Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Channel Catalog


older | 1 | .... | 253 | 254 | (Page 255) | 256 | 257 | .... | 265 | newer

    0 0
  • 10/13/16--11:37: Drach-1982-Guy de Maupassant

  • Guy de Maupassant
    1982 - 2hres 06
    Mp4 | 1024x576 | AAC | 2,4 Go 


     photo aff_maupassant-2.jpg
    Guy de Maupassant
    1982 - 2hres 06
    ---

    Miou-Miou et Claude Brasseur
    ---


     photo aff_maupassant-3.jpegGuy de Maupassant
    1982 - 2hres 06


    Réalisateur: Michel Drach
    Assistants réalisateur: Serge Cukier, Hugues de Laugardière et Serge Ménard et Régis Ribes
    Scénaristes: Michel Drach et Philippe Madral


    Distribution:

    Claude Brasseur : Guy de Maupassant
    Jean Carmet : François Tassart, le valet de Guy
    Miou-Miou : Gisèle d'Estoc, une amie de Guy
    Simone Signoret : Laure, la mère de Maupassant
    Véronique Genest : Fanny, premier amour de Guy
    Jacques Fabbri : Le docteur Daremberg
    Anne-Marie Philipe : Comtesse Potocka
    Daniel Gélin : Gustave de Maupassant,le père de Guy
    Jean-Yves Gautier : Dorchain
    Anne Deleuze : Princesse Polignac
    William Sabatier : Docteur Emile Blanche
    Jacques Disses : Le docteur Meuriot
    Catherine Frot : Mouche
    Louis Navarre : Gustave Flaubert


     photo maupassant-1.jpg
     photo maupassant-2.jpg photo maupassant-3.jpg
     photo maupassant-4.jpg
     photo maupassant-5.jpg photo maupassant-6.jpg

    La fortune, la célébrité, les femmes. Et puis, brutalement, la déchéance. Syphilitique, Guy de Maupassant, à l'automne 1891, n'est plus que l'ombre de lui-même. A 41 ans. Ses facultés sont diminuées - la vue, la mémoire... -, son comportement devient incohérent. Alors, accompagné de François Tassart, son fidèle valet, il se réfugie à Cannes, non loin de sa mère qui vit à Nice, où il espère retrouver le calme pour terminer "L'Angelus", un roman qu'il vient de commencer. Mais il est incapable d'écrire. Et, en proie à des crises de plus en plus fréquentes, dont il essaye de se sortir en respirant de l'éther, il est hanté par son passé.

     photo maupassant-7.jpg
     photo maupassant-8.jpg photo maupassant-9.jpg

    Particulièrement par toutes celles qui ont marqué sa vie: Laure, sa mère - et il garde présentes à la tête les scènes horribles que lui faisait son père pour obtenir de l'argent -; Fanny, la jeune parisienne d'Etretat qui a bouleversé ses sens lorsqu'il avait seize ans; et puis Gisèle d'Estoc, féministe, androgyne, l'amie fidèle, la douce compagne des parties de canotage sur la Seine et la complice des fêtes orgiaques dans les salons parisiens, ou la comtesse Potocka, à l'importance considérable dans sa vie sentimentale. Pour se sentir vivre encore, il recommence à se jeter dans la débauche. Cela ne sert à rien. Sujet à des hallucinations, il ressent avec angoisse l'approche de la mort. Et il pense aussi à son frère Hervé qu'il a emmené jadis lui-même dans un asile psychiatrique. Après avoir fêté Noël avec Gisèle et la comtesse venues à Cannes, c'est là qu'il va finir lui aussi. A Passy, chez le Docteur Blanche, en juillet 1893, après dix-huit mois d'internement!

     photo maupassant-10.jpg photo maupassant-13.jpg


    Mp4 | 1024x576 | AAC | 2,2 Go
    http://www.multiup.org/fr/download/18c3e6031310abc52bae2f333a3d3e4e/drach82_maupassant.mp4
    ou
    https://uptobox.com/517h6c33xd1g/drach82_maupassant.7z.001
    https://uptobox.com/h4y3mdxrzorq/drach82_maupassant.7z.002
    https://uptobox.com/0vn4l4cdx8pp/drach82_maupassant.7z.003
    ou
    https://1fichier.com/?piddo8s06f
    https://1fichier.com/?fxrl3ayhku
    https://1fichier.com/?lsgbslblcq
    ou
    http://rapidgator.net/file/4c6e0092953fa49c1b61353f7cdf2e9a
    http://rapidgator.net/file/94e4859f6b71533a4f16b5ca0ebf9d0d
    http://rapidgator.net/file/29edddb8336cfb27888f668cd119bf67


    Lien de téléchargement: https://uptobox.com/a5hw8a5nfvud


     photo gr_maupassant-1.jpg photo gr_maupassant-4.jpg
     photo gr_maupassant-2.jpg photo gr_maupassant-3.jpg




    0 0


    Il est génial papy
    1987 - 1hre 29
    Mp4 | H.264 | 640x384 | AAC | 1 Go
    ou
     MKV | H264 | AC3 | 720x440 | Multisubs (srt) | 1.0 Gb


     photo aff_genial_papy-2.jpg
    Il est génial papy
    1987 - 1hre 29
    ---
    Marie Laforêt
    ---

     photo aff_genial_papy-4.jpgIl est génial papy
    1987


    Réalisateur: Michel Drach
    Scénaristes et dialoguiste: Jean-Claude Islert et Michel Lengliney

    Distribution:

    Guy Bedos (Sébastien)
    Marie Laforêt (Louise)
    Fabien Chombart (Sébastien)
    Valérie Rojan (Violette)
    Élisabeth Vitali (Suzy)
    Isabelle Mergault (Zaza)
    Ginette Garcin (concierge)
    Aladin Reibel (François)
    Arnaud Baret (la Gonfle)
    Jean-Pierre Leclerc (inspecteur)
    Paul Savatier (surveillant général)
    Armand Babel (violoniste)
    Claude Legros (employé EDF)
    Jacques Ramade (employé RATP)
    Olivier Saladin (serveur brasserie)
    Bernard Rosselli (badaud)
    Pierre Belot (Lucien)


     photo cap_genial_papy-1.jpg
     photo cap_genial_papy-2.jpg photo cap_genial_papy-3.jpg
     photo cap_genial_papy-4.jpg
     photo cap_genial_papy-5.jpg photo cap_genial_papy-6.jpg
     photo cap_genial_papy-7.jpg 
    Le petit Sébastien fugue. Sa mère vit aux Etats-Unis et n'est pas venue le chercher à la pension. Seul dans Paris, il recherche son grand-père inconnu. Sébastien, violoniste, rentre de Berlin, station Pigalle. Il fait croire à sa maîtresse, Suzy qu'il est parti jouer du Brahms. Une fois de plus il jouait dans une boîte de nuit. Elle ne supporte plus ses mensonges et le quitte. Quand Sébastien croit l'entendre revenir, c'est un enfant qui se présente. Fils de sa fille, portant son prénom parce qu'ils sont nés le même jour, il saute dans les bras de Papy. Mais Papy doit retourner à son "concert". Il tente de laisser l'enfant à sa grand-mère Louise, juste mariée à un riche industriel. Elle s'éclipse mais lui envoie une baby-sitter, Violette. D'abord hargneux, Sébastien accepte cette femme pleine de vie. Tard, Papy rentre, tente de réveiller Violette, de récupérer son lit et finit la nuit dans un fauteuil. Au matin Suzy revient, découvre une femme, un enfant et repart.

     photo cap_genial_papy-8.jpg
     photo cap_genial_papy-9.jpg
     photo cap_genial_papy-11.jpg

    Affolé Sébastien ne pense qu'à se débarrasser de cet intrus, mais l'enfant s'accroche. Quand il fait disjoncter le compteur, il bricole la prise de l'escalier. Quand, démuni d'argent, Papy ne peut acheter leur repas, il chaparde de quoi subvenir, sous l'oeil outré du violoniste méconnu. Quand Sébastien se rend à son "concert" en parlant de la salle Pleyel, il le rejoint et découvre le monde hallucinant de Paris la nuit, de quoi déranger le regard de l'enfant. C'est au commissariat que la nuit se termine et c'est le jour de leur anniversaire, le temps de détourner des cadeaux. Mais Sébastien continue à troubler la vie de Papy et incite Violette pour le garder. Elle envoie son frère, Suzy débarque, quiproquo. Quand enfin Sébastien se glisse dans les bras de Violette, c'est Louise qui débarque avec l'enfant. Le lendemain il part avec elle pour la pension mais fugue. Papy le ramène après une autre fugue et accepte enfin de le garder. Il lui présente un copain de classe, prêt à partager cette vie agitée.

     photo cap_genial_papy-12.jpg
     photo cap_genial_papy-13.jpg photo cap_genial_papy-14.jpg
     photo cap_genial_papy-16.jpg
     


    Lien de téléchargement: https://uptobox.com/n3i8yhwpgioj


     photo aff_genial_papy-3.jpg


    Marie Laforêt



    Élisabeth Vitali


    Valérie Rojan

    0 0
  • 10/14/16--02:06: Hathaway-1947-Kiss of Death
  • --


    Le Carrefour de la mort
    Kiss of Death
    1947 - 1hre 38 - VoStFr (.srt)
    ---

    Court extrait
    ---
    Réalisation : Henry Hathaway
    Scénario : Ben Hecht, Charles Lederer, Philip Dunne d'après un roman de Eleazar Lipsky

    Photobucket

    Distribution:

    Victor Mature : Nick Bianco
    Photobucket

    Brian Donlevy : le procureur adjoint d'Angelo
    Photobucket

    Coleen Gray : Nettie
    Photobucket

    Richard Widmark : Tom Udo
    Photobucket

    Taylor Holmes : Earl Howser
    Howard Smith : le directeur de la prison
    Karl Malden : le sergent William Cullen
    Anthony Ross : Williams
    Mildred Dunnock : Ma Rizzo
    Millard Mitchell : Max Schulte

    Photobucket

    La veille de Noël, Nick Bianco (dont le père avait été tué par la police) attaque une bijouterie avec deux complices. Mais le braquage échoue et Nick, blessé, est arrêté. Comme il refuse de "donner" ses complices, il est condamné à vingt ans de prison. En prison il apprend le suicide de sa femme et décide de parler afin de sortir de prison et aider ses deux filles. Le milieu soupçonne Rizzo d'être un mouchard et charge un criminel psychopathe (Tommy Udo) de l'assassiner. Udo, ne trouvant pas Rizzo, assassine la mère de ce dernier en poussant son fauteuil roulant dans l'escalier. Udo est dénoncé par Nick. Mais grâce à son avocat, Udo est remis en liberté. Après avoir mis ses proches à l'abri, Nick décide d'affronter Udo.

    Photobucket






    --> Coleen Gray

    0 0


    La demoiselle d'Avignon
    1972 - 6x52 min
    Xvid | 704x528 | AC3 |  2,9 Go



     photo aff_demoiselle_avignon-2.jpg photo aff_demoiselle_avignon-3.jpg
    La demoiselle d'Avignon
    1972 - 6x52 min
    ---
    Bonus
    ---

     photo aff_demoiselle_avignon-4.pngLa demoiselle d'Avignon

    Réalisation: Michel Wyn
    Auteurs: Frédérique Hébrard et Louis Velle

    Distribution:

    Marthe Keller (Koba Lye-Lye)
    Louis Velle (François Fonsalette)
    Edmond Ardisson (Napoléon) • Janine Crispin (Christine) • Michelle Rossignol (Caroline) • Huguette Oligny (Kiki) • Jean-Pierre Moutier (Dupont-Bridaine) • Nicole Maurey (Nicole) • Marco Perrin (Bastien) • Friedrich von Ledebur (Le roi de Kurlande) • Francis Claude (Le duc) • Bram van der Vlugt (Rollon) • Jean-Luc Bringuier (Kilperic) • Jean-Paul Tribout (Fronval) • Madeleine Delavaivre (Mme Cruchon) • Pascal Anciaux (Le premier jumeau) • Marc Anciaux (Le second jumeau) • Louisa Colpeyn (La marquise) • Georges Douking (Maître Cornelius) • Philippe Castelli (Un douanier) • Catherine Lafond (Mimi)

    Koba est une princesse. Une vraie. La petite fille du roi de Kurlande. Comme tous les ans, elle vient incognito à Avignon avec un groupe d’étudiants faire un pèlerinage dans la cité où naquit la reine Adélaïde de Kurlande. Koba fait la connaissance de François, un jeune diplomate passionné d’archéologie. Ensemble, ils participent à des fouilles. Sous le charme, François n’a désormais qu’une idée en tête : être nommé en Kurlande pour retrouver celle dont il ne sait ni le nom ni l’adresse…

     photo gr_demoiselle_avignon-1.jpg
     photo gr_demoiselle_avignon-2.jpg photo gr_demoiselle_avignon-3.jpg
     photo gr_demoiselle_avignon-4.jpg photo gr_demoiselle_avignon-5.jpg
     photo gr_demoiselle_avignon-6.jpg photo gr_demoiselle_avignon-7.jpg
     photo gr_demoiselle_avignon-8.jpg photo gr_demoiselle_avignon-9.jpg
     photo gr_demoiselle_avignon-10.jpg photo gr_demoiselle_avignon-11.jpg photo gr_demoiselle_avignon-12.jpg

    Xvid | 704x528 | AC3 |  2,9 Go

     photo gr_demoiselle_avignon-13.jpg
     photo gr_demoiselle_avignon-14.jpg photo gr_demoiselle_avignon-15.jpg
     photo gr_demoiselle_avignon-16.jpg photo gr_demoiselle_avignon-17.jpg
     photo gr_demoiselle_avignon-19.jpg photo gr_demoiselle_avignon-20.jpg photo gr_demoiselle_avignon-21.jpg
     photo gr_demoiselle_avignon-23.jpg


    Marthe Keller
     photo 37_Marthe_Keller.jpg

    0 0


    Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil
    1972 - 1hre 43
    Xvid | 512x304 | Mp3 | 700 Mo
    ou
    Xvid | 720x544 | Mp3 | 842 Mo


     photo aff_tout_monde_beau-2.jpg
    Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil
    1972 - 1hre 43
    ---
    Marina Valdy et Bernard Blier
    ---

     photo aff_tout_monde_beau-3.jpgTout le monde il est beau, tout le monde il est gentil
    1972

    Réalisateur: Jean Yanne
    Assistants réalisateur: Claude Bague, Alain Etève et Daniel Imbert
    Scénaristes: Jean Yanne et Gérard Sire

    Distribution:

    Jean Yanne : Christian Gerber
    Bernard Blier : le président Louis-Marcel Thulle
    Michel Serrault : Marcel Jolin
    Marina Vlady : Millie Thulle
    Jacques François : Plantier
    Jacqueline Danno : Maïté Plantier
    Paul Préboist : le curé de campagne
    Daniel Prévost : Sylvestre Ringeard
    Ginette Garcin : la script chanteuse
    Roger Lumont : Jean-Christian Bonquin
    Henri Vilbert : Aimé Gloran-Glabel
    André Gaillard : un rédacteur
    Maurice Risch : un rédacteur
    Teddy Vrignault : Thomas, un rédacteur
    Jean-Marie Proslier : Aurélien Mougerand, un journaliste
    Annie Kerani : Annie, une speakerine
    Jean Obé : docteur Radio-Plus, le médecin de la station
    Jean-Roger Caussimon : le père Derugleux
    Yvan Varco : le curé moderne
    Lawrence Riesner : le publicitaire
    Jean Martinelli : un président
    Jean-Pierre Rassam : un danseur
    Marco Perrin : le chef des rebelles
    René Aranda • Karyn Balm • Marie-Martine Bisson • Henri Courseaux • Yannick Delplanche • Jacques Faber • Henri Guégan • Marie-José Klein • Jean-Louis Maury • Chantal Nobel • Nicole Norden • Agnès Petit • Edith Ploquin • Chouki Schaeffer • Gérard Sire • Maurice Vamby • Michel Magne • Gabriel Rodriguez : un des rebelles • Jean-Claude Massoulier

    Christian Gerber, reporter à Radio-Plus, une station française de radio, est le seul journaliste à avoir rencontré, chez les Tupamaros, le chef des rebelles. Malheureusement, il s'est fait prendre son magnétophone et la bande enregistrée. Les autres reporters ont fourni à leur station de faux reportages, mais ont ainsi couvert l'événement... Le Président Louis-Marcel Thulle, qui possède Radio-Plus et aussi de nombreux complexes industriels, est furieux et demande à Plantier, le directeur de la station, de renvoyer Gerber. Mais comme ce dernier est au courant des problèmes qu'il a avec sa femme, il préfère le placer sur une voie de garage en le nommant superviseur des émissions artistiques. Radio-Plus est d'ailleurs en pleine effervescence: la mode en ce moment est à Jésus. Les slogans publicitaires, les débats, et les variétés s'inspirent des évangiles et de la personnalité de Jésus. Gerber, outré, décide, puisqu'il est superviseur, de s'opposer à cette mode grotesque. Il porte son attaque "contre les marchands du temple et les technocrates en costumes cintrés..." Ceci sans succès... Il décide alors de partir. Un soir, dans une boîte, décoré dans le style "Jésus", il danse avec la femme du Président Thulle... Sans emploi, Gerber retrouve son ami Jolin, responsable du T.I.P. (Théâtre Interurbain Populaire) et lui écrit une comédie musicale inspirée de Jésus. Le succès est tel que Thulles le rappelle et lui donne les pleins pouvoirs. Gerber transforme Radio-Plus en radio de la vérité. Il supprime la publicité mensongère et provoque un peu tout le monde: "Pharisiens, Docteurs, et grands de ce monde", jusqu'au jour où Thulles lui signifie qu'il est allé trop loin. Gerber se retrouve encore une fois sur le pavé, mais avec un chèque important en poche et savoure le tour assez monumental qu'il vient de jouer au Président avant de partir.


     photo cap_tout_monde_beau-1.jpg
     photo cap_tout_monde_beau-2.jpg photo cap_tout_monde_beau-3.jpg
     photo cap_tout_monde_beau-4.jpg photo cap_tout_monde_beau-5.jpg
     photo cap_tout_monde_beau-6.jpg photo cap_tout_monde_beau-7.jpg
     photo cap_tout_monde_beau-8a.jpg
     photo cap_tout_monde_beau-10.jpg photo cap_tout_monde_beau-11.jpg
     photo cap_tout_monde_beau-12.jpg photo cap_tout_monde_beau-13.jpg
     photo cap_tout_monde_beau-14.jpg photo cap_tout_monde_beau-15.jpg
     photo cap_tout_monde_beau-9a.jpg

    Xvid | 512x304 | Mp3 | 700 Mo
    ou
    Xvid | 720x544 | Mp3 | 842 Mo

    Lien de téléchargement: https://uptobox.com/yfj4xln8hgkx


     photo xtra_tout_monde_beau-0.jpg

    0 0


    Autour de l'argent
    1928 - 40 min
    Merci Vekkialli

    Jean Dréville a 22 ans lorsqu’il propose à Marcel l’Herbier de filmer le tournage de son film L’Argent, grosse production de 1928. Nous sommes là dans les toutes dernières années du cinéma muet. Jean Dréville n’a absolument aucune expérience cinématographique, ni pour tourner, ni pour monter, mais il s’appuie sur ses connaissances de photographe amateur. Il s’agit donc de son tout premier film. Autour de l’argent est un document très précieux car il nous montre donc comment Marcel L’Herbier a tourné : le grand studio, les trouvailles ingénieuses, les chariots pour ses mouvements complexes de caméra ; nous voyons tomber la caméra dans la fameuse scène de la bourse, l’incroyable traveling au dessus de la soirée chez Saccard, nous voyons L’Herbier diriger ses comédiens. Toutes ces images sont d’un intérêt extrême, c’est un document inestimable. Il est intelligemment monté en grands chapitres. Initialement muet, un commentaire en voix-off de Jean Dréville a été rajouté en 1971.

    Mp4 | H.264 | 718x576 | AAC | 381 Mo

     photo aff_l_argent-02.jpg

    0 0


    Les nuits blanches de Saint-Pétersbourg
    1937 - 1hre 18
    Xvid | 768x576 | Mp3 | 952 Mo


     photo aff_nuits_bl_st_petersbourg-2.jpg
    Les nuits blanches de Saint-Pétersbourg
    1937 - 1hre 18
    ---
    Gaby Morlay
    ---
    Réalisateur: Jean Dréville
    Assistant réalisateur: Robert Paul
    Scénariste et dialoguiste: Henri-André Legrand
    Auteur de l'oeuvre originale: Léon Tolstoï

     photo cap_nuits_bl_st_petersbourg-1.jpg

    Distribution:

    Gaby Morlay (Hélène)
     photo gaby_nuits_bl_st_petersbourg-1.jpg
     photo gaby_nuits_bl_st_petersbourg-2.jpg
     photo gaby_nuits_bl_st_petersbourg-3.jpg
     photo gaby_nuits_bl_st_petersbourg-4.jpg
     photo gaby_nuits_bl_st_petersbourg-5.jpg
     photo gaby_nuits_bl_st_petersbourg-6.jpg
     photo gaby_nuits_bl_st_petersbourg-7.jpg
     photo gaby_nuits_bl_st_petersbourg-8.jpg


    Jean Yonnel (Pozdnycheff)
     photo cap_nuits_bl_st_petersbourg-3.jpg

    Pierre Renoir (Borowsky)
     photo cap_nuits_bl_st_petersbourg-2.jpg

    Jacques Erwin (Toukatchewsky)
     photo cap_nuits_bl_st_petersbourg-4.jpg

    Edmonde Guy (Sonia)
     photo Edmonde_Guy_nuits_bl_st_petersbourg-3.jpg
     photo  Edmonde_Guy_nuits_bl_st_petersbourg-1.jpg photo  Edmonde_Guy_nuits_bl_st_petersbourg-2.jpg

    Annie Rozanne (Katia)
     photo Annie Rozane.jpg

    André Bervil (Pétrovitch)
    Clara Darcey-Roche (la mère de Pozdnycheff)
    Gisèle Gire (la fleuriste)
    Charles Léger (le domestique)
    Marguerite de Morlaye (une admiratrice)
    André Nox (le directeur)
    Georges Paulais (Gouretzki)
    Louis Salou (Michel)
    Jean-Pierre Thisse (le petit Vassia)

     photo cap_nuits_bl_st_petersbourg-5.jpg photo cap_nuits_bl_st_petersbourg-6.jpg

     photo aff_nuits_bl_st_petersbourg-4.png
    Au début du xxe siècle, à Saint-Pétersbourg, le haut fonctionnaire Borowsky recueille son ami Serge Pozdnycheff, ruiné pour avoir mené une vie de débauche. Serge séduit Sonia, l'épouse de Borowsky, ce qui pousse ce dernier au suicide. Pris de remords, Serge s'installe dans le domaine familial avec sa mère, à la campagne. Il fait la connaissance d'Hélène Voronine et l'épouse. Quelques années après, le couple est installé à Saint-Pétersbourg avec leur jeune fils, Vassia. Par l'intermédiaire de Katia, sa jeune sœur, Hélène fréquente les salons mondains et rencontre ainsi le violoniste virtuose Toukatchewsky...

    Le roman en epub: La_sonate_a_Kreutzer_-_Leon_Tolstoi.epub


     photo cap_nuits_bl_st_petersbourg-7.jpg

    Xvid | 768x576 | Mp3 | 952 Mo

      photo gr_nuits_bl_st_petersbourg-1.jpg
     photo gr_nuits_bl_st_petersbourg-2.jpg


    Edmonde Guy



    Gaby Morlay

    0 0


    L'homme qui revient de loin
    Feuilleton de 6 épisodes de 55 minutes
    Première diffusion : l'ORTF, à partir du 18 septembre 1972
    DivX 4,1,2 | 576x432 | Mp3 | 2,6 Go



      photo _homme_de_loin-5.jpg

    Réalisation : Michel Wyn
    Adaptation et dialogues : Claude Desailly
    D'après le roman de Gaston Leroux

     photo _homme_de_loin-2.jpg

    Distribution :

    Alexandra Stewart: Fanny de la Boissière
     photo alexandra_stewart_homme_de_loin-1.jpg

    Louis Velle: Jacques de la Boissière
     photo _homme_de_loin-3.jpg

    Marie-Hélène Breillat: Marthe
     photo Marie-Helene_Breillat_homme_de_loin-2.jpg

    Roland Armontel: Saint-Firmin • Pierre Leproux: Docteur Moutier • Martine de Breteuil: Mlle Hélier • Michel Vitold: André de la Boissière • Henri Crémieux: La Marinière • Patrick Préjean: Gaston • Patricia Lesieur: Catherine • Claude Desailly: Prosper • Cyrille Benoit: Jacquot • Paul Bonifas: Juste • Marie-Jeanne Gardien: Rose • Carole Giron: Germaine • Jeanne Herviale: Berthe • Lucien Hubert: Ferrant • Hubert de Lapparent: Basile • Héléna Manson: Alphonsine • Albert Michel: Le tapissier • Stanislas Robiolles: François • Guy Hoffmann: Commissaire Varin • Marco Perrin: Docteur Dufour • Jean-Paul Tribout: Darbois

     photo _homme_de_loin-4.jpg


    Au début du vingtième siècle, en Ile-de-France, après avoir confié la direction de ses affaires et la garde de ses enfants à son frère Jacques, André de la Boissière disparaît mystérieusement. Il ne donne plus de ses nouvelles jusqu'à ce que son esprit apparaisse lors d'une séance de spiritisme et se prétende victime d'un meurtre. Puis c'est au tour de Jacques d'être retrouvé, le coeur percé d'une balle. Le docteur Moutier réussit à le sauver (?) et Jacques prétend que c'est son frère André qui a voulu le tuer.

     photo alexandra_stewart_homme_de_loin-2.jpg

    Épisode 1




    Feuilleton en six épisodes, d'après une nouvelle de Gaston Leroux.1910, la Belle Epoque. Un beau château dans les forêts d'Ile de France qui appartient à André de La Bossière, industriel qui a fait fortune en fabriquant des manchons incandescents. André est veuf, père de deux enfants confiés à une gouvernante, Mlle Hélier. Il a un frère, Jacques, qui vit sous sa dépendance, presque comme un domestique. Fanny, la femme de Jacques, souffre de ne pas être châtelaine, de manquer d'argent. Jacques n'arrive pas à secouer la tyrannie de son frère.A la suite d'une malheureuse expérience coloniale, Jacques et Fanny, ont été obligés d'accepter la vie médiocre que leur offre André. A André, l'autorité, la fortune, la magnifique propriété de la Roseraie. A Jacques et Fanny l'humiliation et le logement mansardé de l'usine. Un beau jour, coup de théâtre : André bouleversé annonce soudainement son départ pour l'étranger le jour même. Pourquoi et pour combien de temps, pas un mot d'explication. Seulement une prière : que Jacques viennent habiter la Roseraie et assure en son absence la direction de l'usine. Tout à la joie de leur installation au château, Jacques et Fanny préfèrent ne pas se poser de questions sur les raisons de ce départ précipité qui leur permet de réaliser leur rêve. Cependant, le vieux notaire de la famille, maître Saint Firmin ne peut s'empêcher d'être intrigué par le comportement de sa très jeune femme Marthe qui a été, semble-t-il, discrètement amoureuse d'André.

     photo alexandra_stewart_homme_de_loin-3.jpg

    Épisode 2



    A la suite du départ précipité et incompréhensible de son frère André, Jacques et Fanny, traités jusque là en parents pauvres ont pris sa place à la Roseraie et à la tête de l'usine du Héron. Marthe, la femme du notaire Saint Firmin, secrètement amoureuse d'André est la seule à s'inquiéter réellement de l'absence du châtelain dont personne n'a eu de nouvelles depuis son départ. La police, finalement alertée par Jacques conclut à un départ volontaire et chacun paraît se satisfaire de cette explication. Cependant, lors d'une réception à la Roseraie, la femme du notaire provoque une séance de table tournante au cours de laquelle un esprit se manifeste, celui d'André, qui déclare avoir été assassiné. Imagination dûe au cerveau malade de la jeune Marthe ou réelle manifestation de l'au-delà, chacun se pose la question et y répond à sa façon.

     photo Marie-Helene_Breillat_homme_de_loin-1.jpg

    Épisode 3



    L'incompréhensible disparition du châtelain de la Roseraie a permis à Jacques et Fanny de prendre sa place à la tête de ses affaires. L'attrait de cette situation nouvelle et inespérée a déjà presque fait oublier l'absent, quand Marthe, très affectée par le départ d'André commence à parler d'assassinat et de fantôme. Folie ou médiumnité, le docteur Moutier hésite. Jacques réagit avec une violence disproportionnée. Bientôt Fanny s'aperçoit du trouble de Jacques. Après une rapide enquête, elle met Jacques dans l'obligation de lui avouer son forfait et de lui raconter son crime. Le cadavre d'André est bien enfermé dans une malle enterrée au fond de la cave. Fanny révèle la trempe exceptionnelle de son caractère et, prenant en main les destinées du couple, elle s'apprête à combattre morts et vivants.

     photo alexandra_stewart_homme_de_loin-4.jpg

    Épisode 4



    Les événements d'apparence surnaturelle se succèdent à la Roseraie après la disparition d'André. Fortement ébranlé par le climat fantastique qui l'environne, Jacques, frère du disparu a fini par avouer à Fanny son terrible secret : pour échapper à la médiocrité à laquelle ils étaient condamnés, il a tué André. Malgré la volonté de la jeune femme de faire front, une menace grandissante plane sur le couple : la jeune Marthe, la femme du notaire Saint Firmin se prétendant la porte-parole du fantôme d'André fait des révélations de plus en plus précises et inquiétantes. Jacques, dans de mystérieuses conditions, est trouvé le coeur percé d'une balle, ayant apparemment tenté de se suicider. Le docteur Moutier risque sur place une opération désespérée. Jacques est ramené à la vie mais risque de sombrer dans la folie, croyant avoir été tué par le fantôme d'André et revenir de chez les morts.

     photo alexandra_stewart_homme_de_loin-5.jpg

    Épisode 5


    Depuis que Jacques a tué son frère André pour se libérer de son emprise, les événements surnaturels se sont succédés à la Roseraie. Jacques, mystérieusement blessé d'une balle au coeur a été sauvé in-extrémis par une opération audacieuse du docteur Moutier. Mais malgré les efforts de sa femme Fanny, il sombre lentement dans la folie et croit voir partout le fantôme de son frère. Cependant Marthe semble connaître d'accablants détails sur l'assassinat d'André et prétend les tenir du fantôme de celui-ci. L'affaire commence à s'ébruiter et la presse s'en mêle. Le jeune journaliste Darbois se montre particulièrement curieux. Sentant le danger, Fanny tente de le devancer et prend la décision de supprimer Marthe qui en sait décidément trop. C'est alors que le fantôme d'André lui apparait à elle aussi, l'empêchant de commettre son crime. Le monde devient un cauchemar pour Jacques et Fanny, traqués par Darbois qui commence à soupçonner la vérité.

     photo Marie-Helene_Breillat_homme_de_loin-3.jpg

    Épisode 6



    Au danger que représentent déjà pour Jacques et Fanny les menaces des puissances surnaturelles s'ajoute maintenant celui, tout aussi pressant, de la justice des hommes. Les journalistes entraînant la police à leur suite, ont flairé la piste. Fanny n'est pas au bout de ses peines. La tempête tant redoutée ne tarde pas à éclater.

     photo alexandra_stewart_homme_de_loin-6.jpg

    DivX 4,1,2 | 576x432 | Mp3 | 2,6 Go



    Marie-Helene Breillat

    0 0
  • 10/15/16--01:33: Wyn-1974-Les suspects

  • Les suspects
    1974 - 1hre 24
    DivX 5,0 | 720x440 | AC3 | 1,4 Go



     photo aff_gr_suspects-2.jpg
    Les suspects
    1974 - 1hre 24
    ---

    Mimsy Farmer et Paul Meurisse
    ---
    Réalisateur: Michel Wyn
    Scénaristes: Paul Andréota, Michel Sales et Michel Wyn
    Auteur de l'oeuvre originale et dialoguiste: Paul Andréota

     photo suspects-1.jpg

    Distribution:

    Mimsy Farmer (Candice Strasberg)
     photo Mimsy_Farmer_suspects-1.jpg
     photo Mimsy_Farmer_suspects-2.jpg photo Mimsy_Farmer_suspects-3.jpg
     photo Mimsy_Farmer_suspects-4.jpg

    Paul Meurisse (Laurent Kirchner)
     photo suspects-6.jpg

    Bruno Cremer (Le commissaire Bonnet)
     photo suspects-3.jpg

    Michael Lonsdale (juge Souffries)
     photo suspects-2.jpg

    Michel Bouquet (Le procureur Delarue)
     photo suspects-4.jpg

    Marie-Hélène Breillat (Carlyne)
     photo Marie-helene_Breillat_suspects-3.jpg
     photo Marie-helene_Breillat_suspects-1.jpg photo Marie-helene_Breillat_suspects-2.jpg

    Jean-Claude Dauphin (Christian Solnès)
     photo suspects-5.jpg

    Renaud Verley (Bernard Vauquier)
    Jacques Fabbri (commissaire Bretonnet)
    Luce Garcia-Ville
    Gérard Jugnot
    Marco Perrin
    Edmund Purdom
    Cyril Spiga

     photo suspects-7.jpg

    Une jeune Américaine, Candice Strasberg, venue passer ses vacances en France, est retrouvée assassinée sur une route du Midi. Sous la férule du juge Souffries et du procureur de Tarascon, Delarue, les deux commissaires Bonnet et Bretonnet entreprennent une enquête rendue difficile par la découverte tardive du meurtre et la mobilité des mouvements de Candice entre les dates de son arrivée à Paris et de sa disparition. D'autant que les témoins qui ont traversé sa brève existence française ont tendance à minimiser, à oublier, voire à modifier certains faits. D'autant également qu'un des amants de Candice, le gangster Marcello Bonaventure, a été, lui aussi, abattu peu après.

     photo suspects-8.jpg photo suspects-9.jpg

    Tandis qu'un journaliste américain poursuit sa propre filière, la police détermine une liste de quatre suspects: Bernard Vauquier, fils d'une importante personnalité, chez qui Candice était descendue à Paris sur le conseil d'un ami américain; Kirchner, industriel à la cinquantaine donjuanesque qui avait chargé la jeune fille en stop, puis l'avait revue sur la Côte; Christian Solnès, idole de la chanson parfaitement droguée, sans oublier un semi-vagabond, Matteo Gallone, niant farouchement être l'assassin et prétendant au contraire avoir été renversé à bicyclette par une voiture, la nuit du meurtre. L'opinion publique s'émeut. Tandis que Vauquier tente de se suicider et que l'on retrouve chez Kirchner une preuve compromettante, Matteo Gallone, pressé de questions, finit par formuler des aveux qu'il rétracte peu après. C'est en analysant les traces de peinture de la bicyclette de Matteo que la police découvrira le vrai coupable: un garagiste un peu trop gai qui a renversé Gallone et tué la passagère qu'il avait prise en stop afin de l'empêcher de crier. La pieuvre mise en place par la police n'aura ramené dans ses bras qu'une souris...

     photo Mimsy_Farmer_suspects-5.jpg

    DivX 5,0 | 720x440 | AC3 | 1,4 Go
    http://www.multiup.org/fr/download/8bcba804903085d49b23c6180d8e04b8/wyn74_les_suspects.avi
    ou
    http://uptobox.com/1v5n70tbkatw/wyn74_suspects.7z.001
    http://uptobox.com/m7rxz81i4nnl/wyn74_suspects.7z.002
    ou
    https://1fichier.com/?ge3cxxbovh
    https://1fichier.com/?v6r7xl78s5


    Lien de téléchargement: https://uptobox.com/0swglr2p0wmu


     photo aff_gr_suspects-3.jpg
     photo aff_gr_suspects-4.jpg photo aff_gr_suspects-5.jpg photo aff_gr_suspects-6.jpg
     photo aff_gr_suspects-7.jpg photo aff_gr_suspects-8.jpg photo aff_gr_suspects-9.jpg


    Mimsy Farmer
     photo mimsy_farmer-01.jpg


    Marie-Hélène Breillat

    0 0


    Moi y'en a vouloir des sous
    1973 - 1hre 41
    Xvid | 720x404 | Mp3 | 865 Mo


     photo aff_moi_vouloir_sous-2.png
     photo aff_moi_vouloir_sous-4.jpg
     photo aff_moi_vouloir_sous-3.jpg
    Moi y'en a vouloir des sous
    1973 - 1hre 41
    ---
    Film complet
    ---

     photo aff_moi_vouloir_sous-5.jpgMoi y'en a vouloir des sous
    1973

    Réalisateur: Jean Yanne
    Assistants réalisateur: Claude Bague, Alain Étévé et Bernard Grenet
    Scénaristes: Gérard Sire et Jean Yanne

    Distribution:

    Jean Yanne : Benoît Lepape
    Bernard Blier : Adrien Colbart
    Nicole Calfan : Nicole
    Michel Serrault : Léon
    Fernand Ledoux : Chouras • Jean-Roger Caussimon : l'évêque • Daniel Prévost : Rozalès • Jean-Marie Proslier : Brothier • Jean Obé : Schumaker • Ginette Garcin : Ginette • Paul Préboist : Vergeot, le policier • Jacques François : Delfaut • Max Desrau : le receveur de bus • Axel Ganz : le délégué allemand • Paul Mercey : le délégué suisse • Michel Magne : le vicaire • Monick Lepeu : la militante du MLF • Yvan Varco : Kervoline • Marco Perrin : un CRS • Gérard Sire : le quêteur • Henri Attal : le CRS

    Benoît Lepape travaille comme conseiller financier d'un important groupe industriel. A la suite d'une initiative qu'il a prise et qui est jugée trop risquée, il reçoit de sévères remontrances et décide de quitter sa place. Son oncle, un militant syndicaliste, lui a toujours reproché de travailler au côté des grands bourgeois et des patrons. Aussi, Benoît a-t-il l'idée de combattre avec son oncle. Mais, selon une technique bien particulière, il explique aux camarades syndiqués alliés à son oncle que, pour vaincre le capitalisme, il faut utiliser les méthodes du capitalisme. Il les persuade de le laisser agir et achète, avec l'argent des collectes, une petite usine de cycles. Faisant militer les ouvriers contre la pollution et l'automobile, organisant partout des meetings où l'on vante les mérites de la "petite reine", puis déclenchant une grève des pompistes, Benoît assure la prospérité de son usine. En l'espace de quelques mois, il achète une usine d'électronique et devient une puissance à l'échelle européenne. Hélas, les camarades syndiqués ne pensent qu'à utiliser les bénéfices à leur profit et à se faire construire une petite tour de bureaux. Dégoûté, Benoît essaiera - en vain - de perdre de l'argent dans des entreprises aussi déficitaires que le cinéma, le théâtre et la presse. Il fera la grève du patron, mais ses employés le supplieront de reprendre ses fonctions. A la fin, ils acceptent quand même de devenir propriétaires de leur usine et achètent une petite maison et un jardinet pour Benoît et sa compagne; mais, à son premier coup de bêche, Benoît voit un puissant jet de pétrole jaillir de terre... Il ne sera jamais pauvre!!!

     photo cap_moi_vouloir_sous-1.jpg
     photo cap_moi_vouloir_sous-2.jpg photo cap_moi_vouloir_sous-3.jpg
     photo cap_moi_vouloir_sous-4.jpg photo cap_moi_vouloir_sous-5.jpg
     photo cap_moi_vouloir_sous-6.jpg photo cap_moi_vouloir_sous-7.jpg
     photo cap_moi_vouloir_sous-8a.jpg
     photo cap_moi_vouloir_sous-9.jpg photo cap_moi_vouloir_sous-10.jpg
     photo cap_moi_vouloir_sous-11.jpg photo cap_moi_vouloir_sous-12.jpg
     photo cap_moi_vouloir_sous-13.jpg photo cap_moi_vouloir_sous-14.jpg
     photo cap_moi_vouloir_sous-15.jpg

    Xvid | 720x404 | Mp3 | 865 Mo

     photo gr_moi_vouloir_sous-1.jpg
     photo gr_moi_vouloir_sous-2.jpg photo gr_moi_vouloir_sous-3.jpg
     photo gr_moi_vouloir_sous-4.jpg photo gr_moi_vouloir_sous-5.jpg


    Nicole Calfan

    0 0


    Mon curé chez les riches
    1952 - 1hre 38
    AVI | 768x576 | Mp3 | 977 Mo


     photo aff_cure_chez_riches-2.jpgMon curé chez les riches
    1952


    Réalisateur: Henri Diamant-Berger
    Assistant réalisateur: Pierre Gautherin
    Scénaristes: Jean-Pierre Feydeau et André Hornez
    Auteur de l'oeuvre originale: Clément Vautel


    Distribution:

    Yves Deniaud : l'abbé Pellegrin
    Lysiane Rey : Lisette Cousinet
    Robert Arnoux : Cousinet
    Raymond Bussières : La Goupille
    Jean Debucourt : Monseigneur Sibué
    Georges Tabet : le docteur
    Nora Costes : Marianne
    Jean Danet : le vicomte Pierre de Sableuse
    Marcel André : Sableuse
    Germaine Reuver : Valérie
    Léonce Corne : Dupont-Mauvais
    Luc Andrieux : Brochut
    Marianne Hardy : Eugénie
    Denise Kerny : Mme Michaut

    ---
    Film complet
    ---

    Démobilisé, l'Abbé Pellegrin retrouve sa cure de Sableuse. Mais le Château a été vendu à des nouveaux riches, les Cousinet, tandis que Monsieur de Sableuse et son fils, se sont installés dans les dépendances. Cousinet fait campagne pour se faire élire maire, tandis que le jeune Sableuse fait une cour assidue à Madame Cousinet, au point qu'il décide la jeune femme à partir à Paris avec lui. L'Abbé Pellegrin ne l'entend pas de cette oreille et il n'hésite pas à courir vers la capitale pour ramener la brebis égarée. Il réussit dans son entreprise, rapproche le jeune Sableuse de la jeune fille qui l'aime et convainc les Cousinet de quitter le pays. Et tout rentre dans l'ordre, pour la plus grande joie du brave curé et de son Evêque.

     photo cap_cure_chez_riches-1.jpg
     photo cap_cure_chez_riches-2.jpg photo cap_cure_chez_riches-3.jpg
     photo cap_cure_chez_riches-4.jpg photo cap_cure_chez_riches-5.jpg
     photo cap_cure_chez_riches-6.jpg photo cap_cure_chez_riches-7.jpg

    AVI | 768x576 | Mp3 | 977 Mo

     photo cap_cure_chez_riches-8.jpg
     photo cap_cure_chez_riches-9.jpg photo cap_cure_chez_riches-10.jpg
     photo cap_cure_chez_riches-11.jpg photo cap_cure_chez_riches-12.jpg
     photo cap_cure_chez_riches-13.jpg photo cap_cure_chez_riches-14.jpg
     photo cap_cure_chez_riches-15.jpg


    Lysiane Rey

    0 0
  • 10/15/16--11:49: Doillon-1986-La puritaine

  • La puritaine
    1986 - 1hre 24
    M4v (MKV) | H.264 | 978x544 | AAC | 1,1 Go


     photo aff_puritaine-2.jpg
    La puritaine
    1986 - 1hre 24

     photo aff_puritaine-3.jpg

    Réalisateur: Jacques Doillon
    Assistant réalisateur: Guy Chalaud
    Scénaristes: Jacques Doillon et Jean-François Goyet

     photo cap_puritaine-1.jpg

    Distribution:

    Michel Piccoli (Pierre)
     photo cap_puritaine-2.jpg photo cap_puritaine-3.jpg

    Sabine Azéma (Ariane)
    ---
    ---
     photo sabine_puritaine-1.jpg photo sabine_puritaine-2.jpg
     photo sabine_puritaine-3.jpg

    Sandrine Bonnaire (Manon)
    ---
    ---
     photo sandrine_puritaine-1.jpg photo sandrine_puritaine-3.jpg
     photo sandrine_puritaine-2.jpg

    Laurent Malet (François)
    Brigitte Coscas (La taille de Manon)
    Anne Coesens (la voix de Manon)
    Corinne Dacla (l'oreille de Manon)
    Jessica Forde (la main de Manon)
    Kitty Kortes-Lynch (les petits orteils de Manon)
    Viviane Le Men (la fille au charbon)
    Nicole Persy (les yeux de Manon)
    Pascale Salkin (l'absence de Manon)
    Pascale Tison (la soeur de la fugueuse)

     photo Corinne Dacla.jpg photo sandrine_puritaine-4.jpg
     photo cap_puritaine-5.jpg photo cap_puritaine-6.jpg

    Rentrer à la maison n'est pas facile pour Manon. Après un an de fugue elle a écrit à son père, Pierre, pour lui donner rendez-vous dans le théâtre qu'il dirige. Pierre attend, impatient, nerveux. Son amie Ariane lui joue le retour de Manon. Mais il ne le sent pas. Il lui ordonne d'aller chercher ses élèves. Uniquement les filles, du même âge que sa fille, chacune ayant un peu de Manon. L'une sera ses mains, l'autre ses oreilles, une autre sa voix... Il les force à jouer l'histoire qu'elles ignorent, à raconter pourquoi on peut fuir son père. Dans ce lieu qu'elle rejette mais qu'elle a choisi, Manon arrive, se cache, se voit sans se reconnaître et apparaît.

     photo cap_puritaine-4.jpg

    Pierre l'agresse sur scène. Manon se réfugie dans les coulisses, l'attire sur son territoire. Pierre la ramène dans son monde. Les élèves fuient. Ariane tente la réconciliation. Pierre découvre qu'elle est la cause de la lettre. Il croit Manon venue se venger, il veut savoir. Elle se dérobe, lui reproche le monde envahissant du théâtre, elle ne veut pas qu'on remarque sa présence par son absence. Mais Pierre la pousse plus loin. Elle lui jette les photos compromettantes, insupportables de son père et de sa mère. Il reçoit le magazine où sa fille pose nue. Elle veut le tuer mais le pistolet est un accessoire de théâtre. Il veut la suicider, elle se réfugie dans le silence. Ariane la ramène. Ils se retrouvent.

     photo cap_puritaine-7.jpg

    M4v (MKV) | H.264 | 978x544 | AAC | 1,1 Go


    Lien de téléchargement: https://uptobox.com/rujd35g2zxrt

     photo gr_puritaine-1.jpeg
     photo gr_puritaine-2.jpeg photo gr_puritaine-3.jpeg


    Sabine Azéma
     photo sabine_azema_55.jpg


    Sandrine Bonnaire
     photo sandrine_bonnaire_020.jpg

    0 0
  • 10/16/16--04:10: Dréville-1937-Maman Colibri

  • Maman Colibri
    1937 - 1hre 33
    Mp4 | 756x576 | AAC | 1,1 Go


     photo aff_maman_colibri-2.png
    Maman Colibri
    1937 - 1hre 33
    ---
    Film complet
    ---
    Réalisateur: Jean Dréville
    Assistants réalisateur: Robert-Paul Dagan et Maurice Schutz
    Scénaristes: Henri-André Legrand, Robert-Paul Dagan et André-Paul Antoine
    Auteur de l'oeuvre originale: Henry Bataille
    Dialoguiste: André-Paul Antoine

     photo cap_maman_colibri-1.jpg

    Distribution:

    Jean-Pierre Aumont (Georges de Chambry)
     photo Jean-Pierre Aumont.jpg

    Huguette Duflos (Irène de Rysbergue)
     photo Huguette_Duflos_maman_colibri-1.jpg photo Huguette_Duflos_maman_colibri-2.jpg
     photo Huguette_Duflos_maman_colibri-3.jpg photo Huguette_Duflos_maman_colibri-4.jpg

    Jean Worms (M. de Rysbergue)
     photo cap_maman_colibri-2.jpg

    Bernard Lancret (Richard de Rysbergue)
     photo Bernard Lancret.jpg

    Denise Bosc (Madeleine Chadeaux)
     photo Denise Bosc.jpg

    Nina Myral (Mme de Saint-Puy)
    Jean Pâqui (Paul de Rysbergue)
    Maurice Schutz (le domestique)
    Jeanne Lion (Mme Chadeaux)
    Nine Assia (Florence Barton)
    Jean-Henri Chambois (Soubrian)
    Marcelle Praince (Mme Ledoux)

     photo cap_maman_colibri-3.jpg

    Irène de Rysbergue, une femme jeune encore et toujours belle, mère de deux grands fils, délaissée par son mari, abandonne son foyer pour suivre dans une aventure décevante une jeune homme de vingt ans. Celui-ci l'abandonne en effet bientôt pour une femme plus jeune. Meurtrie, elle revient chez elle et trouve le pardon auprès du berceau de son petit-fils.

     photo cap_maman_colibri-4.jpg

    Mp4 | 756x576 | AAC | 1,1 Go

    Huguette Duflos

    0 0


    La cloche tibétaine
    1975 - 7x55 min
    DivX 4,0 | 640x480 | Np3 | 3,1 Go


     photo aff_cloche_tibetaine-2.jpgLa cloche tibétaine
    1975
    Réalisation: Michel Wyn et Serge Friedman
    Scénariste: Henri Viard

    Distribution:

    Wolfgang Preiss: Georges-Marie Haardt • Gilles Béhat: Victor Point • Gérard Chevalier: Antoine Ferraci • Philippe Léotard: Vladimir Petropavlovsky • Coluche: Cécillon • Billy Kearns: Maynard Owen Williams • Jacques Lalande: Pierre Teilhard de Chardin • Roger Souza: Yves Gauffreteau • André Lawrence: Kervizic • Henri Villerouge: Balourdet • Iska Khan: Goumbo • Michel Wyn: Carl • Serge Friedman: Jacovleff • Patrick Brunie: Corset • Max Legardeur: Sauvage • Joël Rageot: Normand • Philippe Rigout: Sivel • Francis Rondwasser: Laplanche • Jean-Claude Réminiac: Penaud • Richard Dupuy: Chauvet • Thomas Gheorghiu: Remillier • Yves Marin: Delastre • Jean-Michel Molé: André Citroën • Gabriel Gascon: le médecin de Haardt • Jacqueline Laurent: la secrétaire de Haardt • Nicolas Bang: le tailleur • Louis Lyonnet: le père Froidebard • Demir Karahan: Nahouaf • Yves Pignot: le lieutenan • Topatan: le passeur • Abigaël Maryan: la petite fille • Van Duong: Dr Tsu Ming Li • Kristopher Kum: Fing Ming Tao • Claudia Morin: Miss Van Bevers • Cary Lee: Miss Fan Min Yang • Tony Rödel: le patron de l'hôtel • Thang-Long: le colonel Chinois • Jean Thielment: Tchang Kai Tchek • Thomas Hong-Maï: Mme Tchang Kai Tchek • James Sparrow: le capitaine Rogers • Alan Adair: le colonel Mac Hughes • Hakki Kurt: Saadri Khan • Tom Clark: le ministre Anglais • Roland Monk: le capitaine Smith • Alan Rossett: le capitaine Mac Intosh • Maurice Barrier: le Colonel Chan Pu-Tang • Sarah Sanders: Karina Blake • Rainer Penkert: Baron Harald von Hageneck • Albert Médina: Petro Patropoulos • Robert Lee: M. Lee • János Nyíri: János Horvath • Karl-Otto Alberty: le prince Garinsky • Roger Delgado: Paco • May Line: Vent-calme-du-matin • Jacques Mayar: le colonel Vivian Gabriel • Jane Hayward: Nancy • Anthony May: Manning Melville • Mourad Mansouri: Abdu • Jean Lemaître: l'officier anglais • Peter Capell: père Hilliard Schmidt • Andy Ho: Ju Ta-Yan • Ham-Chau Luong: Dr Chen • Popeck: Yvan Gamirkine • Chai Lee: le princesse à Ürümqi • Raoul Guylad: un expatrié à Ürümqi

    Cette mini-série met en scène l'histoire de la Croisière jaune, expédition organisée par André Citroën en 1931 et 1932 en Asie centrale, sur la route de la soie, de Beyrouth à Pékin.
    L'expédition, composée du groupe Pamir, parti de Beyrouth, et du groupe Chine, parti de Tien-Tsin, fait sa jonction à mi-chemin, après de multiples péripéties...
    Cette série est une adaptation romancée de la Mission Citroën Centre Asie, avec une assez bonne base historique, et une reconstitution de qualité. Comme il est précisé dans le générique, les péripéties de l'histoire sont (pour beaucoup), imaginaires.
    Wolfgang Preiss rend bien la prestance et l'élégance naturelle de Georges-Marie Haardt, alors que Gilles Béhat est un Victor Point aussi séduisant que le vrai (qui ne portait ni barbe ni moustache lors de la mission!)
    Coluche, dans le rôle d'un Cécillon gouailleur, tient un rôle dont sans doute peu de gens se souviennent. À l'époque, Coluche fut recommandé en 1974 par Jean-Claude Brialy, ami de longue date de Michel Wyn, à la suite du sketch télévisé de Coluche "l'histoire d'un mec" lors de son passage à une émission de Guy Lux, lors des présidentielles de 1974. Très emballé par le personnage de Coluche, Brialy avait demandé à ce dernier si il avait beaucoup travaillé au cinéma et à la télévision, et voyant la situation plus ou moins précaire du comédien, il avait décidé de l'aider, et ainsi , de le parrainer.


    ---
    Épisode 1 : Les Nomades

    ---
    Épisode 2 : Le Cœur de la vieille Chine

    ---
    Épisode 3 : Le Piège

    ---
    Épisode 4 : L'Escadron d'or

    ---
    Épisode 5 : Le Toit du monde

    ---
    Épisode 6 : Les Chevaux de fer

    ---
    Épisode 7 : Les Chemins de l'espérance

    ---

    ---

    ---

    DivX 4,0 | 640x480 | Np3 | 3,1 Go

      photo aff_cloche_tibetaine-3.jpg

    0 0


    Les chinois à Paris
    1974 - 1hre 49
    Xvid | 640x284 | Mp3 | 1,1 Go
    ou
    Xvid | mp3 | 608x368 | 1 Go


     photo aff_chinois_paris-2.jpg
    Les chinois à Paris
    1974 - 1hre 49
    ---
    Film complet
    ---
    Réalisateur: Jean Yanne
    Scénaristes: Robert Beauvais, Gérard Sire et Jean Yanne

     photo cap_chinois_paris-1.jpg

    Distribution:

    Jean Yanne: Régis Forneret
     photo cap_chinois_paris-4.jpg

    Nicole Calfan: Stéphanie Lefranc
     photo Nicole_Calfan_chinois_paris-1.jpg
     photo Nicole_Calfan_chinois_paris-2.jpg photo Nicole_Calfan_chinois_paris-3.jpg
     photo Nicole_Calfan_chinois_paris-4.jpg

    Macha Méril: Madeleine Fontanes
     photo cap_chinois_paris-5.jpg

    Michel Serrault: Grégoire Montclair
     photo cap_chinois_paris-3.jpg

    Bernard Blier: Le Président de la République
     photo cap_chinois_paris-2.jpg

    Georges Wilson: Lefranc
    Jacques François: Hervé Sainfons de Montaubert
    Fernand Ledoux: Abel Frugebelle, de l'Acamédie Française
    Paul Préboist: Le fonctionnaire chinois
    Kyôzô Nagatsuka: Pou-Yen
    Daniel Prévost: Albert Fontanes
    Régis Ander: Un résistant
    Michel Delahaye: L'ecclésiastique
    Jean-Michel Desjeunes: Le présentateur télé
    Robert Favart: Le collaborateur de Montaubert
    Jean-Louis Maury: L'officier supérieur
    Paul Mercey: Un résistant
    Lawrence Riesner: Le conseiller du Président de la République
    William Sabatier: Un officier d'Etat-Major

     photo cap_chinois_paris-7.jpg photo cap_chinois_paris-8.jpg
     photo cap_chinois_paris-11.jpg photo cap_chinois_paris-12.jpg

    700 millions de Chinois sont aux frontières françaises, annoncent la télévision et le Président de la République lui-même. Ce dernier convie la population au plus grand calme, puis, suivi de ses chers ministres, prend le premier avion pour les U.S.A. Quelques Français hardis et débrouillards déménagent appartement et famille et, en voiture, se pressent vers les frontières. Là, des embouteillages énormes engendrent des querelles, puis un massacre général... A Paris, les Chinois sont arrivés. Calmes, silencieux, disciplinés, ils défilent dans les rues. Leur représentant, le général Fou Chen, se met en rapport avec les autorités françaises pour choisir le siège du parti; les Galeries Lafayette tentent particulièrement le jeune général. Pour faciliter les relations entre les deux peuples, un gouverneur français est nommé.

     photo cap_chinois_paris-9.jpg photo cap_chinois_paris-10.jpg

    Le mode de vie est désormais en rapport avec l'idéologie révolutionnaire chinoise; chaque pays travaille à la fabrication d'un produit; ainsi, les Français, les plus grands fumistes du monde, sont assignés à la fabrication de tuyaux... Pourtant, un individu, Régis, réussit à transformer sa sex-shop en magasin de vente de pousse-pousse. Il connaît ainsi le général Fou Chen et peut lui suggérer quelques idées pour "convertir" les Français. Fou Chen avait découvert que ceux-ci étaient des dénonciateurs avertis, mais ignorait l'impact de la culture sur eux. Régis monte "Carmeng", opéra révolutionnaire, qui met au pas une partie de la population. Puis, Régis propose au général de faire de la France un exemple: celle-ci, par l'étalage de ses vices, montrera aux autres peuples ce qu'il ne faut pas faire. Ripailles, fréquentations de lieux de plaisir, deviennent l'occupation des Français et des Chinois. Mais ceux-ci, habitués à une vie mesurée, s'épuisent et Fou Chen, en larmes, téléphone au siège du Parti à Pékin, pour supplier les autorités de rappeler les Chinois venus à Paris.

     photo cap_chinois_paris-13.jpg

    Xvid | 640x284 | Mp3 | 1,1 Go
    ou
    Xvid | mp3 | 608x368 | 1 Go

     photo getty_chinois_paris-1.jpg
     photo getty_chinois_paris-2.jpg photo getty_chinois_paris-3.jpg
     photo getty_chinois_paris-4.jpg photo getty_chinois_paris-5.jpg
     photo getty_chinois_paris-6.jpg photo getty_chinois_paris-7.jpg
     photo getty_chinois_paris-8.jpg photo getty_chinois_paris-9.jpg
     photo getty_chinois_paris-10.jpg


    Nicole Calfan
     photo Nicole-Calfan-1.jpg


    0 0
  • 10/16/16--10:33: Archipel
  • 0 0
  • 10/16/16--10:58: Arctica
  • 0 0
  • 10/16/16--11:09: Arkeod
  • 0 0
  • 10/17/16--10:25: Wise-1944-Mademoiselle Fifi
  •  photo aff_mlle_fifi-2.jpg

    Mademoiselle Fifi
    1944 - 1hre 09 - VoStFr incrustés
    Xvid | 720x552 | AC3 | 993 Mo




     photo aff_mlle_fifi-1.jpgMademoiselle Fifi
    1944 - 1hre 09 - VoStFr incrustés

    Réalisateur: Robert Wise  
    Assistant réalisateur: Sam Ruman  
    Scénaristes: Josef Mischel et Peter Ruric  
    Auteur de l'oeuvre originale: Guy de Maupassant d'après les nouvelles "Boule de Suif" et "Mademoiselle Fifi"
    Distribution:

    Simone Simon (Elisabeth Rousset)
    John Emery (Jean Cornudet)
    Kurt Kreuger (le lieutenant von Eyrick, dit Fifi)
    Alan Napier (le comte de Bréville)
    Helen Freeman (la comtesse de Bréville)
    Jason Robards Sr. (le grossiste en vins)
    Norma Varden (la femme du grossiste en vins)
    Romaine Callender (l'industriel)
    Fay Helm (la femme de l'industriel)
    Edmund Glover (le jeune prêtre)
    Charles Waldron (le curé de Cleresville)
    Mayo Newhall (Monsieur Follenvie)
    Lillian Bronson (Madame Follenvie)
    ...



    ---

    Simone Simon
    ---

    1870. La Normandie est occupée par les Prusses. Une diligence fuit cette invasion étrangère avec à son bord des notables et une jeune femme. Un prussien retient la diligence en otage jusqu'à ce que la jeune femme accepte d'aller dîner avec lui...

     photo mlle_fifi-1.jpg
     photo mlle_fifi-2.jpg photo mlle_fifi-3.jpg
     photo mlle_fifi-4.jpg photo mlle_fifi-5.jpg
     photo mlle_fifi-6.jpg photo mlle_fifi-7.jpg
     photo mlle_fifi-8.jpg




    Lien de téléchargement: https://uptobox.com/exr9x2yp0yl9


     photo aff_mlle_fifi-6.jpg

    0 0


    Jak być kochaną
    L'Art d'être aimée
    1962 - 1hre 37 - VoStFr incrustés
    Mp4 | H.264 | 765x556 | AAC | 739 Mo


     photo aff_art_etre_aimee-2.jpg
    Jak być kochaną
    L'Art d'être aimée
    1962 - 1hre 37 - VoStFr incrustés
    ---
    Court extrait
    ---

     photo aff_art_etre_aimee-3.jpgJak być kochaną
    1962

    Réalisation : Wojciech Has
    Scénario : Kazimierz Brandys

    Distribution:

    Barbara Krafftówna: Felicja
    Zbigniew Cybulski: Wiktor Rawicz
    Artur Mlodnicki: Tomasz
    Wienczyslaw Glinski: Bacteriologiste
    Wieslaw Golas: Soldat allemand
    Wieslawa Kwasniewska: Photographe
    Zdzislaw Maklakiewicz: Zenon
    Tadeusz Kalinowski: Peters

    Dans un avion à destination de Paris, Felicja, une célèbre actrice de radio, se souvient de la nuit de 1939, quand elle devait débuter dans le rôle d'Ophélie, auprès de l'homme qu'elle aimait, Wiktor, qui jouait Hamlet. Lors de la Seconde Guerre mondiale, pour ne pas se compromettre sur les scènes allemandes, elle préfère travailler comme serveuse. Lorsque Wiktor est accusé d'avoir tué un collaborateur, elle lui fournit un alibi. Mais après la guerre, elle est accusée d'avoir collaboré.


     photo gr_art_etre_aimee-1.jpg
     photo gr_art_etre_aimee-2.jpg photo gr_art_etre_aimee-3.jpg photo gr_art_etre_aimee-4.jpg
     photo gr_art_etre_aimee-5.jpg photo gr_art_etre_aimee-6.jpg photo gr_art_etre_aimee-7.jpg
     photo gr_art_etre_aimee-8.jpg photo gr_art_etre_aimee-9.jpg photo gr_art_etre_aimee-10.jpg
     photo gr_art_etre_aimee-11.jpeg photo gr_art_etre_aimee-12.jpg photo gr_art_etre_aimee-13.jpg
     photo gr_art_etre_aimee-14.jpg



    Lien de téléchargement: https://uptobox.com/hxnlxln1poqe


     photo 1920_art_etre_aimee-2.jpg
     photo 1920_art_etre_aimee-1.jpg
     photo 1920_art_etre_aimee-3.jpg
     photo 1920_art_etre_aimee-4.jpg
     photo 1920_art_etre_aimee-5.jpg
     photo 1920_art_etre_aimee-6.jpg
     photo 1920_art_etre_aimee-7.jpg
     photo 1920_art_etre_aimee-8.jpg
     photo 1920_art_etre_aimee-9.jpg

    Barbara Krafftówna

older | 1 | .... | 253 | 254 | (Page 255) | 256 | 257 | .... | 265 | newer