Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Channel Catalog


older | 1 | .... | 225 | 226 | (Page 227) | 228 | 229 | .... | 265 | newer

    0 0
  • 07/31/16--13:46: Chabrol-1995-La cérémonie

  • La cérémonie
    1995 - 1hre 47
    Mp4 | H.264 | 608x384 | AAC | 1 Go


     photo aff_ceremonie-2.jpg
    La cérémonie
    1995 - 1hre 47
    ---
    Isabelle Huppert et Sandrine Bonnaire
    ---
    Réalisateur: Claude Chabrol
    Scénaristes: Claude Chabrol et Caroline Eliacheff
    Auteur de l'oeuvre originale: Ruth Rendell

     photo cap_ceremonie-1.jpg

    Distribution:

    Isabelle Huppert (Jeanne Marchal)
     photo isabelle_ceremonie-1.jpg
     photo isabelle_ceremonie-2.jpg photo isabelle_ceremonie-3.jpg
     photo isabelle_ceremonie-4.jpg photo isabelle_ceremonie-5.jpg

    Sandrine Bonnaire (Sophie Bonhomme)
     photo sandrine_ceremonie-1.jpg
     photo sandrine_ceremonie-2.jpg photo sandrine_ceremonie-3.jpg
     photo sandrine_ceremonie-4.jpg photo sandrine_ceremonie-5.jpg
     photo sandrine_ceremonie-6.jpg
     photo sandrine_ceremonie-7.jpg photo sandrine_ceremonie-8.jpg
     photo sandrine_ceremonie-9.jpg photo sandrine_ceremonie-10.jpg
     photo sandrine_ceremonie-11.jpg

    Jacqueline Bisset (Catherine Lelièvre)
     photo jacqueline_ceremonie-1.jpg
     photo jacqueline_ceremonie-2.jpg photo jacqueline_ceremonie-3.jpg
     photo jacqueline_ceremonie-4.jpg

    Jean-Pierre Cassel (Georges Lelièvre)
     photo cap_ceremonie-2.jpg

    Virginie Ledoyen (Mélinda Lelièvre)
     photo cap_ceremonie-3.jpg

    Valentin Merlet (Gilles Lelièvre)
    Julien Rochefort (Jérémie)
    Dominique Frot (Madame Lantier)
    Jean-François Perrier (L'abbé)
    Yves Verhoeven (Le livreur)

     photo cap_ceremonie-4.jpg

    Le visage fermé, dur, avare de paroles et de sourires, Sophie s'installe comme femme de ménage dans la grande maison des Lelièvre, isolée dans la campagne bretonne. Malgré un comportement bizarre et un mutisme ponctué de "je sais pas" ou "j'ai compris", la jeune femme s'acquitte parfaitement de sa tâche, réussissant même à cacher son handicap : l'analphabétisme. Très vite, Sophie va se lier d'amitié avec Jeanne, la postière du village, une jeune femme exhubérante, provocatrice qui ne cache pas sa haine envers les Lelièvre et notamment envers Georges dont elles ouvrent le courrier.

     photo cap_ceremonie-5.jpg photo cap_ceremonie-6.jpg

    La complicité qui naît entre Sophie et Jeanne va les conduire à partager leurs secrets ; la postière a été jugée pour le meurtre de sa petite fille, handicapée, mais relaxée faute de preuves, et Sophie a perdu son père, lui aussi handicapé, dans des circonstances étranges. Elle aussi a été disculpée. Les relations deviennent de plus en plus difficiles entre les Lelièvre et leur employée, celle-ci faisant un chantage auprès de Melinda, la fille de la famille qui a découvert son analphabétisme. Congédiée, Sophie revient en compagnie de Jeanne. Elles s'emparent des fusils du maître de maison et abattent toute la famille. Alors que Sophie range la maison pour simuler un crime de rôdeurs, Jeanne est tuée dans un accident de voiture à la sortie de la propriété avec la preuve de son crime à ses côtés.

     photo cap_ceremonie-7.jpg

    • Mostra de Venise 1995 : Coupe Volpi de la meilleure actrice pour Sandrine Bonnaire et Isabelle Huppert
    • César 1996 : Meilleure actrice pour Isabelle Huppert
    • 1995 : Festival international du film de Toronto : Prix Metro Media
    • 1997 : New York Film Critics Circle Awards : Meilleur film étranger
    • 1997 : National Society of Film Critics Awards : Meilleur film étranger

     photo cap_ceremonie-8.jpg

    Mp4 | H.264 | 608x384 | AAC | 1 Go

    Lien de streaming: https://uptostream.com/zdt18hg3jehe   


     photo gr_ceremonie-1.jpg
     photo gr_ceremonie-2.jpg photo gr_ceremonie-3.jpg
     photo gr_ceremonie-4.jpg photo gr_ceremonie-5.jpg
     photo gr_ceremonie-6.jpg photo gr_ceremonie-7.jpg
     photo gr_ceremonie-8.jpg photo gr_ceremonie-9.jpg
     photo gr_ceremonie-10.jpg photo gr_ceremonie-11.jpg
     photo gr_ceremonie-12.png photo gr_ceremonie-13.jpg photo gr_ceremonie-14.jpg
     photo gr_ceremonie-15.jpg

    Isabelle Huppert


    Sandrine Bonnaire


    Jacqueline Bisset


    0 0

     photo aff_loi_loi-01.jpg

    La loi c'est la loi
    1958 - 1hre 35
    DivX 5,0 | 720x576 pixels | Mp3 | 628,2 Mo




     photo aff_loi_loi-02.jpg
    La loi c'est la loi
    1958 - 1hre 35
    ---
    Film complet
    ---
    Réalisateur: Christian-Jaque   
    Scénaristes: Jacques Emmanuel, Jean-Charles Tacchella, Age & Scarpelli   
    Dialoguistes: Jacques Emmanuel et Jean Manse

     photo loi_loi-06.jpg

    Distribution:

    Fernandel : Ferdinand Pastorelli
     photo loi_loi-02.jpg

    Totò : Giuseppe La Paglia
     photo loi_loi-04.jpg

    Noël Roquevert : le gendarme Malandin
     photo loi_loi-01.jpg

    Anna Maria Luciani : Marisa
    Henri Crémieux : M. Bourride
    Albert Dinan : le brigadier Pelotti
    Henri Arius : le maire
    Jean Brochard : le député Bonnefoud
    René Génin : M. Donadieu
    Nathalie Nerval : Hélène Pastorelli
    Leda Gloria : Antonietta La Paglia
    Nino Besozzi : Maresciallo
    Luciano Marin : Mario
    Gustavo De Nardo : Luigi

     photo loi_loi-03.jpg

    La frontière italienne qui serpente dans les Alpes méditerranéennes avec une certaine fantaisie traverse le petit village d'Assola avec une égale excentricité : ainsi certaines demeures se trouvent-elles coupées en deux légalement, quelques pièces en France, les autres en Italie. Le brave douanier Pastorelli se plaît, les soirs de fête, à raconter comment sa pauvre mère le mit au monde d'urgence dans une cuisine italienne. lui, le gardien des lois françaises. Cette histoire n'est pas tombée dans l'oreille d'un sourd et le contrebandier Guiseppe, le jour où Pastorelli le fait arrêter pour « excès » de contrebande, s'en servira pour déconsidérer cet honnête serviteur de l'Etat. Perdant son titre de français, Pastorelli perd sa femme, ses enfants, sa maison et son uniforme et traverse la rue dépouillé jusqu'à l'âme pour gagner sa nouvelle patrie. Celle-ci ne lui rendra rien, sinon sa première femme qui se trouve être actuellement l'épouse de Guiseppe et qu'il devra reprendre puisque le divorce n'existe pas en Italie. Ils se retrouvent sur la paille humide des cachots, elle comme bigame, et lui comme déserteur puisqu'il a fait son service militaire en France. Le jeu de la loi ou des lois a donc dépouillé Guiseppe aussi de sa femme, mais pas de ses enfants, bien encombrants pour un célibataire et c'est Pastorelli qui, sans nationalité, peut prendre le maquis à sa place. il connaît le métier ! Tout s'arrangera heureusement et chacun reprendra sa fonction. Il faut des lois pour les contourner, des douaniers pour les appliquer et des contrebandiers pour faire vivre les douaniers.

     photo loi_loi-05.jpg

    DivX 5,0 | 720x576 pixels | Mp3 | 628,2 Mo

      photo loi_loi-07.jpeg

    0 0

     photo aff-1.png

    Babette s'en va-t-en guerre
    1959 - 1hre 46
    DivX 5,0 | 640x480 pixels | Mp3 | 772,1 Mo




     photo aff-2.png
    Babette s'en va-t-en guerre
    1959 - 1hre 46
    ---

    Francis Blanche
    ---
    Réalisateur: Christian-Jaque   
    Scénaristes: Gérard Oury et Raoul Levy   
    Adaptateur: Jean Ferry   
    Dialoguiste: Michel Audiard

     photo babette_en_guerre-01.jpg

    Distribution:

    Brigitte Bardot : Babette, la jeune et naïve domestique / Hilda en photo
     photo babette_en_guerre-02.jpg

    Jacques Charrier : Le lieutenant Gérard de Crécy-Lozère
     photo babette_en_guerre-03.jpg

    Francis Blanche : Le commandant Obersturmführer dit "Papa Schulz", chef de la Gestapo
     photo babette_en_guerre-05.jpg

    Hannes Messemer : Le général Franz von Arenberg • Ronald Howard : Le colonel Fitzpatrick • Yves Vincent : Le capitaine Darcy • Pierre Bertin : Le duc Edmond de Crécy-Lozère • Viviane Gosset : La duchesse Hélène de Crécy-Lozère • Mona Goya : Madame Fernande • Noël Roquevert: Le capitaine Gustave Brémont • Gunter Meisner : Le premier gestapiste • Michael Cramer : Heinrich • Jean Carmet: Antoine • René Havard : Louis, le copain de Crécy • Jacques Hilling : Le capitaine français • Charles Bouillaud : Pierrot, un résistant • Alain Bouvette : Emile • Max Elloy : Firmin • Robert Berri : Le sergent Hill, instructeur radio • Françoise Belin : Mado, une fille

     photo babette_en_guerre-04.jpg

    Juin 1940. Babette, toute jeune serveuse de restaurant en chômage, est envoyée par un ami peu délicat à la directrice d'une maison de plaisir du Tréport ; mais la fillette tombe dans la « maison » au moment où celle-ci évacue devant la menace allemande. Babette est emmenée en surcharge sur une vedette d'excursion qui, tombée en panne, est remorquée jusqu'à Londres. Ayant réussi à quitter ses peu discrètes compagnes, Babette entend dire par un séduisant sous-lieutenant que « le général de Gaulle paiera le billet de retour pour la France » ; elle se rend au Q.G. de la France Libre et y retrouve le jeune officier, Gérard de Crécy-Lozère qui, amusé par sa naïveté, la fait engager comme femme de ménage jusqu'au jour où le major Fitzpatrick, officier de liaison du service de renseignements britannique découvre sa ressemblance avec Hilda, l'ancienne maîtresse du général von Arenberg, commandant le futur corps de débarquement en Angleterre.

     photo babette_en_guerre-06.jpg

    Soumise à un entraînement intensif, elle est parachutée en France avec Gérard pour kidnapper le général. Séparée de Gérard, elle se trouve par une série de péripéties et de coïncidences providentielles, logée au Q.G. allemand, à l'Hôtel Continental et embauchée par Shulz, le chef de la Gestapo, pour surveiller von Arenberg. Ce dernier, touché aussi par la ressemblance de Babette avec son amour passé, se lie à la jeune fille qui, un soir, l'amène dîner dans une auberge de la grande banlieue : il y est, à son insu, menacé à la fois par la Gestapo et par la Résistance. C'est celle-ci qui finira par l'enlever et de retour à Londres, tandis que leurs supérieurs sont décorés, Gérard et Babette reçoivent une cordiale poignée de main. Qu'importe, ils sont fiancés !

     photo babette_en_guerre-07.jpg

    DivX 5,0 | 640x480 pixels | Mp3 | 772,1 Mo

    Lien de streaming: https://uptostream.com/bidsanw0hmuz


     photo gr_babette_en_guerre-01.jpg
     photo gr_babette_en_guerre-02.jpg photo gr_babette_en_guerre-03.jpg photo gr_babette_en_guerre-05.jpg photo gr_babette_en_guerre-06.jpg
     photo gr_babette_en_guerre-07.jpg photo gr_babette_en_guerre-08.jpg photo gr_babette_en_guerre-09.jpg photo gr_babette_en_guerre-10.jpg
     photo gr_babette_en_guerre-11.jpg photo gr_babette_en_guerre-12.jpg
     photo gr_babette_en_guerre-13.jpg photo gr_babette_en_guerre-14.jpg photo gr_babette_en_guerre-15.jpg
     photo gr_babette_en_guerre-16.jpg photo gr_babette_en_guerre-17.jpg photo gr_babette_en_guerre-18.jpg photo gr_babette_en_guerre-19.jpg
     photo gr_babette_en_guerre-04.jpg
     photo poster_babette_en_guerre-01.jpg photo poster_babette_en_guerre-02.jpg photo poster_babette_en_guerre-03.jpg photo poster_babette_en_guerre-04.jpg


    Brigitte Bardot
     photo 3088433421_2_7_78sKXb2A.jpg

    0 0


    Un baquet de sang
    A Bucket of Blood
    1959 - 1hre 06 - VoStFr (.srt)
    MKV | H.264 | 640x480 | AAC | 480 Mo


     photo aff_baquet_sang-2.jpg

    A Bucket of Blood
    Un baquet de sang
    1959 - 1hre 06 - VoStFr (.srt)
    ---
    Judy Bamber
    ---

     photo aff_baquet_sang-3.jpg
    Un baquet de sang
    1959


    Réalisation : Roger Corman
    Scénario : Charles B. Griffith


    Distribution:

    Dick Miller : Walter Paisley
    Barboura Morris : Carla
    Antony Carbone : Leonard de Santis, le patron du bar
    Julian Burton : Maxwell H. Brock, le poète
    Ed Nelson : Art Lacroix; l'indic
    John Brinkley : Will
    John Herman Shaner : Oscar
    Judy Bamber : Alice, la beatnik blonde
    Myrtle Vail : Mme Surchart, la logeuse de Walter
    Bert Convy : Louis Raby ("Lou"), le policier en civil
    Jhean Burton : Naolia
    Bruno VeSota : Le collectionneur d'art
    Lynn Storey : Sylvia, la serveuse



     photo cap_baquet_sang-1.jpg
     photo cap_baquet_sang-2.jpg photo cap_baquet_sang-3.jpg
     photo cap_baquet_sang-4.jpg photo cap_baquet_sang-5.jpg
     photo cap_baquet_sang-6.jpg photo cap_baquet_sang-7.jpg
     photo cap_baquet_sang-8.jpg photo cap_baquet_sang-9.jpg
     photo cap_baquet_sang-9a.jpg
     photo cap_baquet_sang-10.jpg photo cap_baquet_sang-11.jpg
     photo cap_baquet_sang-12.jpg photo cap_baquet_sang-13.jpg
     photo cap_baquet_sang-14.jpg photo cap_baquet_sang-15.jpg
     photo cap_baquet_sang-16.jpg photo cap_baquet_sang-17.jpg
     photo cap_baquet_sang-18.jpg

    Walter, un serveur qui travaille à « La Porte Jaune », un café fréquenté par des beatniks, est subjugué par le discours d'un poète. De retour chez lui, se sentant l'âme d'un artiste, il décide de faire un portrait en argile de la belle Clara dont il est amoureux, mais il n'a aucun talent. C'est alors qu'il entend miauler le chat de sa logeuse qui s'est coincé dans son mur. En essayant de le déloger avec un couteau, il le tue accidentellement.
    Obnubilé par l'idée de devenir un artiste reconnu, il recouvre d'argile le cadavre du chat, y laissant le couteau planté, et montre sa « création » à Leonard, son patron. Celui-ci accepte d'exposer la sculpture dans le café, espérant en tirer quelque profit. Bientôt, Walter est acclamé par les clients qui le pressent de faire d'autres sculptures ...

     photo 1920_baquet_sang-1.jpg photo 1920_baquet_sang-2.jpg photo 1920_baquet_sang-3.jpg
     photo 1920_baquet_sang-4.jpg photo 1920_baquet_sang-5.jpg photo 1920_baquet_sang-6.jpg
     photo 1920_baquet_sang-7.jpg photo 1920_baquet_sang-8.jpg photo 1920_baquet_sang-9.jpg
     photo 1920_baquet_sang-10.jpg photo 1920_baquet_sang-12.jpg photo 1920_baquet_sang-13.jpg
     photo 1920_baquet_sang-14.jpg photo 1920_baquet_sang-15.jpg photo 1920_baquet_sang-16.jpg

    MKV | H.264 | 640x480 | AAC | 480 Mo

     photo gr_baquet_sang-1.jpg
     photo gr_baquet_sang-2.jpg photo gr_baquet_sang-3.jpg
     photo gr_baquet_sang-4.jpg photo gr_baquet_sang-5.jpg
     photo gr_baquet_sang-6.jpg photo gr_baquet_sang-7.jpg
    ---
    Film complet VoStFr

    ---

    Judy Bamber


    0 0

    La Chute de la maison Usher 
    The Fall of the House of Usher
    1960 - 1hre 25 - VFr
    DivX 5,0 | 720x404 pixels | Mp3 | 835 Mo



    La Chute de la maison Usher
    The Fall of the House of Usher
    1960 - 1hre 25 - VFr
    ---

    Court extrait
    ---
    Réalisation : Roger Corman, assisté de Jack Bohrer
    Scénario : Richard Matheson d'après Edgar Allan Poe

    Photobucket

    Distribution:

    Vincent Price : Roderick Usher
    Photobucket

    Myrna Fahey : Madeline Usher



    Mark Damon : Philip Winthrop
    Photobucket

    Harry Ellerbe : Bristol

    Photobucket

    Philip Withrop se rend a la maison Usher pour voir sa fiancée Madeline. Il est confronté au frère de la jeune femme, Roderick, qui s'oppose à leur mariage...
    Tout au long du film on se demande si les personnages sont réellement atteints de folie ou si cela n’est que pure invention. De même on a beau ne pas croire aux malédictions le jeu de Vincent Price étant si réaliste que l’on se prend à douter, la maison apparaissant comme un personnage à part entière et donc vivante ne fait que confirmer notre questionnement. La fin ouverte laisse libre le spectateur de choisir de croire ou non à cette malédiction.

    Photobucket

    Le personnage de Vincent Price apparait comme controversé, souhaitant voir son existence prendre fin mais refusant par ailleurs de mettre fin à ses jours, comme s'il doutait lui-même de ses propres maladies. D’autre part, il exerce une influence malsaine sur tous les autres personnages, puisqu’on sait qu’on voit au travers des yeux de Philip que Madeline est différente de la personne qu’il avait rencontrée à Boston. On retrouve dans ce film une ambiance gothique caractéristique de ces années avec les thèmes de la mort, la folie ou encore le délabrement.

    Photobucket

    On observe la chute de la lignée tant au travers des personnages que de la maison et des paysages alentours. En effet, la végétation semble définitivement morte, et la brume envahie peu à peu le château. La maison elle aussi part en ruine et semble elle aussi s’opposer au mariage de Madeline et Philip, ce dernier échappe plusieurs fois à la mort entre ses murs. Elle peut également être considérée comme un miroir de la personnalité de Roderick : une apparence respectable d’aristocrate, mais un intérieur sombre.

    Photobucket




    Myrna Fahey



    0 0
  • 08/01/16--09:41: Costa-Gavras-1989-Musicbox

  • Musicbox
    1989 - 2hres - VFr
    Mp4 | H.264 | 688x288 | AAC | 1,4 Go


     photo aff_musicbox-2.jpg
    Musicbox
    1989 - 2hres - VFr
    ---
    Film complet
    ---

     photo aff_musicbox-3.jpgMusicbox
    1989

    Réalisateur : Costa-Gavras
    Sénariste: Joe Eszterhas

    Distribution:

    Jessica Lange : Ann Talbot
    Armin Mueller-Stahl : Mike Laszlo
    Frederic Forrest : Jack Burke
    Donald Moffat : Harry Talbot
    Lukas Haas : Mikey Talbot
    Cheryl Lynn Bruce : Georgine Wheeler
    Mari Törőcsik : Magda Zoldan
    J.S. Block : Judge Silver
    Sol Frieder : Istvan Boday
    Michael Rooker : Karchy Laszlo
    Elzbieta Czyzewska : Melinda Kalman
    Magda Szekely Marburg : Judit HolloFelix Shuman: James Nathanson
    Michael Shillo : Geza Vamos
    George Pusep : Vladimir Kostav
    Mitchell Litrofsky : Sandy Lehman
    Albert Hall: Mack Jones
    Ned Schmidtke : Dean Talbot
    Joe Guzaldo: Joe Dinofrio



     photo cap_musicbox-1a.jpg
     photo cap_musicbox-2.jpg photo cap_musicbox-3.jpg photo cap_musicbox-4.jpg
     photo cap_musicbox-5a.jpg

    Ann Talbot, avocate, prend en charge la défense de son père, réfugié hongrois aux États-Unis ayant acquis la nationalité américaine. Veuf et anticommuniste, il a élevé ses deux enfants en Amérique avant d'être convoqué devant la justice car il aurait menti pour acquérir la nationalité américaine pour avoir été membre d'une section spéciale nazie de Budapest.
    Ann accepte de le défendre, convaincue de son innocence. Elle charge une de ses collaboratrices d'enquêter sur son père afin de découvrir s'il ne lui cache pas quelque chose. La seule ombre au tableau est une somme d'argent versée régulièrement à un homme d'origine hongroise. De plus en plus mal à l'aise, lors des contre-interrogatoires de témoins hongrois aux témoignages simples et émouvants, elle ne peut que se borner à les contrer sur des points juridiques ou leur éventuelle manipulation par les autorités hongroises (le procureur travaillant avec les mêmes autorités). Elle refuse à demander à un expert américain s'il est d'origine juive (le juge l'est lui-même mais restera impartial). Ann insinue de gros doutes et même le procureur reconnaît qu'on s'achemine vers un non-lieu.

     photo cap_musicbox-6.jpg photo cap_musicbox-7.jpg photo cap_musicbox-8.jpg
     photo cap_musicbox-9a.jpg

    Lors de l'audience d'un témoin à l'article de la mort à Budapest, Ann rend visite à la sœur de l'homme auquel son père a versé de l'argent. Elle est troublée car l'homme en question a été tué par un chauffard quelques années plus tôt. Elle découvre une femme ignorant tout de la vie de son frère aux États-Unis, n'ayant reçu à la mort de celui-ci qu'un ticket qu'Ann identifie comme un bon de prêt sur gages. Prenant le ticket à la demande de la sœur afin de lui rendre l'objet en question, Ann voit une photo du frère et découvre avec horreur qu'il est un des hommes décrits par un témoin du procès comme l'autre tortionnaire, camarade de son père. Ann récupère l'objet chez le prêteur sur gages, une boîte à musique et découvre au fond des photos de son père posant devant les cadavres de ceux qu'il vient d'exécuter : son père lui versait probablement de l'argent en échange de son silence et l'a sans doute aussi tué.Au cours d'une entrevue poignante (son père a été acquitté), Ann lui réclame des explications mais son père se mure dans un déni et l'accuse d'être manipulée par les communistes, et la rejette en lui affirmant que personne ne la croira. Ann lui interdit de revoir son fils et envoie les photos au procureur et à un grand quotidien qui les publie.

     photo cap_musicbox-10.jpg photo cap_musicbox-11.jpg photo cap_musicbox-12.jpg
     photo cap_musicbox-13.jpg photo cap_musicbox-14.jpg
     photo cap_musicbox-15a.jpg

    Mp4 | H.264 | 688x288 | AAC | 1,4 Go

     photo gr_musicbox-1.jpg
     photo gr_musicbox-2.jpg photo gr_musicbox-3.jpg photo gr_musicbox-4.jpg
     photo gr_musicbox-5.jpg photo gr_musicbox-6.jpg photo gr_musicbox-7.jpg
     photo gr_musicbox-8.jpg photo gr_musicbox-9.jpg photo gr_musicbox-10.jpg
     photo gr_musicbox-11.jpg photo gr_musicbox-12.jpg photo gr_musicbox-13.jpg
     photo gr_musicbox-14.jpg
     photo nb_musicbox-1.jpg
     photo nb_musicbox-2.jpg photo nb_musicbox-3.jpg photo nb_musicbox-4.jpg
     photo nb_musicbox-5.jpg photo nb_musicbox-6.jpg
     photo nb_musicbox-7.jpg photo nb_musicbox-8.jpg
     photo nb_musicbox-9.jpg photo nb_musicbox-10.jpg
     photo nb_musicbox-11.jpg

    Jessica Lange


    0 0
  • 08/01/16--13:51: Costa-Gavras-1997-Mad City

  • Mad City
    1997 - 1hre 50 - VFr
    Xvid | 704x288 | Mp3 | 704 Mo


     photo aff_mad_city-2.jpg photo aff_mad_city-3.jpg
    Mad City
    1997 - 1hre 50 - VFr
    ---
    Film complet
    ---

     photo aff_mad_city-4.jpgMad City
    1997

    Réalisation : Costa-Gavras
    Scénario : Tom Matthews

    John Travolta : Sam Baily
    Dustin Hoffman : Max Brackett
    Mia Kirshner : Laurie Callahan
    Alan Alda : Kevin Hollander
    Robert Prosky : Lou Potts
    Blythe Danner : Me Banks
    William Atherton : Malt Dohlen
    Ted Levine : Chef Alvin Lemke
    Tammy Lauren : Miss Rose
    Lucinda Jenney : Jenny Baily
    Bill Nunn : Cliff Williams
    Raymond J. Barry : l'agent Dobbins
    Akosua Busia : Diane Williams

    Une belle carrière s'ouvrait devant Max Bracknett avant qu'il ne s'en prenne à l'antenne à son grand rival, le journaliste vedette Kevin Hollander. Depuis relégué dans une petite chaîne de télévision locale, il déséspère de connaître à nouveau son heure de gloire jusqu'au jour où, au hasard d'un reportage sans intérêt dans un musée, il se retrouve pris en otage par Sam Baily un employé licencié. Sûr de détenir un scoop, il joue les éminences grises pour l'ancien gardien, ne pensant qu'à prendre sa revanche sur Hollander. Il s'improvise donc conseiller en communication du preneur d'otage, et orchestre en coulisse sa médiatisation.


     photo cap_mad_city-1.jpg
     photo cap_mad_city-2.jpg photo cap_mad_city-3.jpg
     photo cap_mad_city-4.jpg photo cap_mad_city-5.jpg
     photo cap_mad_city-6.jpg photo cap_mad_city-7.jpg
     photo cap_mad_city-8.jpg photo cap_mad_city-9ab.jpg
     photo cap_mad_city-9a.jpg
     photo cap_mad_city-10.jpg photo cap_mad_city-11.jpg
     photo cap_mad_city-12.jpg photo cap_mad_city-13.jpg
     photo cap_mad_city-14.jpg photo cap_mad_city-15.jpg
     photo cap_mad_city-16.jpg photo cap_mad_city-17.jpg
     photo cap_mad_city-18.jpg photo cap_mad_city-19.jpg
     photo cap_mad_city-20.jpg


    Xvid | 704x288 | Mp3 | 704 Mo

     photo gra_mad_city-1.jpg
     photo gra_mad_city-2.jpg photo gra_mad_city-3.jpg photo gra_mad_city-4.jpg
     photo gra_mad_city-5.jpg photo gra_mad_city-6.jpg photo gra_mad_city-7.jpg
     photo gra_mad_city-8.jpg
     photo gra_mad_city-9.jpg photo gra_mad_city-10.jpg photo gra_mad_city-11.jpg
     photo gra_mad_city-12.jpg photo gra_mad_city-13.jpg
     photo gra_mad_city-14.jpg photo gra_mad_city-15.jpg
     photo gra_mad_city-16.jpg photo gra_mad_city-17.jpg

    Mia Kirshner


    0 0


    La famille Cucuroux
    1953 - 1hre 21
    Xvid | 640x480 | Mp3 | 964 Mo


     photo aff_famille_cucuroux-2.jpg
    La famille Cucuroux
    1953 - 1hre 21
    ---
    Court extrait
    ---

     photo aff_famille_cucuroux-3.jpgLa famille Cucuroux
    1953

    Réalisateur: Emile Couzinet
    Auteur de l'oeuvre originale: Yves Mirande

    Distribution:

    Jean Tissier : Marquis Aristide Cucuroux
    Pierre Larquey : Jean
    Nathalie Nattier : Nita
    Georges Rollin : Gontran de Saint-Paul
    Jeanne Fusier-Gir : Célestine de Saint-Paul
    Yorick Royan : Geneviève de Coutville
    André Salvador : Coquelicot
    Catherine Cheiney : Henriette Cucuroux

    Gontran de Saint-Paul, sur le point d'épouser la fille du riche Monsieur Cucuroux, doit quitter sa maîtresse, ce qui n'est pas facile. Le soir où il croit avoir enfin réussi, il trouve dans son lit une jeune inconnue : Geneviève. La maîtresse survient alors, ce qui complique encore les choses. Pour se venger elle avertit M. Cucuroux qui se tire d'embarras en présentant l'inconnue comme étant sa soeur. Un Peau-Rouge arrive d'outre-atlantique : c'est un cousin des Cucuroux. Le Peau-Rouge épousera la fille Cucuroux, Gontran épousera l'inconnue, la maîtresse épousera M. Cucuroux.


     photo cap_famille_cucuroux-1.jpg
     photo cap_famille_cucuroux-2.jpg photo cap_famille_cucuroux-3.jpg
     photo cap_famille_cucuroux-4.jpg photo cap_famille_cucuroux-5.jpg
     photo cap_famille_cucuroux-6.jpg photo cap_famille_cucuroux-7.jpg
     photo cap_famille_cucuroux-8.jpg photo cap_famille_cucuroux-9.jpg
     photo cap_famille_cucuroux-10.jpg photo cap_famille_cucuroux-11.jpg
     photo cap_famille_cucuroux-12.jpg

    Xvid | 640x480 | Mp3 | 964 Mo


    Nathalie Nattier

    0 0


    Le congrès des belles-mères
    1954 - 1hre 30
    Xvid | 640x480 | Mp3 | 1 Go






    Le congrès des belles-mères
    1954


    Réalisateur: Emile Couzinet
    Assistant réalisateur: André Sarthou

    Distribution:

    Jeanne Fusier-Gir : la baronne Justine de Courtebise
    Pierre Larquey : Anatole
    Georges Rollin : Jacques
    Maximilienne : Madame Moucaille
    Simone Max : Madame Bonnichon
    Colette Régis : Madame Guerchepinte
    Dorette Ardenne : Catherine Moucaille
    Pierre Brébans : René Jolisein
    Georges Coulonges : le baron de Courtebise
    Mona Monick : Maria de Courtebise
    Annick Baugé : Dominique de Courtebise
    Jean-Michel Rankovitch : Jean
    Marcel Roche : Marcel
    Alain Baugé : André
    Raymond Cordy : le garde champêtre
    Gloria Vélasquez : la chanteuse

    Dans une petite ville, toutes les belles-mères, décidées à lutter contre leurs gendres, se sont groupées en association. La présidente, la baronne de Courtebise, se refuse à marier sa belle-file qui hériterait alors de la fortune que lui a léguée son mari. Le prétendant est le neveu du maire. Mme de Courtebise séquestre sa belle-fille. Au cours de la campagne électorale, les gendres kidnappent Mme de Courtebise qu'ils obligent à donner son consentement au mariage. Le calme reviendra dans la ville grâce à l'union du maire et de la baronne.




    Xvid | 640x480 | Mp3 | 1 Go


    0 0
  • 08/02/16--03:56: Curtiz-1914-A tolonc

  • A tolonc
    1914 - 1hre 06
    MKV | H.264 | 1440x1080 | AAC | 836,5 Mo


     photo aff_a_tolonc-2.jpg
    A tolonc
    1914 - 1hre 06
    ---
    Film complet
    ---

     photo aff_a_tolonc-3.jpgA tolonc
    1914

    Réalisateur: Michael Curtiz
    Scénaristes: Jenö Janovics et Ede Tóth

    Distribution:

    Lili Berky: Angyal Liszka
    Victor Varconi: Miklós (as Várkonyi Mihály)
    Mari Jászai: Ördög Sára
    Andor Szakács: Angyal Pál
    Gyula Nagy: Kontra Fridolin
    Mariska Simon: Kontráné, Miklós anyja
    István Szentgyörgyi: Mrawcsák
    Alajos Mészáros: Egy úr
    Kató Berky: Az úr felesége
    Elemér Hetényi: Cselédközvetítõ
    István Gálosi: Ábris, inas
    Endre Kertész: Lõrinc, fiatal zsidó
    Fülöp Erdõs: Közvetítõ
    Adorján Nagy: Rendõrtiszt
    Mihály Fekete: Börtönigazgató
    József Berky: Irnok

    Betty, à la mort de l'homme qui l'a élevée, apprend que celui-ci n'est pas son père, mais son oncle. Son vrai père, un homme brutal, a été tué des années auparavant par sa mère. Il est sans nouvelles de celle-ci. Betty part se placer comme servante. Elle est accusée de vol chez ses patrons et renvoyée dans son village natal...

     photo cap_a_tolonc-1.jpg
     photo cap_a_tolonc-2.jpg photo cap_a_tolonc-3.jpg
     photo cap_a_tolonc-4.jpg photo cap_a_tolonc-5.jpg
     photo cap_a_tolonc-6.jpg photo cap_a_tolonc-7.jpg
     photo cap_a_tolonc-8.jpg

    MKV | H.264 | 1440x1080 | AAC | 836,5 Mo

     photo gr_a_tolonc-1.jpg
     photo gr_a_tolonc-2.jpg photo gr_a_tolonc-3.jpg
     photo gr_a_tolonc-4.jpg photo gr_a_tolonc-5.jpg
     photo gr_a_tolonc-6.jpg photo gr_a_tolonc-7.jpg
     photo gr_a_tolonc-8.jpg photo gr_a_tolonc-9.jpg


    Lili Berky

    0 0
  • 08/02/16--04:25: Curtiz-1923-L'avalanche
  • L'Avalanche
    1923 - 1hre 10
    DivX 5,0 | 656x496 | Mp3 | 727 Mo



     photo aff_avalanche-2.jpg
    L'Avalanche
    1923 - 1hre 10

     photo avalanche_01.jpg

    Réalisateur: Michael Curtiz
    Scénariste: Ladislaus Vajda

     photo avalanche_05.jpg

    Distribution:

    Victor Varconi (George Vandeau),
     photo avalanche_02.jpg

    Mary Kid (Marie Vandeau),
     photo avalanche_06.jpg

    Walter Marischka (l'Enfant),
     photo avalanche_03.jpg

    Lilly Marischka (Kitty),
    Mathilde Danegger (Jeanne Vandeau)

     photo avalanche_04.jpg

    Pour mener une toute nouvelle vie, sans doute plus insouciante, avec la danseuse Kitty, George Rothwill a abandonné son épouse Nora et son fils. Et sans aucun scrupule il dilapide, avec sa nouvelle conquête, l'argent de sa vielle mère. Celle-ci, avant de mourir, lui demande de revenir auprès de sa femme. Quelques années plus tard, il retrouve cette dernière et décide de revivre avec elle. En grandissant, son fils est devenu skieur émérite. Tout semble aller pour le mieux. Jusqu'au jour où Kitty la danseuse réapparaît..

     photo avalanche_07.jpg


    Mary Kid
     photo Mary_Kid-3.jpg
     photo Mary_Kid-4.jpg photo Mary_Kid-5.jpg

    0 0
  • 08/03/16--02:35: Richardson-1966-Mademoiselle
  • Mademoiselle
    1966 - 1hre 45
    DivX 5,0 | 608x256  | Mp3 | 701 Mo



     photo aff_mademoiselle-2.jpg
    Mademoiselle
    1966 - 1hre 45
    ---
    Jeanne Moreau
    ---
    Réalisation : Tony Richardson
    Scénario : Marguerite Duras et Jean Genet
    ---

    ---
    Distribution:

    Jeanne Moreau : Mademoiselle
     photo cap_mademoiselle-3.jpg
     photo cap_mademoiselle-7.jpg photo cap_mademoiselle-1.jpg
     photo cap_mademoiselle-2.jpg

    Ettore Manni : Manou  photo cap_mademoiselle-4.jpg 
    Keith Skinner : Bruno  
    Umberto Orsini : Antonio  
    Georges Aubert : René  
    Jane Beretta : Annette  
    Paul Barge : un jeune policier  
    Pierre Collet : Marcel  
    Gérard Darrieu : Boulet 
    Jean Gras : Roger 
    Gabriel Gobin : le sergent de police  
    Rosine Luguet : Lisa  
    Antoine Marin : Armand  
    Georges Douking : le prêtre  
    Jacques Monod : le maire

     photo cap_mademoiselle-6.jpg

    Dans un village Corrézien, des sabotages criminels se multiplient : incendies, barrages rompus, abreuvoir empoisonné à l'arsenic, etc... Le mystère, la méfiance, les soupçons, l'angoisse s'installent. Un bûcheron saisonnier, un bel Italien, veuf, arrive accompagné d'un camarade et de son jeune fils de quinze ans et se propose de travailler dans la forêt. Il est bientôt l'objet de la convoitise des femmes du village et de la jalousie des hommes.

     photo cap_mademoiselle-8.jpg

     photo gr_mademoiselle-01.jpg
     photo gr_mademoiselle-02.jpg photo gr_mademoiselle-03.jpg
     photo gr_mademoiselle-04a.jpg
     photo gr_mademoiselle-05.jpg photo gr_mademoiselle-06.jpg
     photo gr_mademoiselle-07a.jpg
     photo gr_mademoiselle-08.gif photo gr_mademoiselle-09.gif
     photo gr_mademoiselle-10a.jpg
     photo gr_mademoiselle-11.jpg

    0 0
  • 08/03/16--04:13: Chabrol-1997-Rien ne va plus

  • Rien ne va plus
    1997 - 1hre 41
    Mp4 | H.264 | 720x448 | AAC | 1,2 Go


     photo aff_rien_va_plus-1.jpg
    Rien ne va plus
    1997 - 1hre 41
    ---
    Film complet
    ---
    Réalisateur: Claude Chabrol
    Assistants réalisateur: Cécile Maistre et Cyrille Bray

     photo cap_rien_va_plus-1.jpg

    Distribution:

    Isabelle Huppert (Betty)
     photo cap_rien_va_plus-2.jpg
     photo cap_rien_va_plus-3.jpg photo cap_rien_va_plus-4.jpg
     photo cap_rien_va_plus-5.jpg

    Michel Serrault (Victor)
     photo serrault_rien_va_plus-2.jpg
     photo serrault_rien_va_plus-1.jpg photo serrault_rien_va_plus-3.jpg

    François Cluzet (Maurice)
     photo cap_rien_va_plus-10.jpg

    Jean-François Balmer (Monsieur K) • Jackie Berroyer (Châtillon) • Jean Benguigui (le moine fourbe) • Mony Dalmès (la Signora Trotti) • Thomas Chabrol (le réceptionniste suisse) • Greg Germain (le black bavard) • Nathalie Kousnetzoff (la blonde) • Pierre Martot (un congressiste) • Eric Bonicatto (un congressiste) • Pierre-François Dumeniaud (un congressiste) • Yves Verhoeven (le pickpocket) • Henri Attal (le vendeur grec) • Gunther Germain (l'ami du bavard) • Maurice Debranche (le chauffeur de taxi à la Guadeloupe) • Stefan Witschi (le maître d'hôtel en Suisse) • Rodolphe Ittig (le dentiste belge) • Dodo Deer (le dentiste hongrois) • Barbara Magdalena Ahren (la femme du dentiste hongrois) • Alexander Seibt (l'employé du télésiège) • James Hauduroy (le barman de l'hôtel Waldhaus) • Elie Axas (l'hôtesse de l'air) • Emmanuel Guttierez (le barman du Park Hotel) • Gilbert Laumord (le grand noir) • Yvon Crenn (un mafieux) • Marie Dubois (Dédette) • Brygida Ochaim (la danseuse)

     photo cap_rien_va_plus-11.jpg photo cap_rien_va_plus-12.jpg
     photo cap_rien_va_plus-13.jpg photo cap_rien_va_plus-14.jpg

    Au casino, une joueuse malchanceuse fait des avances à M.Châtillon, cadre commercial en goguette. En fait, elle lui fait avaler un narcotique pour le dépouiller, avec l'aide de son complice sexagénaire. Betty et Victor (une de leurs identités) forment un tandem d'escrocs qui vole petit afin que les victimes ne s'aperçoivent pas qu'on les a grugées. Après ce coup-là, Betty prend dix jours de "vacances".|#Victor la retrouve en Suisse, où Betty l'a précédé. En fait, elle prépare depuis un an, sans rien lui dire, un coup mirobolant: elle est devenue la maîtresse de Maurice, le transporteur de fonds d'une organisation maffieuse. Maurice doit amener aux Caraïbes une mallette contenant 500 millions de francs suisses.

     photo cap_rien_va_plus-6.jpg
     photo cap_rien_va_plus-7.jpg photo cap_rien_va_plus-8.jpg
     photo cap_rien_va_plus-9.jpg

    Victor et Betty prévoient d'échanger celle-ci, dans l'avion, avec une mallette identique contenant une année du "Figaro". Mais, adorant jouer avec le feu, Betty avoue la combine à Maurice, en ayant soin d'intervertir les deux mallettes une fois de plus.|#Aux Caraïbes, Maurice, qui avait stupidement détourné une partie des 500 millions, est accueilli par les truands qui le torturent et le tuent. Puis leur chef Monsieur K fait enlever Victor et Betty pour obtenir d'eux la combinaison de leur propre mallette. Or, Victor avait eu le temps de transférer les devises dans un sac. Roué de coups, il est abandonné sur une plage, menotté à Betty. Au petit matin il a disparu, l'argent aussi. mois plus tard, il s'arrange pour qu'elle le retrouve dans un chalet suisse. Il s'ennuie. Ils sont prêts à repartir ensemble.

     photo cap_rien_va_plus-15.jpg

    Mp4 | H.264 | 720x448 | AAC | 1,2 Go

     photo gr_rien_va_plus-1.jpg
     photo gr_rien_va_plus-2.jpg photo gr_rien_va_plus-3.jpg
     photo gr_rien_va_plus-4.jpg photo gr_rien_va_plus-5.jpg
     photo gr_rien_va_plus-6.jpg photo gr_rien_va_plus-7.jpg
     photo gr_rien_va_plus-8.jpg photo gr_rien_va_plus-9.jpg
     photo gr_rien_va_plus-10.jpg


    Isabelle Huppert
     photo isabelle_huppert_053.jpg

    0 0


    Au coeur du mensonge
    1999 - 1hre 48
    Xvid | 624x352 | Mp3 | 1000 Mo


     photo aff_coeur_mensonge-2.jpg
    Au coeur du mensonge
    1999 - 1hre 48
    ---
    Film complet
    Réalisateur: Claude Chabrol
    Assistant réalisateur: Cécile Maistre
    Scénaristes: Odile Barski et Claude Chabrol

    Distribution:

    Sandrine Bonnaire (Viviane)

    Sandrine Bonnaire et Valeria Bruni Tedeschi

    Valéria Bruni-Tedeschi (Frédérique Lesage)
    Bulle Ogier (Yveline Bordier)

    Valeria Bruni Tedeschi et Bulle Ogier

    Jacques Gamblin (René)
    Antoine de Caunes (Germain-Roland Desmot)
    Bernard Verley (l'inspecteur Loudun) • Pierre Martot (Régis Marchal) • Noël Simsolo (Bordier) • Rodolphe Pauly (Victor) • Adrienne Pauly (Anna) • Véronique Volta (Betty) • Sylvie Flepp (madame Lemoine) • Éric Savin (Christian) • Florent Gibassier (Joël Sarne) • Thomas Chabrol (le médecin légiste) • Wendy Malpeli (Eloïse Michel) • Anastasie Loncle (Laetitia) • Julia Cotteret (Sophie Lesage) • Cécile Eloir (la cantatrice) • Michel Bodet (le journaliste de France 3) • Michel Dupuy (le patron du bar) • Dominique Zardi (Shouten) • Philippe Dana (le directeur du théâtre) • Yvon Crenn (le maire de saint Malo) • Jean-François Ballèvre (le pianiste)

    ---

    ---

    En Bretagne, des enfants découvrent le corps d'Éloïse, 10 ans. Elle a été étranglée. Frédérique Lesage, jeune commissaire récemment promue,commence par interroger René, professeur de dessin et dernière personne à avoir vu Élodie. Même si René, et surtout sa femme, Viviane, infirmière à domicile, sont bien acceptés dans le village, ce ne sont pas des natifs. La rumeur à propos de René s'amplifie et finit par perdre tous ses élèves. Viviane, elle, se bat contre la rumeur. Elle va jusqu'à affronter la commissaire. Une seconde mort violente finit par tétaniser la ville.

     photo gr_coeur_mensonge-1.jpg
     photo gr_coeur_mensonge-2.jpg photo gr_coeur_mensonge-3.jpg
     photo gr_coeur_mensonge-4.jpg photo gr_coeur_mensonge-5.jpg

    Xvid | 624x352 | Mp3 | 1000 Mo

     photo gr_coeur_mensonge-6.jpg
     photo gr_coeur_mensonge-7.jpg photo gr_coeur_mensonge-8.jpg
     photo gr_coeur_mensonge-9.jpg photo gr_coeur_mensonge-10.jpg
     photo gr_coeur_mensonge-11.jpg


    Valéria Bruni-Tedeschi
     photo Valeria_Bruni-Tedeschi-08.jpg

    0 0

     photo aff1.jpg

    Madame Sans-Gêne
    1961 - 1hre 40 - Fr piste 2
    DivX 5,0 | 640x256 pixels | Mp3 | 734 Mo



     photo aff2.jpg 
    Madame Sans-Gêne
    1961 - 1hre 40 - Fr piste 2
    ---

    Sophia Loren
    ---
    Réalisateur: Christian-Jaque
    Auteur de l'oeuvre originale: Émile Moreau & Victorien Sardou
    Adaptateur: Jean Ferry
    Dialoguiste: Henri Jeanson

     photo mme_sans_gene_02.jpg

    Distribution:

    Sophia Loren (Catherine)
     photo mme_sans_gene_06.jpg

    Robert Hossein (Lefebvre)
     photo mme_sans_gene_05.jpg

    Marina Berti (Elisa)
    Julien Bertheau (Napoléon)
     photo mme_sans_gene_07.jpg

    Amalia Gade (Caroline)
    Enrique Ávila
    Tomas Blanco
    Bruno Carotenuto
    Célina Cély (Ziguette)
    Robert Dalban (professeur de maintien)
    Carlo Giuffré (Jérôme)

     photo mme_sans_gene_03.jpg

    Renaud Mary (Fouché)
    Gabriella Pallotta (Héloïse)
    Fernando Sancho
    Gianrico Tedeschi (Roquet)
    Renato Terra
    Laura Valenzuela (Pauline)

     photo mme_sans_gene_04.jpg

    Pour faire évacuer la cour de sa blanchisserie envahie par les patriotes, le jour de la prise des Tuileries, Madame Sans-Gêne, malgré sa langue bien pendue, doit avoir recours à un petit lieutenant d'artillerie qui ne paye pas ses notes, mais fait montre d'une certaine autorité. Après quelques conseils méprisants à ces hordes mal organisées, Bonaparte car il s'agit de lui remonte dans sa chambre et Catherine, de son côté, trouve un appui auprès du sergent Lefèvre. Elle l'entoure, soigne ses blessures et finit par l'épouser.

     photo mme_sans_gene_01.jpg




     photo gr_madame-sans-gene-03.jpg
     photo gr_madame-sans-gene-01.jpg photo gr_madame-sans-gene-02.jpg photo gr_madame-sans-gene-04.jpg


    Sophia Loren
     photo sophia_loren_065a.png

    0 0

     photo gr_bonnes_causes-02.jpg

    Les bonnes causes
    1962 - 1hre 58
    Generic MPEG-4 | 720x416 pixels | Mp3 | 705 Mo




     photo gr_bonnes_causes-03.jpg
    Les bonnes causes
    1962 - 1hre 58
    ---

    Marina Vlady et Pierre Brasseur
    ---
    Réalisateur: Christian-Jaque   
    Auteur de l'oeuvre originale: Jean Laborde   
    Adaptateur et dialoguiste: Henri Jeanson

     photo bonnes_causes-05.jpg

    Distribution:

    Pierre Brasseur : Me Charles Cassidi
     photo bonnes_causes-04.jpg

    Marina Vlady : Catherine Dupré
     photo Marina_Vlady_bonnes_causes-01.jpg
     photo Marina_Vlady_bonnes_causes-02.jpg photo Marina_Vlady_bonnes_causes-03.jpg
     photo Marina_Vlady_bonnes_causes-04.jpg

    André Bourvil : juge Albert Gaudet
     photo bonnes_causes-02.jpg

    Virna Lisi : Gina Bianchi
     photo Virna_Lisi_bonnes_causes-01.jpg
     photo Virna_Lisi_bonnes_causes-02.jpg photo Virna_Lisi_bonnes_causes-03.jpg
     photo Virna_Lisi_bonnes_causes-04.jpg

    Umberto Orsini : Me Philliet
    Jacques Mauclair : Georges Boisset
    Hubert Deschamps : docteur Mermet
    Raymond Devime : inspecteur Véricel
    Jacques Monod : procureur Magnin
    Robert Vidalin : président du tribunal
    Marcel Cuvelier : Morin
    Gilbert Gil : Garat
    Frédéric Pottecher : lui-même (chroniqueur judiciaire)
    José Luis de Vilallonga : Paul Dupré
    Mony Dalmès : Marjorie
    Hubert Noël : amant de Catherine

     photo bonnes_causes-06.jpg

    Dès le début, le spectateur sait innocente une jeune fille de situation modeste contre laquelle tous s'acharnent. Infirmière, son malade - un riche industriel de qui elle était la maîtresse - est mort à la suite d'une piqûre intraveineuse : un produit toxique a été substitué à celui qui devait être injecté par sa propre femme.

     photo bonnes_causes-03.jpg

    Celle-ci accuse et fait arrêter l'infirmière, puis elle révèle à son avocat, qui est également son amant, qu'elle a assassiné son mari par personne interposée et qu'elle conçut l'idée du meurtre à la suite d'une soirée au cours de laquelle ce maître du barreau s'était vanté de faire acquitter ou condamner qui il voulait. Seul l'avocat de la jeune fille, débutant timide et inconnu, ainsi que le juge chargé d'instruire l'affaire sont convaincus de son innocence.

     photo bonnes_causes-01.jpg

    Contre ces trois personnages, la société tout entière s'est liguée : talent, puissance, relations, tout cela se trouve dans le plateau de la balance qui n'est pas le leur. Et le plateau penche, la jeune fille est condamnée à huit ans de prison. Puis l'avocat apprend qu'il a été berné et que sa cliente a en réalité un autre amant avec qui elle s'apprête à partir en voyage. Devant la fureur et la vanité blessée de l'avocat, le spectateur optimiste pourra conclure que le travail inverse dorénavant va s'opérer - une demande en révision de procès immédiatement déposée - et que « Justice sera rendue !. ».

     photo bonnes_causes-07.jpg

    Generic MPEG-4 | 720x416 pixels | Mp3 | 705 Mo

    Lien de streaming: http://uptostream.com/k0ujzpduokgf



     photo gr_bonnes_causes-08.jpg
     photo gr_bonnes_causes-04.jpg photo gr_bonnes_causes-05.jpg photo gr_bonnes_causes-06.jpg
     photo gr_bonnes_causes-07.jpg photo gr_bonnes_causes-09.jpg   photo gr_bonnes_causes-10.jpg
     photo marina_vlady_021.jpg


    Marina Vlady
     photo marina_vlady_025.jpg

    Virna Lisi
     photo virna_lisi_005.jpg


    0 0

     photo aff_oss117_dechaine-01.jpg

    Oss117 se dechaîne
    1963 - 1hre 35
    Generic MPEG-4 | 624x368 pixels | Mp3 | 902 Mo




     photo aff_oss117_dechaine-02.jpg
    Oss117 se dechaîne
    1963 - 1hre 35
    ---

    Nadia Sanders
    ---
    Réalisateur: André Hunebelle   
    Auteur de l'oeuvre originale: Jean Bruce   
    Dialoguistes: André Hunebelle, Pierre Foucaud, Raymond Borel, Richard Caron et Patrice Rondard

     photo oss117_dechaine-05.jpg

    Distribution:

    Kerwin Mathews : Hubert Bonisseur de La Bath
     photo oss117_dechaine-01.jpg

    Jacques Harden : Roos
    Daniel Emilfork : Sacha
    Nadia Sanders : Brigitta
     photo Nadia_Sanders_oss117_dechaine-01.jpg
     photo Nadia_Sanders_oss117_dechaine-02.jpg photo Nadia_Sanders_oss117_dechaine-03.jpg
     photo Nadia_Sanders_oss117_dechaine-04.jpg photo Nadia_Sanders_oss117_dechaine-05.jpg
     photo Nadia_Sanders_oss117_dechaine-06.jpg

    Irina Demick : Lucia
     photo oss117_dechaine-04.jpg

    Henri-Jacques Huet : Renotte
    Albert Dagnant : Forestier
    Henri Attal : Manuel, un homme de main
    Yvan Chiffre : Agent Thibaud
    Roger Dutoit : Mayan

     photo oss117_dechaine-06.jpg

    Au cours d'une plongée sous-marine en Corse, un agent américain disparaît. Les services secrets envoient Hubert Bonisseur de la Bath qui découvre, dans une grotte, une bande d'espions en train de monter un système de détection sous-marine ultra perfectionné. OSS 117 se fait capturer mais, grâce à la belle Brigitta, il parvient à s'évader et à détruire l'installation...

     photo oss117_dechaine-07.jpg

    Generic MPEG-4 | 624x368 pixels | Mp3 | 902 Mo

    Lien de streaming: https://uptostream.com/wp3df846gl7n


     photo gr_oss117_dechaine-05.jpg
     photo gr_oss117_dechaine-01.jpg photo gr_oss117_dechaine-02.jpg photo gr_oss117_dechaine-03.jpg photo gr_oss117_dechaine-04.jpg



    0 0


    La petite boutique des horreurs
    The Little Shop of Horrors
    1960 - 1hre 12 - VoStFr incrustés
    Mp4 | H.264 | 952x720 | AAC | 1,1 Go


     photo aff_boutique_horreurs-2.jpg
    The Little Shop of Horrors
    La petite boutique des horreurs
    1960 - 1hre 12 - VoStFr incrustés
     ---
    Jack Nicholson
    ---

     photo aff_boutique_horreurs-3.jpgThe Little Shop of Horrors
    1960

    Réalisation : Roger Corman
    Scénario : Charles B. Griffith

    Distribution:

    Jonathan Haze : Seymour Krelboyne
    Jackie Joseph : Audrey Fulquard
    Mel Welles : Gravis Mushnik
    Dick Miller : Burson Fouch
    Jack Nicholson : Wilbur Force
    Myrtle Vail : Winifred Krelboyne
    Leola Wendorff : Siddie Shiva
    Lynn Storey : Mme Hortense Feuchtwanger
    Wally Campo : Inspecteur Joe Fink / Narrateur
    Jack Warford : Inspecteur Frank Stoolie
    Meri Welles : Leonora Clyde
    John Herman Shaner : Dr Phoebus Farb
    Dodie Drake : Serveuse

    Le jeune Seymour, employé d'un minable fleuriste, est propriétaire d'une mystérieuse plante qu'il a baptisé Audrey Junior par amour pour Audrey, sa jolie collègue de travail. Mais la plante se nourrit de sang humain, parlant pour réclamer sa nourriture et grandissant de façon inquiétante : elle devient très vite une attraction touristique. Bientôt, Seymour est obligé de lui fournir de nombreuses victimes et se retrouve pourchassé par la police ...

     photo cap_boutique_horreurs-1.jpg
     photo cap_boutique_horreurs-2.jpg photo cap_boutique_horreurs-3.jpg
     photo cap_boutique_horreurs-4.jpg photo cap_boutique_horreurs-5.jpg
     photo cap_boutique_horreurs-6.jpg photo cap_boutique_horreurs-7.jpg
     photo cap_boutique_horreurs-8.jpg photo cap_boutique_horreurs-9.jpg
     photo cap_boutique_horreurs-10.jpg photo cap_boutique_horreurs-11.jpg
     photo cap_boutique_horreurs-12.jpg photo cap_boutique_horreurs-13.jpg
     photo cap_boutique_horreurs-14.jpg photo cap_boutique_horreurs-15.jpg
     photo cap_boutique_horreurs-16.jpg

    Mp4 | H.264 | 952x720 | AAC | 1,1 Go

    Lien de streaming: https://uptostream.com/s0fmtzdqh0fl


     photo gr_boutique_horreurs-1.jpg
     photo gr_boutique_horreurs-2.jpg photo gr_boutique_horreurs-3.jpg photo gr_boutique_horreurs-4.jpg
     photo gr_boutique_horreurs-5.jpg


    Jackie Joseph

    0 0

    La chambre des tortures/Le puits et le pendule
    The Pit and the Pendulum
    1961 - 1hre 30 - VFr
    Mp4 | H.264 | 720x298 | AAC | 1,1 Go

    La chambre des tortures/Le puits et le pendule
    The Pit and the Pendulum
    1961 - 1hre 30 - VFr
    ---

    Barbara Steele
    ---

    Réalisation : Roger Corman
    Assisté de Jack Bohrer et Lou Place
    Scénario : Richard Matheson d'après Edgar Allan Poe



    Distribution:

    Vincent Price : Don Nicholas Medina / Sebastian Medina

    John Kerr : Francis Barnard

    Barbara Steele : Elizabeth Barnard Medina


    Luana Anders : Catherine Medina

    Antony Carbone : Dr. Charles Leon
    Patrick Westwood : Maximillian, le majordome
    Lynette Bernay : Maria

    Larry Turner : Nicholas Medina enfant
    Mary Menzies : Isabella
    Charles Victor : Bartolome


    Au XVIème siècle, en Espagne, Nicholas Medina épouse la britannique Elisabeth Barnard. Nicholas est le fils d'un redoutable bourreau qui a sévi au service de l'inquisition : les caves lugubres de son château familial sont donc encore pleines de vieux instruments de tortures qu'Elisabeth se complaît sinistrement à observer.


    Mais, un jour, on la retrouve morte de peur. Des mois plus tard, son frère Francis Barnard arrive de Grande-Bretagne pour mener son enquête. Il se montre très suspicieux envers Nicholas, tandis que des évènements étranges semblent indiquer que le château serait hanté par l'âme de sa soeur. Nicholas finit par avouer qu'il craint qu'on ait enterré sa femme alors qu'elle était encore vivante, dans un état cataleptique...


    Mp4 | H.264 | 720x298 | AAC | 1,1 Go




    0 0
  • 08/05/16--01:52: Costa-Gavras-2002-Amen

  • Amen
    2002 - 2hres 06 - VFr
    Xvid | 688x368 | Mp3 | 1,4 Go


     photo aff_amen-2.png
    Amen
    2002 - 2hres 06 - VFr
    ---
    Film complet
    ---

     photo aff_amen-3.jpgAmen
    2002

    Réalisateur: Costa-Gavras
    Assistant réalisateur: Alain Olivieri

    Distribution:

    Ulrich Tukur : Kurt Gerstein
    Mathieu Kassovitz : Riccardo Fontana
    Ulrich Mühe : le docteur
    Michel Duchaussoy : le cardinal
    Ion Caramitru : le comte Fontana
    Marcel Iures : le pape Pie XII
    Friedrich von Thun : le père de Kurt Gerstein
    Antje Schmidt : Madame Gerstein
    Hanns Zischler : Grawitz
    Sebastian Koch : Rudolf Höss
    Erich Hallhuber : Von Rutta
    Marina Berti : la princesse
    Angus MacInnes : Tittman

    1936. Pendant une séance plénière de la SDN, un homme se suicide pour dénoncer le sort des Juifs en Allemagne. Quelques années plus tard, le docteur Gerstein, protestant, engagé contre le nazisme, informe les évêques luthériens des rumeurs concernant l'élimination des "improductifs" dont sa nièce vient d'être victime dans un asile et il est rapidement mis fin à cette "euthanasie". En raison de ses compétences (il a conçu un programme pour éliminer les agents du typhus par un gaz toxique), il est muté dans la SS. Lors d'une inspection à l'Est, il découvre dans un camp l'usage qui est fait du gaz . Horrifié, il est cependant contraint de donner des conseils techniques pour en améliorer l'efficacité. Mais il essaie, en vain, d'alerter les autorités protestantes. Il se tourne alors vers le Vatican, mais le nonce refuse de l'écouter. Cependant, il convainc un jeune jésuite, le père Riccardo Fontana. À Rome, leurs efforts échouent auprès des cardinaux comme des diplomates suédois ou américains. Le Pape lui-même affirme ne rien pouvoir faire. Fontana arbore alors une étoile jaune sur sa soutane et accompagne un convoi de déportés. Gerstein essaie de le sauver malgré lui, mais Fontana mourra gazé. Gerstein se rend aux Français, rédige un rapport, est accusé de crime de guerre et sera trouvé pendu dans sa cellule.

     photo cap_amen-1.jpg
     photo cap_amen-2.jpg photo cap_amen-3.jpg
     photo cap_amen-4.jpg photo cap_amen-5.jpg
     photo cap_amen-6a.jpg
     photo cap_amen-7.jpg photo cap_amen-8.jpg
     photo cap_amen-9.jpg photo cap_amen-10.jpg
     photo cap_amen-11a.jpeg
     photo cap_amen-12.jpg photo cap_amen-13.jpg
     photo cap_amen-14.jpg photo cap_amen-15.jpg
     photo cap_amen-16a.jpg
     photo cap_amen-17.jpg photo cap_amen-18.jpg
     photo cap_amen-19.jpg photo cap_amen-20.jpg
     photo cap_amen-21.jpg


    Xvid | 688x368 | Mp3 | 1,4 Go

     photo xtra_amen.jpeg

older | 1 | .... | 225 | 226 | (Page 227) | 228 | 229 | .... | 265 | newer