Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Showcase


Channel Catalog


older | 1 | .... | 254 | 255 | (Page 256) | 257 | 258 | .... | 265 | newer

    0 0

     
    Le Manuscrit trouvé à Saragosse
    (Rękopis znaleziony w Saragossie)
    1964 - 3hres 05 - VoStFr (.srt)
    DivX 5,0 | 704x368 | AC3 | 1,9 Go



     photo aff_manuscrit_saragosse-1.jpg
    Le Manuscrit trouvé à Saragosse
    (Rękopis znaleziony w Saragossie)
    1964 - 3hres 05 - VoStFr (.srt)
    ---

    Court extrait
    ---
    Réalisateur: Wojcieh Jerzy Has
    Scénariste: Tadeusz KWIATKOWSKI
    D'après le roman de Jan POTOCKI

     photo saragosse_08.jpg

    Distribution:

    Zbigniew Cybulski : Alfonse van Worden
    Iga Cembrzynska : Princesse Emina
    Ewa Czyzewska alias Elżbieta Czyżewska : Donna Frasquetta Salero
    Gustaw Holoubek : Don Pedro Velasquez
    Stanislaw Igar : Don Gaspar Soarez
    Joanna Jedryka : Princesse Zibelda
     photo saragosse_06.jpg

    Janusz Klosinski : Don Diego Salero
    Bogumil Kobiela : Senor Toledo
    Barbara Krafftówna : Camilla de Tormez
    Jadwiga Krawczyk : Donna Inez Moro
    Slawomir Lindner : le père d'Alfonse van Worden

     photo saragosse_05.jpg

    Krzysztof Litwin : Don Lopez Soarez
    Miroslawa Lombardo : la mère d'Alfonse van Worden
    Jan Machulski : Conteur Pena Flor
    Zdzislaw Maklakiewicz : Don Roque Busqueros
    Irena Orska : la Duègne
    Kazimierz Opalinski

     photo saragosse_04.jpg

    Au début du xixe siècle, en Espagne, pendant les guerres napoléoniennes, un soldat et un officier découvrent un vieux manuscrit qui, curieusement, relate l’histoire d’Alfonse van Worden, capitaine de la garde wallonne et grand-père de l’officier. Le récit commence alors qu’Alfons cherchait un raccourci pour traverser une redoutable montagne : la Sierra Morena. Voici la trame du manuscrit :

     photo saragosse_03.jpg

    « Un soir, Alfonse soupe dans une auberge, la « Venta Quemada », avec deux princesses maures, Emina & Zibelda. Elles l’appellent cousin et font tout pour le séduire, mais après une nuit d’amour absolu, il se réveille seul, au petit matin, au beau milieu d'un amoncellement de cadavres sous un gibet des plus patibulaires.

     photo saragosse_07.jpg

    Le jour suivant, après qu’un ermite et un chevrier mi-gitan, mi-paysan lui ont raconté chacun une histoire; il se réveille de nouveau sous un gibet...
    Peu après, échappant de peu à l’Inquisition, il rencontre un cabaliste et entend mille nouvelles histoires imbriquées comme des poupées russes.. .
    De retour à Venta Quemada, les 2 femmes l’attendent avec d’étonnantes nouvelles...

     photo saragosse_10.jpg

    Dans chaque histoire des histoires

    1. Le récit semble se nourrir de lui-même, si tant est qu’on puisse analyser le manuscrit, une trame s’y fait jour en filigrane :
    2. L’histoire des deux soldats ayant trouvé le manuscrit qui raconte…
    3. L’histoire de van Worden… qui décrit ...
    4. Les histoires du Gitan dont l’une d’elles met en scène…
    5. Lopez Suarez qui elle-même raconte l’histoire de…
    6. Don Roque qui à un moment narre l’étrange aventure de…
    7. Fraquista !
     photo saragosse_02.jpg

    Parmi celles-ci, l'histoire d’un savant égoïste qui passe toute sa vie à écrire sa propre Encyclopédie. Tout sur tout ! Il termine dans son extrême vieillesse alors qu'il a passé toute sa vie seul à travailler, remplissant des piles d'énormes manuscrits qui s'entassent au grenier. Il est si heureux de cet accomplissement qu'il décide de fêter l’événement. Alors qu’il s’enivre dans un cabaret, un grand orage éclate. Il se précipite de rentrer chez lui, pour découvrir le grenier sans toit mais plein d'eau. La pluie a effacé irrémédiablement les forts nombreux tomes de son encyclopédie. Il gémit: « Une vie pour rien » et se jette par la fenêtre du grenier. Dans sa chute, le vieil homme s’écrie : "Dieu, si tu existes, sauve mon âme, si j'en ai une".

     photo saragosse_01.jpg

    Finalement, Le Manuscrit trouvé à Saragosse serait avant tout le récit d’un voyage initiatique. Le réel met van Worden à l’épreuve, en le distordant jusque dans l’irréel, afin qu’il plie sous les assauts des fantasmes (rêves, mensonges, légendes…) au travers d'aventures picaresques, érotiques, terrifiantes et envoûtantes.
     photo saragosse_09.jpg



    Lien de téléchargement: https://uptobox.com/6mwt4jn1yaq0


     photo gr_manuscrit_saragosse-2.jpg
     photo gr_manuscrit_saragosse-3.jpg


    0 0


    Le chasseur de chez Maxim's
    1953 - 1hre 34
    Xvid | 520x408 | Mp3 | 699 Mo


     photo aff_chasseur_maxim-2.jpeg
    Le chasseur de chez Maxim's
    1953 - 1hre 34
    ---
    Denise Provence
    ---
    Réalisateur: Henri Diamant-Berger
    Assistant réalisateur: Henri Toulout
    Auteur de l'oeuvre originale: Yves Mirande
    Dialoguistes: Henri Diamant-Berger et François Gérôme

     photo cap_chasseur_maxim-1.jpg

    Distribution:

    Yves Deniaud (Julien Pauphilat)
     photo cap_chasseur_maxim-2.jpg photo cap_chasseur_maxim-3.jpg

    Sylvie Pelayo (Geneviève)
     photo Sylvie_Pelayo_chasseur_maxim-3.jpg
     photo Sylvie_Pelayo_chasseur_maxim-2.jpg photo Sylvie_Pelayo_chasseur_maxim-1.jpg

    Raymond Bussières (Le garde-chasse)
     photo cap_chasseur_maxim-6.jpg

    Denise Provence (Lise)
     photo Denise_Provence_chasseur_maxim-2.jpg
     photo Denise_Provence_chasseur_maxim-1.jpg photo Denise_Provence_chasseur_maxim-3.jpg

    Pierre Larquey (Le chanoine)
     photo cap_chasseur_maxim-7.jpg

    Pauline Carton (Sophie)
     photo cap_chasseur_maxim-4.jpg

    Jacqueline Pierreux (Cricri)
     photo Jacqueline Pierreux.jpg

    Davia (Mme de Méry)
    Henri Debain (M. de Méry)
    Jean Debucourt (le baron)
    Andrée Lafayette (Mme de Beaubourg)
    Serge Lecointe (le petit chasseur)
    Charles Lemontier (Gunelet)
    Pierre Magnier (Honoré)
    André Numès fils (M. Amédée)
    Jean Piat (André du Vélin)
    Nicole Riche (Catherine)
    Roger Saget (le roi Babouch IV)
    Andrée Servilange (Mme Gunelet)
    Gérard Séty (le chambellan)
    Madeleine Suffel (Emma)
    Clément Thierry (Octave)
    Paul Villé (Ernest)

     photo cap_chasseur_maxim-8.jpg photo cap_chasseur_maxim-9.jpg
     photo cap_chasseur_maxim-10.jpg photo cap_chasseur_maxim-11.jpg

    Après quarante ans de service comme chasseur chez Maxim's, Julien a acquis une fortune respectable et compte se retirer dans son château pour se consacrer à la bonne éducation de sa fille. Cette dernière, qui a toujours ignoré le véritable métier de son père, le découvre le soir où son fiancé, un ancien habitué de chez Maxim's, l'emmène dans le fameux restaurant. Cela est sur le point de compromettre les affaires de coeur de la jeune fille, mais tout s'arrangera puisque son fiancé, à la fois noble et noceur, sait faire fi des préjugés.

     photo cap_chasseur_maxim-12.jpg

    Xvid | 520x408 | Mp3 | 699 Mo

     photo aff_chasseur_maxim-3.jpg


    Denise Provence



    Sylvie Pelayo


    0 0

     photo set_up_teteb.jpg



    Nous avons gagne ce soirThe Set-Up
    1949 - 1hre 12 - VoStFr (VobSub)
    ---

    ---
    Réalisateur: Robert Wise
    Assistant réalisateur: Edward Killy
    Scénariste: Art Cohn
    Auteur de l'oeuvre originale: Joseph Moncure March

    Photobucket

    Distribution:

    Robert Ryan : Bill « Stoker » Thompson
    Photobucket

    Audrey Totter : Julie Thompson



    George Tobias : Tony
    Alan Baxter : Little Boy
    Wallace Ford : Gus
    Percy Helton : Red
    James Edwards : Luther Hawkins


    Photobucket

    Des gangsters de la boxe ont truqué un match qui doit mettre aux prises un boxeur de 35 ans contre un adversaire de 23. Espérant que son poulain sera battu, le manager du plus vieux boxeur ne l'avertit pas de cet arrangement malhonnête et. celui-ci est vainqueur.

    Photobucket

    Les parieurs perdants l'attendent à la sortie du vestiaire et lui brisent la main à coups de briques. Le malheureux, qui n'avait pas gagné un match depuis longtemps, pourra annoncer à sa femme : « Nous avons gagné ce soir ».

    Photobucket

    Photobucket


    0 0
  • 10/18/16--01:30: Wise-1955-Hélène de Troie
  • Hélène de Troie
    1955 - 1hre 58
    Mp4 | H.264 | 706x302 | AAC | 1 Go


     photo aff_helene_troie-2.jpg
    Hélène de Troie
    1955 - 1hre 58
    ---

    ---
    Réalisation : Robert Wise et Raoul Walsh
    Scénario : John Twist, Hugh Gray, N. Richard Nash
    D’après L'Iliade d’Homère
    Musique : Max Steiner
    Assistants-réalisation : Sergio Leone (avec Gus Agosti et Yakima Canutt)

     photo helene_troie__008.jpg

    Distribution:

    Rossana Podesta : Hélène
     photo helene_troie__001.jpg

    Jacques Sernas : Pâris
     photo helene_troie__004.jpg

    Edward Hardwicke    (Priam)
    Stanley Baker    (Achille)
    Niall MacGinnis    (Menelas)
    Robert Douglas    (Agamemnon)
    Torin Thatcher    (Ulysse)
    Harry Andrews    (Hector)
    Janette Scott    (Cassandre)
    Ronald Lewis    (Aeneas)
    Brigitte Bardot    (Andraste) photo helene_troie__006.jpg

    Eduardo Ciannelli    (Andros)
    Marc Lawrence    (Diomède)
    Maxwell Reed    (Ajax)
    Barbara Cavan    (Cora)
    Terence Longdon    (Patroclus)
    Patricia Marmont    (Andromaque)
    Guido Notari    (Nestor)
    Tonio Selwart    (Adelphous)
    George Zoritch    (le danseur)
    Esmond Knight    (le grand prêtre)


     photo helene_troie__011.jpg

    Le prince troyen Pâris quitte son royaume pour porter un message de paix au roi Ménélas de Sparte. Mais, lors d'une tempête, le mât de son navire se brise et l'entraîne en tombant dans les flots. Pâris échoue sur une plage de la côte grecque où Hélène, la femme de Ménélas, le trouve à bout de force. Elle le soigne en secret et ils ne tardent pas tomber amoureux.

     photo helene_troie__009.jpg

    Avant de rencontrer Ménélas, Pâris doit se plier aux coutumes et affronter Ajax dans un combat singulier dont il sort brillamment vainqueur. Ménélas voit aussitôt en lui un dangereux adversaire doublé d'un grand rival et le fait emprisonner. Hélène, surprise alors qu'elle préparait l'évasion de son amant, s'enfuit avec lui à Troie. Sa trahison, outre qu'elle bafoue Ménélas, déclenche immédiatement un énorme mouvement offensif des Grecs qui s'embarquent pour aller attaquer Troie.

     photo helene_troie__012.jpg



    Lien de téléchargement: https://uptobox.com/w7z3rw0ke0cx


     photo gr_helene_troie-1.jpg
     photo gr_helene_troie-2.jpg photo gr_helene_troie-3.jpg
     photo gr_helene_troie-4.jpg photo gr_helene_troie-5.jpg
     photo gr_helene_troie-6.jpg
     photo xtra_helene_troie.jpg


    Rossana Podesta


    0 0


    La loi de la prairie
    Tribute to a Bad Man
    1956 - 1hre 38 - VFr
    Xvid | 672x288 | Mp3 | 699 Mo



    La loi de la prairie
    Tribute to a Bad Man
    1956 - 1hre 38 - VFr
    ---

    ---
    Réalisation : Robert Wise
    Scénario : Michael Blankfort, d'après une histoire de Jack Schaefer

    Photobucket

    Distribution:

    Irene Papas : Jocasta Constantine




    James Cagney : Jeremy Rodock
    Photobucket

    Don Dubbins : Steve Miller
    Photobucket

    Stephen McNally : McNulty
    Vic Morrow : Lars Peterson
    James Griffith : Barjak
    Onslow Stevens : Hearn
    James Bell : L. A. Peterson
    Jeanette Nolan : Mrs L. A. Peterson
    Chubby Johnson : Baldy
    Royal Dano : Abe
    Lee Van Cleef : Fat Jones
    Peter Chong : le cuisinier




    A peine arrivé au Wyoming, Steve Miller sauve la vie de Jeremy Rodock, un fermier bourru et têtu. Reconnaissant, ce dernier lui propose du travail. Quelques jours plus tard, Steve assiste, médusé, aux tortures que son patron a fait subir à trois de ses hommes, dont son contremaître, soupçonné de lui avoir volé des chevaux... Réussissant avec peine à se maîtriser, Rodock leur laisse la vie sauve et les chasse. Jocasta Constantine, la maîtresse du bourreau, qui a également assisté à la scène, est horrifiée. Elle se laisse tenter par Steve, qui lui demande de fuir avec lui.

    Photobucket









    0 0

     photo speca.jpg



    Le coup de l'escalier
    Odds Against Tomorrow
    1959 - 1 hre 36 - VFr
    ---

    Robert Ryan et Gloria Grahame
    ---
    Réalisation: Robert Wise
    Scénario: Abraham Polonsky sous le nom de John O. Killens et Nelson Gidding
    D'après le roman de William P. McGivern


    Distribution:

    Harry Belafonte : Johnny Ingram

    Robert Ryan : Earle Slater

    Shelley Winters : Lorry

    Ed Begley : Dave Burke

    Gloria Grahame : Helen

    Will Kuluva : Bacco
    Kim Hamilton : Ruth Ingram
    Mae Barnes : Annie
    Richard Bright : Coco
    Carmen De Lavallade : Kittie
    Lew Gallo : Moriarty
    Lois Thorne : Edie Ingram



    Un ancien policier révoqué, sa peine purgée, prémédite un hold up. Mais il lui faut deux hommes de main. Il les convoque séparément. Le premier, un aigri, un raté qui vit aux crochets de la femme qu'il aime, voit dans la réussite du hold up envisagé - il s'agit de voler 100 millions dans une banque - un moyen de mettre fin à une situation humiliante. Mais lorsqu'il apprend que celui qui doit l'aider est un Noir, il hésite. Le second homme de main est en effet un chanteur noir pourri de dettes, perdant de grosses sommes aux courses. Ce jeune noir acculé par les créanciers voit dans ce hold up sa dernière chance de réconciliation avec sa femme et de reprise de la vie commune auprès de sa fillette qu'il aime passionnément.


    A contre-coeur, le Blanc et le Noir suivent les instructions de l'instigateur du hold up qui représente pour tous la dernière chance d'effacer le passé et de repartir vers une vie normale. Mais le coup monté échouera : le Blanc hait le Noir et laisse éclater sa méfiance. L'ancien policier qui surveillait ses hommes de main est tué et les deux protagonistes, traqués par la police, se poursuivent de toute la violence de leur haine dans les escaliers aériens d'une usine à gaz. Une balle perdue perfore un gazomètre qui explose. Ils meurent carbonisés dans un gigantesque incendie.











    0 0


    La madonne des sleepings
    1955 - 1hre 27
    AVI | 768x576 | Mp3 | 1,4 Go


     photo aff_madone_sleepings-2.jpg
    La madonne des sleepings
    1955 - 1hre 27
    ---
    Katherine Kath
    ---
    Réalisateur et dialoguiste: Henri Diamant-Berger
    Auteur de l'oeuvre originale: Maurice Dekobra

     photo cap_madone_sleepings-1.jpg

    Distribution:

    Giselle Pascal : Lady Diana Wyndham
     photo Giselle_Pascal_madone_sleepings-1.jpg photo Giselle_Pascal_madone_sleepings-2.jpg
     photo Giselle_Pascal_madone_sleepings-3.jpg photo Giselle_Pascal_madone_sleepings-4.jpg

    Erich von Stroheim : Dr. Siegfried Traurig
     photo cap_madone_sleepings-4.jpg

    Jean Gaven : Don Armando Félix
     photo cap_madone_sleepings-2.jpg

    Philippe Mareuil : Gérard Dextrier
     photo cap_madone_sleepings-3.jpg

    Katherine Kath : Irena
     photo Katherine Kath.jpg

    Denise Vernac : Anna
    Fernand Rauzéna : Le Queledec
    Jacques Jouanneau : Henri, le chauffeur
    Robert Burnier : Commodore Felton
    Lucien Callamand : l'actionnaire
    Paul Demange : le voyageur
    René Worms : Arthur
    Jacqueline Dane : Clara

     photo cap_madone_sleepings-5.jpg photo cap_madone_sleepings-6.jpg
     photo cap_madone_sleepings-7.jpg photo cap_madone_sleepings-8.jpg

    Lady Diana Winham est belle, riche et veuve, donc courtisée. Elle parcourt l'Europe dans des trains de luxe, ce qui lui a valu son surnom. Parmi ses richesses, un gisement d'uranium dans un pays sud-américain, éveille l'attention d'agents secrets internationaux. Lady Diana est au centre d'une toile d'araignée où Français, Anglais, Allemands s'évertuent à la croquer. Aidée par l'amour d'Armando qu'elle a connu à San Miguel, elle abandonne le gisement à son secrétaire Gérard en récompense des services qu'il lui a rendus.

     photo cap_madone_sleepings-10.jpg

    AVI | 768x576 | Mp3 | 1,4 Go

     photo gr_madone_sleepings-1.jpg
     photo gr_madone_sleepings-2.jpg photo gr_madone_sleepings-3.jpg


    Katherine Kath

    0 0


    La fille de quinze ans
    1989 - 1hre 22
    Mp4 | H.264 | 656x400 | AAC | 1,1 Go


     photo aff_fille_15_ans-2.jpg
    La fille de quinze ans
    1989 - 1hre 22
    ---
    Judith Godrèche
    ---
    Réalisateur et scénariste: Jacques Doillon
    Collaborateurs scénaristique: Jean-François Goyet et Arlette Langmann

     photo cap_fille_15_ans-1.jpg

    Distribution:

    Judith Godrèche (Juliette)
     photo Judith_Godreche_fille_15_ans-2.jpg photo Judith_Godreche_fille_15_ans-3.jpg
     photo Judith_Godreche_fille_15_ans-4.jpg photo Judith_Godreche_fille_15_ans-6.jpg

    Melvil Poupaud (Thomas)
     photo cap_fille_15_ans-3.jpg

    Jacques Doillon (Willy)
     photo cap_fille_15_ans-2.jpg

    Tina Sportolaro (La jeune femme de l'agence)

     photo cap_fille_15_ans-4.jpg photo cap_fille_15_ans-5.jpg

    Pour Juliette, le monde est simple. Il existe deux catégories de personnes: les "garçons" et les "hommes". Avec les premiers, les filles comme elle peuvent vivre, parler, ils ne "pensent pas qu'à ça"; les seconds sont irrécupérables et destinées aux "femmes". Juliette, elle, a la chance d'aimer un "garçon": Thomas. Après avoir (sans trop de problèmes) convaincu Willy, le père de Thomas, de l'emmener en vacances avec eux, Juliette se retrouve dans une superbe villa perdue sur la côte sauvage d'Ibiza.

     photo Judith_Godreche_fille_15_ans-5.jpg

    Celui qu'elle considérait comme un "garçon" va progressivement devenir un "homme": les regards, les attitudes de Willy sont de plus en plus insistants, pressants. Pour se débarrasser définitivement du père de Thomas, elle décide de le séduire afin de lui faire "tourner la tête plusieurs fois". Ce sera son "gage". Une idée qui est loin de séduire le jeune garçon, pur et sauvage, qui voit plutôt en Juliette une soeur, un copain. Mais elle ne peut plus reculer; et malgré sa détermination naïve, elle ne viendra que partiellement à bout d'un Willy torturé et déchiré entre son amour pour Thomas et sa passion pour Juliette.

     photo cap_fille_15_ans-6.jpg

    Mp4 | H.264 | 656x400 | AAC | 1,1 Go

     photo gr_fille_15_ans-1.jpg
     photo gr_fille_15_ans-2.jpg photo gr_fille_15_ans-3.jpg
     photo gr_fille_15_ans-4.jpg photo gr_fille_15_ans-5.jpg


    Judith Godrèche


    0 0


    Le joueur d'échecs
    1938 - 1hre 22
    Mp4 | H.264 | 640x480 | AAC | 760 Mo


     photo aff_joueur_echecs-2.jpg
    Le joueur d'échecs
    1938 - 1hre 22
    ---
    Françoise Rosay
    ---
    Réalisateur: Jean Dréville
    Assistants réalisateur: Dagmar Bolin, Maurice Morlot et Jacques Vitry
    Scénariste: Albert Guyot
    Auteur de l'oeuvre originale: Henri Dupuy-Mazuel
    Dialoguistes: André Doderet, Roger Vitrac et Bernard Zimmer

     photo cap_joueur_echecs-1.jpg

    Distribution:

    Françoise Rosay : l'impératrice Catherine II
     photo Francoise Rosay.jpg
     photo cap_joueur_echecs-8.jpg photo cap_joueur_echecs-9.jpg

    Conrad Veidt : le baron de Kempelen
     photo Conrad Veidt.jpg

    Paul Cambo : le colonel Boleslas Vorowsky
     photo Paul Cambo.jpg

    Micheline Francey : Sonia Vorowska
     photo Micheline Francey.jpg

    Gaston Modot : le major Nicolaïeff
     photo Gaston Modot.jpg

    Jacques Grétillat : Potemkine
     photo Jacques Gretillat.jpg

    Edmonde Guy : Wanda Zolewska
     photo Edmonde Guy.jpg

    Bernard Lancret : Serge Oblonsky
     photo Bernard Lancret.jpg

    Jean Temerson : Stanislas, roi de Plogne
     photo Jean Temerson.jpg

    Delphin : Yegor, le bouffon

     photo cap_joueur_echecs-5.jpg photo cap_joueur_echecs-10.jpg
     photo cap_joueur_echecs-6.jpg photo cap_joueur_echecs-7.jpg

    Un épisode de la lutte de la Pologne contre la Russie : Un jeune patriote, Boleslas, dont la tête est mise à prix, est enfermé dans un des automates du baron de Kempelen pour tenter de lui faire passer la frontière. Un agent de Catherine II, qui a surpris la supercherie, achète l'automate et le présente à l'impératrice. Au cours d'une partie d'échecs, l'automate se trahit. Catherine le fait fusiller. Mais Boleslas a pu fuir tandis que le baron de Kempelen a héroïquement pris sa place.

     photo cap_joueur_echecs-11.jpg

    Mp4 | H.264 | 640x480 | AAC | 760 Mo

     photo xtra_joueur_echecs-5.png


    Micheline Francey
     photo micheline_francey_006_1.jpg

    0 0


    Le président Haudecoeur
    1939 - 1hre 43
    Mp4 | H.264 | 640x480 | AAC | 1,5 Go



     photo aff_gr_president_haudecoeur-02.jpg
    Le président Haudecoeur
    1939 - 1hre 43
    ---

    Betty Stockfeld
    ---
    Réalisateur: Jean Dréville   
    Assistant réalisateur: Robert-Paul Dagan   
    Scénariste, dialoguiste et auteur de l'oeuvre originale: Roger Ferdinand   

     photo president_haudecoeur-01.jpg

    Distribution:

    Harry Baur    (Le président Haudecoeur)
     photo president_haudecoeur-02.jpg

    Betty Stockfeld    (Mrs. Betty Brown)
     photo Betty_Stockfeld_president_haudecoeur-01.jpg
     photo Betty_Stockfeld_president_haudecoeur-02.jpg photo Betty_Stockfeld_president_haudecoeur-03.jpg
     photo Betty_Stockfeld_president_haudecoeur-04.jpg

    Cecil Grane    (Pierre)
     photo president_haudecoeur-03.jpg

    Robert Pizani    (L'Abbé Margot)
    Jean Témerson    (Capet)
    Sonia Gobar    (Antoinette)
    Georges Chamarat    (Alexis)
    Marguerite Deval    (Mme Bergas-Larue)
    Marcel Maupi    (le jardinier)
    André Numès fils    (Brouillon)
    Jeanne Provost    (Angéline Haudecoeur)

     photo president_haudecoeur-04.jpg

    Le président Hautdecœur, procureur général, est un homme respecté et redouté. Il est veuf. Il a décidé le mariage de son fils Pierre avec la fille d'un avoué de la Ville. Pierre, qui a une liaison, ne veut rien entendre. Le procureur est intraitable et chasse son fils. Une riche étrangère, voisine d'été du président, devine le drame. Elle se fait l'avocate du jeune homme en essayant de prendre une discrète influence sur l'austère procureur. Celui-ci est pris malgré lui et rêve d'un mariage possible avec cette femme. Ce sentiment le transforme ; il pardonne à son fils. Mais Mrs Brown vient l'informer de son prochain mariage avec un officier de marine. Le président Hautdecœur, cruellement blessé, souffre en silence pendant que son fils vient lui dire sa joie.

     photo president_haudecoeur-06.jpg

    Mp4 | H.264 | 640x480 | AAC | 1,5 Go
    http://www.multiup.org/fr/download/d85d70c8f21c95c4ad74566179b3f6ec/dreville39_president_haudecoeur.mp4
    ou
    http://uptobox.com/onn5jqyzu5p6/dreville39_sident_haut_decoeur.7z.001
    http://uptobox.com/lrbnpeutrl59/dreville39_sident_haut_decoeur.7z.002
    ou
    https://1fichier.com/?zxbsmbjzan
    https://1fichier.com/?5ybif9acv9

     photo aff_gr_president_haudecoeur-03.jpg photo aff_gr_president_haudecoeur-04.jpg


    Betty Stockfeld

    0 0
  • 10/18/16--11:33: Yanne-1975-Chobizenesse

  • Chobizenesse
    1975 - 1hre 40
    DivX 5 | 528x352 | Mp3 | 701,5 Mo


     photo aff_chobizenesse-2.jpg
    Chobizenesse
    1975 - 1hre 40
    ---
    Film complet
    ---
    Réalisateur: Jean Yanne
    Scénariste: Gérard Sire et Jean Yanne

    Distribution:

    Jean Yanne : Clément Mastard
     photo Jean Yanne 3.jpg
     photo Jean Yanne 1.jpg photo Jean Yanne 2.jpg

    Robert Hirsch : Jean-Sébastien Bloch
     photo Robert Hirsch 2.jpg

    Catherine Rouvel : Célia Bergson
     photo Catherine Rouvel 1.jpg
     photo Catherine Rouvel 2.jpg photo Catherine Rouvel 3.jpg

    Denise Gence : Anna-Magdalena Bloch
     photo Denise Gence 3.jpg

    Georges Beller : Pommier
     photo Georges Beller.jpg

    Paul Le Person : Armand Boussenard
     photo Paul Le Person.jpg

    Liliane Montevecchi : La star sur le retour
     photo Liliane Montevecchi 2.jpg
     photo Liliane Montevecchi 3.jpg photo Liliane Montevecchi 1.jpg

    Pauline Larrieu : Ghislaine
     photo Pauline Larrieu.jpg

    Ginette Leclerc : L'habilleuse
    Hubert Deschamps : Taffarel
    Guy Grosso : Frère Boussenard
    Paul Mercey : Le ministre de l'intérieur
    François Darbon : Un autre frère Boussenard
    Claude Evrard : Chrétien Boussenard
    Gilles Béhat
    Pascal Chevalier
    Sylvie Meyer
    Sabrina
    Lawrence Riesner : Commissaire Bonneville (et voix-off diverses)
    Claude Germain : Le pianiste
    Jean Cussac : Le violoniste en retard

     photo cap_chobizenesse-1.jpg
     photo cap_chobizenesse-2.jpg photo cap_chobizenesse-3.jpg
     photo cap_chobizenesse-4.jpg photo cap_chobizenesse-5.jpg
     photo cap_chobizenesse-6.jpg photo cap_chobizenesse-7.jpg

    Clément Mastard dirige avec efficacité et autorité l'Orphéon-Palace, un grand music-hall parisien à la notoriété nationale. Le nouveau spectacle se prépare dans l'agitation générale. A quelques jours de la première pourtant, les répétitions tournent court, après le renvoi de la vedette-maison. Clément se rend alors auprès de Célia Bergson, l'ex-star de ses revues, qui s'occupe en banlieue d'un petit théâtre d'avant-garde. Une nouvelle fois, elle reste sourde aux pressants appels amicaux et financiers de Clément. Celui-ci, en désespoir de cause, engage une ancienne maîtresse alcoolique et droguée. Le spectacle est finalement commandité par les quatre frères Boussenard, qui contrôlent un puissant groupe industriel, dont une filiale acier et un département armement, pour lesquels Clément a dû imaginer plusieurs tableaux publicitaires. La première représentation est tellement perturbée par des manifestants gauchistes que toutes les autres séances sont annulées séance tenante. Après cet échec retentissant, Clément, pour rembourser ses dettes, essaie de monter plusieurs numéros pornographiques avec l'aide involontaire d'un musicien de grand talent qu'il a hébergé à l'Orphéon. Jean-Sébastien Bloch, qui se croit recherché par la police, se terre maintenant chez Clément, après l'avoir insulté et détesté. Chaque jour, il compose des pages que son "bienfaiteur" lui soustrait pour les arranger au goût du jour. En découvrant la vérité, Bloch enrage et menace. Clément reconnaît ses torts et, contre l'avis des financiers, il accepte de produire un concert dirigé par Bloch. Jusqu'au bout, Clément lutte pour faire aboutir le projet, mais les créanciers le harcèlent et c'est dans l'Orphéon, transformé en Fort-Chabrol, qu'il est abattu ainsi que Bloch par la police qui a investi les lieux, alors que l'orchestre, au grand complet, continue d'interpréter l'Oratorio de Bloch...

     photo cap_chobizenesse-8.jpg
     photo cap_chobizenesse-9.jpg photo cap_chobizenesse-10.jpg
     photo cap_chobizenesse-11.jpg photo cap_chobizenesse-12.jpg
     photo cap_chobizenesse-13.jpg photo cap_chobizenesse-14.jpg

    DivX 5 | 528x352 | Mp3 | 701,5 Mo

     photo gr_chobizenesse-1.jpg
     photo gr_chobizenesse-2.jpg photo gr_chobizenesse-3.jpg
     photo gr_chobizenesse-4.jpg photo gr_chobizenesse-5.jpg


    Liliane Montevecchi


    0 0

     
    Je te tiens, tu me tiens par la barbichette
    1978 - 1hre 40
    Xvid | 576x352  | Mp3 | 700 Mo



     photo aff_yanne_barbichette-2.jpg
    Je te tiens, tu me tiens par la barbichette
    1978 - 1hre 40
    ---

    ---
    Réalisation : Jean Yanne
    Scénario et dialogues : Gérard Sire, Jean Yanne

     photo yanne_barbichette_010.jpg

    Distribution:

    Jean Yanne : Inspecteur Chodaque
     photo yanne_barbichette_002.jpg

    Mimi Coutelier : Monique Trechois
    ---
    ---
     photo yanne_barbichette_009.jpg

    Jacques François : Aurélien Brucheloir, patron de la chaîne AF4
    Daniel Prévost : Dache
    Georges Beller : L'assistant de plateau  
    Micheline Presle : Mlle Chagrin, directrice financière de AF4
     photo yanne_barbichette_008.jpg
      
    Michel Duchaussoy : Patrice Rengain 
    Jean Desailly : Le directeur de la Police Judiciaire 
    Carlos : Condom 
    Mort Shuman : Larsen, producteur 
    Claude Brosset : Le réalisateur 
    Bastien Jean Le Poulain : Drouillard, le candidat invaincu 
    Jean-Pierre Cassel : Jean-Marcel Grumet, le présentateur 
    Etienne Chicot : Ladislas Colère, le chanteur La Flicaille
    Arielle Dombasle : actrice de la publicité Gerbastop
     photo yanne_barbichette_003.jpg
      
    Jean-Claude Dreyfus : Adjoint de Chodaque 
    Catherine Lachens : La responsable de la régie 
    Marco Perrin : Le pompier 
    Michel Robbe : Le présentateur du journal télévisé 
    Village People : eux-mêmes 
    David Carradine : Le pratiquant des arts martiaux 
    Alex Métayer : acteur de la publicité Podospray Déodorant

     photo yanne_barbichette_007.jpg

    A peine nommé commissaire de police, l'ex-inspecteur Chodaque se voit confier une difficile enquête par ses supérieurs. Il s'agit de retrouver au plus tôt l'animateur vedette Patrice Rengain qui a été enlevé et dont les ravisseurs réclament un milliard de rançon. Avec ses hommes, Chodaque investit les studios de télévision AF4 avant de procéder à plusieurs interrogatoires. C'est ainsi que le PDG Brucheloir est amené à parler de l'antipathie générale dont le séduisant et populaire Rengain était l'objet. Chodaque n'en poursuit qu'avec plus d'ardeur ses investigations tandis que les responsables de la chaîne organisent une soirée exceptionnelle au cours de laquelle la population est invitée à participer au paiement de la rançon. La somme réunie, Brucheloir la dépose dans un endroit convenu sans en avertir pourtant les autorités ce qui provoque la mise à pied de Chodaque. Or, Rengain le contacte et lui révèle qu'il a monté de toutes pièces son enlèvement. Preuve est ainsi faite de la malhonnêteté de Brucheloir que Chodaque remet finalement dans le droit chemin en s'octroyant, pour lui, le milliard du public par le biais d'un jeu télévisé.

     photo yanne_barbichette_012.jpg

     photo gr_yanne_barbichette-1.jpg photo gr_yanne_barbichette-2.jpg
     photo gr_yanne_barbichette-3.jpg photo gr_yanne_barbichette-4.jpg photo gr_yanne_barbichette-5.jpg photo gr_yanne_barbichette-6.jpg photo gr_yanne_barbichette-7.jpg photo gr_yanne_barbichette-8.jpg
    Mimi Coutelier
     photo yanne_barbichette_006.jpg
     photo yanne_barbichette_011.jpg

    0 0


    Mon curé chez les pauvres
    1956 - 1hre 29
    Xvid | 768c576 | Mp3 | 1,1 Go


     photo aff_cure_chez_pauvres-2.jpg
    Mon curé chez les pauvres
    1956 - 1hre 29
    ---
    Arletty et Yves Deniaud
    ---

     photo aff_cure_chez_pauvres-3.jpgMon curé chez les pauvres
    1956

    Réalisateur et scénariste: Henri Diamant-Berger
    Assistant réalisateur: Ginette Diamant-Berger
    Auteur de l'oeuvre originale: Clément Vautel

    Distribution:

    Yves Deniaud : L'abbé Pellegrin
    Arletty : Nine
    Raymond Bussières : La Goupille
    Robert Arnoux : Cousinet
    Jean Tissier : Edgar de Saint-Preux
    Jean Debucourt : Monseigneur Sibué
    Pauline Carton : Valérie
    Annette Poivre : Georgette
    Pierrette Bruno : la sœur de Georgette
    Geneviève Cluny : Régine
    Hubert de Lapparent : un locataire
    Clément Harari : Marchot
    ...

    L'abbé Pellegrin, curé de Sableuse, cède à un inconnu, M. de Saint Preux, un Christ ancien. Convoqué à l'Evêché, il apprend qu'il a été victime d'un escroc. Le Christ, échangé contre une « bouchée de pain », est une antiquité de valeur. Ne voulant pas compromettre son camarade de guerre La Goupille, qui lui a présenté Saint Preux, Pellegrin propose à son Evêque d'effectuer lui-même les recherches en vue de retrouver le Christ. Et pour la circonstance, il troque la soutane contre un habit « civil » et débarque à Paris. Il récupérera le trésor au milieu d'aventures et de mésaventures où nous retrouverons Cousinet, l'ancien châtelain de Sableuse. Il relogera dans l'hôtel de Cousinet les locataires que celui-ci vient de faire expulser.

     photo cap_cure_chez_pauvres-1.jpg
     photo cap_cure_chez_pauvres-2.jpg photo cap_cure_chez_pauvres-3.jpg
     photo cap_cure_chez_pauvres-4.jpg photo cap_cure_chez_pauvres-5.jpg
     photo cap_cure_chez_pauvres-6.jpg photo cap_cure_chez_pauvres-7.jpg
     photo cap_cure_chez_pauvres-8.jpg
     photo cap_cure_chez_pauvres-9.jpg photo cap_cure_chez_pauvres-10.jpg
     photo cap_cure_chez_pauvres-11.jpg photo cap_cure_chez_pauvres-12.jpg
     photo cap_cure_chez_pauvres-13.jpg photo cap_cure_chez_pauvres-14.jpg
     photo cap_cure_chez_pauvres-15.jpg photo cap_cure_chez_pauvres-16.jpg
     photo cap_cure_chez_pauvres-17.jpg

    Xvid | 768c576 | Mp3 | 1,1 Go

     photo aff_cure_chez_pauvres-4.jpg
    Genevieve Cluny, Yves Deniaud, Raymond Bussieres, Jean Debucourt et Annette Poivre

    0 0


    Messieurs les ronds de cuir
    1959 - 1hre 23
    Xvid | 640x360 | Mp3 | 705 Mo


    ---
     photo aff_gr_messieurs_rond-de-couir-01.jpg photo aff_gr_messieurs_rond-de-couir-01.jpg
    ---
    Messieurs les ronds de cuir
    1959 - 1hre 23
    ---
    ---
    Réalisateur: Henri Diamant-Berger  
    Auteur de l'oeuvre originale: Georges Courteline  
    Dialoguiste: Henri Diamant-Berger

     photo messieurs_rond-de-couir-08.jpg

    Distribution:

    Micheline Dax    (Gaby)
     photo messieurs_rond-de-couir-05.jpg

    Pierre Brasseur    (Nègre)
     photo messieurs_rond-de-couir-12.jpg

    Noël-Noël    (La Hourmerie)
     photo messieurs_rond-de-couir-01.jpg

    Jean Poiret    (Lahrier)
     photo messieurs_rond-de-couir-09.jpg

    Michel Serrault    (Le conservateur)
     photo messieurs_rond-de-couir-06.jpg

    Jane Sourza    (Mme Buchon)
    Philippe Clay    (Letondu)
    Christiane d' Andrieux    (Ida)
    Lucien Baroux    (le père Soupe)
    Jean Bellanger    (le fumiste)
    Robert Burnier    (Rodolphe Salis)
    Pauline Carton    (la vieille Ida)
    Mathilde Casadesus    (Mme Nègre)
    Paul Demange    (Ovide)
    Pierre Doris    (Léonce)
    Jacques Grello    (Chavarax)
    Denise Kerny   
    Bernard Lavalette    (Van Der Hogen)
    Charles Lemontier   
    Jean Parédès    (Gorguchon)
    Jean Richard    (Boudin)
    Madeleine Suffel   
    Paul Villé    (Maréchal)

     photo messieurs_rond-de-couir-11.jpg

    Rédacteur (on dit alors - nous sommes à la Belle Epoque - expéditionnaire) au ministère des Cultes, direction des dons et legs, René Lahirier pratique l'absentéisme avec persévérance. M. de la Hourmerie, son chef de bureau, se plaint de ne le voir qu'au jour des appointements et propose à M. Nègre, le directeur, sa révocation. Nègre qui veut avant tout avoir la paix et donner libre cours à son penchant pour les jolis minois, éconduit son subordonné mais pour le consoler, l'invite avec sa digne femme à une soirée de cabaret au « Chat Noir ». Stupeur : parmi les chansonniers, la Hourmerie reconnaît Lahirier. car celui-ci partage les heures qu'il doit au ministère entre la Muse légère des cabarets et Gaby, une Muse moins incorporelle.

     photo messieurs_rond-de-couir-03.jpg

    Supplié par son sous-chef de bureau et ami Chavarax de faire acte de présence afin de détromper la Hourmerie, René Lahirier consent à passer une journée à son bureau. Ce qui nous vaut de faire connaissance avec ses collègues : le père Soupe, dont la sénilité prend ses aises à l'abri des cartons verts (il se baigne les pieds au bureau), Letondu, un paranoïaque féru de sport et de clairon qui voue une haine tenace à la Hourmerie ; Gorguchon, ancien chapelier, qui a réinstallé un atelier dans son bureau au profit de ses collègues ; Douséphir et Gripote qui font de l'escrime, tandis que les huissiers jouent au piquet. Tout ceci empêche le conservateur du musée de Vanne-en-Bresse de trouver la Hourmerie pour s'informer d'un dossier de legs et le malheureux s'égare d'étage en étage, rencontrant chacun des « expéditionnaires » dans sa besogne favorite.

     photo messieurs_rond-de-couir-04.jpg

    Lorsqu'il arrive chez Lahirier, titulaire du dossier, celui-ci s'est déguisé en Peau-Rouge pour effrayer Soupe et quand il arrive chez la Hourmerie, le chef de bureau a été égorgé par Letondu. Cinquante ans plus tard Lahirier, devenu ministre et Chavarax, son chef de cabinet, viennent inaugurer la machine électronique à classer les dossiers. Les hommes ont disparu mais les us et coutumes demeurent ; ainsi le clairon de Letondu est remplacé par un pick-up. Un jeune conservateur, arrière-petit-fils de celui de Vanne-en-Bresse, vient s'enquérir du legs fameux. Lahirier, ému, veut lui donner satisfaction. La machine retrouve impeccablement le dossier, que le ministre va clore : Chavarax s'aperçoit d'une petite erreur matérielle. Tout est à recommencer.

     photo messieurs_rond-de-couir-13.jpg


     photo aff_gr_messieurs_rond-de-couir-02.jpg photo aff_gr_messieurs_rond-de-couir-03.jpg


    Micheline Dax
     photo micheline_dax_04.jpg

    0 0


    Fiorella Mannoia
    Best of [3CD] (2015)








    CD1
    01 - Torneranno gli angeli • 02 - Caffe' nero bollente • 03 - Ogni volta che vedo il mare • 04 - L'aiuola • 05 - Quand'eri tu la musica • 06 - Canto e vivo • 07 - Come si cambia • 08 - Sorvolando Eilat • 09 - Lunaspina • 10 - Ti rubero'• 11 - Il tempo non torna piu'• 12 - Fino a fermarmi • 13 - Poverangelo • 14 - Le notti di maggio • 15 - Quello che le donne non dicono • 16 - Oh che sara' (Oh que sera) (feat. Ivano Fossati)

    CD2
    01 - Ascolta L'infinito • 02 - Il cielo d'Irlanda • 03 - La giostra della memoria • 04 - I Venti del cuore • 05 - Cuore di cane • 06 - Caterina e il coraggio • 07 - Apri la bocca (E fai fuoco) • 08 - L'altra madre • 09 - Crazy boy • 10 - Il Culo del mondo (O' cu' do mundo) (feat. Caetano Veloso) • 11 - Belle speranze • 12 - Non sono un cantautore • 13 - I treni a vapore • 14 - Messico e nuvole (Live 2003) • 15 - Sally • 16 - Il pescatore

    CD3
     01 - Fragile • 02 - Come mi vuoi • 03 - L'uccisione di Babbo Natale • 04 - Se solo mi guardassi • 05 - Mas, que nada (feat. Jorge Ben Jor) • 06 - Cravo e Canela (feat. Milton Nascimento) • 07 - Senza un frammento (Faltando un pedaco) (feat. Djavan) • 08 - Kabula le' le' (feat Carlinhos Brown) • 09 - Io posso dire la mia sugli uomini • 10 - Il re di chi ama troppo (feat. Tiziano Ferro) • 11 - Il movimento del dare (feat. Franco Battiato) • 12 - Io non ho paura • 13 - Capelli rossi • 14 - In viaggio • 15 - La casa in riva al mare • 16 - Anna e Marco

    ---

    ---







    Mp3 @320 | 473 Mo


    0 0


    Marianne Mirage
    Quelli Come Me (2016)









    Quelli Come Me

    01-Game Over
    02-Deve venire il meglio
    03-Corri
    04-Excuse-moi
    05-Messi male
    06-Non serve più
    07-Lo so cosa fai
    08-La vie
    09-Quelli come te
    10-Tu x me

    ---

    ---






    Mp3 @320 | 72 Mo


    0 0
  • 10/20/16--01:51: Armandis
  • 0 0
  • 10/20/16--02:09: Arno
  • 0 0
  • 10/20/16--02:27: Aromm
  • 0 0


    Le petit criminel
    1990 - 1hre 36
    Mp4 | H.264 | 720x304 | AAC | 1,1 Go


     photo aff_petit_criminel-2.jpg
    Le petit criminel
    1990 - 1hre 36
    ---
    Court extrait
    ---

     photo aff_petit_criminel-3.jpgLe petit criminel
    1990

    Réalisateur et scénariste: Jacques Doillon
    Assistants réalisateur: Étienne Albrecht et Marie de Laubier

    Distribution:

    Richard Anconina (Gérard)
    Gérald Thomassin (Marc)
    Clotilde Courau (Stéphanie)
    Jocelyne Perhirin (La mère)
    Cécile Reigher (La vendeuse)
    Daniel Villanova (Le principal)
    Dominique Huchede (Le professeur)
    Dominique Soler (La mère de Jérémy)
    Ananda Regi (Jérémy)

    Dans l'appartement d'une cité de Sète, un jeune adolescent, Marc, empoche un revolver trouvé par sa mère. Un coup de téléphone apprend à Marc qu'il a une soeur, Stéphanie, plus âgée que lui, née d'un "premier lit", vivant avec leur père qu'il ne connaît pas. Il a une autre soeur, placée en nourrice. Marc décide d'aller voir Stéphanie. Il vole cinq cents francs dans une parfumerie. Peu après, un flic l'arrête et veut le fouiller. Dans la voiture, Marc braque le flic et lui ordonne de l'aider à retrouver sa soeur. Commence un voyage où le garçon et le flic s'engagent dans un curieux rapport de forces dont l'enjeu est moins la victoire du flic que l'acceptation d'une "Loi" aussi confuse finalement pour l'un que pour l'autre. Après avoir retrouvé Stéphanie à Montpellier, Marc doit se rendre au commissariat comme il l'a promis, mais refuse et menace de se suicider avant de remonter dans la voiture avec Stéphanie. Pendant le voyage du retour, Marc pose ses conditions: rendre l'argent et retourner à l'école pour y clamer son nouveau nom, celui de sa soeur. Le flic accepte mais Marc s'enfuit. Dans la nuit, Stéphanie et Marc se réfugient chez le flic. Au petit matin, après être passés à l'école où Marc est rejeté, ils vont au commissariat.

     photo cap_petit_criminel-1.jpg
     photo cap_petit_criminel-2.jpg photo cap_petit_criminel-3.jpg
     photo cap_petit_criminel-4.jpg photo cap_petit_criminel-5.jpg
     photo cap_petit_criminel-6a.jpg

    • Prix Louis-Delluc 1990
    • Berlinale 1991 : Prix FIPRESCI, Prix OCIC, Mention spéciale du Jury
    • Felix 1991 (Potsdam) : Meilleure Actrice (Clotilde Courau)
    • César 1991 : Meilleur espoir masculin (Gérald Thomassin)

     photo cap_petit_criminel-7.jpg photo cap_petit_criminel-8.jpg
     photo cap_petit_criminel-9.jpg photo cap_petit_criminel-10.jpg
     photo cap_petit_criminel-11.jpg photo cap_petit_criminel-12.jpg
     photo cap_petit_criminel-13.jpg

    Mp4 | H.264 | 720x304 | AAC | 1,1 Go

     photo gr_petit_criminel-0.jpg
     photo gr_petit_criminel-3.jpg photo gr_petit_criminel-2.jpg photo gr_petit_criminel-4.jpg
     photo gr_petit_criminel-5.jpg


    Clotilde Courau


older | 1 | .... | 254 | 255 | (Page 256) | 257 | 258 | .... | 265 | newer