Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Showcase


Channel Catalog


older | 1 | .... | 217 | 218 | (Page 219) | 220 | 221 | .... | 265 | newer

    0 0
  • 05/24/16--10:47: Chabrol-1958-Les cousins

  • Les cousins
    1958 - 1hre 45
    DivX 5 | 720x544 | Mp3 | 683 Mo


     photo aff_cousins-2.jpg
    Les cousins
    1958 - 1hre 45
    ---
    Juliette Mayniel
    ---
    Réalisateur et scénariste: Claude Chabrol
    Assistants réalisateur: Philippe de Broca et Olga Waren
    Dialoguiste: Paul Gégauff

     photo cap_cousins-1.jpg

    Distribution:

    Gérard Blain (Charles)
     photo cap_cousins-3.jpg

    Jean-Claude Brialy (Paul Thomas)
     photo cap_cousins-2.jpg

    Juliette Mayniel (Florence)
     photo cap_cousins-5.jpg
     photo cap_cousins-6.jpg photo cap_cousins-7.jpg

     photo cap_cousins-4.jpg

    Geneviève Cluny (Geneviève)
    Claude Cerval (Jean, dit Clovis)
    Guy Decomble (le libraire)
    Corrado Guarducci (le comte Arcangelo Minerva)
    André Chanal (Philippe)
    Michèle Méritz (Vonvon)
    Stéphane Audran (Françoise)
    Paul Bisciglia (Marc)
    Françoise Vatel (Martine)
    Jeanne Pérez (la concierge)
    ...

     photo cap_cousins-11.jpg

    Charles, le provincial, vient à Paris terminer ses études chez son cousin Paul, le citadin. Charles est sérieux, travailleur, il aime sa mère. Paul est léger, ennemi du travail et dépourvu de sentiments. La cohabitation des deux cousins les oblige, malgré leur différence de caractère, à fréquenter les mêmes personnes, à partager les mêmes plaisirs ; c'est-à-dire les mêmes « surboums ». C'est au cours d'une de ces « surboums » que Charles avoue son amour à Florence, une des filles qui fréquente l'appartement de Paul.

     photo cap_cousins-8.jpg photo cap_cousins-9.jpg
     photo cap_cousins-10.jpg photo cap_cousins-12.jpg

    Florence est sur le point de répondre à cet amour naïf et provincial quand un certain Clovis, âme damnée de Paul, la convainc en quelques instants que lui-même et son ami peuvent lui donner des sensations amoureuses de bien meilleure qualité. La preuve en est donnée sur l'heure et, lorsque Charles regagne l'appartement, Paul et Florence viennent tout juste de sortir du lit. Charles se console en se mettant au travail avec plus d'ardeur pendant que Paul, qui prépare le même examen, passe du bon temps sous le même toit avec Florence. Paul passe son examen et est reçu. Charles, le lendemain, échoue. Charles envisage de tuer Paul. Mais c'est Paul qui le tue accidentellement.

     photo cap_cousins-13.jpg

    DivX 5 | 720x544 | Mp3 | 683 Mo

     photo gr_cousins-1.jpg
     photo gr_cousins-2.jpg photo gr_cousins-3.jpg
     photo gr_cousins-4.jpg photo gr_cousins-5.jpeg
     photo gr_cousins-6.jpg photo gr_cousins-7.jpg
     photo gr_cousins-8.jpg photo gr_cousins-9.jpg
     photo gr_cousins-10.jpg


    Juliette Mayniel
     photo juliette_mayniel_015.jpg

    0 0
  • 05/24/16--10:47: Chabrol-1958-Le beau Serge

  • Le beau Serge
    1958 - 1hre 45
    Xvid | 720x528 | AC3 | 1,4 Go


     photo aff_beau_serge-2.jpg
    Le beau Serge
    1958 - 1hre 45
    ---
    Bernadette Lafont& J. C. Brialy 
    ---
    Réalisation et scénario : Claude Chabrol
    Conseiller technique : Jean-Paul Sassy
    Assistants réalisateur : Philippe de Broca, Charles Bitsch et Claude de Givray

     photo gr_beau_serge-0.jpg

    Distribution:

    Jean-Claude Brialy : François, l'ami de Serge qui revient au pays
     photo beau_serge_001.jpg

    Bernadette Lafont : Marie
     photo beau_serge_004.jpg

    Gérard Blain : Serge, le mari d'Yvonne
     photo beau_serge_006.jpg

    Michèle Méritz : Yvonne, la femme de Serge
     photo beau_serge_005.jpg

    Claude Cerval : Le prêtre
    Edmond Beauchamp : Glomaud
    André Dino : Le docteur Michel
    Jeanne Pérez : Madame Chaunier, l'aubergiste
    Michel Creuze : Le boulanger
    Philippe de Broca : Jacques Rivette de la Chasuble
    Claude Chabrol : La Truffe
    Michel Roussange : Michel
    Géo Legros et son orchestre
    Harry Max
    Jean Gruault
    Etienne Loinaud
    Christine Dourdet


     photo beau_serge_003.jpg

    François, étudiant convalescent, revient à Sardent, son village natal. Il y retrouve son ami Serge, surnommé le « Beau Serge »; ils ont rêvé autrefois de faire de leur vie quelque chose de beau, de réussi. Serge est resté au pays et s'est marié à la fille aînée d'un vieil alcoolique parce qu'il en attendait un enfant ; ce dernier est né mongolien et est mort ; Serge a renonce à toute ambition. Vaguement camionneur, il s'adonne à la boisson avec son beau-père. Il est écœuré de tout et surtout de lui-même ; par surcroît, il tourne autour de sa jeune belle-sœur, Marie, la garce du pays.

     photo beau_derge_006.jpg

    • Prix du meilleur réalisateur lors du Festival international du film de Locarno 1958.
    • Prix Jean-Vigo en 1959.

     photo beau_serge_008.jpg


    Xvid | 720x528 | AC3 | 1,4 Go


     photo gr_beau_serge-1.jpg
     photo gr_beau_serge-2.jpg photo gr_beau_serge-3.jpg
     photo gr_beau_serge-4.jpg photo gr_beau_serge-5.jpg
     photo gr_beau_serge-6.jpg photo gr_beau_serge-7.jpg
     photo gr_beau_serge-8.jpg photo gr_beau_serge-9.jpg
     photo gr_beau_serge-10.jpg photo gr_beau_serge-11.jpg
     photo gr_beau_serge-12.jpg photo gr_beau_serge-13.jpg
     photo gr_beau_serge-14.jpg photo gr_beau_serge-15.jpg
     photo gr_beau_serge-16.jpg photo gr_beau_serge-17.jpg
     photo gr_beau_serge-18.jpg photo gr_beau_serge-19.jpg
     photo gr_beau_serge-20.jpg photo gr_beau_serge-21.jpg


     photo gr_beau_serge-22.jpg



    0 0



    0 0
  • 05/25/16--01:54: Leonne Frollo
  • 0 0


    Sérénade aux nuages
    1946 - 1hre 29
    Xvid | 768x576 | Mp3 | 1 Go *
    * Qualité très mauvaise





    Sérénade aux nuages
    1946 - 1hre 29
    ---
    Film complet
    ---

    Sérénade aux nuages
    1946

    Réalisateur: André Cayatte
    Scénaristes: Richard Pottier et André Cayatte
    Dialoguiste: Jacques Natanson

    Distribution:

    Tino Rossi : Sylvio
    Jacqueline Gauthier : Gracieuse
    Jacques Louvigny : L’imprésario de Sylvio
    Noël Roquevert : Le comte Fabrice
    Pierre Larquey : Le jardinier du château
    Clairette : la postière du village
    Maximilienne : Mademoiselle Anaïs
    Camille Guérini • Maurice Teynac • Paul Demange • Henri Arius • Gerlatta • Guy Decomble • Luce Fabiole

    Pour prendre de vraies vacances, Silvio, chanteur en vogue, part avec l'état-civil de son valet de chambre. Le hasard du voyage le conduit dans un château dont le propriétaire aux abois recherche un trésor enfoui. Sylvio se fait passer pour le neveu du jardinier qui l'héberge. Un jour, son imprésario le rejoint, se faisant passer pour un radiesthésiste attendu. Finalement, Sylvio doit avouer sa véritable identité. Il épousera la jeune fille de la maison, Gracieuse, après avoir renfloué les finances de son futur beau-père.



    Xvid | 768x576 | Mp3 | 1 Go


    Jacqueline Gauthier

    0 0


    Le dessous des cartes
    1947 - 1hre 27
    Xvid | 508x380 | Mp3 | 1,1 Go


     photo af_gr_dessous_cartes-2.jpg
    Le dessous des cartes
    1947 - 1hre 27
    ---
    Madeleine Sologne et Serge Reggiani
    ---
    Réalisateur: André Cayatte
    Scénaristes: André Cayatte et Hélène Mercier
    Adaptateurs: Louis Chavance et Charles Spaak
    Dialoguiste: Bernard Zimmer

     photo cap_dessous_cartes-1.jpg photo cap_dessous_cartes-2.jpg

    Distribution:

    Paul Meurisse (L'inspecteur Nansen)
     photo cap_dessous_cartes-5.jpg

    Serge Reggiani (Manu)
     photo cap_dessous_cartes-3.jpg photo cap_dessous_cartes-4.jpg

    Madeleine Sologne (Florence Géraudy)
     photo Madeleine_Sologne_dessous_cartes-1.jpg
     photo Madeleine_Sologne_dessous_cartes-2.jpg photo Madeleine_Sologne_dessous_cartes-3.jpg
     photo Madeleine_Sologne_dessous_cartes-4.jpg

    Janine Darcey (Fine)
     photo Janine Darcey.jpg

    Édouard Delmont (L'aubergiste)
    Enrico Glori (Géraudy)
    René Blancard (le brigadier)
    René Bourbon (Dr Pierre)
    André Carnège (Welcome)
    Léonce Corne (le juge d'instruction)
    Paul Demange (le speaker)
    Paul Faivre (le maire)
    Gabrielle Fontan (la mère de Florence)

     photo cap_dessous_cartes-6.jpg photo cap_dessous_cartes-10.jpg
     photo cap_dessous_cartes-7.jpg photo cap_dessous_cartes-8.jpg

    Le banquier Géraudy, responsable d'un scandale financier, fuit dans la montagne, guidé par le jeune contrebandier Manu. Florence sa femme refuse de le rejoindre. Il se pend. Madame Géraudy, avide de toucher l'assurance, presse son ami, l'inspecteur de police Nansen, de maquiller le suicide en crime.

     photo cap_dessous_cartes-11.jpg

    Manu est arrêté. Cependant Florence Géraudy n'est pas insensible au garçon et finit par lui remettre des talons de chèques compromettants pour la police. Contre la liberté de Manu, l'inspecteur Nansen récupère les talons dangereux.

     photo cap_dessous_cartes-14.jpg

    Xvid | 508x380 | Mp3 | 1,1 Go

     photo af_gr_dessous_cartes-4.jpg


    Madeleine Sologne
     photo 25-madeleine_sologne.jpg


    Janine Darcey

    0 0
  • 05/26/16--10:20: Jacovitti - Kamasutra
  • 0 0
    0 0
    0 0


    L’ennemi sans visage
    1946 - 1hre 41
    Mp4 | 674x544 | AAC | 1,3 Go


     photo aff_ennemi_sans_visage-2.jpg
    L’ennemi sans visage
    1946 - 1hre 41
    ---
    Louise Carletti
    ---
    Réalisateurs: Maurice Cammage et Robert-Paul Dagan
    Auteur de l'oeuvre originale: Stanislas-André Steeman
    Adaptateur et dialoguiste: René Wheeler

     photo cap_ennemi_sans_visage-1.jpg

    Distribution:

    Louise Carletti: Arlette
     photo Louise_Carletti_ennemi_sans_visage-1.jpg photo Louise_Carletti_ennemi_sans_visage-2.jpg
     photo Louise_Carletti_ennemi_sans_visage-3.jpg photo Louise_Carletti_ennemi_sans_visage-4.jpg

    Frank Villard: Inspecteur Wens
     photo Frank Villard.jpg

    Jean Tissier: Tiburce Artus
     photo Jean Tissier.jpg

    Roger Karl: Le professeur Artus
     photo Roger Karl.jpg

    Jean Témerson: Hector
     photo Jean Temerson.jpg

    Huguette Montréal: Andrée
     photo Huguette Montreal.jpg

    André Fouché: Maxime Artus
    Jim Gérald: Ramshow
    Denyse Réal: L'infirmière
    Eugène Yvernès: Le chauffeur
    Jean Berton: Le commissaire
    Paul Delauzac: Le docteur

     photo cap_ennemi_sans_visage-3.jpg

    Le professeur Artus s'est spécialisé dans la transmission artificielle de la vie. Afin d'affiner ses travaux, il doit tenter une expérience avec un condamné à mort et un automate. Mais, au bout de quelques heures, la police découvre le corps du savant, assassiné, tandis que le condamné à mort a disparu. L'inspecteur Wens est chargé de l'affaire. Avec l'aide d'une journaliste, il tente de retrouver le coupable parmi les nombreux suspects...

     photo cap_ennemi_sans_visage-5.jpg

    Mp4 | 674x544 | AAC | 1,3 Go

    Louise Carletti
     photo Louise_Carletti-21.jpg

    0 0


    Retour à la vie
    1949 - 1hre 55
    Mp4 | H.264 | 624x512 | AAC | 1,3 Go



     photo retour_vie-1a.jpg

    Retour à la vie
    1948 - 2 hres
    ---

    Le retour de Jean
    ---

    Réalisation :
    Henri-Georges Clouzot (Le retour de Jean), 
    André Cayatte (Le retour de Tante Emma), 
    Georges Lampin (Le retour d'Antoine), 
    Jean Dréville (Le retour de René et Le retour de Louis) 

    Scénario, Adaptation et Dialogue : 
    Henri-Georges Clouzot et Jean Ferry pour Le retour de Jean - Charles Spaak pour le retour de tante Emma, le retour d'Antoine et le retour de René - Noël-Noël pour le retour de Louis

     photo retour_vie-5.jpg

    Le retour de Jean: 

    Louis Jouvet : Jean Girard, blessé de guerre
    Monette Dinay : Juliette
    Jeanne Pérez : La mère de famille
    Germaine Stainval : Une pensionnaire
    Cécile Dylma : La serveuse
    Noël Roquevert : Le commandant
    Jean Brochard : L'hôtelier
    Léo Lapara : Bernard, le médecin
    Maurice Schutz : Le vieux
    Jo Dest : L'Allemand
    Louis Florencie : Le commissaire
    Georges Bever : Le père de famille
    Jean Sylvère : Un inspecteur

     photo retour_vie-13.jpg

    Le retour de tante Emma: 

    Héléna Manson : Simone
    Jane Marken : Tante Berthe
    Nane Germon : Henriette
    Madame de Revinsky : Tante Emma
    Lucien Nat : Charles
    Bernard Blier : Gaston
     photo retour_vie-3.jpg

    Le retour d'Antoine: 

    Patricia Roc : Lieutenant Evelyne
     photo retour_vie-6.jpg

    Tanya Chandler : Capitaine Betty
    Gisèle Préville : Lilian
    Janine Darcey : Mary
    François Périer : Antoine
     photo retour_vie-4.jpg

    Max Elloy : Le vieux barman

     photo retour_vie-7.jpg

    Le retour de René: 

    Madeleine Gérôme : La jeune veuve
    Suzanne Courtal : La concierge
    Marie-France : La gamine
    Noël-Noël : René
    Jean Croue : L'oncle Hector
    François Patrice : Le trafiquant
    Lucien Guervil : Le vieux garçon
    André Carnège : Le colonel
    Paul Azaïs : Le capitaine
    Julien Maffre : Un soldat
    Jacques Mattler : Le délégué
    André Bervil : Le barman
    Jacky Gencel : Un gosse
    Jacques Hilling : Un soldat

     photo retour_vie-9.jpg

    Le retour de Louis:

    Cécile Didier : Mme Froment
    Elisabeth Hardy : Yvonne
     photo retour_vie-11.jpg

    Anne Campion : Elsa
    Florence Brière : Une commère
    Serge Reggiani : Louis
     photo retour_vie-12.jpg

    Paul Frankeur : Le maire
    Léonce Corne : Mr Virolet
    André Darnay : l'instituteur
    Lucien Frégis : L'épicier
    Léon Larive : Jules, le garde

     photo retour_vie-10.jpg

    Étude sur le retour à la vie normale des prisonniers de guerre et des déportés.
    1. Retour de Dachau, dans un état pitoyable, tante Emma subit la cupidité de sa famille.
    2. Le barman, Antoine, retrouve sa place, mais l'hôtel est réquisitionné par les Wacs: d'où complications d'ordre sentimental.
    3. Jean Girard, revenu des bagnes nazis, retrouve dans sa médiocre pension de famille, un tortionnaire de la gestapo. Il fait justice.
    4. Difficultés de réadaptation pour René, supposé être le mille cinq centième rapatrié, sa femme l'a quitté, son appartement est occupé. Il est obligé de composer avec celle qui a pris sa place et d'adopter ses enfants.
    5. Le village qui a vu naître Louis s'insurge, quand il apprend qu'il a épousé une Allemande, mais le suicide est au bout du chemin.

       photo retour_vie-8.jpg
      Patricia Roc
       photo annexrocpatricia01.jpg

      0 0



      Les amants de Vérone
      1949 - 1hre 25
      Generic MPEG-4 | 640x480 pixels | Mp3 | 1,3 Go







      Les amants de Vérone
      1949 - 1hre 25
      ---

      Anouk Aimée et Serge Reggiani
      ---
      Réalisation et scénario : André Cayatte
      Adaptation et Dialogue : Jacques Prévert
      Assistant réalisateur : Pierre Léaud
      Musique : Joseph Kosma


      Distribution:

      Anouk Aimée: Georgia Maglia, la jeune fille amoureuse de Angelo

      Pierre Brasseur : Rafaële, le rabatteur de la famille Maglia

      Serge Reggiani : Angelo, l'ouvrier souffleur, amoureux de Georgia

      Martine Carol : Bettina Vardi, la vedette du film

      Louis Salou : Ettore Maglia, le magistrat fasciste
      Marcel Dalio : Amédéo, un collaborateur d'Ettore
      Marianne Oswald : Laetitia, une collaboratrice de Ettore Maglia
      Solange Sicard : Mme Maglia, la femme d'Ettore
      Roland Armontel : Bianchini, le metteur en scène
      René Génin : Le gardien du tombeau
      Philippe Lemaire : Benedetti, l'acteur jouant Roméo
      Charles Deschamps : Sandrini
      Yves Deniaud : Ricardo, un acteur

      ...


      Transposition de Roméo et Juliette. Au cours des prises de vues d'un film inspiré du drame de Shakespeare, deux figurants, Angelo et Georgia, servent de doublures aux vedettes pour le réglage des éclairages. C'est pour eux le coup de foudre, mais tout s'oppose à ce qu'ils puissent s'aimer librement. Un rival blesse Angelo, qui meurt. Georgia s'ouvre les veines sur son cadavre.






      0 0


      La séparation
      1968 - 1hre 20
      Xvid | 720x576 | Mp3 | 1,2 Go



       photo aff_separarion-1.jpg
      La séparation
      1968

      Réalisateur et scénariste: Maurice Cazeneuve

      Distribution:

      Charles Vanel : Louis Vigné
      Paul Bonifas : l'archiprêtre
      Catherine Coste : Catherine
      Simone Roche : Marthe
      Lise Norpel : Léa
      Jeanne Pérez : grand-mère Mélanie
      Roger Bontemps : le docteur
      René Eufe : Ligarde
      Mag Avril : la voisine
      Édouard Rousseau : le secrétaire

      Louis Vigné, vieux monsieur, modeste fonctionnaire à la retraite, achève paisiblement une vie sans histoires auprès de sa femme. Lorsque celle-ci meurt, il se retrouve seul, seul avec les autres, seul avec les objets, seul avec lui-même. En quelques jours, il va mesurer l'étendue du bonheur qu'il a vécu et ne trouvera la paix que dans le petit cimetière où sa femme est enterrée.


      ---
      Charles Vanel
      ---

       photo cap_separation-1.jpg
       photo cap_separation-2.jpg photo cap_separation-3.jpg
       photo cap_separation-4.jpg
       photo cap_separation-5.jpg photo cap_separation-6.jpg
       photo cap_separation-7.jpg
       photo cap_separation-8.jpg photo cap_separation-9.jpg
       photo cap_separation-10.jpg
       
      Xvid | 720x576 | Mp3 | 1,2 Go

       photo Charles Vanel.jpg

      0 0
    1. 05/27/16--09:12: Chabrol-1959-À double tour
    2. À double tour
      1959 - 1hre 45
      Xvid | 576x352 | Mp3 | 692 Mo

       photo aff_double_tour-2.jpg
      À double tour
      1959 - 1hre 45
      ---
      Antonella Lualdi
      ---
      Réalisation : Claude Chabrol
      Assistant : Philippe de Broca, Charles Bitsch
      Scénario : Paul Gégauff
      D'après La Clef de la rue Saint-Nicolas de Stanley Ellin
      Dialogues : Paul Gégauff et Claude Chabrol

       photo double_tour_008.jpg

      Distribution:  

      Jean-Paul Belmondo : Laszlo Kovacs
       photo double_tour_003.jpg
        
      Madeleine Robinson : Thérèse Marcoux
       photo double_tour_004.jpg


      Antonella Lualdi : Leda Mortoni
       photo double_tour_007.jpg

      Jeanne Valérie : Elisabeth Marcoux
       photo double_tour_005.jpg
        
      Bernadette Lafont : Julie, la bonne
       photo double_tour_002.jpg

      Jacques Dacqmine : Henri Marcoux 
      André Jocelyn : Richard Marcoux 
      Laszlo Szabo : Vlado, l'ami de Kovacs
      Mario David : Roger Tarta, le laitier
      André Dino : Le commissaire de police
      Raymond Pélissier : Le jardinier
      Claude Chabrol : un passant

       photo double_tour_001.jpg

      La famille Marcoux affiche un attachement à la bienséance et aux valeurs bourgeoises, mais les choses deviennent moins simples quand Henri Marcoux prend pour maitresse Leda Mortoni, arrivée récemment dans la maison voisine, et qu'un ami de celle-ci, Lazlo Kovacs, devient le petit ami de la fille Marcoux. Lazlo multiplie les provocations et incite Henri à quitter sa femme, qui ne l'entend pas de cette oreille. Le fils Marcoux, très attaché à sa mère, supporte de moins en moins la situation.

       photo double_tour_006.jpg

      Xvid | 576x352 | Mp3 | 692 Mo

       photo gr_double_tour-1.jpg
       photo gr_double_tour-2.jpg photo gr_double_tour-3.jpg
       photo gr_double_tour-4.jpg photo gr_double_tour-5.jpg
       photo gr_double_tour-6.jpg photo gr_double_tour-7.jpg photo gr_double_tour-8.jpg
       photo gr_double_tour-9.jpg


      Antonella Lualdi

      0 0
    3. 05/27/16--09:58: Interlude


    4. J'ai mauvais caractère
      P't-être même un peu cruel
      Un fichu caractère
      J'suis un caractériel

      Déjà quand j'étais p'tit
      J'étrivais mes amis
      J'ai donné des ulcères
      À mon père pis ma mère

      J'ai acheté un pitt bull
      Même lui m'endurait pas
      Il s'est livré lui-même
      À la S.P.C.A.

      Hé! Hé!
      Trop mauvais caractère
      J'vas changer d'profession
      J'vas devenir mercenaire
      Ou ben gardien d'prison!

      J'ai mauvais caractère
      Surtout quand j'viens d'me lever
      Pour me calmer les nerfs
      J'avale quarante cafés

      J'ai jamais pu garder
      Une femme à mes côtés
      Après une heure et quart
      A s'r'habille p'a prend l'bord

      Un soir pendant un show
      Y'avait un grand nono
      Y parlait un peu fort
      Y'a mangé ma guitare

      Hé! Hé!
      J'tanné d'me faire la gueule
      J'peux même pu m'endurer
      Laissez-moé pas tout seul
      Cinq minutes avec moé!

      J'ai mauvais caractère

      Hé! Hé!
      J'tanné d'me faire la gueule
      J'peux même pu m'endurer
      Laissez-moé pas tout seul
      Cinq minutes avec moé!
      J'ai consulté un psy
      Pendant un an et demi
      Le pauvre en pouvait pu
      Ça fait qu'y s'est pendu

      J'ai mauvais caractère
      Un fichu caractère
      Un maudit caractère
      J'vas finir en enfer

      O.K. c'est fini!

      0 0


      La carcasse et le tord-cou
      1948 - 1hre 38
      Mp4 | 652x492 | AAC | 749 Mo *
      * Qualité médiocre





      La carcasse et le tord-cou
      1948

      Réalisateur: René Chanas
      Auteur de l'oeuvre originale: Auguste Bailly
      Dialoguiste: René Lefèvre

      Distribution:

      Michel Simon (Le Tord-Cou)
      Lucien Coëdel (La Carcasse)
      Louis Seigner (Casimir)
      Michèle Martin (Thérèsa)
      Madeleine Suffel (Lucie)
      Georges Baconnet
      Jean Brochard (Maître Souquet, notaire)
      Émile Chopitel (le maire)
      Charlotte Ecard (une commère)
      Léon Larive (le commandant)
      Maurice Marceau (paysan)
      Paul Marcy (paysan)
      Lolita de Silva (la servante)

      Le garde-champêtre Joseph,, dit le Tord-cou, quinquagénaire et ivrogne invétéré, a fait un important héritage au lendemain de la mort de sa femme. Il vit chez sa fille Lucie, mariée à un bon garçon, braconnier à ses heures : la Carcasse. Bientôt Joseph se laisse enjôler par Térésa, une jeune fille de 22 ans, et l'épouse. Térésa a vite jeté son dévolu sur son beau-flls, la Carcasse, et lorsque Lucie meurt en couches, il n'y a plus qu'à faire disparaître « le Tord-cou » un soir où il a bu plus que de coutume. Térésa et la Carcasse vivront ensemble, mais leurs caractères s'opposent à ce qu'ils puissent être heureux.

      ---
      Film complet

      ---

      Mp4 | 652x492 | AAC | 749 Mo



      0 0


      Les granges brulées
      1973 - 1hre 35
      DivX 5 | 688x400 | Mp3 | 694 Mo


       photo aff_granges_brulees-2.jpg
      Les granges brulées
      1973 - 1hre 35
      ---
      Simone Signoret et Miou-Miou
      ---
      Réalisateur: Jean Chapot
      Scénaristes: Jean Chapot et Sébastien Roulet

       photo cap_granges_brulees-1.jpg

      Distribution:

      Simone Signoret : Rose Cateux
       photo simone_signoret_granges_brulees-1.jpg photo simone_signoret_granges_brulees-2.jpg
       photo simone_signoret_granges_brulees-3.jpg photo simone_signoret_granges_brulees-4.jpg

      Alain Delon : juge Pierre Larcher
       photo cap_granges_brulees-2.jpg

      Paul Crauchet : Pierre Cateux
       photo cap_granges_brulees-4.jpg

      Catherine Allégret : Françoise Cateux
       photo cap_granges_brulees-3.jpg

      Miou-Miou : Monique Cateux
       photo miou_miou_granges_brulees-3.jpg
       photo miou_miou_granges_brulees-1.jpg photo miou_miou_granges_brulees-2.jpg

      Jean Bouise : journaliste
       photo cap_granges_brulees-5.jpg

      Bernard Le Coq : Paul Cateux
      Pierre Rousseau : Louis Cateux
      Béatrice Costantini : Lucile Cateux
      Renato Salvatori : hôtelier
      Christian Barbier : capitaine de gendarmerie
      Gérard Chevalier : Émile
      Martin Trévières : Raoul Renevier
      Fernand Ledoux : doyen des juges
      Armand Abplanalp : officier de police
      Christophe Sassard : Christophe Cateux
      Pascal Faivre : Pascal Cateux
      Dany Jacquet : Claudine Perrier

       photo cap_granges_brulees-6.jpg photo cap_granges_brulees-7.jpg

      Dans le Haut-Doubs, près d'une ferme isolée, "Les Granges Brûlées", un crime a été commis entre 22h et 24h. Le juge d'instruction enquête tout naturellement sur la ferme et ses habitants. Le vieux fermier et sa femme, une maîtresse femme, qui vivent avec deux ménages sur leurs quelques hectares. On découvre petit à petit, avec l'enquête, la vie dure, laborieuse et pleine de drames de ces rudes paysans qui sont fiers. Raoul est soupçonné, puis ce sera Paul. Rose découvre dans les affaires de Raoul les 7 000 francs suisses qui manquaient dans le sac de la victime. Elle les cache tandis que le juge Larcher fait fouiller de fond en comble la ferme, exaspéré par le peu de résultat de son enquête mais plein d'admiration pour la dignité de ces gens de la terre. Brusque revirement de situation: deux jeunes filles viennent avouer qu'elles ont assassiné la femme. Larcher vient dire adieu à la ferme, Rose lui tend les 7 000 francs...

       photo simone_signoret_granges_brulees-5.jpg

      DivX 5 | 688x400 | Mp3 | 694 Mo

       photo gr_granges_brulees-1.jpg
       photo gr_granges_brulees-2.jpg photo gr_granges_brulees-3.jpg
       photo gr_granges_brulees-4.jpg photo gr_granges_brulees-5.jpg
       photo gr_granges_brulees-6.jpg


      Simone Signoret
       photo simone_signoret_43.jpg 

      0 0


      Justice est faite
      1950 - 1hre 43
      Xvid | 720x576 | Mp3 | 1,1 Go



       photo aff_justice_faite-2.jpg
      Justice est faite
      1950 - 1hre 43
      ---
      Raymond Bussières et Annette Poivre
      ---

       photo aff_justice_faite-3.jpgJustice est faite
      1950

      Réalisateur: André Cayatte
      Assistants réalisateur: Pierre Léaud et Jean-Paul Sassy
      Scénaristes: André Cayatte et Charles Spaak

      Distribution:

      Michel Auclair (Serge Krémer) • Antoine Balpêtré (le président du tribunal) • Raymond Bussières (Félix Noblet) • Jacques Castelot (Gilbert de Montesson) • Jean Debucourt (Michel Caudron) • Valentine Tessier (Marceline Micoulin) • Jean-Pierre Grenier (Jean-Luc Flavier) • Claude Nollier (Elsa Lundenstein) • Noël Roquevert (Théodore Andrieux) • Dita Parlo (Elisabeth) • Jean d' Yd (le supérieur) • Marcel Pérès (Evariste Malingré) • Annette Poivre (Lulu) • Agnès Delahaie (Nicole Vaudrémont) • Elisabeth Hardy (Béatrice Flavier) • Léonce Corne (l'huissier) • Marcel Mouloudji (Amadeo) • Jean Vilar (le prêtre) • Claude Nicot (Roland) • Anouk Ferjac (Denise)• Paul Frankeur (Jouvillon) • Juliette Faber (Danièle Andrieux) • Nane Germon (Marie Malingré) • Emile Drain (le professeur Dutoit) • Robert Moor (le professeur Limousin) • Geneviève Morel (Hortense) • Cécile Didier (une hôtelière) • Marcelle Hainia (une hôtelière) • Lucien Pascal (l'avocat de Vaudrémont) • Colette Régis (la mère de Lulu) • Gustave Gallet (le père de Lulu) • Madeleine Suffel (la bonne des Vaudrémont) • Nina Myral (la mère de Béatrice) • Paul Faivre (le patron du "Roi-Soleil") • Madeleine Gérôme (la patronne du "Roi-Soleil") • Marguerite Garcya (Madame Andrieux) • Marie-Louise Godard (Madame de Montesson) • Pierre Fresnay (la voix du narrateur)

       photo cap_justice_faite-1.jpg
       photo cap_justice_faite-2.jpg photo cap_justice_faite-3.jpg
       photo cap_justice_faite-4.jpg photo cap_justice_faite-5.jpg
       photo cap_justice_faite-6.jpg photo cap_justice_faite-7.jpg
       photo cap_justice_faite-8.jpg photo cap_justice_faite-10.jpg

      À l'occasion du procès d'une jeune femme, Elsa, qui avait pratiqué l'euthanasie sur la personne de son amant, on assiste au démontage du mécanisme du jury et à l'analyse du comportement des jurés prisonniers de leur vie personnelle, de leurs habitudes, de leurs tendances secrètes. Le débat entre jurés consiste à comprendre si Elsa a tué son mari pour mettre fin à sa souffrance ou si elle l'a tué par intérêt personnel, étant amoureuse d'un autre homme. Elsa étant d'origine étrangère, les jurés peuvent être influencés par leurs préjugés dans la France de 1950, quelque peu empreinte de xénophobie et l'un d'entre eux se montre assez traditionaliste, attaché au christianisme, d'un patriotisme pouvant être considéré comme un nationalisme. Cet homme se montre inflexible dans ses jugements, mais aussi dans ses rapports avec sa famille, car ayant une conception patriarcale. Il suffit dans le procès d'une majorité de voix des jurés pour prendre une décision, et non de l'unanimité comme dans le système américain. Le film montre la faillibilité du jury et donc de la Justice et l'incertitude quant aux circonstances atténuantes ou aggravantes d'un homicide ou d'un assassinat. Le jury s'avère être influençable. Le doute persiste jusqu'à la fin sur la culpabilité ou l'innocence d'Elsa, les témoins n'apportant pas de témoignages concordants à ce sujet, et l'un des personnages principaux se rendant compte qu'en d'autres circonstances, il aurait pu voter différemment et alors améliorer le sort d'Elsa.

       photo cap_justice_faite-11.jpg
       photo cap_justice_faite-12.jpg photo cap_justice_faite-13.jpg
       photo cap_justice_faite-9.jpg photo cap_justice_faite-14.jpg
       photo cap_justice_faite-15.jpg photo cap_justice_faite-16.jpg
       photo cap_justice_faite-17.jpg photo cap_justice_faite-18.jpg
       photo cap_justice_faite-19.jpg

      Xvid | 720x576 | Mp3 | 1,1 Go

      Annette Poivre

      0 0
    5. 05/28/16--07:20: Stéphane Audran


    6. 0 0


      Les bonnes femmes
      1960 - 1hre 38
      MKV | H.264 | 720x434 | AAC | 1,2 Go


       photo aff_bonnes_femmes-2.jpg
      Les bonnes femmes
      1960 - 1hre 38
      ---

      Stéphane Audran
      ---

       photo aff_bonnes_femmes-4.jpgLes bonnes femmes
      1960


      Réalisateur: Claude Chabrol
      Assistant réalisateur: Charles Bitsch
      Scénariste et dialoguiste: Paul Gégauff


      Distribution:

      Bernadette Lafont (Jane)
      Stéphane Audran (Ginette)
      Clotilde Joano (Jacqueline)
      Lucile Saint-Simon (Marguerite, dite Rita)
      Mario David (André Lapierre, le motocycliste) • Ave Ninchi (Madame Louise) • Jean-Louis Maury (Marcel, le jeune dragueur) • Albert Dinan (Albert, le dragueur âgé) • Sacha Briquet (Henri, le fiancé de Rita) • Claude Berri (André, le fiancé de Jane) • Pierre Bertin (Monsieur Belin) • Serge Bento (Nounours) • Karen Blanguernon (la fille au bal) • Gabriel Gobin (le père d'Henri) • France Asselin (la mère d'Henri) • Jean-Marie Arnoux (l'animateur du cabaret) • Philippe Castelli (le régisseur) • Dominique Zardi (Charly Boston) • Liliane David (une amie de Jane et Jacqueline) • Henri Attal (un ami de Jane et Jacqueline) • Charles Belmont (un ami de Jane et Jacqueline) • Charles Bayard (l'acheteur de pile électrique) • Jimmy Perrys (le père de famille) • Claude Chabrol (un baigneur à la piscine) • Raymond Pierson (un baigneur à la piscine) • Dolly Bell (la strip-teaseuse)


      ---
      Dolly Bell
      ---

       photo gr_bonnes_femmes-10.jpgQuatre jeunes vendeuses, Jane, Ginette, Jacqueline et Rita s'ennuient mortellement dans le magasin de M. Belin, magasin peu achalandé où se déploient frigidaires, lampadaires, disques, appareils de télévision. Sous l'oeil énigmatique de la vieille caissière, elles ne dissimulent pas leur ennui. Elles ne commencent à vivre qu'aux heures de sortie de ce fastidieux travail. Chacune d'elles rêve au bonheur et à l'amour. Jane, fiancée à un jeune soldat aux heures de liberté limitées, ne craint pas de suivre des inconnus qui se révèlent des noceurs parfaitement désagréables. Elle est le type même de la jeune fille facile. Ginette, la plus âgée, pour échapper à toute cette médiocrité, cache soigneusement son évasion nocturne : elle chante, en chanteuse italienne, au concert Pacra, mais un jour ses camarades venues à ce concert par hasard, la reconnaissent et la chanteuse est désespérée de voir son secret découvert. Rita, fiancée à Henri, jeune prétentieux, fils de commerçants enrichis, hésite à se fixer dans ce milieu atrocement médiocre de « petits bourgeois ». Jacqueline, la plus réservée, la plus grave, la plus pure, porte sur le visage une douloureuse tristesse. Elle cherche l'amour sincère. Poursuivie depuis plusieurs jours par un mystérieux inconnu à motocyclette qui suit les jeunes vendeuses au snack-bar, dans leurs promenades au Jardin des Plantes, au dancing, à la piscine, Jacqueline se laisse aborder et croit à la sincérité de cet Ernest qui semble l'aimer. Un dimanche, Jacqueline accepte de suivre Ernest à la campagne. Après un dîner dans une auberge; il l'entraîne dans les bois. Là, il la viole et l'étrangle. Dans un dancing parisien, une jeune fille isolée, une autre Jacqueline, accepte de danser avec un inconnu. Le couple tourne au dessous d'une boule scintillante aux multiples facettes. Est-ce la nouvelle victime du miroir aux alouettes .?

      ---

      ---

      MKV | H.264 | 720x434 | AAC | 1,2 Go

       photo gr_bonnes_femmes-1.jpg
       photo gr_bonnes_femmes-2.jpg photo gr_bonnes_femmes-3.jpg
       photo gr_bonnes_femmes-4.jpg photo gr_bonnes_femmes-5.jpg
       photo gr_bonnes_femmes-6.jpg photo gr_bonnes_femmes-7.jpg photo gr_bonnes_femmes-8.jpg
       photo gr_bonnes_femmes-9.jpg



      Dolly Bell



    older | 1 | .... | 217 | 218 | (Page 219) | 220 | 221 | .... | 265 | newer