Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Channel Catalog


older | 1 | .... | 219 | 220 | (Page 221) | 222 | 223 | .... | 265 | newer

    0 0
  • 06/03/16--03:20: Cayatte-1957-Oeil pour oeil

  • Oeil pour oeil
    1957 - 1hre 48
    AVI | 768x576 | Mp3 | 1,7 Go
    * Merci Vekkialli


     photo aff_oeil_oeil-2.jpg
    Oeil pour oeil
    1957 - 1hre 48
    ---
    Lea Padovani et Curd Jürgens
    ---

     photo aff_oeil_oeil-3.jpgOeil pour oeil
    1957


    Réalisateur: André Cayatte
    Assistant réalisateur: Jean Valère
    Scénaristes: André Cayatte et Vahé Katcha
    Dialoguiste: Pierre Bost

    Distribution:

    Curd Jürgens (Dr Walter)
    Folco Lulli (Bortak)
    Lea Padovani (Lola)
    Paul Frankeur (L'opéré)
    Pascale Audret (La belle-soeur de Bortak)
    Dario Moréno (Le cafetier de Tolouma)
    Héléna Manson (Mme Laurier)
    Robert Porte (Dr Matik)
    Marlène Chichportiche (La fille de Bortak)
    René Havard (l'interne)
    Pascal Mazzotti (le barman)
    Georges Douking (le guérisseur)
    Georges Tabet (le patron rubis)
    Doudou Babet (l'employé du téléphérique)
    Enrico Glori (Monsieur Zardi)


     photo cap_oeil_oeil-1.jpg
     photo cap_oeil_oeil-2.jpg photo cap_oeil_oeil-3.jpg
     photo cap_oeil_oeil-4.jpg photo cap_oeil_oeil-5.jpg

     photo gr_oeil_oeil-5.jpg

    Le Docteur Walter est chirurgien à Trablos, non loin de Beyrouth. En pleine nuit, dans sa villa, on lui amène une femme malade. Sagement, il l'envoie à l'hôpital mais refuse même de l'examiner. Le lendemain il apprend qu'arrivée à pied par suite d'une panne de voiture, la femme a été mal soignée par l'interne de garde et est morte. Le veuf ne laisse pas connaître ses sentiments, mais crée peu à peu un climat d'obsession pour le chirurgien. Il le suit jusque dans les cabarets de nuit et réussit même à payer à sa place. Ne voulant pas rester en dette, Walter cherche sa trace, apprend qu'il a quitté son métier et qu'avec sa petite fille il rentre chez sa belle-mère. La voiture étant encore en panne, Walter l'amène dans ce bled lointain. Au matin, on lui demande d'aller plus loin encore voir un malade abandonné. Il n'ose refuser. Il est aux portes du désert. Quand il a vu le malade, il retrouve sa voiture démunie de ses roues. Il attend un autobus fantôme et retrouve le veuf qui lui propose un retour par funiculaire et raccourcis jusqu'à Damas. Walter est ainsi mené toujours plus avant dans le désert, ne songeant pas que le veuf a renoncé lui-même à la vie pour se venger.



     photo cap_oeil_oeil-6.jpg photo cap_oeil_oeil-7.jpg
     photo cap_oeil_oeil-8.jpg

    AVI | 768x576 | Mp3 | 1,7 Go

     photo gr_oeil_oeil-1.jpg
     photo gr_oeil_oeil-2.jpg photo gr_oeil_oeil-3.jpg
     photo gr_oeil_oeil-4.jpg

    0 0
  • 06/03/16--05:24: Nouveautés - 3 juin 2016

  • 0 0


    Le Tigre aime la chair fraiche
    1964 - 1hre 20
    DivX 5 | 720x434 | Mp3 | 684 Mo


     photo aff_tigre_aime_chair-2.jpg
    Le Tigre aime la chair fraiche
    1964 - 1hre 20
    ---
    Stéphane Audran
    ---
    Réalisation : Claude Chabrol
    Assistants réalisateur : Pierre Cauchet, Tawfiq Saleh
    Scénario : Antoine Flachot
    Adaptation et dialogues : Jean Halain

     photo cap_tigre_aime_chair-1.jpg

    Distribution:

    Roger Hanin : Louis Rapière, « Le Tigre »
     photo cap_tigre_aime_chair-2.jpg

    Maria Mauban : Mme Baskine
     photo Maria_Mauban_tigre_aime_chair-1.jpg
     photo Maria_Mauban_tigre_aime_chair-2.jpg photo Maria_Mauban_tigre_aime_chair-3.jpg

    Daniela Bianchi : Mehlica Baskine
     photo Daniela_Bianchi_tigre_aime_chair-1.jpg
     photo Daniela_Bianchi_tigre_aime_chair-2.jpg photo Daniela_Bianchi_tigre_aime_chair-4.jpg

    Roger Dumas : Duvet
    Mario David : Dobrovsky
    Christa Lang : La fille avec Dobrovsky
    Pierre-François Moro : Ghislain
    Roger Rudel : Benito
    Stéphane Audran : La cantatrice
     photo cap_tigre_aime_chair-5.jpg

    Jimmy Karoubi : Jean-Luc
    Sauveur Sasporte : Mr Baskine
    Antonio Passalia : Koubarsi
    Carlo Nell : L'assassin du théâtre
    Henri Attal : Un faux reporter
    Dominique Zardi : L'autre faux reporter

     photo cap_tigre_aime_chair-3.jpg

    À l'arrivée à Paris de l’épouse et de la fille du ministre du commerce turc, le Tigre, chargé de la surveillance des deux femmes, fait échouer un attentat. Mme Baskine et sa fille Mehlica jettent leur dévolu sur le héros du jour qui entame une idylle avec la jeune fille. Des terroristes enlèvent Mehlica au cours d'une soirée à l'Opéra. Une lutte à mort s'engage entre Le Tigre et les tueurs divisés en deux bandes bientôt rivales. Le Tigre parvient enfin à délivrer Mehlica, décidé à lui consacrer définitivement sa vie pour le meilleur, le pire ayant été évité.

     photo cap_tigre_aime_chair-6.jpg

    DivX 5 | 720x434 | Mp3 | 684 Mo

      photo aff_tigre_aime_chair-4.jpg


    Maria Mauban
     photo maria_mauban-02.jpg

    Daniela Bianchi
     photo Daniela_Bianchi-1.jpg
     photo Daniela_Bianchi-2.jpg photo Daniela_Bianchi-3.jpg
     photo Daniela_Bianchi-4.jpg

    0 0


    Le Tigre se parfume à la dynamite
    1965 - 1hre 23
    DivX 5 | 720x434 | Mp3 | 683 Mo


     photo aff_gr_tigre_parfume-2.jpg
    Le Tigre se parfume à la dynamite
    1965 - 1hre 23
    ---
    Court extrait
    ---
    Réalisation : Claude Chabrol
    Scénario: Antoine Flachot (Roger Hanin)
    Adaptation et dialogues : Jean Curtelin

     photo cap_tigre_parfume-1.jpg

    Distribution:

    Roger Hanin : Louis Rapière, dit Le Tigre
     photo cap_tigre_parfume-2.jpg

    Margaret Lee : Pamela Mitchum
     photo cap_tigre_parfume-6.jpg
     photo cap_tigre_parfume-7.jpg photo cap_tigre_parfume-8.jpg
     photo cap_tigre_parfume-9.jpg

    Michel Bouquet : Jacques Vermorel
     photo cap_tigre_parfume-3.jpg

    Micaela Pignatelli : Sarita Sanchez
     photo cap_tigre_parfume-4.jpg photo cap_tigre_parfume-5.jpg

    Carlos Casaravilla : Ricardo Sanchez
    Jose M. Caffarel : le colonel Pontarlier
    Georges Rigaud : le commandant Damerec
    Roger Dumas : Duvet

     photo cap_tigre_parfume-10.jpg

    Le Tigre est envoyé pour superviser l'excavation d'un navire coulé. Alors qu'il tente de récupérer le trésor qui se trouvait sur le bateau, il est constamment contrecarré par des ennemis internationaux. Parmi eux se trouve un vieux nazi nommé Hans von Wunchendorf qui rêve de domination du monde. Il se cache derrière le nom de code "The Orchid" et doit mettre la main sur le trésor pour soutenir un réseau mondial d'anciens camarades exilés. L'or doit permettre à son organisation de réaliser le "Endsieg"

     photo cap_tigre_parfume-12.jpg

    DivX 5 | 720x434 | Mp3 | 683 Mo

     photo aff_gr_tigre_parfume-3.jpg photo aff_gr_tigre_parfume-4.jpg photo aff_gr_tigre_parfume-5.jpg
     photo aff_gr_tigre_parfume-6.jpg photo aff_gr_tigre_parfume-7.jpg photo aff_gr_tigre_parfume-8.jpg


    Margaret Lee
     photo Margaret_Lee-17.jpg


    Micaela Pignatelli

    0 0


    L'assassin connait la musique
    1963 - 1hre 17
    DivX 5,0 | 528x312 | Mp3 | 694,6 Mo



     photo aff_assassin_connait_musique--02.png
    L'assassin connait la musique
    1963 - 1hre 17
    ---
    ---
    Réalisateur et scénariste: Pierre Chenal   
    Dialoguiste et auteur de l'oeuvre originale: Fred Kassak   

     photo assassin_connait_musique-01.jpg

    Distribution:

    Paul Meurisse : Lionel Fribourg, musicien
     photo assassin_connait_musique-02.jpg

    Maria Schell: Agnès Duvillard, la jeune Alsacienne
     photo Maria_Schell_assassin_connait_musique-01.jpg
     photo Maria_Schell_assassin_connait_musique-02.jpg photo Maria_Schell_assassin_connait_musique-03.jpg
     photo Maria_Schell_assassin_connait_musique-04.jpg

    Noël Roquevert : Papa Duvillard, le père d'Agnès
     photo assassin_connait_musique-03.jpg

    Sylvie Bréal : Marie-José, la fille de Lionel
     photo Sylvie_Breal_assassin_connait_musique-01.jpg
     photo Sylvie_Breal_assassin_connait_musique-02.jpg photo Sylvie_Breal_assassin_connait_musique-03.jpg
     photo Sylvie_Breal_assassin_connait_musique-04.jpg

    Christa Lang Christine, la copine de Marie-José
     photo ChristaLang.jpg

    Jacques Dufilho : Le docteur Hublot
     photo assassin_connait_musique-04.jpg

    Claude Mann : Francis Poudrieux, le petit cousin
    Yvonne Clech : Graziella, la veuve
    Laure Paillette : Une voisine
    Madeleine Suffel : La concierge
    André Badin : L'assistant
    Mossaz : Le pianiste
    Fernand Guiot : Le commissaire
    Marcel Perès : Le camionneur
    Paul Demange : Le voisin qui se lève tôt
    Jean Luisi : Le poseur de vitres
    Pierre Sergeol : Le mécano

     photo assassin_connait_musique-06.jpg

    Lionel Fribourg, vieux compositeur maniaque, néglige quelque peu l'éducation de sa fille Marie-José, le premier de ses soucis étant le silence pour parachever sa symphonie. Les voisins le gênent, les bruits d'un atelier proche le persécutent. Une rencontre fortuite avec Agnès, naïve petite employée, lui fait entrevoir une issue calme et paisible dans le pavillon qu'elle possède à Marly. Mais Agnès possède aussi un père bricoleur, donc bruyant, qu'il songe bientôt à éliminer. Il se heurte aussi à un autre obstacle majeur. Agnès a des principes et, étant divorcée, considère le mariage avec Lionel impossible. Celui-ci va alors s'occuper sérieusement de l'ancien mari, pâle figurant, qui disparaît accidentellement en cascadant dans un grand film d'aventure.

     photo assassin_connait_musique-07.jpg

    Marie-José, qui a voulu s'occuper des affaires de coeur de son père, va trouver Agnès, et rencontre chez elle Francis, un de ses petits cousins d'Agnès qui semble la consoler très nettement de cette série d'épreuves. Entre Marie-José et Francis, c'est le coup de foudre ; le pavillon de Marly, attribué par testament au cousin Francis, échappe à Lionel et celui-ci, par voie de conséquence, à Agnès. Qu'à cela ne tienne, une charmante veuve lui vante les charmes isolés de sa villa de banlieue. Lionel s'épanouit devant cet espoir nouveau, mais, là encore, un vieux père musicien et encombrant se doit d'être éliminé rapidement. Un tel acharnement à trouver le calme conduit Lionel derrière de solides barreaux. Dans cette paisible solitude, il découvre les derniers accords de sa symphonie qui sera un triomphe.

     photo assassin_connait_musique-08.jpg

    DivX 5,0 | 528x312 | Mp3 | 694,6 Mo

     photo gr_assassin_connait_musique--02.jpg
     photo gr_assassin_connait_musique--01.jpg photo gr_assassin_connait_musique--03.jpg


    Maria Schell

    0 0
  • 06/05/16--03:03: Chenal-1970-Les libertines
  •  photo aff_gr_libertines-1.jpg

    Les libertines
    1970 - 1hre 19
    Mp4 | 730x506 | AAC | 769 Mo *
    * Qualité VHS



     photo aff_gr_libertines-2.jpg
    Les libertines
    1970 - 1hre 19
    ---
    Robert Hossein et Robert Dalban
    ---
    Réalisation: Pierre Chenal (Dave Young)
    Scénaristes: André Cerf, Pierre Chenal, Roland Martin et Antoine Tudal

     photo cap_libertines-1.jpg

    Distribution:

    Marisa Mell: Isabelle
     photo Marisa_Mell_libertines-1.jpg
     photo Marisa_Mell_libertines-2.jpg photo Marisa_Mell_libertines-3.jpg
     photo Marisa_Mell_libertines-4.jpg

    Robert Hossein: Serge
     photo cap_libertines-2.jpg
     photo cap_libertines-3.jpg photo cap_libertines-4.jpg

    Robert Dalban: Mario
     photo cap_libertines-5.jpg photo cap_libertines-6.jpg

    Alberto Dalbés: Philippe • Ettore Manni: Dr. Delmas • Perla Cristal: Claude • Ellen Bahl: Irène • Sabine Sun: Judith • Patricia Nigel: Reine Mason • Danielle Durou: Marceline • Krista Nell: Christine • Charly Bravo: Bernard • Manuel de Blas: Jean-Marie • Gustavo Re: Gustav • Joaquín Díaz: Inspecteur Granier • Jaume Picas: Baron • Juan Fairen: Lucien • Lili Muráti: Sophie Clement
     photo cap_libertines-7.jpg photo cap_libertines-8.jpg
     photo cap_libertines-9.jpg photo cap_libertines-10.jpg

    Sur les conseils d'une infirmière, qui est sa maîtresse, un riche propriétaire a transformé son château Los Palomares en une maison de repos pour dames fortunées qui tentent de se désintoxiquer de leurs obsessions diverses. La singulière infirmière a un amant de coeur qui vient de manquer son dernier hold-up et fuit ses complices. Elle le recueille et le cache dans la grande maison... Tandis que la jeune femme mène son double jeu, une garde malade lesbienne subtilise le magot d’une riche cliente qui s’était éprise d’elle et vient de mourir. Se rendant compte qu’il n’est plus maître à bord, le propriétaire du château appelle la police qui ne peut que constater des meurtres en chaîne, mettant un terme à une sinistre débauche.

     photo cap_libertines-11.jpg

    Mp4 | 730x506 | AAC | 769 Mo

    Marisa Mell

    0 0
  • 06/06/16--02:10: Chevalier-1955-Vous pigez
  •  photo aff_vous_pigez-1.jpg

    Vous pigez
    1955 - 1hre 30
    Xvid | 544x368 | Mp3 | 691 Mo


     photo aff_vous_pigez-2.jpg
    Vous pigez
    1955 - 1hre 30
    ---
    Eddie Constantine et Maria Frau
    ---
    Réalisateur: Pierre Chevalier
    Assistant réalisateur: Dossia Mage
    Scénaristes: Jacques Doniol-Valcroze et Victor Trivas
    Auteur de l'oeuvre originale: Peter Cheyney
    Dialoguistes: Louis Martin et Claude Desailly

     photo cap_vous_pigez-1.jpg

    Distribution:

    Eddie Constantine (Lemmy Caution)
     photo cap_vous_pigez-2.jpg

    Maria Frau (Fernanda)
     photo Maria_Frau_vous_pigez-1.jpg photo Maria_Frau_vous_pigez-2.jpg

    Yorrick Royan (Georgette)
     photo Yorick Royan.jpg

    Roger Hanin (Istria)
     photo cap_vous_pigez-3.jpg

    Nadine Tallier (Armande)
     photo Nadine Tallier.jpg

    Luisa Rivelli (Zellara)
     photo Luise Rivelli.jpg

    Irène Tunc (Lucia)
     photo Irene Tunc.jpg

    François Perrot (Tony)
    René Blancard (Clifton)
    René Clermont (Romano)
    Florence Landon (Marina)
    Furio Meniconi (Giuseppe)
    René-Jean Chauffard (Blynn)
    Enrico Spala (le capitaine)
    Gérard Tamize (Carlo)

     photo cap_vous_pigez-5.jpg

     photo aff_vous_pigez-3.jpg
    Istria et sa bande ont réussi à s'emparer des plans du professeur Bartoldi qui devaient être envoyés en Amérique et ils ont séquestré le savant mais le F.B.I qui veillait, a mis Bartoldi en sécurité et c'est un agent fédéral qui a pris sa place. Lemmy Caution, sous le nom de Hellup, de Texas City, débarque à Rome. Son enquête le conduit au lieu de détention du faux professeur, mais gardiens et gardé sont partis, et il trouve seulement une petite fille orpheline qui s'attache à ses pas. Tony, complice d'Istria, abat celui-ci. Le gang pense que c'est Lemmy le coupable. Attiré dans un guet-apens, il est laissé pour mort et jeté dans un puits, d'où une troupe de girls-scouts le ressort. Remis sur pied, Lemmy retrouve la trace de la bande en Sicile puis à bord d'un mystérieux cargo en mer où on attend du faux savant qu'il fabrique des diamants synthétiques. Lemmy recrute un commando de jolies filles sur la plage, avec elles il aborde et pendant qu'elles distrairont l'équipage, il s'occupera des gangsters. Il se glisse dans la cale au moment où Romano, le faux Bartoldi, se démasque. Une dernière bagarre éclate et Lemmy récupère à la fois son ami Romano et les plans du professeur. Il repartira ensuite en Amérique avec sa jeune protégée qui ne veut plus le quitter.

     photo cap_vous_pigez-6.jpg

    Xvid | 544x368 | Mp3 | 691 Mo

    Maria Frau
     photo maria_frau-16.jpg

    0 0

     photo aff_clementine_cherie-1.jpg

    Clémentine chérie
    1963 - 1hre 20
    Mp4 | H.264 | 720x416 | AAC | 932 Mo



     photo aff_clementine_cherie-2.jpg
    Clémentine chérie
    1963 - 1hre 20
    ---
    Court extrait
    ---
    Réalisateur: Pierre Chevalier
    Scénaristes: Jean Bellus, Raymond Caillava, Michel Fermaud et Jean-José Richer

     photo cap_clementine_cherie-1.jpg

    Distribution:

    France Anglade (Clémentine)
     photo France_Anglade_clementine_cherie-1.jpg
     photo France_Anglade_clementine_cherie-2.jpg photo France_Anglade_clementine_cherie-3.jpg
     photo France_Anglade_clementine_cherie-4.jpg

    Philippe Noiret (Le président)
     photo cap_clementine_cherie-2.jpg

    Michel Serrault (L'huissier)
     photo cap_clementine_cherie-9.jpg

    Michel Galabru (l'ingénieur)
     photo cap_clementine_cherie-5.jpg

    Jacques Dufilho (la bonne)
     photo cap_clementine_cherie-7.jpg

    Noël Roquevert (le concierge F.B.I.)
     photo cap_clementine_cherie-8.jpg

    Adrienne Servantie (Maman Yvonne)
     photo cap_clementine_cherie-6.jpg

    Jean Tissier (Versigny Auto-école)
     photo cap_clementine_cherie-10.jpg

    Maria Grazia Buccella (Miss Italie)
     photo Maria Grazia Buccella.jpg

    Francis Blanche (Papa Gaston)
    Rita Pavone • Mischa Auer • André Badin • Charles Bayard • Florence Blot • Sacha Briquet • Astrid Caron • Max Desrau • Philippe Doris • Jacqueline Huet • Marcel Loche • Dany Logan • Guy Lux • Georges Lycan • Max Montavon • Claude Nicot • Jean Richard

     photo France_Anglade_clementine_cherie-8.jpg
     photo France_Anglade_clementine_cherie-6.jpg photo France_Anglade_clementine_cherie-7.jpg
     photo France_Anglade_clementine_cherie-5.jpg

     photo aff_clementine_cherie-5.jpg
    Une découverte de laboratoire vient subitement changer la fortune de Monsieur Bellus, brave employé dans une fabrique de textiles. Sa famille s'adapte très rapidement à cette rapide promotion sociale. Cette découverte providentielle permet en effet la fabrication de costume de bains extensibles et surtout perméables aux rayons du soleil. C'est la fille de la maison, Clémentine, qui sera désignée pour représenter la France dans le défilé de toutes les « misses » qui inaugurent le lancement des maillots « nouvelle conception ». Hélas, la transparence de l'étoffe aux rayons du soleil ne laisse aucune trace non plus sur les pellicules photographiques. L'allégresse générale est donc quelque peu troublée par le scandale qui s'ensuit. Mais, en fin de compte, la gloire de Clémentine et celle de son père n'en souffriront pas.


     photo France_Anglade_clementine_cherie-9.jpg

    Mp4 | H.264 | 720x416 | AAC | 932 Mo

     photo France_Anglade-12.jpg


    France Anglade
     photo France_Anglade-34.jpg

    0 0

    Photobucket

    La ligne de démarcation
    1966 - 2hres
    Generic MPEG-4 | 656x400 pixels | Mp3 | 697 Mo



    Photobucket
    La ligne de démarcation
    1966 - 2hres
    ---

    ---
    Réalisation: Claude Chabrol
    Scénario : Colonel Rémy et Claude Chabrol
    Dialogue : Claude Chabrol

    Photobucket

    Interprétation:

    Jean Seberg : Mary de Damville, la comtesse anglaise
    Photobucket
    PhotobucketPhotobucket
    PhotobucketPhotobucket

    Maurice Ronet : Pierre, comte de Damville, le mari de Mary
    Daniel Gélin : le docteur Lafaye
    Photobucket
    PhotobucketPhotobucket

    Reinhard Kolldehoff : le Major von Pritsch
    Mario David : Urbain, le garde-chasse des Damville
    Jean Yanne : M. Tricot, l'instituteur
    Jacques Perrin : Michel
    Claude Léveillée : le major Presgrave, anglais
    Jean-Louis Maury : un agent de la Gestapo
    Paul Gégauff : un agent de la Gestapo
    Stéphane Audran : madame Lafaye, l'épouse du docteur
    Photobucket
    PhotobucketPhotobucket
    Photobucket

    Noël Roquevert : Eugène Ménetru,
    Photobucket

    Roger Dumas : Le Chéti • Claude Berri : Claude, le chef de la famille juive • Serge Bento : le coiffeur • Dominique Zardi : un soldat allemand • Henri Attal : un gendarme • René Havard : Loiseau, interprète pour les Allemands • Pierre Gualdi : le curé du village • Rudy Lenoir : un douanier allemand • Gilbert Servien : le menuisier • Jean-Louis Le Goff : Tavier • Sylvain Joubert • L. Palys : un paysan • David O'Brien : l'aviateur écossais • Bill Curran : l'aviateur américain • G. Bucchini : la femme d'Urbain • Michel Dacquin : un officier Allemand • J. Gerster : un soldat Allemand • Jean-Marie Arnoux : Gabriel • G. Outrey : un patriote • G.Kern : un patriote


    Photobucket

    Zone libre, zone occupée. Entre les deux, la ligne de démarcation, gardée nuit et jour par les forces allemandes. Nous sommes près de cette fameuse ligne, en 1941, dans le Jura. Les habitants d'un village « frontalier » ont établi l'union sacrée, pour faciliter la tâche des « passeurs » qui, au prix de terribles diflicultés, font traverser la voie de la liberté et du salut. Des heurts se produisent parfois. Ainsi, l'un des passeurs fait richement payer ses services et, même, abandonne une famille juive qui sera déportée. Un jour, un aviateur américain tombe dans les environs. Il faut le cacher, le soigner, l'aider, et, bien sûr, lui faire passer la fameuse ligne.

    Photobucket

    Un médecin, le docteur Lataye, est appelé. Arrêté, ce dernier s'empoisonne pour ne pas livrer ses camarades. La châtelaine, sujette anglaise, est arrêtée par la Gestapo. Bon mari, ancien officier de cavalerie, homme froid et réservé, comprend le sens du combat mené par les villageois dont il se propose à partager l'action. Justement, un stratagème a été mis au point pour foire pa&ser le fugitif dans un cercueil & double tond. L'opération mise en place est sur le point d'échouer. Lfl châtelain donnera sa vie pour la faire réussir. Et le cercueil, emmenant le jeune aviateur, passe la «ligne de démarcation.

    Photobucket

    Generic MPEG-4 | 656x400 pixels | Mp3 | 697 Mo

    Photobucket
    Photobucket


    0 0

    Marie-Chantal contre le Docteur Kha
    1965 - 1hre 54min
    Xvid | 640x400 | Mp3 | 1,2 Go



     photo aff_Marie-Chantal_doc_Kha-3.jpg

    Marie-Chantal contre le Docteur Kha
    1965 - 1hre 54min
    ---

    Marie Laforêt
    ---
    Réalisateur: Claude Chabrol  
    Auteur de l'oeuvre originale: Jacques Chazot
    Adaptateurs: Claude Chabrol et Christian Yves  
    Dialoguiste: Daniel Boulanger

     photo cap_Marie-Chantal_doc_Kha-9.jpg

    Distribution:
      
    Marie Laforêt : Marie-Chantal, la jeune femme snob
     photo cap_Marie-Chantal_doc_Kha-6.jpg
     photo Capture drsquoecran 2009-12-20 a 05.34.35.jpg photo cap_Marie-Chantal_doc_Kha-2.jpg
     photo cap_Marie-Chantal_doc_Kha-5.jpg
      
    Stéphane Audran : Olga
     photo cap_Marie-Chantal_doc_Kha-8.jpg
      
    Serge Reggiani : Ivanov
     photo cap_Marie-Chantal_doc_Kha-7.jpg
      
    Roger Hanin : Bruno Kerrien
     photo cap_Marie-Chantal_doc_Kha-3.jpg

    Charles Denner : Johnson
     photo cap_Marie-Chantal_doc_Kha-4.jpg

    Francisco Rabal : Paco Castillo 
    Akim Tamiroff : le docteur Kha
    Pierre-François Moro : Hubert, le cousin de Marie-Chantal
    Gilles Chusseau : Grégor, le fils d'Ivanov
    Antonio Passalia : Sparafucile
    Robert Burnier : le tueur
    Gérard Tichy : le maître d'hôtel
    Claude Chabrol : le barman

     photo cap_Marie-Chantal_doc_Kha-10.jpg

    Henri Attal • Bernard Papineau • José Maria Caffarel • Eugénio Da Piettro • Onofrio Ancoléo • Serge Bento • Lahcen Boukis • Pierre-François Moreau

     photo cap_Marie-Chantal_doc_Kha-1.jpg

    Dans le train qui l'emmène en Suisse, Marie-Chantal se voit confier, par un inconnu, Kerrien, un bijou (une panthère) dont les yeux sont des rubis. Kerrien est assassiné; des espions surgissent de toutes parts, à la recherche de la panthère bleue que la jolie snob conserve jalousement. Tout le monde se retrouve à Agadir. L'homme auquel elle doit remettre la panthère est tué sous ses yeux; elle-même traquée par l'assassin, perdra la panthère mais elle a gardé les yeux de rubis. Ils contiennent un liquide mortel, capable de détruire toute vie sur Terre. Prisonniers du terrible docteur Kha, inventeur du virus, Marie-Chantal et son compagnon, Castillo, s'échappent avec les rubis. Leurs aventures ne sont pas finies pour autant.

     photo Capture drsquoecran 2009-12-20 a 05.37.45.jpg




    Marie Laforêt

    0 0


    Le miroir à deux faces
    1958 - 1hre 34
    Xvid | 640x480 | A-Law | 703 Mo



     photo aff_miroir_2_faces-2.jpg
    Le miroir à deux faces
    1958 - 1hre 34
    ---
    Michèle Morgan et Bourvil
    ---
    Réalisateur: André Cayatte
    Assistant réalisateur: Serge Vallin
    Scénaristes: André Cayatte et Gérard Oury
    Dialoguistes: Denis Perret et Jean Meckert

     photo cap_miroir_2_faces-1.jpg

    Distribution:

    Michèle Morgan (Marie-José Vauzange-Tardivet)
     photo michele_morgan_miroir_2_faces-1.jpg
     photo michele_morgan_miroir_2_faces-2.jpg photo michele_morgan_miroir_2_faces-3.jpg
     photo michele_morgan_miroir_2_faces-4.jpg

    Bourvil (Pierre Tardivet)
     photo cap_miroir_2_faces-2.jpg

    Sandra Milo (Ariane)
     photo cap_miroir_2_faces-4.jpg

    Ivan Desny (Gérard Durieu)
     photo cap_miroir_2_faces-3.jpg

    Georges Chamarat (Monsieur Vauzange)
    Gérard Oury (le docteur Bosc)
    Elisabeth Manet (Véronique Vauzange)
    Sylvie (Madame Tardivet mère)
    Georgette Anys (Madame Benoit)
    Carette (Monsieur Benoit)
    Jane Marken (Madame Vauzange)
    Marcel Pérès (le patron du bistro)
    Pierre Brice (Jacques, le danseur)
    Corrado Guarducci (le maître d'hôtel italien)
    Hubert de Lapparent (l'employé des petites annonces)
    Jacques Marin (un collègue de Pierre)

     photo cap_miroir_2_faces-7.jpg

    Tardivet, professeur dans un collège de garçons, décide de se marier par la voie des petites annonces. Il fixe son choix sur Marie-José, dont le physique disgracieux lui semble le meilleur gage de fidélité. Marie-José, qui travaille dans un magasin de disques, est amoureuse de son patron, Gérard, mais c'est sa soeur Véronique, coquette et jolie, que Gérard va épouser. Quand survient Tardivet, qui semble partager ses goûts pour la musique, la malheureuse accepte ce mari. Tardivet et sa femme partent en voyage de noces et dès ce moment Marie-José découvre les mesquineries de son mari. Les années passent. Le couple a deux enfants et vit dans un modeste pavillon de banlieue, avec la mère de Tardivet qui ne manque pas une occasion d'être désagréable à Marie-José. Tardivet, lui, s'estima heureux. Il a tout ce qu'il peut désirer : une femme que sa disgrâce physique met à l'abri de toute coquetterie, sa maison, une machine à laver et une petite voiture.

     photo xtra_miroir_2_faces-1.jpg photo xtra_miroir_2_faces-4.jpg

    A la suite d'un accident survenu à Tardivet, Marie-José fait la connaissance du docteur Bosc, spécialiste de la chirurgie esthétique. Malgré l'opposition de son mari, Marie-José accepte la proposition du docteur qui lui a offert de transformer son visage. Quand, ayant prétexté un séjour près de sa tante malade, Marie-José revient chez elle complètement transformée, Tardivet ne lui pardonne pas, soutenu en cela par sa mère, d'avoir passé outre à son interdiction. La vie devient vite intenable pour Marie-José. Ayant rencontré son beau-frère, Gérard, qui n'a pas trouvé le bonheur près d'une Véronique inconstante, Marie-José acceptera de partir avec lui à l'étranger. En cours de route, elle apprend par télégramme que Tardivet vient de tuer le docteur Bosc. Elle se donne à son amant qu'elle laisse partir ensuite vers l'Amérique et revient seule en France où, ses enfants ont besoin de sa présence.

     photo michele_morgan_miroir_2_faces-5.jpg

    Xvid | 640x480 | A-Law | 703 Mo

     photo gr_miroir_2_faces-1.jpg
     photo gr_miroir_2_faces-2.jpg photo gr_miroir_2_faces-3.jpg photo gr_miroir_2_faces-4.jpg
     photo gr_miroir_2_faces-5.jpg photo gr_miroir_2_faces-6.jpg photo gr_miroir_2_faces-7.jpg
     photo gr_miroir_2_faces-8.jpg photo gr_miroir_2_faces-9.jpg photo gr_miroir_2_faces-10.jpg
     photo gr_miroir_2_faces-11.jpg photo gr_miroir_2_faces-12.jpg photo gr_miroir_2_faces-13.jpg
     photo gr_miroir_2_faces-14.jpg


    Michèle Morgan


    0 0

    Le passage du Rhin
    1960 - 2hres 05
    Xvid | 640x480  | Mp3 | 1,2 Go



    Le passage du Rhin
    1960 - 2hres 05
    ---

    ---
    Réalisation : André Cayatte
    Scénario : Maurice Aubergé, André Cayatte, Armand Jammot et Pascal Jardin

    Photobucket

    Distribution:

    Charles Aznavour : Roger Perrin
    Photobucket

    Cordula Trantow : Helga



    Nicole Courcel : Florence
    Photobucket

    Georges Rivière : Jean Durrieu
    Photobucket

    Georges Chamarat : le boulanger
    Jean Marchat : Michel Delmas
    Albert Dinan : le milicien Cadix
    Michel Etcheverry : Ludovic
    Ruth Hausmeister : Frau Keßler
    Benno Hoffmann : Otto
    Henri Lambert : Louis
    Lotte Ledl : Lotte


    Photobucket

    Pendant la Seconde Guerre mondiale, Roger Perrin, ouvrier pâtissier, reçoit son ordre de mobilisation. Gendre de son patron, il quitte d'un même pas la boutique et son foyer. Jean Durrieu, quant à lui, rejoint l'armée comme engagé volontaire. Il aurait pu profiter de sa situation de journaliste pour obtenir une affectation spéciale, mais l'idée que d'autres puissent se battre à sa place lui est insupportable. En juillet 1940, les deux hommes passent le Rhin, comme bien d'autres prisonniers de guerre français, Jean et Roger sont envoyés comme travailleurs agricoles dans un village de la Forêt-Noire. Là, ils sont mis au service du bourgmestre, un brave homme dont Jean compromet et déshonore la fille, Helga, dans le seul but de s'enfuir. De retour à Paris, il retrouve Florence, sa maîtresse, qui a couché avec un officier allemand pour le faire grâcier, alors qu'il avait été arrêté pour faits de résistance.

    Photobucket

    Puis Jean rejoint la France libre et participe a la libération de Paris. Mais il a perdu celle qu'il aimait. De son côté, en Allemagne, Roger se rend indispensable à la communauté villageoise, et noue un tendre lien avec la jeune Helga. Les hommes de la région sont peu à peu mobilisés et partent au front. Roger devient un quasi bourgmestre. Il réussit sa vie en Allemagne bien mieux qu'il ne l'avait fait en France. Quand l'armée française vient le "libérer" il part à contrecoeur. Retrouve sa morne vie de mitron, et finalement s'arrache à sa décevante vie conjugale, et il refait "le passage du Rhin" pour retourner vivre avec Helga. C'est lui, l'humble pragmatique, qui a trouvé le bonheur, bien mieux que le flamboyant héros intransigeant.

    Photobucket




    Cordula Trantow

    0 0

     photo aff_reine_margot-1.jpg

    La reine Margot
    1994 - 2hres 40min
    DivX 5,0 | 544x304 pixels | Mp3 | 2 CDs | 1,4 Go





     photo gr_reine_margot-1.jpgLa reine Margot
    1994 - 2hres 40min

    Réalisation : Patrice Chéreau
    D'après le roman d'Alexandre Dumas

    Distribution:

    Isabelle Adjani : Marguerite de France dite « la reine Margot »
    Daniel Auteuil : Henri de Navarre
    Jean-Hugues Anglade : Charles IX
    Vincent Perez : La Môle
    Virna Lisi : Catherine de Médicis
    Dominique Blanc : Henriette de Nevers
    Pascal Greggory : Henri, duc d'Anjou
    Claudio Amendola : Coconas
    Miguel Bosé : duc de Guise
    Asia Argento : Charlotte de Sauve
    Julien Rassam : François, duc d’Alençon
    Jean-Claude Brialy : amiral de Coligny
    Jean-Philippe Écoffey : Condé
    Thomas Kretschmann : Nançay
    Bruno Todeschini : Armagnac
    Laure Marsac : Antoinette
    Michelle Marquais : la nourrice
    Bernard Verley : le cardinal de Bourbon


     photo gr_reine_margot-5.jpg

    ---

    Isabelle Adjani
    ---

    Virna Lisi
    ---

     photo reine_margot_94_002.jpg photo reine_margot_94_003.jpg
     photo reine_margot_94_005.jpg photo reine_margot_94_008.jpg

    La vie à la Cour et à Paris, entre les noces de Marguerite de Valois et le massacre de la Saint-Barthélemy. Août 1572. Paris est en ébullition. Le protestant Henri de Navarre, futur Henri IV, s'apprête à épouser Marguerite de France, dite Margot, catholique, fille de France, fille de Catherine de Médicis et sœur de l'instable roi Charles IX. Les deux époux ne s'aiment pas. Il s'agit d'un mariage politique, orchestré par Catherine de Médicis, destiné à apaiser les haines et les rivalités entre catholiques et protestants et à ménager les susceptibilités du pape Grégoire XIII et de l'Espagne d'une part, des états protestants d'autre part.

     photo reine_margot_94_007.jpg photo reine_margot_94_009.jpg

    La peur, l'hostilité et la violence se ressentent jusque dans Notre-Dame, où le mariage est célébré. Les frères de Margot affichent une morgue sans retenue et ne cachent pas les relations ambiguës qu'ils entretiennent avec leur sœur. Margot est une princesse arrogante et volage. La reine Catherine ourdit un complot le jour même des noces de sa fille. Chacune des parties cherche à en découdre et la maladresse de la reine mère, couplée avec les ambitions contraires des divers protagonistes, sans oublier le goût du pouvoir des princes, fera basculer le pays tout entier dans un terrible massacre, six jours seulement après le mariage. Ce sont ces sombres heures qui feront découvrir à Margot des notions qu'elle ignorait jusqu'alors : l'altruisme, l'amitié et l'amour.

     photo gr_reine_margot-2.jpg


     photo gr_reine_margot-6.jpg



     photo gr_reine_margot-10.jpg

    0 0


    Ceux qui m'aiment prendront le train
    1998 - 2hres
    Xvid | 608x256 | Mp3 | 803 Mo
    ou
    DVDrip | XviD-1233 | mp3@192 | 672x288 | 1h57 | 1.2 Gb


     photo ceux_aiment_train-02.jpg
    Ceux qui m'aiment prendront le train
    1998 - 2hres


    Réalisateur: Patrice Chéreau   
    Scénaristes et daloguistes: Danièle Thompson, Patrice Chéreau et Pierre Trividic   

     photo ceux_aiment_train-13.jpg

    Distribution:

    Jean-Louis Trintignant : Jean-Baptiste / Lucien Emmerich
     photo ceux_aiment_train-17.jpg

    Charles Berling : Jean-Marie
    Valeria Bruni-Tedeschi : Claire


    Vincent Pérez : Frédéric/Viviane
     photo ceux_aiment_train-15.jpg

    Dominique Blanc : Catherine
    Roschdy Zem : Thierry
    Pascal Greggory : François
    Bruno Todeschini : Louis
    Sylvain Jacques : Bruno
    Marie Daëms : Lucie
    Nathan Cogan : Sami
    Olivier Gourmet : Bernard
    Delphine Schiltz : Elodie
    Chantal Neuwirth : Geneviève
    Thierry de Peretti : Dominique
    Geneviève Brunet : Marie-Rose
    Didier Brice : Cédric
    Guillaume Canet : L’auto-stoppeur

     photo ceux_aiment_train-11.jpg

    Jean-Baptiste Emmerich, né à Limoges, artiste peintre scandaleux et tyrannique mort à Paris, veut qu'on l'enterre à Limoges au cimetière de Louyat. C'est par cette phrase qu'il règle ses dernières volontés, lui qui voyait arriver la mort et ne voulait pas partir en laissant les autres en paix.
    Sous couvert d'enterrement, ce film dissèque une journée d'une quinzaine de personnages en crise, rassemblés autour d'un mort, dont la présence et le regard les faisait exister, qui ont perdu tout repère et se retrouvent obligés de se confronter les uns aux autres. Cet homme, en quittant ces vivants qu'il avait si fort influencés, les laisse face à des questions que sa présence faisait oublier.

     photo ceux_aiment_train-09.jpg

    Xvid | 608x256 | Mp3 | 803 Mo
    http://www.multiup.org/fr/download/60ccb86491e6368d993180d79a07cd87/chereau98__ceux_aiment_train.zip
    ou

    DVDrip | XviD-1233 | mp3@192 | 672x288 | 1h57 | 1.2 Gb


     photo ceux_aiment_train-07.jpg
     photo ceux_aiment_train-03.jpg photo ceux_aiment_train-04.jpg photo ceux_aiment_train-05.jpg photo ceux_aiment_train-08.jpg
     photo ceux_aiment_train-10.jpg photo ceux_aiment_train-12.jpg photo ceux_aiment_train-14.jpg photo ceux_aiment_train-18.jpg



    0 0


    La guerre sans armes ou Espionnage
    1929 - 1hre 36
    Mp4 | H.264 | 635x476 | Silencieux | 974 Mo




    La guerre sans armes ou Espionnage
    1929 - 1hre 36
    ---
    Film complet
    ---

    La guerre sans armes
    1929

    Réalisateur et scénariste: Jean Choux

    Distribution:

    Lilian Constantini (Geneviève de Vandeville)
    Jean Dalbe (Charles)
    Marie-France (Maria)
    Fabrice (l'Évêque)
    Jean Choux (l'officier allemand)
    Thérèse Reignier (la mère)
    Edmée Colson (la contre-espionne)
    Fritz Karr (le prince Galitzine)
    Yvette Dubost

    L'histoire romancée de Louise de Bettignies, qui fut une espionne et une héroïne de la Première Guerre mondiale. A Roubaix, en octobre 1914, Geneviève de Vandeville fait passer clandestinement du courrier. Brillante et efficace, elle est rapidement contactée par l'Intelligence Service qui lui propose de diriger une équipe d'espions. Chargée de ramener des renseignements de la zone dangereuse, elle se fait aider par Maria, une jeune fille dont elle devient l'amie. Maria et son amant demandent à Geneviève d'organiser leur fuite vers la Hollande. Cette mission va lui être fatale. Repérée par le contre-espionnage allemand, elle se fait arrêter et emprisonner à Bruxelles. Malade, elle meurt en prison avant la fin de la guerre. Quelque temps après, Maria et son amant vont se recueillir devant le monument à l'effigie de Louise de Bettignies.



    Mp4 | H.264 | 635x476 | Silencieux | 974 Mo



    0 0
  • 06/08/16--10:13: Chotin-1931-La fine combine
  • La fine combine
    1931 - 30 min
    Xvid | 676x480 | Mp3 | 348 Mo

    Réalisateur: André E. Chotin
    Assistant réalisateur: Louis Julien
    Scénariste: Jean Deyrmon

    Distribution:

    Suzanne Dehelly (Madame Topinois, l'épouse)
    Cora Lyne (Mado, la maîtresse)
    Fernandel (Joseph, le valet de chambre)
    Raoul Marco (Monsieur Topinois, le mari)
    Nivette (Pilou)

    Un brave homme voulant passer l'après-midi avec sa petite amie, laisse croire à son épouse qu'il va aux courses et qu'il y joue, sur les conseils de son domestique, un "paroli". Il ne joue pas et les chevaux arrivent les uns après les autres. Madame Topinois se voit millionnaire. Le pot aux roses est découvert à l'arrivée de Monsieur Topinois, sorti des bras de Mado. Heureusement pour lui, une erreur s'était produite, le "paroli" ayant craqué au dernier cheval.


    ---
    Film complet
    ---





    Xvid | 676x480 | Mp3 | 348 Mo


    0 0


    Bric à brac et Cie
    1931 - 40 min
    Mp4 | 640x480 | AAC | 247 Mo





    Bric à brac et Cie
    1931 - 40 min
    ---
    Film complet
    ---

    Bric à brac et Cie
    1931

    Réalisateur: André Chotin
    Scénariste: Georges Dolley
    Dialoguiste: Roger Féral

    Distribution:

    Madeleine Guitty (la mère Tomeff)
    Suzette Comte (Zina Tonnelli)
    Marfa Dhervilly (Madame Verly)
    Raoul Marco (Monsieur Verly)
    Albert Dinan (Jean Verly)
    Fernandel (Fernand)
    Robert Seller (Félix, le domestique)
    Jean Rozenberg (le notaire)

    Un riche antiquaire, Mr Verly, ayant débuté autrefois aux puces, y installe son fils, afin qu'il rompt avec sa vie de noceur impénitent, et qu'il apprenne à travailler. Sur le marché aux puces de Saint-Ouen, chez les rois de la brocante, on trouve pêle-mêle des fauteuils percés et des Rembrandt certifiés authentiques. La vieille mère Tomeff tente de refourguer sa camelote tout en clamant à l'assemblée, incrédule, qu'elle attend un héritage de Chicago. Sa fille, l'impétueuse Zina, travaille comme mannequin cabine pour Fernand, vendeur ambulant de toilettes «haute couture» à bas prix. Insouciant et flambeur, Jean Verly, le fameux fils, tombe sous le charme de ce trésor des puces... Ses courbes affolantes font bientôt chavirer son coeur au point d'en faire sa future femme.

    Mp4 | 640x480 | AAC | 247 Mo


    0 0


    La route de Corinthe
    1967 - 1hre 37
    DivX 5 | 720x384 | Mp3 | 1,3 Go


     photo aff_route_corinthe-2.jpg
    La route de Corinthe
    1967 - 1hre 37
    ---
    Jean Seberg
    ---
    Réalisateur: Claude Chabrol
    Scénaristes: Daniel Boulanger et Claude Brulé
    Auteur de l'oeuvre originale: Claude Rank

     photo cap _route_corinthe-1.jpg photo cap _route_corinthe-7.jpg

    Distribution:

    Jean Seberg : Shanny
     photo Jean_Seberg _route_corinthe-3.jpg
     photo Jean_Seberg _route_corinthe-1.jpg photo Jean_Seberg _route_corinthe-2.jpg
     photo Jean_Seberg _route_corinthe-4.jpg photo Jean_Seberg _route_corinthe-5.jpg
     photo Jean_Seberg _route_corinthe-7.jpg photo Jean_Seberg _route_corinthe-8.jpg
     photo Jean_Seberg _route_corinthe-9.jpg photo Jean_Seberg _route_corinthe-10.jpg
     photo Jean_Seberg _route_corinthe-11.jpg photo Jean_Seberg _route_corinthe-12.jpg
     photo Jean_Seberg _route_corinthe-6.jpg

    Maurice Ronet : Dex
     photo cap _route_corinthe-2.jpg

    Michel Bouquet : Sharps
     photo cap _route_corinthe-3.jpg

    Christian Marquand : Robert Ford
     photo cap _route_corinthe-4.jpg

    Antonio Passalia : le tueur
    Saro Urzì : Khalidès
    Claude Chabrol : Alcibiade (non crédité)
    Romain Gary : le pope dans l'avion
    Steve Eckhardt : Socrate
    Paolo Giusti : Josio
    Antonio Passalia : un tueur
    Zannino : un tueur

     photo cap _route_corinthe-8.jpg

    Un illusionniste essaie de faire passer en fraude à la douane grecque une mystérieuse petite boîte noire contenant un matériel électronique destiné à perturber les radars du système de défense de la Méditerranée. Capturé, l'illusionniste s'empoisonne avec une substance contenue dans un cigare, non sans avoir eu le temps de défier les autorités en leur affirmant que de nombreuses boîtes similaires ont déjà franchi la frontière. Robert Wyss, agent américain chargé de démanteler le réseau qui introduit en Grèce ces boîtes, est retrouvé assassiné. Sa femme Shanny est emprisonnée sous l'accusation de crime passionnel. En effet, Sharps, le supérieur hiérarchique de Wyss, a donné sur elle un témoignage accablant, afin de se venger de son échec amoureux auprès d'elle. A sa sortie de prison, Shanny jure de venger son mari. Elle doit fuir Sharps et un ami de son défunt mari, Dex, qui veut à tout prix lui faire quitter le pays pour assurer sa sécurité.

     photo cap _route_corinthe-5.jpg photo cap _route_corinthe-6.jpg

    Alcibiade, un indicateur qui l'avait contactée durant son séjour à la prison, lui apprend que le réseau des boîtes noires est dirigé par Khalides, un important marbrier d'Athènes. Shanny a enfin réussi à persuader Dex de l'aider. Elle va avec lui au chantier de Khalides et découvre que les boîtes sont dissimulées dans des statues creuses. Shanny et Dex doivent user de mille ruses pour échapper aux tueurs du méchant marbrier. Shanny, qui avait donné rendez-vous à Dex sur la tombe de son mari, est capturée par un homme de Khalides. Dex le poursuit en camion puis en hélicoptère. Il sauvera Shanny des mains de Khalides qui s'apprêtait à la précipiter dans le vide après l'avoir ficelée sur un wagonnet. C'est Khalides qui mourra, victime de sa propre invention diabolique. Dex et Shanny repartent ensemble, main dans la main, vers des sites plus hospitaliers.

     photo cap _route_corinthe-9.jpg

    DivX 5 | 720x384 | Mp3 | 1,3 Go

     photo gr_route_corinthe-1.jpg
     photo gr_route_corinthe-2.jpg photo gr_route_corinthe-3.jpg photo gr_route_corinthe-4.jpg
     photo gr_route_corinthe-5.jpg


    Jean Seberg


    0 0
  • 06/10/16--04:38: Chabrol-1967-Le scandale

  • Le scandale
    1967 - 1hre 45min
     Xvid | 608x326 | Mp3 | 840 Mo



     photo aff_scandale-2.jpg
    Le scandale
    1967 - 1hre 45min

     photo xtra_scandale-3.jpg

    Réalisateur: Claude Chabrol
    Scénaristes: Claude Brulé et Derek Prouse   
    Auteur de l'oeuvre originale: William Benjamin
    Dialoguiste: Paul Gégauff

     photo cap_scandale-8.jpg

    Distribution:

    Anthony Perkins: Christopher
     photo cap_scandale-7.jpg

    Maurice Ronet: Paul
     photo xtra_scandale-1.jpg

    Yvonne Furneaux: Christine
    ---

    ---
     photo cap_scandale-4.jpg

    Stéphane Audran: Jacqueline
    ---

    ---
     photo cap_scandale-6.jpg

    Henry Jones: Monsieur Clarke
    Catherine Sola: Denise
    Suzanne Lloyd: Evelyn
    ---

    ---
     photo Suzanne Lloyd.jpg

    George Skaff: Mr. Pfeiffer
    Christa Lang: Paula
    Marie-Ange Aniès: Michele

     photo cap_scandale-5.jpg

    Paul Wagner a perdu la raison à la suite d'un drame. Il doute fortement de sa santé psychologique lorsque, deux matins de suite, il découvre à ses côtés une femme étranglée. Est-il devenu complètement fou, ou est-il victime d'un complot ? Lydia, sa secrétaire aux deux visages, n'y serait alors pas étrangère.

     photo cap_scandale-9.jpg

    Xvid | 608x326 | Mp3 | 840 Mo

     photo audran_scandale-2.jpg
     photo gr_scandale-1.jpg photo gr_scandale-2.jpg photo gr_scandale-3.jpg
     photo audran_scandale.jpg

    0 0


    Le glaive et la balance
    1963 - 2hres 13
    Mp4 | H.264 | 720x304 | AAC | 1,5 Go


     photo aff_glaive_balance-2.jpg
    Le glaive et la balance
    1963 - 2hres 13
    ---

    Anthony Perkins et Pascale Audret
    ---

     photo aff_glaive_balance-3.jpgLe glaive et la balance
    1963


    Réalisateur et scénariste: André Cayatte
    Adaptateur: Charles Spaak
    Dialoguiste: Henri Jeanson


    Distribution:

    Anthony Perkins : Johnny Parson
    Jean-Claude Brialy : Jean-Philippe Prévost
    Renato Salvatori : François Corbier
    Pascale Audret : Agnès
    Anne Tonietti : Christine Prévost
    Marie Déa : Madame Winter
    Élina Labourdette : Simone Darbon
    Sophie Grimaldi : la maîtresse de Jean-Philippe
    Camille Guérini : le juge Noblet
    Fernand Ledoux : le procureur
    Jacques Monod : le commissaire Pranzini
    Diane Lepvrier : Marianne
    Lou Bennett : The Lou Bennett and Kenny Clark Jazz Combo
    Claude Cerval : Plouzenec
    ...



     photo gr_glaive_balance-12.jpgLe film se déroule aux environs de Cannes. Trois brèves séquences nous présentent les principaux protagonistes : Johnny Parson, américain, peintre et musicien au rabais, être veule et indécis, a pour « fiancée » Agnès, secrétaire de la riche Mme Winter ; Jean-Philippe Prévost, agent immobilier, a des difficultés financières et projette, pour enlever une affaire, de prostituer sa soeur au client éventuel ; François Corbier, moniteur de ski l'hiver, vit l'été aux crochets d'une riche quadragénaire. Tous trois sont dans une impasse : sentimentale, financière ou psychologique. Tous trois ont entendu parler de Mme Winter. Deux jours plus tard, le fils de celle-ci est kidnappé. Prévenue par Agnès, la police assiste sans intervenir au ramassage de la rançon, repère les deux criminels. Pris en chasse pour excès de vitesse par un motard, ceux-ci le tuent, puis, toujours repérés par la P.J., vont assassiner le jeune Patrick. Alors la police les poursuit tandis qu'ils s'enfuient en chriscraft et abordent à la jeté de Cannes, puis se réfugient dans un ancien phare. Cernés, ils se rendent. Mais ce sont trois individus qui se présentent, dont chacun prétend s'être trouvé là par hasard et avoir vu arriver les deux autres. Aucun n'a d'alibi solide, mais l'histoire qu'ils racontent est probablement vraie en partie. L'enquête menée sur leur passé révèle en chacun une aptitude au crime ; Johnny a autrefois, par lâcheté, livré à ses camarades une jeune fille qu'il fréquentait ; Jean-Philippe a déjà pratiqué le chantage ; François a provoqué le suicide d'une jeune fille qui l'aimait. Les accusés persistant dans leur système de défense, l'instruction n'en finit pas. Après deux ans, le procès en Assises a lieu. En plein désarroi, le jury vote l'acquittement au bénéfice du doute ; mais la foule fait sauter la voiture dans laquelle on a fait partir les trois jeunes hommes. « Le doute doit bénéficier à l'accusé », dit une voix impersonnelle tandis que la voiture achève de brûler.

    ---

    ---

    Mp4 | H.264 | 720x304 | AAC | 1,5 Go


     photo gr_glaive_balance-1.jpg
     photo gr_glaive_balance-2.jpg photo gr_glaive_balance-3.jpg
     photo gr_glaive_balance-4.jpg photo gr_glaive_balance-5.jpg
     photo gr_glaive_balance-6.jpg photo gr_glaive_balance-7.jpg
     photo gr_glaive_balance-8.jpg photo gr_glaive_balance-9.jpg
     photo gr_glaive_balance-10.jpg photo gr_glaive_balance-11.jpg


     Pascale Audret
     photo pascale_audret-20.png

older | 1 | .... | 219 | 220 | (Page 221) | 222 | 223 | .... | 265 | newer