Attn! Always use a VPN when RSSing!
Your IP adress is . Country:
Your ISP blocks content and issues fines based on your location. Hide your IP address with a VPN!
Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Channel Catalog


older | 1 | .... | 227 | 228 | (Page 229) | 230 | 231 | .... | 265 | newer

    0 0


    La seconde vérité
    1966 - 1hre 24
    Xvid | 544x240 | Mp3 | 670 Mo


     photo aff_seconde_verite-12.jpg
    La seconde vérité
    1966 - 1hre 24
    ---
    Film complet
    ---

     photo aff_seconde_verite-13.jpgLa seconde vérité
    1966

    Réalisateur: Christian-Jaque
    Auteur de l'oeuvre originale: Jean Laborde
    Dialoguiste: Jacques Sigurd

    Distribution:

    Robert Hossein (Pierre Montaud)
    Michèle Mercier (Nathalie Neuville)
    Jean-Pierre Darras (Le commissaire) • Pascale de Boysson (Suzanne) • Malka Ribowska (Hélène Montaud) • Jacques Castelot (le procureur) • Léonce Corne (le greffier) • Raymond Gérôme (le juge) • Fernand Guiot (le reporter) • Yvon Jean-Claude • Pierre Leproux (le juge d'instruction) • Pierre Louis (le radio-reporter) • André Luguet (l'avocat) • Jean Michaud (l'avocat de Montaud) • Bernard Musson • Jean-Claude Rolland (Olivier Lacat) • Bernard Tiphaine (Verdier)

    Au soir d'un brillant succès au barreau, Pierre Montand, avocat dijonnais à la gloire ascendante - il a quarante ans - s'éprend passionnément d'une jeune étudiante en médecine, Nathalie, rencontrée dans une « boite » où elle est entraîneuse, job qu'elle accomplit chaque soir aHn de subvenir à ses études. Cette passion brutale et réciproque n'est pas sans soulever des difficultés pratiquement insurmontables. Pierre Montand est marié, prisonnier d'une situation sociale très en vue. Les amants ne peuvent donc se voir que furtivement. Nathalie, excédée par ces moments trop rarements accordés, décide de rompre. Un soir de la Saint Sylvestre, elle le signifie énergiquement à Pierre Montand. Fou de chagrin, de colère et de jalousie, ce dernier s'ennivre, perd le contrôle de lui-même, menace Nathalie de son revolver et, durant plusieurs heures, perd la mémoire. C'est au cours de cette nuit de rupture que le cadavre d'un ancien « fiancé » de Nathalie est découvert, le revolver de Montand gisant près de lui. L'avocat est soupçonné et arrêté. Après dix-huit mois de réclusion et un procès difficile, il est acquitté, faute de preuve absolue. Cet acquittement laisse un profond malaise et ne convainc personne. Montand lui-même se demande s'il n'a pas tué son rival au cours d'une crise de jalousie démentielle. Patiemment, il reprend les éléments de l'affaire et découvre cette « seconde vérité » combien atroce. De crainte qu'il ne se tue avec son propre revolver, Nathalie s'était emparée de l'arme de son amant. Et, folle de douleur, devant les reproches que lui assénait le jeune étudiant avec lequel elle aurait voulu oublier Pierre Montand, l'arme à la main, elle a tiré et l'a abattu. Comprenant que Pierre Montand découvrira finalement l'horreur de ce crime et sa lâcheté, puisqu'elle ne s'est pas dénoncée, elle s'enfuit au volant de sa voiture, et suicide ou accident, meurt broyée par un train, à un passage à niveau.

    ---

    ---

    Xvid | 544x240 | Mp3 | 670 Mo

     photo gr_seconde_verite-1.jpg
     photo gr_seconde_verite-2.jpg photo gr_seconde_verite-3.jpg
     photo gr_seconde_verite-4.jpg photo gr_seconde_verite-5.jpg
     photo gr_seconde_verite-6.jpg photo gr_seconde_verite-7.jpg
     photo gr_seconde_verite-8.jpg

    Michèle Mercier

    0 0

     photo aff_st_affut-01.jpg

    Le Saint prend l'affût
    1966 - 1hre 35
    Generic MPEG-4 | 720x516 pixels | Mp3 | 1,29 Go*
    * Merci à Tartinovitch




     photo aff_gr_st_affut-02.png
    Le Saint prend l'affût
    1966 - 1hre 35
    ---
    Raffaella Carra
    ---
    Réalisateur: Christian-Jaque   
    Assistant réalisateur: Philippe Monnier   
    Auteur de l'oeuvre originale: Leslie Charteris   
    Adaptateur: Jean Ferry   
    Dialoguiste: Henri Jeanson

     photo st_affut-01.jpg

    Distribution:

    Jean Marais : Simon Templar le détective aventurier
     photo st_affut-02.jpg

    Raffaella Carrà : Mme Anita Pavone, la femme du Commandatore
     photo Raffaella_Carra_st_affut-01.jpg
     photo Raffaella_Carra_st_affut-02.jpg

    Jean Yanne : Mueller-Strasse, l'agent allemand
     photo st_affut-03.jpg

    Danièle Evenou : Sophie Chartier, la fille d'Oscar
     photo Daniele_Evenou_st_affut-01.jpg
     photo Daniele_Evenou_st_affut-02.jpg photo Daniele_Evenou_st_affut-04.jpg
     photo Daniele_Evenou_st_affut-03.jpg

    Maria Broverhoff : Monica
     photo MariaBroverhoff.jpg

    Dario Moreno : Slimane
     photo st_affut-04.jpg

    Jess Hahn : Hoppy Uniatz, l'homme à tout faire de Simon • Henri Virlojeux : Oscar Chartier, alias "Oscar le Tortureux"• Sylvain : Hans, un homme de main allemand • Henri Guégan : un homme de main allemand • Tiberio Murgia : Tonio Catoni • Claudio Gora : Joe Colosimo • Nerio Bernardi : Cesare Pavone, le Commandatore • Ettore Bevilacqua : Gringo • Carlo Piscane : Cameleoni • Hélène Dieudonné : Herminie • Daniel Crohem : Colonel Wade • Reinhardt Kolldehoff : Schmutz • Roger Carel : le professeur • Jack Lenoir : l'homme de main de Slimane • Siegfried Rauch : Johnny K.W. Mest • Jacques Marbeuf : l'agent américain • Katia Christina : Mary


     photo st_affut-05.jpg

    Simon Templar, dit le Saint, séjourne dans son château d'Ecosse, tandis que le fidèle Uniatz veille sur son repos. Mais son vieil ami Oscar lui fait part d'un extraordinaire projet d'escroquerie de documents secrets qu'il doit acheter à un certain Slimane et vendre simultanément aux Allemands et aux Américains. En cas de malchance, le Saint devra veiller sur Sophie, fille d'Oscar : une jeune fille très comme il faut. Las ! La malchance arrive, par la faute de Slimane dont les documents étalent faux. Et le Saint doit se mettre en quête de Sophie, que Slimane ravit à son nez et à sa barbe.

     photo st_affut-07.jpg

    La délivrer n'est rien, d'autant que la donzelle s'avère beaucoup plus délurée que prévu. Reste à récupérer le magot, que l'esprit tortueux d'Oscar a caché au bout d'une longue piste qui mène de Sicile en Calabre et de Calabre en Campanie, Simon, Uniatz et Sophie poursuivis par une, puis deux, puis trois équipes de « barbouzes ». Tout cela pour aboutir dans une villa de banlieue. On prend le deuil d'Oscar. qui soudain ressurglt en honnête homme par deux lavages de cerveau successifs. Mais, à la première alerte, Oscar se « reconvertit » et ébauche déjà de nouveaux projets.

     photo st_affut-06.jpg

    Generic MPEG-4 | 720x516 pixels | Mp3 | 1,29 Go

    Lien de streaming: http://uplea.tv/live/312464148E260CF

      photo livre_le_saint_prend_l_affu_t.jpg

    Raffaella Carrà
     photo Raffaella_Carra-00.jpg
     photo Raffaella_Carra-02.jpg photo Raffaella_Carra-03.jpg
     photo Raffaella_Carra-01.jpg


    Danièle Evenou
     photo Daniele_Evenou-07.jpg
     photo Daniele_Evenou-02.jpg
     photo Daniele_Evenou-03.jpg

    0 0


    L'horrible cas du Dr X
    X : The Man with the X-Ray Eyes
    1963 - 1hre 16 - VFr
    VFr: Xvid | 720x576 | AC3 | 650,5 Mo
    VoStFr (VoSub): MKV | 704x384 | Mp3 | 1 Go


     photo aff_cas_dr_x-2.jpg
    L'horrible cas du Dr X
    X : The Man with the X-Ray Eyes
    1963 - 1hre 16 - VFr
    ---
    Film complet VFr
    ---

     photo aff_cas_dr_x-4.jpgL'horrible cas du Dr X
    1963

    Réalisation : Roger Corman
    Scénario : Robert Dillon et Ray Russell

    Distribution:

    Ray Milland : Dr James Xavier
    Diana Van der Vlis : Dr Diane Fairfax
    Harold J. Stone : Dr Sam Brant
    John Hoyt : Dr Willard Benson
    Don Rickles : Crane
    Morris Ankrum : M. Bowhead
    John Dierkes : Le prêcheur
    Kathryn Hart : Mme Mart
    Vicki Lee : La jeune patiente
    Barboura Morris : L'infirmière de la jeune patiente
    Jonathan Haze : Un perturbateur
    Dick Miller : Un perturbateur
    Lorrie Summers : Danseuse à la soirée

    Le Dr Xavier a mis au point un liquide révolutionnaire qui permet d'étendre la vision au-delà du spectre visible. Il décide de le tester sur lui-même et obtient des résultats prometteurs, devenant capable de lire à travers une feuille de papier ou de voir les organes d'une patiente. En poursuivant les essais, il réalise que sa vision devient de plus en plus perçante mais aussi de moins en moins supportable…


     photo cap_cas_dr_x-1.jpg
     photo cap_cas_dr_x-2.jpg photo cap_cas_dr_x-3.jpg
     photo cap_cas_dr_x-4.jpg photo cap_cas_dr_x-5.jpg
     photo cap_cas_dr_x-6.jpg photo cap_cas_dr_x-7.jpg
     photo cap_cas_dr_x-8.jpg photo cap_cas_dr_x-9.jpg
     photo cap_cas_dr_x-10.jpg


    VFr: Xvid | 720x576 | AC3 | 650,5 Mo
    VoStFr (VoSub): MKV | 704x384 | Mp3 | 1 Go

     photo gr_cas_dr_x-1.jpg
     photo gr_cas_dr_x-2.jpg photo gr_cas_dr_x-3.jpg photo gr_cas_dr_x-4.jpg
     photo gr_cas_dr_x-5.jpg photo gr_cas_dr_x-6.jpg photo gr_cas_dr_x-7.jpg
     photo gr_cas_dr_x-8.jpg photo gr_cas_dr_x-9.jpg photo gr_cas_dr_x-10.jpg
     photo gr_cas_dr_x-11.jpg photo gr_cas_dr_x-12.jpg photo gr_cas_dr_x-13.jpg
     photo gr_cas_dr_x-14.jpg photo gr_cas_dr_x-15.jpg photo gr_cas_dr_x-16.jpg
     photo poster_cas_dr_x-1.jpg photo poster_cas_dr_x-2.jpg
     photo poster_cas_dr_x-3.jpg photo poster_cas_dr_x-4.jpeg


    0 0
  • 08/08/16--06:20: Costa-Gavras-2012-Le capital

  • Le capital
    2012 - 1hre 49
    Xvid | 640x272 | Mp3 | 705 Mo



     photo aff_capital-5.jpgLe capital
    2012

    Réalisateur: Costa-Gavras
    Assistants: Joseph Rapp et Dylan Talleux
    Scénaristes: Costa-Gavras, Jean-Claude Grumberg et Karim Boukercha
    Auteur de l'oeuvre originale: Stéphane Osmont

    Distribution:

    Gad Elmaleh : Marc Tourneuil
    Gabriel Byrne : Dittmar Rigule
    Bernard Le Coq : Antoine de Suze
    Natacha Régnier : Diane Tourneuil
    Hippolyte Girardot : Raphaël Sieg
    Céline Sallette : Maud Baron
    Christophe Kourotchkine : Alfred
    Yann Sundberg : Boris Breton
    Olga Grumberg : Claude Marmande
    Liya Kebede : Nassim
    Eric Naggar : le secrétaire du président
    Vincent Nemeth : Alain Faure
    Daniel Mesguich : Jack Marmande
    Aline Stinus : la sœur de Marc
    Philippe Duclos : ancien policier
    Bonnafet Tarbouriech : maître Tombière
    Daniel Martin : le père de Marc
    Claire Nadeau : la mère de Marc
    Jean-Marie Frin : l'oncle de Marc
    Astrid Whettnall : Maryline Gauthier

    Quand Jack Marmande, le PDG de la banque Phénix, est obligé de prendre du recul, à cause d’un cancer des testicules, il décide de nommer à son poste l’un de ses fidèles serviteurs, Marc Tourneuil, pensant ainsi pouvoir continuer à diriger par personne interposée. Antoine de Suze, gros actionnaire visant la prise de pouvoir, laisse faire, en attendant la mort de Marmande. Mais Tourneuil montre tout de suite sa détermination à investir pleinement le poste. Dittmar Rigule, actionnaire américain de Phénix, fait venir Tourneuil à Miami et lui demande de dégraisser l’entreprise. Contre l’avis de ses collaborateurs et des actionnaires historiques, il décide de lancer un vaste plan de licenciements. Pour cela, il invite les employés de la firme à dénoncer les failles et les abus de pouvoir de leurs chefs. Marc se laisse mener par le bout du nez par Nassim, une mannequin qui le fascine et lui soutire de plus en plus d’argent. Marmande meurt. Rigule commande maintenant à Marc de faire une OPA sur une entreprise japonaise. Grâce à Maud Baron, une experte, il comprend que l’entreprise en question est pourrie et que le but de la manoeuvre est de faire baisser l’action de Phénix, pour permettre à Rigule de racheter la banque à bas prix. Piégé, Tourneuil fait semblant de jouer le jeu, mais avertit de Suze de ce qui va se passer, afin qu’il puisse doubler Dittmar en rachetant les parts de Phénix avant lui. En échange de son silence sur ce délit d’initié, il obtient d’être confirmé à la présidence de la banque.


    ---
    Film complet

    ---

    Xvid | 640x272 | Mp3 | 705 Mo

     photo gr_capital-1.jpg
     photo gr_capital-2.jpg photo gr_capital-3.jpg
     photo gr_capital-4.jpg photo gr_capital-5.jpg
     photo gr_capital-6.jpg photo gr_capital-7.jpg
     photo gr_capital-8.jpg photo gr_capital-9.jpg
     photo gr_capital-10.jpg photo gr_capital-11.jpg
     photo gr_capital-12.jpg

    0 0
  • 08/08/16--10:43: Curtiz-1942-Casablanca

  • Casablanca
    1942 - 1hre 43 - DualAudio Fr/Engl StFr (VobSub)
    MKV | H.264 | 1424x1056 | AC3 | 1,8 Go



     photo aff_casablanca-2.jpg
    Casablanca
    1942 - 1hre 43 - DualAudio Fr/Engl StFr (VobSub)
    ---

    Film complet
     (VFr | MKV | 720x544 | AC3 | 1,4 Go)
    Lien de streaming: https://uptostream.com/me6d0dgkpbb2
    ---

     photo aff_casablanca-3.jpgCasablanca
    1942

    Réalisateur: Michael Curtiz
    Assistant réalisateur: Lee Katz
    Scénaristes: Julius J. Epstein , Philip G. Epstein, Howard Koch, Wally Kline, Aeneas MacKenzie, Lenore Coffee, Casey Robinson
    Auteurs de l'oeuvre: Murray Burnett et Joan Alison

    Distribution:

    Humphrey Bogart : Rick Blaine
    Ingrid Bergman : Ilsa Lund
    Paul Henreid : Victor Laszlo
    Claude Rains : Capitaine Louis Renault
    Conrad Veidt : Major Heinrich Strasser
    Sydney Greenstreet : Señor Ferrari
    Peter Lorre : Ugarte
    S. Z. Sakall : Carl
    Madeleine Lebeau : Yvonne
    Dooley Wilson : Sam, le pianiste
    Joy Page : Annina Brandel
    John Qualen : Berger, le vendeur de bijoux et contact de Laszlo
    Leonid Kinskey : Sascha
    Curt Bois : le pickpocket



    ---

    ---

    Un tableau, dessiné par les Américains, de la vie à Casablanca au moment où sévissaient les commissions allemandes d'armistice. On y voit des réfugiés de toutes nationalités prêts à tout pour obtenir le passeport qui leur permettra de se rendra au Portugal et, de là, en Amérique. Un déporté tchèque qui s'est évadé d'Allemagne est rejoint par sa femme qui a été l'ami d'un aventurier, Rich, pendant l'internement de son mari. Rich, qui tient la plus grosse boîte de nuit de Casa, dispose de deux visas qu'il a pris à des Allemands assassinés. Après bien des tergiversations, Rich donnera les deux pièces à son ex-maîtresse et à son mari.

    ---
    Bande annonce
    ---

    MKV | H.264 | 1424x1056 | AC3 | 1,8 Go

     photo gr_casablanca-1.jpg
     photo gr_casablanca-2.jpg photo gr_casablanca-3.jpg photo gr_casablanca-4.jpg
     photo gr_casablanca-5.jpg photo gr_casablanca-6.jpg photo gr_casablanca-7.jpg
     photo gr_casablanca-7a.jpg
     photo gr_casablanca-8.jpg photo gr_casablanca-9.jpg photo gr_casablanca-10.jpg
     photo gr_casablanca-11.jpg photo gr_casablanca-12.jpg photo gr_casablanca-13.jpg
     photo gr_casablanca-14.jpg photo gr_casablanca-15.jpg photo gr_casablanca-16.jpg
     photo gr_casablanca-17.jpg photo gr_casablanca-18.jpg
     photo gr_casablanca-19.jpg photo gr_casablanca-20.jpg
     photo gr_casablanca-21.jpg photo gr_casablanca-22.jpg
     photo gr_casablanca-23.jpg
     photo gr_casablanca-24.jpg photo gr_casablanca-25.jpg
     photo gr_casablanca-26.jpg photo gr_casablanca-27.jpg
     photo gr_casablanca-28.jpg photo gr_casablanca-29.jpg
     photo gr_casablanca-30.jpg



    0 0
  • 08/09/16--02:26: Damiani-1966-El Chuncho

  • El Chuncho
    El Chuncho, ¿quién sabe?
    1966 - 1hre 53 - VFr ! *
    DivX 5 | 608x240 | Mp3 | 704 Mo
    * Parfois en français, parfois en anglais.
    J'ai ajouté un fichier (fr.srt) peu encombrant 




     photo aff_el-chuncho-2.jpg
    El Chuncho
    El Chuncho, ¿quién sabe?
    1966 - 1hre 53
    ---

    Martine Beswick
    ---

     photo aff_el-chuncho-3.jpgEl Chuncho
    1966

    Réalisateur: Damiano Damiani
    Assistant réalisateur: Enrico Bergier
    Scénariste: Salvatore Laurani
    Adaptateur: Franco Solinas

    Distribution:

    Gian Maria Volonté (El Chuncho)
    Lou Castel (Bill Tate, dit El Nino)
    Martine Beswick (Adelita)
    Klaus Kinski (El Santo)
    Carla Gravina (Rosaria)
    Andrea Checchi (Don Félipe)
    Jaime Fernández (le général Elias)
    Aldo Sambrell (le lieutenant dans le train)
    Spartaco Conversi (Eufemio)
    Santiago Santos (Guepo)
    Joaquín Parra (Picaro)
    José Manuel Martín (Raimundo)
    Valentino Macchi (Pedrito)

    Un Américain (Lou Castel) voyage en train quand une bande de révolutionnaires, menée par El Chuncho (Gian Maria Volontè), prend le train d'assaut à la recherche d'armes. Leur intention est de vendre ces armes aux révolutionnaires du général Elías (Jaime Fernández). L'Américain prête main forte aux hors-la-loi durant l'assaut et finit par chevaucher à leurs côtés. Une étonnante amitié se noue entre El Chuncho et l'Américain.

    ---

    ---

    DivX 5 | 608x240 | Mp3 | 704 Mo

     photo gr_el-chuncho-1.jpg
     photo gr_el-chuncho-2.jpg photo gr_el-chuncho-3.jpg
     photo gr_el-chuncho-5.jpg photo gr_el-chuncho-6.jpg
     photo gr_el-chuncho-8.jpg

    Martine Beswick

    0 0

    La Mafia fait la loi
    Il Giorno della civetta
    1968 - 1hre 55- VFr
    DivX 5,0 | 720x400 pixels | Mp3 | 800 Mo





    La Mafia fait la loi
    Il Giorno della civetta
    1968 - 1hre 55- VFr
    ---

    Claudia Cardinale
    ---
    Réalisateur: Damiano Damiani
    Scénaristes: Damiano Damiani, Ugo Pirro
    D'après le roman de Leonardo Sciascia



    Distribution:

    Lee J. Cobb: Don Mariano Arena


    Claudia Cardinale: Rosa Nicolosi


    Serge Reggiani: Parrinieddu

    Nehemiah Persoff: Pizzuco
    Tano Cimarosa
    Franco Nero: Capitaine Bellodi

    Ennio Balbo
    Laura de Marchi: la fille de Don Mariano


    Fraichement nommé dans une petite ville de Sicile, le capitaine Bellodi (Franco Nero), originaire de Parme, décide de passer outre les traditions locales et d'enquêter sans peur sur le meurtre du patron d'une entreprise de construction, assassiné au bord d'une route dont la construction est promise à la mafia régie par Don Mariano (Lee J. Cobb).


    Son premier réflexe est d'aller rendre visite aux Nicolosi, propriétaires de la maison perchée sur la colline surplombant la route, histoire de savoir si ils n'ont rien vu ou rien entendu. Le mari est absent, et la femme, Rosa (Claudia Cardinale) n'est au courant de rien. Quelques jours plus tard, elle vient pourtant voir Bellodi pour lui signifier que son mari n'est toujours pas rentré à la maison. Elle ne dira rien d'autre. Bellodi se heurte à l'omerta.






    0 0
  • 08/09/16--03:04: Akerman-1983-Les années 80

  • Les années 80
    1983 - 1hre 19
    Mp4 | 470x358 | AAC | 326 Mo



    0 0


    La fille coupée en deux
    2007 - 1hre 50
    Xvid | 656x352 | Mp3 | 1000 Mo


     photo aff_fille_coupee_deux-2.jpg
    La fille coupée en deux
    2007 - 1hre 50
    ---
    Film complet
    ---

     photo aff_fille_coupee_deux-3.jpgLa fille coupée en deux
    2007

    Réalisateur: Claude Chabrol
    Assistante: Cécile Maistre
    Scénaristes: Cécile Maistre et Claude Chabrol

    Distribution:

    Ludivine Sagnier (Gabrielle Deneige)
    Mathilda May (Capucine Jamet)
    Benoît Magimel (Paul Gaudens) • François Berléand (Charles Saint-Denis) • Caroline Sihol (Geneviève Gaudens) • Marie Bunel (Marie Deneige) • Valeria Cavalli (Dona Saint-Denis) • Étienne Chicot (Denis Deneige) • Thomas Chabrol (Maître Lorbach) • Jean-Marie Winling (Gérard Briançon) • Didier Bénureau (Philippe Le Riou)

    Célèbre écrivain dans la cinquantaine, Charles Saint-Denis vit isolé du monde dans une luxueuse maison, en compagnie de sa femme, avec laquelle il forme un couple très libre. Un jour, il accepte de se rendre à la télévision, pour une interview. À l’issue de l’émission a lieu un cocktail, où il croise Gabrielle, jeune et prometteuse présentatrice de la météo. Quelques jours plus tard, il fait une dédicace dans la librairie de la mère de Gabrielle. Il y revoit la jeune fille. Paul Gaudens, jeune playboy richissime et quelque peu instable, venu à la séance pour assurer Charles de tout son mépris, tombe lui aussi sous le charme de Gabrielle. Elle accepte de le revoir, mais c’est dans les bras de Charles qu’elle tombe. Gabrielle et Charles vivent une idylle intense, au cours de laquelle le vieux libertin initie la jeune fille à quelques jeux pervers. Toutefois, il refuse de quitter sa femme, et prend bientôt la fuite en Angleterre. Désespérée, Gabrielle accepte de se laisser consoler par Paul, puis de l’épouser (après lui avoir tout dit de sa relation avec l’écrivain). Mais bientôt, Paul développe une maladive jalousie rétrospective. Un soir, lors d’une réception en l’honneur de Saint-Denis, il assassine publiquement l’écrivain. Madame Gaudens lui ayant promis une gratification, Gabrielle accepte de révéler les aspects sordides de sa relation avec Charles pour permettre à Paul de bénéficier de circonstances atténuantes. Gabrielle ne touchera finalement pas un sou, et finira assistante de son oncle, magicien.



    Ludivine Sagnier
     photo Ludivine_Sagnier-12.jpg


    Mathilda May
     photo mathilda_may-72.jpg

    0 0
  • 08/09/16--08:30: Chabrol-2009-Bellamy

  • Bellamy
    2009 - 1hre 45
    DivX 5 | 624x336 | Mp3 | 698 Mo



     photo aff_bellamy-2.jpg
    Bellamy
    2009 - 1hre 45
    ---
    Film complet
    ---

     photo aff_bellamy-3.jpgBellamy
    2009

    Réalisateur: Claude Chabrol
    Assistante: Cécile Maistre
    Scénaristes: Claude Chabrol et Odile Barski

    Distribution:

    Gérard Depardieu (Paul Bellamy)
    Marie Bunel (Françoise Bellamy)
    Vahina Giocante (Nadia Sancho)
    Jacques Gamblin (Noël Gentil/Emile Leullet/Denis Leprince)
    Clovis Cornillac (Jacques Lebas) • Marie Matheron (Madame Leullet) • Adrienne Pauly (Claire Bonheur) • Yves Verhoeven (Alain) • Bruno Abraham-Kremer (Bernard) • Rodolphe Pauly (l'avocat)

    Comme tous les ans, le célèbre commissaire Paul Bellamy prend ses vacances à Nîmes, avec son épouse Françoise, dans sa maison de famille. Mais un homme prend contact avec lui. Il lui demande de venir, en pleine nuit, le retrouver à son hôtel. Curieux, il s’y rend. Là, l’homme, Noël Gentil, s’accuse d’un meurtre. Bellamy ne sait pas trop à quoi s’en tenir. Il commence tout de même à enquêter. Il ne tarde pas à faire le lien entre cette affaire et une autre, qui agite la région : la mort d’un notable, Émile Leullet, dans un faux accident de voiture, qui couvre de toute évidence une arnaque aux assurances. Pendant ce temps, Jacques, le demi-frère de Paul, a rejoint le couple dans la maison. Loser alcoolique, il entretient avec son aîné des rapports tendus. Commence alors une cohabitation orageuse. Ayant établi que Noël est bien Leullet, Bellamy rencontre sa femme (qui meurt subitement d’une rupture d’anévrisme) et sa maîtresse, Nadia Sancho, somptueuse masseuse pour laquelle il voulait tout plaquer, mais qui est maintenant avec le commissaire local. Bientôt, le puzzle se reforme : Leullet voulait laisser une forte somme d’argent à sa femme, en dédommagement. Nadia lui avait indiqué un SDF, Denis, qui lui ressemblait, et qu’ils pourraient tuer en le faisant passer pour lui. Leullet aurait eu des remords, mais Denis se serait suicidé. À son procès, Leullet est acquitté. Bellamy, voyant à la télévision Leullet et Nadia se retrouver, pense s’être fait rouler. Jacques a fini par s’enfuir avec la voiture de Paul. Il se tue sur la route.

     photo bellamy-1.jpg
     photo bellamy-2.jpg photo bellamy-3.jpg
     photo bellamy-4.jpg photo bellamy-5.jpg
     photo bellamy-6a.jpg
     photo bellamy-7.jpg photo bellamy-8.jpg
     photo bellamy-9.jpg photo bellamy-10.jpg
     photo bellamy-11a.jpg
     photo bellamy-12.jpg photo bellamy-13.jpg
     photo bellamy-14.jpg photo bellamy-15.jpg
     photo bellamy-16.jpg photo bellamy-17.jpg
     photo bellamy-18.jpg

    DivX 5 | 624x336 | Mp3 | 698 Mo

     photo tour_bellamy-1.jpg photo tour_bellamy-2.jpg
     photo tour_bellamy-3.jpg photo tour_bellamy-4.jpg


    Marie Bunel



    Vahina Giocante

    0 0


    ---

    Claude Chabrol l'artisan
    documentaire français réalisé par Patrick Le Gall

    Le film est un portrait du cinéaste Claude Chabrol en action durant le tournage de son cinquantième long métrage, La Fleur du mal. À cette occasion, il évoque ses souvenirs : son enfance, les débuts de la nouvelle vague, son premier film, Le beau Serge, ainsi que la dernière partie de son œuvre avec ses rencontres, ses comédiens, son goût de la province, son plaisir de filmer, son équipe de fidèles...
    Des témoignages viennent éclairer ce portrait : des acteurs (Nathalie Baye, François Cluzet, Isabelle Huppert), un producteur (Marin Karmitz), une scénariste (Caroline Eliacheff), un critique (Jean Douchet).

    500 Mo


    0 0



    La Malédiction d'Arkham
    The Haunted Palace
    1963 - 1hre 26 - DualAudio Fr/Engl StFr (.srt)
    Xvid | 716x294 | AC3 | 1,23 Go






    The Haunted Palace
    La Malédiction d'Arkham
    1963 - 1hre 26 - VoStFr incrustés
    ---

    Debra Paget
    ---

    Réalisation : Roger Corman, assisté de Paul Rapp
    Scénario : Charles Beaumont d'après Edgar Allan Poe, H. P. Lovecraft


    Distribution:

    Vincent Price : Charles Dexter Ward / Joseph Curwen

    Debra Paget : Ann Ward



    Frank Maxwell : Ian Willet / Dr. Willet
    Lon Chaney Jr. : Simon Orne
    Leo Gordon : Edgar Weeden/Ezra Weeden
    Elisha Cook Jr. : Gideon Smith / Micah Smith
    John Dierkes : Benjamin West / Mr. West
    Cathie Merchant : Hester Tillinghast
    Milton Parsons : Jabez Hutchinson
    Bruno VeSota : Bruno le barman
    Darlene Lucht : une victime
    Guy Wilkerson : Gideon Leach / Mr. Leach
    I. Stanford Jolley : Carmody, l'entraîneur
    Barboura Morris : Mrs. Weeden
    Harry Ellerbe : un prêtre



    Arkham, village de la Nouvelle Angleterre en 1765, Joseph Curwen, qui se livrait dans son manoir à des pratiques de magie noire, est saisi et brûlé vif par les habitants du village. Il lance, furieux, sa malédiction et dit qu'il prendra sa revanche. Cent dix ans plus tard, son arrière-arrière-petit-fils, Charles Dexterward, arrive au village avec sa femme. Il compte prendre possession du manoir de son ancêtre qu'il a reçu en héritage. L'hostilité des villageois le surprend.


    • L'Affaire Charles Dexter Ward est une nouvelle de H.P. Lovecraft
    • The Haunted Palace est le titre d'un poème de Poe


    Lien de streaming: https://uptostream.com/86t33ppp6dv1
    VoStFr incrustés | 640x272 | Mp3 | 681 Mo


    0 0
  • 08/10/16--01:07: Corman-1963-Le corbeau
  • Le Corbeau
    The Raven
    1963 - 1hre 26 - DualAudio Fr/Emgl StFr (.srt)
    Generic MPEG-4 | 716x294 pixels | AC3 | 1,2 Go



    Le Corbeau
    The Raven
    1963 - 1hre 26 - Dual: Vo/VFr/StFr (.srt)
    ---

    ---
    Réalisation : Roger Corman, assisté de Jack Bohrer
    Scénario : Richard Matheson d'après Edgar Allan Poe

    Photobucket

    Distribution:

    Vincent Price : Dr Erasmus Craven
    Photobucket

    Peter Lorre : Dr Adolphus Bedlo
    Photobucket

    Boris Karloff : Dr Scarabus
    Photobucket

    Hazel Court : Lenore Craven


    Olive Sturgess : Estelle Craven
    Photobucket

    Jack Nicholson : Rexford Bedlo
    Photobucket

    Connie Wallace : une servante
    William Baskin : Grimes, le serviteur de Craven
    Aaron Saxon : Gort


    Photobucket

    L'Angleterre au XVe siècle. Le Dr Erasmus Craven, sorcier de haut lignage, est tranquillement installé chez lui à faire quelques tours de magie quand surgit un corbeau qui se met à lui parler. Il décline son identité : il n'est autre que le Dr Bedlo, sorcier lui aussi, et changé en animal par l'abominable Dr Scarabus qu'il avait osé défier. Il indique à Craven les ingrédients d'une mixture infiniment compliquée qui devrait lui redonner sa forme humaine. Bon prince, Craven consent à fabriquer la potion magique et soulage le Dr Bedlo qui retrouve avec plaisir son corps d'homme. Le seul souci de Craven, souci qui attriste toute sa vie, est la mort de sa femme Lenore qu'il ne parvient pas à oublier.

    Photobucket





    0 0


    Passage to Marseille
    1944 - 1hre 45 | VoStFr incrustés
    DivX 5,0 | 640x480  | Mp3 | 1,4 Go




    Photobucket
    Passage to Marseille
    1944 - 1hre 45 | VoStFr incrustés
    ---
    Humphrey Bogart et Michèle Morgan
    ---
    Réalisation : Michael Curtiz
    Scénario : Casey Robinson, Jack Moffitt et Elick Moll d’après l’œuvre de Charles Nordhoff et James Norman Hall Men Without Country (1943)
    Dialogues : Herschel Daugherty

    Photobucket
    PhotobucketPhotobucket
    Photobucket

    Distribution:

    Michèle Morgan : Paula Matrac
    Photobucket
    PhotobucketPhotobucket
    Photobucket

    Humphrey Bogart : Jean Matrac
    Photobucket
    PhotobucketPhotobucket
    Photobucket

    Claude Rains : le capitaine Freycinet
    Peter Lorre : Marius
    George Tobias : Petit
    Philip Dorn : Renault
    Sydney Greenstreet : le commandant Duval
    Helmut Dantine : Garou
    John Loder : Manning
    Victor Francen : le capitaine Malo
    Vladimir Sokoloff : Grand-père
    Eduardo Ciannelli : le chef-mécanicien
    Corinna Mura : la chanteuse

    Photobucket

    Pendant la dernière guerre, une escadrille française, commandée par le capitaine Freycine, basée en Angleterre et remarquablement camouflée sous les dehors d'une paisible ferme, lance avec acharnement raid après raid sur l'Allemagne. Un correspondant de guerre remarque la ténacité d'un homme aux traits durs, Jean Matrac ; Freycine évoque alors un passé récent.

    Photobucket

    Il est sur un bateau, recueille cinq hommes qui gisent sur une barque et gagne leur confiance au point que Matrac et ses compagnons lui avouent leur évasion de Cayenne ; celle-ci n'a pu se faire qu'avec la complicité d'un vieux patriote à qui ils ont promis de rallier la France afin de se battre. C'est alors que la radio annonce l'armistice et la création du gouvernement de Vichy. Le capitaine du navire, fervent combattant, décide de se dérouter et de rallier l'Angleterre, mais Duval, sympathisant vichyssois, s'empare du navire.

    Photobucket

    Grâce au dévouement des forçats, le navire est repris par son capitaine et parvient en Grande-Bretagne après avoir essuyé l'attaque d'un avion de chasse allemand qui fait deux victimes : un bagnard, Marius, et le mousse, qui meurt en criant « Vive la France » et en demandant à Matrac de tuer tous les Allemands. Matrac se bat cependant pour une France libre, une France héroïque. Au cours d'une mission, Matrac trouve la mort et son pilote le ramène à la base sans avoir fait, comme d'habitude, le détour qui les faisait voler, pour un bref salut, au-dessus de la maison où, patiemment, l'attendent son fils et sa femme.

    Photobucket

    Lors d'une interview en 1993, Michèle Morganévoque le souvenir désagréable du tournage, notamment de ses mauvaises relations avec le réalisateur Michael Curtiz, des déboires conjugaux de Humphrey Bogart et du rôle obtenu en compensation de celui qui devait lui échoir dans Casablanca, Ilsa Lund, finalement attribué à Ingrid Bergman

    Photobucket

    DivX 5,0 | 640x480  | Mp3 | 1,4 Go

    Lien de streaming: https://uptostream.com/tiht6pv9daps


    Photobucket


    Michèle Morgan
    Photobucket

    0 0
  • 08/10/16--02:40: Curtiz-1945-Mildred Pierce


  • Mildred Pierce
    1945 - 1hre 50 - VoStFr (.Sub)
    Xvid | 512x384  | Mp3 | 690 Mo




    Mildred Pierce
    1945 - 1hre 50 - VoStFr (VobSub)
    ---

    Joan Crawford
    ---
    Réalisation : Michael Curtiz
    Scénario : Ranald MacDougall, William Faulkner
    D'après le roman Mildred Pierce de James M. Cain
    Dialogues : Herschel Daugherty


    Distribution:

    Joan Crawford : Mildred Pierce



    Zachary Scott : Monte Beragon

    Ann Blyth : Veda Pierce

    Jack Carson : Wally Fay
    Eve Arden : Ida

    Bruce Bennett : Bert Pierce
    Lee Patrick : Maggie Binderhof
    Moroni Olsen : Inspecteur Peterson
    Veda Ann Borg : Miriam Ellis
    Jo Ann Marlowe : Kay Pierce



    Apres le meurtre de son mari, Monte Beragon, Mildred Pierce est tenue de raconter son histoire à l’inspecteur Peterson qui l’interroge.Quelques années auparavant : Mildred est mariée à Bert Pierce, mais souffrant de la mauvaise situation financière de son mari et découvrant l’infidélité de ce dernier, elle décide de vivre seule avec ses deux filles. L’aînée, Veda, est une jeune fille gâtée et snob qui a honte des origines modestes de sa mère...


    • Oscar de la meilleure actrice : Joan Crawford
    • Nomination pour l'Oscar du meilleur second rôle féminin à Ann BLYTH
    • Nomination pour l'Oscar du meilleur second rôle féminin à Eve ARDEN






    Joan Crawford


    Ann Blyth

    0 0


    Perché si uccide un magistrato
    1975 - 1hre 51 - VoStFr incrustés
    MKV | H.264 | 846x476 | AAC | 1,54 Go
    ou
    Mp4 | H.264 | 720x434 | AAC | 1,3 Go



     photo aff_perche-si-uccide-02.jpg
    Perché si uccide un magistrato
    1975 - 1hre 51 - VoStFr incrustés
    ---
    ---
    Réalisation : Damiano Damiani
    Scénario : Damiano Damiani, Enrico Ribulsi

     photo perche-si-uccide-02.jpg

    Distribution:

    Françoise Fabian : Antonia Traini
     photo francoise_fabian_perche-si-uccide-01.jpg
     photo francoise_fabian_perche-si-uccide-02.jpg photo francoise_fabian_perche-si-uccide-03.jpg
     photo francoise_fabian_perche-si-uccide-04.jpg

    Franco Nero : Giacomo Solaris
     photo perche-si-uccide-01.jpg

    Eva Czemerys : Sabina
     photo Eva_Czemerys_perche-si-uccide-03.jpg
     photo Eva_Czemerys_perche-si-uccide-01.jpg photo Eva_Czemerys_perche-si-uccide-02.jpg

    Marco Guglielmi : Mari d'Antonia
    Mico Cundari : Directeur
    Renzo Palmer : Terrasisi
    Ennio Balbo
    Giancarlo Badessi
    Pierluigi Aprà
    Luciano Catenacci : Meloria
    Tano Cimarosa
    Claudio Gora
    Elio Zamuto
    Damiano Damiani
    Giorgio Cerioni : Valgardeni

     photo francoise_fabian_perche-si-uccide-05.jpg

    Un jeune réalisateur du nom de James Solaris, après avoir recueilli des informations précises qui émanent d'un ami commissaire de police,il construit un tabloïd sur une mafia et effectue une enquête cinématographique sur le palais de justice pour le soumettre à Palerme, ce qui provoque un certain émoi.

     photo francoise_fabian_perche-si-uccide-06.jpg photo francoise_fabian_perche-si-uccide-07.jpg

    En fait, le film est clairement inspiré par la figure et les méfaits de Alberto Traini, un haut magistrat qui est tué peu de temps après. Accablé par la culpabilité, Solaris enquête sur ce qui semble au premier abord être dut à une mafia du crime, mais en réalité se révélera tout autre chose...

     photo francoise_fabian_perche-si-uccide-08.jpg



    Lien de téléchargement: https://uptobox.com/bnlmd4xb8u33


    Françoise Fabian
     photo francoise_fabian_031-1.png


    Eva Czemerys

    0 0


    Le briseur de chaines
    1941 - 1hre 57
    Generic MPEG-4 | 576x416 pixels | Mp3 | 938,4 Mo


    Le briseur de chaines
    1941 - 1hre 57
    ---

    ---
    Réalisation : Jacques Daniel-Norman
    Scénario : Jean Sarment, d'après son roman « Mamouret »


    Distribution:

    Pierre Fresnay : Marcus

    Marcelle Géniat : Mamouret
    Blanchette Brunoy : Marie-Josèphe

    Ginette Leclerc : Graziella

    André Brunot : Antoine Mouret
    Raoul Marco : Alphonse
    Alfred Adam : Guillaume
    Gilberte Géniat : Estelle
    Ginette Baudin : Gisèle
    Marthe Mellot : Héloïse

    René Blancard : Ferdinand
    Jeanne Véniat : Armandine
    Jean-Henri Chambois : Horace (sous le nom de « Chambois »)
    Paul Delauzac : L'évêque (sous le nom de « Delauzac »)
    René Forval : Le curé
    Julien Maffre : Titin
    Louis Seigner : Le ministre
    Georges Rollin : Laurent
    Charles Dullin : Esprit

    ...


    Histoire d'une vielle grand-mère plus que centenaire qui, dans une famille de paysans où, par intérêt, on se marie entre cousins, décide de faire le bonheur de son arrière petite-fille, l'orgueil et le goût du lucre des Mouret dussent-ils en souffrir.




    0 0


    Ne le criez pas sur les toits
    1943 - 1hre 27
    Xvid | 480x368 | Mp3 | 753 Mo


     photo aff_pas_criez_toit-11.jpg
    Ne le criez pas sur les toits
    1943 - 1hre 27 
    ---
    Meg Lemonnier et Fernandel
    ---
    Réalisateur: Jacques Daniel-Norman
    Scénaristes: Jean Bernard-Luc et Alex Joffé
    Dialoguiste: Jean Bernard-Luc

     photo pas_criez_toit-10.jpg

    Distribution:

    Fernandel : Vincent Fleuret
     photo pas_criez_toit-13.jpg

    Meg Lemonnier : Renée Lancel
     photo pas_criez_toit-14.jpg

    Robert Le Vigan : Le professeur Léonard Bontagues
    Jacques Varennes : Octave
    Paul Azaïs : P'tit Louis
    Henri Arius : Trapu
    Thérèse Dorny : Mme Noblet
    Marie-Josée "Claire" Mafféi : Angélica Noblet
    Georges Lannes : Mr Cartier
    Pierre Feuillère : Riquet
    Jean Toulout : Le président du tribunal
    Léon Belières : Mr Edouard Noblet
    Marcel André : L'avocat général
    Albert Gercourt : Le professeur Moucherotte
    Gaston Severin : L'avocat de Vincent
    Jacques Berlioz : Le professeur Holtz
    Robert Dalban : Un plombier

     photo pas_criez_toit-16.jpg photo pas_criez_toit-17.jpg
     photo pas_criez_toit-15.jpg photo pas_criez_toit-18.jpg

    Vincent Fleuret, préparateur du professeur Moucherotte, l'assiste dans ses travaux sur la recherche de la formule du "Benzil", un extraordinaire super-carburant synthétique. La veille de la découverte, le professeur meurt en laissant supposer que Fleuret est le dépositaire de la formule. Aussitôt, de nombreux trusts financiers vont tendres de multiples traquenards à l'innocent chercheur, lequel va épouser la jeune et jolie journaliste qui va l'aider à sauver sa vie.

     photo pas_criez_toit-19.jpg

    Xvid | 480x368 | Mp3 | 753 Mo

     photo mag_pas_criez_toit-10.jpg photo mag_pas_criez_toit-11.jpg photo mag_pas_criez_toit-12.jpg


    Meg Lemonnier

    0 0


    120 rue de la gare
    1946 - 1hre 30
    Generic MPEG-4 | 576x416 pixels | Mp3 | 704 Mo




     photo aff_120_rue_gare-02.jpg
    120 rue de la gare
    1946 - 1hre 30
    ---

    Court extrait
    ---
    Réalisateur: Jacques Daniel-Norman   
    Auteur de l'oeuvre originale: Léo Malet   
    Dialoguiste: Jacques Daniel-Norman


     photo 120_rue_gare-03.jpg

    Distribution:

    René Dary    (Nestor "Dynamite" Burma)
     photo 120_rue_gare-02.jpg

    Sophie Desmarets    (Hélène Chatelain)
     photo sophie_desmarets_120_rue_gare-01.jpg
     photo sophie_desmarets_120_rue_gare-02.jpg photo sophie_desmarets_120_rue_gare-03.jpg
     photo sophie_desmarets_120_rue_gare-04.jpg

    Jean Parédès    (Marc Covet)
    Albert Dinan    (Bébert)
    Gaby Andreu    (Suzanne Parmentier)
     photo Gaby_Andreu_120_rue_gare-01.jpg

    Jean Clarens    (inspecteur Faroux)
    Charles Lemontier    (un inspecteur)
    Jean Tielment    (Kimura)
    Pierre Juvenet    (maître Montbrison)
    Manuel Gary    (Bob Colomer)
     photo Manuel Gary.jpg

    Jean Heuzé    (Gérard Lafalaise)
    Daniel Mendaille    (Georges Pary)
    Maryse Manuel    (l'infirmière)


     photo 120_rue_gare-04.jpg

    120, rue de la Gare, une adresse fatale à ceux qui la connaissent ! Nestor Burma (le détective privé surnommé "Dynamite") l'a d'abord recueillie sur les lèvres d'un mourant dont l'identité n'a pu être établie. Puis, ce furent les derniers mots prononcés par son collègue Bob Colomer, abattu à sa descente du train de Lyon, sur le quai où l'attendait Burma.

     photo 120_rue_gare-01.jpg

    Et où l'attendait aussi une inconnue que Nestor avait juste eu le temps de remarquer avant sa disparition dans la foule. Burma est convaincu que la clé du mystère est à Lyon, où il se rend avec son ami le journaliste Marc...


     photo 120_rue_gare-05.jpg

    Generic MPEG-4 | 576x416 pixels | Mp3 | 704 Mo
    Uptobox:
    http://uptobox.com/vxbdyd8apbrg/daniel-norman46_120.zip
    ou
    http://uptobox.com/z2oxuzuqeofu/daniel-norman46_120.zip
    ou
    http://uptobox.com/fjmwvx4waa6z/daniel-norman46_120_rue_gare.zip

    1fichier:
    https://1fichier.com/?0w63vh
    ou
    https://1fichier.com/?2cjbxrvukk
    ou
    https://1fichier.com/?wcecoxvmt9

     photo gr_120_rue_gare-01.jpg


    Sophie Desmarets
     photo Sophie_Desmarets-13.png

    0 0
  • 08/10/16--07:44: Daquin-1941-Nous les gosses

  • Nous les gosses
    1941 - 1hre 25
    AVI | 768x576 | Mp3 | 1,3 Go




     photo aff_nous_gosses-2.jpg
    Nous les gosses
    1941 - 1hre 25
    ---

    Pierre Larquey
    ---

     photo aff_nous_gosses-3.jpgNous les gosses
    1941

    Réalisateur: Louis Daquin
    Scénaristes: Gaston Modot et Maurice Hiléro
    Adaptateurs: Louis Daquin et Marcel Aymé
    Dialoguiste: Marcel Aymé

    Distribution:

    Louise Carletti : Mariette
    Gilbert Gil : M. Morin, l'instituteur
    Pierre Larquey : le père Finot
    Raymond Bussières : Gaston
    André Brunot : le commissaire
    Marcel Pérès : l'ouvrier
    Louis Seigner : le directeur de l'école
    Anthony Gildès : le père Castor
    Léonce Corne : l'ami de la famille
    Martial Rèbe : le père de Fernand
    Madeleine Geoffroy : la mère de Fernand
    Jeanne Pérez : la mère de Jeannot
    Jean-Marie Boyer : Lucien


    ---

    ---

    Dans une école primaire, un gamin casse une verrière. Ses camarades, pendant les vacances de Pâques, travaillent, chacun selon ses aptitudes, pour gagner l'argent nécessaire. La verrière va être remplacée, mais la caisse est connue à l'un des gosses. Mariette, sa soeur, s'entend très bien avec l'instituteur. Malheureusement, il y a dans son voisinage un voyou, Gaston, qui aspire par tous les moyens à vivre avec la jeune fille qui le repousse. Il imagine de voler la caisse des enfants pour en rendre responsable Mariette et ainsi se venger d'elle ; l'instituteur ne pourra pas l'épouser. Avec le concours du père Finaud, le marchand de journaux, les enfants retrouvent le voleur et l'instituteur pourra épouser Mariette. L'administration remplace la verrière, l'argent recueilli servira pour un voyage. Dans leur joie les enfants, d'un coup de ballon, cassent la nouvelle verrière.

    AVI | 768x576 | Mp3 | 1,3 Go

     photo gr_nous_gosses-1.jpg.jpeg
     photo gr_nous_gosses-2.jpg photo gr_nous_gosses-3.jpg photo gr_nous_gosses-4.jpg
     photo gr_nous_gosses-5.png photo gr_nous_gosses-6.jpg photo gr_nous_gosses-7.jpg
     photo gr_nous_gosses-8.jpg





older | 1 | .... | 227 | 228 | (Page 229) | 230 | 231 | .... | 265 | newer