Attn! Always use a VPN when RSSing!
Your IP adress is . Country:
Your ISP blocks content and issues fines based on your location. Hide your IP address with a VPN!
Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Channel Catalog


older | 1 | .... | 215 | 216 | (Page 217) | 218 | 219 | .... | 265 | newer

    0 0


    Hôtel du Nord
    1938 - 1hre 40
    AVI | H.264 | 720x528 | Mp3 | 1,8 Go


    Hôtel du Nord
    1938 - 1hre 40
    ---

    ---
    Réalisation : Marcel Carné
    Scénario d'après le roman d'Eugène Dabit
    Adaptation : Henri Jeanson, Jean Aurenche
    Dialogue : Henri Jeanson
    Assistants réalisateur : Claude Walter, Pierre Blondy
    Montage : René Le Hénaff, Marthe Gottié


    Distribution:

    Annabella : Renée, la fiancée de Pierre


    Arletty : Mme Raymonde, la prostituée


    Louis Jouvet : M. Edmond, le protecteur de Mme Raymonde

    Jean-Pierre Aumont : Pierre, le fiancé de Renée
    André Brunot : Émile Lecouvreur, le patron de l'hôtel
    Jane Marken : Louise Lecouvreur, la patronne de l'hôtel
    Paulette Dubost : Ginette Trimaux, la femme de Prosper
    Bernard Blier : Prosper Trimaux, éclusier et donneur de sang

    François Périer : Adrien, un client de l'hôtel
    Henri Bosc : Nazarède, un truand qui recherche M. Edmond
    Marcel André : le chirurgien
    Raymone : Jeanne, la femme de ménage
    Génia Vaury : L'infirmière
    Andrex : Kenel, un habitué de l'hôtel
    René Bergeron : Maltaverne, le gendarme
    Jacques Louvigny : Munar, un habitué de l'hôtel
    Armand Lurville : Le commissaire
    René Alié : Un complice de Nazarède
    Marcel Perès : Un client du restaurant de l'hôtel
    Charles Bouillaud : Un inspecteur
    Marcel Melrac : Un agent de police
    Albert Malbert : Un client du restaurant de l'hôtel
    Dora Doll : Une figurante au restaurant
    Albert Rémy



    « Atmosphère ? Atmosphère ? Est-ce que j'ai une gueule d'atmosphère ? »
    Pierre et Renée ont décidé d'en finir avec la vie. Ils louent une chambre à l'Hôtel du Nord. Pierre tuera d'abord Renée et se suicidera ensuite. Mais après avoir tiré sur la jeune femme, Pierre hésite à se tuer, et l'arrivée d'un voisin l'empêche de mettre son projet à exécution. Il fuit et, le lendemain, se constitue prisonnier. Renée n'est que blessée. Elle tente de sauver et d'innocenter Pierre et, après sa condamnation, elle reste fidèle à le visiter en prison. Pierre d'abord résiste à l'amour de Renée et, s'accusant lui-même, cherche à se rendre odieux aux yeux de la jeune femme. Mais chez Renée, l'amour est plus fort et ils se marieront lorsque Pierre aura purgé sa peine.











    Les suppléments



    • Entretien avec Marcel Carné
    ---

    ---
    • Bande annonce
    ---

    ---












    --> Arletty

    0 0




    Le quai des brumes
    1938 - 1hre 31
    AVI | H.264 | Mp3 | 704x528 | 1,4 Go






    Le quai des brumes
    1938 - 1hre 31
    ---

    ---
    Réalisation : Marcel Carné
    Scénario: d'après Le Quai des brumes de Pierre Mac Orlan
    Adaptation et dialogues : Jacques Prévert
    Assistants réalisateurs : Claude Walter et Guy Lefranc
    Montage : René Le Hénaff


    Distribution:

    Jean Gabin : Jean, le déserteur


    Michèle Morgan : Nelly, la jeune fille sous tutelle



    Michel Simon : Zabel, le tuteur de Nelly

    Pierre Brasseur : Lucien Le Gardier, chef de bande

    Édouard Delmont : Panama, le patron de l'auberge

    Aimos : Quart-Vittel
    Robert Le Vigan : Michel Krauss, le peintre

    René Génin : Docteur Mollet
    Marcel Pérès : Le chauffeur du camion
    Jenny Burnay : Une fille, amie de Lucien
    Roger Legris : Le garçon d'hôtel
    Claude Walter : « L'orphelin » (non crédité)
    Raphaël : Bébé, le deuxième complice (non crédité)
    Gaby Wagner : un complice (non crédité)
    Martial Rèbe : Le client
    Léo Malet : un soldat (non crédité)
    Le chien Kiki : le chien
    Marcel Melrac (non crédité)
    Raymond Pélissier (non crédité)
    Jacques Soukoff : homme de main de Lucien



    Un déserteur de la Coloniale, un certain Jean, rencontre au Havre Nelly, une jeune fille à la dérive qu'un vague tuteur a recueillie. Le tuteur, Zabel, est un louche individu dont la conscience est chargée de quelques meurtres, dont celui de Maurice, amoureux de Nelly. Les camarades de Maurice enquêtent sur sa disparition et assiègent Zabel pour savoir ce que leur compagnon est devenu. Jean s'éprend de Nelly, mais se sentant traqué, cherche et trouve le moyen de s'expatrier. Cependant, au moment de partir pour le Venezuela, il veut revoir Nelly. Il la retrouve au moment où elle est aux prises avec Zabel. Jean tue sauvagement Zabel puis est abattu par un voyou qui voulait se venger sur lui d'une correction qu'il lui avait infligée parce qu'il était son rival auprès de Nelly.


     Imagerie














    ---
    La bande annonce

    ---







    0 0
  • 05/13/16--00:46: Carné-1939-Le jour se lève


  • Le jour se lève
    1939 - 1 hre 30
    AVI | H.264 | 720x528 | Mp3 | 1,4 Go







    Le jour se lève
    1939 - 1 hre 30
    ---

    ---

    Réalisation: Marcel Carné
    Scénario : Jacques Viot et Jacques Prévert


    Distribution:

    Jean Gabin (François),

    Arletty (Clara),

    Jules Berry (Valentin),
    Jacqueline Laurent (Françoise),


    Bernard Blier (Gaston),
    Gabrielle Fontan (une voisine),
    Jacques Baumer (le commissaire),
    Mady Berry (la concierge)…


    François, ouvrier dans une usine, a fait la connaissance de Françoise et lui propose le mariage. Sans se dérober entièrement, Françoise répond évasivement et va le soir même retrouver un dresseur de chiens savants, Valentin. François apprend peu après que Valentin se prétend le père de Françoise. Troublé par cette confidence, il retourne auprès de Clara, ancienne maîtresse de Valentin qui le détrompe et lui révèle le jeu de Valentin. Alors Françoise le tue et, traqué par la police, il se suicide.








    0 0


    Les visiteurs du soir
    1942 - 2hres
    Generic MPEG-4 | 656x480 pixels | Mp3 | 1,15 Go



    Photobucket
    Les visiteurs du soir
    1942 - 2hres
    ---

    ---
    Réalisation : Marcel Carné (assisté par Michelangelo Antonioni)
    Scénario et dialogues : Jacques Prévert et Pierre Laroche

    Photobucket

    Distribution:

    Arletty : Dominique
    Photobucket
    PhotobucketPhotobucket
    Photobucket

    ▪ Alain Cuny : Gilles
    Photobucket

    Marie Déa : Anne
    Photobucket
    PhotobucketPhotobucket
    PhotobucketPhotobucket
    Photobucket

    ▪ Jules Berry : Le diable
    Photobucket

    ▪ Fernand Ledoux : Baron Hugues
    Photobucket


    ▪ Marcel Herrand : Renaud ▪ Pierre Labry : un gros seigneur ▪ Gabriel Gabrio : Le bourreau ▪ Roger Blin : Le montreur de nains ▪ Jean d'Yd : le montreur d'ours. ▪ Pierre Piéral : un nain ▪ Madeleine Rousset :  Louison ▪ Simone Signoret : une demoiselle du château ▪ François Chaumette : un page ▪ Jean Carmet : un page ▪ Alain Resnais : un page ▪ Jean-Pierre Mocky : un petit page ▪ Janine Berry ▪ Claudie Carter ▪ Arsenio Freygnac ▪ Robert Hébert ▪ Guy Henry ▪ Robert Le Béal ▪ Marie-Thérèse Moissel ▪ Marcel MouloudjiJacques Prévert▪ Georges Sellier

    Photobucket

    Un couple de diablotins est envoyé par Satan sur Terre en l'an de grâce 1485 comme deux ménestrels pour semer le malheur et la destruction. Gilles tombe amoureux d'Anne, fille du baron Hughes, à qui il n'aurait dû apporter que tourments. Dans le contexte de l'occupation, les spectateurs avertis ont saisi la parabole de la guerre, le château du baron Hugues représentant le régime de Vichy et Pétain et le diable, les Allemands ; les deux amants, statufiés à la fin renverraient à la Résistance.

    Photobucket

    • Grand prix du cinéma français 1942.

    Photobucket

    Generic MPEG-4 | 656x480 pixels | Mp3 | 1,15 Go 


    Photobucket
    Photobucket


    0 0

     
    Les enfants du paradis
    1943 - 3hres 10
    H.264 (Perian AVI) | 720x528 pixels | Mp3 @224 Kbps | ± 1,6+1,4 Go






    Les enfants du paradis
    1943 - 3hres 10


    ---
    ---
    Réalisation : Marcel Carné, assisté de Pierre Blondy et Bruno Tireux
    Scénario et dialogues : Jacques Prévert
    Musique : Maurice Thiriet, Joseph Kosma (sous le pseudonyme de Georges Mouqué)
    ---
    ---
    Distribution:









    Arletty : Garance




    Jean-Louis Barrault : Baptiste Deburau

    Maria Casarès : Nathalie

    Pierre Brasseur : Frédérick Lemaître

    Marcel Herrand : Pierre-François Lacenaire •Pierre Renoir : Jéricho •Louis Salou : le comte Édouard de Montray •Jane Marken : Mme Hermine •Fabien Loris : Avril, homme de main de Lacenaire •Étienne Decroux : Anselme Deburau •Jacques Castelot : Georges •Albert Rémy : Scarpia Barrigni •Léon Larive : le concierge du théâtre des Funambules •Pierre Palau : le régisseur du théâtre des Funambules •Marcel Pérès : le directeur du théâtre des Funambules •Robert Dhéry : Célestin, le partenaire •Gaston Modot : Fil de soie, le faux aveugle •Paul Frankeur : l'inspecteur de police •Auguste Boverio : le premier auteur •Paul Demange : le deuxième auteur •Jean Diener : le troisième auteur •Louis Florencie : le gendarme des Adrets •Marcelle Monthil : Marie dans "L'Auberge des Adrets"•Lucienne Vigier/Legrand : une théâtreuse •Cynette Quero : une théâtreuse •Jeanne Dussol : la femme à barbe •Jean-Pierre Belmon : le fils de Baptiste et de Nathalie •Raphaël Patorni : un ami de Montray •Rivers Cadet : le bourgeois •Marcel Melrac : le gendarme •Guy Favières : l'encaisseur •Habib Benglia : l'employé des Bains-Turcs •Gustave Hamilton : le concierge du Grand-Théâtre •Raymond Rognoni : le directeur du Grand-Théâtre •Lucien Walter : le marchand de billets •Henri Delivry : le client de l'écrivain public •Jean Gold : un ami de Montray •Jean Lanier : acteur jourant Iago •Simone Signoret•Germain Aéros •Joe Alex •Nicolas Bataille •Bilboquet •Gérard Blain •Albert Broquin •Jean Carmet : un inspecteur


    Paris, 1828. Dans la foule présente sur le boulevard du Crime, le mime Baptiste Deburau, par son témoignage muet, sauve Garance d'une erreur judiciaire. Celle-ci, femme libre et audacieuse, en avance sur son temps, intimide Deburau qui n'ose pas lui déclarer franchement son amour. Nathalie, la fille du directeur, aime Baptiste. Garance entame une liaison avec un jeune acteur prometteur, Frédérick Lemaître, mais aime en secret Baptiste. Après que Baptiste les a invités à venir travailler au Théâtre des Funambules, Garance se trouve injustement accusée d'une tentative d'assassinat commise par son trouble ami Lacenaire et est obligée d'accepter la protection du comte de Montray.


    Quelques années plus tard, Baptiste, marié à Nathalie, obtient un grand succès sur les boulevards où il a fait de la pantomime un art reconnu et populaire. Frédérick a accédé lui aussi à la célébrité, et rêve de pouvoir monter Shakespeare. Garance, devenue depuis compagne du comte, est revenue à Paris et assiste incognito à toutes les représentations de Baptiste. Un jour alors qu'il se présente à la demeure du comte de Montray, Lacenaire en est chassé avec mépris. Il jure de se venger de cette humiliation, ce qu'il fait en découvrant aux yeux de tous Baptiste et Garance en train de s'embrasser - il tire le rideau qui cachait les amoureux isolés sur un balcon, opérant une fois de plus un effet de théâtre. Mais cette vengeance ne lui suffit pas : il assassine quelques jours après le comte de Montray. Après leur première et unique nuit d'amour, Garance, qui ne veut pas détruire le bonheur du petit garçon que Baptiste a eu avec Nathalie, s'en va, au désespoir de Baptiste.


    ---
    ---



    0 0
  • 05/13/16--08:48: Children of Paradise


  • 0 0

    Photobucket

    Les portes de la nuit
    1946 - 1hre 45
    Generic MPEG-4 | 512x400 pixels | Mp3 | 712 Mo

    Photobucket
    Les portes de la nuit
    1946 - 1hre 45
    ---

    ---
    Réalisation: Marcel Carné
    Scénario : Jacques Prévert d'après son ballet Le Rendez-vous
    Photo : Philippe Agostini
    Musique : Joseph Kosma
    Chansons :
    Les Feuilles mortes, paroles de Jacques Prévert et musique de Joseph Kosma (recueil Paroles) 
    Les enfants qui s'aiment, paroles de Jacques Prévert et musique de Joseph Kosma (recueil Spectacle)

    Photobucket

    Distribution:

    Malou : Nathalie Nattier

    Photobucket

    Diego : Yves Montand
    Photobucket

    Georges : Pierre Brasseur
    Photobucket

    Guy Sénéchal : Serge Reggiani
    Photobucket

    Raymond Lécuyer : Raymond Bussières
    Photobucket

    Claire Lécuyer : Sylvia Bataille
    Photobucket


    ---

    ---

    M. Sénéchal : Saturnin Fabre
    Le Clochard / Le Destin : Jean Vilar
    Photobucket

    Étiennette : Dany Robin

    Photobucket

    Mme Quinquina : Mady Berry
    M. Quinquina : Julien Carette
    Mme Germaine :
    Jane Marken
    La vieille : Gabrielle Fontan
    Cri-Cri Lécuyer : Christian Simon
    Le chanteur des rues : Fabien Loris
    Le voisin : René Blancard
    Le chirurgien : Michel Salina
    Riquet : Jean Maxime
    Colette Mareuil


    Photobucket

    Février 1945 à Paris, pendant l'hiver qui suit la Libération. Diego, un ancien résistant, retrouve dans le quartier de Barbès-Rochechouart un camarade de combat, Raymond Lécuyer, qu'il croyait mort. Cette même nuit, «le Destin», un clochard, lui prédit qu'il va rencontrer la plus belle femme du monde. De fait, le regard de Diégo ne tarde pas à croiser celui de la belle Malou, la fille de Sénéchal, un vieux bourgeois collaborateur.
    Photobucket




    Nathalie Nattier

    0 0


    Photobucket

    La Marie du Port
    1949 - 1hre 28min
    Generic MPEG-4 | 720x544 pixels | Mp3 | 688,4 Mo



    Photobucket
    La Marie du Port
    1949 - 1hre 28min
    ---

    ---
    Réalisation : Marcel Carné
    Scénario : d'après le roman de Georges Simenon, La Marie du Port
    Adaptation : Louis Chavance
    Dialogues : Georges Ribemont-Dessaignes, en collaboration avec Jacques Prévert

    Photobucket

    Distribution:

    Jean Gabin : Henri Châtelard, homme d'affaires
    Photobucket
    PhotobucketPhotobucket

    Nicole Courcel : Marie Le Flem, la sœur d'Odile
    Photobucket
    PhotobucketPhotobucket

    Photobucket

    Blanchette Brunoy : Odile Le Flem, maîtresse d'Henri
    Photobucket
    PhotobucketPhotobucket
    Photobucket

    Julien Carette : Thomas Viaud, ancien pêcheur
    Photobucket

    Odette Laure : Françoise, une femme de passage
    Photobucket

    René Blancard : Dorchain, le capitaine du bateau
    Photobucket

    Jane Marken : Mme Josselin, la patronne du café • Claude Romain : Marcel Viaud, le fils de Thomas • Louis Seigner: Jules, l'oncle d'Odile et Marie • Robert Vattier : Le client mécontent • Joël Hamond : Un marin • Georges Vitray : Mr Josselin, le patron du café • Georges Galley : Un marin • Olivier Hussenot : Un oncle de Marie et Odile • Gabrielle Fontan : Une commère • Marie-Louise Godard : Une tante de Marie et Odile • Jacky Blanchot : Le quartier-Maître • Germaine Michel : Une tante de Marie et Odile • Jean Clarieux : Un ouvrier • Charles Mahieu : Le coiffeur • Martial Rebe : Le commissaire priseur • Emile Drain : Le médecin • Louise Fouquet : La fille • Jeanne Véniat : Mme Blanc • Yvonne Yma : La voisine • Henri Niel : Un consommateur • Camille Guérini : Le vendeur • Christian Fourcade : Un enfant Le Flem • René Hell : Un consommateur • Roland Lesaffre • Jean-François Bailly • Roger Vieuille • Jean Bertho • Paul Violette • Marcel Rouze • Robert Fretel • Maurice Derville

    Photobucket

    A Cherbourg M. Henri Chatelard est l'heureux propriétaire d'une grande brasserie et d'un cinéma, ses affaires marchent bien et il y consacre tout son temps. Odile Le Flem, sa maîtresse, rêve d'un salon de coiffure à Paris mais se borne à paresser dans sa chambre.

    Photobucket

    Son père venant de mourir, la jeune femme accompagnée de Chatelard se rend à l'enterrement à Port-en-Bessin. Tandis que Chatelard tue le temps au café Josselin, les oncles et les tantes se distribuent la progéniture du défunt. Seule, Marie, la cadette d'Odile, se dérobe. C'est une jeune personne volontaire, têtue, renfermée et sans doute calculatrice, elle forme un contraste complet avec la molle Odile.

    Photobucket

    Chatelard a fini par acheter, aux enchères, un chalutier. Le bateau le fait revenir a Port-en-Bessin et, à chaque fois, il retrouve Marie serveuse au restaurant. La jeune fille semble peu décidée à comprendre qu'elle plait a Chatelard; aussi elle a un amoureux en la personne du fils Viaud, Marcel, jeune garçon-coiffeur légèrement exalté. Marcel jaloux crie, s'enivre et finit par tomber sous la voiture de son rival.

    Photobucket

    Bon prince, Chatelard l'emmené à Cherbourg, le fait soigner, l'installe chez lui. Odile qui s'ennuie reçoit avec plaisir le garçon; quant à Chatelard, il essaie d'oublier Port-en-Bessin et Marie. Sous couleur de revoir Marcel, celle-ci débarque un beau jour dans la brasserie. Chatelard essaie encore d'arriver à ses fins. Marie résiste. De guerre lasse, Chatelard la conduit chez Marcel, Odile partage justement le lit du jeune coiffeur. Digne, Marie veut regagner Port-en-Bessin. Chatelard la rattrape et pour la convaincre de son amour, lui glisse dans la main les clés de son établissement. Le poing de la Marie du port se crispe victorieusement sur le trousseau tant convoité.

    Photobucket



    Photobucket


    Blanchette Brunoy
    Photobucket

    Nicole Courcel
    PhotobucketPhotobucket
    Photobucket

    0 0

    Photobucket

    Juliette ou La clef des songes
    1950 - 1hre 40
    Mp4 | 640x456 | AAC | 1,8 Go



    Photobucket
    Juliette ou La clef des songes
    1950 - 1hre 40
    ---

    ---
    Réalisateur: Marcel Carné   
    Assistants réalisateur: Roger Dallier et Michel Romanoff   
    Scénariste: Jacques Viot et Marcel Carné   
    Auteur de l'oeuvre originale: Georges Neveux
    Dialoguiste: Georges Neveux

    Photobucket

    Distribution:

    Gérard Philipe : Michel Grandier, le rêveur qui recherche Juliette
    Photobucket
    PhotobucketPhotobucket

    Suzanne Cloutier : Juliette
    Photobucket
    PhotobucketPhotobucket
    Photobucket

    Gabrielle Fontan : L'épicière • Jean-Roger Caussimon : Le châtelain, et Mr Bellanger le patron • Édouard Delmont : Le garde-champêtre • René Génin : Le père La Jeunesse, le greffier • Yves Robert : L'accordéoniste • Roland Lesaffre : Le légionnaire • Louise Fouquet : La fille • Marion Delbo : Une femme du village • Marcelle Arnold : Une femme du village • Claire Olivier : Une vieille femme • Arthur Devère : Le marchand de souvenirs • Max Dejean : Le policier • Martial Rèbe : L'employé

    Photobucket

    Fernand René : Le lecteur • Jean Besnard : L'infirme • Paul Bonifas : Le capitaine du cargo • Gustave Gallet : Le notaire • Eugène Yvernès : Un habitant du village • Henri Niel : Un habitant du village • Hennery : Un habitant du village • René Hell : Un habitant du village • Jean Sylvère  : Un habitant du village • Guy Mairesse : Un prisonnier • Jean Clarieux : Un habitant du village • Pierre Vernier : Le jeune homme aux souvenirs • Georges Demas : Un habitant du village • Gérard Darrieu : Un prisonnier

    Photobucket

    Michel (Gérard Philipe) a volé dans la caisse du grand magasin où il travaille. Il a besoin de l'argent pour réaliser son projet : faire un voyage avec Juliette (Suzanne Cloutier), dont il est très amoureux. Mais il se retrouve en prison. Ses rêves l'emmènent dans un village provençal dont personne ne sait le nom et où personne ne se souvient de rien. Il ne tarde pas à y retrouver Juliette, qui elle, est courtisée par un châtelain mystérieux et inquiétant qui s'avèrera être Barbe-Bleue (Jean-Roger Caussimon). Juliette s'apprête à épouser le châtelain lorsque la sonnerie de la prison retentit, tirant Michel de ses rêves.

    PhotobucketPhotobucket

    Une fois éveillé, Michel apprend que la plainte déposée contre lui a été annulée par son patron, Monsieur Bellanger, qui a les traits du châtelain/Barbe-Bleue. Il apprend aussi que c'est Juliette qui a insisté pour que Michel soit libéré et que cette même juliette s'apprête à donner sa main à Monsieur Bellanger.

    Photobucket

    Désespéré, Michel décide de retourner dans le pays de l'oubli dont le réveil l'avait extrait.

    Photobucket





    Suzanne Cloutier
    Photobucket
    Photobucket

    0 0


    Photobucket

    Thérèse Raquin
    1953 - 1 hre 43
    DivX 5,0 | 640x480 pixels | Mp3 |  701, 6 Mo


    Photobucket
    Thérèse Raquin
    1953 - 1 hre 43
    ---

    ---
    Réalisateur: Marcel Carné   
    Assistants réalisateur: Jean Valère et Carlo Lombardini   
    Scénaristes: Marcel Carné et Charles Spaak   
    Auteur de l'oeuvre originale: Émile Zola
    Dialoguiste: Charles Spaak

    Photobucket

    Distribution:

    Simone Signoret : Thérèse Raquin
    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket


    Raf Vallone : Laurent
    Photobucket

    Sylvie : Madame Raquin
    Photobucket

    Jacques Duby : Camille Raquin
    Photobucket

    Roland Lesaffre : Henri dit « Riton » le matelot libérable dans le train
    Photobucket

    Nerio Bernardi : le docteur qui ausculte Mme Raquin mère
    Françoise Vernillat : Françoise, la petite employée bossue
    Madeleine Barbulée : Madame Noblet, une cliente
    Maria-Pia Casilio : Georgette, la bonne de l’hôtel
    Marcel André : Monsieur Michaud, un ami de la famille
    Paul Frankeur : le contrôleur dans le train
    Lucien Hubert : le chef de gare de Dijon
    Jacques Hilling : le serveur de l'hôtel qui reçoit un mariage
    Alain Terrane : un camionneur
    Martial Rèbe : Monsieur Grivet, un ami de la famille
    Bernard Véron : le postier

    Photobucket

    Dans une mercerie lugubre de Lyon, Thérèse Raquin s’étiole aux côtés de son mari Camille avec lequel, orpheline, elle a été élevée sans alternative que de l’épouser. La mère de Camille, une femme austère, vit avec eux et domine complètement son fils dont elle a fait un pleutre. Elle impose au couple une vie à son image, routinière et casanière. Thérèse devient la maîtresse de Laurent, un camionneur italien qui voudrait l’épouser. Quand elle évoque son intention de divorcer, la mère incite son fils à s’y opposer, allant jusqu’à monter un stratagème pour faire séquestrer Thérèse par de la famille à Paris sous le prétexte d’un voyage d’agrément du couple. Thérèse, inquiétée par ce fait inhabituel, alerte Laurent qui monte dans le même train de nuit que le couple emprunte pour se rendre dans la capitale.

    Photobucket

    L’intention de Laurent est de contraindre Camille à divorcer, mais, à l’issue de leur violente altercation, Laurent projette Camille par la portière. Suite au décès de son fils, bien que la police a conclu à un accident, Mme Raquin mère, victime d'une attaque cérébrale et devenue paralysée et muette, reste à la charge de Thérèse et porte de terribles regards accusateurs sur sa belle-fille. Bientôt, Thérèse et Laurent sont les proies de Riton, un petit maître-chanteur, témoin du drame dans le train. Bien que les amants et Riton soient parvenus à un accord moyennant le versement d'une somme d'argent, le Destin va précipiter le trio en une issue tragique : Riton meurt écrasé par un chauffard et avait demandé à la bonne de son hôtel de poster une lettre d'accusation à la police si elle ne le voyait pas rentrer à l'heure dite…

    Photobucket

    • Mostra de Venise 1953 : Lion d'argent de la meilleure réalisation à Marcel Carné.
    • Kinema Junpo Awards 1955 : prix du meilleur film en langue étrangère à Marcel Carné.

    Photobucket


    Photobucket
    Photobucket



    Simone Sigmoret
    Photobucket

    0 0
  • 05/13/16--10:49: Carné-1954-L'air de Paris
  • Photobucket

    L'air de Paris
    1954 - 1hre 50
    Generic MPEG-4 | 592x464 pixels | Mp3 | 990 Mo


    Photobucket
    L'air de Paris
    1954 - 1hre 50
    ---

    ---
    Photobucket

    Réalisation : Marcel Carné
    Scénario : D'après le roman de Jacques Viot : La Choutte
    Adaptation : Jacques Sigurd, Marcel Carné
    Dialogue: Jacques Sigurd
    Assistants réalisateur : Pierre Blondy, Lou Bonin, Pierre Granier-Deferre

    Photobucket

    Distribution:

    Jean Gabin : Victor Le Garrec, entraîneur de boxe
    Photobucket
    PhotobucketPhotobucket
    Photobucket

    Arletty : Blanche Le Garrec, la femme de Victor
    Photobucket
    PhotobucketPhotobucket
    Photobucket

    Roland Lesaffre : André Ménard, cheminot
    Photobucket

    Marie Daems : Corinne, le mannequin parisien
    ---
    ---
    Photobucket
    PhotobucketPhotobucket
    Photobucket

    Maria-Pia Casilio : Maria Posi, la fille d'Angelo
    Photobucket

    Simone Paris : Chantal, l'amie de Corinne
    Photobucket
    PhotobucketPhotobucket

    Folco Lulli : Angelo Posi, le commerçant
    Ave Ninchi : Angela Posi, la femme d'Angelo
    Jean Parédès : Jean-Marc, le couturier
    Marcelle Praince : Une amie de Corinne au restaurant
    Maurice Sarfati : Jojo, un jeune boxeur
    Mathilde Casadesus : La voyageuse sortant de la gare
    Jean Bellanger : Le voyageur sortant de la gare

    Photobucket

    Victor Le Garrec, ancien boxeur, s'obstine à entraîner ses jeunes poulains dans l'espoir que l'un d'eux pourra réaliser les ambitions que lui-même a eues autrefois. Il pense avoir trouvé le futur champion en la personne d'André, jeune cheminot qu'il arrache à sa vie médiocre et, au risque de briser son foyer, l'installe chez lui.

    Photobucket

    André, subjugué par l'amour d'une élégante jeune femme, gagne son premier combat, mais bientôt cet amour menace son avenir et Victor use de la confiance que lui accorde maintenant André pour le détourner de sa passion. La jeune femme quittera André d'elle-même, et le jeune boxeur qui, après cette rupture, croit avoir tout perdu, trouvera une fois de plus Le Garrec et, avec lui, la confiance dans l'avenir qui l'attend.

    Photobucket



    Photobucket



     photo Arletty-09.jpg


    0 0

    Photobucket

    Le Pays d'où je viens
    1956 - 1hre 40
    DivX 5,0 | 720x572 pixels | Mp3 | 932 Mo

    Photobucket


    Le Pays d'où je viens
    1956 - 1hre 40
    ---
    ---
    Réalisateur : Marcel Carné
    Assistant réalisateur : Jean Vivet
    Scénario : Jacques Emmanuel, Marcel Carné et Marcel Achard.
    Dialogues : Marcel Achard

     photo pay_ou_je_viens-12.jpg

    Distribution:  

    Gilbert Bécaud : Julien Barrère / Éric Perceval
     photo pay_ou_je_viens-09.jpg

     Françoise Arnoul : Marinette Hardouin
    ---
    ---
     photo pay_ou_je_viens-10.jpg

    Jean Toulout : Oncle Ludovic
    Claude Brasseur : Roland
    André Gabriello : le patron de la brasserie
    Madeleine Lebeau : la pharmacienne
    ---
    ---
    Gaby Basset : la caissière 
    Jean-Pierre Bremmer : Michel 
    Chantal Gozzi : Sophie 
    Marcel Bozzuffi 
    Gabrielle Fontan
    Georges Debot 
    Jacques Dhéry : Le premier sbire 
    Émile Drain 
    Camille Guérini 
    Charles Lemontier 
    Gilbert Moreau

     photo francoiseannettegautsch.jpg
    Un fils de famille, qui court la campagne en tirant des chèques sur la banque paternelle, est poursuivi par les envoyés de son oncle, qui doivent le ramener sans esclandre dans le giron familial. C'est la nuit de Noël...
     photo pays-d-ou-je-viens-1956-01-g.jpg


    0 0


    Photobucket

    Les tricheurs
    1958 - 2 hres - VFrStAngl (VobSub)
    MKV | Generic MPEG-4 | 672x400 pixels | AC3 | 1,32 Go + 323 Mo



    Photobucket
    Les tricheurs
    1958 - 2 hres
    ---

    ---
    Réalisation: Marcel Carné
    Scénario : Jacques Sigurd, d'après une idée de Charles Spaak et Marcel Carné
    Adaptation et dialogues : Jacques Sigurd
    Assistants réalisateur : Serge Friedman, Paul Seban

    PhotobucketPhotobucket

    Distribution:

    Jacques Charrier : Robert "Bob" Letellier
    Photobucket

    Pascale Petit : Michèle dite : Mic
    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Andréa Parisy : Clotilde de Vaudremont dite : Clo
    Photobucket
    PhotobucketPhotobucket
    Photobucket

    Laurent Terzieff : Alain
    Photobucket

    Jean-Paul Belmondo : Lou
    Photobucket

    Dany Saval : Nicole
    Photobucket

    Roland Lesaffre : Roger, le frère de Mic
    Photobucket

    Denise Vernac : la mère de Mic
    Roland Armontel : le chirurgien
    Pierre Brice : Bernard
    Jacques Marin : M. Félix
    Gabrielle Fontan : La vieille dame au chien
    Claire Olivier : l'amie de la dame au chien
    Jacques Perrin : Un garçon de la bande à Clo, sur le scooter
    Guy Bedos : un garçon de la bande

    Photobucket

    France Asselin • Christian Azzopardi • Brigitte Barbier • Monique Barbillat • Michèle Bardollet • Gérard Bayle • Françoise Belin • Jacques Berger • Jacques Chabassol : Le jeune ivre • Anne-Marie Coffinet • Arielle Coignet • Suzanne Courtal : La concierge de Roger • Jocelyne Darche • Gérard Darrieu : Un camionneur • Françoise Deldick • Maurice Derville • Nicole Dubois • Pierre Flourens • Gisèle Gallois • Claude Giraud : Toni • Sergio Gobbi • Henri Guégan : Un camionneur • Alain Janey • Alfonso Mathis : Peter • Francis Nani • Michel Nastorg : Le garagiste • Dominique Page : La fiancée de Bernard • Jimmy Perrys : Un employé du garage • Christian Pezey • Sophie Poncin • Jean-François Poron : Gérard • Jacques Portet : Guy • Sandrine : Nadine • René Sartoris • Alain Saury • Maxim Saury • Joël Schmidt • Alan Scott : Un jeune de la bande • Andrée Servilanges • Jean Sylvère : Le barman • Françoise Vatel • Yves Boisset

    Photobucket

    Reçu à sa licence de sciences, Bob revoit le drame qui l'a endeuillé peu auparavant. Fils de famille bourgeoise, il rencontre par hasard Alain, qui a lâché la préparation de Normale et vit d'expédients ; ce dernier vient de « faucher », pour le geste, un disque. Une espèce de sympathie naît entre eux et Alain présente Bob à la bande qui hante le café « Bonaparte ». Bob est adopté et emmené en « surboom » (soirée dansante) chez Clo, une flile de diplomate qui cherche à oublier dans la nymphomanie ses problèmes personnels et ceux de son milieu. Bob y couche avec Clo qui le présente ensuite à Mie, son amie, fille d'une commerçante dont elle vit séparée ainsi que de son frère aîné, mécanicien que le travail préserve.

    Photobucket

    Bob et Mie se revoient et un violent et authentique amour les réunit. Mais les habitudes et les règles du milieu leur interdisent de se l'avouer vraiment. Un hasard les met sur la piste d'un chantage entrepris par un de leurs copains en fuite ; l'opération rapporte à Mie de quoi acheter une « Jaguar » dont elle rêve, payer son loyer et acheter de l'essence. Pour éviter à la jeune fille le danger de toucher les fonds, Bob y va seul ; mais, pendant ce temps, Mie couche avec Alain, bien qu'elle soit « toquée » de Bob. Celui-ci surprend Mie dans le lit d'Alain et l'abandonne. Une autre « surboom » dans le château de Clo réunira pourtant encore les amoureux.

    Photobucket

    On y joue au « jeu de la vérité » qui consiste à extérioriser crûment ses sentiments intimes. Sous l'oeil d'Alain interrogée sur Bob, Mie ment pour cacher son amour, et à son tour Bob ment puis, par bluff, annonce ses fiançailles avec Clo à qui il vient de refuser de l'épouser. Mie ne peut en supporter davantage. Elle saute dans sa « Jag » et file à tombeau ouvert droit devant elle ; Bob la poursuit en Dauphine. II va la rattraper lorsque les phares d'un camion aveuglent la Jaguar qui percute dedans. Mie mourra à l'hôpital. Bob, brisé, ne trichera plus. Mais déjà à côté de lui, d'autres adolescents prennent rendez-vous pour une surboom.

    Photobucket



    Les suppléments

     photo aff_les_tricheurs-01.jpg
    • Bande annonce
    • Fin alternative
    • Interview avec Roland Lesaffre
    323 Mo



    Photobucket
    Photobucket


    Andréa Parisy
    Photobucket


    Photobucket

    0 0
  • 05/13/16--11:13: Carné-1960-Terrain vague

  • Terrain vague
    1960 - 1hre 45
    DivX 5,0 | 696x488 pixels | Mp3 | 1,4 Go






    Terrain vague
    1960 - 1hre 45
    ---

    ---

    Réalisation : Marcel Carné
    Adaptation (d'après le roman Tomboy de Hal Ellson) et dialogues : Marcel Carné et Henri-François Rey
    Photographie : Claude Renoir
    Musique : Michel Legrand et Francis Lemarque


    Distribution:

    Danièle Gaubert : Dan

    Roland Lesaffre : Big Chief
    Maurice Caffarelli : Lucky
    Constantin Andrieu : Marcel
    Jean-Louis Bras : Babar
    Dominique Dieudonné : le râleur
    Denise Vernac : la mère de Marcel
    François Nocher
    Alfonso Mathis : Hans



    Pierre Richard
    Georges Wilson : le juge des mineurs
    Dominique Davray : la mère de Dan
    Simone Berthier
    Pierre Collet : le père de Lucky
    Claudine Auger
    Dominique Lépinay
    Pierre Parel




    Photobucket



    En bordure des HLM parisiens s'étend un immense terrain vague qui conserve encore à notre époque des mystères et sert de refuge à des gens qui, aux heures de loisirs, s'échappent ou sont souvent éjectés de leurs logements surpeuplés. Ils se groupent par petites bandes plutôt inoffensives, partagent leurs premiers secrets, constituent leurs "trésors" et se soumettent à des rites sévères. Le caractère sacré de leurs révoltes est souligné par l’initiation par le saut aux yeux bandés et l'épreuve du sang. Une histoire d'amour impossible né entre deux membres d'un même clan, Dan une belle jeune fille, garçonne, et Lucky, un garçon doux mais bagarreur.













    Photobucket

    0 0

    Photobucket
    Photobucket

    Du mouron pour les petits oiseaux
    1963 - 2hres 46min
    DivX 5,0 | 520x312 pixels | Mp3 | 693,5 Mo




    Du mouron pour les petits oiseaux
    1963 - 2hres 46
    ---

    ---
    Réalisateur : Marcel Carné
    Scénario : Marcel Carné et Jacques Sigurd, d'après le roman d'Albert Simonin
    Dialogues : Jacques Sigurd
    Assistant réalisateur : Jacques Corbel


    Photobucket

    Distribution:

    Paul Meurisse (M. Armand qui élève des oiseaux)
    Photobucket

    Dany Saval (Lucie, entraîneuse)
    Photobucket
    PhotobucketPhotobucket
    Photobucket

    Suzy Delair (Antoinette, la femme du boucher)
    ---

    ---
    Photobucket

    Robert Dalban (L'inspecteur de police)
    Photobucket

    Roland Lesaffre (Le tailleur mystique)
    Photobucket

    France Anglade (La serveuse)
    Photobucket

    Joëlle Bernard (Gladys, une entraîneuse)
    Photobucket

    Jeanne Fusier-Gir (Mlle Pain, la vieille locataire)
    Photobucket

    Suzanne Gabriello (Mme Communal, la concierge de l'immeuble)
    Photobucket

    Jean Richard (Louis, le boucher)
    Dany Logan (Jojo,le garçon boucher, chanteur de rock)
    Jean Parédès (M. Fleurville, écrivain)
    Jean-Marie Proslier (Albin, coiffeur)
    Sabine André
    Franco Citti (Renato, l'ami réfugié italien de Lucie)
    Dominique Davray (La patronne de "L'Aquarium")
    Sophie Destrade (Une amie de M. Armand)
    Pierre Duncan (Victor, le truand libéré à la recherche de M. Armand)
    Paul Faivre (L'oiselier)

    Photobucket

    Dans le pittoresque immeuble de Monsieur Armand, ancien truand devenu un respectable propriétaire, l'alerte concierge ne chôme pas. Comme le signale l'éternelle pancarte indicatrice, apposée sur sa porte, elle est au service de tous. Tous, ce sont, évidemment, les locataires, qui poursuivent chacun leur intérêt (très personnel) et souvent opposé à celui du voisin. Il y a Mademoiselle Lucie, entraîneuse de boîte de nuit qui, pour offrir une voiture à son amant napolitain, va se vendre au boucher du dessous, lequel a d'ailleurs été délesté, auparavant, de son portefeuille par sa propre épouse ; cette dernière, avec une partie de la somme prélevée, fait un joli cadeau à Jojo, le très jeune commis, son amant.

    Photobucket

    La mort d'une vieille aristocrate amène la police dans la maison. Monsieur Armand, ancien « client », ne tient pas à rester dans les lieux, d'autant plus qu'il craint le retour d'un complice auquel il a soustrait sa part de butin volé. Monsieur Armand achète donc la voiture que convoitait Lucie et s'enfuit avec elle vers la côte d'Azur. Mais Lucie a préparé son coup. A une station-service, elle plante là Monsieur Armand et part seule avec la voiture. en ignorant que le magot, qu'elle croyait encore caché dans une boîte de friandises, se trouve en réalité dans la vieille mallette à disques, que, bagage encombrant, elle jette dans une rivière.

    Photobucket

    DivX 5,0 | 520x312 pixels | Mp3 | 693,5 Mo 



    0 0

    Trois chambres à Manhattan
    1965 - 1hre 45
    Generic MPEG-4 | 533x400 pixels | Mp3 | 934 Mo

     photo aff_2.jpg
    Trois chambres à Manhattan
    1965 - 1hre 45
    ---

    ---
    Réalisateur : Marcel Carné
    Assisté de: Michel Romanoff (France) et de Steve Kesten (États-Unis).
    Scénario : Marcel Carné et Jacques Sigurd d'après un roman de Georges Simenon

     photo 3_chambres_manhattan_03.jpg

    Distribution:

    Annie Girardot : Kay
     photo 3_chambres_manhattan_04.jpg

    Maurice Ronet : François Combe
     photo 3_chambres_manhattan_02.jpg

    Geneviève Page : Yolande Combes
     photo 3_chambres_manhattan_01.jpg

    Margaret Nolan : June
     photo 3_chambres_manhattan_06.jpg

    Roland Lesaffre : Pierre
    O.E. Hasse : Hourvitch
    Gabriele Fermai : le comte Larsi
    Virginia Vee : la chanteuse noire
    Robert Hoffmann : Thierry Damiot
    Gabriele Ferzetti : Comte Larsi
    Jean-François Rémi
    Richard S. Castellano : l'américain en colère
    Joseph Rigano : Jean
    Fritz Wepper : Fabien


     photo 3_chambres_manhattan_05.jpg
    François, qui a été en France un acteur réputé, tranquille son pays pour des raisons sentimentales. Mais, à Hollywood, il n'a connu aucun succès et bat maintenant le pavé de New-York, a la recherche de minables contrats de télévision. En pleine amertume, il fait la connaissance d'une jeune femme : Kay. Celle-ci est une autre épave : autrefois mariée à un comte italien, diplomate de surcroît, elle l'a quitté par lassitude en abandonnant sa fillette.

     photo 3_chambres_manhattan_07.jpg

     photo Capturedcran2011-01-09074406.jpg
     photo Capturedcran2011-01-09073743.jpg photo Capturedcran2011-01-09073754.jpg
     photo Capturedcran2011-01-09073805.jpg photo pic-08.jpg
     photo Capturedcran2011-01-09073823.jpg


    Margaret Nolan

    0 0

    Photobucket

    Les assassins de l'ordre
    1971 - 1hre 50 - VHSRiP
    Divx 5,0 | 720x576 pixels | WMA | 670 Mo

    Photobucket
    Les assassins de l'ordre
    1971 - 1hre 50 - VHSRiP
    ---
    ---
    Réalisation : Marcel Carné
    Dialogues : Paul Andréota
    Adaptation cinématographique d'un roman de Jean Laborde

    Photobucket

    Photobucket

    Distribution:

     Jacques Brel : le juge d'instruction Bernard Level
    Photobucket

    Michel Lonsdale : le commissaire Bertrand
    Didier Haudepin : le fils du juge
    Catherine Rouvel : Danielle Lebègue, une prostituée
    Photobucket

    Charles Denner : maître Grazianni, avocat des policiers
    Photobucket

    Bobby Lapointe : Louis Casso, un cafetier, témoin
    Paola Pitagorra : Laura, la maîtresse du juge Level
    Photobucket

    Françoise Giret : l'épouse de la victime, madame Saugeat
    Roland Lesaffre : la victime, Michel Saugeat
    François Cadet : l'inspecteur Rabut
    Serge Sauvion : l'inspecteur Bonetti
    Harry Max : le greffier secrétaire du juge Level
    Jean-Roger Caussimon : le commissaire divisionnaire
    Luc Ponnette : Maître Rivette, avocat de Mme Saugeat
    Jean Franval : le médecin légiste
    Luc Méranda : Marco, le souteneur de Danielle Lebègue
    Pierre Maguelon : le planton du commissariat.

    Photobucket
     
    L'action se déroule près de Marseille, la semaine de Noël. Un ancien repris de justice repenti, devenu un honnête père de famille, travaille comme mécanicien dans un garage. Un matin,il est réveillé aux aurores par deux policiers musclés. Ceux-ci le soupçonnent d'être l'auteur d'un "casse" au chalumeau, survenu la nuit même chez son employeur.Il l'embarquent au commissariat, d'où il ressortira à midi, soit quelques heures plus tard, pour être conduit à la morgue. Sa veuve porte plainte.

    Photobucket

    Le juge d'instruction Bernard Level (Jacques Brel) est chargé du dossier. Celui-ci vit seul avec son fils, un étudiant préparant l'agrégation, et distribuant, à l'occasion, quelques tracts post-soixante-huitards. Tous deux devaient partir le soir même aux sports d'hiver, mais le magistrat doit annuler son départ. Il doit gérer cette affaire au mieux, comme le lui a ordonné le Procureur de la République, c'est-à-dire, sans oublier que la police est la meilleure alliée de la Justice.

    Photobucket

    Cependant, le juge acquiert vite la certitude que les policiers ont violenté la victime, jusqu'à l'issue fatale. Mais sa tâche s'annonce ardue. Il devra jouer fin pour les confondre, d'autant plus que la pression exercée sur lui est forte.Néanmoins, il parviendra à inculper les policiers, les assassins de l'ordre, lesquels seront jugés en cours d'assises.Une des répliques du film fait dire au magistrat : Faut-il qu'il y ait deux justices, l'une pour les policiers et l'autre pour les non policiers ?.Il devient le héros des étudiants et de la presse. Mais finalement, les policiers seront acquittés.

    Photobucket


    Divx 5,0 | 720x576 pixels | WMA | ± 680 Mo

    Photobucket
    Photobucket


    Catherine Rouvel
    Photobucket


    Paola Pitagorra


    0 0

    Photobucket

    La merveilleuse visite
    1974 - 1hre 41
    Generic MPEG-4 | 674x464 pixels | Mp3 | 790,5 Mo (Fr piste 2)




    La merveilleuse visite
    1974 - 1hre 41
    ---

    ---
    Réalisateur: Marcel Carné   
    Assistants réalisateur: Gérard Dreyfus, Patrick Brown et Serge Meynard   
    Scénaristes: Marcel Carné,  Robert Valey  et Didier Decoin   
    Auteur de l'oeuvre originale: H.G. Wells d'après le conte "The Wonderful visit"
    Dialoguiste: Didier Decoin

    Photobucket

    Distribution:

    Gilles Kohler : Jean, l'ange
    Photobucket

    Debra Berger : Delia
    Photobucket

    PhotobucketPhotobucket
    Photobucket

    Roland Lesaffre : Ménard, le bedeau
    Photobucket

    Lucien Barjon : le recteur
    Photobucket

    Tania Busselier : Lucette, la serveuse
    Photobucket

    Mary Marquet : la duchesse
    Photobucket

    Pierre Repecaud : l'enfant
    Jean-Pierre Castaldi : François Mercadier, le fiancé de Delia
    Yves Barsacq : le docteur Jeantel
    Jacques Debary : le patron du bistrot
    William Berger : l'homme à la moto

    Photobucket

    Au lendemain de la Saint Jean, longeant la côte en carriole, le recteur d'un petit village de Bretagne et son sacristain, découvrent sur la plage un homme nu, inanimé, qu'ils transportent en toute hâte au presbytère. Le médecin appelé ne constate aucune blessure apparente. Il faut bien en convenir, l'homme semble dormir paisiblement. A son réveil, le recteur interroge: Qui est-il? D'où vient-il? L'inconnu répond calmement. Il vient d'un autre monde, mais ne sait lequel; il est tombé du ciel! Un ange. Le recteur est bien embarrassé, mais accepte de l'héberger sur les instances de Ménard. On l'appellera Jean en souvenir du saint patron fêté la veille. Est-ce un fou, un malade? Comment le savoir? Jean découvre les choses qui l'entourent avec autant de bonheur que de surprise. La nouvelle a tôt fait de se répandre. Le village s'interroge. Revêtu d'un poncho de sa fabrication, Jean circule. On le regarde. Très vite, on va le détester. N'offre-t-il pas des bonbons sans les payer? N'était-il pas torse nu pour suivre un enterrement? N'a-t-il pas repeint la façade d'une maison qu'il jugeait trop triste et libéré les animaux domestiques de leurs étables? Enfin, ne l'a-t-on pas vu avec la fiancée de François, un gars du village? Jean ne voit pas le mal dans tout cela. Les choses doivent être belles, simples, et le rester. Qui peut comprendre les rapports privilégiés qui l'unissent avec cette jeune fille? Communion, pureté..., François n'y voit que son infortune. Il provoque, menace, reprend le volant pour aller corriger sa fiancée, mais perd le contrôle de son camion. Plus tard, à l'auberge, il harangue: Jean a voulu le tuer! C'en est trop, il faut en finir. Acculé au bord de la falaise, Jean n'a rien à dire. Il se laisse tomber dans le vide. Aussitôt, un oiseau surgit, tournoie un instant puis s'élance vers le ciel.

    Photobucket

    Generic MPEG-4 | 674x464 pixels | Mp3 | 790,5 Mo (Fr piste 2)

    Photobucket
    Photobucket


    Marcel Carné
    Photobucket

    0 0
  • 05/14/16--02:07: Casaril-1970-Les novices

  • Les novices
    1970 - 1hre 31min
    Generic MPEG-4 | 576x352 pixels | Mp3 | 739 Mo


     photo aff_2.jpg
    Les novices
    1970 - 1hre 31min
    ---

    ---
    Réalisation : Guy Casaril
    Scénario : Guy Casaril

     photo novices_02.jpg

    Distribution:

    Brigitte Bardot : Agnès
     photo novices_01.jpg

    Annie Girardot : Mona Lisa
     photo novices_05.jpg

    Jean Carmet : le client au chien
    Noël Roquevert : le sadique
     photo novices_03.jpg

    Jacques Jouanneau : le client de Mona Lisa
    Jess Hahn : l'Américain
    Clément Michu : le client en double file
    Jacques Duby : le chauffeur de l'ambulance
    Lucien Barjon : l'homme de l'ambulance
    Angelo Bardi : le client du village
    Antonio Passalia : le play-boy
    Dominique Zardi : l'agent du commissariat


     photo novices_07.jpg

    Echappée du couvent de Sainte Opportune où elle s'ennuyait, Soeur Agnès arrive à Paris déguisée en estivante très dans le vent. Elle a pour toute richesse et pour tout compagnon un petit chien, Stapi, recueilli durant sa fuite. Elle désespère de trouver du travail à Paris quand elle est recueillie par « Mona Lisa », une respectueuse au grand coeur qui l'invite à partager son existence. Mais la vie d'Agnès n'est guère drôle car, chaque fois que son hôtesse a un client, elle doit, avec son chien, s'enfermer dans les toilettes. Comme Agnès ne découvre pas de « job » où elle puisse donner satis-faction, n'ayant en fait aucune qualification, Mona Lisa décide de lui enseigner les rudiments de son métier, le plus vieux du monde. Mais le résultat n'est pas concluant. Agnès trouve alors un poste de conductrice d'ambulance. Ce qui donne à Mona Lisa l'idée de se servir du véhicule pour abriter son petit commerce. Mais bientôt, les deux jeunes femmes ont la police à leurs trousses. Elles précipitent l'ambulance du haut d'une falaise et trouvent refuge. dans le couvent de « Soeur Agnès » !

     photo novices_06.jpg


     photo gr_novices-4.jpg
     photo gr_novices-1.jpg photo gr_novices-3.jpg photo gr_novices-5.jpg
     photo gr_novices-2.jpg


    0 0


    Le rempart des Béguines
    1972 - 1hre 11
    Mp4 | 768x484 | AAC | 515 Mo


     photo aff_rempart_beguines-2.jpg
    Le rempart des Béguines
    1972 - 1hre 11
    ---
    Nicole Courcel et Anicée Alvina
    ---
    Réalisateur: Guy Casaril
    Assistant réalisateur: Patrick Bureau
    Auteur de l'oeuvre originale: Françoise Mallet-Joris
    Musique originale: Michel Delpech

     photo cap_rempart_beguines-1.jpg

    Distribution:

    Nicole Courcel (Tamara Souler)
     photo nicole_courcel_rempart_beguines-1.jpg
     photo nicole_courcel_rempart_beguines-2.jpg photo nicole_courcel_rempart_beguines-3.jpg
     photo nicole_courcel_rempart_beguines-4.jpg

    Anicée Alvina (Hélène Noris)
     photo Anicee_Alvina_rempart_beguines-1.jpg photo Anicee_Alvina_rempart_beguines-2.jpg
     photo Anicee_Alvina_rempart_beguines-3.jpg photo Anicee_Alvina_rempart_beguines-4.jpg

    Jean Martin (René Noris)
     photo cap_rempart_beguines-2.jpg

    Venantino Venantini (Max Villard)
    Ginette Leclerc (Nina)
    Élizabeth Teissier (Puck)
    Yvonne Clech (Mme Périer)
    Harry-Max (Le grand-père)
    Nadia Barentin (Julia)
    Axelle Abbadie (Madeleine)
    Clément Michu (Howard)

     photo cap_rempart_beguines-4.jpg

    Hélène est une adolescente d'une extrême sensibilité qui se sent fort attirée par la maîtresse de son père, une créature prénommée Tamara, à la réputation particulière. Elle décide donc de rendre visite à cette dernière. Ce sera le début d'une ambivalente histoire d'amour des plus tumultueuses, fortement teintée de rapports de domination, séduction.

     photo cap_rempart_beguines-6.jpg

    Mp4 | 768x484 | AAC | 515 Mo
    Illustrations

     photo gr_rempart_beguines-1.jpg
     photo gr_rempart_beguines-2.jpg photo gr_rempart_beguines-3.jpg
     photo gr_rempart_beguines-4.jpg



    Nicole Courcel
     photo 13_Nicole_Courcel.jpg


    Anicée Alvina

older | 1 | .... | 215 | 216 | (Page 217) | 218 | 219 | .... | 265 | newer