Attn! Always use a VPN when RSSing!
Your IP adress is . Country:
Your ISP blocks content and issues fines based on your location. Hide your IP address with a VPN!
Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Channel Catalog


older | 1 | .... | 224 | 225 | (Page 226) | 227 | 228 | .... | 265 | newer

    0 0


    Section Speciale
    1975 - 1hre 50
    Xvid | 512x320 | Mp3 | 691 Mo


     photo aff_section_speciale-2.jpg
    Section Speciale
    1975 - 1hre 50
    ---
    Film complet
    ---

     photo aff_section_speciale-3.jpgSection Speciale
    1975

    Réalisateur: Costa-Gavras
    Assistants réalisateur: Denys Granier-Deferre, Jean-Michel Lacor et Marc Cemin
    Scénaristes: Costa-Gavras et Jorge Semprún
    Auteur de l'oeuvre originale: Hervé Villeré
    Dialoguiste: Jorge Semprún

    Distribution:

    Michael Lonsdale (Pucheu, ministre de l'Intérieur)
    Louis Seigner (Barthélémy, garde des Sceaux)
    Claude Piéplu (Bénon, président de la Section)
    Pierre Dux (Le procureur général Cavarroc)
    François Maistre (Le délégué général de Brinon)
    Ivo Garrani (l'Amiral)
    Jacques Spiesser (Frédo)
    Heinz Bennent (le major Beumelburg)
    Bruno Cremer (Sampaix)
    Guy Mairesse • Guy Rétoré • Jacques Rispal • Eric Rouleau • Bruno Crétier • Roland Bertin • Julien Guiomar • Jean Champion • Nathalie Roussel • Jean Bouise• Jacques François • Jacques Perrin • Yves Robert • Michel Galabru• Maurice Teynac • Alain Nobis • Jacques Ouvrier • Hubert Gignoux • Julien Bertheau • Claudio Gora • Henri Serre • Yvon Leenart • Vincent Darconat • André Simon • Jacques Mars • Jacques Monnet • Eva Simonet • Pierre Risch • Hugh Morton • Rick Neilan • René Eyrouk • Michel Caccia • Denis Le Guillou • Jean-Gabriel Nordmann • Pierre-François Pistorio • Patrick Raynal • Gilles Tamiz • Yves Wecker • Claude-Emile Rozen • Eric Laborey • Didier Albert • Carole Lange • Daniel Breton • Romain Bouteille • Jean-Marie Robain • Dagmar Heller • Willy Schultes • Henri Marteau • Nicole Desailly • Serge Marquand • Maurice Dorléac • Maurice Baquet • Bernard Zacharias • Robert Benoît • Gilbert Brandini • Jean-François Gobbi • Patrick Lancelot • Jean-Pierre Miquel • Louis Daquin • William Sabatier • Rachel Salik • János Gönczöl • Thérèse Liotard • Fanny Delbrice • Claude Vernier • Roland Monod • Jean-Denis Robert • Agnès Château


     photo section_speciale-1.jpg
     photo section_speciale-2.jpg photo section_speciale-3.jpg
     photo section_speciale-4.jpg

    Le 21 août 1941, à Paris, un officier allemand est tué sur le quai du métro Barbès par un jeune militant communiste. Dans la soirée, à Vichy, le gouvernement tient un conseil extraordinaire à l'issue duquel les pleins pouvoirs sont donnés au Ministre de l'Intérieur, Pierre Pucheu. Dès lors, cet homme n'aura de cesse de faire voter une loi d'exception, qu'il a lui-même mise au point et que la menace allemande d'exercer des représailles consécutives à l'attentat, va permettre de promulguer dans les plus brefs délais. Invoquant la raison d'Etat, Pucheu exerce une pression constante pour que le pouvoir judiciaire, représenté par le Garde des Sceaux, assume la responsabilité totale de la loi et se charge des modalités d'application. Ainsi, une cour spéciale aux pouvoirs illimités est instaurée au sein de chaque Cour d'Appel. Des magistrats acceptent d'y siéger et bientôt, conformément aux décisions arrêtées par les autorités, six "terroristes" communistes - déjà jugés, mais les textes s'appliquent rétroactivement - sont extraits de leurs cellules et présentés devant le tribunal. Ils savent que les jugements seront sans recours et immédiatement exécutoires. Au soir du premier jour, trois condamnations ont été prononcées avant que la machine ne s'enraye, par la suite de la défection des assesseurs, outrés par ces méthodes. Le recours en grâce est rejeté dans la nuit et le lendemain, 28 août, les trois prisonniers sont guillotinés. Il n'aura fallu que sept jours pour légaliser et appliquer l'inconcevable!

     photo section_speciale-5.jpg photo section_speciale-6.jpg
     photo section_speciale-7.jpg photo section_speciale-8.jpg

    Xvid | 512x320 | Mp3 | 691 Mo

     photo section_speciale-9.jpg photo section_speciale-10.jpg
     photo section_speciale-11.jpg photo section_speciale-12.jpg
     photo section_speciale-13.jpg

    0 0

    Clair de femme
    1979 - 1hre 45
    DivX 5,0 | 544x320 pixels | Mp3 | ± 690 Mo



     photo aff_clair_femme-2.jpg
    Clair de femme
    1979 - 1hre 45
    ---
    Romy Schneider et Yves Montand
    ---
    Réalisateur : Costa-Gavras
    Scénario : Costa-Gavras, Milan Kundera, Roberto Frank
    D'après le roman éponyme de Romain Gary

     photo clair_de_femme_002.jpg

    Distribution:  

    Yves Montand (Michel)
     photo clair_de_femme_003.jpg
     
    Romy Schneider (Lydia Towarski)
     photo clair_de_femme_005.jpg
     photo clair_de_femme_004.jpg photo clair_de_femme_007.jpg
      
    Romolo Valli (Galba) 
    Lila Kedrova (Sonia) 
    Heinz Bennent (Georges) 
    Roberto Benigni (Barman Clapsy's) 
    Dieter Schidor (Sven) 
    Catherine Allégret (la prostituée) 
    François Perrot (Alain) 
    Daniel Mesguich (le commissaire) 
    Gabriel Jabbour (Sacha) 
    Hans Verner (Klauss)

     photo clair_de_femme_001.jpg

    Caracas ou Yaoundé, peu importe. L'essentiel est de fuir. Loin. Loin de cette maison où Yannick a choisi de mourir afin d'échapper à la douleur, à la laideur. La maison où Yannick agonise, l'abandonnant à jamais à sa révolte, à sa douleur, à sa rage impuissante... Fuir, mais à quoi bon? Alors, Michel s'accroche comme un noyé à cette silhouette de femme qu'il a heurtée en sortant d'un taxi sans même s'apercevoir que c'est Lydia qui s'accroche à lui comme à une bouée. Parce qu'elle aussi a mal. Comme a mal le senor Galba, dresseur de chiens, auteur d'un numéro mondialement célèbre et parfaitement horrible, qui vit dans la terreur de la mort qui rôde autour d'un quatrième infarctus... Tout le monde a mal sur cette terre, même si Michel se fout de la douleur des autres.

     photo clair_de_femme_006.jpg

    Alors, du cabaret où se produit le senor Galba, Lydia emmène Michel dans sa douleur à elle, dans la maison luxueuse de sa belle-mère, Sonia, où se donne une fête. L'anniversaire d'Alain Towarski, son mari, responsable de la mort de leur fillette, victime d'une aphonie jargonesque. Perdu à jamais dans un délire d'onomatopées que surveille une Sonia abusive. "Ma douleur contre la tienne" : c'est ensemble, au creux d'un même lit, que Michel et Lydia accueillent l'aube, signe que Yannick est morte, comme elle l'avait voulu. C'est ensemble qu'ils affrontent les reproches de la famille, les soupçons de la police. Pourtant, au dernier moment, Lydia prend peur devant cet amour immense. Elle part pour Caracas ou Yaoundé. Loin. Avec la certitude de revenir - Et de n'être plus seule.

     photo clair_de_femme_008.jpg



     photo gr_clair_femme-1.jpg
     photo gr_clair_femme-2.jpg photo gr_clair_femme-3.jpg
     photo gr_clair_femme-4.jpg photo gr_clair_femme-5.jpg photo gr_clair_femme-6.jpg
     photo gr_clair_femme-7.jpg photo gr_clair_femme-8.jpg photo gr_clair_femme-9.jpg
     photo gr_clair_femme-10.jpg


    ==

    0 0


    Le don d'Adèle
    1951 - 1hre 33
    Xvid | 720x552 | Mp3 | 1,4 Go


     photo aff_don_adele-2.jpgLe don d'Adèle
    1951


    Réalisateur: Emile Couzinet
    Auteurs de l'oeuvre: Pierre Barillet et Jean-Pierre Grédy
    Dialoguistes: Robert Eyquem et Pierre Barillet


    Distribution:

    Lilo (Adèle)
    Marguerite Pierry (Edmée Veyron-Laffite)
    Charles Dechamps (Gaston Veyron-Laffite)
    Hélène Bellanger (Solange)
    Robert Lamoureux (dans son propre rôle)
    Jacques Benétin (Antoine)
    Jane Sourza (Mme Gachassin)
    Marcel Vallée (Gachassin)


    Le don est celui de double vue qui, déjà, avait fait mal considérer Adèle dans son village natal. Il sème ensuite la panique dans l'honorable famille des Veyron-Laffite où Adèle s'est engagée. Heureusement, devenue la maîtresse du fils de la maison, Adèle perd tout pouvoir, ce qui l'incite d'ailleurs à s'installer comme voyante extra-lucide.


    ---
    Court extrait
    ---

    ---

    ---

    Xvid | 720x552 | Mp3 | 1,4 Go

    Hélène Bellanger


    0 0


    Le curé de Saint-Amour
    1952 - 1hre 24
    Xvid | 488x372 | Mp3 | 738 Mo


     photo cure_st_amour-2.jpgLe curé de Saint-Amour
    1952

    Réalisateur et scénariste: Emile Couzinet
    Assistant réalisateur: André Sarthou
    Auteur de l'oeuvre originale: Jean Guitton

    Distribution:

    Frédéric Duvallès (le curé)
    Jeanne Fusier-Gir (la marquise Solange de Saint-Ange)
    Pierre Larquey (Célestin)
    Maryse Martin (Martine)
    Yorrick Royan (Nicole)
    Jacques Torrens (Jacques)
    Marcel Vallée (le policier)
    Pierre Magnier (l'évêque)
    Roger Duncan (le commissaire)
    Georges Coulonges (le baron Xavier de La Rapière)
    Marcel Roche (un père)

    Le jour même de son mariage, la jeune Nicole, nièce de la Marquise de Saint-Ange, s'enfuit avec Jacques qu'elle aime, pour échapper à une union déplaisante. Jacques et Nicole arrivent à Saint-Amour, où les attend la Marquise qui ne se doute de rien. Nicole explique toute la vérité au brave curé, qui prend toutes précautions pour que rien d'irréparable n'arrive aux deux jeunes gens. Mais la Marquise ayant fini par apprendre la vérité, Nicole pour obtenir son consentement à son mariage avec Jacques, prétend avoir eu un enfant. Afin de donner de la vraisemblance à son récit elle doit présenter l'enfant à sa redoutable tante. Chacun voulant l'aider, Nicole se trouve bientôt à la tête de trois enfants. Après intervention du Curé et même de l'Evêque, la Marquise pardonnera et convolera elle-même en justes noces avec un policier, tandis que Nicole pourra enfin épouser Jacques.

    ---
    Film complet
    ---

     photo cure_st_amour-3.jpg
     photo cure_st_amour-4.jpg photo cure_st_amour-5.jpg
     photo cure_st_amour-6.jpg photo cure_st_amour-7.jpg
     photo cure_st_amour-8.jpg

    Xvid | 488x372 | Mp3 | 738 Mo

     photo cure_st_amour-9.jpg photo cure_st_amour-10.jpg
     photo cure_st_amour-11.jpg photo cure_st_amour-12.jpg
     photo cure_st_amour-13.jpg

    0 0
  • 07/23/16--01:30: Akerman-1968-Saute ma ville

  • Saute ma ville
    1968 - 13 min
    Mp4 | H.264 | 640x400 | AAC | 149 Mo

    ---
    Film complet

    ---



    Mp4 | H.264 | 640x400 | AAC | 149 Mo


    0 0

    Hôtel Monterey
    1972 - 1hre 02 - Silencieux
    MKV | H.264 | 624x480 | 901 Mo

    ---
    Film complet

    ---



    MKV | H.264 | 624x480 | 901 Mo


    0 0
  • 07/23/16--02:29: Chabrol-1992-Betty

  • Betty
    1992 - 1hre 43
    DivX 5,0 | 576x352 pixels | Mp3 | 681 Mo




    Betty
    1992 - 1hre 43
    ---

    Marie Trintignant et Stéphane Audran
    ---
    Réalisateur: Claude Chabrol
    Assistants réalisateur: Cécile Maistre et Alain Wermus
    Scénariste: Claude Chabrol
    Auteur de l'oeuvre originale: Georges Simenon


    Distribution:

    Marie Trintignant : Betty
    Photobucket
    Photobucket
    Photobucket
    Photobucket
    Photobucket
    Photobucket
    Photobucket
    Photobucket
    Photobucket
    Photobucket
    Photobucket
    Photobucket

    Stéphane Audran : Laure

    Photobucket
    Photobucket
    Photobucket
    Photobucket
    Photobucket

    Jean-François Garreaud : Mario
    Yves Lambrecht : Guy
    Christiane Minazzoli: Mme Etamble
    Pierre Vernier : le docteur
    Pierre Martot : Frédéric
    Thomas Chabrol : Schwartz
    Yves Verhoeven : Philippe
    Jean-Marc Roulot : Florent
    Raoul Curet : le notaire
    Gilbert Melki : le barman au Trou
    Jean-Michel Noirey : l'oncle
    Julie Marbeuf : Thérèse, la servante



    Dans un bar, une femme boit. Un docteur l'emmène dans sa voiture, puis dans un bar. "Le trou". Drogué, il la moleste un peu et le patron du bar, Mario, confie la jeune femme à sa maîtresse, Laure, veuve d'un gros bourgeois lyonnais et frôlant la cinquantaine. Laure l'emmène à Versailles et lui loue la chambre d'hôtel à côté de celle qu'elle occupe depuis trois ans. Une fois remise de sa cuite, la jeune femme commence, par bribes, à raconter son histoire à Laure. Elle s'appelle Elizabeth Etamble et est la femme d'un riche fils de famille lyonnais, Guy Etamble, qui l'a rencontrée dans un troquet et imposée à sa famille.


    Betty étouffe dans sa nouvelle famille. Elle est troublée par des souvenirs d'enfance et par la figure de la bonne de ses parents, Thérèse, qui s'offrait à tous les garçons du village et qu'elle a plusieurs fois surprise en train de faire l'amour. Betty voudrait elle aussi connaître cette "blessure", comme elle dit, et ce n'est pas le gentil Guy, qui lui fait très vite deux enfants, qui la lui fera connaître. Elle commence à prendre des amants qu'elle lève dans les bars et s'attache à un étudiant en médecine puis à un joueur de saxophone. Un jour où son mari est au théâtre avec sa mère, elle invite le joueur de saxo chez elle et s'offre à lui sur le canapé familial.
    ---





    Marie Trintignant
    ---
    Hélas, Guy et sa mère rentrent à l'improviste. Scandale. On l'étouffe en chassant la jeune femme à condition qu'elle renonce à voir ses enfants et disparaisse. Betty prend son chèque et erre de bar en bar et d'homme en homme jusqu'à ce qu'elle tombe sur le docteur, puis sur Laure et Mario... Au fur et à mesure qu'elle se raconte se noue entre elle et Laure une étrange relation, chacune des deux sentant qu'elle aurait pu devenir l'autre. Mais Mario et Betty tombent amoureux. Ils s'enfuient. Laure rentre à Lyon et s'y laisse mourir. Des deux femmes, l'une devait périr pour que l'autre survive. C'est Betty qui a gagné.

    Photobucket



    0 0
  • 07/23/16--04:44: Collectif-1954-Destinées

  • Destinées
    1954 - 1hre 35
    Xvid | 720x544 | AC3 | 925 Mo


     photo aff_destinees-2.jpg
    Destinées
    1954 - 1hre 35

    Destinées est un film à sketches français, réalisé par Marcello Pagliero (segment Elisabeth), Jean Delannoy (segment Jeanne) et  Christian-Jaque (segment Lysistrata)

    1 -   Elisabeth

     photo 01_destinees-1.jpg

    Réalisateur: Marcello Pagliero
    Assistant réalisateur: Leopoldo Savona
    Scénariste: Sergio Amidei
    Adaptateurs: Vladimir Pozner, André Tabet et Ennio Flaiano

     photo 01_destinees-4.jpg

    Distribution:

    Claudette Colbert (Elisabeth Whitefield)
     photo 01_destinees-2.jpg

    Eleonora Rossi Drago (Angela Ascari)
     photo 01_destinees-3.jpg

    Mirko Ellis (Anthony)
    Giancarlo Panella (Enrico)
    Nino Vingelli (le gardien du cimetière)

     photo 01_destinees-5.jpg photo 01_destinees-6.jpg

    Une veuve de guerre américaine vient en pèlerinage en Italie, et découvre que son défunt mari a donné un fils à une Italienne. 

     photo 01_destinees-7.jpg


    2 - Jeanne

     photo 02_destinees-1.jpg

    Réalisateur: Jean Delannoy
    Scénaristes: Jean Aurenche et Pierre Bost

     photo 02_destinees-5.jpg

    Distribution:

    Michèle Morgan (Jeanne d'Arc)
     photo 02_destinees-2.jpg
     photo 02_destinees-3.jpg photo 02_destinees-4.jpg

    Daniel Ivernel (Baretta)
    Andrée Clément (la mère de l'enfant)
    Jacques Fabbri (Pierre d'Arc)
    Michel Piccoli (Pasquerel)
    Robert Dalban (d'Aulon)
    Gérard Buhr (Kennedy)
    Gil Delamare (Noiroufle)
    Katherine Kath (la ribaude)
    Dora Doll (la catin)

     photo 02_destinees-6.jpg
     photo 02_destinees-7.jpg photo 02_destinees-8.jpg

    Jeanne d'Arc face à son destin.

     photo 02_destinees-9.jpg


    3 - Lysistrata

     photo 03_destinees-1.jpg
    ---
    ---
    Réalisateur: Christian-Jaque
    Collaborateurs scénaristique: Ennio Flaiano et Carlo Rim
    Auteur de l'oeuvre originale: Aristophane
    Adaptateurs: Jean Ferry, Henri Jeanson et Gian Luigi Rondi

     photo 03_destinees-4.jpg

    Distribution:

    Martine Carol (Lysistrata)
     photo 03_destinees-5.jpg

    Raf Vallone (Callias)
     photo 03_destinees-2.jpg

    Paolo Stoppa (Nicephore)
    Nerio Bernardi (Cratidès)
    Mario Carotenuto (Erostrate)
    Nita Dover (Aphrodée)
    Giuseppe Porelli (Gorgias)
    Aldo Silvani (un vieil Athénien)

     photo 03_destinees-3.jpg

    Dans l'Antiquité, les femmes font la grève du sexe pour empêcher les hommes de faire la guerre.

     photo 03_destinees-6.jpg


     photo aff_destinees-4.jpg

    Xvid | 720x544 | AC3 | 925 Mo

     photo gr_martine_destinees-1.jpg
     photo gr_martine_destinees-2.jpg photo gr_martine_destinees-3.jpg
     photo gr_martine_destinees-4.jpg photo gr_martine_destinees-5.jpg
     photo gr_martine_destinees-6.jpg photo gr_martine_destinees-7.jpg
     photo gr_martine_destinees-8.jpg photo gr_martine_destinees-9.jpg
     photo gr_martine_destinees-10.jpg

     photo gr_michele_destinees-1.jpg
     photo gr_michele_destinees-2.jpg photo gr_michele_destinees-3.jpg
     photo gr_michele_destinees-4.jpg photo gr_michele_destinees-5.jpg
     photo gr_michele_destinees-6.jpg photo gr_michele_destinees-7.jpg
     photo gr_michele_destinees-8.jpg


    0 0

     photo aff_tous_gars_monde-03.jpg

    Si tous les gars du monde
    1955- 1hre 50
    DivX 5,0 | 352x272 pixels | Mp3 | 636 Mo




     photo aff_tous_gars_monde-04.jpg
    Si tous les gars du monde
    1955- 1hre 50
    ---
    ---
    Réalisateur: Christian-Jaque   
    Scénariste: Jacques Rémy   
    Adaptateur: Henri-Georges Clouzot   
    Dialoguistes: Henri-Georges Clouzot, Christian-Jaque, Jean Ferry, Jérôme Géronimi et Jacques Rémy    

     photo tous_gars_monde-02.jpg

    Distribution:

    André Valmy : Le Guellec
    Jean Gaven : Jos
    Marc Cassot : Marcel
    Georges Poujouly : Benj
    Doudou Babet : Mohammed
    Hélène Perdrière : Christine Largeau
    Claude Sylvain : Totoche
     photo tous_gars_monde-01.jpg

    Jean-Louis Trintignant : Jean-Louis
     photo tous_gars_monde-04.jpg

    Andrex : Lagarrigue
    Yves Brainville : le docteur Jégou
    Jean Clarieux : Riri
    Mimo Billi : Alberto
    Bernard Dhéran : Saint-Savin
    Pierre Goutas : Yann
    Jean Daurand : Yves
    Mathias Wieman : Karl, à Munich
    Gardy Granass : Herta, la fille de Karl
    Peter Walker : Johnny
    Charles Jarrell : Mitch
    Constantin Nepo : le capitaine soviétique
    Pierre Meyrat : le pilote soviétique
    Diana Bel : l'hôtesse d'Air France
    Margaret Rung : l'hôtesse polonaise
    Ebbe Moe : Olaf, le pilote norvégien
    Bernadette Lange : Mme Le Guellec

     photo tous_gars_monde-03.jpg

    Le Lutèce, un bateau de pêche de Concarneau, alors qu'il se trouve en pleine Mer du Nord, voit ses douze marins tomber malades les uns après les autres après avoir consommé du jambon avarié : ils sont atteints de botulisme. La radio de bord étant hors service, le patron Le Guellec, avant de subir à son tour les effets de l'intoxication, a eu le temps de lancer un appel à l'aide depuis un émetteur radio ondes courtes.

     photo tous_gars_monde-06.jpg

    Capté par un radioamateur, une chaîne d'entraide se met en place pour faire parvenir des vaccins au bateau en détresse tandis qu'à son bord les derniers pêcheurs valides s'affrontent : sous les yeux désolés du jeune mousse Benj, Jos accuse Mohammed, musulman, et seul à ne pas avoir consommé de jambon, d'avoir empoisonné celui-ci. Pourtant, la survie de l'équipage va dépendre d'eux et ils vont devoir apprendre à faire corps pour maintenir leur cap et suivre les instructions radio de leurs secouristes.

     photo tous_gars_monde-05.jpg

    Pendant ce temps, les radioamateurs de France et d'Allemagne, alors qu'on est en pleine nuit, ont réussi l'exploit de faire acheminer les médicaments de Paris à Berlin : grâce au dévouement d'hôtesses de l'air qui ont transgressé les règlements, à des soldats américains et soviétiques qui se sont alliés pour faire franchir la frontière entre Berlin Ouest et Berlin Est au précieux colis. Bientôt, les médicaments arrivent en Norvège…

     photo tous_gars_monde-07.jpg


     photo gr_tous_gars_monde-02.jpg
     photo gr_tous_gars_monde-03.jpg photo gr_tous_gars_monde-04.jpg
     photo gr_tous_gars_monde-01.jpg



    0 0

     photo aff_nathalie-01.jpg

     photo martine_thb.png

    Nathalie
    1957 - 1hre 45
    DivX 5,0 | 640x464 pixels | Mp3 | 700 Mo





     photo aff_nathalie-02.jpg
    Nathalie
    1957 - 1hre 45
    ---

    ---
    Réalisateur: Christian-Jaque   
    Assistant réalisateur: Raymond Villette   
    Scénariste: Pierre Apestéguy   
    Auteur de l'oeuvre originale: Franck Marchal d'après le roman "Nathalie, Princesse"
    Adaptateurs: Jean Ferry, Christian-Jaque et Jacques Emmanuel   
    Dialoguiste: Henri Jeanson

     photo nathalie-05.jpg

    Distribution:

    Martine Carol    (Nathalie)
     photo martine_carol_nathalie-01.jpg
     photo martine_carol_nathalie-02.jpg
     photo martine_carol_nathalie-03.jpg
     photo martine_carol_nathalie-04.jpg
     photo martine_carol_nathalie-05.jpg
     photo martine_carol_nathalie-06.jpg
     photo martine_carol_nathalie-07.jpg
     photo martine_carol_nathalie-08.jpg
     photo martine_carol_nathalie-09.jpg
     photo martine_carol_nathalie-10.jpg
     photo martine_carol_nathalie-11.jpg
     photo martine_carol_nathalie-12.jpg
     photo martine_carol_nathalie-13.jpg

    Michel Piccoli    (l'inspecteur Frank Marchal)
     photo nathalie-03.jpg

    Louis Seigner    (le commissaire Pipart)
     photo nathalie-02.jpg

    Lise Delamare    (la comtesse de Lancy)
     photo nathalie-01.jpg

    Jacques Dufilho    (Simon, le majordome de la comtesse)
     photo nathalie-04.jpg

    Armande Navarre    (Pivoine)
     photo nathalie-07.jpg

    Mischa Auer    (le couturier Cyril Boran)
    Philippe Clay    (Adolphe Faisant dit "Coco")
    Aimé Clariond    (le comte Auguste de Lanoy)
    Jess Hahn    (Sam)
    Pierre Goutas    (un acolyte de Coco)
    Jacques Mauclair    (Emile Truffaut)
    Hubert Noël    (Serge Lambert, le secrétaire de la comtesse)
    Frédéric O'Brady    ("Patins à ressort", l'homme au pied-boy)
    Fernand Rauzéna    (un acolyte de Coco)
    Grégoire Gromoff    (un acolyte de Coco)
    Jacques Mancier    (un acolyte de Coco)
    Françoise Brion    (un mannequin)
    Luce Fabiole    (une voyageuse dans le car)
    Corrado Guarducci    (le coiffeur)

     photo nathalie-08.jpg

    Le mannequin Nathalie Princesse, au cours d'une présentation de haute couture, est accusés d'avoir dérobé un bijou à une cliente. Elle comprend vite qui est le voleur et où il a caché son butin. Elle déroute les policiers et récupère le bijou pour se venger d'un jeune inspecteur qui l'aime en secret. Les gangsters viennent rechercher le bijou tandis qu'elle a été le rapporter à sa propriétaire et l'a trouvée assassinée. Elle y laisse ses empreintes. Kidnappée par le gang, elle est forcée de remplacer la morte dans un rendez-vous où seul le bijou est signe de reconnaissance. Deux gangs entrent ainsi en relations plus que brutales, cependant que Nathalie sauve le bijou avant d'être rejointe par ses gardes du corps parmi les rayons d'un grand magasin. Elle se fait arrêter comme voleuse pour échapper à ses poursuivants. Elle fausse compagnie à la police, grâce à son inspecteur. Elle fausse compagnie à l'inspecteur qui l'avait séquestrée chez lui. Reprise par le gang, elle finit par en démasquer le chef en lui donnant rendez-vous chez elle. Et c'est encore elle qui tue le chef, alors qu'il tenait à sa merci l'Inspecteur ingénu et son patron.

     photo nathalie-06.jpg

    DivX 5,0 | 640x464 pixels | Mp3 | 700 Mo
    Lien de streaming: https://uptostream.com/a7fee6r6mu35


     photo aff_nathalie-03.jpg
     photo gr_nathalie-01.jpg photo gr_nathalie-02.jpg photo gr_nathalie-03.jpg
     photo gr_nathalie-04.jpg photo gr_nathalie-05.jpg


    Martine Carol
     photo martine_carol_009.jpg

    0 0


    War of the Satellites
    1958 - 1hre 06 - VoStFr (.srt)
    Mp4 | H.264 | 638x480 | AAC | 784,5 Mo


     photo aff_war_satellites-2.jpg
    War of the Satellites
    1958 - 1hre 06 - VoStFr (.srt)
    ---
    Film complet
    ---

     photo aff_war_satellites-3.jpgWar of the Satellites
    1958


    Réalisation : Roger Corman
    Scénario : Jack Rabin, Irving Block et Lawrence L. Goldman

    Dick Miller: Dave Boyer
    Susan Cabot: Sybil Carrington
    Richard Devon: Dr. Pol Van Ponder
    Eric Sinclair: Dr. Howard Lazar
    Michael Fox: Jason ibn Akad
    Robert Shayne: Cole Hotchkiss
    Jered Barclay: John Compo
    John Brinkley: Crew Member
    Bruno VeSota: Mr. LeMoine
    Jay Sayer: Jay
    Mitzi McCall: Mitzi
    Roy Gordon: The President
    Beach Dickerson: Crewman with Gun

    Tous les voyages entrepris dans l'espace ont échoués par l'influence de la barrière Sigma. Un groupe de scientifiques tente un ultime voyage. La Terre reçoit alors un message de menace extraterrestre.


     photo cap_war_satellites-1.jpg
     photo cap_war_satellites-2.jpg photo cap_war_satellites-3.jpg
     photo cap_war_satellites-4.jpg
     photo cap_war_satellites-5.jpg photo cap_war_satellites-6.jpg
     photo cap_war_satellites-7.jpg
     photo cap_war_satellites-8.jpg photo cap_war_satellites-9.jpg
     photo cap_war_satellites-10.jpg photo cap_war_satellites-11.jpg
     photo cap_war_satellites-12.jpg photo cap_war_satellites-13.jpg
     photo cap_war_satellites-14.jpg

    Mp4 | H.264 | 638x480 | AAC | 784,5 Mo

     photo gr_war_satellites-1.jpg photo gr_war_satellites-2.jpg
     photo gr_war_satellites-3.jpg photo gr_war_satellites-4.jpg


    Susan Cabot

    0 0


    La femme guêpe
    The Wasp Woman
    1959 - 1hre 13 - VFr
    Xvid | 624x336 | AC3 | 1,4 Go


     photo aff_femme_guepe-2.jpg
    La femme guêpe
    The Wasp Woman
    1959 - 1hre 13 - VFr
    ---
    Film complet
    ---

     photo aff_femme_guepe-3.jpgLa femme guêpe
    1959

    Réalisation : Roger Corman
    Scénario : Leo Gordon et Kinta Zertuche

    Distribution:

    Susan Cabot : Janice Starlin
    Anthony Eisley : Bill Lane
    Barboura Morris : Mary Dennison
    William Roerick : Arthur Cooper
    Michael Mark : Eric Zinthrop
    Frank Gerstle : Les Hellman
    Bruno VeSota : Veilleur de nuit
    Lynn Cartwright : Maureen Reardon

    Janice Starlin, ancien mannequin d'une grande marque de cosmétique, dirige aujourd'hui une société de produits de beauté au bord de la faillite. Obsédée par son apparence et désirant à tout prix sortir sa société du gouffre financier, Janice s'injecte un sérum expérimental qui permet une régénérescence accrue des tissus humains. Les effets sont immédiats sur Janice qui rajeunit de façon incroyable. Mis au point par le professeur Zinthrop, cet élixir, qui contient des enzymes de guêpes, s'avère cependant très instable et après chaque injection, Janice se métamorphose en reine des guêpes assassine. A la nuit tombée, elle tue pour assouvir ses instincts.


     photo cap_femme_guepe-1.jpg
     photo cap_femme_guepe-2.jpg photo cap_femme_guepe-3.jpg
     photo cap_femme_guepe-4a.jpg
     photo cap_femme_guepe-5.jpg photo cap_femme_guepe-6.jpg
     photo cap_femme_guepe-7a.jpg
     photo cap_femme_guepe-8.jpg photo cap_femme_guepe-9.jpg
     photo cap_femme_guepe-10a.jpg
     photo cap_femme_guepe-11.jpg photo cap_femme_guepe-12.jpg
     photo cap_femme_guepe-13.jpg photo cap_femme_guepe-14.jpg
     photo cap_femme_guepe-15.jpg photo cap_femme_guepe-16.jpg
     photo cap_femme_guepe-17.jpg

    Xvid | 624x336 | AC3 | 1,4 Go

     photo gr_femme_guepe-1.jpg
     photo gr_femme_guepe-2.jpg photo gr_femme_guepe-3.jpg
     photo gr_femme_guepe-4.jpg photo gr_femme_guepe-5.jpg
     photo gr_femme_guepe-6.jpg photo gr_femme_guepe-7.jpg


    Susan Cabot

    0 0
  • 07/24/16--11:14: Chabrol-1993-L'oeil de Vichy

  • Film complet


    L'oeil de Vichy
    1993
    DivX 5 | 640x384 | Mp3 | 824 Mo

    Réalisation : Claude Chabrol
    Scénario : Jean-Pierre Azéma, Robert O. Paxton

    Narrateur : Michel Bouquet

     A travers des documents cinématographiques de l'époque, accompagnés de leurs commentaires d'origine, ce film montre comment la France fut gouvernée par Pétain entre 1940 et 1944.



    DivX 5 | 640x384 | Mp3 | 824 Mo


    0 0
  • 07/25/16--02:45: Costa-Gavras-1982-Missing

  • Missing
    Porté disparu
    1982 - 1hre 58 - VoStFr (.srt)
    Xvid | 688x368 | Mp3 | 1,1 Go



     photo aff_missing-2.jpg
    Missing
    Porté disparu
    1982 - 1hre 58 - VoStFr (.srt)
    ---
    Film complet
    ---

    Réalisateur: Costa-Gavras
    Assistants réalisateur: Elie Cohn, Anna Roth et Jesús Marín
    Auteur de l'oeuvre originale: Thomas Hauser
    Adaptateurs: Costa-Gavras et Donald Stewart

     photo cap_missing-1.jpg

    Distribution:

    Jack Lemmon : Ed Horman
     photo cap_missing-2.jpg

    Sissy Spacek : Beth Horman
     photo Sissy_Spacek_missing-1.jpg photo Sissy_Spacek_missing-2.jpg
     photo Sissy_Spacek_missing-3.jpg photo Sissy_Spacek_missing-4.jpg

    Melanie Mayron : Terry Simon
     photo cap_missing-3.jpg

    John Shea : Charles « Charlie » Horman
     photo cap_missing-4.jpg

    Charles Cioffi : Ray Tower
    David Clennon : David Putnam
    Richard Venture : l'ambassadeur américain
    Jerry Hardin : Sean Patrick
    Richard Bradford : Andrew Babcock
    Joe Regalbuto : Frank Teruggi
    Keith Szarabajka : David Holloway
    John Doolittle : David McGeary
    Janice Rule : Kate Newman

     photo cap_missing-5.jpg photo cap_missing-7.jpg

    Le scénario du film s'inspire de la disparition d'un citoyen américain quelques jours après le coup d'État du 11 septembre 1973 au Chili et qui montre le rôle direct et déterminant des autorités américaines dans le coup d'État.
    Charles et Beth vivent en parfaite harmonie avec les habitants de ce quartier populaire de Santiago du Chili. Le 11 septembre 1973 éclate le coup d'État du général Pinochet. Charles découvre la présence surprenante de conseillers américains sur le sol chilien. Depuis ce jour, nul ne l'a revu.

     photo cap_missing-8.jpg

    Xvid | 688x368 | Mp3 | 1,1 Go

     photo gr_missing-1.jpg
     photo gr_missing-2.jpg photo gr_missing-3.jpg
     photo gr_missing-4.jpg photo gr_missing-5.jpg
     photo gr_missing-6.jpg photo gr_missing-7.jpg
     photo gr_missing-8.jpg photo gr_missing-9.jpg
     photo gr_missing-10.jpg


    Sissy Spacek


    0 0

    Conseil de famille
    1986 - 2hres 07
    H.264 | AVI | 711x400  | Mp3 | 692 Mo

    Conseil de famille
    1986 - 2hres 07
    ---

    Fannu Ardant
    ---
    Réalisateur: Costa-Gavras
    Assistants réalisateur: Frédéric Blum, Philippe Chapus, Marianne Chouchan, Daniel Delume
    Scénariste: Costa-Gavras



    Distribution:

    Fanny Ardant: La mère

    Johnny Hallyday : Le père

    Guy Marchand : Maximilien Faucon

    Rémi Martin : François
    Caroline Pochon : Martine
    Fabrice Luchini : L'avocat véreux
    Laurent Romor : François adolescent
    Ann-Gisel Glass : Sophie
    Juliette Rennes : Martine enfant
    Julien Bertheau : le propriétaire de la maison fléchettes


    A treize ans, François fait une découverte: son père n'est pas à l'hôpital, comme sa mère le lui répète; il est en prison. Son père, en effet, est un champion de perçage de coffres-forts. A son retour de "l'hôpital", c'est la fête à la maison, avec Faucon, l'ami fidèle. Celui-ci s'installe dans la famille, dont la mère, femme de tête et de coeur, cultivée, musicienne, philosophe, est, en quelque sorte, l'âme. La vie reprend. La nuit, Faucon et le père vont sur des "chantiers". François a tout compris. Martine, qui n'a que sept ans, aussi. Mais la famille mène une vie digne et stricte. Le père tient à ce que ses enfants soient élevés avec rigueur, dans le droit chemin. Comme les "chantiers" rapportent beaucoup, la famille part en vacances à la mer.


    François découvre qu'il peut voler, lui aussi, de ses propres ailes. Le père n'apprécie pas. François menace: s'il ne va pas sur les "chantiers", il dira tout à la police. Au retour de vacances, François commence son apprentissage. Après beaucoup de maladresses, il se montre doué. Les affaires marchent bien et les années passent. Passionné d'électronique, François utilise ses dons sur les "chantiers". Le père est bientôt dépassé. Le père et Faucon partent aux Etats-Unis pour négocier les talents de François avec la mafia américaine qui l'a remarqué. Mais François rêve d'un travail fixe chez un ébéniste et d'une vie heureuse avec celle qu'il aime. Pour éviter de partir aux U.S.A., selon le voeu du conseil de famille, il téléphone à la police...





    0 0


    La main droite du diable
    Betrayed
    1988 - 2hres 02 - VFr
    Mp4 | H.264 | 624x336 | AAC | 1,4 Go



     photo aff_main_droite_diable-2.jpg
    La main droite du diable
    Betrayed
    1988 - 2hres 02 - VFr
    ---
    Film complet
    ---
    Réalisateur: Costa-Gavras
    Assistants réalisateur: Rob Cowan, Casey Grant, Richard Cowan et Jeanne Caliendo
    Scénariste: Joe Eszterhas

     photo cap_main_droite_diable-1.jpg

    Distribution:

    Debra Winger : Katie Phillips / Cathy Weaver
     photo Debra_Winger_main_droite_diable-1.jpg
     photo Debra_Winger_main_droite_diable-2.jpg photo Debra_Winger_main_droite_diable-3.jpg
     photo Debra_Winger_main_droite_diable-4.jpg

    Tom Berenger : Gary Simmons
     photo cap_main_droite_diable-3.jpg

    John Heard : Michael Carnes
     photo cap_main_droite_diable-2.jpg

    John Mahoney : Shorty
    Betsy Blair : Gladys Simmons
    Ted Levine : Wes
    Jeffrey DeMunn : Bobby Flynn
    Albert Hall : Albert Hall
    David Clennon : Jack Carpenter
    Robert Swan : Dean
    Richard Libertini : Sam Kraus
    Maria Valdez : Rachel Simmons
    Brian Bosak : Joey Simmons
    Alan Wilder : Duffin

     photo Debra_Winger_main_droite_diable-5.jpg photo Debra_Winger_main_droite_diable-6.jpg
     photo Debra_Winger_main_droite_diable-7.jpg photo Debra_Winger_main_droite_diable-8.jpg

    Un animateur de radio, anti-conformiste volontiers provocateur, est assassiné par un commando masqué et armé, en guerre contre « Chie-Cago ». Cathy, agent novice du FBI recrutée par Michael Carnes, son amant, est chargée d'enquêter sur Gary Simmons, fermier exemplaire, ancien du Vietnam, veuf et père de deux enfants qu'il élève attentivement, avec l'aide de sa mère ; le FBI le soupçonne d'avoir tué sa femme, qui venait de le quitter. Tous deux font connaissance lors des moissons, et c'est le coup de foudre.

     photo cap_main_droite_diable-4.jpg

    Bien vite Gary veut que celle qui sera sa deuxième épouse sache tout de lui. Il l'introduit alors dans le groupe clandestin qu'il dirige avec Wes et Shorty ; horrifiée, Cathy assiste au lynchage d'un noir, participe à des camps amicaux où se distribuent des armes lourdes. Prise entre son devoir, ses convictions et son amour pour Gary et ses enfants, elle joue double jeu, épie et communique avec le FBI. Au cours d'une opération d'envergure, Gary meurt ; après une longue errance dans l'Amérique profonde, loin du FBI, Cathy revoit les enfants de Gary, pour qui elle veut être disponible.

     photo cap_main_droite_diable-5.jpg

    Mp4 | H.264 | 624x336 | AAC | 1,4 Go

     photo gr_main_droite_diable-3.jpg
     photo gr_main_droite_diable-2.jpg photo gr_main_droite_diable-1.jpg
     photo br_main_droite_diable-1.jpg photo br_main_droite_diable-2.jpg photo br_main_droite_diable-3.jpg photo br_main_droite_diable-4.jpg
     photo br_main_droite_diable-5.jpg photo br_main_droite_diable-6.jpg photo br_main_droite_diable-7.jpg photo br_main_droite_diable-8.jpg
     photo br_main_droite_diable-9.jpg photo br_main_droite_diable-10.jpg photo br_main_droite_diable-11.jpg photo br_main_droite_diable-12.jpg
     photo br_main_droite_diable-13.jpg photo br_main_droite_diable-14.jpg photo br_main_droite_diable-15.jpg
     photo br_main_droite_diable-16.jpg photo br_main_droite_diable-17.jpg photo br_main_droite_diable-18.jpg


    Debra Winger



    0 0
  • 07/31/16--02:32: Huston-1953-Beat the Devil
  • Plus fort que le diable
    Beat the Devil
    1953 - 1hre 30 - VoStFr incrustés
    Generic MPEG-4 | 640x480 pixels | Mp3 | 738 Mo





    Plus fort que le diable
    Beat the Devil
    1953 - 1hre 30 - VoStFr incrustés
    ---

    Jennifer Jones et Gina Lollobrigida
    ---
    Réalisation : John Huston
    Scénario : John Huston et Truman Capote 
    D'après un le roman de James Helvick (Claud Cockburn)

    Distribution:

    Humphrey Bogart : Billy Dannreuther

    Jennifer Jones : Madame Gwendolen Chelm

    Gina Lollobrigida : Maria Dannreuther

    Robert Morley : Peterson
    Peter Lorre : Julius O'Hara
    Edward Underdown : Harry Chelm
    Ivor Barnard : le Major Jack Ross
    Marco Tulli : Ravello
    Bernard Lee : Jack Clayton (l'inspecteur de Scotland Yard)
    Mario Perrone : Purser
    Giulio Donnini : l'administrateur
    Saro Urzì : le capitaine
    Aldo Silvani : Charles
    Juan de Landa : le conducteur



    Un groupe de gangsters est sur une affaire de mines d'uranium en Afrique. Ils sont amenés à voyager en compagnie d'un couple anglais : Gwendolen Chelm et son mari. Billy, l'homme de main des gangsters, passe beaucoup de temps en compagnie de Gwendolen qui voudrait divorcer, et ses complices s'imaginent qu'il a vendu leur secret à la jeune femme. Un peu plus tard Chelm, que les gangsters voulaient tuer et que l'on avait mis aux fers, disparaît sans laisser de trace. Après avoir été prisonniers d'un prince africain qui les relâche sur leur promesse de lui ramener Rita Hayworth, les autres passagers arrivent à destination, mais c'est pour tomber entre les mains d'un inspecteur de police et apprendre que Chelm les a devancés dans leur prospection d'uranium.













    Gina Lollobrigida

    0 0
  • 07/31/16--02:46: Akerman-1972-La chambre

  • ---


    Réalisation : Chantal Akerman

    Par un long panoramique à 360°, la caméra filme lentement, mais à différentes vitesses de rotation, deux pièces d'une habitation, la cuisine et la salle de séjour qui sert également de chambre à coucher. Sur le lit est allongée une femme qui, à chaque passage de la caméra, fait quelque chose, comme manger une pomme. Après trois panoramiques complets, à deux reprises la caméra effectue un bref mouvement inverse afin de surprendre la femme. Au dernier passage, elle bâille et s'allonge sur son lit.

    MKV | H.264 | 624x480 | Silencieux | 160,5 Mo



    0 0

    Photobucket

    Je, tu, il, elle
    1974 - 1hre 30
    Generic MPEG-4 | 624x480 pixels | Mp3 | 1,08 Go




    Photobucket
    Je, tu, il, elle
    1974 - 1hre 30
    ---

    Court extrait
    ---
    Réalisation, scénario et production: Chantal Akerman
    Assistant-réalisateur : Paul Arias

    Photobucket

    Distribution:

    Chantal Akerman : Julie
    Photobucket

    Claire Wauthion : la petite amie de Julie
    Photobucket

    Niels Arestrup : Le camionneur

    Photobucket

    Je. - Une jeune fille met de l'ordre dans sa chambre. Elle change ses meubles de place et cherche pour chacun d'eux la place idéale, avant de tous les repousser dans les coins ou contre les murs et de s'installer par terre. Tu. - En mangeant de temps en temps du sucre en poudre à la cuillère, elle commence à rédiger une lettre. Les pages s'accumulent bientôt et les jours passent ainsi.

    Photobucket

    Il. - Après plusieurs semaines de réflexion et de lettres écrites, lues puis déchirées et recommencées, la jeune fille sort. C'est le soir. Elle fait de l'auto-stop. Un peu plus tard, dans la cabine d'un camion, elle bavarde avec le chauffeur qui lui fait des confidences et des avances qu'elle accepte. Elle. - En pleine nuit, la jeune fille sonne chez une amie. Elles s'étreignent, se disputent, se séparent, se retrouvent, mangent puis se mettent au lit, et se quittent sans un mot, au petit matin.
    ©Les Fiches du Cinéma

    Photobucket


    Lien de streaming: https://uptostream.com/79cy3vc0rsn8



     photo gr_je_tu_il_elle-02.jpg photo gr_je_tu_il_elle-03.png


    0 0
  • 07/31/16--04:34: Chabrol-1994-L'enfer

  • L'enfer
    1994 - 1hre 38
    Xvid | 576x320 | Mp3 | 699 Mo


     photo aff_enfer-1.jpg
    L'enfer
    1994 - 1hre 38
    ---
    Emmanuelle Béart
    ---
    Réalisateur et dialoguiste: Claude Chabrol
    Assistant réalisateur: Cécile Maistre

     photo enfer-1.jpg

    Distribution:

    Emmanuelle Béart (Nelly)
     photo e_beart_enfer-1.jpg
     photo e_beart_enfer-2.jpg photo e_beart_enfer-4.jpg
     photo e_beart_enfer-3.jpg

    François Cluzet (Paul)
     photo enfer-2.jpg

    Nathalie Cardone (Marylin)
    André Wilms (Dr Arnoux)
    Marc Lavoine (Martineau)
    Christiane Minazzoli (Mme Vernon)
    Dora Doll (Mme Chabert)
    Mario David (Duhamel)
    Jean-Pierre Cassel (M. Vernon)
    Sophie Artur (Clothilde)
    Thomas Chabrol (Julien)
    Noël Simsolo (M. Chabert)
    Yves Verhoeven (le jeune homme du 15)
    Jean-Claude Barbier (M. Pinoiseau)

     photo enfer-4.jpg

    Paul, après avoir acheté "l'Hôtel du Lac", épouse la ravissante Nelly qui lui donne vite un garçon ; et les affaires prospèrent. Il y a bientôt des habitués, comme Duhamel, un cinéaste amateur, un vieux couple d'amoureux, le beau Martineau, propriétaire d'un gros garage de la ville voisine... Mais Paul devient nerveux : il a du mal à dormir et ressent d'étranges oppressions. Nelly, elle, profite de la vie et de l'été. Insouciante, elle aime s'amuser avec son amie Marylin, acheter des fringues et séduire. Mais Paul, subitement, devient jaloux. Soupçonnant une liaison entre Nelly et Martineau, il épie le couple qu'il surprend dans une île.

     photo e_beart_enfer-5.jpg photo e_beart_enfer-6.jpg

    De retour à l'hôtel, il fait une scène à Nelly. Au fil des mois, sa jalousie empire. Paul est en proie à un vrai dédoublement de personnalité et à des hallucinations : pour lui, Nelly fait l'amour avec tous les hommes de l'hôtel. Il devient violent et, un soir, frappe Nelly. Scandalisés, les clients partent tandis que Nelly se réfugie chez le docteur Arnoux. Là, Paul explique au médecin que sa femme est hystérique. Arnoux lui propose d'interner Nelly dans une clinique. Une ambulance viendra la chercher le lendemain. Pendant la nuit, Paul ne réussit plus à faire le partage entre réalité et délire. La nuit se clôt sur le "sans fin" de sa paranoïa.

     photo e_beart_enfer-7.jpg

    Xvid | 576x320 | Mp3 | 699 Mo

    Lien de streaming: https://uptostream.com/bczic6946mv0  

    ---

     photo gr_enfer-1.jpg
     photo gr_enfer-2.jpg photo gr_enfer-3.jpg
     photo gr_enfer-4.jpg photo gr_enfer-5.jpg
     photo gr_enfer-6.jpg photo gr_enfer-7.jpg
     photo gr_enfer-8.jpg

older | 1 | .... | 224 | 225 | (Page 226) | 227 | 228 | .... | 265 | newer