpg photo cap_tribu-21.jpg
     photo cap_tribu-22.jpg photo cap_tribu-23.jpg
     photo cap_tribu-24.jpg photo cap_tribu-25.jpg
     photo cap_tribu-26.jpg



    Mp4 | H.264 | 563x244 | AAC | 912 Mo

    Catherine Wilkening

    0 0
  • 04/08/16--12:03: Boyer-1942-Frédérica

  • Frédérica
    1942 - 1hre 26
    Xvid | 608x464 | Mp3 | 1002 Mo *
    * Merci à Ferd



     photo aff_frederica-11.png photo aff_frederica-11.png
    Frédérica
    1942 - 1hre 26
    ---
    Charles Trenet-Frédérica
    ---

    Frédérica
    1942

    Réalisateur: Jean Boyer
    Auteur et dialoguiste: Jean de Létraz

    Distribution:

    Elvire Popesco (Frédérica)
    Charles Trenet (Gilbert Legrant) 
    Suzet Maïs (Lilette)
    Jacqueline Gauthier (Claudine)
    Rellys (Théodule)
    Jean-Louis Allibert (le tailleur)
    Robert Arnoux (Julien Blanchet)
    Maurice Baquet (ami de Gilbert)
    Janine Berry
    Francis Blanche (ami de Gilbert)
    Pierre Cueille
    Hélène Dartigue (Anaïs)
    Christian Gérard (ami de Gilbert)
    Guy-Lou
    Jacques Louvigny (le baron)
    Marguerite de Morlaye (une dame à l'hôtel)
    Henry Richard (le témoin)
    Georges Simmer (ami de Gilbert)


    ---
    Elvire Popesco
    ---

    Gilbert avait écrit, en rêveur qu'il est, des lettres d'amour à une inconnue idéale qu'il avait surnommée Frédérica. Le malheur veut que ces lettres finissent par tomber sous les yeux d'une authentique Frédérica qui les prend pour elle. Or, elle n'est pas libre et l'imprudent poète est fiancé. L'arrivée impromptue de la vraie Frédérica crée une situation embrouillée. Tout s'arrange dans les rires, la musique et des chansons.

    ---

    ---

    Xvid | 608x464 | Mp3 | 1002 Mo

     photo gr_frederica-10.jpg photo gr_frederica-11.jpg
     photo gr_frederica-12.jpg
     photo gr_frederica-13.jpg photo gr_frederica-14.jpg


    Jacqueline Gauthier

    0 0


    Le prince charmant
    1942 - 1hre 35
    AVI | 768x576 | Mp3 | 973 Mo *
    * Merci à Vekkialli


     photo aff_prince_charmant-2.jpg
    Le prince charmant
    1942 - 1hre 35
    ---
    Renée Faure
    ---

     photo aff_prince_charmant-3.jpgLe prince charmant
    1942

    Réalisateur: Jean Boyer
    Scénariste et dialoguiste: Michel Duran

    Distribution:

    Renée Faure (Rosine)
    Lucien Baroux (Ambroise Bréchaud)
    Sabine André (Ginette)
    Jimmy Gaillard (Thierry)
    Robert Arnoux (Ernest)
    Germaine Lix (Mme Bréchaud)
    Germaine Godefroid (la comtesse)
    Christian Gérard (Arsène)
    Louis Florencie (François)
    Léon Walther (comte de Danrémont)
    Jean-Louis Allibert (Valentin)

    Rosine pose avec sa sœur Ginette pour des cartes postales de fêtes et anniversaires chez le brave monsieur Brechaud, photographe de son état. Un jeu de circonstances oblige la jeune fille à participer sous un nom d'emprunt à un concours d'élégance automobile. Elle y rencontre un jeune et riche fêtard qui tombe éperdument amoureux d'elle et qui, devenu par la suite soupçonneux, se fait passer pour un mauvais garçon affligé d'une famille peu intéressante. Rosine finira par épouser son prince charmant avec la bénédiction du père Brechaud ...

     photo cap_prince_charmant-1.jpg
     photo cap_prince_charmant-2.jpg photo cap_prince_charmant-3.jpg
     photo cap_prince_charmant-4.jpg photo cap_prince_charmant-5.jpg
     photo cap_prince_charmant-6.jpg photo cap_prince_charmant-7.jpg
     photo cap_prince_charmant-8.jpg photo cap_prince_charmant-9.jpg
     photo cap_prince_charmant-10.jpg photo cap_prince_charmant-11.jpg
     photo cap_prince_charmant-12.jpg

    AVI | 768x576 | Mp3 | 973 Mo

    Renée Faure
     photo renee_faure-10.jpg

    0 0


    Cent francs par seconde
    1953 - 1hre 21
    Mp4 | 320x240 | AAC | 214 Mo *
    * Merci à Ferd


    ---
    Film complet
    ---

     photo aff_100_francs_sec-11.jpgCent francs par seconde
    1953

    Réalisateur: Jean Boyer
    Assistant réalisateur: Jean Bastia
    Scénariste: Jean-Jacques Vital
    Adaptateur: Jean Boyer
    Dialoguiste: Serge Véber

    Distribution:

    Philippe Lemaire (Philippe)
    Geneviève Kervine (Jacqueline)
    Henri Génès (Fernand)
    Jeannette Batti (Louloute)
    Alfred Pasquali (Bourdinet)
    Jean-Jacques Vital (l'animateur)
    Gaston Orbal (le secrétaire)
    Nicolas Amato (le directeur)
    Jacques Eyser (le fakir)
    Marcel Charvey (le mécanicien)
    André Carnège (un actionnaire)
    Émile Genevois (le camelot)
    Luc Andrieux (le mauvais garçon)
    Robert Lombard (Roland)
    Roger Vincent (un actionnaire)
    Bourvil

     photo cap_100_francs_sec-10.jpg
     photo cap_100_francs_sec-11.jpg photo cap_100_francs_sec-12.jpg
     photo cap_100_francs_sec-13.jpg photo cap_100_francs_sec-14.jpg
     photo cap_100_francs_sec-15.jpg photo cap_100_francs_sec-16.jpg
     photo cap_100_francs_sec-17.jpg

    Fernand s'acharne, sans grand succès, à gagner l'émission radio-phonique Cent francs par seconde. En désespoir de cause, il imagine de faire concourir un fakir à sa place. Mais il prend un jeune homme, Philippe, pour le fakir et l'engage. Philippe accepte car il veut se venger de Monsieur Bardinet, dont la fille Jacqueline a provoqué son renvoi de la fabrique d'apéritifs qui commandite l'émission. Jean-Jacques Vital, sur les directives de M. Bardinet, lui pose une question difficile qui reste sans réponse et vaut à Philippe un coup sur la tête. Ce coup développe en lui un don de voyance qui permet au jeune homme de répondre brillamment. Il tient ainsi pendant deux jours et risque de ruiner Bardinet. Finalement, par amour pour Jacqueline et non sans nouvelles péripéties (second coup sur la tête, perte de son don, etc.), il s'arrange pour tout perdre, mais en revanche gagne la main de la jeune fille.

     photo aff_100_francs_sec-13.jpg

    Mp4 | 320x240 | AAC | 214 Mo

    Geneviève Kervine
     photo genevieve_kervine-07.jpg

    0 0
  • 04/09/16--07:24: Boorman-1973-Zardoz

  • Zardoz
    1973 - 1hre 46 - VFr
    DivX 5 | 512x296 | AC3 | 696 Mo


     photo aff_zardoz-11.jpg
    Zardoz
    1973 - 1hre 46 - VFr
    ---
    Court extrait
    ---

     photo aff_zardoz-13.jpgZardoz
    1973

    Réalisateur et scénariste: John Boorman
    Assistant réalisateur: Simon Relph

    Distribution:

    Sean Connery (Zed/Zardoz)
    Charlotte Rampling (Consuella)
    Sara Kestelman (May)
    Sally Anne Newton (Avalow)
    John Alderton (Amy)
    Niall Buggy (Arthur Frayn)
    Bosco Hogan (George Saden)
    Jessica Swift (une apathique)
    Bairbre Dowling (Star)
    Christopher Casson (le vieux savant)
    Reginald Jarman (la mort)

    La communauté des Éternels, créée en 1990, lors de l'écroulement de notre société industrielle, dure depuis 300 ans. Elle vit dans le Vortex, coffre-fort des connaissances humaines. Le Vortex est situé auprès d'un lac, au creux d'une vallée riche et verdoyante. Les Éternels sont arrivés à obliger les Exterminateurs, caste privilégiée, doués d'une force physique supérieure, à massacrer de façon continue les Brutes, survivants d'un monde en ruines, établis dans des landes arides et polluées. Zardoz est le dieu que les Éternels ont inventé pour domestiquer les Brutes. Le masque de Zardoz se promène dans les airs et crache des fusils qui serviront aux Exterminateurs pour le massacre des Brutes. Un jour, un Exterminateur, Zed, réalise que Zardoz exploite son peuple. Il pénètre dans le Vortex et découvre les deux sectes des Apathiques et des Renégats. Les Apathiques sont les victimes de leur quête de la perfection : toute énergie est morte en eux. Les Renégats sont des Éternels châtiés par la justice démocratique des membres du Vortex ; ils sont condamnés à une éternelle sénilité. Zed réanimera tout le inonde éternel qui, paradoxalement, recherche la mort. Zed découvre le centre nerveux du Vortex (un diamant) et, fécondant une Éternelle, rétablira le cycle et vie et de mort, indispensable au bonheur de l'homme.

    ---

    ---

    DivX 5 | 512x296 | AC3 | 696 Mo


    0 0
  • 04/09/16--12:54: Blier-1979-Buffet froid

  • Buffet froid
    1979 - 1hre 29
    Mp4 | H.264 | 624x352 | AAC | 1 Go


     photo aff_buffet_froid-11.jpg
    Buffet froid
    1979 - 1hre 29
    ---
    Film complet
    ---
    Réalisateur et scénariste: Bertrand Blier
    Assistant réalisateur: Denys Granier-Deferre

     photo cap_buffet_froid-16.jpg

    Distribution:

    Gérard Depardieu : Alphonse Tram
     photo 01-depardieu.jpg

    Bernard Blier : Inspecteur Morvandiau
     photo 01-blier.jpg

    Jean Carmet : Le vieil assassin
     photo 01-carmet.jpg

    Geneviève Page : Geneviève, la veuve
     photo 01-page.jpg

    Michel Serrault : Le comptable
     photo 01-serrault.jpg

    Carole Bouquet : La jeune fille
     photo 01-bouquet.jpg

    Jean Rougerie : Eugéne Léonard
    Jean Benguigui : Le tueur à gages
    Bernard Crommbey : Le médecin
    Liliane Rovère : La femme d'Alphonse Tram
    Denise Gence : L'hôtesse au château
    Michel Fortin : Le locataire musicien
    Marco Perrin : L'homme dérangé en pleine nuit


     photo cap_buffet_froid-00.jpg
     photo cap_buffet_froid-10.jpg
     photo cap_buffet_froid-11.jpg photo cap_buffet_froid-12.jpg photo cap_buffet_froid-13.jpg photo cap_buffet_froid-14.jpg photo cap_buffet_froid-15.jpg photo cap_buffet_froid-19.jpg
     photo cap_buffet_froid-20.jpg photo cap_buffet_froid-21.jpg photo cap_buffet_froid-22.jpg photo cap_buffet_froid-23.jpg photo cap_buffet_froid-24.jpg photo cap_buffet_froid-25.jpg photo cap_buffet_froid-26.jpg
     photo cap_buffet_froid-27.jpg photo cap_buffet_froid-28.jpg photo cap_buffet_froid-29.jpg photo cap_buffet_froid-30.jpg photo cap_buffet_froid-31.jpg photo cap_buffet_froid-32.jpg photo cap_buffet_froid-33.jpg



    Dans une station déserte du métropolitain, Alphonse Tram retrouve son couteau planté dans le ventre d'un quidam avec lequel il tentait de bavarder quelques instants auparavant. Plein de compassion, Alphonse assiste le mourant et récupère le cran d'arrêt que l'autre lui tend obligeamment en marmonnant dans un dernier soupir: "pourvu qu'il n'y ait pas de preuves contre vous"! A peine rentré dans la tour, qu'ils habitent seuls, lui et sa femme, Alphonse apprend qu'ils ont un voisin. Ils se présente alors, tente de lier conversation avec l'inconnu qui mange frugalement et se prétend inspecteur de police. Plus tard Alphonse retourne voir son voisin pour lui apprendre que non seulement sa femme a été assassinée mais que son assassin vient de se présenter chez eux pour avouer son crime. L'inspecteur s'attendrit, puis se fait présenter le meurtrier et le trio sympathise bientôt autour d'un verre de vin!

     photo gr_buffet_froid-15.jpg

    C'est alors qu'un étrange personnage vient accuser Alphonse d'avoir tué le quidam du métro. Grâce au chantage ainsi exercé, il obtient des trois amis qu'ils liquident un homme qui le gêne particulièrement. C'est de lui dont il s'agit en réalité, mais le trio s'en aperçoit trop tard et "hérite" sans pouvoir refuser d'une veuve fort encombrante dont ils sont d'ailleurs vite débarrassés... Les trois complices décident alors de se refaire une santé à la campagne. Mais un tueur à gages vient rompre cette belle harmonie en tirant sur l'un d'entre eux avant de s'enfuir à la nage. A bord d'une barque sur laquelle ils ont pris place en compagnie d'une jeune et mystérieuse jeune femme de rencontre, Alphonse et l'inspecteur poursuivent le tueur. Ils le rattrapent finalement et Alphonse le poignarde avant de noyer l'inspecteur... Mais il est alors abattu lui-même par l'inconnue qui n'est autre que la propre fille du quidam...

     photo gr_buffet_froid-10.jpg

    Mp4 | H.264 | 624x352 | AAC | 1 Go

     photo gr_buffet_froid-17.jpg
     photo gr_buffet_froid-19.jpg photo gr_buffet_froid-23.jpg
     photo gr_buffet_froid-13.jpg photo gr_buffet_froid-22.jpg
     photo gr_buffet_froid-11.jpg photo gr_buffet_froid-12.jpg photo gr_buffet_froid-14.jpg photo gr_buffet_froid-16.jpg
     photo gr_buffet_froid-18.jpg photo gr_buffet_froid-20.jpg photo gr_buffet_froid-21.jpg photo gr_buffet_froid-24.jpg
     photo gr_buffet_froid-25.jpg


    0 0


    La femme de mon pote
    1983 - 1hre 36
    Xvid | 608x352 | Mp3 | 694 Mo


     photo aff_femme_pote-11.jpg
    La femme de mon pote
    1983 - 1hre 36
    ---
    Isabelle Huppert
    ---
    Réalisateur: Bertrand Blier
    Assistants réalisateur: Bertrand Arthuys et Luc Goldenberg
    Scénaristes: Bertrand Blier et Gérard Brach

     photo cap_femme_pote-1.jpg

    Distribution:

    Coluche (Micky)
     photo cap_femme_pote-3.jpg

    Isabelle Huppert (Viviane)
     photo isabelle_huppert_femme_pote-1.jpg
     photo isabelle_huppert_femme_pote-2.jpg photo isabelle_huppert_femme_pote-3.jpg
     photo isabelle_huppert_femme_pote-6.jpg

    Thierry Lhermitte (Pascal)
     photo cap_femme_pote-2.jpg

    Farid Chopel (Le lascar)
    François Perrot (Le médecin)
    Daniel Colas (le dragueur)

     photo cap_femme_pote-4.jpg
     photo cap_femme_pote-5.jpg photo cap_femme_pote-6.jpg

    Brun aux yeux clairs, Pascal est un jeune homme riche et séduisant qui possède un magasin de vêtements à Courchevel. Rondouillard, sans allure, Micky est disc-jockey dans une boîte de la station. Tout devrait les séparer, mais Pascal et Micky sont les meilleurs amis du monde depuis plus de dix ans. Et lorsque Pascal a une aventure qui perturbe quelque peu la tranquille amitié, Micky ne manque pas de ronchonner, en lui conservant toutefois sa confiance. Ainsi fait-il lorsque Pascal lui parle de sa nouvelle conquête, Viviane, restant sur la réserve malgré la rencontre de cette jeune femme très sexy. Bientôt pourtant Micky tombe lui aussi sous le charme. Mais Viviane est la femme de son pote.

     photo cap_femme_pote-7.jpg photo cap_femme_pote-8.jpg
     photo cap_femme_pote-9.jpg photo cap_femme_pote-10.jpg

    Alors... Jusqu'au jour où elle s'est montrée si aguichante que Micky craque. Il devient alors fou amoureux tout en étant très mal à l'aise : Pascal n'est-il pas son meilleur ami ? La situation est telle que Micky en est malade. Tout naturellement, Pascal lui offre l'hospitalité pendant son arrêt de travail. Lorsqu'il quitte Courchevel pour aller à Paris au Salon du vêtement, Viviane, après quelques réticences, accepte de rester pour s'occuper de Micky. Pascal se rend compte de ce qui va se passer. Effectivement, c'est l'idylle. Malgré ses intentions, Micky s'avère incapable de tout avouer à Pascal lorsque celui-ci revient. Il retourne alors chez lui. Viviane cependant n'est plus comme avant. Elle finit un jour par partir avec un autre. Pascal et Micky tentent alors de se persuader que tout est mieux ainsi. Pourtant, si Viviane revenait...

     photo cap_femme_pote-11.jpg

    Xvid | 608x352 | Mp3 | 694 Mo

     photo gr_femme_pote-10.jpg
     photo gr_femme_pote-11.jpg photo gr_femme_pote-12.jpg
     photo gr_femme_pote-13.jpg photo gr_femme_pote-14.jpg
     photo gr_femme_pote-15.jpg photo gr_femme_pote-16.jpg
     photo gr_femme_pote-17.jpg


    Isabelle Huppert

    0 0

    Londres après minuit
    London After Midnight
    1927 - 50 min - VoStFr (.srt)
    DivX 3,11 | 640x480 pixels | Mp3 | 598 Mo

    Londres après minuit sorti en 1927 fût le plus gros succès commercial de la très fructueuse collaboration entre Chaney et Browning. 
    Aucune copie connue du film ne subsiste ! La dernière répertoriée a en effet brûlé dans un incendie au cours des années 1960
    Il s'agit ici d'une reconstruction de 2002 à l'aide de photos et du scénario du film d'origine.



    Londres après minuit
    London After Midnight
    1927 - 50 min - VoStFr (.srt)
    ---
    Film complet

    ---
    Réalisation : Tod Browning
    Scénario : Waldemar Young d'après l'histoire The Hypnotist de Tod Browning

    Distribution:

    Lon Chaney : Professeur Edward C. Burke
    Marceline Day : Lucille Balfour
    Henry B. Walthall : Sir James Hamlin
    Percy Williams : Le majordome
    Conrad Nagel : Arthur Hibbs
    Polly Moran : Miss Smithson
    Edna Tichenor : Luna, la femme vampire
    Claude King : Roger Balfour
    Andy MacLennan : L'assistant de Luna

    Roger Balfour a été retrouvé mort d'une balle dans la tête à son domicile et l'enquête a conclu à un suicide. Sa fille Lucille a été placée sous la garde de son tuteur, sir James Hamlin, voisin et ami du disparu. Cinq années plus tard, Lucille, qui vit dans la demeure de sir James, est courtisée par le neveu de ce dernier, Arthur Hibbs. C'est alors que d'étranges incidents se produisent dans la propriété abandonnée de Roger Balfour. Miss Smithson, la domestique, a aperçu un personnage effrayant en habit de soirée et haut-de-forme accompagné d'une étrange jeune femme. Invité à enquêter sur ces manifestations surnaturelles, Edward C. Burke estime qu'il s'agit sans doute de Roger Balfour devenu vampire et cherchant vengeance.






    0 0


    Freaks, la monstrueuse parade
    Freaks
    1932 - 1hre - VoStFr
    Xvid | 656x480  | Mp3 | 689 Mo


     photo aff_freaks-2.jpg


    Freaks, la monstrueuse parade
    Freaks
    1932 - 1hre - VoStFr
    ---
    Le repas de noces
    ---
    Réalisation : Tod Browning
    Scénario : Al Boasberg, Willis Goldbeck, Leon Gordon, Edgar Allan Woolf
    D'après la nouvelle Spurs de Clarence Aaron 'Tod' Robbins.
     
     photo freaks_06.33.56.jpg

    Distribution:

    Leila Hyams : Venus
     photo freaks_06.14.00.jpg
      
    Olga Baclanova : Cléopâtre
     photo olga.jpg

    Wallace Ford : Phroso  
    Roscoe Ates : Roscoe
    Henry Victor : Hercules
    Daisy Earles : Frieda
     photo freaks_06.20.40.jpg

    Harry Earles : Hans
    Daisy et Violet Hilton : sœurs siamoises
    Johnny Eck : Demi-Boy
    Rose Dione : Madame Tetralini Schlitze

     photo freaks_06.09.11.jpg

    L'histoire se déroule dans les années 1936, dans le Cirque Tetrallini en tournée à travers l'Europe.Hans, un lilliputien illusionniste, fiancé à Frieda, lilliputienne elle aussi, avec qui il partage la scène, tombe amoureux de la grande et belle Cléopâtre, la trapéziste. Au départ, celle-ci, amusée, se moque doucement de lui, acceptant ses avances et surtout ses cadeaux, sous l’œil jaloux et impuissant de Frieda. De son côté, Cléopâtre cultive en secret sa relation avec le beau et fort Hercule, le monsieur muscle du cirque. Ainsi lorsqu'ils apprennent que Hans a hérité d'une fortune, ce qui n'était qu'un jeu se transforme en plan machiavélique.

     photo freaks_06.22.10.jpg

    Ils organisent le mariage de celui-ci et de Cléopâtre. Lors du banquet de noces en compagnie de tous les « monstres » du cirque (que l'on a découverts durant le film), Cléopâtre, dont la seule occupation était d'empoisonner Hans, se voit proposer d'entrer dans la « famille ». Mais, enivrée par l'alcool, elle s'y oppose violemment, congédiant de même les invités et dévoilant ainsi son mépris pour ces « freaks » (mot anglais pour « monstres »).

     photo freaks_06.11.24.jpg


    La machination du vrai couple est découverte et la vengeance s'organise, car comme nous prévient le bonimenteur lors du prologue, « en offenser un, c'est les offenser tous ». La belle Cléopâtre se verra ainsi transformée à son tour en un de ces « monstres » qu'elle méprisait tant.
     photo freaks_06.36.45.jpg

    Generic MPEG-4 | 656x480 pixels | Mp3 | 689 Mo

     photo gr_freaks-1.jpg
     photo gr_freaks-2.jpg photo gr_freaks-3.jpg
     photo gr_freaks-4.jpg photo gr_freaks-5.jpg
     photo gr_freaks-6.jpg
     photo gr_freaks-7.jpg photo gr_freaks-8.jpg


    Leila Hyams


    Olga Baclanova



    0 0


    L'affaire Seznec
    1992 - 1hre 26 et 1hre 43
    DivX 5 | 640x396 | Mp3 | 1,3 Go





    L'affaire Seznec
    1992 - 1hre 26 et 1hre 43

    ---
    Épisode 1
    ---

    L'affaire Seznec
    1992

    L'Affaire Seznec est un téléfilm français réalisé par Yves Boisset, d'après le livre de Denis Langlois. Il a été diffusé en deux parties en 1993.

    Réalisation : Yves Boisset
    Scénario, adaptation et dialogues : Yves Boisset, Alain Scoff et Denis Langlois

    Guillaume Seznec, propriétaire d'une petite scierie de Bretagne, s'est enrichi durant le premier conflit mondial avec des blanchisseries, il décide de s'associer à Pierre Quéméneur, un conseiller général affairiste, pour vendre dans des circonstances assez troubles des voitures américaines aux Soviétiques.
    En 1923, les deux hommes quittent la Bretagne à bord d'une vieille Cadillac qu'ils espèrent vendre à un étrange intermédiaire parisien comme échantillon. Après quinze heures de voyage et beaucoup de pannes, Seznec et Quéméneur se retrouvent immobilisés à une trentaine de kilomètres de Paris.
    Plus personne ne reverra Quéméneur. Seznec affirme l'avoir laissé dans une gare de banlieue d'où il était censé gagner Paris par le train. Mais il devient rapidement le suspect numéro un... Seznec sera condamné aux travaux forcés à perpétuité et envoyé au bagne de Cayenne.
    Dans la réalité, Guillaume Seznec a été condamné sans preuve formelle, le cadavre de Pierre Quéméneur n'a jamais été retrouvé, certains témoins se sont contredits, à plusieurs reprises des procédures de révision ont été engagées, mais sans résultat...






    Distribution:

    Christophe Malavoy : Guillaume Seznec
    Nathalie Roussel : Marie-Jeanne Seznec
    Madeleine Robinson : Madame Seznec
    Jean Yanne : Quéméneur
    Jacques Spiesser : Petitcolas
    Roland Blanche : le commissaire Vidal
    Maxime Leroux : l'inspecteur Bonny
    Jean-Marc Bory : le commandant Romain
    Didier Agostini : l'inspecteur Rouyère
    Bernard Bloch : Le Her
    Jean Bouchard : maître Pouliquen
    Philippe Brizard : l'assureur de Morlaix
    Julien Bukowski : le gardien du dépôt
    Jacques Chailleux : un postier du Havre
    Agnès Château : Jenny Quémeneur
    Henri Delmas : Le notable de Morlaix
    Hubert Deschamps : Julien Legrand
    Jacques Disses : un notable de Morlaix
    William Doherty : un officier de l'US Army
    Albert Dray : le postier de Paris
    Jean-Pol Dubois : le juge d'instruction Champion
    Bill Dunn : un officier de l'US Army
    François Dyrek : le quincaillier de Houdan
    Michel Fortin : Samson
    Eliane Gallet : une serveuse du 'Plat d'étain'
    Marcel Gassouk : le chef de gare de Dreux
    Arlette Gilbert : Angèle
    Catherine Hamilty : Une serveuse du 'Plat d'étain'
    Clément Harari : Huissier Mas
    Emma Javayoles : la vendeuse du Havre
    Bernard Lincot : le garagiste Hodey
    Ged Marlon : Louis Quémeneur
    Jean-Paul Muel : le commissaire Cunat
    Michel Pilorgé : l'inspecteur Fabréga
    Julie-Anne Roth : Marie Seznec
    Jean Reney : Chenouard
    Michel Ruhl : le colonel Brest
    Isabelle Wolfe : l'employée du journal
    Jérôme André : Petit Guillaume Seznec
    Hugues Le Du : Petit Guillaume Seznec
    Katell Daunis : Jeanne Seznec
    Marie Daunis : Jeanne Seznec
    Christophe Lelouarn : Albert Seznec
    Frédéric Lelouarn : Albert Seznec
    Marine Moulinet : Marie Seznec
    Jean-Pierre Bagot : l'avocat général
    Pierre Belot : le premier assesseur
    Bernard Colombe : le président des jurés
    Hubert de Lapparent : l'expert
    André Falcon : le directeur du pénitencier
    Gilles Gaston-Dreyfus : maître Kahn
    Agnès Gattegno : la bourgeoise
    Raymond Gérôme : le président de la cour d'assises
    Arsène Jiroyan : Roppars
    André Julien : Lajat
    Daniel Léger : monsieur Vlet
    Jean-Marie Lemaire : le chef de camp de Saint-Laurent
    Daniel Manuel : le juge Hervé
    Félix Marten : Charles Huzo
    Bob Martet : le bagnard Maurice
    Benoît Muracciole : le gendarme de la battue
    Claude Pascadel : Le deuxième assesseur
    Cléa Pastore : Jeanne Seznec à 35 ans
    Alain Scoff : le bagnard Guyot
    Christian Van Cau : l'huissier de la cour d'assises
    Marine Boisset : Denis
    Eric Dollet : garde mobile au tribunal


    ---
    Épisode 2

    ---

    1. Sept d'or 1994 : Meilleur réalisateur de fiction pour Yves Boisset
    2. Sept d'or 1994 : Meilleur film de TV pour l'affaire Seznec
    3. Sept d'or 1994 : Meilleur auteur pour Yves Boisset

    DivX 5 | 640x396 | Mp3 | 1,3 Go

    Nathalie Roussel

    0 0
  • 04/10/16--12:11: Un sourire

  • 0 0
  • 04/11/16--03:47: Malle-1980-Atlantic City

  • Atlantic City
    1980 - 1hre 44 - VoEngSrFr (.srt)
    MKV | H.264 | 848x480 | AAC | 1,7 Go


     photo aff_atlantic_city-2.jpg
    Atlantic City
    1980 - 1hre 44 - VoEngSrFr (.srt)
    ---
    Susan Sarandon
    ---
    Réalisateur: Louis Malle
    Assistants réalisateur: John Board et Jim Chory
    Scénariste: John Guare
    Musique originale: Michel Legrand

     photo cap_atlantic_city-1.jpg

    Distribution:

    Burt Lancaster (Lou Paschall)
     photo cap_atlantic_city-2.jpg
     photo cap_atlantic_city-3.jpg photo cap_atlantic_city-4.jpg

    Susan Sarandon (Sally Matthews)
     photo Susan_Sarandon_atlantic_city-1.jpg
     photo Susan_Sarandon_atlantic_city-2.jpg photo Susan_Sarandon_atlantic_city-3.jpg
     photo Susan_Sarandon_atlantic_city-4.jpg photo Susan_Sarandon_atlantic_city-5.jpg
     photo Susan_Sarandon_atlantic_city-6.jpg photo Susan_Sarandon_atlantic_city-7.jpg
     photo Susan_Sarandon_atlantic_city-8.jpg

    Michel Piccoli (Joseph)
     photo cap_atlantic_city-7.jpg

    Kate Reid (Grace)
     photo cap_atlantic_city-5.jpg

    Hollis McLaren (Chrissie)
     photo cap_atlantic_city-6.jpg

    Robert Joy (Dave Matthews)
     photo cap_atlantic_city-9.jpg

    Al Waxman (Alfie)
    Robert Goulet (le chanteur)
    Moses Znaimer (Félix)
    Harvey Atkin (chauffeur de bus)
    Eleanor Beecroft (Mme Reese)
    Norma Dell'Agnese (Jeanne)
    Louis Del Grande (Shapiro)
    Cec Linder (président de l'hôpital)
    Angus MacInnes (Vinnie)
    John McCurry (Fred)
    Sean Sullivan (Buddy O'Brien)
    Joyce Parks (Queennie)
    Sean McCann (le détective)
    Connie Collins (Connie Bishop)

     photo cap_atlantic_city-8.jpg photo cap_atlantic_city-10.jpg
     photo cap_atlantic_city-12.jpg photo cap_atlantic_city-11.jpg

    ---

    ---

     photo cap_atlantic_city-13.jpg

    MKV | H.264 | 848x480 | AAC | 1,7 Go

     photo gr_atlantic_city-1.jpg
     photo gr_atlantic_city-2.jpg photo gr_atlantic_city-3.jpg
     photo gr_atlantic_city-4.jpg photo gr_atlantic_city-5.jpg
     photo gr_atlantic_city-6.jpg
     photo gr_atlantic_city-7.jpg photo gr_atlantic_city-8.jpg
     photo gr_atlantic_city-9.jpg photo gr_atlantic_city-11.jpg
     photo gr_atlantic_city-13.jpg
     photo nb_atlantic_city-3.jpg photo nb_atlantic_city-4.jpg


    Susan Sarandon
     photo susan_sarandon-11.jpg

    0 0


    Fanny et Alexandre
    Fanny och Alexander
    1982
    Film: 3hres 09 | DualAudio Fr/Sue StFr/Eng (VobSub)
    MKV | H.264 | 1280x690 | AAC | 2,6 Go
    TV: 4 épisodes | 5Hres 12 | VoStFr incrustés
    Xvid | 720x432 | Mp3 | 2,7 Go


     photo aff_fanny_alexandre-2.jpg
    Fanny et Alexandre
    Fanny och Alexander
    1982
    ---
    Prologue
    ---

     photo aff_fanny_alexandre-3.jpg
    Fanny och Alexander
    1982

    Réalisation et scénario: Ingmar Bergman

    Distribution:

    - Maison Ekdahl:

    Ewa Fröling : Emelie Ekdahl
    Bertil Guve : Alexandre Ekdahl
    Pernilla Allwin : Fanny Ekdahl
    Gunn Wållgren : Helena Ekdahl, la grand-mère
    Allan Edwall : Oscar Ekdahl
    Jarl Kulle : Gustav Adolf Ekdahl
    Mona Malm : Alma Ekdahl
    Börje Ahlstedt : Carl Ekdahl
    Christina Schollin : Lydia Ekdahl
    Pernilla August : Maj
    Lena Olin : Rosa
    Kristina Adolphson : Siri

    - Maison de l'évêque:

    Jan Malmsjö : Évêque Edvard Vergerus
    Kerstin Tidelius : Henrietta Vergerus
    Marianne Aminoff : Blenda Vergerus
    Harriet Andersson : Justina
    Pernilla Wahlgren : Esmeralda
    Maison Jacobi

    Erland Josephson : Isak Jacobi
    Stina Ekblad : Ismael Retzinsky
    Mats Bergman : Aron Retzinsky
    Marie-Hélène Breillat : Femme japonaise du rêve
    Peter Stormare : Aide d'Isak pour porter le coffre en bois

    - Au théâtre

    Anna Bergman : Hannah Schwartz
    Gunnar Björnstrand : Filip Landahl

    Fanny et Alexandre (Fanny och Alexander) fut d'abord un film télévisé divisé en quatre parties totalisant 312 minutes. Une version de seulement 188 minutes sortit en salles.



    ---

    ---

    Film: 3hres 09 | DualAudio Fr/Sue StFr/Eng (VobSub)
    MKV | H.264 | 1280x690 | AAC | 2,6 Go
    TV: 4 épisodes | 5Hres 12 | VoStFr incrustés
    Xvid | 720x432 | Mp3 | 2,7 Go



    ---

    ---

     photo pied.jpg

older | 1 | .... | 209 | 210 | (Page 211) | 212 | 213 | .... | 265 | newer