Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Showcase


Channel Catalog


older | 1 | .... | 232 | 233 | (Page 234) | 235 | 236 | .... | 265 | newer

    0 0


    La résurrection de Frankenstein
    Frankenstein Unbound
    1990 - 1hre 22 - VFr
    Mp4 | H.264 | 616x356 | AAC | 802 Mo


     photo aff_frankenstein-2.jpg
    La résurrection de Frankenstein
    Frankenstein Unbound
    1990 - 1hre 22 - VFr
    ---
    Film complet
    ---

     photo aff_frankenstein-3.jpgLa résurrection de Frankenstein
    Frankenstein Unbound

    1990

    Réalisation : Roger Corman
    Scénario :Roger Corman et F. X. Feeney
    Auteur de l'oeuvre: Brian Aldiss


    Distribution:

    John Hurt : Dr Joe Buchanan / narrateur
    Raúl Juliá : Dr Victor Frankenstein
    Bridget Fonda : Mary Wollstonecraft Godwin
    Michael Hutchence : Percy Bysshe Shelley
    Nick Brimble : Le Monstre
    Jason Patric : Lord George Gordon Byron


    En 2031, une découverte scientifique permettant de créer une arme ultime produit aussi des effets indésirables tels que des disparitions et des glissements dans le temps. C'est ainsi que son découvreur se retrouve projeté en 1817 en Suisse où il rencontre le Docteur Victor Frankenstein...



     photo gr_frankenstein-1.jpg
     photo gr_frankenstein-2.jpg photo gr_frankenstein-3.jpg
     photo gr_frankenstein-4.jpg photo gr_frankenstein-5.jpg
     photo gr_frankenstein-6.jpg photo gr_frankenstein-7.jpg
     photo gr_frankenstein-8.jpg photo gr_frankenstein-9.jpg
     photo gr_frankenstein-10.jpg photo gr_frankenstein-11.jpg
     photo gr_frankenstein-12.jpg photo gr_frankenstein-13.jpg
     photo gr_frankenstein-14.jpg photo gr_frankenstein-15.jpg

    Mp4 | H.264 | 616x356 | AAC | 802 Mo

     photo xtra_frankenstein-10.jpg


    Bridget Fonda

    0 0


    Celui qui doit mourir
    1956 - 2hres 10
    DivX 5,0 | 512x224 pixels | Mp3 | 1,2 Go


     photo aff_celui_doit_mourir-2.jpg 
    Celui qui doit mourir
    1956 - 2hres 10
    ---

    La finale
    ---
    Réalisation : Jules Dassin
    Scénario : Ben Barzman d'après le roman de Níkos Kazantzákis, Le Christ recrucifié

     photo celui_doit_mourir-1.jpg

    Distribution:

    Pierre Vaneck : Manolios
     photo xtra_celui_doit_mourir-4.jpg

    Melina Mercouri : Katerina
     photo celui_doit_mourir-4.jpg

    Jean Servais : Le pope Fotis 
     photo celui_doit_mourir-2.jpg

    Carl Möhner : Agha
    Maurice Ronet : Michelis
    Roger Hanin : Pannagotaros
    Nicole Berger
    René Lefèvre : Yannakos
    Fernand Ledoux : Le pope Grigoris
    Teddy Bilis : Nikolis
    Grégoire Aslan : Lucas

     photo xtra_celui_doit_mourir-1.jpg
     photo xtra_celui_doit_mourir-2.jpg photo xtra_celui_doit_mourir-3.jpg

    En Asie Mineure vers 1921, les populations grecques sont persécutées par les Turcs. Dans le petit village grec, Lykovrissi, qui vit en bonne intelligence avec les Turcs, le pope Grigoris prépare la reconstitution de la fête de la Passion. Le berger Manolios doit incarner le Christ alors que le rôle de Marie-Madeleine sera tenu par la belle veuve Katerina. Surviennent durant les préparatifs de la cérémonie, des rescapés d'un village saccagé par les Turcs. Les autorités qui craignent des représailles leur refusent l'hospitalité et nourriture. Le berger Manolios et Katherina, aidé par trois de leurs compagnons leur porteront secours. Mais le berger sera poignardé par Panayotaros qui devait tenir le rôle de Judas et mourra dans les bras de Katerina, payant de sa vie son courage et son humanité.

     photo xtra_celui_doit_mourir-5.jpg


    Lien de streaming: https://uptostream.com/8mfpnwvf0pau


     photo gr_celui_doit_mourir-4.jpg
     photo gr_celui_doit_mourir-1.jpg photo gr_celui_doit_mourir-2.jpg photo gr_celui_doit_mourir-3.jpg


    Melina Mercouri
     photo melina_mercouri_039.jpg
     photo melina_mercouri_007.jpg
     photo melina_mercouri_008a.jpg


    0 0
  • 08/28/16--07:30: Dassin-1958-La loi

  • La Loi
    1958 - 2hres 06 - VFrStAngl (VobSub)
    MKV | Generic MPEG-4 | 640x480 pixels | AC3 | 1,1 Go



    Photobucket
    La Loi
    1958 - 2hres 06 - VFrStAngl (VobSub)

    Photobucket


    Réalisation : Jules Dassin
    Scénario : Jules Dassin, d'après le roman de Roger Vailland

    Photobucket

    Distribution:

    Gina Lollobrigida : Marietta
    ---

    ---

    Photobucket

    Pierre Brasseur : Don Cesare
    Photobucket

    Marcello Mastroianni (V.F : Marc Cassot) : Enrico Tosso, l'Ingénieur
    ---

    ---

    Photobucket

    Melina Mercouri : Donna Lucrezia
    ---

    ---
    Photobucket

    Yves Montand : Matteo Brigante
    ---

    ---

    Photobucket

    Raf Mattioli : Francesco Brigante
    Vittorio Caprioli : Attilio, l'Inspecteur
     Lidia Alfonsi : Giuseppina

    Photobucket

    Gianrico Tedeschi : First Loafer
    Nino Vingelli : Pizzaccio
    Bruno Carotenuto : Balbo
    Luisa Rivelli : Elvir
    Anna Maria Bottini : Maria
    Anna Arena : Anna, la femme d'Attilio
    Edda Soligo : Giulia

    Photobucket
     
    A Monacore, petit port du sud de l'Italie, le jeu de la Loi permet au gagnant de faire subir aux perdants toutes les humiliations, en un mot, de leur imposer sa loi, fut-elle la plus cruelle. Matteo Brigante, truand du lieu, impose sa loi grâce à ce jeu mais aussi, dans la vie quotidienne de Monacore, par le respect que sa brutalité inspire.

    Photobucket



     photo melina_mercouri_017.jpg
      photo melina_mercouri_012a.jpg


     photo gina_lollobrigida_48_122_39lo.png

    0 0


    L'amant de cinq jours
    1961 - 1hre 23
    Xvid | 720x576 | Mp3 | 1011 Mo


     photo aff_amant_5_jours-2.jpg
    L'amant de cinq jours
    1961 - 1hre 23
    ---
    Film complet
    ---
    Réalisateur: Philippe de Broca
    Assistants réalisateur: Georges Pellegrin, Gianfranco Mingozzi et Robert Bober
    Scénaristes: Daniel Boulanger et Philippe de Broca
    Auteur de l'oeuvre originale: Françoise Parturier
    Dialoguiste: Daniel Boulanger

     photo amant_5_jours-1.png

    Distribution:

    Jean Seberg : Claire
     photo amant_5_jours-2.png

    Micheline Presle : Madeleine
     photo amant_5_jours-4.png

    Jean-Pierre Cassel : Antoine
     photo amant_5_jours-3.png

    François Périer : Georges
     photo amant_5_jours-5.png

    Carlo Croccolo : Marius
    Claude Mansard : Un invité
    Albert Michel : Blanchet
    Albert Mouton : Halavoine
    Marcella Rovena : Madame Chanut
    Sylvain : Le maître d'hôtel
    Pierre Repp : Pépère
    Gib Grossac : Chauffeur de taxi

     photo amant_5_jours-7.png

    Au cours d'une présentation des modèles de la maison de couture de son amie Madeleine, Claire fait la connaissance d'Antoine, l'amant de cette dernière qui l'entretient richement et lui est physiquement attachée par un amour de femme vieillissante. Elle ne tarde pas à tomber dans les bras du jeune homme à qui elle se présente comme la femme d'un richissime homme d'affaires, que ses occupations absorbent à longueur de journée, mais à qui elle doit son samedi et son dimanche. En fait, cette mythomane écervelée cherche à échapper à l'ennui d'un ménage sans fantaisie. Son mari est archiviste paléographe, fort érudit mais très mal rémunéré ; elle a deux enfants ; elle adore toute cette famille ; mais ne peut supporter les promenades dominicales à Chantilly qu'en reprenant sa liberté cinq jours par semaine. Pour sa part, Antoine, grâce aux libéralités de Madeleine, peut figurer ce héros de légende que Claire veut voir en lui.

     photo amant_5_jours-8.png photo amant_5_jours-9.png
     photo amant_5_jours-6.png photo amant_5_jours-10.png

    Et les jours passent dans la facilite, elle vivant dans son rêve, et lui, échappant à l'accaparement tyrannique de Madeleine. Un jour pourtant, cette dernière découvre la trahison dont elle est la victime et machine une vengeance : elle invite Georges et Claire à une grande soirée, et montre au trio qu'elle a compris. Georges, qui lui aussi sait depuis longtemps mais veut sa paix et le curieux bonheur de sa femme, refuse de jouer le jeu que lui propose Madeleine ; il feint de découvrir en Antoine un garçon sympathique avec qui il plaisante volontiers. Mais de retour à la maison, il demande à sa femme si elle veut le rendre ridicule et il fait la grève du lit. Antoine, congédié par Madeleine, se remet à travailler et propose à Claire de l'épouser. Elle refuse car elle ne veut pas d'un second Georges : son mari lui suffit pour ce genre d'existence et elle l'aime et l'apprécie. Mais elle repart à la recherche de son illusoire prince charmant.

     photo xtra_amant_5_jours-2.jpg

    ---

    ---

     Xvid | 720x576 | Mp3 | 1011 Mo

    ---

    ---

    Jean Seberg

    0 0
  • 08/28/16--09:49: de Broca-1962-Cartouche
  • Cartouche
    1962 - 1hre 45
    Generic MPEG-4 | 1024x576 pixels | AC3 | 1,05 Go




    Cartouche
    1962 - 1hre 54min
    ---

    ---
    ▪ Réalisateur : Philippe de Broca
    ▪ Scénario : Daniel Boulanger, Philippe de Broca, Charles Spaak
    ▪ Dialoguiste : Daniel Boulanger
    ▪ Musique : Georges Delerue


    Distribution:

    Jean-Paul Belmondo : Louis-Dominique Bourguignon dit Cartouche

    Claudia Cardinale : Vénus



    Odile Versois : Isabelle de Ferrussac, la femme du lieutenant général



    ▪ Jess Hahn: La Douceur
    Jean Rochefort : La Taupe
    Noël Roquevert : le sergent recruteur
    ▪ Philippe Lemaire : lt. général Gaston de Ferrussac
    ▪ Marcel Dalio : Malichot, le cruel chef de la Cour des Miracles


    ▪ Alain Decock : Louison Bourguignon, gamin frère de Cartouche ▪ Jacques Balutin : "Capucine" (frère capucin) ▪ Lucien Raimbourg : le maréchal gâteux ▪ Jacques Charon : le colonel ▪ Pierre Repp : marquis De Griffe, le naïf adjoint de Ferrussac ▪ Madeleine Clervanne : Pierrette, la chaperonne d'Isabelle ▪ Jacky Blanchot : homme de Cartouche (non crédité) ▪ Raoul Billerey : homme de Cartouche ▪ René Marlic : Petit Oncle, tavernier ▪ Philippe Castelli : commissaire ▪ Paul Préboist : 1° gendarme ▪ Jacques Hilling : aubergiste ▪ Léonce Corne : comte dépouillé ▪ Jean Lanier : gentilhomme auberge ▪ Claude Carliez : gentilhomme auberge ▪ Roger Trapp : lecteur public ▪ Laurence Lignières : Adélaïde ▪ Dominique Davray : fille auberge ▪ Bernadette Stern : fille auberge ▪ Jacques Préboist : 2° gendarme ▪ Henri Guéguan : homme de Cartouche ▪ Rico Lopez : homme de Cartouche ▪ Antoine Baud : hommr de Cartouche ▪ Billy Callaway : homme de Cartouche ▪ Petit Bobo/Pierre Maguelon : homme de Cartouche ▪ Armel Marin : homme de Cartouche ▪ Paul Jeanjean : homme de Cartouche ▪ Maurice Auzel : homme de Cartouche/doublure de J.-P. Belmondo ▪ Raymond Leplont : aide-bourreau ▪ Philippe De Broca : voix criant "Les aristocrates à la lanterne"▪ Bernard Haller : voix du perroquet


    Louis Dominique Bourguignon, dit Cartouche, appartient à la bande de voleurs parisiens les "Coquillards". Mais il ne supporte pas l'autorité despotique de son chef Malichot. Après s'être rebellé contre lui, il préfère s'engager dans l'armée pour échapper aux tueurs lancés à sa poursuite. Là, il rencontre ses deux futurs lieutenants et amis, La Douceur et La Taupe. Se sentant peu faits pour l'armée, ils décident de déserter en emportant la caisse du régiment. Rattrapé et enfermé, Cartouche s'évade.


    Dans un cabaret, il prend la défense d'une jeune bohémienne, Vénus, que deux gendarmes importunent. De retour à Paris, avec Vénus désormais sa compagne, Cartouche supplante Malichot et prend la tête des "Coquillards". Son audace met dans des rages folles le lieutenant de police de Ferrussac. Cartouche s'éprend de son épouse Isabelle de Ferrussac et en est aimé. Il lui donne rendez-vous dans un vieux moulin, mais, trahi par Malichot, il tombe dans une embuscade...



    Lien de streaming: https://uptostream.com/5pha1vnu6pu7




     



    0 0
  • 08/28/16--11:33: de Chalonge-1971-L'alliance

  • L'alliance
    19/71 -  hre 30
    Mp4 | H.264 | 688x416 | AAC | 811 Mo
    ou
    DivX 5,0 | 720x416 pixels | Mp3 | TvRiP | 960 Mo




     photo aff_alliance-2.jpg
    L'alliance
    1971 -  hre 30
    ---

    Voyage en train avec ...
    ---


    Réalisateur: Christian de Chalonge
    Scénariste: Christian de Chalonge et Jean-Claude Carrière
    Auteur: Jean-Claude Carrière

     photo alliance-19.jpg

    Distribution:  

    Anna Karina
     photo alliance-02.jpg
     photo alliance-13.jpg photo alliance-14.jpg

    Jean-Claude Carrière
     photo alliance-16.jpg

    Rufus 
    Marie-Claude Breton 
    André Gille 
    Jean-Pierre Darras 
    Tsilla Chelton 
    Isabelle Sadoyan

     photo alliance-17.jpg

    Le directeur de l'agence matrimoniale Duvernet avait finalement déniché l'oiseau rare ; une jeune femme d'aspect agréable qui possédait en plein Paris un immense appartement avec jardin. Hugues Triboy avait tout spécialement insisté sur l'appartement : il le voulait ample, plus de 300 m2, pour y garder en observation des animaux malades ; Hugues Triboy était vétérinaire.

     photo alliance-15.jpg

    L'appartement qu'il visita lui plut. La propriétaire, Jeanne, aussi. Le mariage eut lieu très vite. Après leur voyage de noces, tandis que la clientèle commençait à affluer, Hugues en vint à soupçonner Jeanne, toujours mystérieuse et secrète, des pires machinations.
     photo alliance-01.jpg


     photo gr_alliance-1.jpg
     photo alliance-03.jpg photo alliance-04.jpg
     photo alliance-05.jpg photo alliance-08.jpg
     photo alliance-09.jpg photo alliance-10.jpg
     photo alliance-11.jpg photo alliance-12.jpg
     photo gr_alliance-2.jpg

    0 0

     photo aff_argent_autres-01.jpg

    L'argent des autres
    1978 - 1hre 45
    Generic MPEG-4 | 720x424 pixels | Mp3 | 770,5 Mo




     photo aff_argent_autres-02.jpg
    L'argent des autres
    1978 - 1hre 45
    ---

    Au lit avec ...
    ---
    Réalisateur: Christian de Chalonge   
    Assistants réalisateur: Bernard Bolzinger et Jean-Claude Assente   
    Scénaristes: Pierre Dumayet et Christian de Chalonge   
    Auteur de l'oeuvre originale: Nancy Markham
    Dialoguiste: Pierre Dumayet

     photo argent_autres-02.jpg

    Distribution:

    Jean-Louis Trintignant : Henri Rainier
     photo argent_autres-05.jpg

    Catherine Deneuve : Cécile Rainier
     photo argent_autres-06.jpg

    Claude Brasseur : Claude Chevalier d'Aven
     photo argent_autres-03.jpg

    Michel Serrault : Miremant
     photo argent_autres-08.jpg

    Raymond Bussières : le père de Claude Chevalier d'Aven
     photo argent_autres-01.jpg

    Laura Kornbluh : une fille des Rainier
    Michèle Kornbluh : une fille des Rainier
    Gérard Séty : de Nully
    Jean Leuvrais : Heldorff
    François Perrot : Vincent
    Umberto Orsini : Blue
    Michel Berto : Duval
    Francis Lemaire : Torrent
    Juliet Berto : Arlette Rivière, la syndicaliste
    Michel Delahaye : l'archiviste Bignon
    Liza Braconnier : la secrétaire des archives
    Jean-François Dérec : Daniel, le surveillant
    Maurice Vallier : Pironneau
    ...

     photo argent_autres-04.jpg

    Vidé, remercié, chassé. On ne plaisante pas avec l'erreur chez Miremant-De Nully- Heldorff. L'erreur de Henri Rainier aura sans doute son incroyable naïveté. C'est ce qu'il explique vainement à la commission auprès de laquelle il quémande une place et qui l'interroge, qui fouille à vif son passé... Oui, Henri Rainier a présenté Chevalier d'Aven à Miremant, curieusement indulgent envers les projets du fringant affairiste. Mais il n'a rien fait d'autre qu'obéir aux ordres: si la Banque colmatait les déficits constants des multiples sociétés que Chevalier d'Aven semait sur sa route, qu'y pouvait-il, lui, modeste fondé de pouvoir... Et si le gouvernement avait mis fin brutalement à l'Héritage Foncier, qui allait renflouer Chevalier d'Aven, est-ce de sa faute à lui, Henri Rainier?

     photo argent_autres-07.jpg

    Peu avant son arrestation, Chevalier d'Aven révèle à Rainier l'existence d'un chèque en blanc qui donnait le droit à Miremant de puiser dans les comptes des contribuables de l'"Héritage Foncier". Droit dont celui-ci a usé sans vergognes... Alors, poussé par son épouse, Cécile, Rainier se lance dans la bagarre. Grâce à une syndicaliste, Arlette Rivière, il fait appel en commission paritaire dans l'espoir d'attaquer aux prud'hommes. Puis, il s'enferme dans la salle des archives de la banque, dans la ferme résolution de retrouver une trace du fameux "chèque en blanc". Grâce à Bignon, le préposé aux archives, c'est bientôt chose faite. Le scandale éclate. Et un procès s'ensuit. Mais qui poursuivrait la société Miremant-De Nully-Heldorff ?... Rainier demeure encore suspect aux yeux de la profession. Il ne lui reste plus qu'à rejoindre les rangs et accepter la proposition de Vincent, l'ami qui l'a trahi : éduquer les autres à devenir des escrocs.


     photo def_argent_autres-01.jpg
     photo def_argent_autres-02.jpg
     photo def_argent_autres-03.jpg
     photo def_argent_autres-04.jpg
     photo def_argent_autres-05.jpg
     photo def_argent_autres-06.jpg
     photo def_argent_autres-07.jpg
     photo def_argent_autres-08.jpg
     photo def_argent_autres-09.jpg
     photo def_argent_autres-10.jpg
     photo def_argent_autres-11.jpg
     photo def_argent_autres-12.jpg
    • César du cinéma 1979 :
    • César du meilleur film
    • César du meilleur réalisateur
    • Prix Louis-Delluc 1978
     photo argent_autres-09.jpg

    Generic MPEG-4 | 720x424 pixels | Mp3 | 770,5 Mo


    0 0

    Photobucket


    Les aristocrates 
    1955 - 1hre 40
    Generic MPEG-4 | 536x400 pixels | Mp3 | 698,3 Mo





    Les aristocrates 
    1955 - 1hre 40
    ---
    ---
    Réalisation : Denys de La Patellière
    Scénario : D'après le roman de Michel de Saint-Pierre
    Adaptation : Roland Laudenbach, Denys de La Patellière
    Dialogues : Roland Laudenbach
    Assistant réalisateur : Maurice Delbez

    Photobucket

    Distribution:

    Pierre Fresnay : Le marquis de Maubrun
    Photobucket

    Brigitte Auber : Daisy de Maubrun, la fille, amoureuse de Christophe
    Photobucket

    Maurice Ronet : Christophe de Conti
    Photobucket

    Jacques Dacqmine : Arthus de Maubrun, un fils • Georges Descrières : Philippe de Maubrun, un fils • Alain Quercy : Gontran de Maubrun, un fils • François Guérin : Pierre de Maubrun, un fils • Guy Decomble : Gustave • Madeleine Barbulée : La patronne de l'hôtel • Olivier de Tissot : Louis-César de Maubrun, un fils jumeaux • Philippe de Tissot : Osmond de Maubrun, l'autre fils jumeaux • Yolande Laffon : La tante Mathilde • Suzanne Courtal : Marie Douillard, la fermière • Michel Etcheverry : Maître Crouelles, le notaire • Jane Morlet : Félicie • Léo Joannon : Le prince de Conti • René Bergeron : Le facteur • Guy Henry : Le boucher • René Hell : Paul

    Photobucket

    M. le marquis de Maubrun est un aristocrate complet. Il a le sang, la noblesse de caractère et la force d'âme, il a tout conservé : maison de famille et traditions. En retour il ne peut voir les gens et les choses qu'au travers de son éducation première. Il a quatre grands fils, une fille de vingt ans et deux jumeaux de douze-treize ans. Toute la famille se trouve réunie, ce qui est chose très rare. Quelques instants de joie franche.

    Photobucket

    Mais le rire des aînés cache; un drame secret, différent pour chacun d'eux : depuis des mois, ces traditions, à cause desquelles ils admirent et aiment leur père, leur sont de manière ou d'autre sujet d'agacement, de lassitude; selon leur caractère et le milieu qu'ils fréquentent (l'un est jésuite, l'autre commerçant à l'étranger, un troisième vaguement étudiant, tandis que la fille aime le fils d'un parvenu), ils mijotent l'acceptation, la révolte ou l'évasion.

    Photobucket

    Generic MPEG-4 | 536x400 pixels | Mp3 | 698,3 Mo


    Brigitte Auber
    Photobucket

    0 0

     photo aff_oeuf_autruche-01.jpg

    Les oeufs de l'autruche
    1957 - 1hre 22
    AVI | H.264 | 640x448 pixels | Mp3 | 826,8 Mo




     photo aff_oeuf_autruche-02.jpg
    Les oeufs de l'autruche
    1957 - 1hre 22
    ---

    Simone Renant
    ---
    Réalisateur: Denys de La Patellière   
    Assistants réalisateur: Claude Hauser et Philippe Modave   
    Auteur de l'oeuvre originale: André Roussin
    Adaptateurs: Frédéric Grendel, Denys de La Patellière et Shervan Sidery   
    Dialoguiste: André Roussin

     photo oeuf_autruche-06.jpg

    Distribution:

    Pierre Fresnay : Hippolyte Barjus
     photo oeuf_autruche-01.jpg

    Simone Renant : Thérèse Barjus
     photo oeuf_autruche-05.jpg

    Georges Poujouly : Roger Barjus
    Mady Berry : Leonie
    Paul Mercey : Le barman bavard
    Yoko Tani : Yoko
    Guy Bertil : Le journaliste
    André Roussin : Henri
    Marguerite Pierry : Mme. Grombert

     photo oeuf_autruche-03.jpg

    Hippolyte Barjus, confortablement installé dans son existence de petit bourgeois, s'entend un jour formuler par un ami une vérité devant laquelle il a jusqu'à maintenant fait « l'autruche » : son fils a des moeurs de fille. Un peu plus tard, Barjus découvre que son second fils, à qui il donne peu d'argent, est le plus naturellement du monde entretenu par une jeune comtesse japonaise. Le comportement de ces deux garçons provoque, au sein de la famille Barjus, des réactions diverses, et tandis qu'Hippolyte menace, trépigne, emploie les grands mots, sa femme Thérèse l'accuse d'être le premier responsable de l'immoralité et des anomalies qui le scandalisent aujourd'hui et qu'il eût mieux valu prévenir que d'avoir à les guérir.

     photo oeuf_autruche-02.jpg

    Au plus fort de la crise qui a éclaté dans le ménage, Hippolyte apprend que son fils aîné vient de remporter, grâce à ses talents de couturier, le premier prix d'un concours qui fait de lui une vedette dont le « Tout-Paris » va bientôt parler. Alors, devant les honneurs, la réussite sociale, l'argent, Hippolyte trouvera les nobles prétextes qui lui permettront d'accepter ce que, dans son for intérieur, il continuera peut-être à condamner.

     photo oeuf_autruche-04.jpg


    AVI | H.264 | 640x448 pixels | Mp3 | 826,8 Mo


    Simone Renant
     photo simone_renant_006.jpg

    0 0

     photo aff_retour_manivelle-01.jpg
    Retour de manivelle
     1957 - 1hre 55
    Generic MPEG-4 | 576x416 pixels | Mp3 | 712 Mo




     photo aff_retour_manivelle-03.jpg 
    Retour de manivelle
    1957 - 1hre 55
    ---
    ---
    Réalisateur : Denys de La Patellière
    Scénariste : Denys de La Patellière d'après l'œuvre de James Hadley Chase, There is always a price tag
    Dialogue : Michel Audiard
      photo retour_manivelle-02.jpg

    Distribution:

    Michèle Morgan : Hélène Fréminger, la machiavélique femme d'Éric
     photo michele_morgan_retour_manivelle-01.jpg
     photo michele_morgan_retour_manivelle-02.jpg photo michele_morgan_retour_manivelle-03.jpg
     photo michele_morgan_retour_manivelle-04.jpg photo michele_morgan_retour_manivelle-05.jpg
     photo michele_morgan_retour_manivelle-06.jpg

    Daniel Gélin : Robert Montillon, artiste peintre embauché comme chauffeur
     photo retour_manivelle-06.jpg

    Bernard Blier : le commissaire Plantavin
     photo retour_manivelle-04.jpg
     photo retour_manivelle-05.jpg

    Peter van Eyck : Éric Freminger, fondé de pouvoir alcoolique de la société
     photo retour_manivelle-01.jpg

    Michèle Mercier : Jeanne, la jeune femme de chambre embauchée par Hélène
    --- ---

     photo retour_manivelle-09.jpg

    François Chaumette : Charles Babin, un homme d'affaire de la société
    Pierre Leproux : Mr Boost, le créancier fournisseur de whisky
    Olivier Darrieux / Jean Olivier : l'inspecteur Léon, l'adjoint du commissaire

     photo retour_manivelle-07.jpg

    Robert Mabillon, artiste-peintre sans le sou, se porte un soir au secours du financier Eric Freminger, alors que celui-ci tentait de se jeter sous les roues d'une voiture. Devant l'état passablement éméché de ce dernier, Mabillon se propose de le reconduire dans sa luxueuse villa de Saint-Jean-Cap-Ferrat, sur la Côte d'Azur.

     photo retour_manivelle-03.jpg

    Reconnaissant malgré tout, Freminger le convainc de devenir son chauffeur. La nuit-même, Mabillon est témoin d'une violente dispute entre son hôte et sa séduisante épouse, Hélène. Quelque temps plus tard, il reçoit la visite de celle-ci, qui lui intime l'ordre de quitter au plus vite leur domicile...

     photo retour_manivelle-08.jpg


    Generic MPEG-4 | 576x416 pixels | Mp3 | 712 Mo

     photo gr_retour_manivelle-05.jpg
     photo gr_retour_manivelle-01.jpg photo gr_retour_manivelle-02.jpg photo gr_retour_manivelle-03.jpg photo gr_retour_manivelle-04.jpg
     photo gr_retour_manivelle-06.jpg photo gr_retour_manivelle-07.jpg photo gr_retour_manivelle-08.jpg photo gr_retour_manivelle-09.jpg






    0 0

     photo aff_grandes_familles-00.jpg

    Les grandes familles
    1959 - 1hre 32
    DivX 5,0 | 520x304 pixels | Mp3 | 694,2 Mo


     photo aff_grandes_familles-02.jpg
    Les grandes familles
    1958 - 1hre 32min
    ---

    Jean Gabin et Pierre Brasseur
    ---
    Réalisation : Denys de La Patellière
    Scénario et adaptation : Denys de la Patellière et Michel Audiard
    D'après le roman  de Maurice Druon
    Dialogues : Michel Audiard

     photo grandes_familles-05.jpg

    Distribution:

    Jean Gabin : Noël Schoudler, financier
     photo gabin_grandes_familles-03.jpg
     photo gabin_grandes_familles-01.jpg photo gabin_grandes_familles-02.jpg

    Jean Desailly : François Schoudler, le fils
     photo grandes_familles-01.jpg

    Pierre Brasseur : Lucien Maublanc, le cousin oisif
     photo grandes_familles-02.jpg

    Bernard Blier : Simon Lachaume, secrétaire de Noël
     photo grandes_familles-04.jpg

    Françoise Christophe : Jacqueline Schoudler, femme de François
     photo Francoise_Christophe_grandes_familles-01.jpg
     photo Francoise_Christophe_grandes_familles-02.jpg photo Francoise_Christophe_grandes_familles-03.jpg

    Annie Ducaux : Adèle Schoudler, femme de Noël
     photo grandes_familles-03.jpg

    Louis Seigner : Raoul Leroy
     photo grandes_familles-07.jpg

    Nadine Tallier : Sylvaine Dual, l'amie de Maublanc
    ---
    ---
    Jean Wall : Pierre Leroy
    Julien Bertheau : le père de Lesguendieu
    Daniel Lecourtois : Canet
    Jean Ozenne : le professeur Emile Lartois
    Jean Murat : le général Robert de La Monnerie
    Aimé Clariond : Le général Gérard de La Monnerie
    Jacques Monod : Mr Rousseau, ministre des finances
    Françoise Delbart: Isabelle de la Monnerie
    Patrick Millow : Jean-Noël Schoulder, le petit-fils
    Emmanuelle Riva : La secrétaire de Noël
    Jean Lanier : Voisart, l'agent de change de Lucien
    Pierre Leproux : L'impresario de Sylvaine
    Pascal Mazzotti : Le chauffeur des "Schoulder"


     photo grandes_familles-06.jpg

    Noël Schoudler, chef d’une grande famille bourgeoise, dirige en autocrate un empire économique, dont les activités s’étendent de la banque et de la finance au monde de la presse en passant par le sucre. Les scrupules lui sont inconnus et il ne recule devant aucune manœuvre pour augmenter les profits de ses entreprises et la fortune de la famille. François, son fils, juge les méthodes paternelles un peu archaïques et prône quelques réformes qui ne sont pas appréciées. Alors que François se trouve dans une situation difficile et a un impérieux besoin d’argent, il se tourne vers le cousin Maublanc, son père lui ayant refusé son aide. Maublanc est un débauché, c’est le parent indigne, sa façon de vivre est en contradiction avec les principes de la famille. François est au milieu d’une partie qui le dépasse, à tel point qu’il se suicide. Par un magistral coup de bourse, Noël Schoudler va préserver la prédominance de la famille. Le futur est maintenant incarné par son petit-fils, Jean-Noël.

     photo grandes_familles-08.jpg

    DivX 5,0 | 520x304 pixels | Mp3 | 694,2 Mo

     photo gr_grandes_familles-01.jpg
     photo gr_grandes_familles-03.jpg photo gr_grandes_familles-04.jpg photo gr_grandes_familles-05.jpg photo gr_grandes_familles-06.jpg
     photo gr_grandes_familles-07.jpg photo gr_grandes_familles-08.jpg photo gr_grandes_familles-09.jpg photo gr_grandes_familles-10.jpg
     photo gr_grandes_familles-02.jpg



    Françoise Christophe
     photo francoise_christophe-10.png


    0 0

     photo aff_rue_prairies-01.png
    Rue des Prairies
    1959 - 1hre 30
    Generic MPEG-4 | 432x320 pixels | Mp3 | 690,2 Mo




     photo aff_rue_prairies-02.jpg
    Rue des Prairies
    1959 - 1hre 30
    ---

    Gabin cycliste
    ---
    Réalisateur: Denys de La Patellière   
    Assistant réalisateur: Pierre Granier-Deferre   
    Scénariste et dialoguiste: Michel Audiard   
    Auteur de l'oeuvre originale: René Lefèvre   

     photo rue_prairies-12.jpg

    Distribution:

    Jean Gabin : Henri Neveux, ouvrier et veuf
     photo rue_prairies-01.jpg

    Claude Brasseur : Louis, le fils d'Henri
     photo rue_prairies-03.jpg

    Roger Dumas : Fernand, l'enfant adopté
     photo rue_prairies-02.jpg

    Marie-José Nat : Odette, la fille d'Henri
    ---
    ---
     photo Marie-Jose_Nat_rue_prairies-01.jpg photo Marie-Jose_Nat_rue_prairies-02.jpg

    Paul Frankeur : Ernest, l'ami d'Henri
     photo rue_prairies-11.jpg

    Renée Faure : L'avocate Maître Surville
     photo rue_prairies-08.jpg

    Dominique Page : Josette, la respectueuse
     photo rue_prairies-05.jpg

    Roger Tréville : M. Jacques Pedrell, l'amant d'Odette
    Jacques Monod : Le président du tribunal
    Louis Seigner : Le procureur de la république
    Gabriel Gobin : Dubourg, un copain de captivité
    Alfred Adam : Loutrel, le manager de Louis
    Guy Decomble : Mr Perrot, le père de Paul
    François Chaumette : Le directeur de l'école
    Bernard Dhéran : Le juge d'instruction Moineau
    Gaby Basset : Mme Gildas, la femme du bistrot
    ...

     photo rue_prairies-04.jpg

    Lorsqu'après deux années de captivité Henri Neveu revient, sa femme vient de mourir, laissant auprès du garçon et de la fille nés avant la guerre un tout nouveau-né. Henri considère qu'il a dorénavant trois enfants à élever. Il fait de son mieux, n'épargnant rien, et marque peut-être un léger faible pour le petit dernier, dans sa crainte de ne pas l'aimer assez. Pour Fernand, Henri désirerait des études poussées, ne voulant pas qu'il soit contremaître comme lui ; mais assez peu doué pour le travail abstrait, ce garçon se fait mettre régulièrement à la porte des différentes écoles qui l'accueillent. L'aîné des enfants. Loulou, est devenu champion cycliste et, bientôt professionnel, il admet facilement qu'il soit de bonne publicité de raconter à la presse les mauvais traitements que lui fit autrefois subir son père, et l'opposition mise par celui-ci à sa vocation. La fille, Odette, d'abord vendeuse, est maintenant cover-girl et part vivre chez son amant, un richissime quadragénaire qui l'épousera, croit-elle, après un hypothétique divorce.

     photo rue_prairies-09.jpg

    Les aînés partis, Henri reste seul avec Fernand, mais persuadé que l'avenir de son troisième est dans les études, il le met en pension. Fernand ne peut supporter pareille contrainte ; il s'évade n'ose pas revenir chez lui et suit, sans savoir exactement ce qu'il fait, une prostituée chez qui il se fait ramasser par la police. L'affaire nous mène au tribunal des mineurs. L'avocate ne trouve qu'un moyen pour éviter la maison de correction : qu'Odette et Loulou d'abord informent le Tribunal - et Fernand - qu'Henri n'est pas son véritable père, et qu'ensuite l'un et l'autre témoignent de l'« incompréhension », de la « violence », des « brutalités » enfin dont furent tissées leur enfance et leur adolescence, tout ceci devant aboutir à faire retirer à Henri la garde de Fernand. La manoeuvre va réussir lorsque le garçon, buté et muet jusque-là, réagit violemment : il y a longtemps qu'il savait n'être pas le fils d'Henri, mais « le véritable père, n'est-ce pas celui qui vous donne de la soupe et met des chaussures aux pieds ? » Il l'aime, il l'admire et c'est avec lui qu'il veut vivre et travailler ! Le juge comprend et les rend l'un à l'autre.

     photo rue_prairies-06.jpg

    Generic MPEG-4 | 432x320 pixels | Mp3 | 690,2 Mo

     photo gr_rue_prairies-01.jpg
     photo gr_rue_prairies-02.jpg photo gr_rue_prairies-03.jpg photo gr_rue_prairies-04.jpg
     photo gr_rue_prairies-05.jpg photo gr_rue_prairies-06.jpg photo gr_rue_prairies-07.jpg


    Marie-Josée Nat
     photo marie_jose_nat-16.jpg

    0 0

     photo aff_taxi_tobrouk-01.jpg

    Un taxi pour Tobrouk
    1960 - 1hre 35
    Xvid | 696x288 pixels | Mp3 | VFrStAngl (.srt) | 900 Mo*
    ou
    DivX 5,0 | 696x320 pixels | Mp3 | 697,5 Mo
    * Merci Galmuchet




     photo aff_taxi_tobrouk-03.jpg
    Un taxi pour Tobrouk
    1960 - 1hre 35
    ---

    Court extrait
    ---
    Réalisateur: Denys de La Patellière   
    Scénariste: René Havard   
    Dialoguiste: Michel Audiard

     photo gr_taxi_tobrouk-03.jpg

    Distribution:

    Lino Ventura    (Théo Dumas)
     photo taxi_tobrouk-04.jpg

    Charles Aznavour    (Samuel Goldman)
     photo taxi_tobrouk-07.jpg

    Germán Cobos    (Paolo Ramirez)
     photo taxi_tobrouk-06.jpg

    Maurice Biraud    (François Jonsac)
     photo taxi_tobrouk-01.jpg

    Hardy Krüger    (Ludwig von Stegel)
     photo taxi_tobrouk-08.jpg

    A la Noël 1941, Théo, un ancien champion de boxe, brigadier des F.F.L., passe la fête dans une famille anglaise ; tandis que François Gensac, célibataire déjà âgé, quitte pour l'Angleterre un foyer où il s'ennuie entre un père, courtisan de tous les « ordres nouveaux » successifs et une mère possessive ; tandis que Samuel Goldmann, brillant interne des hôpitaux, s'enfuit de France parce qu'il est juif ; et que Juan Ramirez s'apprête à quitter clandestinement la centrale où il purge une condamnation de droit commun. De l'autre côté du Rhin, le capitaine Ludwig von Stegel termine une permission.

     photo taxi_tobrouk-02.jpg

    Quelques mois plus tard, les quatre premiers se retrouvent dans la même jeep d'un commando de deux voitures, envoyés faire sauter des dépôts d'essence allemands. L'opération réussit, mais l'un des véhicules saute sur une mine et l'officier de l'autre est tué. Voilà nos quatre hommes sains et saufs, mais livrés au désert. Ils essaient de regagner leurs lignes, sans notion précise de leur direction. Survolés par deux avions allemands, Théo voudrait passer inaperçu mais Ramirez en abat un à la mitrailleuse ; l'autre appareil incendie la jeep au passage. A pied, et non sans débat, les rescapés décident de marcher : soudain, ils découvrent des traces de pneus ; au bout des traces, une voiture allemande et quatre hommes en train de manger : en un instant, ce ne sont plus que quatre cadavres.

     photo taxi_tobrouk-03.jpg

    Les Français, en s'emparant de la voiture, découvrent, caché derrière, un capitaine : Von Stegel. Ils le font prisonnier et poursuivent leur route. Bientôt égarés, c'est le prisonnier qui prend la direction de la voiture. Samuel, au volant, finit par ensabler le véhicule, et tandis que le commando s'affaire à le dégager, von Stegel, faisant main basse sur la mitraillette, renverse la situation. Forts de leur nombre, les quatre refusent d'avancer. L'Allemand compte sur la soif pour les mettre à la raison ; mais, épuisé, il s'endort et se réveille de nouveau captif. L'essence baissant, tous décident de se ravitailler à un centre allemand ; ils assomment le prisonnier et se joignent à une colonne ennemie en mouvement.

     photo taxi_tobrouk-05.jpg

    Le plein fait, ils subissent le bombardement aérien que les Anglais infligent au convoi. Théo et von Stegel, ensevelis par une bombe, sont sauvés par les trois autres. François saute ensuite sur une mine et il faut aller vite car, blessé, il s'affaiblit. L'approche du but pose aux F.F.L. le problème du prisonnier avec qui ils ont lié des relations humaines et une certaine sympathie. Mais ils n'auront pas à le résoudre ; un char anglais les aperçoit de loin et d'un coup au but, anéantit la voiture. Seul Théo en réchappe et, lors du défilé de la victoire, il ne vivra que dans le souvenir de ses camarades morts stupidement.

     photo taxi_tobrouk-09.jpg

    Xvid | 696x288 pixels | Mp3 | VFrStAngl (.srt) | 900 Mo
    http://www.multiup.org/download/fba76a716b1cef863c75f844e010de5f/untak_sipo_rto_brouc.rar
    DivX 5,0 | 696x320 pixels | Mp3 | 697,5 Mo


     photo gr_taxi_tobrouk-05.jpg
     photo gr_taxi_tobrouk-01.jpg photo gr_taxi_tobrouk-02.jpg photo gr_taxi_tobrouk-04.jpg



    0 0

     photo aff_0.jpg 
    Le bateau d'Émile
    Le homard flambé
    1961 - 1hre 38min
    DivX 5,0 | 672x288 pixels | Mp3 | 693 Mo



     photo aff_1.jpg 
    Le bateau d'Émile
    Le homard flambé
    1961 - 1hre 38min
    ---

    ---
    Réalisation : Denys de La Patellière
    Scénario : D'après le roman de Georges Simenon
    Adaptation : Denys de La Patellière, Albert Valentin, Michel Audiard
    Dialogue : Michel Audiard
    Chanson : "Notre amour nous ressemble" (paroles de Jacques Plante, musique de Charles Aznavour)

     photo bateau_emile_05.jpg

    Distribution:

    Lino Ventura : Émile Boué, patron pêcheur
     photo bateau_emile_04.jpg

    Annie Girardot : Fernande Malanpin, la compagne d'Emile, chanteuse
     photo bateau_emile_07.jpg

    Pierre Brasseur : François Larmentiel, le frère de Charles-Edmond
     photo bateau_emile_01.jpg

    Michel Simon : Charles-Edmond Larmentiel, le père naturel d'Emile
     photo bateau_emile_02.jpg

    Jacques Monod : Maître Lamazure, avocat
    Edith Scob : Claude Larmentiel, la fille de François
     photo bateau_emile_06.jpg

    Joëlle Bernard : Camille, la patronne du bistrot-restaurant
    Marcel Bernier et non Guy Henry : Un mécanicien-pêcheur
    Etienne Bierry : Marcelin, un pêcheur
    Dominique Davray : La patronne du café-cabaret
    Jean Gaven : Un pêcheur
    André Dalibert : Le gendarme
    Jacques Hilling : Le vendeur d'électrophones
    Roger Dutoit : Léon, le bistrot-restaurant
    Colette Teissèdre : La religieuse
    Eric Wasberg : L'homme qui arrose Emile au cabaret


     photo bateau_emile_03.jpg

    Charles-Edmond, l'aîné des frères Larmentiel, décide de revenir à La Rochelle, sa ville natale pour y mourir. Quarante ans plus tôt il en avait été chassé par son père. Avant de trépasser, le vieil original annonce qu'il a un fils caché, Émile, marin-pêcheur auquel il souhaite lèguer ses biens. François, le frère cadet, que Charles-Edmond déteste, lorgne sur l'héritage pour renflouer la puissante entreprise familiale, véritable trust de la pêche, et va tenter de s'approprier l'affection et les biens de cet héritier inopportun. Émile, quant à lui, est trop occupé à se disputer avec Fernande, chanteuse de beugland, pour se douter de ce qui l'attend...
     photo bateau_emile_08.jpg


    0 0

    La fabuleuse aventure de Marco Polo
    1964 - 1hre 48
    VHSRiP | Mp4 | 720x280 | AAC | 638,1 Mo



     photo aff_marco_polo-02.jpg
    La fabuleuse aventure de Marco Polo
    1964 - 1hre 48
    ---

    Elsa Martinelli
    ---
    Réalisateur: Denys de La Patellière et Noël Howard   
    Assistant réalisateur: Christian de Chalonge   
    Scénaristes: Raoul Levy, Jacques Rémy, Jean-Paul Rappeneau   
    Dialoguistes: Raoul Levy, Jacques Rémy, Denys de La Patellière, Jean-Paul Rappeneau

     photo marco_polo-01.jpg

    Distribution:

    Horst Buchholz    (Marco Polo)
     photo marco_polo-03.jpg

    Anthony Quinn    (Kublaï-Khan)
     photo marco_polo-04.jpg

    Robert Hossein    (Nayam)
     photo marco_polo-06.jpg

    Orson Welles    (Akerman)
     photo marco_polo-05.jpg

    Elsa Martinelli    (la fille au fouet)
     photo marco_polo-07.jpg

    Omar Sharif    (l'émir Alaou)
     photo marco_polo-02.jpg

    Bruno Cremer    (Guillaume de Tripoli)
    Guido Alberti    (Maffeo Polo)
    Jacques Monod    (un templier)
    Mica Orlovic    (l'oncle de Marco Polo)
    Folco Lulli    (Spinello)
    Massimo Girotti    (Nicolo Polo)

     photo marco_polo-08.jpg photo marco_polo-09.jpg

    Grégoire Aslan    (Achmed Abdullah)
    Akim Tamiroff    (l'homme de la montagne)
    Sue Moon Lee    (la princesse)
    Myriam Michelson    (l'Indienne)
    Maria Virginia Onorato   
    Mansaureh Rihai

     photo marco_polo-10.jpg

    Les « Polo », navigateurs puissants, sont ruinés et le jeune Marco ronge son frein à Venise, malgré l'intérêt que lui porte son précepteur astrologue. Mais son père a remis au Pape un message de l'Empereur de Chine Koublaï-Khan. Il espère assurer la paix du monde par l'union des deux grands chefs spirituels, celui de la Chrétienté et celui de l'Orient. Le jeune envoyé est beau et séduisant et, tout le long de son périple, il ne peut s'empêcher de faire des conquêtes féminines. Grâce auxquelles, du reste, il se tirera de plus d'un mauvais pas.

     photo marco_polo-12.jpg

    Mais Dieu - et le Pape le sait - réalise souvent ici bas ses desseins par des envoyés qui ne sont pas nécessairement parfaits et il fait éclater sa puissance dans leur faiblesse. Au reste, Marco a l'âme noble et il a conscience de ses responsabilités et met à y faire honneur un courage et une in-trépidité peu communes. Il arrive à Pékin au moment où les Mongols veulent destituer l'Empereur, mettre à sa place son fils Nazam et assurer par la guerre et la force leur autorité sur le vaste empire. Marco Polo déjouera leurs projets et assurera la paix en Chine où il restera pour bénéficier de la sagesse de l'Empereur.

     photo marco_polo-13.jpg

    VHSRiP | Mp4 | 720x280 | AAC | 638,1 Mo

     photo gr_marco_polo-01.jpg
     photo gr_marco_polo-02.jpg photo gr_marco_polo-03.jpg photo gr_marco_polo-04.jpg photo gr_marco_polo-05.jpg
     photo gr_marco_polo-06.jpg photo gr_marco_polo-07.jpg photo gr_marco_polo-08.jpg photo gr_marco_polo-09.jpg
     photo gr_marco_polo-10.jpg photo gr_marco_polo-11.jpg photo gr_marco_polo-12.jpg photo gr_marco_polo-13.jpg
     photo gr_marco_polo-14.jpg photo gr_marco_polo-15.jpg photo gr_marco_polo-16.jpg
     photo gr_marco_polo-17.jpg


    Elsa Martinelli
     photo elsa_martinelli_NB-77.jpg

    0 0

     photo aff_tonnerre_dieu-02.jpg

    Le tonnerre de Dieu
    1965 - 1hre 31
    DivX 3,11 | 640x304 pixels | Mp3 | 626 Mo




     photo aff_tonnerre_dieu-03.jpg
    Le tonnerre de Dieu
    1965 - 1hre 31
    ---

    Michèle Mercier
    ---
    Réalisateur: Denys de La Patellière   
    Auteur de l'oeuvre originale: Bernard Clavel   
    Dialoguiste: Pascal Jardin

     photo tonnerre_dieu-07.jpg

    Distribution:

    Jean Gabin : Léandre Brassac
     photo tonnerre_dieu-01.jpg

    Michèle Mercier : Simone Leboucher
     photo michele_mercier_tonnerre_dieu-01.jpg
     photo michele_mercier_tonnerre_dieu-02.jpg photo michele_mercier_tonnerre_dieu-03.jpg
     photo michele_mercier_tonnerre_dieu-04.jpg photo michele_mercier_tonnerre_dieu-05.jpg
     photo michele_mercier_tonnerre_dieu-06.jpg

    Lilli Palmer : Marie Brassac
     photo Lilli_Palmer_tonnerre_dieu-01.jpg
     photo Lilli_Palmer_tonnerre_dieu-02.jpg photo Lilli_Palmer_tonnerre_dieu-03.jpg
     photo Lilli_Palmer_tonnerre_dieu-04.jpg

    Robert Hossein : Marcel, le barbillon
     photo tonnerre_dieu-05.jpg

    Ellen Schwiers : Françoise, la sœur de Roger
     photo tonnerre_dieu-09.jpg

    Daniel Ceccaldi : le curé
     photo tonnerre_dieu-02.jpg

    Emma Danieli : la riche dame au teckel
     photo tonnerre_dieu-03.jpg


    Georges Geret : Roger
    Paul Frankeur : Maurice, le brigadier (non crédité)
    Nino Vingelli : le patron du bistrot
    Louis Arbessier : Bricard, le ministre
    Hélène Tossy : la patronne du bistrot
    Léa Gray : l'ancienne sous-maîtresse

     photo tonnerre_dieu-06.jpg

    Fils d'un notaire enrichi par la spéculation sur les vignes, le vétérinaire Brassac vit dans un château entouré d'une femme qu'il délaisse et de chiens qu'il préfère aux hommes. Un soir, il ramène, après des clochards et des mendiants, une jeune prostituée nantaise qu'il impose à Marie, son épouse. Simone, la jeune femme, découvre le bonheur et accepte de rester au château. Un attachement réciproque ne tarde pas à lier le vieux ménage à leur protégée.

     photo tonnerre_dieu-08.jpg

    Brassac cesse de boire, et lorsque le souteneur vient réclamer son « bien », il lâche les chiens, puis va corriger le triste voyou dans son quartier général ; il monte même à Paris voir un camarade devenu ministre pour faire cesser les tracasseries policières. Simone s'épanouit, et Brassac, paternel, retrouve une raison de s'intéresser à autrui ; il découvre même qu'il aime encore sa femme. Ainsi, lorsqu'il s'aperçoit aussi que Simone s'est éprise de Roger, un riche voisin, eouffre-t-il de voir qu'elle lui cache ses promenades et ses sorties nocturnes. Roger, un ancien d'Indochine que la vie a, lui aussi, secoué, décide de passer outre à l'opposition d'une rigoriste soeur aînée et à demander la main de la jeune femme, d'autant plus que, suite d'une nuit d'orage, celle-ci se trouve être enceinte.

     photo tonnerre_dieu-04.jpg

    DivX 3,11 | 640x304 pixels | Mp3 | 626 Mo

     photo gr_tonnerre_dieu-02.jpg
     photo gr_tonnerre_dieu-01.jpg photo gr_tonnerre_dieu-03.jpg photo gr_tonnerre_dieu-04.jpg photo gr_tonnerre_dieu-05.jpg


    Michèle Mercier
     photo michele_mercier_005-1.png

    Lilli Palmer
     photo Lilli_Palmer-15.jpg

    0 0

    Jamais le dimanche
    Ποτέ την κυριακή
    1960 - 1hre 35
    Generic MPEG-4 (MKV) | 720x448 pixels | AC3 | 1,35 Go




    Jamais le dimanche
    Ποτέ την κυριακή
    1960 - 1hre 35
    ---

    Melina Mercouri
    ---
    Réalisation : Jules Dassin
    Scénario : Jules Dassin

    Photobucket

    Photobucket

    Distribution:

    Melina Mercouri : Ilya




    Jules Dassin : Homer
    Photobucket

    George Foundas : Tonio
    Títos Vandís : Jorgo
    Mitsos Liguisos : Le Capitaine
    Despo Diamantidou : Despo
    Dimos Starenios : Poubelle
    Dimitris Papamichael : un marin
    Alexis Solomos : Sans visage
    Nikos Fermas : Serveur

    ...

    Photobucket

    Le riche Américain Homer Thrace débarque en Grèce. Dans le port du Pirée, il rencontre une belle jeune femme, Ilya, qui est en fait une prostituée, indépendante, joyeuse, et ne travaillant pas le dimanche.

    Photobucket

    Il veut la ramener à une vie honnête, et reçoit l'aide d'un souteneur qui redoute l'exemple donné par Ilya. Quand celle-ci découvre leur accord, elle reprend son métier et dirige la révolte des prostituées. Homer repart en ayant appris la joie de vivre méditerranéenne.

    Photobucket




    ---
    Dalida - Les Enfants du Pirée

    ---

    0 0
  • 08/29/16--10:17: Dassin-1962-Phaedra

  • Phaedra
    1962 - 1hre 56 - VoEngl*
    Generic MPEG | 704x384 | Mp3 | 1,4 Go 
    * Des sous-titres seraient les bienvenus




     photo aff_phaedra-2.jpg
    Phaedra
    1962 - 1hre 56 - VoEngl
    ---

    Melina Mercouri et Anthony Perkins
    ---
    Réalisation : Jules Dassin
    Scénario : Jules Dassin et Margarita Liberaki
    D’après la tragédie d’Euripide, Hippolyte porte-couronne
    Musique : Mikis Theodorakis

     photo phaedra-2.jpg photo phaedra-1.jpg

    Distribution:

    Melina Mercouri : Phèdre

     photo melina_mercouri_phaedra-1.jpg
     photo melina_mercouri_phaedra-2.jpg
     photo melina_mercouri_phaedra-3.jpg
     photo melina_mercouri_phaedra-4.jpg
     photo melina_mercouri_phaedra-5.jpg
     photo melina_mercouri_phaedra-6.jpg
     photo melina_mercouri_phaedra-7.jpg
     photo melina_mercouri_phaedra-8.jpg
     photo melina_mercouri_phaedra-9.jpg
     photo melina_mercouri_phaedra-10.jpg
     photo melina_mercouri_phaedra-11.jpg


    Anthony Perkins : Alexis
     photo phaedra-3a.jpg

    Raf Vallone : Thanos
     photo phaedra-3.jpg

    Élisabeth Ercy : Ercy
    Olympia Papadouka : Anna
    Zorz Sarri : Ariadne
    Andreas Filippides : Andreas
    Jules Dassin : Christo
    Marc Bohan : lui-même
    Tassó Kavadía

     photo phaedra-4.jpg photo phaedra-5.jpg

    L’antique tragédie d’Euripide transposée dans la Grèce contemporaine.
    Thanos, riche armateur grec et père d'Alexis, épouse en secondes noces une femme un peu plus jeune que lui, la belle et passionnée Phèdre. Dès qu’elle rencontre son beau-fils, elle en tombe éperdument amoureuse…

     photo phaedra-6.jpg

    • Oscars 1963 : Theoni V. Aldredge nommée pour l'Oscar de la meilleure création de costumes
       
    • BAFTA 1963 :
      Jules Dassin nommé pour le BAFTA du meilleur film
      Melina Mercouri, nommée pour le prix de la Meilleure actrice étrangère.

       
    • Golden Globe 1963 : Melina Mercouri nommée pour le Golden Globe Award : Meilleure actrice dans un film dramatique

     photo melina_mercouri_phaedra-12.jpg



    Lien de téléchargement: https://uptobox.com/y7y9bzg9dzhd
    Lien de streaming: https://uptostream.com/y7y9bzg9dzhd


     photo gra_phaedra-1.jpg
     photo gra_phaedra-2.jpg photo gra_phaedra-3.jpg photo gra_phaedra-4.jpg photo gra_phaedra-5.jpg
     photo gra_phaedra-6.jpg photo gra_phaedra-7.jpg photo gra_phaedra-8.jpg photo gra_phaedra-9.jpg
     photo gra_phaedra-10.jpg photo gra_phaedra-11.jpg photo gra_phaedra-12.jpg photo gra_phaedra-13.jpg
     photo gra_phaedra-14.jpg photo gra_phaedra-15.jpg photo gra_phaedra-16.jpg photo gra_phaedra-17.jpg
     photo gra_phaedra-18.jpg


    Melina Mercouri
     photo melina_mercouri_018.jpg

    0 0
  • 08/29/16--10:36: Dassin-1964-Topkapi


  • Topkapi
    1964 - 1hre 50 - VFr
    Generic MPEG-4 | 720x528 pixels | Mp3 | 1,1 Go





    Topkapi
    1964 - 1hre 50 - VFr
    ---

    Melina Mercouri
    ---
    Réalisation : Jules Dassin
    Scénario : Monja Danischewsky d'après The Light of Day de Eric Ambler


    Distribution:

    Melina Mercouri : Elizabeth Lipp

    Peter Ustinov : Arthur Simon Simpson

    Maximilian Schell : Walter Harper
    Robert Morley : Cedric Page
    Jess Hahn : Hans Fisher
    Akim Tamiroff : Gerven le Grec
    Gilles Segal : Giulio
    Titos Wandis : Harback
    Joe Dassin : Josef


    Croqueuse de pierres précieuses et de beaux mâles, Elizabeth Lipp convoite les émeraudes incrustées dans une dague ancienne conservée au palais-musée de Topkapi, à Istanbul. Pour ce faire, son partenaire, William Walter, un spécialiste du vol, va s'adjoindre les services d'une équipe de voleurs amateurs dont chacun possède une solide spécialité : Cedric, un inventeur excentrique, et Risher, recruté pour ses gros muscles.


    Arthur, un garçon quelque peu maladroit, se retrouve malgré lui impliqué dans le complot : arrêté à la frontière alors qu'il livrait une voiture à Istanbul, il est contraint par la police d'espionner la bande, d'en rapporter les moindres mouvements.





    0 0


    Dix heures et demie du soir en été
    1966 - 1hre 25
    H.264 (AVI) | 704x432 | AC3 | 1,75 Go



    Photobucket
    Dix heures et demie du soir en été
    1966 - 1hre 25
    ---

    ---
    Réalisation : Jules Dassin
    Scénario : Marguerite Duras et Jules Dassin
    Production : Anatole Litvak et Jules Dassin

    Photobucket

    Distribution

    Melina Mercouri : Maria
    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Romy Schneider : Claire
    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket

    Peter Finch : Paul
    Photobucket

    Julián Mateos : Rodrigo Palestra
    Photobucket

    Isabel María Pérez : Judith
    Beatriz Savón : La femme de Rodrigo Palestra

    Photobucket

    Alors qu'un violent orage va s'abattre sur un village, un homme armé d'un pistolet découvre sa jeune épouse en compagnie de son amant et les tue. En route pour Madrid avec sa femme Maria, sa petite fille Judith et l'amie de celle-là Claire, Paul décide de s'arrêter dans le village en question pour la nuit. La garde civile recherche activement le criminel, un paysan nommé Rodrigo Palestra.
    ---

    ---
    Dans l'hôtel pris d'assaut par les touristes surpris par l'orage, Maria aperçoit, du balcon où elle s'est isolée pour finir une bouteille de vin empruntée à un voyageur endormi, son époux et Claire s'étreindre avec fougue. Une proximité qu'elle a favorisée mais qui l'emplit néanmoins de tristesse. Elle voit aussi un individu; probablement Palestra, se déplacer sur le toit de l'autre côté de la ruelle.

    PhotobucketPhotobucket

    ---
    Entretien: MÉLINA MERCOURI - MARGUERITE DURAS

    ---

    Photobucket

    H.264 (AVI) | 704x432 | AC3 | 1,75 Go

    Photobucket
    Photobucket


    Mélina Mercouri
    Photobucket


    Romy Schneider
    Photobucket

older | 1 | .... | 232 | 233 | (Page 234) | 235 | 236 | .... | 265 | newer