Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Channel Catalog


older | 1 | .... | 261 | 262 | (Page 263) | 264 | 265 | newer

    0 0


    La sentinelle endormie
    1966 - 1hre 24
    Mp4 | 742x434 | AAC | 977 Mo


     photo aff_sentinelle_endormie-2.jpgLa sentinelle endormie
    1966

    Réalisateur: Jean Dréville
    Scénariste: Noël-Noël

    Distribution:

    Noël-Noël (Le docteur Mathieu)
    Pascale Audret (Mathilde)
    Michel Galabru (Florin)
    Francis Blanche (Constant)
    Micheline Luccioni (Clémence) • René Arrieu (Marton) • Paul Bonifas (Lanier) • Philippe Castelli (un grognard) • Charles Charras (Saint-Breuil) • Gérard Darrieu (Boissier) • Guy Delorme (un officier) • Jean Lanier (Duromel) • Carlo Nell (le général) • Alain Noël (Tony) • Jean Ozenne (Queffelec) • Robert Party (Caulaincourt) • Paul Pavel (le sergent Laurent) • Alexandre Rignault (Sylvain) • Jean Sobieski (Nicolas) • Raymond Souplex

    Napoléon se prépare à partir pour la campagne de Russie. Brave homme, mais royaliste farouche, le docteur Mathieu appartient à une conjuration décidée à faire exploser une machine infernale lors du passage de l'Empereur à Châlons. C'est lui-même qui est désigné par le sort pour accomplir l'attentat et il laisse sa résidence aux bons soins de sa fille Mathilde, de son neveu Nicolas et de son gardien Florin.


    ---
    Film complet
    ---
     photo cap_sentinelle_endormie-1.jpg
     photo cap_sentinelle_endormie-2.jpg photo cap_sentinelle_endormie-3.jpg
     photo cap_sentinelle_endormie-4a.jpg
     photo cap_sentinelle_endormie-5.jpg photo cap_sentinelle_endormie-6.jpg
     photo cap_sentinelle_endormie-7a.jpg
     photo cap_sentinelle_endormie-8.jpg photo cap_sentinelle_endormie-9.jpg
     photo cap_sentinelle_endormie-10.jpg

    Mp4 | 742x434 | AAC | 977 Mo

    Pascale Audret
     photo pascale_audret-14.jpg

    0 0
  • 11/15/16--04:58: Visconti-1948-La Terra trema

  • La Terra trema
    La terre tremble
    1948 - 2hres 34 - VoStFr incrustés
    Mp4 | H.264 | 720x544 | AAC | 2 Go


     photo aff_terre_tremble-2.jpg
    La Terra trema
    La terre tremble
    1948 - 2hres 34 - VoStFr incrustés
    ---
    Film complet
    ---

     photo aff_terre_tremble-3.jpgLa Terra trema
    1948

    Réalisateur et scénariste: Luchino Visconti
    Assistants réalisateur: Francesco Rosi et Franco Zeffirelli
    Auteur de l'oeuvre originale: Giovanni Verga
    Dialoguistes: Luchino Visconti et Fausto Montesanti
    Auteurs du commentaire: Luchino Visconti et Antonio Pietrangeli

    Distribution:

    Antonio Arcidiacono (Ntoni) • Giuseppe Arcidiacono (Cola) • Antonio Micale (Vanni) • Salvatore Vicari (Alfio) • Giovanni Greco (le grand-père) • Nelluccia Giammona (Mara) • Agnese Giammona (Lucia) • Maria Micale (la mère) • Concettina Mirabella (Lia) • Giuseppina Vicari (la fillette) • Lorenzo Valastro (Loenzo) • Rosario Galvagno (Don Salvatore) • Nicola Castorina (Nicola) • Rosa Costanzo (Nedda) • Alfio Valastro (Bandiera) • Raimondo Valastro (Raimondo) • Rosa Catalano (Rosa) • Santo Valastro (Santo) • Ignazio Maccarone (Maccherone) • Alfio Fichera (Michele) • Maria Vicari (la femme blonde) • Carmela Fichera (la baronne) • Mario Pisù (la voix du narrateur)

    Nous sommes dans le petit village sicilien d'Aci Trezza. 'Ntoni, l'aîné des Valastro, une famille de pêcheurs, se révolte contre les mareyeurs. Propriétaires des bateaux et des filets, ils sont en position de force pour acheter le poisson au plus bas prix, réduisant du même coup les pêcheurs à la misère. Espérant que tous suivront son exemple, 'Ntoni hypothèque sa maison, rachète sa barque, brisant l'emprise des mareyeurs. Récompensé par une pêche miraculeuse il devient pour un temps le héros du village, mais bientôt une tempête détruit son bateau. Ruinés, chassés de chez eux par les huissiers, abandonnés de tous, les Valastro devront rentrer dans le rang.

     photo cap_terre_tremble-1.jpg
     photo cap_terre_tremble-2.jpg photo cap_terre_tremble-3.jpg
     photo cap_terre_tremble-4.jpg photo cap_terre_tremble-5.jpg
     photo cap_terre_tremble-6.jpg photo cap_terre_tremble-7.jpg
     photo cap_terre_tremble-8.jpg photo cap_terre_tremble-9.jpg
     photo cap_terre_tremble-10.jpg photo cap_terre_tremble-11.jpg
     photo cap_terre_tremble-12.jpg photo cap_terre_tremble-13.jpg
     photo cap_terre_tremble-14.jpg photo cap_terre_tremble-15.jpg
     photo cap_terre_tremble-16.jpg

    Mp4 | H.264 | 720x544 | AAC | 2 Go

     photo gra_terre_tremble-1.jpg
     photo gra_terre_tremble-2.jpg photo gra_terre_tremble-3.jpg photo gra_terre_tremble-4.jpg
     photo gra_terre_tremble-5.jpg photo gra_terre_tremble-6.jpg photo gra_terre_tremble-7.jpg
     photo gra_terre_tremble-8.jpg photo gra_terre_tremble-9.jpg photo gra_terre_tremble-10.jpg
     photo gra_terre_tremble-11.png photo gra_terre_tremble-12.jpg photo gra_terre_tremble-13.png
     photo gra_terre_tremble-14.png
     photo gra_terre_tremble-15.png photo gra_terre_tremble-16.png photo gra_terre_tremble-17.png
     photo gra_terre_tremble-18.png photo gra_terre_tremble-19.png photo gra_terre_tremble-20.png
     photo gra_terre_tremble-21.jpg

    0 0
  • 11/16/16--00:35: Jean Vigo-Intégrale + Bonus
  • Jean Vigo-Intégrale
    H.264 | AC3 | 4,2 Go


    Jean Vigo

    Accusé de trahison, le père de Jean Vigo, l'anarchiste Eugène Bonaventure de Vigo, dit Miguel Almereyda, meurt en prison dans des circonstances mystérieuses. Le jeune Jean passe son enfance dans la solitude, ballotté d'un internat à un autre. Il s'inscrit à la Sorbonne et commence à s'intéresser au cinéma. Sa santé fragile l'oblige à effectuer des séjours en sanatorium à Font-Romeu entre 1926 et 1928. En 1928, il s'installe à Nice et commence à travailler comme assistant opérateur aux studios de la Victorine.
    L'oeuvre de Jean Vigo est unique dans l'histoire du cinéma. Un seul long métrage, mais qui influence de nombreux réalisateurs par sa vision originale du monde, notamment ceux de la Nouvelle vague française. Insolent et lyrique à la fois, mêlant l'étrange, la révolte et la tendresse, le style de Vigo fait de cet auteur maudit, souvent comparé au poète Arthur Rimbaud, l'un des précurseurs du surréalisme. Nourrie par le destin tragique de son père libertaire et de son enfance tourmentée, l'oeuvre de Vigo exprime le refus des discours préétablis et le rêve de justice. En 1929, il tourne son premier court métrage, À propos de Nice, pamphlet qui illustre sa théorie du point de vue documenté. Remarqué pour ce premier coup d'essai, il participe au IIe Congrès international du cinéma indépendant de Bruxelles en 1930. Grâce à Germaine Dulac, il obtient un contrat pour réaliser un court métrage documentaire sur le nageur Taris (1930). En 1932, le comédien René Lefèvre lui présente Jacques Louis-Nounez, propriétaire d'une écurie de chevaux de course passionné par le cinéma. Ce dernier finance Zéro de conduite que Jean Vigo tourne d'après son expérience de collégien. Le film, mélange d'esprit anarchiste et de lyrisme poétique, est interdit par la censure jusqu'en 1945. En 1933, Vigo tourne L'Atalante, oeuvre iconoclaste au lyrisme contemplatif. Le distributeur Gaumont rebaptise le film qui devient Chaland qui passe et en modifie le montage. Jean Vigo meurt sans pouvoir s'y opposer. Son discours, personnel et neuf, sa vision singulière du monde, faisant fi des règles établies, inspirera les cinéastes à venir.

    ------------------------- ƒƒ -------------------------

    À propos de Nice


    À propos de Nice
    1930 - 25+21 min - 700Mo

    Jean Vigo sait qu'il veut devenir cinéaste . Grâce au père de Lydou, il peut s'acheter une caméra. Il rencontre Boris Kaufman. Né en 1906, celui-ci serait (on n'en est pas sûr) le frère du réalisateur soviétique Dziga Vertov (1895-1924), pionnier du cinéma documentaire, créateur du cinéma vérité. De la fin 1929 à mars 1930, Vigo et Kaufman vont arpenter les rues de Nice afin de réaliser leur premier film A propos de Nice.Jean Vigo a dit d'A propos de Nice qu'il s'agissait d'un « point de vue documenté » et non d'un documentaire. Il est influencé par les théories de Vertov.

    Ce film est un regard satirique sur le monde fortuné des estivants. Nice est une ville qui vit du jeu. Vigo nous montre les grands hôtels, les étrangers, la roulette, tout un monde qui contraste avec les quartiers pauvres. Tout ce monde d'oisifs est voué à la mort. Il s'agit d'une violente critique sociale. Plusieurs scènes sont des métaphores : un cireur cire des pieds nus, une femme se retrouve soudain nue dans son fauteuil, un estivant semble frappé de paralysie...




    Son premier film ayant obtenu un succès d'estime, Jean Vigo peut envisager sa carrière de cinéaste avec optimisme. En 1930 à Nice, il crée le ciné-club Les Amis du cinéma. Les adhérents purent y découvrir entre autres des films soviétiques. En 1931 il réalise un film de commande de onze minutes sur le champion de natation Jean Taris. Ce film est surtout remarquable pour les prises de vues sous-marines que Vigo réutilisera dans L'Atalante. La même année Jean et Lydou ont un e fille, Luce. Il obtient ensuite la commande d'un court-métrage sur le tennisman Henri Cochet mais le projet sera abandonné. En 1932 il rencontre à Paris Jacques-Louis Nounez. C'est un homme d'affaires qui aime le cinéma, il se sent proche de Vigo et accepte d'être son producteur.







    ------------------------- ƒƒ -------------------------

    Taris, roi de l'eau

    Taris, roi de l'eau
    1931 - 10 min | 150 Mo





    ------------------------- ƒƒ -------------------------


    Zéro de conduite
    1933 - 41 min


    Réalisation : Jean Vigo
    Scénario : Jean Vigo
    Opérateur : Boris Kaufman
    Musique : Maurice Jaubert


    Distribution:

    Jean Dasté : le surveillant Huguet
    Robert Le Flon : le surveillant Parrain, dit Pète-sec
    Delphin : le principal
    Du Verron "Blanchar" : le surveillant-général, dit Bec-de-gaz
    Louis Lefebvre : l'élève Caussat
    Léon Larive : le professeur de chimie
    Gilbert Pruchon : l'élève Colin
    Émile : Madame Colin, dite Mère Haricot
    Gérard de Bédarieux : l'élève Tabard
    Louis de Gonzague-Frick : Frick, le préfet
    Constantin Goldstein-Kehler : l'élève Bruel
    Henri Storck : le curé


    Michèle Fayard : la fille du gardien •Félix Labisse : le premier pompier •Albert Riéra : un veilleur de nuit •Georges Patin : le deuxième pompier •Raphaël Diligent : le troisième pompier •Georges Vakalo : le quatrième pompier •Louis Berger : Le correspondant •Georges Berger : le gardien •Natale Bencini : un acrobate •Leonello Bencini : un acrobate •Georges Belmer : un enfant •Émile Boulez : un enfant •Maurice Cariel : un enfant •Jean-Pierre Dumesnil : un enfant •Igor Goldfarb : un enfant •Lucien Lincks : un enfant •Charles Michiels : un enfant •Roger Porte : un enfant •Jacques Poulin : un enfant •Pierre Regnoux : un enfant •Ali Ronchy : un enfant •Georges Rougette : un enfant •André Thille : un enfant •Pierre Tridon : un enfant •Paul Vilhem : un enfant


    Entre décembre 1932 et janvier 1933, Vigo tourne Zéro de conduite. Le directeur de la photo est Boris Kaufman, la musique est de Maurice Jaubert . C'est une oeuvre autobiographique puisque le film met en scène des enfants internes dans un collège. la discipline y est si sévère que les enfants préparent une conspiration. L'élève Tabard dit merde au professeur mielleux qui lui caressait la main. Convoqué chez le proviseur, sommé de s'expliquer, il n'a qu'une réponse : « Monsieur le professeur, je vous dis merde ! ». Cette réplique est inspirée d'une manchette de La Guerre sociale adressée au gouvernement par Almereyda : «Je vous dis merde ! ». Plus tard, la révolte éclate au dortoir. Les plumes volent, le surveillant est attaché sur son lit. le lendemain est le jour de la fête du collège. Les officiels invités (préfet, prêtre, militaire) reçoivent toutes sortes de projectiles de la part des enfants grimpés sur le toit. le désordre est général, le drapeau à tête de mort est hissé, les enfants s'enfuient sur les toits puis dans la campagne.


    Zéro de conduite fut critiqué par le pouvoir. Les protestations furent nombreuses, notamment celle des Pères de famille organisés. Pour eux, le film faisait l'éloge de l'indiscipline et constituait une atteinte au prestige du corps enseignant. Après une projection unique, le film est interdit par la censure et les cinéphiles devront attendre 1945 pour le voir. Vigo avait pris le parti des enfants représentant l'imagination et la création contre les adultes, bourgeois hypocrites et méchants. Ce film n'est cependant pas manichéen car les enfants ne sont pas tous des saints : ils peuvent être eux aussi sournois et pervers. Zéro de conduite a une profonde sensibilité libertaire. Face aux entraves à la liberté et au bonheur, la révolte est nécessaire. Jean Vigo représente les tenants du pouvoir que sont l'Etat, l'Eglise et l'armée sous la forme de marionnettes qu'il faut abattre dans un grand jeu de massacre.







    ------------------------- ƒƒ -------------------------


    L'Atalante
    1934 - 1hre 29
    ---
    Film complet

    ---
    Réalisateur : Jean Vigo
    Scénario : J. Vigo, Albert Riera, d'après une idée de Jean Guinée


    Distribution:

    Michel Simon : Le père Jules

    Jean Dasté : Jean

    Dita Parlo : Juliette



    Louis Lefebvre : Le petit mousse
    Gilles Margaritis : Le camelot
    Maurice Gilles : Le propriétaire
    Fanny Clar : La mère de Juliette
    Raphaël Diligent : Le père de Juliette
    René Blech : Le garçon d'honneur
    Paul Gen : L'invité qui boite
    Lou Tchimoukov
    Genya Lozinska
    Albert Riéra
    Jacques Prévert : une silhouette
    Charles Dorat : le voleur
    Paul Grimault
    Pierre Prévert : le voyageur pressé



    Jean, le patron d'un chaland, épouse Juliette, une jeune villageoise. Le jour même de leurs noces, leur bateau doucement les emmène vers Paris. La jeune femme se rejouit des quelques heures qu'elle passera dans la capitale. Jean prend ombrage de cette joie. Le soir de leur arrivée, Jean ne peut promener sa femme ; son second, le père Jules, est descendu à terre ; il est rentré tard ivre-mort. La déconvenue est grande pour Juliette. Le lendemain enfin, elle peut parcourir les rues de Belleville avec son mari. Ils entrent dans un café. Juliette danse avec un matelot. Jaloux, Jean rudoie le danseur et emmène sa femme : elle ne quittera plus le chaland. Le lendemain, Juliette profite de l'absence de son mari pour aller flâner à la fête voisine. Jean rentre. Furieux de ne pas trouver sa femme, il donne ordre de lever l'ancre. Juliette, seule, sans argent, cherche du travail. Jean devient triste, découragé. Le père Jules va à la recherche de Juliette. Il la retrouve et la ramène à son mari.






    Disque 1 | 3 Go


    Les suppléments


    • Jean Vigo-Cinéaste de notre temps
    • Les voyages de L'Atalante
    • Michel Gondry-Hommage à Jean Vigo
    • Otar Losseliani sur Vigo
    • Truffaut et Rohmer-À propos de L'Atalante




    0 0


    Le mariage à trois
    2010 - 1hre 44
    Xvid | 656x352 | Mp3 | 707 Mo


     photo aff_mariage_a_trois-2.jpg
    Le mariage à trois
    2010 - 1hre 44
    ---
    Julie Depardieu et Agathe Bonitzer
    ---

     photo aff_mariage_a_trois-3.pngLe mariage à trois
    2010

    Réalisateur et scénariste: Jacques Doillon

    Distribution:

    Pascal Greggory (Auguste)
    Julie Depardieu (Harriet)
    Louis Garrel (Théo)
    Agathe Bonitzer (Fanny)
    Louis-Do de Lencquesaing (Stéphane)

    Dans sa maison charentaise, Auguste, auteur dramatique, batifole sur son lit avec Harriet. Puis, des invités arrivent : Stéphane, agent artistique, et les deux acteurs qui joueront la pièce qu’Auguste a du mal à finir : le jeune Théo, et... Harriet, dont il est séparé depuis trois ans, après une longue liaison passionnelle. Auguste monte voir Fanny, une étudiante en droit qu’il emploie comme secrétaire un jour par semaine, se confie à elle. Plus tard, Auguste dit à Théo qu’il sait qu’il a deviné qu’il est l’amant d’Harriet. Furieux, Théo lui annonce qu’il va l’épouser, puis quitte les lieux. Auguste propose à Fanny de reprendre le rôle d’Harriet pour la tournée en province. Pour lui, elle est prête à accepter. Harriet suggère à Fanny de devenir la maîtresse d’Auguste. Elle propose que les deux couples, elle et Théo, Fanny et Auguste, vivent à côté les uns des autres, et travaillent ensemble. Elle propose ensuite la même chose à Auguste. Puis, Théo revenu, c’est Auguste qui lui soumet l’idée. Théo le bouscule et rejoint Harriet au bord de la rivière. Dans le bureau, Fanny embrasse Auguste. Alors que Théo et Harriet viennent de faire l’amour, Auguste les menace avec un fusil. Calmé, il s’excuse et organise une répétition entre Théo et Fanny. Puis, Fanny se met nue dans le lit d’Auguste et s’offre à lui. Il redescend annoncer à Harriet qu’il va aimer très fort Fanny. Après des échanges de mots et des baisers, les invités laissent seul le nouveau couple.

     photo cap_mariage_a_trois-1.png
     photo cap_mariage_a_trois-3.jpg photo cap_mariage_a_trois-4.jpg


    Xvid | 656x352 | Mp3 | 707 Mo

     photo gr_mariage_a_trois-1.jpeg
     photo gr_mariage_a_trois-2.jpg photo gr_mariage_a_trois-3.jpg
     photo gr_mariage_a_trois-4.jpg photo gr_mariage_a_trois-5.jpeg
     photo gr_mariage_a_trois-6.jpg
     photo gr_mariage_a_trois-7.jpeg photo gr_mariage_a_trois-8.jpeg
     photo gr_mariage_a_trois-9.jpeg photo gr_mariage_a_trois-10.jpeg
     photo gr_mariage_a_trois-11.jpeg


    Julie Depardieu
     photo julie_depardieu-06.jpg


    Agathe Bonitzer

    0 0
  • 11/16/16--10:45: Godbout-1972-IXE-13

  • IXE-13
    1972 - 1hre 55
    DivX 5 | 672x560 | Mp3 | 710 Mo


     photo aff_ixe_13-2.jpg
    IXE-13
    1972 - 1hre 55
    ---
    Film complet
    ---

     photo aff_ixe_13-3.jpg

    IXE-13
    1972


    Réalisation et scénario : Jacques Godbout
    Musique : François Dompierre


    Distribution:

    Louise Forestier : Taya, Gisèle Dubœuf, Lydia Johnson
    André Dubois : IXE-13 alias Jean Thibault
    Serge Grenier : Prêtre, MC Larry Delisle, propriétaire du magasin d'articles de sport, Herr Burritz, Wen-Li, policier
    Marc Laurendeau : Von Tracht, Longtin, journaliste du Chien, le colonel
    Marcel Saint-Germain : Marius Lamouche, policier
    Louisette Dussault : Chauffeuse de taxi
    Carole Laure : Shaïra
    Luce Guilbeault : Palma
    Diane Arcand : Ginette
    Suzanne Kay : Secrétaire
    Sky Low Low : Lutteur
    Little Brutus : Lutteur
    Jean-Guy Moreau : Jean-Guy Major, Voix du narrateur



    ---
    Carole Laure
    ---

    Une comédie en musique et en couleurs qui est une joyeuse parodie des aventures du super-héros québécois IXE-13, personnage légendaire issu d'un populaire roman-feuilleton des années 1950. IXE-13, as des espions canadiens, possède toutes les qualités. Il est brave, vertueux, fort, beau, intelligent. Il est à ce point admirable que même ses ennemis le respectent. Le film nous fait suivre l'agent secret dans ses aventures rocambolesques.

     photo cap_ixe_13-1.jpg
     photo cap_ixe_13-2.jpg photo cap_ixe_13-3.jpg
     photo cap_ixe_13-4.jpg photo cap_ixe_13-5.jpg
     photo cap_ixe_13-6.jpg photo cap_ixe_13-7.jpg
     photo cap_ixe_13-8.jpg photo cap_ixe_13-9.jpg
     photo cap_ixe_13-10.jpg photo cap_ixe_13-11.jpg
     photo cap_ixe_13-12.jpg

    DivX 5 | 672x560 | Mp3 | 710 Mo

     photo gr_ixe_13-1.jpg
     photo gr_ixe_13-2.jpg photo gr_ixe_13-3.jpg
    ---
    ---


    Louise Forestier
     photo louise_forestier.png

    0 0


    Le voyageur des siècles
    1971 - 5hres 15
    Xvid | Mp3 | 2,7 Go


    ---
    Épisode 1
    ---



    Le voyageur des siècles
    1971 - 5hres 15

    Le Voyageur des siècles est une mini-série de science-fiction française en quatre épisodes de 70 à 90 minutes, réalisée par Jean Dréville d'après un scénario de Noël-Noël et diffusée entre le 7 août 1971 et le 28 août 1971 sur la première chaîne de l'ORTF.

    Distribution:

    Hervé Jolly : Philippe d'Audigné
    Robert Vattier : le professeur François d'Audigné
    Raymond Baillet : Brunot, l'assistant
    Lucien Raimbourg : le professeur Cloutier
    Fernand Bercher : le professeur Fabrette
    Henri de Livry : le professeur Pelletier
    Myriam Colombi : Catherine d'Audigné
    Jacques Harden : Xavier dit Coco Bel Œil
    Anne-Marie Carrière : Mary d'Autson
    Paul Bisciglia : le valet réjoui
    Angelo Bardi : le patron du garni
    Roger Carel : Napoléon Bonaparte
    Laurence Badie : Marguerite Bonaparte
    Michel Le Royer : La Fayette
    Georges de Caunes : lui-même
    Roland Giraud : le speaker
    Gérard Darrieu : Jolivet
    Georgette Anys : la patronne de l’auberge
    Guy Delorme : le voleur
    Katia Tchenko : une bergère
    Florence Giorgetti : la nourrice
    Claire Olivier : Mélie
    Jean-Marie Proslier : le tailleur
    Germaine de France : Madame Permon
    Dominique Minot : Madame Bressieux
    Robert Party : De Castries
    André Var : Bourienne
    Pierre Mirat : Louis XVI
    Paul Demange : le tricycliste
    Jean Marconi : le premier client du café
    François Hélie : le deuxième client du café
    Jean Rupert : le troisième client du café
    Paule Launay : la patronne de l'auberge
    Jacques Provins : le patron de l'auberge
    Nadine Rougier : la servante de l'auberge
    Pierre Moncorbier : le curé


    1 - L'homme au tricorne

    La baronne d'Audigné recherche son frère Philippe qu'elle n'a pas vu depuis plusieurs années. Elle confie à Boireau et à ses hommes de retrouver Philippe, qui, d'après elle, est parti dans une autre dimension. Les recherches amènent les hommes de Boireau dans une grotte fermée où seul un cadavre vieux de 200 ans s'y trouve. D'après Rougier, un radiesthésiste , le squelette n'est autre que celui de Philippe d'Audigné Comment Philippe a - t - il fait pour pénétrer dans une grotte totalement fermée ? Et comment Philippe est -il devenu un squelette de 200 ans ?

     photo 01-voyageur_siecles-1.jpg
     photo 01-voyageur_siecles-2.jpg photo 01-voyageur_siecles-3.jpg
     photo 01-voyageur_siecles-4.jpg photo 01-voyageur_siecles-5.jpg
     photo 01-voyageur_siecles-6.jpg photo 01-voyageur_siecles-7.jpg
     photo 01-voyageur_siecles-8.jpg photo 01-voyageur_siecles-9.jpg
     photo 01-voyageur_siecles-10.jpg photo 01-voyageur_siecles-11.jpg

    2 - L'album de famille

    Philippe d'Audigné a apporté son appareil qui permet de voir le passé à travers les miroirs. Le professeur revoit ,avec émotion, son père, sa mère et sa femme. Philippe, lui, recherche plutôt la belle Marie d'Audson dont il est tombé amoureux. Ils décident alors de partir dans le passé à l'aide d'un véhicule que Philippe a fabriqué et qui se trouve dans la grotte fermée. En ressortant de la grotte, ils entendent une calèche s'approcher mais quelle époque sont ils ?

     photo 02-voyageur_siecles-1.jpg
     photo 02-voyageur_siecles-2.jpg photo 02-voyageur_siecles-3.jpg
     photo 02-voyageur_siecles-4.jpg photo 02-voyageur_siecles-5.jpg
     photo 02-voyageur_siecles-6.jpg photo 02-voyageur_siecles-7.jpg
     photo 02-voyageur_siecles-8.jpg photo 02-voyageur_siecles-9.jpg
     photo 02-voyageur_siecles-10.jpg photo 02-voyageur_siecles-11.jpg

    3 - Le grain de sable

    Après une séance d'essayage des costumes de l'époque, Philippe et le professeur d'Audigné empruntent les routes de l'époque pour se diriger vers "leur" château. En se faisant passer pour des cousins canadiens, ils sont accueillis par leur ancêtre Xavier dit "Coco bel oeil". Philippe est bien attristé par ce qu'il apprend: Mary d'Audson est alcoolique. Mais Mary d'Audson est - elle réellement la personne qu'il a vu dans le miroir ...

     photo 03-voyageur_siecles-1.jpg
     photo 03-voyageur_siecles-2.jpg photo 03-voyageur_siecles-3.jpg
     photo 03-voyageur_siecles-4.jpg photo 03-voyageur_siecles-5.jpg
     photo 03-voyageur_siecles-6.jpg photo 03-voyageur_siecles-7.jpg
     photo 03-voyageur_siecles-8.jpg photo 03-voyageur_siecles-9.jpg
     photo 03-voyageur_siecles-10.jpg photo 03-voyageur_siecles-11.jpg
     photo 03-voyageur_siecles-12.jpg photo 03-voyageur_siecles-13.jpg
     photo 03-voyageur_siecles-14.jpg photo 03-voyageur_siecles-15.jpg

    4 - Le bonnetier de la rue Tripette

    Philippe, qui veut sauver de l'échafaud, sa bien-aimée Catherine, se déplace dans le temps, avec le professeur d'Audigné, pour rencontrer Louis XVI et éviter la révolution. Puis il repart pour 1806 , voir les effets des découvertes du XX° siècle sur l'époque. L'histoire est totalement chamboulé: il n'y a pas eu de révolution en France mais en Allemagne et les allemands ont envahi le pays. Le téléphone et l'automobile ont été créés. La seule personne qui peut sauver la France est Napoléon Bonaparte mais il a abandonné l'armée et est devenu bonnetier. Ils apprennent alors que Catherine et son mari sont morts dans un accident automobile. Philippe commence à sombrer dans la folie...

     photo 04-voyageur_siecles-1.jpg
     photo 04-voyageur_siecles-2.jpg photo 04-voyageur_siecles-3.jpg
     photo 04-voyageur_siecles-4.jpg photo 04-voyageur_siecles-5.jpg
     photo 04-voyageur_siecles-6.jpg photo 04-voyageur_siecles-7.jpg
     photo 04-voyageur_siecles-8.jpg photo 04-voyageur_siecles-9.jpg
     photo 04-voyageur_siecles-10.jpg photo 04-voyageur_siecles-11.jpg
     photo 04-voyageur_siecles-12.jpg photo 04-voyageur_siecles-13.jpg
     photo 04-voyageur_siecles-14.jpg photo 04-voyageur_siecles-15.jpg

    Xvid | Mp3 | 2,7 Go


    0 0
  • 11/17/16--00:54: Villiers-1949-Hans le marin

  • Hans le marin
    1949 - 1hre 28
    Xvid | 640x480 | Mp3 | 1,1 Go


     photo aff_hans_marin-2.jpg
    Hans le marin
    1949 - 1hre 28
    ---
    Lilli Palmer
    ---

     photo aff_hans_marin-3.jpg
    Hans le marin
    1949

    Réalisateur: François Villiers
    Auteur de l'oeuvre originale: Edouard Peisson
    Dialoguiste: Jean-Pierre Aumont
    Musique originale: Joseph Kosma

    Distribution:

    Jean-Pierre Aumont (Hans)
    Maria Montez (Dolorès)
    Lilli Palmer(Tania)
    Marcel Dalio (Aimé)
    Roger Blin (Le tzigane)
    Catherine Damet (l'entraîneuse)
    Lita Recio (la patronne)
    Pierre Bertin (le monsieur sérieux)
    Roland Toutain (le rabatteur)
    Coco Aslan (le Brésilien)
    Frédéric O'Brady (le chef)
    Albert Dinan (l'employé)
    Poupy Simon (Pierrot)
    Georges Jamin (le commissaire)
    Georges Hubert


    ---
    ---

     photo gr_hans_marin-4.jpgDans Marseille où il fait escale, Eric rencontre une entraîneuse, Dolores. Attaqué par des « nervis », il est transporté à l'hôpital et manque son bateau. Obsédé de Dolores, il la recherche mais elle est partie avec un homme riche et c'est Tania qui le reçoit au camp des bohémiens. Les nervis se retrouvent en face de lui. Il en tue un. Tania lui donne de faux papiers au nom de Hans. Dolores rentre à Marseille le jour où Hans va retrouver son bateau. Il lui fait une scène passionnelle et convaincu qu'elle n'a fait que mentir, il la tue en l'étranglant et se laisse emmener par les policiers.


     photo gr_hans_marin-1.jpg photo gr_hans_marin-2.jpg photo gr_hans_marin-3.jpg
     photo mag_hans_marin-1.jpg
     photo mag_hans_marin-2.jpg photo mag_hans_marin-3.jpg photo mag_hans_marin-4.jpg

    Lilli Palmer
     photo Lilli_Palmer-12.jpg

    Maria Montez


    0 0
  • 11/17/16--01:02: Villiers-1956-L'eau vive

  • L'eau vive
    1958 - 1hre 28
    DivX 5,0 | 706x320  | Mp3 | 501 Mo



    L'eau vive
    1958 - 1hre 28

    Réalisateur: François Villiers
    Scénariste, dialoguiste et auteur: Jean Giono
    Adaptateur: Alain Allioux

    Distribution:

    Pascale Audret (Hortense)
    Charles Blavette (Simon)
    Andrée Debar (La cousine de Rochebrune)
    Henri Arius (L'oncle de Cavaillon)
    Milly Mathis (La tante de Cavaillon)
    Odette Barencey (Joséphine)
    Jean Clarens (le notaire)
    Hélène Gerber (la femme du cultivateur)
    Harry-Max (le juge de paix)
    Germaine Kerjean (la tante de Rochebrune)
    Hubert de Lapparent (le cultivateur)
    Robert Lombard (le cousin de Rochebrune)

    Dans la vallée de la Durance, en réaménagement à cause de la construction du barrage de Serre-Ponçon, le décès d'un propriétaire terrien fait que sa jeune fille Hortense devient la seule héritière des 30 millions de francs perçus comme indemnité d'expropriation. La richesse de la mineure éveille la convoitise de certains membres de la famille. Ils vont user de tous les stratagèmes, de la séduction à la violence, pour essayer de s'approprier son magot. Mais Hortense, éprise de liberté comme l'eau vive de la Durance, glissera toujours entre leurs doigts pour trouver finalement l'accalmie auprès de son oncle chéri, le berger Simon… 

     ---
    Film complet
    ---

     photo eau_vive-1.jpg
     photo eau_vive-2.jpg photo eau_vive-3.jpg
     photo eau_vive-4.jpg photo eau_vive-5.jpg
     photo eau_vive-6.jpg

    Qualité douteuse


     photo aff_gr_eau_vive-3.jpg

    0 0
  • 11/17/16--02:10: Visconti-1951-Bellissima

  • Bellissima
    1951 - 1hre 30 - VoStFr incrustés
    AVI | H.264 | 768x576 | Mp3 | 1,7 Go


     photo aff_bellissima-02.jpg
    Bellissima
    1951 - 1hre 30 - VoStFr incrustés
    ---

    Anna Magnani
    ---
    Réalisateur: Luchino Visconti
    Assistants réalisateur: Francesco Rosi et  Franco Zeffirelli   
    Scénaristes: Cesare Zavattini, Suso Cecchi d'Amico, Francesco Rosi et Luchino Visconti   
    Dialoguiste: Luchino Visconti

     photo cap_bellissima-5.jpg

    Distribution:

    Anna Magnani : Maddalena Cecconi
     photo cap_bellissima-1.jpg
     photo cap_bellissima-3.jpg photo cap_bellissima-4.jpg
     photo cap_bellissima-6.jpg

    Tina Apicella : Maria Cecconi
     photo cap_bellissima-2.jpg 

    Walter Chiari : Alberto Annovazzi
    Gastone Renzelli : Spartaco Cecconi
    Tecla Scarano : Tilde Spernanzoni
    Lola Braccini : La femme du photographe
    Arturo Bragaglia : Le photographe
    Nora Ricci : L'employée de la blanchisserie
    Vittorina Benvenuti
    Linda Sini : Mimmetta
    Teresa Battaggi : La mère snob
    Gisella Monaldi : Le portier
    ...

     photo cap_bellissima-8.jpg

    Venue présenter sa fillette de sept ans au metteur en scène Blasetti qui a ouvert un concours à Cinecitta, les studios romains, pour découvrir la starlette dont il a besoin pour son nouveau film, Magdalena s'agite dans toutes les directions pour retrouver son enfant qui s'est égarée dans la foule. C'est Anovazzi, un employé subalterne de la firme cinématographique, qui ramène la petite Maria à sa mère. Il rassure cette dernière et lui promet de présenter l'enfant au grand réalisateur et de lui faire tourner « un bout d'essai ». Déjà sûre du succès, Magdalena, qui porte à sa fillette une affection aussi tapageuse que maladroite, s'ingénie à mettre toutes les chances de son côté en faisant de Maria un petit chien savant : leçons de diction, de danses classiques, toilette de danseuse, séances chez le coiffeur, rien ne sera épargné, malgré l'attitude hostile et l'opposition du père.

     photo cap_bellissima-9.jpg

    Les économies du ménage sont ainsi dilapidées, et Magdalena ne tarde pas à comprendre qu'elle est la dupe d'Anovazzi qui s'est offert une belle moto avec l'argent des prétendus cadeaux habituels. Enfin, le jour de la présentation arrive. La petite Maria, toute tremblante, tourne son « bout d'essai » et pleure naïvement. Lorsque Magdalena voit la scène projetée sur l'écran et l'hilarité générale qu'elle déchaîne, elle comprend, un peu tard, que son enfant n'a aucune des qualités requises pour être une vedette. Aussi, après un revirement inattendu de Blasetti, Anovazzi, venu proposer la signature d'un contrat avec cachet très élevé, se voit-il sévèrement repoussé. Pour Magdalena et son mari, la petite Maria est leur enfant, la « plus belle enfant », et ils refusent que le public s'amuse à ses dépens.

     photo cap_bellissima-10.jpg
     photo cap_bellissima-11.jpg

    AVI | H.264 | 768x576 | Mp3 | 1,7 Go


    Lien de téléchargement: https://uptobox.com/wn2nq06jwu9m


     photo gra_bellissima-1.jpg
     photo gra_bellissima-2.jpg photo gra_bellissima-3.jpg


    Anna Magnani
     photo anna_magnani_046.jpg


    0 0
  • 11/17/16--02:27: Visconti-1954-Senso
  •  photo aff_senso-01.jpgSenso
    1954 - 1hre 55 - VoStFr incrustés
    Xvid | 656x512 | Mp3 | 1,4 Go


     photo aff_senso-02.png
    Senso
    1954 - 1hre 55 - VoStFr incrustés
    ---

    Alida Valli
    ---
    Réalisateur : Luchino Visconti
    Scénario : Suso Cecchi D'Amico, Giorgio Prosperi, Giorgio Bassani, Carlo Alianello, Tennessee Williams, Paul Bowles, L. Visconti.

     photo senso-04.jpg

    Distribution:

    Alida Valli : La comtesse Livia Serpieri
     photo senso-06.jpg
     photo senso-01.jpg photo senso-02.jpg
     photo senso-03.jpg

    Farley Granger : Franz Mahler
     photo senso-07.jpg

    Massimo Girotti : Roberto Ussoni
    Rina Morelli : Lora, la gouvernante
    Heinz Moog : Le comte Serpieri
    Christian Marquand : Un officier


     photo senso-10.jpg

     photo senso-08.jpg

    Sergio Fontani : Luca
    Tino Bianchi : Le capitaine Meucci
    Ernst Nadherny : Le commandant de la place de Vérone


     photo senso-09.jpg

    En 1866, au cours d'une représentation du Trouvère de Verdi, à la Fenice, à Venise, a lieu une manifestation anti-autrichienne. Le marquis Ussoni, patriote italien, prend à partie le lieutenant Franz Mahler. Sa cousine, la belle comtesse Livia Serpieri, femme d'un vieil aristocrate en bons termes avec les occupants, intervient en sa faveur. Malgré cela, Ussoni est arrêté et condamné au bannissement. Livia revoit Franz Mahler. Il la séduit, elle devient sa maîtresse et, prise d'une folle passion, ne vit plus que pour la satisfaire. Tandis que la Prusse entre en guerre contre l'Autriche, Livia, dominée par sa passion, sombre dans le désespoir.

     photo senso-05.jpg


    Xvid | 656x512 | Mp3 | 1,4 Go

    http://www.multiup.org/fr/download/31e3dfde0b567f2006dd62507d81ebc8/visconti54_senso.avi
    ou
    https://uptobox.com/41nmnti6iaq5/visconti54_sen_so.7z.001
    https://uptobox.com/vyglp91unewv/visconti54_sen_so.7z.002
    https://uptobox.com/mzj83nv0egca/visconti54_sen_so.7z.003
    ou
    https://1fichier.com/?yim9gd
    https://1fichier.com/?s05vws
    https://1fichier.com/?p6wlcf
     
    Imagerie 


    Lien de téléchargement: https://uptobox.com/936lvnai4rz2


     photo gr_senso-01.jpg
     photo gr_senso-02.jpg photo gr_senso-03.jpg photo gr_senso-04.jpg
     photo gr_senso-05.jpg photo gr_senso-06.jpg photo gr_senso-07.jpg
     photo gr_senso-08.jpg photo gr_senso-09.jpg photo gr_senso-10.jpg
     photo gr_senso-11.jpg




     photo alida_valli_45.jpg
    Free Image Hosting at www.ImageShack.usFree Image Hosting at www.ImageShack.usFree Image Hosting at www.ImageShack.usFree Image Hosting at www.ImageShack.us
    Free Image Hosting at www.ImageShack.usFree Image Hosting at www.ImageShack.usFree Image Hosting at www.ImageShack.us
    ---

    0 0
  • 11/17/16--11:32: Saslavsky-1956-Les louves

  • Les louves
    1956 - 1hre 41
    Xvid | 720x464 | Mp3 | 700 Mo
    Merci à Orson et à Vekkialli



     photo aff_louves-2.jpg
    Les louves
    1956 - 1hre 41
    ---
    Court extrait
    ---
    Réalisateur: Luis Saslavsky
    Scénaristes: Luis Saslavsky, Pierre Boileau et Thomas Narcejac
    Auteurs de l'oeuvre: Pierre Boileau et Thomas Narcejac

     photo cap_louves-1.jpg

    Distribution:

    François Périer (Gervais Larauch)
     photo cap_louves-2.jpg

    Micheline Presle (Hélène Vanaux)
     photo micheline_louves-1.jpg photo micheline_louves-2.jpg
     photo micheline_louves-3.jpg photo micheline_louves-4.jpg

    Jeanne Moreau (Agnès Vanaux)
     photo jeanne_louves-1.jpg
     photo jeanne_louves-2.jpg photo jeanne_louves-3.jpg
     photo jeanne_louves-4.jpg

    Madeleine Robinson (Julia Pradal)
     photo madeleine_louves-2.jpg
     photo madeleine_louves-3.jpg photo madeleine_louves-4.jpg
     photo madeleine_louves-1.jpg

    Pierre Mondy (André Vilsan)
     photo cap_louves-3.jpg

    Marc Cassot (Bernard Pradal)
    Paul Faivre (le docteur Jaume)
    Louis Arbessier (le commandant Drouin)
    Simone Angèle (la patronne de l'auberge)
    Jo Peignot (le pharmacien)
    Clément Harari (le préparateur)
    Jacques Morlaine (un inspecteur)
    Andrée Tainsy (la vendeuse)

     photo cap_louves-4.jpg photo cap_louves-7.jpg
     photo cap_louves-5.jpg photo cap_louves-6.jpg

     photo aff_louves-3.jpgEn 1943, deux prisonniers français, Gervais et Bernard, s'évadent d'un camp en Allemagne ; leur but est de se rendre en France chez la marraine de guerre de Bernard, Hélène, qui ne connaît son filleul, que par les lettres qu'il lui a envoyées. Les deux amis atteignent presque leur but quand Bernard se fait écraser par un train. Gervais arrive seul chez Hélène et, comme celle-ci le prend pour Bernard, il n'ose lui révéler sa véritable identité. Hélène a une soeur, Agnès, qui sait que Gervais n'est pas Bernard car c'est elle qui, par jalousie, avait dérobé la photographie envoyée par le prisonnier à sa marraine. Gervais, qui est trop lâche, trop faible pour dire la vérité à Hélène, devient vite l'amant d'Agnès tout en promettant à Hélène de l'épouser. Survient une troisième femme, la soeur de Bernard qui, devant les deux autres, fait semblant de reconnaître son frère en la personne de Gervais. Gervais se sent peu à peu devenir le prisonnier de ces trois « louves » sans avoir le courage de réagir en disant simplement la vérité. Il ne saura que trop tard pourquoi Hélène voulait à tout prix hâter leur mariage, pourquoi Agnès voulait empêcher ce même mariage et pourquoi la soeur de Bernard ne tenait pas à ce que la mort de son frère soit connue. C'est que Bernard avait hérité 20 millions que les trois femmes convoitaient. Après la mort de sa prétendue soeur qu'il a laissé abattre par les Allemands, et après le faux suicide d'Agnes, qui en réalité a été tuée par Hélène, Gervais s'est marié avec Hélène. Il s'aperçoit alors que sa femme l'empoisonne. Par lâcheté devant la vie, il préfère se laisser mourir après avoir enfermé Hélène dans le placard de la villa isolée qu'il partageait avec elle.

     photo cap_louves-8.jpg

    Xvid | 720x464 | Mp3 | 700 Mo

     photo gr_louves-1.jpg
     photo gr_louves-3.jpg photo gr_louves-4.jpg
     photo gr_louves-2.jpg


    Jeanne Moreau
     photo _jeanne_jeune.jpg

    0 0
  • 11/18/16--00:22: Duras-Seban-1967-La musica

  • La musica
    1967 - 1hre 20
    MKV | H.264 | 672x400 | AC3 | 1,36 Go



     photo Delphine_Seyrig_musica_a-01.jpg photo Delphine_Seyrig_musica_a-02.jpg
     photo Delphine_Seyrig_musica_a-03.jpg photo Delphine_Seyrig_musica_a-04.jpg
    La musica
    1967 - 1hre 20
    ---

    Delphine Seyrig et Robert Hossein
    ---
    Réalisateurs; Marguerite Duras et Paul Seban   
    Auteur de l'oeuvre originale: Marguerite Duras
    Adaptation et dialogue: Marguerite Duras

     photo musica-01.jpg

    Distribution:

    Delphine Seyrig    (Elle)
     photo Delphine_Seyrig_musica_b-01.jpg
     photo Delphine_Seyrig_musica_b-02.jpg
     photo Delphine_Seyrig_musica_b-03.jpg
     photo Delphine_Seyrig_musica_b-04.jpg
     photo Delphine_Seyrig_musica_b-05.jpg
     photo Delphine_Seyrig_musica_b-06.jpg
     photo Delphine_Seyrig_musica_b-07.jpg
     photo Delphine_Seyrig_musica_b-08.jpg
     photo Delphine_Seyrig_musica_b-09.jpg
     photo Delphine_Seyrig_musica_b-10.jpg

    Robert Hossein    (Lui)
     photo musica-02.jpg

    Julie Dassin    (La jeune fille)
     photo Julie_Dassin_musica-01.jpg photo Julie_Dassin_musica-02.jpg
     photo Julie_Dassin_musica-03.jpg photo Julie_Dassin_musica-04.jpg


    Un homme venu dans une ville de l'Ouest à l'occasion d'une procédure de divorce, est abordé par une jeune fille : celle-ci cherche une présence. L'homme se confie, l'intrigue, puis disparait. Resté seul, il cherche à entrer en contact avec sa femme, descendue dans le même hôtel, cette femme pour laquelle il est inconsciemment venu. Le soir, dans le salon de l'hôtel, ils parlent : de choses banales, puis d'eux-mêmes ; la vérité dissimulée dans la colère ou la douleur au moment de leur séparation, apparaît peu à peu, maintenant. Ce qui n'a pas été dit en son temps pour éviter la rupture est dit aujourd'hui. Ils découvrent les liens psychologiques profonds qui les unissaient. Mais, embarqués l'un et l'autre dans une nouvelle vie, ils ne peuvent revenir en arrière. C'est trop tôt, ou trop tard.

     photo musica-06.jpg

    MKV | H.264 | 672x400 | AC3 | 1,36 Go
    http://www.multiup.org/fr/download/b01157956a328628241a49b11745237c/duras_seban67_musica.mkv
    ou
    https://uptobox.com/0dbgj6x5fnig/duras67_musica.7z.001
    https://uptobox.com/gdyiddbmhxmk/duras67_musica.7z.002
    ou
    https://1fichier.com/?h8t653pcv2
    https://1fichier.com/?cxehwammn7


    Lien de téléchargement: https://uptobox.com/yjxdi6qrcvqt


    Delphine Seyrig
     photo delphine_seyrig_020-1.jpg

    0 0

    Détruire dit-elle
    1969 - 1hre 33
    Xvid-4 | 720x464  | AC3 | 1,2 Go



    Détruire dit-elle
    1969 - 1hre 33
    ---

    ---
    Réalisateur: Marguerite Duras
    Scénariste: Marguerite Duras
    Dialoguiste: Marguerite Duras

    Photobucket

    Distribution:

    Nicole Hiss (Alissa)
    Photobucket

    Michael Lonsdale (Stein)
    Photobucket

    Catherine Sellers (Elisabeth)
    Photobucket

    Daniel Gélin (Bernard)
    Photobucket

    Henri Garcin (Max Thor)
    Photobucket

    Une grande maison Directoire dans un parc ombragé, semé de chaises longues, de tables et de parasols, où les hôtes - pensionnaires, estivants, malades - peuvent se reposer à leur gré.Une jeune femme solitaire, silencieuse, étendue de longues heures sur un fauteuil de repos intrigue deux clients de cet hôtel : Stein, israélite qui se dit « toujours tremblant, dans une incertitude tremblante » et Max Thor, jeune professeur et écrivain en puissance. Les deux hommes en viennent assez vite aux confidences. Thor attend dans trois jours sa jeune femme, Alissa, une de ses étudiantes épousée deux ans plus tôt. Alissa survient, observe ce milieu étrange où son mari est venu se reposer.

    Photobucket

    Des bruits de balles de tennis, le chant des oiseaux,le bruissement des feuillages, le mirage de la forêt proche, tentation mystérieusement redoutable. Stein tombe amoureux d'Alissa, et l'aime par transfert à travers les ébats nocturnes qu'il perçoit, chaque nuit, caché dans l'ombre du parc, tandis que la chambre du couple est inondée de lumière. Un silence pesant, l'exaltation de la nuit nimbent ce monde d'insomniaques. Alissa est entrée en contact avec la jeune femme solitaire, Elisabeth Alione. Elisabeth est mariée, vit à Grenoble ; elle a une fille de 14 ans, Anita. C'est l'âge difficile. Elisabeth confie à Alissa qu'elle se remet d'un accouchement malheureux, un enfant mort-né.

    Photobucket

    La poussant dans ses confidences, Alissa découvre le secret d'Elisabeth, un amour caché, le remords, le désir de sauvegarder les conventions bourgeoises. Le mari d'Elisabeth arrive quelques jours plus tard pour ramener son épouse guérie à Grenoble. Il trouve ces quatre amis heureux de leur nouvelle amitié. Au cours d'un repas, le « bourgeois » grenoblois, Bernard Aliène, se verra cerné, interrogé, mis sur le gril, se prêtant à ces critiques et investigations avec sincérité et naïveté. Chacun des protagonistes semble, en cet instant, avoir tout oublié de son passé, de ses angoisses, de ses problèmes, pour aller vers autre chose. Tout est détruit,mais quel monde succédera à cette destruction ?

    Photobucket



    Lien de téléchargement: https://uptobox.com/of2y0s2adted

    Document



    474 Mo


    Lien de téléchargement: https://uptobox.com/kwkk8nj4spgx

    Photobucket

    0 0

    Sous les ponts
    Unter den Brücken
    1945 - 1hre 36 - VoStFr incrustés
    MKV | 720x532 | AC3 | 1,4 Go



     photo aff-2.jpg
    Unter den Brücken 
    Sous les ponts
    1945 - 1hre 36 - VoStFr incrustés
    ---
    Hannelore Schroth
    ---

    Réalisation : Helmut Käutner
    Scénaristes: Helmut Käutner et Walter Ulbrich

     photo sous_ponts-1.jpg

    Distribution:

    Hannelore Schroth: Anna Altmann
     photo Hannelore_Schroth_sous_ponts-1.jpg
     photo Hannelore_Schroth_sous_ponts-2.jpg photo Hannelore_Schroth_sous_ponts-3.jpg
     photo Hannelore_Schroth_sous_ponts-4.jpg

    Carl Raddatz: Hendrik Feldkamp
    Gustav Knuth: Willy
     photo sous_ponts-2.jpg

    Hildegard Knef: Mädchen in Havelberg
     photo Hildegard Knef.jpg

    Ursula Grabley: Kellnerin Vera
    Margarete Haagen: Wirtschafterin
    Walter Gross: Mann auf der Brücke
    Helmut Helsig: Cafébesitzer Muhlke
    Erich Dunskus: Schlepperkapitän Holl
    Klaus Pohl: Museumsdiener

     photo Hannelore_Schroth_sous_ponts-5.jpg photo Hannelore_Schroth_sous_ponts-6.jpg
     photo Hannelore_Schroth_sous_ponts-7.jpg photo Hannelore_Schroth_sous_ponts-8.jpg

    Willy et Hendrik sont d'indefectibles amis de longue date qui sillonnent canaux et rivieres sur leur peniche, la "Liese-Lotte" qu'ils revent de moderniser en l'equipant d'un moteur diesel. Tout est simple et tranquille; jusque dans leur attirance commune pour la serveuse Vera .....

     photo sous_ponts-3.jpg photo sous_ponts-4.jpg

    Cela va changer, lorsqu'ils vont rencontrer la desesperee Anna dont chacun tombera eperdument amoureux ..... Le trio va passer par bien des frictions et des mesententes relationnelles .....

     photo sous_ponts-5.jpg



    Lien de téléchargement: https://uptobox.com/wyrbxdesp6vn


     photo gr_sous_ponts-1.jpg photo gr_sous_ponts-2.jpg photo gr_sous_ponts-3.jpg
     photo gr_sous_ponts-5.jpg photo gr_sous_ponts-6.jpg
     photo gr_sous_ponts-7.jpg photo gr_sous_ponts-8.jpg


    Hannelore Schroth


    0 0


    Les assassins sont parmi nous
    Die Mörder sind unter uns
    1946 - 1hre 22 - VoStFr incrustés
    AVI | H.264 | 768x576 | Mp3 | 1,6 Go



     photo aff_assassins_nous-2.jpg
    Die Mörder sind unter uns
    Les assassins sont parmi nous
    1946 - 1hre 22 - VoStFr incrustés
    ---
    Hildegard Knef
    ---
    Réalisateur et scénariste: Wolfgang Staudte

     photo assassins_nous-1.jpg

    Distribution:

    Hildegard Knef (Susanne Wallner)
     photo Hildegard_Knef_assassins_nous-6.jpg
     photo Hildegard_Knef_assassins_nous-1.jpg photo Hildegard_Knef_assassins_nous-2.jpg
     photo Hildegard_Knef_assassins_nous-3.jpg


    Ernst Wilhelm Borchert (le docteur Hans Mertens)
     photo assassins_nous-2.jpg

    Arno Paulsen (Ferdinand Brückner)
    Erna Sellmer (Madame Brückner)
    Christian Schwarzwald (Otto)
    Robert Forsch (Monsieur Mondschein)
    Hilde Adolphi (Daisy)
    Ursula Krieg (Carola Schulz)
    Marlise Ludwig (Sonja)
    Albert Johannes (Bartholomäus Timm)
    Wolfgang Dohnberg (Fritz Knochenhauer)

     photo assassins_nous-3.jpg photo assassins_nous-4.jpg

    En 1945, dans les décombres de Berlin. Susanne Wallner, une jeune photographe rescapée des camps, revient dans son appartement, qu'elle trouve occupé par Hans Mertens, un ancien soldat dépressif et alcoolique. Contre son gré, Susanne doit s'installer avec lui et, peu à peu, elle se découvre une profonde sympathie pour Mertens, qu'elle aide alors à se reconstruire.

     photo assassins_nous-5.jpg

    Un jour réapparaît l'ancien commandant de Mertens, un certain Ferdinand Brückner, qui a fait assassiner des civils sur le front russe en 1942, puis a su se faire oublier à la faveur des troubles de l'après-guerre. Il gère désormais avec succès une petite entreprise de recyclage de vieux casques. Mertens, hanté par le souvenir des atrocités commises par Brückner, décide qu'il est temps que cet homme expie tous ses péchés. Il échafaude alors un plan visant à l'assassiner...

     photo Hildegard_Knef_assassins_nous-5.jpg

    AVI | H.264 | 768x576 | Mp3 | 1,6 Go


    Lien de téléchargement: https://uptobox.com/39afntyga0iy


     photo rect_assassins_nous-11.jpg
     photo rect_assassins_nous-1.jpg
     photo rect_assassins_nous-2.jpg
     photo rect_assassins_nous-3.jpg
     photo rect_assassins_nous-4.jpg
     photo rect_assassins_nous-5.jpg
     photo rect_assassins_nous-6.jpg
     photo rect_assassins_nous-7.jpg
     photo rect_assassins_nous-8.jpg
     photo rect_assassins_nous-9.jpg
     photo rect_assassins_nous-10.jpg
     photo rect_assassins_nous-12.jpg
     photo rect_assassins_nous-13.jpg
     photo rect_assassins_nous-14.jpg
     photo rect_assassins_nous-15.jpg
     photo rect_assassins_nous-16.jpg
     photo rect_assassins_nous-17.jpg
     photo rect_assassins_nous-19.jpg
     photo rect_assassins_nous-18.jpg


     photo gr_assassins_nous-1.jpg
     photo gr_assassins_nous-2.jpg photo gr_assassins_nous-3.jpg photo gr_assassins_nous-4.jpg
     photo gr_assassins_nous-5.jpg photo gr_assassins_nous-6.jpg photo gr_assassins_nous-7.jpg
     photo gr_assassins_nous-8.jpg photo gr_assassins_nous-9.jpg photo gr_assassins_nous-10.jpg
     photo gr_assassins_nous-11.jpg photo gr_assassins_nous-12.jpg photo gr_assassins_nous-13.jpg
     photo gr_assassins_nous-14.jpg


    Hildegard Knef
     photo hildegard_knef_69.jpg

    0 0




    Un homme en or
    1934 - 1hre 18
    Mp4 | 708x412 | AAC | 1 Go


     photo aff_homme_en_or-6.jpg
     photo aff_homme_en_or-4.jpg
    Un homme en or
    1934 - 1hre 18
    ---
    Josseline Gaël
    ---

     photo aff_homme_en_or-5.jpgUn homme en or
    1934


    Réalisateur: Jean Dréville
    Assistant réalisateur: Robert Paul
    Scénaristes: Jean Dréville et Roger Ferdinand
    Auteur de l'oeuvre: Roger Ferdinand


    Distribution:

    Harry Baur (Papon)
    Suzy Vernon (Janette)
    Josseline Gaël (Marcelle)
    Pierre Larquey (Moineau)
    Jacques Maury (Jacques)
    Christiane Dor (Berthe)
    Robert Clermont (du Pecq)
    Guy Derlan (Roland Hardi)

    Lasse de sa médiocre situation sociale et sentimentale, une femme quitte son mari. Ce dernier se lance alors dans les affaires afin de reconquérir l'infidèle.


    ---

    ---

    Mp4 | 708x412 | AAC | 1 Go


    Lien de téléchargement: https://uptobox.com/e1k9er3gj6n4



    Josseline Gaël
     photo Josseline_Gael-1.jpg


    Suzy Vernon

    0 0

     photo aff_nuits_blanches-01.jpg 
    Le notti bianche
    Nuits blanches
    1957 - 1hre 40 - VoStFr (.srt)
    Xvid | 608x368 | Mp3 | 700 Mo



     photo aff_nuits_blanches-02.jpg 
    Nuits blanches
    Le notti bianche
    1957 - 1hre 40 - VoStFr (.srt)
    ---

    Maria Schell
    ---

     photo nuits_blanches-06.jpg


    Réalisation: Luchino Visconti
    Scénario : Suso Cecchi D'Amico et Luchino Visconti, d'après un roman de Fedor Dostoïevski
    Musique : Nino Rota

     photo nuits_blanches-02.jpg

    Distribution:

    Maria Schell : Natalia
     photo nuits_blanches-04.jpg

    Marcello Mastroianni : Mario
     photo nuits_blanches-11.jpg

    Jean Marais : Le locataire
     photo nuits_blanches-10.jpg

    Marcella Rovena : La logeuse
    Maria Zanoli : La jeune fille
    Elena Fancera : La caissière
    Dirck Sanders : Le danseur
    Clara Calamai : La prostituée
    Giorgio Albertazzi : Le narrateur (voix)
    Lys Assia : La chanteuse
    Alberto Carloni : L'aubergiste
    Ferdinando Gerra : Le père
    Leonilde Montesi : La mère
    Romano Barbieri : Le fils
    Anna Filipini : La fille
    Giorgio Listuzzi : Le policier
    Sandro Moretti : Le jeune homme


     photo nuits_blanches-03.jpg

    Un jeune homme, Mario, erre dans les rues désertes d'une ville, la nuit. Il rencontre sur un pont une jeune femme qui pleure, Natalia. Il obtient d'elle un rendez-vous pour le lendemain à la même heure et au même endroit. Lorsqu'ils se revoient, Natalia lui avoue qu'elle attend son "grand amour", rencontré un an auparavant et qui logeait dans le même immeuble qu'elle. Mais sa famille, voyant d'un mauvais œil cette passion naissante, avait imposé une séparation, arrivée à son terme. Et c'est précisément sur ce pont que la jeune femme attend l'homme. Mais Mario aussi tombe amoureux d'elle...

     photo nuits_blanches-07.jpg

    • 18ème Mostra de Venise 1957 : Lion d'argent pour le film ;
    • Festival du film de Taormina (Sicile) 1958 : Rubans d'argent du meilleur acteur pour Marcello Mastroianni, et de la meilleure musique de film pour Nino Rota.

     photo nuits_blanches-08.jpg

    Maria Schell
    ---
    Free Image Hosting at www.ImageShack.usFree Image Hosting at www.ImageShack.usFree Image Hosting at www.ImageShack.us
    ---

    0 0

    Photobucket

    Rocco et ses frères
    Rocco e i suoi fratelli
    1960 - 2hres 45 - Vfr et VoStFr (incrustés)
    VFr: Xvid | 640x360 | Mp3 | 1,18 Go
    VoStFr: Xvid | 720x400 | Mp3 | 1 Go





    Rocco et ses frères
    Rocco e i suoi fratelli
    1960 - 2hres 45 - VoStFr (incrustés)
    ---

    ---
    Réalisation : Luchino Visconti
    Scénario : Luchino Visconti et Vasco Pratolini sur un sujet de Suso Cecchi d'Amico, d'après un extrait du roman Il ponte della Ghisolfa de Giovanni Testori ; adaptation et dialogues de Suso Cecchi d'Amico, Pasquale Festa Campanile, Massimo Franciosa, Enrico Medioli et Luchino Visconti.

    Photobucket


    Distribution:

    Annie Girardot : Nadia
    Photobucket


    Alain Delon : Rocco Parondi
    Photobucket

    Claudia Cardinale : Ginetta
    Photobucket


    Roger Hanin : Morini
    Photobucket

    Renato Salvatori : Simone Parondi
    Suzy Delair : Luisa
    Spýros Fokás : Vincenzo Parondi
    Katína Paxinoú : Rosaria Parondi
    Alessandra Panaro : La fiancée de Ciro
    Max Cartier : Ciro Parondi
    Corrado Pani : Ivo
    Rocco Vidolazzi : Luca Parondi
    Claudia Mori : Une employée de la blanchisserie
    Adriana Asti : Une employée de la blanchisserie
    Enzo Fiermonte : Boxeur
    Nino Castelnuovo : Nino Rossi
    Rosario Borelli : Un tenancier de salle de jeu
    Renato Terra : Alfredo, le frère de Ginetta

    Paolo Stoppa : Cecchi


    Photobucket


    Le père de la famille étant décédé, Rosaria Parondi et quatre de ses cinq fils, Rocco (Alain Delon), Simone (Renato Salvatori), Ciro (Max Cartier) et Luca, débarquent à Milan. Vincenzo (Spýros Fokás), le fils aîné déjà installé et fiancé avec Ginetta (Claudia Cardinale), reçoit sa famille chez ses beaux-parents. Mais, dès leur arrivée, une dispute avec la belle-famille entraîne le départ des Parondi dans un logement social où Simone rencontre Nadia (Annie Girardot), une prostituée. Peu à peu, il s’installe dans une vie facile, ou les traditions de labeur et l’amour du travail n’ont plus leur place. Par facilité et sans doute par faiblesse, Simone mène une carrière de boxeur de quartier, croyant un jour pouvoir percer le milieu de la boxe professionnelle et offrir à Nadia la vie dont elle a toujours rêvé. Mais Simone prend du poids et c’est son frère Rocco qui, revenu du service militaire, montre les plus belles aptitudes à la maîtrise de l’art pugilistique. Simone, dont Nadia est séparée depuis maintenant deux ans, assiste à l’ascension de son frère et à sa nouvelle idylle... avec Nadia. Fou de jalousie, Simone la viole devant Rocco et s’ensuit un duel aux poings entre les deux frères qui scelle le destin de ce dernier.

    Photobucket

    Devenant ainsi le véritable socle et protecteur de la famille, comprenant que la bonté naturelle et l’innocence de Simone s’estompe sous le poids d’un inconsolable chagrin d’amour, Rocco renonce à Nadia. Mais, sous le regard froid et désabusé de Nadia ayant toujours refusé d’accorder quelconque crédit aux sentiments de Simone, la faiblesse du « grand » Simone dépasse de loin son courage et, dans un moment de désespoir et de profonde crise, ce dernier poignarde Nadia jusqu’à que mort s’ensuive.

    Photobucket

    Dans un épilogue final qui peut se classer parmi les plus belles scènes du cinéma italien, Ciro fait l’éloge et la critique du grand frère déchu et emprisonné devant le petit Luca. Un dialogue émouvant, à travers lequel Visconti nous narre la fin d’une société italienne traditionnelle et aliénante et l’avènement d’un monde moderne, dans lequel l’homme ne semble pas non plus pouvoir se reconnaître. C’est là, au détour de ce désert moral et existentiel, enveloppé d'un air poignant composé par le légendaire Nino Rota, que Luca s’en va rentrer chez lui, dans les cités construites à la va-vite en bordure des usines Alfa-Romeo, sans oublier toutefois de caresser du revers de la main, les affiches à la gloire de Rocco devenu champion et étoile montante de la boxe, brillant auteur d’une carrière sportive dont il ne voulait pas...

    Photobucket


    Imagerie

    VoStFr

    Lien de téléchargement: https://uptobox.com/ebmeu56ez4qi


     photo gr_rocco_et_freres-03.jpg
     photo gr_rocco_et_freres-05.jpg photo gr_rocco_et_freres-06.jpg photo gr_rocco_et_freres-07.jpg photo gr_rocco_et_freres-08.jpg
     photo gr_rocco_et_freres-09.jpg photo gr_rocco_et_freres-10.jpg photo gr_rocco_et_freres-11.jpg photo gr_rocco_et_freres-12.jpg
     photo gr_rocco_et_freres-13.jpg photo gr_rocco_et_freres-14.jpg photo gr_rocco_et_freres-15.jpg photo gr_rocco_et_freres-16.jpg
     photo gr_rocco_et_freres-17.jpg photo gr_rocco_et_freres-18.jpg photo gr_rocco_et_freres-19.jpg

     photo gr_rocco_et_freres-04.jpg
     photo gr_rocco_et_freres-01.jpg



    0 0
  • 11/18/16--12:35: Duras-1972-Nathalie Granger
  • Nathalie Granger
    1972 - 1hre 25
    Xvid | 640x384 | AC3 | 1,4 Go

    Nathalie Granger
    1972 - 1hre 25
    ---

    ---
    Réalisateur: Marguerite Duras
    Assistants réalisateur: Benoît Jacquot et Rémy Duchemin
    Scénariste et dialoguiste: Marguerite Duras
    Compositeur de la musique originale: Marguerite Duras


    Distribution:

    Lucia Bosè : Isabelle




    Jeanne Moreau : l'autre femme



    Gérard Depardieu : le vendeur

    Luce Garcia-Ville : l'institutrice
    Valerie Mascolo : Nathalie Granger
    Nathalie Bourgeois : Laurence
    Dionys Mascolo : Granger



    Dans une jolie maison des Yvelines, au bord d'une rivière, vivent deux femmes. L'une s'adonne aux travaux ménagers et au jardinage, assiste aux leçons de piano des enfants. L'autre, Madame Granger, s'inquiète de l'avenir de sa fille Nathalie, "d'une violence peu commune", a dit la maîtresse. Nathalie acceptera-t-elle d'être pensionnaire et de suivre des cours de musique? Seul un transistor, narrant les méfaits de deux jeunes tueurs, brise le silence qui hante la maison. Un jour, un représentant de commerce pénètre chez les deux femmes et raconte sa jeunesse, ses multiples métiers, ses échecs. Il ne reçoit aucune aide, il repart. Madame Granger décide que Nathalie ne sera pas pensionnaire... peut-êt re parce qu'elle a peur d'être répressive envers Nathalie, comme la société l'est à l'égard des jeunes.


    Xvid  640x384  | AC3 | 1,4 Go
    http://www.multiup.org/fr/download/c4894ff68587ff75262325b7fe96474e/duras72_nathalie_granger.avi
    ou
    http://uptobox.com/wn623r81qez5/duras72_nathalie.7z.001
    http://uptobox.com/8s0jhi3ahzqy/duras72_nathalie.7z.002
    ou
    https://1fichier.com/?ihl7u1zraw
    https://1fichier.com/?qfdm8ity8v

     Imagerie


    Lien de téléchargement: https://uptobox.com/oy1lxf1ukevd






    0 0


    Die Sünderin
    Confession d'une pécheresse
    1951 - 1hre 23 - VoStFr (.srt)
    DivX 5,0 | 640x464 | Mp3 | 691 Mo



     photo aff_confession-2.jpg
    Die Sünderin
    Confession d'une pécheresse
    1951 - 1hre 23 - VoStFr (.srt)
    ---
    Hildegard Knef
    ---

     photo aff_confession-3.jpgDie Sünderin

    Réalisation: Willi Forst
    Scénaristes: Willi Forst, Georg Marischka et Gerhard Menzel

    Distribution:

    Hildegard Knef : Marina
    Gustav Fröhlich : Alexander Kless
    Robert Meyn : Von Hernsdorf
    Änne Bruck : Marinas Mutter
    Jochen-Wolfgang Meyn : Eduard
    Andreas Wolf : Arzt

    C'est l'histoire d'une prostituée du nom de Marina, qui a eu une vie assez difficile. En effet, son beau-père est arrêté par la Gestapo, sa mère trompe son mari et Marina tombe sous le charme de son demi-frère. Par la suite elle assiste à l'assassinat de sa meilleure amie. Elle tombe alors amoureuse d'un peintre qui, malheureusement, est gravement malade: il a une tumeur au cerveau. Pour financer les frais d'opération, Marina se voit contrainte de reprendre son ancien « travail ». Les deux amoureux partent alors pour l'Italie, où ils trouvent de quoi se divertir et se détendre. Finalement l'opération a lieu mais n'apportera pas de guérison définitive. Ils retournent en Autriche et passent quelques jours à Vienne. Elle aidera ensuite son ami, devenu aveugle, à mourir à l'aide de somnifères, car ses souffrances sont telles qu'il ne peut plus les supporter. Après cela, elle se suicide.

    ---
    ---

    DivX 5,0 | 640x464 | Mp3 | 691 Mo

     photo 640_confession-1.jpg
     photo 640_confession-2.jpg photo 640_confession-3.jpg photo 640_confession-4.jpg photo 640_confession-5.jpg
     photo 640_confession-6.jpg photo 640_confession-8.jpg photo 640_confession-9.jpg
     photo 640_confession-7.jpg


    Hildegard Knef 


older | 1 | .... | 261 | 262 | (Page 263) | 264 | 265 | newer